Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
geopanchax,

dans quel cadre doit-on toutefois transcrire tes données à celle d'un aquarium où l'échelle est bien différente et le milieu fermé (hors changements d'eau)?

Et le biotope d'une mare par exemple est encore différent de celui d'un cours d'eau.

geopanchax


Modérateur
Modérateur
@Ha-Dê a écrit:geopanchax,

dans quel cadre doit-on toutefois transcrire tes données à celle d'un aquarium où l'échelle est bien différente et le milieu fermé (hors changements d'eau)?

Et le biotope d'une mare par exemple est encore différent de celui d'un cours d'eau.
Dans le cadre ou tu y fait vivre (l'aquarium bien sûr) des poissons dont l'origine est un cours d'eau (ou autre).
Un plan d'eau fonctionne un peu de la même façon qu'un cours d'eau. Pendant un temps (plus ou moins long, ça peu se compter en millier d'année ou en années seulement) seulement, puisque son avenir naturel est de se combler et disparaitre.


_________________
Les killies c'est toute ma vie! ##05
KCF 76226

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Si on peut abuser de tes connaissances comment maintient-on un faible taux de nitrates en pisciculture : entrée/sortie d‘eau (origine et rejet), plantation, sol ou filtration? autres?

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@pitidjango a écrit:
Il m'est arrivé de mettre de l'easy-carbo en présence de CO2, et j'ai constaté les choses suivantes :
- pas d'amélioration de la pousse
- et même détérioration de certaines plantes (cryptocoryne, fougère de java, échino). Elles semblaient fondre. J'ai très vite fait le lien avec le carbo qui semblait pas être consommé, et qui en plus nuisait à mes plantes, ou en tout cas à un certain type de plantes.
OK, merci. willshah me conseillait de fertiliser avec du profito et du carbo. Après notre discussion, je ne vois pas très bien l'intérêt du carbo. Je ne vais donc uniquement prendre du profito (ou du flourish, je ne suis pas encore décidé).

@pitidjango a écrit:
La mesure de ta consommation de NO3 va te permettre d'ajouter exactement ce dont tu as besoin. En général dans un bac très équilibré et bien planté avec une population normale et adaptée (pas de surpopulation excessive), les no3 sont plus consommée par les plantes qu'ils ne s'accumulent. Ils diminuent donc, et tu dois rajouter, pour conserver un taux acceptable. Voilà pourquoi tu dois connaitre sa conso.
Si changement de situation (plantes en plus ou en moins, arrivée de nouveau poissons), il faut refaire, car la conso change.
Ta réponse correspond exactement à la conclusion à laquelle j'étais arrivé. Le seul paradoxe la dedans, c'est que il semble qu'il vaut mieux baisser le taux de nitrate dans l'aquarium mais pour mesurer la conso, on me demande d'en ajouter! Willshah va même jusqu'à me proposer d'ajouter 5 à 10 mg/l de NO3 et 0.5 à 1 mg/l de PO4. Je trouve que cela fait beaucoup, mais d'un autre côté, vu la résolution des tests que j'utilisent (10mg/l), je suis quasiment obligé de mettre ces concentrations pour pouvoir mesurer quelque chose.
La mesure de la conso a-t-elle bien pour but de me faire ensuite ajouter chaque semaine ou jours des nitrates et des phosphates en plus du profito pour suivre le besoin nutritif des plantes?

geopanchax


Modérateur
Modérateur
@Ha-Dê a écrit:Si on peut abuser de tes connaissances comment maintient-on un faible taux de nitrates en pisciculture : entrée/sortie d‘eau (origine et rejet), plantation, sol ou filtration? autres?
Le soucis, c'est que l'excès de nitrates, il est en sortie de pisciculture. Celles ci sont tenue à une certaine quantité de poissons maximum, calculée en fonction du débit du cours d'eau, mais les normes sont ce qu'elles sont en ce qui concerne les rejets! ##09 

Ces installations sont tenues dans certains cas à une unité de dépollution en sortie d'exploitation.

De toute façon, les poissons de pisciculture ne sont pas destinés à vivre longtemps (rarement plus de 18/ 24 mois dans le meilleur des cas, soit 1/5eme de leur espérance de vie moyenne pour les truites) , puisse qu'à destination alimentaire, le soucis est en aval en fonction de la capacité d'auto-épuration du cours d'eau.

pitidjango


Modérateur
Modérateur
@superloupiot a écrit:Willshah va même jusqu'à me proposer d'ajouter 5 à 10 mg/l de NO3 et 0.5 à 1 mg/l de PO4. Je trouve que cela fait beaucoup, mais d'un autre côté, vu la résolution des tests que j'utilisent (10mg/l), je suis quasiment obligé de mettre ces concentrations pour pouvoir mesurer quelque chose.
La mesure de la conso a-t-elle bien pour but de me faire ensuite ajouter chaque semaine ou jours des nitrates et des phosphates en plus du profito pour suivre le besoin nutritif des plantes?
Non, elle te proposait d'obtenir ces taux, pas de rajouter ces quantites. IL faut viser dans ton bac NO3 5 et PO4 0.5, pas rajouter 5 et 0.5 à chaque fois.
En gros tu vises 5 et 0.5, une fois obtenu, tu testes pour savoir combien ton bac consomme, en regardant combien ces taux descendent chaque jour.
PAr ex, si tes mesures au bout de 7 jours révèlent des taux de 3 et 0.3, ton bac consomme 2ppm en NO3 et 0.2 ppm en PO4 par semaine.
Donc dois donc rajouter cette quantité à la semaine ou par jour (en divisant par 7) pour reviser les taux de 5 t 0.5

Tu vois ? ##27 


_________________
Mon 20L TWBM_Nouvelle Vidéo :ICI

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
@geopanchax a écrit:
@Ha-Dê a écrit:Si on peut abuser de tes connaissances comment maintient-on un faible taux de nitrates en pisciculture : entrée/sortie d‘eau (origine et rejet), plantation, sol ou filtration? autres?
Le soucis, c'est que l'excès de nitrates, il est en sortie de pisciculture. Celles ci sont tenue à une certaine quantité de poissons maximum, calculée en fonction du débit du cours d'eau, mais les normes sont ce qu'elles sont en ce qui concerne les rejets! ##09 

Ces installations sont tenues dans certains cas à une unité de dépollution en sortie d'exploitation.

De toute façon, les poissons de pisciculture ne sont pas destinés à vivre longtemps (rarement plus de 18/ 24 mois dans le meilleur des cas, soit 1/5eme de leur espérance de vie moyenne pour les truites) , puisse qu'à destination alimentaire, le soucis est en aval en fonction de la capacité d'auto-épuration du cours d'eau.
Intéressant et incroyable qu‘il faille parfois une unité de traitement, ça doit être bien pollué.
Mais sinon les taux annoncés avant sont ceux des normes au rejet ou en amont dans le milieu dans lequel évoluent les poissons?

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Quelle est la méthodologie pour faire des dosages aussi bas et précisément? Les tests standards JBL ne le permettent pas.
Pour des taux élevés, on peut diluer avant à l‘eau osmosée et utiliser un facteur correctif.
Mais au contraire pour des taux aussi faibles? Par concentration préalable ou tests plus précis ou autres?

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
@pitidjango a écrit:
@superloupiot a écrit:Willshah va même jusqu'à me proposer d'ajouter 5 à 10 mg/l de NO3 et 0.5 à 1 mg/l de PO4. Je trouve que cela fait beaucoup, mais d'un autre côté, vu la résolution des tests que j'utilisent (10mg/l), je suis quasiment obligé de mettre ces concentrations pour pouvoir mesurer quelque chose.
La mesure de la conso a-t-elle bien pour but de me faire ensuite ajouter chaque semaine ou jours
des nitrates et des phosphates en plus du profito pour suivre le besoin nutritif des plantes?
Non, elle te proposait d'obtenir ces taux, pas de rajouter ces quantites. IL faut viser dans ton bac NO3 5 et PO4 0.5, pas rajouter 5 et 0.5 à chaque fois.
En gros tu vises 5 et 0.5, une fois obtenu, tu testes pour savoir combien ton bac consomme, en regardant combien ces taux descendent chaque jour.
PAr ex, si tes mesures au bout de 7 jours révèlent des taux de 3 et 0.3, ton bac consomme 2ppm en NO3 et 0.2 ppm en PO4 par semaine.
Donc dois donc rajouter cette quantité à la semaine ou par jour (en divisant par 7) pour reviser les taux de 5 t 0.5

Tu vois ? ##27 
Pourquoi les rapports Nitrates/Phosphates recommandés sont-ils toujours d‘un facteur 10? Suivant le rapport de Redfield? Il est plutôt de 16 non? Cela ferait 60% de différence.

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@pitidjango a écrit:
Non, elle te proposait d'obtenir ces taux, pas de rajouter ces quantites. IL faut viser dans ton bac NO3 5 et PO4 0.5, pas rajouter 5 et 0.5 à chaque fois.
En gros tu vises 5 et 0.5, une fois obtenu, tu testes pour savoir combien ton bac consomme, en regardant combien ces taux descendent chaque jour.
PAr ex, si tes mesures au bout de 7 jours révèlent des taux de 3 et 0.3, ton bac consomme 2ppm en NO3 et 0.2 ppm en PO4 par semaine.
Donc dois donc rajouter cette quantité à la semaine ou par jour (en divisant par 7) pour reviser les taux de 5 t 0.5

Tu vois ? ##27 
Non, ce n'est pas encore clair ##18 
Je crois comprendre que pour tester la consommation de mon bac, il faut ajouter du nitrate et du phosphate dans un rapport 10/1.
Willshah a écrit:
Jour 1-  tu ajoutes Fosfo et/ou nitro pour arriver à NO3 5 et PO4 0.5 (ça peut être aussi NO3 10 et PO4 1 ou NO3 1 et PO4 0.1)) + potassium
Sur cette première instruction, j'avais compris qu'il fallait ajouter directement 5mg/l de NO3 et 0.5mg/l de PO4.

Ensuite:
Jour 2-  ajout de la même dose de nitro et fosfo (sauf le potassium qui est à la semaine et déjà ajouté la veille )
idem jusqu'au jour 7 -  tu teste à nouveau NO3 et PO4 et tu fais la différence avec les taux mesurés au jour 1-  cette différence est la conso du bac
Donc là, j'en avais déduis que je répètais l'opération du jour 1 six fois de suite et qu'ensuite je mesurais la consommation. Mais cela me paraît beaucoup trop de nitrate ajouté non?

De ton explication, je comprend que la dose du "Jour 1" doit être répartie sur 7 jours -> jour un, j'ajoute NO3 = 5/7 et PO4 = 0.5/7.
C'est bien cela?

Et au bout de 7 jours, la différence me donne la consommation. Dés lors, je comprend que en plus de la fertilisation normale, j'ajoute une fois par semaine en nitrate et phosphate cette différence mesurée. Elle sera normalement consommée par les plantes chaque semaine.
Tu confirmes?

En dehors du principe, le point qui m'embête est la mesure en elle même. Le test que j'ai me permet de faire la différence entre 0 et 10 mg/l. Du coup, je ne vois pas comment je vais pouvoir dire que le bac consomme 2 mg/l. Existe-t-il des tests avec une résolution de 1mg/l?

Merci.

geopanchax


Modérateur
Modérateur
@Ha-Dê a écrit:
Mais sinon les taux annoncés avant sont ceux des normes au rejet ou en amont dans le milieu dans lequel évoluent les poissons?
Devines?


_________________
Les killies c'est toute ma vie! ##05
KCF 76226

mine


Modératrice
Modératrice
@superloupiot a écrit:

En dehors du principe, le point qui m'embête est la mesure en elle même. Le test que j'ai me permet de faire la différence entre 0 et 10 mg/l. Du coup, je ne vois pas comment je vais pouvoir dire que le bac consomme 2 mg/l. Existe-t-il des tests avec une résolution de 1mg/l?

Merci.
Non y a pas de test à cette précision.

Un exemple :


Avant de mettre les engrais ton bac a un taux de 10 ppm de NO3.
En ajoutant X ml de Nitro, le taux sera de 20 ppm.

Au 7 eme jour tu testes les NO3 et le taux est de 10 ppm.

Donc ton bac consomme 10 ppm de NO3 par semaine , tu divises par 7 pour avoir la conso journalière.

Il faudra ajouter 10 ppm divisé par 7 de NO3 chaque jour ou 10 ppm de N / semaine.

Idem pour les PO4.


_________________

Les chenilles des chars ne deviennent jamais des papillons...


Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Smile

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@mine a écrit:
@superloupiot a écrit:

En dehors du principe, le point qui m'embête est la mesure en elle même. Le test que j'ai me permet de faire la différence entre 0 et 10 mg/l. Du coup, je ne vois pas comment je vais pouvoir dire que le bac consomme 2 mg/l. Existe-t-il des tests avec une résolution de 1mg/l?

Merci.
Non y a pas de test à cette précision.

Un exemple :


Avant de mettre les engrais ton bac a un taux de 10 ppm de NO3.
En ajoutant X ml de Nitro, le taux sera de 20 ppm.

Au 7 eme jour tu testes les NO3 et le taux est de 10 ppm.

Donc ton bac consomme 10 ppm de NO3 par semaine , tu divises par 7 pour avoir la conso journalière.

Il faudra ajouter 10 ppm divisé par 7 de NO3 chaque jour ou 10 ppm de N  / semaine.

Idem pour les PO4.
OK, c'est clair. Merci.

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@Ha-Dê a écrit:Smile
Ha-Dê, je me demandais quel était le GH et le KH dans ton bac de 240l?

Merci.

pitidjango


Modérateur
Modérateur
Bonjour,

Je me permet de répondre à une phrase d'Ha-Dê que je n'avais pas vu.

@Ha-Dê a écrit:
Pourquoi les rapports Nitrates/Phosphates recommandés sont-ils toujours d‘un facteur 10? Suivant le rapport de Redfield? Il est plutôt de 16 non? Cela ferait 60% de différence.
C'est bien le rapport de Redfield, mais ça fait bien 1 pour 10.
Sans être un grand chimiste ni ingénieur, voilà ce que j'avais compris.

Dans le rapport de Redfield, on parle en moles.
Ce dont tu nous parles (16) est le rapport en moles, et une fois le principe compris, on arrive à un rapport d'1/10 :

Donc 16 moles de N pour 1 mole de P, à peu de chose près :
1 mole de N, c'est 14g - 1 mole de P, c'est 31g

1 mole de N est contenue dans une mole de NO3, qui pèse 62g. Il en faut 16, soit 992g, pour une de PO4, soit 95g.
Donc, un rapport proche de 10 entre NO3 et PO4 (Un rapport de 16 atomes de N pour 1 de P, cela se traduit par environ 10 fois plus de NO3 que de PO4, si on veut respecter le fameux rapport de 16/1 du rapport de Redfield).

Donc tu as raison sur le principe, mais tort à l'arrivée (tu confonds N et NO3), car tu as cherché sur le net le rapport de Redfield, mais tu n'as pas approfondi le problème.
Tu penses bien que si tout le monde sur le forum conseille le rapport d'1/10, ce n'est pas au hasard.
Essaie de ne pas toujours passer ton temps à essayer de nous coincer ##27 

Ciao


_________________
Mon 20L TWBM_Nouvelle Vidéo :ICI

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Bonjour tout le monde,

Alors, voilà un petit retour sur l'état de la situation.

J'ai appliqué en tout cinq doses d'AlgExit chacune espacée d'une semaine excepté entre la première et la deuxième dose ou il y a eu 9 jours d'intervalle.
Ce qui est bizarre, c'est que la première dose a donné un bon résultat et que les 4 suivantes n'ont donné aucun résultat. Pour les 4 doses suivantes, le produit m'a plutôt paru se comporter comme un fertilisant, c'est à dire que les algues se développaient de nouveau à un rythme normal (voir même accéléré) tout comme les plantes! Le tout étant très actif au niveau de l'activité photosynthétique (maximum de bulles produites par les algues et les plantes). L'aquarium était envahit d'algues filamenteuses plus que jamais  ##23
En voyant cela, j'ai également arrêté la fertilisation au niveau de la troisième semaine mais cela n'a rien changé ni pour les plantes ni pour les algues.
Au niveau de la population (22 cardinalis, 10 red crystal, 14 amano, 6 otocinclus, 2 neritina, 3 anentomes et plein de physes), j'ai eu à déplorer le décès des deux Neritina. Je ne peux cependant pas imputer avec certitude ces décès au produit AlgExit.

Comme j'en avais marre, j'ai changé de produit : J'ai introduit du Colombo Algisin. D'après la notice et son aspect, ce produit me semble être beaucoup plus agressif que AlgExit. D'autre part, la notice ne dit rien de l'effet du produit sur les invertébrés. Il est recommandé de n'utiliser que deux doses en tout et pour tout. Le fabricant indiquant qu'utiliser plus de produit que prévu se fait aux risques et périls de l'utilisateur. Une des recommandation pour utiliser ce produit est d'avoir un pH de minimum 7 et un KH de minimum 6. Si le pH est inférieur à 7, il est recommandé de n'utiliser que la moitié de la dose. Le mode d'emploi n'envisage pas le cas ou le KH est inférieur à 6. Dans mon cas, j'ai un KH de 3 et un pH de 6.65. Je ne suis donc pas dans des conditions optimales pour l'utilisation du produit ( et donc, la notice laisse planer un doute sur un potentiel effet ravageur du produit dans ce cas, à lire entre les lignes) mais je l'ai cependant utilisé à demi dose (même un peu plus).
J'ai donc introduit deux demi-doses à intervalle de 3 jours comme recommandé. Aujourd'hui, les algues ont presque disparu. Le problème est qu'elles n'ont pas tout à fait disparu (il reste de tout petits fils sur certaines plantes) mais leur croissance semble arrêtée.
Algisin a un effet visible différent de AlgExit. On dirait qu'il bloque le processus de photosynthèse. J'en viens à cette conclusion car à intensité lumineuse et durée d'éclairage équivalente, quelques heures après l'introduction du produit, les végétaux ont arrêtés de produire des bulles, le pH est resté calé en permanence autour de 6.65 et l'électrovanne de CO2 ne s'ouvre plus que quelques heures par jour. Il y a donc sans doute encore un peu de photosynthèse, mais très peu.
Cependant, ce qui est étonnant, c'est que les plantes continuent leur croissance. Elle grandissent et produisent de nouvelles feuilles.

A la deuxième dose d'Algisin, j'ai eu à déplorer le décès d'une crevette Amano. Comme je sais que les invertébrés sont sensible au taux de cuivre dans l'eau, j'ai mesuré le taux de cuivre pour voir si le produit en apportait beaucoup (la composition du produit n'est pas fournie), mais le test m'indique un concentration en cuivre de 0 mg/l.

Toujours aussi étonnant est le taux de nitrate dans mon aquarium. En général, je change 18% d'eau par semaine mais afin d’éradiquer les algues, la semaine ou je suis passé de AlgExit à Algisin, je n'ai pas changé l'eau en espérant renforcer l'action des produits sur les algues. Bien que les plantes semblent à l'arrêt au niveau photosynthèse, au bout de 2 semaines, j'ai mesuré avant changement d'eau un taux de nitrate de 1 mg/l (je suis passé du test SERA au test JBL) et un taux de phosphate de 0.1. Je ne sais pour quelle raison, dans mon aquarium, les nitrates sont en permanence consommés.

Maintenant, à priori, je ne compte plus ajouter de dose supplémentaire d'Algisin car le mode d'emploi le déconseille franchement. Je vais peut-être reprendre AlgExit qui me paraît inoffensif bien qu'il n'ait pas donner de résultat probant.

Mais avant d'envisager le pire (la reprise du traitement à l'AlgExit), j'aimerais essayer de profiter le la situation ou le taux d'algues est au plus bas et leur croissance est à l'arrêt. Cependant, je ne sais pas trop comment procéder.
Je compte diminuer la durée de l'éclairage de une demi-heure par semaine. Je serais tenté de reprendre le fertilisation au quart de dose pendant une semaine, ensuite à demi dose la deuxième semaine, mais je ne suis pas certain que cela soit une bonne idée de reprendre la fertilisation.
Quelqu'un à-t-il un conseil à me donner sur les actions à entreprendre pour éviter le retour des algues?

Voici les paramètres de mon eau aujourd'hui:

Capacité : 190L
KH : 3
GH : 6 (mais je travaille pour l'amener à 8 )
NO3 : 1 mg/l
NO2 : 0 mg/l
PO4 : 0.1 mg/l (j'hésite entre 0.05 et 0.1)
Eclairage LED : 2 x 52W rampe LED 6800K
Durée d'éclairage : 12h à 52W, 10h à 104W

Merci.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum