Partagez
Aller en bas
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 15 Juin 2018 - 19:45
Ian Fuller vient de nous partager une photo du biotope/point de prelevement du Corydoras micracanthus

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Lakota
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1277
Age : 48
Localisation : Auvergne
Emploi : voyageuse
Date d'inscription : 02/11/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 15 Juin 2018 - 21:15
Sable et galets !
Comme quoi chaque espèce peut avoir des biotopes différents !
avatar
voile de chine
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1652
Age : 29
Localisation : Savoie
Emploi : Diplômée en Biologie
Date d'inscription : 08/10/2009

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 18 Juin 2018 - 13:41
Tu parle d'un cours d'eau, à peine une flaque !

Mais je ne vois pas de sable, plutôt des galets cailloux et un peu de vase.

Bon ducoup pour reconstituer la saison sèche, on abaisse le niveau de l'eau et on coupe les pompes de brassage, il à des chances que se soit important pour la reproduction .

_________________
https://www.artmajeur.com/fr/art-gallery/portfolio/m-delpy

https://www.etsy.com/fr/shop/Floraperle?ref=search_shop_redirect

https://fr.ulule.com/cabanes-a-oiseaux/
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 18 Juin 2018 - 14:58
Ca risque d'être un poil compliqué de reproduire un tel biotope.
Pas la façon de faire, mais le matériel !
Va donc trouver un aquarium qui supporte, 10 L d'eau avec 40 kg de galets, qui ne casse pas ...
Là, il faudrait un aquarium en longueur, un peu comme les bacs à tortue, sur >1.5 m, mais avec l'épaisseur de vitre d'un aquarium standard d'au moins >200-250 L.
Car ce n'est pas du sable réparti uniformément, qui réparti les contraintes mécaniques sur la vitre. Ici, ce sont des galets avec des poids localisés sur la vitre du socle.
Sinon, cela cassera.

Car juste sur la photo B du message initial de l'article scientifique, de Felipe Alonso, il y a 8 corydoras de 4 cm dans mois de 5L d'eau , et 3 énormes et monstrueux galets >3-5 kg chacun (on n'en voit pas la taille finale coupé par la photo). Juste cette photo, sur un simple carré de 20 cmx20 cm du cours d'eau, c'est 9 à 15 kg de galets.

Et encore, même un poids localisé de 10 kg, au même endroit, un ensemble de galets dans un aquarium de 200-250L, il y a des risques de casse.
http://www.cap-recifal.com/page/calculateurs/dimensions_vitrages.html
http://www.cap-recifal.com/page/articles.html/_/materiel/aquarium-en-verre-conception-r%C3%A9alisation-r92

Sans compter la difficulté de brasser, ou faire un mini courant dans 5-10 cm de d'eau. Allez donc trouver une pompe pour cette hauteur d'eau....

Le biotope et le poisson, sont supers simples, et je n'en doute pas un instant.
En revanche, le matos, c'est une autre paire de manche !
Il y a des notions de sécurité, taille de matériel et contrainte de poids, qui sont atypiques.

Nous ne sommes pas loin, d'une forme de construction proche des aquariums Malawi, avec plusieurs dizaines kilos de pierres, dont les aquariophiles font l'aquarium sur mesure renforcé par des barres de métal.

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Phioiseau
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 628
Age : 48
Localisation : Trappes
Emploi : chargée de codification
Date d'inscription : 21/06/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 18 Juin 2018 - 18:42
Ou une grosse baignoire en fonte bien large; bien lourde ^^
avatar
Nicolas31
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 124
Localisation : Toulouse
Emploi : Commercial
Date d'inscription : 18/10/2016
http://toulouse.aquario.club31.clicforum.com/index.php

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mar 19 Juin 2018 - 14:31
@Horlack a écrit:Ian Fuller vient de nous partager une photo du biotope/point de prelevement du Corydoras micracanthus

Tu es sur de toi ? car pour accompagner la publication de ca photo il mets ;

Ian Fuller a écrit: This is one location that CW016 was found.
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 9 Juil 2018 - 17:23
Nouvelle section du tutoriel rajouté : TOXINES ET STRESS DES CORYDORAS

http://www.forumaquario.org/t114439-maintenance-conseils-pour-corydoras#1586743

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 13 Juil 2018 - 23:30
Je radote souvent sur l'importance du sable très fin pour les corydoras (pour leur hygiène buccale), ainsi que du sable spécial aquariophile.

Voici ce qui arrive, quand on n'écoute pas :
https://youtu.be/nkTvT7CJfIw

âme sensible : s'abstenir de regarder.
J'ai fait express de réduire la qualité de la vidéo, car elle est vraiment trop gore à regarder sinon. Le corydoras était encore en vie.

Sur le groupe international corys, on soupçonne soit du sable de piscine traité à la chaux, soit un vers mangeur de chair, soit une bactérie nécrophage qui est d’installé dans les narines. En plus de cela, les grains sont très gros, très blanc, et coupants ! Ce qui a pu favoriser tout à la fois : bactérie, vers, hémoragie, brulure à diverses molécule chimique (contenu dans le sable traité).

Et pour couronner le tout, le gars avait mis des décor-à-la-con à la provenance douteuse (made in china), pouvant contenir des molécules de peintures pas sympa, ainsi que des énormes pierres volcanique très coupantes car il trouve ca chouette, mais encore, des énormes pierres ponces bourrées de grosses aspérités dont le corys aurait pu rester coincé dedans.

Bref la totale de A à Z, de l'aquarium anti-corydoras. Quand on pense à "sa gueule", car on veut un aquarium joli selon ses goûts personnels (et humainement débile), c'est le poisson qui trinque.

Il a été euthanasié depuis.

Et le pire, comme toute personne voulant jouer les gros bras, avec un bac flashy,....ce sont des Corydoras sp. (C123) rare, qui coutent cher.
Tant qu'à vouloir un bac pas comme les petits copains, il a fait de même avec les poissons X(
https://www.planetcatfish.com/common/species.php?species_id=2356

Au risque encore de me répéter sur ce forum : quand on veut commencer l'aquariophile, on prend toujours des poissons de valeurs sûres et simples, et on respecte le biotope. Même s'ils sont moches et pas colorés, et même si le biotope est moche et pas coloré. Quand vous vous serez fait la main et acquis de l'expérience, vous pourrez acheter des poissons plus cher et plus rare.

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Phioiseau
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 628
Age : 48
Localisation : Trappes
Emploi : chargée de codification
Date d'inscription : 21/06/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 13 Juil 2018 - 23:46
@Horlack a écrit:Il a été euthanasié depuis.

En lisant ça, j'ai pensé : le mec a été euthanasié et c'est tant mieux... (j'ai réalisé auprès que c'était le poisson dont tu parlais, je crois que cette vidéo m'a retournée)
Il a dû horriblement souffrir ce pauvre poisson

J'espère que s'il a d'autres cory, il s'en soucie mieux (mais c'est pas gagné ça) Sad
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Sam 14 Juil 2018 - 0:31
Et encore, sur la vidéo en bonne qualité, on voit la langue bouger, une partie de sa gorge à vif, une partie de ses narines à vifs et les clapets bouger, et une partie des nerfs des yeux....
Vraiment trop gore, elle m'a retournée aussi.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Koby9833
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1986
Age : 100
Localisation : Yvelines
Emploi : Sur la chaise devant l'aquarium
Date d'inscription : 04/04/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Sam 14 Juil 2018 - 14:39
Tu as tellement flouté la vidéo (et tu as eu raison, vu ce que tu décris, le voyeurisme n'est pas nécessaire) qu'on ne se rend pas compte de tout ça. C'est vraiment horrible ! Mais comment peut-on laisser un corydora (ou tout autre poisson) en arriver là sans essayer de trouver la cause et résoudre le problème ??? C'est pas de l'aquariophilie, ça !
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Sam 14 Juil 2018 - 14:58
C'est arrivé en moins de 24-48h l'énorme nécrose qui a dévorer la moitié du museaux
Pas forcément le temps de réagir.
En revanche, oui, préparer à l'avance un aquarium adapté, il a eu largement le temps. Là, il n'est pas excusable.
Il a juste fait le con, en pensant à sa gueule d'humain en voulant un aquarium à sa convenance, et non pas au poisson.
Comme je dis souvent "je n'en rien à foutre de ton avis et ton impression. Ce qui m’intéresse, c'est l'avis du poisson" (dans le sens, c'est la psychologie du poisson qui prime, pas la tienne)

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Lakota
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1277
Age : 48
Localisation : Auvergne
Emploi : voyageuse
Date d'inscription : 02/11/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Sam 14 Juil 2018 - 21:26


Donnez moi une hâche !!!!!
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 13 Aoû 2018 - 14:16
je viens de rajouter
BIEN MAINTENIR SES CORYDORAS
III - MAINTENANCE - LE SOL

Dans l’introduction,  il y a des vidéos de biotope sauvage. Il n’y a que du sable fin et non coupant, à perte de vue. Le sable a un rôle insoupçonné qui a été découvert en début 2018 : celui d’hygiène buccale. Un certain nombre de poisson de fond, sont des poissons fouisseurs, comme les corydoras et certaines petites loches. Ces poissons grattouillent le sable. Ils aspirent le sable à toute vitesse, puis le rejette par leur ouïes, afin de rechercher de la nourriture dans le sable, comme des petits crustacés et mollusques (revoir partie NOURRITURE VIVANTE DES CORYDORADINAE).  En aspirant le sable à toute vitesse, puis en le rejetant à toute vitesse par leur ouïes, cela a un effet abrasif sur certains parasites qui pourraient se trouver dans les ouïes !

Comme par exemple, la loche Européenne (Cobitis taenia) :


A ne pas mettre un sable adapté, l’aquariophile prend un risque que les corydoras ne puissent pas faire cette forme d’hygiène buccale, et prend un risque que ses corydoras meurent à cause d’un parasite qu’il n’aura pas pu se débarrasser. Alors qu’ils font cela naturellement dans la nature. Ne pas mettre de sable adapté, c’est prendre un risque sanitaire.

Respectez le biotope, reste un fondamental de l’aquariophile.

Il faut bien comprendre que Mère-Nature fait toujours évoluer les espèces pour des besoins spécifiques. Ces adaptations, voir micro-adaptations, ne sont comprises que bien des années plus tard. Le rôle du sable est un excellent exemple sur ce point : dans les vidéos biotopes/habitats naturels, nous ne voyons que du sable fin à perte de vue. Même sans connaître, les raisons complètes avant 2018 de l’adaptation du corydoras à cet environnement, il faut bien se douter, qu’il a forcément un rôle important. Le reflexe à avoir, quand vous visionnez un ensemble de vidéos de biotopes, c’est de repérer rapidement les points communs, et de les reproduire en aquarium. Et ceci, même si nous ne savons pas forcément le rôle, de ces points communs. Il faut juste se dire « c’est surement important » . La réponse viendra des décennies plus tard.

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 13 Aoû 2018 - 14:32
je viens de rajouter
BIEN MAINTENIR SES CORYDORAS
XI - LEUR SENSIBILITÉ ET LES MALADIES

Un autre facteur de risque repose sur les aquariums plantés nécessitant de la fertilisation. Je ne conseilles pas (du moins pas trop), les engrais pour plantes, en présence de corydoras. Les corydoras sont sensibles aux métaux de transition (Titane, cuivre, fer, nickel) et dit "pauvres" (zinc aluminium), mais acceptent mieux les métaux alcalins (Potassium) et alcalino-terreux (Magnésium, Calcium).  A cause des diverses molécules nécessaires pour la croissance des plantes, ce n'est pas forcément compatible avec les corydoras. Il faut plutôt s'axer sur des plantes rustiques, à pousse lente, et ne nécessitant pas ou peu de fertilisation. La fertilisation liquide est plus à risque que la fertilisation par substrat. Cela ne va pas tuer les corydoras, mais peut réduire leur espérance de vie. Les métaux de transition peuvent être la cause de désordre neurologique chez les corydoras.

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Lakota
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1277
Age : 48
Localisation : Auvergne
Emploi : voyageuse
Date d'inscription : 02/11/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 13 Aoû 2018 - 17:57


Merki !
avatar
chanti
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Féminin Nombre de messages : 227
Age : 64
Localisation : Espagne
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 28/10/2016

default Doutes sur maintenance

le Lun 13 Aoû 2018 - 23:31
Bonsoir !

Tout d'abord un très grand merci pour le partage de ta passion des petits moustachus qui nous apportent des connaissances fondamentales et nous créent aussi des doutes sur une nouvelle vision de leur maintenance jusqu'à présent plus classique ou plus habituelle (poissons de fond, nettoyeurs, en communautaire...)
Depuis que je t'ai lu et relu pour ensuite cogiter sur tout ce savoir, madre mía, si étendu et pour moi révolutionnaire, après avoir contemplé tes bacs étudiant tous les détails possibles, mon changement a été radical vis à vis de leur maintenance.

Je maintenais encore séparés les juvéniles de leurs parents aeneus et là, après avoir appris leur faculté de mimétisme, je les ai rassemblés dans un 200l, déjà monté, en spécifique.  Un spectacle qui a valu la peine: chaque génération, occupant avant un 70l, bac à tortues, long et bas, ils se sont éclatés dans ce nouveau volume et tous regroupés (18 individus). Ça a été un plaisir à voir. Ils vont partout, c'est là qu'on voit que les corys occupent tous les niveaux d'un bac, surtout quand ils n'ont personne d'autres sur leur tête. Mes corys et moi-même t'en sont vraiment reconnaissants.
Ce bac n'est pas encore très "cory" à la Horlack, trop conventionnel, très planté mais les corys ont tout de même des plages (sable de Loire) pour fouiller et beaucoup de cachettes et deux filtres externes leur procurent pas mal de courant. Ils ont aussi un bulleur. Je n'ai jamais employé de tourbes, il faudra que j'apprenne.

Les corys étaient dernièrement en low tech, donc bac très planté, pas de filtration et après t'avoir lu dans un autre forum, commentant les besoins des corys en 0xygène et en courant, j'ai compris qu'ils ne pouvaient pas être bien comme ça. La nuit, ils devaient manquer d'oxygène. En plus, aucune reproduction depuis qu'ils étaient en low-tech, alors qu'avant, ils avaient deux petits filtres situés à chaque extrémité de leur bac et ils avaient eu une grande descendance (une centaine d'alevins que j'ai pu placer la plupart). Un adulte est mort cela fait deux mois, les paramètres étaient corrects, N03=des traces, N02=0. Quand j'ai lu ton article sur les besoins des corys,  j'ai tout de suite compris que leur installation n'etait pas la correcte.
J'en ai déduit que le low-tech basé sur au moins 80% de plantes, eau calme, n'est pas l'idéal pour eux, au moins, pour mes aeneus. Ça a été une erreur de ma part.

Ton article sur le Bassin d'Iquitos m'a passionné et m'a donné beaucoup à penser sur le choix des variétés de poissons que je pourrais maintenir sans problème chez moi, climat insulaire, méditerranéen, mais bénéficiant de micro climats à cause d'une grande humidité et proximité mer/montagnes et un éventail de températures pouvant permettre de maintenir, si je ne me trompe pas,  des corydoras de cette région du Perou, au moins quelques-uns que je pourrais trouver par ici.  

Question alimentation, tu préconises une alimentation équilibrée entre pastilles, du vivant et des légumes.  Je me suis procurée les pastilles que tu recommendais, les légumes sont aussi appréciés et le vivant (nauplies, larves rouges...), ils se régalent, j'avais tout de même une question si tu permets, tu ne donnes pas de vivant aux tiens, est-ce par crainte de parasites? Ou penses-tu que les pastilles de différentes marques sont suffisantes pour combler leurs besoins nutritionnels?

Tu commentes aussi que le sable doit être fin pour pouvoir leur permettre de réaliser leur hygiène buccale, évitant ainsi l'apparition de parasites, mais le quartz à bille ronde que j'ai vu dans pas mal de bacs à corys, mais qui parait d'une granulométrie plus grande, permet-il cette opération si salutaire? Finalement, j'ai racheté aujourd'hui un sac de 25kg de sable de filtration de piscine, celui que j'ai toujours employé, donc pas traité à la chaux vive. J'ai l'impression que sa granulométrie convient mieux que mon sable de Loire pour faire cet exercice buccal...

De nouveau un énorrrrme remerciement pour tout ton apport et immense contribution à mieux nous préparer dans le but de pouvoir maintenir des corydoras heureux.
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mar 14 Aoû 2018 - 1:08
Content de t'avoir rendu service Smile
Il se peut que dans peu de temps, je rajoute une autre partie à ce tutoriel : le système de respiration intestinal des corydoras et les risques avec le Co2 (diffuseur ou low-tech) + communication corydoras

Je suis heureux que tu vois que tes corys occupent l'espace de nage. Cela fait 10 ans, que je me bats contre le préconçu du "poisson exclusivement de fond". C'est ballot à dire : mais moins il y a de poissons au dessus de la tête d'un corys, mieux il se porte, et surtout, une plus grosse panoplie de comportements. L'erreur majeure vient principalement du fait, que les personnes veulent absolument du poisson à tous les étages de vie, sinon, cela fait vide. Cette erreur de pensée, est l'un des ennemis le pire pour les corydoras. Ils n'arrivent pas comprendre ou peine à comprendre, que "oui", c'est partiellement vide quand ils sont au repos au sol. Mais ce n'est plus vide du tout, quand ils se mettent à nager en banc à tous les étages de vie.

Tout comme, je suis content que tu ais pu voir que regrouper les jeunes et les adultes ensembles le plus tôt possible, changent leur comportement et permet une meilleur intégration au banc. Leur communication en hertz y ait pour beaucoup. Les gens ne le savent pas, ou du moins ne l'entendent pas, mais un corydoras fait beaucoup de sons dans l'eau pour communiquer.
http://www.forumaquario.org/t131529p50-lancement-110l-et-deja-passionnee#1575903

@chanti a écrit:Les corys étaient dernièrement en low tech, donc bac très planté, pas de filtration et après t'avoir lu dans un autre forum, commentant les besoins des corys en 0xygène et en courant, j'ai compris qu'ils ne pouvaient pas être bien comme ça
Je parie que c'est moi qui te l'ai dit sur Aquachange, non ? Very Happy

Pour les pastilles, je suis 5 pastille de JBL NOVO TAB + 1 Pastille JBL NOVO FECT (herbivore) + 1 fois par semaine des tranches de concombres/courgettes. Que je complete avec des vers rouges séchés, artémias séchées , et tubiflex séchés. C'est à dire, que je reste sur un 80-90% de nourriture carnivore avec 10-20% herbivore

Pour les billes, tu as parfaitement raison, c'est en partie à revoir dans mes bacs. Le tutoriel a plusieurs années, et je ne savais pas que le sable fin avait ce rôle, puisque cela n'a été découvert qu'en début 2018 ! Avant 2018, je faisais, qu'avec les connaissances connues : sable fin et non-tranchant pour respecter les barbillons. Les billes de quartz me semblaient adéquates à l'époque. J'ai fait quelques changement dans certains bacs, mais pas encore tous. Les corydoras Elegans, napoensis, nanus, bilineatus, etc sont plutôt des corys nageurs de part leur morphologie. Donc nettement moins gratouilleur, comparé aux  C.Paleatus, leucomelas, agazzasi, etc qui sont des béliers à défoncer le sol. Les corydoras Elegans, napoensis, nanus, bilineatus, etc font nettement moins cette hygiène buccale que les Paleatus, leucomelas, agazzasi, etc. Les billes de quartz rondes, restent au moins d'actualité pour ces corydoras là.

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
chanti
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Féminin Nombre de messages : 227
Age : 64
Localisation : Espagne
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 28/10/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mar 14 Aoû 2018 - 23:17
Bonsoir!

Un grand merci pour ta réponse, c'est toujours un plaisir de te lire, et je recherche avec grand intérêt tous tes écrits traitant sur les corydoras, car c'est fou l'influence constructive que tu apportes au fur et à mesure qu'on te lit. Je ressens un immense bonheur de voir mes corys heureux tels que les tiens apparaissant sur tes videos.

Mon ordi est juste à côté du 200l de  corys, leur lumière est éteinte, je viens de leur donner une pastille divisée en plusieurs morceaux pour que le maximum de ce petit monde puisse y participer et je peux observer des juniors enfoncer tout leur museau dans le sable comme le font les adultes. Ils sont partout dans le bac, certains suçant toutes les feuilles des plantes de bas en haut ou le contraire dans la recherche de restes de nourriture. Quelle activité!! Je peux t'assurer qu'aucun est immobile au sol en ce moment.
Même quand certains reposent au sol, il y en a toujours quelques-uns qui se gambadent ou poursuivent, sans doute des femelles...

Je vais suivre très intéressée la suite de ton tutoriel sur les corys. La communication entre corydoras se réfère aussi à la sonore, en Hertz? Je méconnaissais cette faculté de transmettre des sons entre eux, c'est génial et merci pour le lien du post de Cindy79, je n'en ai lu qu'une page pour l'instant, celle que tu recommandais, mais ce post est cousu d'informations super utiles, à lire lentement pour cogiter ensuite.

Effectivement, tu as une bonne mémoire Smile , il s'agissait d'une de tes interventions sur Aquachange au sujet de besoins en oxygène des corydoras. Moment capital pour mes corys, car j'ai compris d'où venait le problème chez eux. Je ne garde maintenant le low-tech que pour les bettas et je leur ai mis un bulleur pour agiter un peu la surface. Sans tes explications, je n'aurais pas pensé à l'excès de  C02 pendant la nuit. J'ai aussi trouvé de tes écrits dans Aquaportail, mais plus difficile à tomber dessus.

Question alimentation, penses-tu que la carnée séchée présente les mêmes qualités nutritionnelles que la vivante ou la surgelée? J'en ai aussi à la maison, que je donne quelquefois aux bettas, car ça flotte, comment fais-tu pour en donner aux corys qui s'alimentent principalement au sol? La laisses-tu se réhydrater dans un peu d'eau?

En effet, c'est tout nouveau alors, cette découverte de l'hygiène buccale chez certains corys. C'est extraordinaire la complexité provenant de ce petit moustachu qui en fait un poisson extrêmement complet et fascinant à connaître plus profondément. Il en réserve des surprises, entre son épine dorsale venimeuse, la toxine qu'il relâche en cas de situation de grand stress, sa respiration intestinale, la communication entre eux, etc... Il ne cesse d'être captivant !
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mer 15 Aoû 2018 - 11:10
Généralement, si on m’écoute et lit attentivement, je suis généralement de bons conseils sur les corydoras. Je concède, qu’il faut juste avoir le courage de lire mes pavés de textes techniques (même si j’essaie de vulgariser). Quelques part, j’y suis contraint et je le fais exprès, en même temps. J’y suis contraint, car il est dur de reprendre à zéro, les méconnaissances véhiculées sur internet. Mais je le fais exprès, car cela me permet de jauger le sérieux de la personne : la patience. En Aquariophilie, la patience est l’une des principales vertus nécessaire à l’entretien des poissons. Si la personne n’est pas patiente, comme intégrer une somme de connaissance importante, alors cela s’est toujours vérifié : elle est inapte à l’aquariophile et possède des poissons plus sur « un coup de tête ».

Comme le bon exemple, d'Aethernis du forum Aquachange qui voulait des poissons. Beaucoup de conseils d'autrui, un peu alambiqué, qui allait l'envoyer dans un mur. Puis à minuit, j'ai posté un gros pavé en 17ème et 18ème page (je n'y vais jamais avec le dos de la cuillère)
https://www.aquachange.fr/aquarium_forum.php?id=15732&espace=2&groupe=15732&sujet=21078&p=17

Puis un poste préparatoire dédié pour les Corydoras Habrosus, quelques temps plus tard.
https://www.aquachange.fr/aquarium_forum.php?id=15731&espace=2&groupe=15731&sujet=21486

Et enfin, elle a écouté. Elle a eu ses 1ères reproduction alors que ce sont ses 1er corydoras
https://www.aquachange.fr/aquarium_forum.php?id=17197&espace=2&groupe=17197&sujet=23300
C'est sur, que l'aquarium ne paie pas de mine et semble assez vide/dégarni. Mais c'est malheureusement la rançon du succès pour les corys.


Elle m'avait envoyé un message privé le 04/08, car elle était affolée de voir ses corydoras à moitié "dingos" avec des tas de mouvements saccadés. Elle redoutait une maladie neurologique ou la toxine des corys. J'ai simplement dit "Pour le moment, cela ne m'affole pas plus que cela. Les corys sont parfois très foufou dans le courant du bulleur[...]c'est de leur laisser la paix un maximum". Oh, j'ai été tres mesquin sur le coup, car je ne lui ai pas dit ce qui se tramait, et sans lui dire de quoi il retournait exactement.  ##17
Il faut parfois cacher certaine petite chose importante, pour que la joie ne soit que plus grande : une 1ère reproduction est un moment important dans la vie d'un aquariophile.
Le 14/08, elle annonce des pontes Je suis très content pour elle  ##05


Comme j’aime à le dire souvent : il faut avoir l’esprit critique, quand on veut des poissons.

La connaissance commence par admettre qu'on ne sait pas.
Je sais que je ne sais rien. (Socrate)
De plus, la connaissance est toujours en constante évolution.
Savoir remettre en cause sa propre connaissance, en allant la comparer à d'autres connaissances, relève de l'acte de recherche de la connaissance.
En revanche, camper-mordicus sur une connaissance comme sacro-sainte-vérité, relève de la méconnaissance de la recherche de connaissance.

Cet esprit découle, de ma formation de scientifique d’origine. Il faut bien comprendre que dans toute chose de la vie, il y a forcément des points positifs et des points négatifs. Les 2 sont indissociables.

C’est comme les médicaments. à faible dose, c’est un bienfait. A haute dose, c’est une intoxication.

C’est également pareil en phytothérapie : les plantes miracles existent pas ! Il y a toujours un revers de la médaille. Il y a toujours un effet positif et négatif. Les sites, ont toujours la manie de ne citer que les points positifs pour vendre (marketing), ou bien pour faire augmenter leur nombre de visiteurs (forum, fiche internet, etc). Exemple sur le lilas
https://phytotherapie.ooreka.fr/astuce/voir/343905/vertus-du-lilas
=> ce site, ne donne que les bienfaits du lilas. Je le dis cash : « c’est un site de merde » orienté. Il ne donne que la moitié de la vérité : le positif.
http://www.gammvert.fr/conseils/conseils-de-jardinage/les-plantes-toxiques-du-jardin-et-de-la-maison
=> ce site, liste bien la toxicité du lilas envers les enfants et les animaux.

Ou encore, même le simple lapin domestique : il est compliqué sur bien des aspects. Si tu savais le nombre de lapins que les vétérinaires voient, pour des problèmes d’ongles et de dents, car les personnes pensent à tord qu’une simple cage « de merde » suffi, et que la nourriture industrielle suffi. L’exemple le plus emblématique de l’effet de mode : le lapin angora à poil long. Il peut se tuer, et peut te couter très cher en frais vétérinaire. Comment ? Très simple : à cause de se lécher les poils, qui forment une boule dans les intestins, provoquant une occlusion grave. Posséder un lapin angora, c’est devoir le peigner absolument tous les jours, pour retirer les poils qui se détachent facilement. Et pendant les mues d’hiver/été, c’est 2 fois par jour. Ceci n’est pas discutable d’un point de vue sécurité et sanitaire. L’opération vétérinaire pour retirer une boule de poil en occlusion intestinale est la dernière solution et coute horriblement cher (500 Euros en province, 1000 Euros à Paris). Les vétérinaires essaieront en 1er les médicaments, sauf qu’ils ont un sacré travers : faire des dégâts dans les intestins. Une boule de poil, ce n’est pas un aliment qui se digère, donc un laxatif simple n’a que peu d’effet. Il faut utiliser des médicaments acidifiants (donc dangereux et destructeur pour la flore intestinale) pour réduire la taille de cette boule, puis ensuite, utiliser des laxatifs pour l’expulser.

Si on te dit que tel poisson est facile, il faut immédiatement savoir être critique, et immédiatement se dire dans un coin de la tête « il y a anguille sous roche ». Qu’on te le cache, qu’on te mente, ou bien, que la science ne l’a pas encore découvert. Toute chose, même la plus anodine qui soit, construite par Mère-Nature (dans le sens évolution Darwin) a systématiquement ses raisons et ses fondamentaux. Dans les découvertes des sciences du vivant, c'est souvent l'arbre qui cache la forêt. 99.999% des aquariophiles ne verront que ce simple arbre sans intérêt. Alors que moi, mon 1er réflexe sera : "il y a quoi, derrière cet arbre ?". Car vois-tu, un truc sans intérêt ou anodin, dans le vivant, cela n'existe pas. C'est forcément important, même si je ne sais pas pourquoi, et même si la science n'a pas encore trouvé (comme le sable fin <=> hygiène buccale, découvert dernièrement)

PS :
pour la nourriture qui flotte, comme les larves de moustiques rouges séchées, j'attends que cela coule ^^
Et pour les carrés de tubifex, j'utilise la méthode Mac Gyver : 2 nouilles de céramique pour que cela coule et la brochette au milieu. Ruse de sioux, identique pour les concombres/courgettes.



_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Schtroumpfette
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 597
Age : 30
Localisation : Oise
Emploi : conductrice de car scolaire
Date d'inscription : 16/08/2010

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mer 15 Aoû 2018 - 14:12
tient je ne connaissais pas les cubes de tubifex (elles ont vraiment rien les animaleries par chez moi... ) faut que j'en trouve !!! ça peut remplacer les vers congelé du coup ? parce que si c'est le cas ça va me simplifier la vie ##06

en tout cas je note l'astuce des nouilles pour faire couler thumright
avatar
Koby9833
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1986
Age : 100
Localisation : Yvelines
Emploi : Sur la chaise devant l'aquarium
Date d'inscription : 04/04/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mer 15 Aoû 2018 - 14:36
Et je ne savais pas que le lilas était toxique pour les enfants et les animaux ! Merci Horlack, j'apprends toujours au moins un truc avec toi.
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mer 15 Aoû 2018 - 14:45
@Schtroumpfette a écrit:tient je ne connaissais pas les cubes de tubifex (elles ont vraiment rien les animaleries par chez moi... ) faut que j'en trouve !!! ça peut remplacer les vers congelé du coup ? parce que si c'est le cas ça va me simplifier la vie ##06

en tout cas je note l'astuce des nouilles pour faire couler  thumright

Réponse simple :  comme les miens, sac d'1L ou boite de 5L

https://algova.com/algova/en/aquaristics/blood-worms-freezedried?c=41
https://algova.com/algova/en/aquaristics/blood-worms-freezedried?number=RML5000M_EN&c=41
https://algova.com/algova/en/aquaristics/daphnia-water-fleas?c=41
https://algova.com/algova/en/aquaristics/tubifex-cubes-freezedried?number=TBW5000M_EN&c=41



Les moins cher du marché qui font en quantité de gros,  et une boite de belle taille pouvant être réutilisée Smile

Algova - Tubifex Cubes FreezeDried , 5L, 29.90 Euros
https://algova.com/algova/en/aquaristics/tubifex-cubes-freezedried?number=TBW5000M_EN&c=41

Jbl -NOVOFEX - Tubifex lyophilisés 100ml  pour 4.59 Euros
https://www.amazon.fr/Jbl-NOVOFEX-Tubifex-lyophilis%C3%A9s-100ml/dp/B001JSVS8UFait un petit compte rapide
......soit équivalent de 5 L pour 229.5 Euros !!!

On appelle cela : "un enculomètre x10" ##17

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mer 15 Aoû 2018 - 14:51
@Koby9833 a écrit:Et je ne savais pas que le lilas était toxique pour les enfants et les animaux ! Merci Horlack, j'apprends toujours au moins un truc avec toi.
Et oui, malheureusement c'est toxique. Surtout les étamines, et un peu moins les pétales.
Pour un adulte, cela ne va pas lui provoquer grand chose, car les toxine seront dilués par ta masse corporelle.
Mais pour un enfant de petite taille, faisant un sixième de ton poids, il se retrouve avec une concentration de toxine 6 fois supérieure à toi, dans le sang ou l'estomac.
Autant dire, que tu peux l'envoyer à l’hôpital, plus vite que tu ne le crois.
Un enfant n'est pas censé avoir du Lilas à porté de main tous les jours dans sa vie courante. Mais c'est si vite arrivé une ânerie de gamin....comme offrir sur un coup de tête un bouquet de lilas à maman pour la fête des mères, qu'il aurait cueilli à l'arraché sans prévenir personne.

Ce rapport poids de la personne / molécule toxique, tu le retrouves partout en médecine.
Tout comme une simple piqure de guêpe.
0.2 grammes du venin de guêpe n'a pas le même effet sur un adulte bien-portant de 60 kg, qu'un enfant de 10 kg.
Le venin de guêpe n'est pas toxique pour un adulte (sauf immunodéficience), mais l'est pour un enfant.

C'est comme le Doliprane.
Un cachet de Doliprane 1000 est un bienfait pour un adulte bien-portant, mais est toxique pour un enfant (plutôt Doliprane 500, coupé en 2)

Au risque de me répéter : toute facette du vivant, a forcément sa face positive et négative

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Phioiseau
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 628
Age : 48
Localisation : Trappes
Emploi : chargée de codification
Date d'inscription : 21/06/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mer 15 Aoû 2018 - 15:05
Tout comme le muguet est aussi toxique, il faut bien se laver les mains après l'avoir touché et il y a pleins de plantes dites d'intérieurs qui sont dangereuses pour les chiens et surtout les chats..

Horlack, merci à nouveau pour ton partage de connaissances.. J'avais dans l'idée de faire un aquarium comme celui de l'image d''Aethernis et le fait de voir cela réalisable et adapté à certains cory, ça me conforte dans mon idée Smile
Contenu sponsorisé

default Re: La maintenance des Corydoras

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum