Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 6]

1default La maintenance des Corydoras le Mer 28 Mai 2014 - 15:07

willshah


Modératrice
Modératrice
Bonjour !


Vous pouvez retrouver ICI en Post it le Topic créé par Horlack sur la maintenance des Corydoras .

Un grand merci à lui pour cette contribution au Forum et le travail effectué  thumleft 

Toutes les questions ou observations que vous pourriez avoir à propos de ce sujet se feront ci après et non à la suite du Post it dans un souci de clarté.

J'espère que vous prendrez autant de plaisir que nous à découvrir cet article ...bonne lecture !  ##20 


_________________


72L crs/cbs---45L  ---45L Blue pearl
Cube 15L puis 20L sp green---20L Red cherry---120L Tanganyika




« La minorité a ceci de supérieur à la majorité qu'elle comprend un nombre inférieur d'imbéciles. »
Léo Campion

2default Re: La maintenance des Corydoras le Mer 28 Mai 2014 - 15:25

Horlack


Modérateur
Modérateur
c'est gentil !
Merci  ##17 


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

3default Re: La maintenance des Corydoras le Mer 28 Mai 2014 - 15:46

ouioui92612


Conseiller
Conseiller
@Horlack a écrit:c'est gentil !
Merci  ##17 

On te retourne le compliment !

4default Re: La maintenance des Corydoras le Mer 28 Mai 2014 - 16:30

Bioman


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Joli dossier sur ces merveilleux poissons.
En effet, je dirais qu'ils sont faciles à faire survivre, mais plus difficile à faire vivre. Et notre but d'aquariophile, n'est pas juste la survie de nos poissons !

http://www.legrandfaiteau.fr

5default Re: La maintenance des Corydoras le Mer 28 Mai 2014 - 17:18

Horlack


Modérateur
Modérateur
Je vais prendre les devants, et répondre en même temps à quelques messages privés que j'ai reçu. Je vous en remercie.
Certains sont interloqués, d'autres admiratifs et encore d'autres interrogateurs sur des détails que j'ai exposés.

Je ne vais pas le nier, il est vrai que je bouscule un peu la conception de la maintenance des corydoras.
Nous nous cantionnions à le considérer comme uniquement un poisson de fond avec un peu de sable, et basta !

Beaucoup de corydoras ont été découvert entre 1860 et 1960. La majeure partie des ouvrages de maintenance de l'époque datent de 60 à 120 ans. Oui, ouille !
Depuis tout ce temps, rien n'a changé ou presque. C'est de la copie de copie de recopie d'ouvrages de plusieurs décennies, même pour les livres modernes.
A un moment, je pense qu'il faut dépoussièrer ces conceptions préhistoriques. Car si vous alliez sur le terrain, vous constaterez qu'il y a un sacré et énorme problème sur les conseils des sites internets et des ouvrages papiers en général. Vous appliquez des méthodes de maintenance qui sont dignes de l'archéologie aquariophile.

Pour offrir le bien-être à son corydoras, il faut avoir une démarche scientifique, cartésienne et rationnaliste dans sa tête.
Il faut comprendre et analyser :
- La pluivométrie
- Son environnement
- Sa géolocation
- Le débit du courant
- La Témpérature.
- Les Andes
- Le Temps
- L'humidité
- Le milieu
- La topographie
- L’ensoleillement
- etc.

Ces éléments d'informations, vous ne les trouverez pas ou peu sur les sites aquariophiles.
Le 1er acte de cet esprit de compréhension commence par un acte le plus simple qui soit : ouvrir son Larousse et sortir la carte de l'Amérique du Sud.
Et là, vous commencerez tout doucement à comprendre que si on trouve des corydoras partout en Amérique du Sud, qu'une montagne, ce n'est pas un fleuve, ce n'est pas un vallon, ce n'est pas une pluie tropicale, ce n'est pas une plaine, ce n'est pas un delta, ce n'est pas un torrent, ce n'est une forêt, etc.
L'Amérique du Sud, c'est tout ces ensembles de paysages aussi vastes que variés sur une superficie de 20 millions de km².
Ce qui fait une quantité d'environnements et d'habitats, très différents d'un bout à l'autre de l'Amérique du Sud. Du Nord au Sud, de l'Est en l'Ouest.

Par mon tutoriel, j'essaie de pousser doucement les aquariophiles, sans trop les brusquer, à comprendre dans quels éléments vivent les corydoras. Et il y en a une sacrée variété !
C'est à dire la vue scientifique : rechercher, voir, étudier, analyser, comprendre, experimenter, reproduire.
Cet état d'esprit est en ligne directe avec celle prodiguée par Ian Fuller.

Cet homme a une démarche scientifique dans ses ouvrages et dans ses expéditions en Amazonie. Il passe de longs mois en Amazonie à comprendre tous les types de corydoras. Il va sur le terrain.
4 de ses livres : http://www.corydorasworld.com/books

Car de vous à moi, vous trouvez que ces décors sont les mêmes ?




Vous y voyez du sable, sur la 2ème photos ? Moi pas !
Cette 2ème photo est celle du Rio Uruguai, à plus de 1000 km des Andes qui est le milieu de vie du corydoras Paleatus.
Un milieu boueux et vaseux, aggloméré à des amas de branches broyées/cassées à perte de vue, qui est le résultat de 1000km de parcours du fleuve à travers l'Amazonie. A des années lumière de la 1ère photo qui est composée de galets, roches et sable.
Vous pensez vraiment que le débit du courant est le même entre les 2 photos ?
Source :
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Rio_Uruguay => débit : jusqu'a 6000 mètre cube/seconde
- http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%ADo_Madre_de_Dios => débit : jusqu'à 9000 mètre cube/seconde

Soyons sérieux...
A un moment, force de nombreux constats du même type, il faut s'interroger sur le bien-fondé des conseils des manuels aquariophiles.
Il y a un sacré lézard !

Ces constats, j'en ai montrer une partie avec des radiographies de corps de différents corydoras, mais également en mettant 3 documents PDF très techniques.
On voit bien que les corydoras ne sont pas tous morphologiquement pareils.
A un moment, il faut se demander pourquoi ?
Une arrête de plus ou de moins sur la colonne vertebrale, c'est toute la différence entre un corydoras qui a besoin d'une colonne vertebrale rigide pour résister à de très fort courant, et un corydoras nageur qui a besoin d'une colonne vertebrale souple.

Mère-Nature ne fait jamais les choses au hasard.
Une partie de leur morphologie est liée des paysages aussi vastes que variés, définissant certains besoins ou stratégies de survie qui sont propres à chaque corydoras.
Il y a toujours une raison à une adaptation morphologique. C'est un des grands principe énoncé par Darwin.

Je n'ai pas la prétention de connaître tout ce qu'il faut pour avoir un biotope puriste pour son corydoras.
Mais j'ai la prétention de parfaire mon savoir en glanant chaque informations qui peuvent m'aider à cette tâche.
C'est à dire :
- rechercher
- voir
- étudier
- analyser
- comprendre
- experimenter
- reproduire.

Pour avoir son corydoras heureux, vifs et jovial, telle que dans ma vidéo
c'est partir dans cet esprit d'ouverture et d'aventurier aquariophile, et non pas d'archéologue aquariophile
Pour bien faire s'épanouir son corydoras, vous ferez ce long travail de recherche et de compréhension.
Et il y en a tellement... !

J'ouvre une brèche dans la compréhension des corydoras. Je pose de petites pierres que j'argumente : par exemple, la nage.
Et si vous aimez vraiment vos corydoras, alors vous mettrez tout en oeuvre pour les comprendre.
Oui j'ai longtemps tâtonné pour comprendre certaines choses fondamentales sur les corydoras, et oui je tâtonnerais encore longtemps sur ce qu'il y a à découvrir
Et vous tâtonnerez également.

J'ai donné de grandes lignes directrices pour la maintenance de ces corydoras.
Mais je vous pousse encore plus, à approfondir en soulevant les petits gallets que j'ai semé dans mon tutoriel.

==========================
APARTE
==========================
Sur ce long travail d'analyse, vous tomberez parfois sur quelques petites découvertes ou anectdoes qui ne sont écrites nul part sur internet, ni dans les forums. !

Par exemple : le mimétisme.
J'ai constaté à de très nombreuses reprises que des petits Panda/Trilineatus/Aeneus avaient plutôt tendance à suivre une femelle plutot qu'un male.
Et que statistiquement, dans ce groupe de femelles, c'était bien souvent les 2 mêmes femelles.
Un hasard ?
Je ne pense pas.
Puis une fois qu'une femelle fait une action -gratouiller, nager, etc-, les petits ont une fortes tendances à tenter de reproduire l'action de la femelle quelques minutes après.
C'est une phase d'apprentissage du petit corydoras par mimétisme sur les adultes.
Ce n'est pas évident à voir, car il faut parfois attendre 10 minutes entre l'action de la femelle, et celui des petits.

De même, quand je met un courant adéquat, qui fait que les corydoras nagent à s'en épuiser comme ma vidéo, je constate que bien souvent, c'est quand certaines femelles se mettent en quête de nage, c'est tout le banc qui suit avec !
Un hasard ?
Je ne pense pas.

Sans courant, vous ne le verrez pas.
Et même avec du courant, c'est quasi imperceptible.
Ce n'est pas évident à voir, mais chez les corydoras, il y a souvent dans un groupe, 1 ou 2 femelles que je qualifirais de "meneuses". Est-ce qu'il y a une une sorte de hiérarchie ? Je ne sais pas.
Mais il y a au moins un effet de groupe qui est tiré par le haut par quelques individus.
Est ce que ce comportement existe chez tous les corydoras ? Je ne sais pas.

Mais une certitude pour ma part : il y a une forte prépondérance au mimétisme dans leur aspect social.

Je me suis servi du mimétisme plus d'une fois pour "apprivoiser" certains corydoras.
Cette réponse et cette experience, est encore une fois, présente dans ma vidéo qui possède des Corydoras Panda et Corydoras Similis, qui n'ont l'air que de faire 1 unique banc.
Je ne les ai pas mis ensemble au hasard. C'était pour un besoin spécifique.
J'avais des Panda vifs, Joviaux et n'ayant pas peur de moi
J'avais des Simils très peureux à un point très problématique : ils se percutaient tels des fous dans les vitres de l'aquarium à s'enfuir.

Je savais que le mimétisme était un facteur prépondérant dans leur aspect social.
Mais je savais également que ces 2 races étaient de lignées génétique N°9 et étaient très proches en comportement. Bref ce sont des cousins très proches.

En les mettant ensemble, je suis arriver à ce que je pensais :
- Les Similis se sont assez rapidement joints au groupe de Panda
- Les Similis ont été tiré rapidement par le haut au niveau comportemental par les Panda.

Résultat ?
La peur des Similis a disparu !
Car tout simplement, en constituant un groupe de races proches, les Similis ont fait du mimétisme sur les Panda qui n'avaient pas peur de moi.
Chemin faisant, par cet apprentissage d'un autre groupe, j'ai amélioré leur comportement en aquarium.

J'ai eu plusieurs fois à renouveller cette expérience, comme avec mes Agassizzi curieux et mes Leucomelas craintifs, qui s'est soldé par le même résultat positifs
Des Leucomelas bien moins peureux quand je m'approche de l'aquarium, car tout simplement l'effet de groupe conséquents et dominants des Agassizzi a permis un apprentissage sur le groupe plus faible des Leucomelas.

Je me suis servi du mimétisme des corydoras à mon avantage pour obtenir des comportements adéquats.
Ce que 1 groupe apprend, il peut le transmettre à un autre groupe, si les conditions de rapprochement sont adéquates.



Dernière édition par Horlack le Dim 18 Jan 2015 - 20:35, édité 6 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

6default reponce le Mer 28 Mai 2014 - 18:04

bricolo54


Membre : Habitué
Membre : Habitué
superbe ton commentaire félicitation je suis ravis  ##22  ##22  ##22

7default Re: La maintenance des Corydoras le Mer 28 Mai 2014 - 21:03

ManRen


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Salut Horlack,

Un grand merci pour ton post sur les corydoras ##17 
Même si je n'en maintiens pas, j'adore ces petites bêtes  ##06 

8default Re: La maintenance des Corydoras le Jeu 29 Mai 2014 - 4:15

wohwoh


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Cc Horlack

Très instructif ce post, qui plus est super bien établit.
Je te rejoins sur l'approche comportementale que tu décris pour les cory.
Il semblerait que chez moi aussi certains passent énormément de temps à nager sur toute la hauteur de l'aqua, au début je me suis intérrogé sur le fait qu'il pouvait y avoir un probléme niveau paramètres etc, il n'en ai rien.
J'ai dans ce bac des Brochis splendens avec des Agassizii Sauvages ...
Les Agassizii étaient un peu farouche, et j'ai introduis des Brochis splendens par hasard cela faisait longtemps que l'animalerie les avaient (2 ans) sans trouver de preneur et j'ai craqué bref.
Les brochis nagaient beaucoup dans le courant en long en large et en travers de l'aqua à en voler la vedette aux scalaires, et puis quelques jours plus tard j'ai remarqué que les Agassizii les imitaient et se mirent à nager partout sauf en surface contrairement aux Brochis et depuis ils ne sont plus farouche. J'ai aussi dès fois  appercu qu'il y a tout de même une hierarchie au sein du groupe, elle est légére mais bien présente. Je passe bien sûre des heures à les observer dans l'aqua, ils me fascinent.

J'édite pour te dire que j'ai voulu voir la vidéo dont tu parles en paragraphe 5 mais elle n'est pas visible, le lien n'est pas relier à you tube, est-ce moi?

http://www.wowoh-aquarium-asiatique.fr

9default Re: La maintenance des Corydoras le Jeu 29 Mai 2014 - 9:48

Horlack


Modérateur
Modérateur
@wohwoh
Ce que tu exposes me fait grandement plaisir !  ##06 
Il me conforte, que ce que je vois et analyse n'est pas le fruit de mon imagination et que je ne suis pas fou.
Il y a surement d'autres aquariophiles qui ont remarqué des comportement similaires.

Pire de tout, je trouve effarant que ces constations qui sont tout de même très importantes, ne soient écrites nul-part sur les fiches descriptives : aquaportail, aquabase, wikipédia, ivanov, aquagora, aqua-lorca, etc.

Preuves s'il en est, que tous ces descriptifs sont préhistoriques et très incomplets.

Le mimétisme dans leur aspect social tiré par quelques corydoras-meneurs est surement important, que c'est peut-être tout une remise en question sur certains aquarium qui contiennent d'autres habitants très peureux ou trop vifs et qui n'avantage pas le comportement de nos corydoras.
Je ne dirais pas le terme "dominants" car cela sous-entend un effet d'écrasement et de servitude, mais plutôt le terme "meneurs" voir "leaders" qui me semblerait assez approprié.

C'est bien tout cela. C'est même très bien !  ##05 
Continuez à observer et à vous posez des questions. C'est comme cela que la pierre de la connaissance grossie pour le bien-être de nos corydoras !



Dernière édition par Horlack le Dim 18 Jan 2015 - 20:34, édité 1 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

10default Re: La maintenance des Corydoras le Ven 30 Mai 2014 - 5:27

wohwoh


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Je te remercie
J ai deja repris des aquariophiles sur ce forum qui stipulaient qu il n etait pas normal que les cory montent a la surface et qu ils nagent partout en leur precisant que pour certains c etait tout a fait normal et que ca n avait pas forcement a voire avec les parametres ou soi disant un manque de surface.

J espere que beaucoup de forumeurs liront ce post en s en inspireront a l avenir.

Effectivement aucune description comportementale n est trouvable sur cette difference entre les especes.
Ils ont certainement du sortir ca du grenier.

Merci pour le lien en MP je me suis abonne car j aime bien tes videos. D ailleurs on voit que le Plackat Halmoon est le Boss.
On y voit bien le comportement decris concernant l effet de groupe, le fait qu il y aurait des meneurs et meme le mimetisme. Et ce meme avec d autre poisson  comme on le remarque avec ton petit gourami qui nage en fond de bac souvent suivi par les Panda et ca amuse les deux especes.



http://www.wowoh-aquarium-asiatique.fr

11default Re: La maintenance des Corydoras le Ven 30 Mai 2014 - 11:38

willshah


Modératrice
Modératrice
@wohwoh a écrit:J espere que beaucoup de forumeurs liront ce post en s en inspireront a l avenir.

C'est le but !  ##17 

Ce topic est bien dans l'esprit du forum : ne pas se contenter de répéter inlassablement ce qui est dit ou écrit ailleurs depuis des lustres quitte à bousculer un peu les habitudes et les esprits , ne pas rester figés sur les "acquis" mais se remettre en question et évoluer ...apprendre et/ou découvrir toujours quitte à sortir des sentiers battus...ce que fait Horlack sur ce Post it  avec brio  ##06 


_________________


72L crs/cbs---45L  ---45L Blue pearl
Cube 15L puis 20L sp green---20L Red cherry---120L Tanganyika




« La minorité a ceci de supérieur à la majorité qu'elle comprend un nombre inférieur d'imbéciles. »
Léo Campion

12default Re: La maintenance des Corydoras le Ven 30 Mai 2014 - 12:10

dray39


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Merci pour ce tuto très interressant. J'ai également des corydoras habrosus, ils sont actifs toutes la journée et adore monter dans le courant du filtre et redescendre. C'est leur passe temps favori avec le "fouinage" biensûr.

Au moment de leur achat, le vendeur ne m'a pas parlé du sol. J'ai du quartz classique, et hier, j'ai remarqué que l'un d'entre eux avait les barbillons raccourcis. J'ai couru au magasin pour acheter du gravier micro bille (que j'ai bien lavé, plusieurs rincage et le dernier avec de l'eau de l'aquarium, j'ai profité du changement hebdomadaire)

Puis je me permettre de poser une question ici?
Les barbillons se régénèrent ils?

http://[url=http://www.aquariophilie.org/aquarium/Fluval-Edge-21

13default Re: La maintenance des Corydoras le Ven 30 Mai 2014 - 12:14

Horlack


Modérateur
Modérateur
@dray39 a écrit:Les barbillons se régénèrent ils?

Oui Smile
Fait juste attention que ton bac son irréprochable. Ils repousseront au fil du temps.
Il ne faudrait pas qu'un agent infectieux rentre par cette petite amputation.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

14default Re: La maintenance des Corydoras le Ven 30 Mai 2014 - 12:48

Odoacre


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Je n'ai fait que survoler ton article Horlack et il mérite une lecture plus approfondie, à tête reposée mais pas sur pc, je ne trouve pas pratique les pc pour lire des gros articles comme ça. Pour pouvoir le lire plus facilement, je me suis permis de m'en faire un pdf pour en vue de le consulter sur ma tablette et éventuellement de me l'imprimer.

15default Re: La maintenance des Corydoras le Ven 30 Mai 2014 - 14:49

Horlack


Modérateur
Modérateur
Après pour les mordus de corydoras, je n'ai pas mis les 3 documents PDF de façon innocente.
Et même si vous n'êtes pas passionnés,  et même si que vous ne savez pas lire l'anglais, il y a pleins de graphiques dans tous les sens qui sont accessibles à une compréhension néophyte.


C'est vraiment quand on plonge assidument dans ces 3 PDF issue de la Revue Scientifique Nature, que l'on s'apercoit, qu'il y a énormement de différence entre les corydoras.

Par exemple :


Que cela soit par :
- la répartition par isotope (donc l'ancienneté de la race)
- La répartion/densité par morphométrie
- La répartition/densité par ensemble de couleur
- La différence ou l'éloignement par ADN mitochondrial.
- etc

Une fois fait, voici la colle à 500 Euros !
Quel est probablement la race de corydoras la plus ancienne ? C'est à dire celle qui a le génotype le plus ancien qui a donné probablement naissance à tous les autre variété de corydoras plus récente ?

La réponse n'est pas donné telle quelle, dans ces documents. Mais en recoupant/croisant les informations et les anotations, on se doute assez rapidement de la réponse Smile

Une fois compris qu'il existe des différences entre les corydoras, on pousse un peu plus loin dans les PDF, telle l'étude sur les os/cartilage de Corydoras de l'Université de Sciences de Philadelphie.
On voit que certains membres ont 1mm de plus ou de 1mm; Que certains sont plus longs que d'autres. Voir totalement absent.
Que certains ont plus de cartilage que d'autres entre 2 membres pour offrir soit de la souplesse, soit de la rigidité.
Que certains os, sont pointues chez certains, et arrondi chez d'autres.
Que la densité osseuse n'est pas la même : résultat d'une eau très minéralisé ou pas.

Tout cela est le résultat d'une adaptation liée à leur milieu de vie et à une stratégie de survie.
Dans le sens Macro de la chose, tous les corydoras sont différents !
Si on voulait être puriste jusqu'au boutisme, il faudrait 1 aquarium naturel différent pour chaque corydoras.
Surement à des années-lumières de la conception nos aquariums actuels

Avec plus de 200 corydoras connus. Il va y avoir du boulot de réflexion et de remise en cause :
- débit
- cohabitation
- décor
- paramètres
- etc
Beaucoup de boulot !

Je n'ai pas toutes les réponses, et je tâtonne sur certaines hypothèses de milieu de vie liée à la morphologie.
Comme par exemple le Corydoras septentrionalis qui me donne le plus grand mal et me suggère énormément de questions : pourquoi autant de patron de couleur, du clair au foncé, à 2 mares d'encablure ? Comme si, il y avait un facteur caméléon, qui fait quel leur pigmentation est fonction de l’ensoleillement ou de la couleur de fond de la mare. Est ce que cela induit que la couleur du fond de nos aquariums est important et peut apporter des différences notables à leur bien-être ? Je ne sais pas. Mais la question, je me la pose sincèrement.
Mais en parcourant les divers forum sur internet, on se rend compte que certains aquariophiles ont légèrement pointé du doigt ce problème de couleur de fond. Mais la grande question qui coince, c'est quand on leur demande "Mais pourquoi ?". Ils ne savent pas ou n'ont fait que reproduire par mimétisme un autre aquariophile. Cela induit quelque part, que certains aquariophiles sentent ou présentent, intuitivement ou inconsciemment, que c'est un facteur à leur bien-être, sans pouvoir justifier consciemment de la raison.

C'est tout de même une sacré question qui mériteraient une bonne réponse avec des arguments tangibles, espèces par espèces.
Pas un argument qui est le résultat du mimétisme d'un aquariophile sur un autre.
Voir même envisager qu'il faudrait changer le sol tous les 6 mois au gré des alluvions qui descendent des Andes, qui rend le sol plus ou moins clair en fonction des mois de l'année. Je vois d'ici, certains qui vont faire des bonds !  ##17 
Car bon, s'il faut changer en intervertissant entre sol clair et sol foncé tous les 6 mois, cela serait une sacré nouveauté dans l'aquariophile. A des années lumières de ce que l'on fait.
Oui, je jette encore un "pavé dans marre", avec cette hypothèse. Mon intuition et mes analyses de la vie des fleuves me suggère qu'il y a surement un fond de vérité, là-dedans.

A un moment, il faut expérimenter de façon raisonnée et raisonnable pour avoir une conclusion appréciable.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

16default tient il tombe bien ce sujet le Mer 25 Juin 2014 - 16:47

Schtroumpfette


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Bonjour

et surtout merci d'avoir prit le temps de faire un tel sujet.
sujet qui tombe à pique pour moi je dois dire  ##06 

je m'explique :
j'ai un 120L avec juste mon petit groupe de 6 cory aeneus (dont 3 né à la maison au printemps 2013) et ma femelle ancistrus dolichopterus. tout le monde s'entend à merveille.
depuis l'été dernier impossible avec mon homme de tombé d'accord (avec en plus les paramètres du bac à prendre en compte) sur une espèce de milieu/surface à ajouter pour mettre un peu de couleur dans le bac.
on en est donc arrivé à ce dire la semaine dernière et pourquoi pas juste en faire un spécifique avec mes cory ?
car après tout c'est vrai que niveau couleur c'est pas top mais niveau activité dans le bac y'a de quoi s'occuper.

car effectivement les miens sont comme tu le décris pas que des poissons de fond, ils occupent bien tout l'espace en hauteur surtout que le bac est adapter pour eux : beaucoup de plage, de la racine, des plantes mais pas trop (faut que je retrouve l'appareil photo), un bon courant même si je pense qu'une pompe de brassage en plus leur ferait plaisir...
bref ils s'éclatent ^^

bref le bac semble tout de même bien vide avec seulement 6 poissons même 6 "tornades" (oui 6 parce que niveau activité 'dame ancistrus' n'est pas très remuante sauf à l'heure de manger ou elle arrive à fond d'on ne sait ou ...)

donc j'aimerais ton avis "d'expert en cory"
rajouter quelques (combien?) cory aeneus pour que le bac semble moins vide et ce contenter d'un 120L "spécifique" cory (avec éventuellement rajout d'une pompe de brassage)
ou
mettre une espèce de surface/milieu en plus ??

17default Re: La maintenance des Corydoras le Mer 25 Juin 2014 - 17:26

Horlack


Modérateur
Modérateur
coucou,

120 litres: L 100 Cm l 30 Cm h 40 Cm
Taille Aeneus : mâle 6 cm et femelle 7.5 cm. On prend 7 comme chiffre médian
Disons 30% du sol pris par du décor

Espèce utile au sol = (Longueur Bac en Cm x Largeur Bac en Cm) x (1 - Pourcentage utilisé par le décor au sol) = (100 cm x 30 cm ) x (1 - 30%) = 2100 cm²
Nombre de Corydoras maximum = [(Longueur Bac en Cm x Largeur Bac en Cm) x (1 - Pourcentage utilisé par le décor au sol) ]/ [ 25 x Taille Adulte du corydoras + 25 ]
Nombre de Corydoras maximum = [ 2100 ]/ [ 25 x 7 + 25 ] = 2100 / 200 = 10.5

Rajout de 3 corydoras : 2 mâle et 1 femelle ne semble pas mal.
Cela portera le chiffre à 9.

Après, je ne suis pas trop partisan de mettre des espèces de milieu intermédiaire, car les corydoras sont assez peureux et le fait de voir d'autres poissons au-dessus d'eux, inhibent parfois leur reproduction. Ou alors en nombre limité.
Les poissons au-dessus de leur tête peut aussi avoir l'effet, qu'ils arretent de nager sur toute la hauteur. Ils peuvent se cloitrer au sol. Ce qui est dommage, car tes corys semblent bien nager. C'est un spectacle nettement préférable aux yeux.

Dans les poissons calmes de surface, on peut mettre 1 Betta et/ou un petit couple de Gourami miel/nain. Dans le cadre de ces poissons, il faut veiller à ce que la direction du courant soit la bonne : diriger vers le sol, et non pas vers la surface. Puis mettre quelques plantes à larges feuilles de surface pour que le restant du courant soit casser afin qu'ils aient leur calme.

Les poissons de milieu intermédiaire, ca coince rapidement.
En se disant qu'il faut des poissons de petites tailles pour ne pas intimider le comportement des corydoras, on pourrait être vite tenté par les micro-poissons. Ce qui pourrait être une bonne idée au 1er abord.
Sauf que j'ai parlé de Betta/petit gourami. Et là, ca sert de gueuleton !
Tout comme j'ai eu un betta plakat qui m'a décimé en 1 nuit un banc complet de néons vert (plus gros que les micro-poissons). La raison en est simple : poisson trop vifs et un betta n'aime pas se laisser emmerder.

C'est tout le problème : A mettre des poissons de surface, ils sont souvent territoriaux et aiment le calme. Or à mettre du courant pour les corydoras, les poissons de milieu intermédiaire seront souvent vifs, voir trop vifs.
L'adéquation n'est pas simple.  ##07 
Dans tous les cas de figures, avec des corydoras qui nagent bien, il vaut mieux mettre d'autres poissons en sous-population.

C'est tellement plus plaisant aux yeux de voir ses corydoras nager, monter et descendre de façon vifs et inlassablement. C'est qu'ils se plaisent.
Ne crois-tu pas ?  ##17

Tant mieux que tes 6 corys soient des tornades. Il faut préserver ce bon comportement !
C'est un excellent signe, et c'est souvent un bon facteur de reproduction.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

18default Re: La maintenance des Corydoras le Mer 25 Juin 2014 - 19:30

Schtroumpfette


Membre : Habitué
Membre : Habitué
merci d'avoir répondu si vite ^^

bon comme je m'en doutait rajouter une espèce et réussir à faire plaisir à tout le monde sa va être compliqué voir impossible ... je mettrais de la couleur dans le nano  Cool 

donc je reste sur mon bac spécial pour mes cory  Very Happy 

pour le moment j'ai dans les 3 premiers que j'ai acheter 2 males et 1 femelle et il me semble que les 3 petits de l'année dernière me donne aussi 2 males et une femelle
donc 4 mâles et 2 femelles en tout
du coup avec ton idée de rajouté 2♂ et 1♀ je me dis que mon ratio doit pas être mal

tu pars sur 30% de sol par du décor pour ton calcul savant mais je sais même pas si je les ai car c'est vraiment épuré pour leur laisser de la place Wink
donc je pense qu'avec 9 on doit avoir encore un ou deux de marges.

je vais partir à la recherche d'un particulier qui en aurait à moins que j'arrive à ravoir des repros dans le bac. (mais j'aimerais évité d'avoir trop de consanguinité)
mais bon pas de ponte encore cette année mais avec mon boulot j'ai pas réussit à faire un seul changement d'eau dans les temps pendant 2 mois donc ils sont un peu décalé là

oui c'est des vrai tornades et c'est vrai que c'est vraiment agréable à regarder.
et j'aime beaucoup comparer leur vivacité et la tranquille 'dame ancistrus' qui peut rester accroché à sa racine sans bouger pendant des heures.
dès que je peux je mettrais une petite vidéo des tornades si tu le permet pour illustrer ce comportement avec d'autre cory que les tiens

il faut aussi que j'arrive à prendre en photo ma grosse femelle pour vous montrer un peu que les barbillons sa peu être très très long  Shocked 
mais elle est casse pied elle aime pas les photos celle là ! dès que j'arrive avec l'appareil elle se planque et ressort dès que je le pose ... Twisted Evil 
les mâles sont plus sympa et accepte de vivre leur vie même avec l’appareil photo qui les guètes

19default Re: La maintenance des Corydoras le Mer 25 Juin 2014 - 20:52

Vincent le débutant


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@Horlack a écrit:c'est gentil !
Merci  ##17 
Toujours fidèle à toi même (post interminable) mais là j'ai eu le courage de tous tous lire. J'ai vraiment lu 1/4 de ton texte.

20default Re: La maintenance des Corydoras le Jeu 26 Juin 2014 - 11:03

Hermure


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Salut,

Merci pour le tuto, il est vraiment complet!
C'est vrai que tu "révolutionne" un peu la maintenance des corydoras, mais on accepte assez bien tes explications (en tous cas pour ma part) car la maintenant apres avoir lu du début à la fin, j'ai pu mettre des mots sur certains comportements que j'ai pu observer au sein de mes paleatus Smile

Je n'avais jamais pensé a tous ces paramètres comme le courant, etc...

Je confirme aussi la "théorie des corydoras meneurs", dans mon cas c'était deux grosses femelles.

Merci pour toutes ces infos! ##17 

21default Re: La maintenance des Corydoras le Mar 1 Juil 2014 - 4:02

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Bonjour,

Merci Horlack pour ce post très instructif ! Je l'ai dévoré ! Ca fait vraiment plaisir de voir que tout le monde ne considère pas les corydoras juste comme des "laveurs de fond".

J'aurais du coup pas mal de questions à poser !

Je possède un bac de 100 L net avec les dimension suivantes : 90 L X 30 l X 35 H + un espace sous la décante interne qui est le QG des cory qui fait 30 de large X 10 cm de long X 3 ou 4 cm de haut.

J'ai donc dans ce bac :

- 9 corydoras paleatus ( dont 4 gros qui sont visiblement des femelles. Parmi "elles", la meneuse du banc et 3 petits sveltes (mâles ?))
- 10 crevettes japonica arrivées un peu par hasard suite à un sauvetage et j'ai complété le banc pour qu'elles se sentent bien
- 1 betta splendens mâles. Plus tard, j'aimerais y mettre des bettas sauvages ( smaradgina).
Je sais que la population n'a pas la même situation géographique, mais j'ai un vrai coup de coeur pour ces 2 espèces (corydoras et betta smaradgina). Les paramètres sont semblables, et je maintiens la température à 24 °C.
Est ce que cela va tout de même ? Suis je en surpopulation ?

Le courant dans le bac m'a donné bien du fil à retordre, car le betta étant à voile longs, il ne lui fallait pas trop de courant. La pompe est une 650 L/h. J'ai bricolé un système de canne de rejet maison pour diviser la puissance du courant. Elle est placé classiquement juste en dessous de la surface. Je ne savais même pas qu'on pouvait la mettre plus bas !
Les cory n'y vont jamais.
Les paleatus font ils partis des corydoras ayant besoin de courant ? Si oui, j'essayerais de bricoler un système pour mettre ma canne de rejet plus bas.

Le sol  : il y a un espace dégagé de plantes et décors mais où le sable (de Loire) se retrouve fréquemment recouvert de morceaux de mousse de java "libre", de feuilles de catappa et de fruits d'aulnes (je n'enlève rien, j'en rajoute juste). Ca a l'air de leur plaire, ils se glissent entre le sable et les feuilles et jouent dedans.
Vaut-il mieux que la zone reste dégagée ?

Voilà le bac, l'appareil exagère un peu le rendu mais l'eau est ambrée par les fruits d'aulnes.
Penses tu qu'il soit bien aménagé pour les corydoras ?





Voilà, merci ^^

22default Re: La maintenance des Corydoras le Mar 1 Juil 2014 - 11:29

Vico27


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Salut Horlack tu es une personne que j'apprécie beaucoup sur le forum, et la ton travail est juste incroyable  ##10 Merci beaucoup  ##06 

23default Re: La maintenance des Corydoras le Mar 1 Juil 2014 - 11:59

Vincent le débutant


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@Vico27 a écrit:Salut Horlack tu es une personne que j'apprécie beaucoup sur le forum, et la ton travail est juste incroyable  ##10 Merci beaucoup  ##06 
Moi aussi je l'aime bien et je suis toujours larguer avec ses posts interminables (lol)
 ##05
Merci pour ta connaissance infini. ##06

24default Re: La maintenance des Corydoras le Mar 1 Juil 2014 - 12:13

Horlack


Modérateur
Modérateur
Est ce que cela va tout de même ? Suis je en surpopulation ?
=> Non pas de surpopulation.

Les paleatus font ils partis des corydoras ayant besoin de courant ?
Les paleatus se trouvent dans le Rio Uruguay et ses affluents.
Son Débit est d'environ 5 500 m³/s. Nous sommes en bout de pistes des Andes.
Pour donner une comparaison française, le Rhône avec les Alpes en bout de piste (côté Carmague) tourne entre 1500 et 2000 m³/s.
Et une autre comparaison Sud-Américaine : le Madre des Dios va jusqu'à 9000 m³/s.
Il faut donc, un courant moyen

Le Rio Uruguay, c'est plutôt cela :

C'est à dire plutôt un aglomérat de branche, feuilles et vase.
Côté feuilles mortes et couleur sombre de l'eau, j'en vois sur tes photos, c'est parfait de ce côté là.

En flèche rouge, les fleuve de vie du Paleatus. En violet, la zone approximative de vie :

- Rio Uruguay : courant moyen : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rio_Uruguay
- Le grand lac et parc Naturel : Esteros del Ibera : très faible courant et zone marécageuse : http://fr.wikipedia.org/wiki/Esteros_del_Iber%C3%A1
- Rio Para (qui alimente ce lac)
- Rio Rio Paraná (qui alimente aussi ce lac) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rio_Paran%C3%A1

Les Paleatus sont nettement moins bons nageurs que d'autres corydoras. Ils vont rester plus souvent au fond que d'autres.
Leur morphologie assez svelte et nez pointu (mais pas trop quand même) désigne 2 choses :
- plutôt collé au fond
- dans la nature, leur nez plutôt pointu leur sert plutôt s'en servir plutôt comme "marteau-piqueur" pour aller chercher leur nourriture en profondeur dans la vase.

Donc en fait, bien qu'ils aient une morphologie au nez pointu comme les agassazzi, ils ne l'ont pas pour rester collé au fond de l'eau ou pour résister au courant, car le débit est moyen, voir très faible. Mais plus, pour enfoncer la tête comme un bélier dans la vase. Le résultat morphologique est quasi-identique qu'au aggassazi, mais pour un besoin complétement différent.

On ne va pas mettre de la vase dans un aquarium ! ##17  Il serait plus judicieux de mettre un substitut de sable très fin qui puisse être creusé facilement.

Vaut-il mieux que la zone reste dégagée ?
Si on fait abstraction des feuilles mortes, il y a l'air d'avoir une bonne plage.

Agencement :

Il te faut un courant moyen pour les corydoras et une zone de calme pour le betta.
Tu as déjà les plantes en haut à droite qui servent, je suppose pour le betta.
Tu prends une branche de bois, même fine, faisant un gros C ou U. Tu accroches tes plantes à betta sur cette branche, pour faire comme un mini-mur de végétation qui cassera le courant. Tu prend une petite pompe de brassage dirigé en biais vers le coin bas-droite de l'aquarium et passant sous la branche en C ou U.
Tu as ce qu'il faut en plante. Il faut juste un support pour faire tenir tes plantes à betta, un peu plus bas au lieu qu'elles restent à la surface.

En conclusion :
Si on se place d'un point de vue du Rio Uruguay ou de l'Esteros del Ibéra qui est marécageux, nous sommes dans un milieu à faible luminosité, assez vaseux avec une bonne densité de plantes et de branches d'arbres. Sur ce côté là, ton aquarium est assez conforme. Juste éteindre la petite pompe de mon schéma, la nuit, afin de laisser le betta se reposer ou bien pour reproduire le milieu stagnant du Lac Ibéra.

Au risque de me repeter d'un message précédent :
@Horlack a écrit:
Pour offrir le bien-être à son corydoras, il faut avoir une démarche scientifique, cartésienne et rationnaliste dans sa tête.
Il faut comprendre et analyser :
- La pluivométrie
- Son environnement
- Sa géolocation
- Le débit du courant
- La Témpérature.
- Les Andes
- Le Temps
- L'humidité
- Le milieu
- La topographie
- L’ensoleillement
- etc.
Pour d'autres futurs corydoras, si la passion te tente, il faut partir dans les mêmes recherches que j'ai exposé ci-dessus.
Rapidement identifier le fleuve principal de vie : Rio Uruguay. Elargir les recherches sur les zones humides autour (fleuves, rivières, lac, marécages, etc).
Tenter d'avoir quelques photos pour avoir une estimation visuelle (google, google-map, google-image). Tenter d'avoir des graphiques d'hydrométrie et climatologie (souvent wikipédia).
Assez rapidement, en partant d'un point principal puis en élargissant autour, on arrive assez rapidement à se faire une meilleure idée du milieu de vie de son corydoras. Je ne dis pas que c'est la meilleure. Mais au moins, elle est meilleure que les descriptif des manuels aquariophiles. Se faire une idée un peu plus juste.

Voila, en espérant t'avoir un peu aidé  ##05 

========================
Annexe :
========================
l'url du Rio Paraná, mis au dessus, est particulièrement intéressante au niveau graphique hydrologique et climatologie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rio_Paran%C3%A1
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rio_Paran%C3%A1#mediaviewer/Fichier:Clima_Resistencia_%28Argentina%29.PNG
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rio_Paran%C3%A1#mediaviewer/Fichier:Clima_Salta_%28Argentina%29.PNG
=> On voit bien que d'avril à octobre (8 mois), il y a très peu de pluie et une témpérature assez basse qui peut descendre jusqu'à 5-10°C
Par transposition et analyse, il y a fort à parier que pendant 8 mois, les Paleatus sont dans une eau entre 12-21°C, plutôt que le 24°C de nos aquariums. Il y a peu de pluie, donc surement un très faible courant. Il n'y a que 4 mois dans l'année (période chaude de pluie) qui sont entre 21-27°C avec un bon courant.
En fait, tout cela conforte un message que j'avais vu sur http://www.poubellarium.fr/, avec des paleatus maintenu en bassin extérieur même en hiver.
En fait, si on s'en réfère à ces graphiques, il y aurait fort à parier qu'il n'y ait pas besoin de thermoplongeur dans l'aquarium pour les paleatus. La témpérature ambiante de la pièce entre 18°C (hiver) et 26°C (été) suffirait pour simuler leur milieu naturel. Toutefois, à faire un peu plus de recherches pour avoir des certitudes. Par transposition, nous pourrions aller plus loin sur les changements d'eau, comme pour simuler l'hydrométrie. De mai à novembre, nous serions plutôt dans le 5-20% de changement d'eau, tandis que de décembre à février, plutôt de 20% à 80% de changement d'eau (période de pontes). Bref, tu remplaces les gros batons-bleu des graphiques par un pourcentage de changement d'eau, et tu auras ta simulation d'hydrométrie pour les paleatus. Et faire attention que c'est l'autre bout du monde, donc les saisons sont inversées ! Donc en France, plutôt 24-26°C de mai à aout avec 20-80% de changement d'eau, et de septembre à février, température de 18-24°C avec 5-20% de changement d'eau.

En te basant sur la 1ère URL du Rio Paraná, voici la compilation

(Cliquez sur l'image pour zoomer)
Tu n'es pas loin d'avoir une bonne approximation de la climatologie des paleatus pour l'année : T°C, changement d'eau, courant
A décaler de 6 mois pour la France, car les hémisphères sont opposés.

Ouf, j'ai fini !
J'espère t'avoir donné une estimation un peu plus juste de tes paleatus  ##17

PS pour @Vincent le débutant : je sais, j'ai encore écris un gros pavé. Mais au moins, elle aura un peu plus de culture générale sur ses paleatus qui pourront l'aider dans l'estimation de l'agencement et les paramètres de son aquarium. Pis de toute façon, la culture général, c'est toujours bon à prendre !  ##17 



Dernière édition par Horlack le Lun 22 Déc 2014 - 12:07, édité 4 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

25default Re: La maintenance des Corydoras le Mar 1 Juil 2014 - 17:21

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me faire une réponse aussi longue et complète  ##10 
Moi qui pensais tout bien faire pour mes petits cory, j'étais à côté de la plaque  ##09 

Pour le brassage, est ce que placer le rejet du filtre dans la partie basse du bac pourrait aller ?
Je peux :
- soit mettre la canne de rejet à l'horizontale quelques centimètres au dessus du sol, éventuellement avec une pompe plus forte pour plus de courant (j'ai une 1000 L/h)
- soit enlever ma canne de rejet et laisser donc le rejet normal.

Edit : en réfléchissant, il y a beaucoup plus simple : l'endroit de ta pompe de brassage, c'est pile poil celui du rejet de la décante. Il me suffirait donc juste d'ajuster l'orientation du rejet ?

Décor : D'après ce que tu mentionnes, il faudrait moins de plantes (=> enlever dans le coin de droite la rotala qui de toute façon végète par manque de lumière) et rajouter des racines (j'en ai en réserve des morceaux qui pourront faire des abris au sol sans monter trop dans l'espace de nage du betta.

banc : selon le calcul que tu as donné, j'ai la place pour 11 corydoras. Je ne vise pas de reproduction et le betta (et les crevettes) mange les oeufs.
Serait ce mieux pour eux d'en rajouter 2 ?

(Edit : c'est "elle" ##21 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 6]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum