Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

edika0sinse


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Bonjour a tous,

Nouveau sur le forum par mes interventions, je le suis moins par mes lectures car je lis avec beaucoup d'interet les echanges de ce forum.

J ouvre un nouveau post pour tenter de repondre a une question qui me trotte dans la tete depuis pas mal de temps.

J ai un bac planté d environ 600L que je fertilise avec differents mineraux, en m'inspirant grandement des differentes methodes qui semblent avoir fait leurs preuves (PPS, amphioxus ..).

Il me semble qu'il y a deux ecoles concernant les concentrations dans l'eau :
- ceux qui preconisent d'avoir des concentrations non nulles (ex : 5 a 10 ppm de NO3) tout en apportant quotidiennenment (ou du moins frequemment) les besoins des plantes,
- et ceux qui preconisent des concentrations quasinulles tout en apportant quotidiennement ou frequemment les stricts besoins des plantes..

J'avoue ne pas avoir d'opinion precise sur le sujet : qu'en pensez vous ? Avez vous testé l'une et l'autre de ces strategies ? Peut etre que cela depend aussi des varietes de vegetaux plantés dans le bac ?

pitidjango


Modérateur
Modérateur
Salut,

Personnellement je préfère avoir des concentrations non-nulles pour pouvoir calculer les consommations. Si tu as des concentration nulles et que tu ajoutes les besoins journaliers, comment voire si le bac n'a pas besoin de plus.
Car si tu testes tu as 0 ##06

Avec une valeur visible c'est plus simple de voir. Par exemple si la valeur de NO3 descend au bout d'une semaine, il faudra augmenter les apports journaliers,car le bac consomme plus.

Et comme tu dis, ça dépend des plantes, des périodes et de l'évolution des massifs. Plus ils grandiront, plus les besoins augmenteront


_________________
Mon 20L TWBM_Nouvelle Vidéo :ICI

edika0sinse


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Salut,

Ok j'entends l'argument pratique. C'est claire que c'est plus simple de travailler avec des concentrations mesurables dès le départ, surtout pour détecter la situation : consommation > apports.

Mais je me demande s'il n'y a pas aussi un argument physiologique. Par exemple, en supposant qu'une plante a à disposition tout ce dont elle a besoin pour sa croissance (apports = consommation), est-ce qu'elle assimile mieux l'azote à NO3 = 10 ppm qu'à NO3 = 1 ppm ? Car ça doit quand même pas mal changer les choses au niveau des pressions osmotiques..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum