Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Bonjour,

J'ouvre ce sujet parce que j'ai des algues dans mon aquarium et que je lis ici et là que c'est dû au fait que mon aquarium n'est pas équilibré.
Pourtant, mes paramètres d'eau ont l'air bon : pas de nitrate, pas de phosphate, pas de NH3/NH4, pas de nitrite. Mes poissons et crevettes ont l'air de se porter à merveille.
Pour l'instant, mes différentes lectures ne m'ont toujours pas permis de bien comprendre la définition d'un aquarium en équilibre et donc j'en reste à la définition suivante:

    Un aquarium en équilibre est un aquarium planté ou non dans lequel il n'y a pas d'accumulation de matière nocive


Mais je ne suis pas certain de cette définition et donc je n'arrive pas à vraiment comprendre ce que je dois faire pour maintenir un aquarium en équilibre et éviter les algues. Ma définition se base sur le fait que je me dis que la raison pour laquelle les algues apparaîtraient est qu'elles y trouveraient suffisamment de matière nutritive tel des nitrate/nitrite/phosphate.

Est-ce que si je respecte cette définition, je n'aurai plus d'algues dans l'aquarium?

Maintenant la question est comment y arriver?

Si l'aquarium n'est pas planté, le seul moyen que je vois d'arriver à l'équilibre est de filtrer les matières nocives et de changer fréquemment l'eau.

Si l'aquarium est planté, alors il ne me semble pas nécessaire de filtrer les matières nocives. Les plantes vont se charger de retirer ces matières en se nourrissant (c'est même primordial). Mais dans ce cas, il me semble nécessaire de maintenir une croissance constante des plantes car si celles-ci ne poussent plus, alors soit elles dépérissent et augmentent le taux de nitrate en se décomposant, soit elles ne se nourrissent plus et le taux de matières novices augmentent.

Par contre, maintenir des plantes ne me parraît pas si simple que cela en à l'air au premier abord. Pour garantir leur développement, il faut en permanence fertiliser en ajoutant des fertilisant liquides tel que des oligo-éléments, du potassium, du fer, en ajoutant du CO2 et de l'éclairage. Le problème que je vois est d'arriver au bon dosage car si j'ai trop peu de fertilisant, les plantes arrêtent de pousser et si j'en ai trop, les algues se développeront.
Par contre, avec la définition que j'ai actuellement de l'équilibre de l'aquarium, il n'est pas nécessaire d'avoir beaucoup de plante dans l'aquarium. Je me dis que si le but n'est pas de créer une forêt vierge, le minimum de plante à avoir est celui qui permet d'absorber complètement la production des animaux. Ici, de nouveau je comprend que si on a une situation d'équilibre et que l'on introduit ne fusse qu'un poisson, on risque de déséquilibrer le bac!
Au niveau des plantes, je me demande s'il n'y a pas un piège. En lisant les forums, les débutants comme moi aurait l'impression que beaucoup de plantes sont nécessaires pour atteindre un équilibre. Mais en mettant beaucoup de plantes, il faut beaucoup s'occuper de la fertilisation, du CO2, de l'éclairage et peut-être que si tout ces éléments ne sont pas correctement dosés, on n'atteint pas l'équilibre finalement! D'autant plus que je me demande si la pousse des plantes n'est pas un piège en lui même! Admettons que je soit en équilibre à un instant donné, donc, les plantes poussent. Si je ne les tailles pas et que je continue à donner la même quantité de fertilisant, ne vont-elles pas stopper leur croissance par manque de nourriture et commencer à dépérir?
A contrario, mettre beaucoup de plantes va peut-être permettre de marginaliser la production des animaux et permettre de régler le système par des apports de fertilisant de manière plus fiable?

A la limite, avec mon raisonnement, je me dis qu'il est plus simple de ne pas mettre de plante et de juste mettre du charbon actif ou des résines anti-nitrate/phosphate que de mettre des plantes pour atteindre une situation d'équilibre.

Finalement, mettre des plantes relèvent peut-être plus d'un choix esthétique, mais je pense que cela coûte cher et est exigeant.

Voilà, qu'en pense les experts

Merci.

choup'


Modérateur
Modérateur
Bonsoir

Houlala... Je rentre de réunion, je suis fatigué et que vois-je ? ##15 

C'est vraiment une question vaste... je ne crois pas qu'il y ait vraiment une définition statique...

Un bac à l'équilibre pour moi n'est pas un bac sans algues... des fois tu ne les vois même pas... mais les algues sont naturelles... elles existent depuis des millions d'années... Il faut trouver un équilibre entre plantes et algues...
Une grosse grosse invasion est souvent synonyme de déséquilibre...
Les plantes sont les concurrentes des algues... faire en sorte d'avoir des plantes en bonne santé, qui poussent bien aide énormément dans la lutte contre les algues.

Même dans un bac sans plantes, sans NO3, PO4 tu peux avoir des algues... elles sont bien moins regardantes sur ce qu'elles peuvent se mettre sous les dents que les plantes.

Les algues dans un bac récent sont courantes... il faut que les plantes s'adaptent, se mettent à pousser etc... ce laps de temps est une faille à algues souvent... Les algues profitent de la moindre faille...

Ton erreur je crois, c'est d'avoir fertilisé trop rapidement... dès le départ si mes souvenirs sont bons ? Et en y allant un peu à l'aveuglette d'après ce que j'ai compris ? Les algues en ont profité... Maintenant il faut les affaiblir... les plantes sont tes alliées ##27 

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Salut Choup,

Après la réunion, voici venir le week-end. Tu vas pouvoir te reposer si tu t'en donne l’occasion ##20
Comme tu peux le voir, aujourd'hui j'étais en congé et j'en ai donc profité pour poser quelques questions ici et là.

Je ne vois toujours pas clairement ce que représente un bac à l'équilibre (c'est l'équilibre entre quoi et quoi) mais pour sûr, le mien avec toutes ses algues n'était probablement plus très équilibré!
Je pense que ce déséquilibre aurait été très difficile à rétablir (car les algues envahissent les plantes et celles-ci ne se développent pas très bien alors, ce qui entretient le déséquilibre).
Comme tu les sais, je suis passé à l'action avec de l'AlgExit afin de donner un petit coup de pousse pour les faire disparaître. Entre autre, pour l'instant je ne suis absolument pas déçu, il n'y a presque plus d'algues et toutes les plantes ont déjà l'air en meilleure forme. Je pourrais même tenter de m'arrêter à la première dose de produit et voir si le peu d'algues qui reste disparaît complètement ou se développe à nouveau. Je vais y réfléchir.

Demain, je replace ma deuxième rampe LED. Aujourd'hui, j'ai commencé la fertilisation avec du profito et un peu de fer de chez easy life.
Plutôt que de donner une dose par semaine, je donne 1/7 de dose par jour afin de rendre la fertilisation plus régulière et de pouvoir réagir au moindre signe bizarre (tel qu'un retour en force des algues par exemple).

Enfin, je vais continuer à essayer de trouver une définition à ce qu'est l'équilibre d'un bac. Mais en l'absence de définition, mon but est juste d'avoir de belles plantes dans un aquarium ou l'eau est propre (pas de nitrate/phosphate et autres produits sympathiques) et ou les poissons et invertébrés sont en bonne forme. Pour l'instant, j'ai l'impression que c'est la cas car il y a une activité de fou dans cette aquarium, c'est assez agréable à regarder. D'ailleurs, depuis que les algues sont pratiquement toutes disparues toute la famille plante régulièrement son nez devant le bac pour contempler cette forêt aquatique miniature et ses habitants.

choup'


Modérateur
Modérateur
Tsssss... pour info, mon week end ne commencera que demain à midi ##15,  dans mon activité, on travaille le samedi matin.

Je vais essayer de te formuler une définition de ce qu'est pour moi l'équilibre... dans ma tête ça signifie quelque chose... mais l'expliquer en rédigeant... La fatigue peut être ##17 

Attention... qui dit bac bien planté avec des plantes qui consomment... ne dit pas pas de NO3 ni PO4... Ce sont des macro éléments essentiels aux plantes ! Si jamais elles viennent à manquer d'un élément, leur croissance s'en trouve impactée... et attention aux algues... En fait, un des équilibres d'un bac bien planté (car il y en a plusieurs... on pourrait considérer qu'un bac entre dans un premier équilibre lorsque le cycle de l'azote est mis en place) c'est d'avoir assez de nutriments... sans trop en avoir non plus ##17

chouco


Membre : Accro
Membre : Accro
Salut,

Pour moi les algues ne sont pas synonyme de déséquilibre.

Dans un bac comme le miens par exemple c'est même que mieux. Car mes poissons broute les algues et c'est leur mode d'alimentation naturel.

Après toute les algues ne sont pas "bonne" moi je parle chez moi d'algues brunes.

Je pense avant tout que si un bac à un problème avec les algues l'équilibre du bac n'est pas à remettre en cause. car j'ai eu des algues dans un bac +/- planté après quelque mois.

J'ai remarquer certaine apparition le plus souvent après un changement sur le matériel, un ajout de produit dans le bac ou une sur-nutrition des habitants.

Quelque choses qui viens justement " perturbé " cette équilibre ( une intervention )

J'ai en ce moment dans mon bac de mbunas ( qui a maintenant plus d'un an ) un tapissement d'algues sur le sol et sa devient moche.


Mais je pense savoir d’où sa viens... j'ai voulu par soucis d'économie essayer de mettre ma pompe de brassage uniquement la nuit. et ce manque de brassage à eu raisons de moi.

Pourtant mon bac est équilibré avec de bon entretiens.

Pour moi les algues arrive le plus souvent après une intervention humaine.

Aujourd'hui hormis l'entretien j'essaie de ne jamais mettre les mains dans l'eau de mes bacs et ne pas toucher à l'équipement tout les 3 mois ( façon de parler ! ).


Après si le bac est mal équipé des le départ sa peut aussi être la cause d'une arrivé d'algues ( éclairage, filtration ... ).


Voici une petite vidéo pour te montrer le mode de nutrition de mes poissons :




( bien sur tout ceci relève de ma propre expérience et n'a pas pour but d'affirmer des choses. D’où les multiples " pour moi ")

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Salut,

Je remonte ce post car après plus de 7 mois, j'ai une nouvelle définition à proposer pour l'équilibre d'une bac.

Aujourd'hui, pour moi, un bac à l'équilibre est simplement un bac dans lequel il n'y a pas d'accumulation de nutriment sur une période de 24h.

Une fois que l'équilibre est atteint, je distingue tout de même deux types de bacs:
- Le bac saturé : bac dans lequel il y a une quantité constante mesurable de nutriments. Dans ce genre de bac on trouvera par exemple en permanence 10mg/l de NO3, 1 mg/l de PO4, x mg/l de tout autres nutriments
- Le bac en balance : bac dans lequel il n'y a au aucune quantité mesurable de nutriments (les tests indiquent toujours tout à 0) et dans lequel il faut apporter tous les jours une quantité définie de nutriment pour que les plantes puissent pousser.

Je pense malgré tout que le premier type de bac est plus facilement sujet à l'apparition des algues car équilibre ou pas, le milieu est tout à fait favorable à des développements sporadiques.

Un bon signe de bac à l'équilibre : les NO3 et PO4 restent constant (soit saturés, soit nuls).
Un bac dans lesquels les NO3 et PO4 diminuent est un bac qui se dirige vers l'équilibre.

Je pense que la quantité de lumière fixe la quantité de nutriments à apporter. Le meilleurs compromis étant celui ou on arrive à tenir un taux de NO3/PO4 constant (le plus bas possible cependant).
S'il y a trop de lumière et pas assez de nutriments, les plantes présenteront des carences.
S'il n'y a pas assez de lumière et trop de nutriment, le bac se déséquilibre.
S'il y a trop de lumière et suffisamment de nutriments, la plante pousse à vitesse grand V.
S'il y a une lumière modérée et la bonne quantité de nutriment, la plante pousse plus lentement. Ce n'est pas interdit!
Les plantes dites faciles ne nécessitent pas beaucoup de lumière. Les plantes réputées difficiles nécessitent beaucoup de lumière et de nutriments.

Au niveau des nutriments, il en existe beaucoup : N, P, Ca, C, Mg, Fe, K, Mg, Mn, B, Co, Li, Cu, I, Mo, Ni, Sn, F, Al, Zn, V, Se, ...
Le N étant fournit pas les nitrates/amonium, le P par les phosphates, le Ca et le Mg par la dureté de l'eau, le C par le CO2 et le reste sont les oligo-éléments.
Une plante absorbe les nutriments dans différentes proportions à hauteur de l'élément le plus faible. Ainsi donc, s'il manque de Lithium par exemple, la plante ne saura pas absorber les nitrates et les phosphates convenablement par exemple, ce qui mène à une accumulation de nutriments et donc un déséquilibre.
La lumière stimule la croissance des plantes et plus il y en a, plus elle pousse la plante à consommer les nutriments.
Les oligos éléments (Fe, K, Mg, Mn, B, Co, Li, Cu, I, Mo, Ni, Sn, F, Al, Zn, V, Se, ...) se trouvent au départ dans le sol ou sont apportés par les fertilisants liquides.
Je pense que tout l'art d'un bon fertilisant est d'apporter les oligo-éléments dans les bonnes proportions ( proportion dans laquelle les plantes absorbent les nutriments) afin de ne pas créer d'accumulation de nutriments qui resteraient en excès.
De plus, cela ne m'étonnerait pas que d'une part, toutes les plantes n'absorbent pas les nutriments dans les même proportions et d'autre part que les différents fertilisants mélangent les nutriments dans des proportions différentes. Et donc, je me dis qu'il ne serait pas anormal de constater que pour telle plante, l'engrais X convient mieux alors que pour telle autre plante, c'est l'engrais Y.

Différentes plantes pourraient aussi avoir des difficultés à cohabiter ensemble si elles rentrent en conflit sur un nutriment dont la proportion dans le fertilisant ne serait pas à même d'alimenter les deux plantes en même temps.

Au final, l'équilibre d'un bac peut-être atteint soit avec des plantes uniquement, soit avec des plantes et des algues, soit avec des algues uniquement!
Je reste de plus en plus convaincu que si un bac est envahi par les algues, planter de plus en plus ne sert à rien car les algues étoufferont toujours les plantes en consommant en premier tous les nutriments disponibles. Dans cette situation, le seul remède est de tout enlever et tout nettoyer et ensuite de replanter.
L'utilisation d'un anti-algues reste délicate car il tuera aussi bien les plantes que les algues et surtout cela aura pour effet de déséquilibrer le bac par accumulation de nutriments vu l'absence de consommateur. Dés lors, lorsque le produit ne fera plus effet, les algues réapparaîtront juste un peu avant la reprise des plantes.
Je parle principalement ici pour les algues vertes, pour les autres algues, je n'en n'ai pas encore eu dans mon aquarium et donc, je ne me suis fait aucune opinion à leur sujet.

Pour finir, je retiens également qu'il existe deux types de plantes : les plantes palustres qui se nourrissent principalement par la racine (puisent principalement dans le sol nutritif les éléments dont elles ont besoin) et les plantes aquatiques qui puisent principalement les nutriments dans l'eau.
Lorsqu'elles sont plantées, les plantes palustres ont besoins d'enraciner dans le sol leur racines avant de commencer à puiser les nutriments dans l'eau. Les plantes aquatiques n'ont pas besoin de ce temps d'adaptation et se mettent à puiser les nutriments dans les heures qui suivent la plantation.
Au démarrage d'un aquarium, afin d'éviter le plus possible l'accumulation de nutriments dans l'eau, il est conseillé de planter des plantes rapides (aquatique?). Une plante aquatique puisant principalement les nutriments dans l'eau, aura plus rapidement besoin d'une fertilisation de l'eau qu'une plante palustre qui va se servir dans le sol nutritif.

Exemple de plantes palustres : les cryptocorynes.

Voici un post qui ne sert probablement à rien, mais comme j'ai galéré au moins 7 mois pour essayer de trouver comment régler mes problèmes d'algues je voulais juste faire part de l'analyse que j'en avais fait.

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro
Je trouve çà excellent. L'analyse me plait bien, elle est cohérente, réfléchie, s'appuie sur des arguments bien étayés et bien étudiés, et va un peu à l'encontre des habituels conseils. Cà donne envie de chercher à comprendre. Cool !  ##24 

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Merci Cory29.
En fait, j'essaye de comprendre comment cela fonctionne dans mon aquarium afin de pouvoir maîtriser ce qui s'y passe et de ne pas subir des phénomènes indésirables.
Le problème, c'est qu'il est difficile de trouver des informations fiables car beaucoup d'informations sont contradictoires.
Autant que je peux, j'essaye de mettre en œuvre dans mon aquarium ce que je comprend de mes lectures et lorsque je vois que j'obtiens un résultat, je met la compréhension que j'en ai sur le forum.
Mon but est que les gens réagissent et indiquent s'ils ne sont pas d'accord et de préférence pourquoi il ne sont pas d'accord, sur quels faits il s'appuient pour justifier leur désaccord.
Après, ce qui serait bien, c'est que les personnes qui essaient cette méthode donnent un retour d'expérience.

Pour ceux qui seraient intéressé, voici un lien sur des études universitaires à propos du fonctionnement des plantes. On y trouve des courbes sur le fonctionnement de la photosynthèse, la lumière et le CO2.
J'ai trouvé ce lien très intéressant car les expériences sont en générales assez rares à trouver sur le net alors qu'ici, on a accès à certains résultats.
http://www.snv.jussieu.fr/vie/dossiers/metabo/photosynthese/index.htm

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Sujet plus qu'intéressant et je vois que tu te poses bien des questions, tant mieux.
On peut avoir un bac qui tourne sans soucis mais sans savoir pourquoi!
Finalement les problèmes font avancer les choses.

Intéressante ta théorie de l'équilibre, avec si j'ai bien compris, les apports qui devraient être égaux à la consommation, avec un milieu au départ oligotrophe (NO3 nuls et PO4 nuls), ou avec des taux de nitrates/phosphates constants.

Je comprends que cela puisse constituer la base d'un raisonnement pour arriver à un bac qui "tourne" mais à mon avis il y a d'autres moyens d'y arriver, autrement dit il y a d'autres équilibres possibles.

Ce qu'on oublie dans nos bacs assez souvent c'est le substrat. Il peut être plus ou moins riche mais il semble réguler ou libérer suivant les besoins des plantes, un peu comme une réserve avec effet tampon.
La plupart des plantes d'aquarium sont palustres et donc utilisent aussi leur réseau racinaire pour leurs besoins.
Un bon substrat comme réserve/complément me parait essentiel et on ne devrait pas considérer la chimie de l'eau uniquement...
... à moins de vouloir faire pousser des plantes comme on le fait avec des pieds de tomates sur sol neutre (fibres de coco) sous perfusion contrôlée.
Dans ces conditions, avec un dosage des nutriments parfaitement régulé sous contrôle, le rendement et la vitesse de production seront au rendez-vous mais au moindre déséquilibre (capillaire rompu ou bouché par exemple), c'est au contraire la perte en masse.

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro
Depuis 2 ans je m'intéresse sérieusement à ce qui se passe dans mon jardin (mécanisme de dégradation des végétaux dans le bac à compost, les besoins des plantes, avantages du paillage, ce qui se passe dans la terre avec les bactéries, l'azote, le carbone....). Je retrouve les mêmes mécanismes avec l'aquariophilie, c'est un peu la même chose. L'aquariophilie est toutefois plus pointue car il y a un élément supplémentaire à gérer qui est l'eau. Dans un jardin on ne gère pas l'air qui englobe les plantes, on ne peut pas modifier cet environnement. Et il est plus facile de traiter un plant sans que les autres aient à en subir obligatoirement les effets, et il n'y a pas les animaux présents comme les poissons. L'environnement est moins confiné. Le but est le même, observer, comprendre, mettre en pratique pour obtenir des résultats. C'est passionnant et gratifiant. Sur les forums de jardinage c'est pareil, j'ai perdu beaucoup de temps avec des conseils ou à lire des articles qui se contentaient en fait de répéter ce qu'ils avaient lu ou entendu sans jamais l'observer réellement. A une époque çà m'a dégoûté. Et puis on tombe sur des gens comme toi, sincères, qui mettent tout à plat et se posent les vrais questions.  ##27 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum