Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Les escargots en aquarium le Mer 10 Mai 2006 - 23:42

Benji


Fondateur
Fondateur
Bonjour,

Il existe une multitude d’escargot pouvant vivre en aquarium d’eau douce. Certains sont sélectionnés pour leurs couleurs et leurs formes, d’autres pour leurs services, et certains encore sont présents dans un bac où ils n’y étaient pas conviés.

Les escargots présents involontairement

D’une manière générale

On les retrouve dans nos bacs par le biais des plantes aquatiques qui, lors de leurs achats, renferment des œufs ou des petits individus.


Ils se nourrissent principalement d’algues vertes, des restes de nourriture et de divers déchets.

Leur présence en nombre limité démontre le bon fonctionnement général de votre bac, il n’y a donc pas à s’inquiéter.

En outre, une prolifération excessive est signe d’un mauvais entretien due à :

- Un surplus de nourriture, il va donc falloir réduire les doses alimentaires

- Un sol trop sale, vous pouvez le nettoyer grâce à un aspirateur de fond

- Des changements d’eau trop rare, il est nécessaire de changer 10% du volume de votre bac toutes les semaines.

Veilliez à ne pas en ajouter, ou du moins, le minimum possible. Pour cela, rincez soigneusement vos plantes après leur achat avant de les ajouter dans votre aquarium. Il y a aussi la possibilité de les plonger trente minutes dans un bain de permanganate de potassium. On peut trouver ça en pharmacie. Les dosages sont les suivants : un gramme de permanganate de potassium pour un litre d’eau. Ensuite prélever 5 ml de la solution et l’ajouter à 10 litres d’eau.

Pour rapidement diminuer le nombre d’individus, disposez le soir dans le fond de votre aquarium, un morceau de salade ou d’épinard préalablement ébouillanté. Vous retirez ce même morceau le lendemain matin qui aura piégé bon nombre de ces escargots.

En revanche, il y a certaines choses à ne pas faire pour se débarrasser de ces escargots :

- Utiliser des produits chimiques vendus sur le marché. Ils contiennent du cuivre et des phosphates.

- Acheter un ou des « mangeurs d’escargots». Je pense notamment au Botia (loche clown), ce poissons demande à être maintenus par 6 dans un aquarium de 500 à 600 litres. Donc renseignez vous avant d’acheter n’importe quoi…

A noter qu’une disparition soudaine de ces escargots est un signe de déséquilibre biologique!

Quelques espèces

Les planorbes (Planorbis corneus) :



C’est le plus répandu en aquarium. Il n’est pas rare d’en avoir continuellement en nombre limiter.

Il se nourrit principalement d’algues vertes et rouges. Il existe une très jolie variété caractérisée par la couleur orangée de son corps. Les planorbes sont inoffensives pour les plantes saines.

Sa taille adulte est d’environ 2 à 3 centimètres.

Pour information, j’en ai laisser un grandir qui mesure maintenant 2 centimètres et demi (photo ci contre).

On remarque parfois des œufs par petites grappes sur les vitres de l’aquarium.

Les malais ou mélanoïdes (Melaniste ou melanïodes tuberculatus) :



Ils se nourrissent d’algues mais en quantités moins importantes que les planorbes. Cependant, cette espèce d’escargot aère et nettoie le sol en s’y enfouissant et en y consommant les déchets.

Le jour, on les vois pratiquement pas, mais il est facile de retirer le surnombre lors de leur plein activité : pendant la nuit. Leur taille peut atteindre deux centimètres.

Les Limnés (Limnaea stagnalis ) :



Leur coquille est semblable à une goutte d’eau. Les plus gros individus dévorent les plantes.

Les escargots ajoutés volontairement

On peut trouver divers escargots en animalerie, principalement présent dans nos bacs pour leur service. En effet ces mollusques sont herbivores et se nourrissent d’algues. La plupart d’entre eux ne s’attaque aux plantes. En outre, comme pour les poissons dit « nettoyeur », ce ne sont pas les éboueurs de l’aquarium puisqu’ils produisent eux aussi des matières organiques.

Les ampullaires (Ampullarius gigas) :







Elles possèdent une poche jouant le rôle de poumon. Cette dernière s’ouvre grâce à un siphon semblable à un petit tuyau. Ainsi les ampullaires peuvent piper l’air à la surface lorsque l’eau est trop pauvre en oxygène. Les plus gros spécimens peuvent atteindre 4 centimètres. Vielliez à ne pas les maintenir avec des carnivores qui s’attaqueraient à leur siphon.

Elle peuvent s’enfermer dans leur coquille quelques jours ou même quelques semaines pour hiberner.

Certaines espèces comme les Pomacea Canaliculata aiment brouter les plantes tendres.

La reproduction est assez aisée si la qualité de l’eau est bonne. Cependant les ampullaires sont des mollusques sexués. La présence d’un male et d’une femelle est donc nécessaire. Les œufs sont pondus sur les vitres ou par petites grappes à la surface de l’eau. Ces derniers éclosent après une dizaine de jours seulement. Les œufs seront dévorés si la ponte à lieu en bac communautaires.

Une température de 20°C est un minimum pour maintenir des Ampullaires.

Réalisé par Benji

Copyright (c) 2002-2006 Le tour de l'aquariophilie. http://www.aquariophilie.dafun.com Tous droits réservés



Dernière édition par Benji le Lun 11 Mai 2009 - 22:09, édité 1 fois


_________________
Fondateur et administrateur de ce forum.
Mon site web : Aquariophilie
http://www.aquariophilie.dafun.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum