Partagez
Aller en bas
avatar
chanti
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Féminin Nombre de messages : 227
Age : 64
Localisation : Espagne
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 28/10/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mer 12 Sep 2018 - 14:23
@Horlack a écrit:Ca....Corydoras et Guppies... *soupir*
Je crois que je vais rajouter tes photos à mon Tutoriel. Beaucoup de personne ont du mal à croire à cette mauvaise cohabitation
Tu leur as mis l'URL de mon tutoriel pour les aider ?

La cohabitation Corydoras et Guppys est encore trop souvent conseillée et en parler davantage dans ton tutoriel, surtout au moyen de photos qui sont plus impactantes,serait un bon moyen pour divulguer l'information et de faire comprendre aux gens les possibles dangers de réunir ces deux espèces dans un aquarium.

Horlack, je me suis mal exprimée, il s'agissait d'un témoignage à moi, d'un fait qui s'était passé il y a 3ans.

Justement, comme tu parles de ton tutoriel pour aider les gens, est-ce que tu permets que je mette l'URL de ton tutoriel, en cas de besoin, sur ce forum de Madrid? Il s'agit d'un forum très compétent, mais bien sûr, si toi tu es le 1er en France pour commenter certains aspects des Corydoras, imagine-toi en Espagne...

http://acuariofiliamadrid.org/Thread-Temas-importantes-sobre-corydoras

Dans la rubrique "Comment transporter des Corydoras", ils se sont rendus compte que surtout certaines variétés de Corys secrétaient une toxine qui pouvait être mortelle pour les poissons qui les accompagnaient. Il y a l'exemple d'un aquariophile commentant la mort ultra rapide d'un scalaire qu'il venait d'acheter dans une animalerie en même temps que des Corydoras Sterbai, je crois. Ils étaient tous ensemble dans le sachet. Un autre, dans le même cas, avait perdu tous ses tetras.
Donc, ils ont observé qu'ils injectent, à la fin, ils disent, secrètent, une substance toxique qui peut être létale en cas de stress, mais ils ne savent pas comment...
Aucune idée du nettoyage buccal, de sable adapté,  que ce ne sont pas exclusivement des poissons de fond, de problèmes de cohabitation avec des bancs de poissons de milieu...etc

Je pense qu'il pourrait être d'une grande utilité. J'étais même disposée à en traduire les idées les plus importantes et à te soumettre la traduction bien sûr.
Aucun problème si tu n'es pas d'accord, ce serait seulement dommage pour les corydoras "espagnols". Smile

Tu pourrais même intervenir en Anglais, à Madrid beaucoup de gens le parlent...

Allez, du travail en plus pour toi, si tu veux bien sûr.
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mer 12 Sep 2018 - 14:59
Mais bien sur que je permets de citer l'url ! Smile
Tu peux même me citer moi-même, si la personne a des questions pointues ou des interrogations de compréhension.
Je répondrais sans aucun problème, et avec plaisir sur forumaquario (ou facebook, si nécessaire)

Et oui, je suis en pointe sur les corydoras, car je suis l'unique français (et non, ce n'est pas une blague, ni un gonflement de mollet), avec les grands scientifiques du moments, qui sont tout aussi taré que moi, sur les corydoras.
Ian fuller (anglais), M.R.Britto (ichtyologe brésilien), E.H. Evers (allemand), E. Thomas (Biologiste renommé à Université du Pacifique, au USA), L.Tencatt  (ichtyologe brésilien).

Par exemple M.R.britto et L.Tencatt ont découvert pas mal de nouveaux corydoras, comme :
http://www.scielo.br/scielo.php?pid=S1679-62252013000200257&script=sci_arttext&tlng=pt

Ou encore L.Tencatt qui a encore découvert un nouveau corys, et dont, dans l'article il cite H.Evers sur un précédent pointde collecte/prélèvement de corydoras
http://www.scielo.br/scielo.php?pid=S1679-62252015000200287&script=sci_arttext

Et encore  M.R.britto et L.Tencatt ont découvert (encore de encore) , un nouveau corys
ttp://www.scielo.br/pdf/ni/v14n1/1982-0224-ni-14-01-e150062.pdf

I.Fullet et H;Evers ont écrit un livre commun très pointus sur les corydoras
http://www.missouriaquariumsociety.com/IanFullerOfferings.pdf

E.Thomas, pour le document sur les toxines , que j'ai eu à l'avance. Document pas encore paru ! Forcement c'est un copain Smile
Quelque petits passe-droit quoi ^^.

Je communique souvent avec ce quator, par facebook ou par email. comme en mai, ou j'ai suggéré une étude sur les sons/communications des corydora, s'ils avaient un trou dans leur emploi du temps
Hello, Ian Fuller, Marcelo R. Britto,  Hans Evers and Luiz Tencatt.
I have a special request to suggest for your next scientific studies: the sound and the communication of the corydoras!

For example, with this scientific article, we know:
Sound production and reproductive behaviour of the armoured catfish Corydoras paleatus (Callichthyidae), Environmental Biology of Fishes, October 1998, Volume 53, Issue 2, pp 183–191

https://link.springer.com/article/10.1023/A:1007413108550?LI=true

https://redcdn.net/hpimg4/pics/655822Sanstitre2.jpg
https://redcdn.net/hpimg4/pics/660578Sanstitre3.jpg

Fry Corydoras Paleatus make fewer vocalizations than adults. But very important thing, they are not at all on the same frequency (in Hertz) as adults! A bit like the "acute human baby voices". Otherwise, they need calm on at least 3 frequencies (in Hertz): to understand between fry, to understand the adult males, to understand the adult females.
- The communication frequency of the fry is approximately 4000 Hz.
- The communication frequency of adult females is approximately 1400-1500 Hz.
- The communication frequency of adult males is approximately 1200-1300 Hz.

And now, the big questions that I ask myself and which surely have the equipment to test it in your laboratory on: the frequency of communication is it the same for all the corydoras species ? Are there any differences between different corydoras? The external sounds (air pump, rotor, other devices in the near to the aquarium), can influence or disrupt this communication ? I would be very interested, and very curious to see a scientific study, a little more detailed on our corydoras 🤩

Other aquarists would probably be very interested
En gros je dis qu'il y a un peu de documents scientifique sur les sons des corys. Surtout pour les Paleatus, et un peu pour les C.Aeneus.
Sauf qu'on ne sait rien sur les autres espèces. Y a t il des similitudes ou pas ? 2 espèces peuvent-elles inter-communiquer ? est ce que le bruit d'une pompe d'aquarium, peut interférer avec les sons des corys ? Est ce que des sons extérieur à l'aquarium peut modifier/influencer la communication des corys ? Etc.
Bref,tout un tas de questions sous-jacente sur l'ensemble des corydoras, afin de mieux cerner l'espèce au complet.

Bah écoute, ça été accepté Smile
Donc un de ces jours, tu vas voir une belle étude, très approfondie sur la communication des plusieurs types de corys.
C'est encore en cours d'expérimentation.

Donc forcément, dès qu'il a des résultats de travaux prometteurs, je suis au courant dans l'heure Smile
Que cela soit des travaux paru, ou des travaux même pas encore paru (en cours d'expérimentation).

C'est un peu de style téléphone arabe version corydoryphile .
L'un dit "j'ai découvert que la toxine du corydoras sterbai peut etre hémotoxique"
Tout le monde  est au courant dans les 5 minutes.
Et tu as cette bande de puces hystériques, au 4 coins de la planètes,  sautant sur leur fauteuil...jusqu'à 3h du matin en conversation vocale, pour comprendre l’implication de cette nouvelle découverte et tout ce que ca va changer en aquariophilie. Pis quand tu as L.Tencatt qui commence à partir dans le délire de l'implication de la toxine, sur les oreilles du corys, à cause des petits osselets et connexion nerveuse, qui pourrait être potentiellement impactés...ca se termine par quelques fou-rire (avec un brin de sérieux quand même). "ahhh mais, je comprends pourquoi tes corys refusent de baiser ! Ils sont devenus sourd ! Tu crois que ca s'applique à toi, Luiz ?" (histoire de le chambrer un peu, sur le foirage magistrale de sa dernière reproduction. lol)

Donc, pour sûr, mon neveu ! que mes infos sont sures, pointues et très récentes Smile

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Koby9833
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1986
Age : 100
Localisation : Yvelines
Emploi : Sur la chaise devant l'aquarium
Date d'inscription : 04/04/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mer 12 Sep 2018 - 16:05
Mode HS on :

Pour rebondir sur les médecines "parallèles", je ne peux qu'être d'accord avec vous tous sur le charlatanisme de certaines pratiques.

MAIS je peux aussi parler de la façon dont ma mère a vaincu la poly-arthrite rhumatoïde (PAR) en 2006, en lisant beaucoup sur des traitements naturels, en discutant beaucoup avec des naturopathes et autres spécialistes, en ajustant les produits en fonction des résultats obtenus. Et en refusant purement et simplement de prendre de la cortisone, malgré le soulagement qu'elle savait que ça apporterait à ses douleurs, car elle ne voulait pas détruire sa masse osseuse et ses articulations. Trop d'exemples négatifs dans son entourage. Le spécialiste lui conseillait des infiltrations de cortisone, et lui a dit avec un certain dédain "si vous ne voulez pas prendre de cortisone, je ne peux rien faire pour vous" ! Fin du chapitre, elle n'est jamais retournée le voir. Normal et compréhensible, le corps médical est formé à utiliser uniquement les médicaments allopathiques, c'est à peu près les seuls médicaments qu'ils connaissent et qu'on enseigne en fac de médecine.
Par contre, le généraliste de ma mère a été super, il a suivi avec intérêt ses progrès, puis sa guérison, avec une ouverture d'esprit remarquable. Il a été réellement bluffé par sa guérison totale (oui, on peut donc guérir totalement de la PAR) sans cortisone. Il lui a dit que le seul autre cas de guérison qu'il connaissait, c'était un monsieur qui avait repris une vie courante à peu près normale, mais qui prenait quand même une toute petite dose quotidienne de cortisone (peut-on parler de guérison quand on continue à prendre un traitement ?)… Alors que ma mère, une fois guérie, n'avait plus besoin d'aucun traitement, et galopait comme jamais.

Alors, bien évidemment, il n'y a pas d'étude sur des produits "naturels" qui pourraient guérir la PAR. Le coût d'une étude scientifique impartiale sur le sujet n'intéresse bien évidemment pas les laboratoires pharmaceutiques, qui préfèrent amortir le coût des molécules chimiques qu'ils commercialisent déjà et continuer à s'en mettre plein les poches. Cela signifie-t-il qu'il n'y a pas de moyen de traiter cette maladie avec des méthodes non allopathiques ? Pour moi, la réponse est non, clairement, pour avoir vu ma mère s'enfoncer dans cette maladie et réussir à s'en sortir grâce à ses seules recherches. Ça ne veut pas dire qu'on peut tout guérir avec facilité avec des produits et des moyens "naturels", on manque clairement d'études et de résultats scientifiques établis, et trouver l'information dont on a besoin relève souvent du parcours du combattant. Simplement, il serait temps qu'on reconnaisse qu'il y a différents moyens de guérir la même maladie, et que parfois, la médecine allopathique donne de meilleurs résultats, et parfois c'est la médecine "naturelle". Certains services de grands brûlés commencent enfin à reconnaître que des coupeurs de feu obtiennent de bien meilleurs résultats que ce que peuvent offrir les hôpitaux, et à faire appel à eux, même si on ne comprend toujours pas comment ça marche. Où sont les études scientifiques sur le sujet ?

Tout ça pour dire que, pour en revenir à l'aquariophilie, toujours à cause de ce manque d'études sur les produits naturels, il est effectivement difficile de trouver les traitements "naturels" efficaces et leur dosage sur de si petits organismes que des poissons ou des crevettes. Résultat : on utilise en général des produits chimiques, parfois même des médicaments destinés à l'origine aux humains en tâtonnant un peu sur le dosage, et on guette les résultats. Est-ce que c'est mieux ? En tout cas, ça agit (en général…), et aujourd'hui, c'est ce qu'on veut, on veut que ça agisse, et le plus vite possible. C'est comme ça aujourd'hui, on est habitué à vouloir un résultat efficace immédiatement. On prend du paracétamol et hop, on n'a plus mal au crâne. Mais je m'égare, là.

Je mettrais quand même un bémol sur l'utilisation des huiles essentielles en aquariophilie. Ça peut déjà être dangereux pour nous, humains, si c'est mal employé, et on recommande d'ailleurs pour certaines de ne pas les appliquer pures directement sur la peau, mais de mélanger d'abord avec une huile. Donc utiliser des huiles essentielles dans un aquarium, je n'oserais pas.

Et spontanément, si on me propose du tea tree pour soigner une pourriture de nageoire d'un betta, je dirai non. Pourquoi ? Par peur, parce que je ne sais pas si ça marche, parce que je n'ai pas de notice du médicament, parce que je n'ai rien pour m'appuyer dessus en tant que traitement aquariophile. Ça ne veut pas dire que ça ne marcherait pas, mais juste que rien n'a jamais été établi là-dessus. Alors oui, je préférerai utiliser un traitement validé par des recherches scientifiques pour ne pas faire prendre de risque inutile à mes poissons. Mais clairement, d'un autre côté, je regrette qu'il n'y ait pas plus de budget alloué aux recherches scientifiques sur les bienfaits (ou non) du tea tree (et de toutes les plantes utilisées en médecine "naturelle").

Mode HS off. Désolée pour le pavé, Horlack. Si tu estimes que ça n'a pas sa place ici, libre à toi de supprimer.
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mer 12 Sep 2018 - 16:24
Mais nonnnnn, c'est très bien, le point de vue de tout le monde Smile
J'ai beau être modo, je ne vais pas censuré pour avoir une discussion ouverte ? si ?
Mes poils de barbichette ne sont pas retroussés, donc tout va bien Smile (La sainte moustache des corys, a toujours raison ! et ca marche mieux que les sourciers  ##17 )

Comme tu le dis, il y a d'autres produits/plantes/méthodes qui peuvent donner des résultats. Sauf qu'on manque de recul et d'étude bétonné, pour dire, si c'est un effet placebo, si c'est un effet d'impression, ou s'il y a vraiment un effet bénéfique/négatif.
L'effet placebo a un effet monstrueux. C'est 2 groupes distincts en aveugle. L'un avec le médicament/plantes/autres, et l'autre avec rien (ou un substitut a effet nul). On compare les résultats dans les 2 groupes au bout de X mois. S'il y a des guérisons, avec le produit qui ne fait rien, alors c'est un effet placebo. Il a déjà été démontré maintes fois, que l'effet placebo peut faire monter les faux-positif jusqu'à 50% !!! C'est tout le problème du Tee Tree. Quand tu connais jusqu'à ou, peut aller l'effet placebo, cela dire que sur 10 personnes te repondant que c'est bien, il y a 5 personnes à retirer dans les commentaires, pour cause de placebo. Puis tu retire les autres personnes qui ont fait un copier/coller d'âne. Puis tu retirer les commentaires douteux ou d'impression. Il te reste quoi ? Soit 1, soit Zéro commentaire pertinents et probablement/potentiellement vrais (mais invérifiable en ce jour T)

Ca fait vraiment vraiment vraiment mince, comme justificatif de son utilisation.
Moi, il ne me faut beaucoup plus que cela, pour me décider à utiliser du Tee Tree. Quelque chose de tangible, quoi...
Juste à la roulette russe, avec des poissons sensibles, même si dans 10 ans il est prouvé que ça marche, je ne peux définitivement pas. J'aime trop mes poissons.
En cet instant T, de la connaissance, ce n'est pas prouvé.
Attention, je ne dis pas que c'est mal d'utiliser du Tee Tree, car la réponse ne viendra que dans 10 ans. Je dis, qu'au stade des connaissances en ce jour même, rien n'est prouvé. J'evite de jouer les apprentis sorcier sur quelque chose qui n'est pas maitrisé, ni prouvé (même si ca marche dans le futur)

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Koby9833
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1986
Age : 100
Localisation : Yvelines
Emploi : Sur la chaise devant l'aquarium
Date d'inscription : 04/04/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mer 12 Sep 2018 - 16:31
Attention, je ne dis pas que c'est mal d'utiliser du Tee Tree, car la réponse ne viendra que dans 10 ans. Je dis, qu'au stade des connaissances en ce jour même, rien n'est prouvé. J'evite de jouer les apprentis sorcier sur quelque chose qui n'est pas maitrisé, ni prouvé (même si ca marche dans le futur)
C'est exactement ça, je suis entièrement d'accord avec toi.
avatar
Lakota
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1277
Age : 48
Localisation : Auvergne
Emploi : voyageuse
Date d'inscription : 02/11/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 14 Sep 2018 - 16:09
@Horlack a écrit:
Et j'ai même envoyer mes créations à Roger Leloup qui a apprécié Wink
Tu m’étonnes.

Cory et guppy classique non je ne fais plus. La j’essaie de virer les platy et le cichlidé nain qui se sont retrouvé par erreur dans le bac mais je n’y arrive pas.

Après il y a mes endlers avec.


Pour l’homéopathie je te rejoins. Pour moi c’est du placebo pur jus. C’est pour ça que je me suis tournée vers les plantes et donc les he. Il n’y a pas vraiment de cahier/marche à suivre. Les plantes sont utilisées depuis des siècles et fonctionnent très bien. Le souci des he c’est que elles sont devenues à la’ mode, utilisées n’importes comment et qd on sait que les he sont du concentrées pur de plantes il ne faut pas les doser n’importe comment.


Sinon question : je suis allée chez ma doc car gros coup de fatigue. Elle m’a prescrit du calcium et du formag
Calcium enfin le calcidose 500mg 400ui

Formag :
Mg : 150 mg
B6 : 1mg
Taurine : 90mg

Comment puis je le doser ?
Je suis littéraire pas matheuse. Merciiiiiiiii au grand jedi des Cory.
avatar
chanti
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Féminin Nombre de messages : 227
Age : 64
Localisation : Espagne
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 28/10/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 14 Sep 2018 - 16:55
Lakota, désolée pour ton état de santé actuelle et de ne pas pouvoir t'aider...

Horlack: Merci de m'autoriser à citer ton tutoriel en cas de besoin. Il sera de grande utilité pour les corys espagnols.
avatar
Koby9833
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1986
Age : 100
Localisation : Yvelines
Emploi : Sur la chaise devant l'aquarium
Date d'inscription : 04/04/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 14 Sep 2018 - 17:23
Lakota, comprends pas, ta toubib ne t'a pas donné les dosages ? Elle t'a fait des analyses ou décrété au vu des symptômes que tu manquais de calcium/magnésium/B6/taurine ?
Quand mon mari a un coup de fatigue, il met 20 gr de chlorure de magnésium dans une bouteille d'eau et il boit un verre tous les matins + un autre à midi quand il est vraiment à plat. D'après lui, il n'y a que ça qui le requinque. J'ai testé, c'est infect (10 fois pire que l'Hépar), mais il me soutient qu'il ne sent pas le goût, ce qui veut dire pour lui qu'il en a effectivement besoin, et que quand il ne sent plus le goût, c'est qu'il n'en a plus besoin… Ça se trouve en pharmacie en sachet de 20 gr, sinon en magasin bio sous l'appellation nigari en sachet de 100 gr, bien moins cher.
Pour la taurine, je te proposerais bien de prendre du Redbull. C'est infect, mais ça m'aide bien pour la conduite sur les longs trajets.
Pour les autres, aucune idée.
avatar
Lakota
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1277
Age : 48
Localisation : Auvergne
Emploi : voyageuse
Date d'inscription : 02/11/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 14 Sep 2018 - 18:10


Non non, moi j'ai mon dosage ! Je parlais des Cory !


Rien de grave : un gros coup de fatigue : recherche de dada de haut niveau (monde de merxxx), boulot à haute dose, lecture/dédicace ce soir/rentrée des classes.... un peu sur les rotules et ma doc ne veut pas prendre de risques.
avatar
chanti
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Féminin Nombre de messages : 227
Age : 64
Localisation : Espagne
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 28/10/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 14 Sep 2018 - 20:19
Pardon, moi aussi j'avais compris que c'était pour toi...
Pour les corys, Horlack avait ecrit le dosage dans ce post, page 10, je t'ai fait un copié/collé:


"1 gélule de calcium + 1 gélule de magnésium dilués pour 30 L , par semaine ou toute les 2 semaines.
Avec bien entendu , les 20-30% changement d'eau hebdomadaire.
Je pourrais peut-être mettre un plus haut dosage, mais je considère, qu'utiliser des médicaments humains sur des poissons, c'est un terrain assez méconnu.
Il y a des risques. C'est le no-man's land de la connaissance.
Donc je préfère , une très petite quantité, quitte à ce que cela soit plus de la dose "homéopathique", mais au moins, pas de risques.

S'il n'y a pas de changement d'eau, on ne peut pas permettre, de rajouter du Ca+Mg, toute les semaines. Sinon, au bout d'un temps, il y aurait une sur-concentration, voir intoxication."
avatar
Koby9833
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1986
Age : 100
Localisation : Yvelines
Emploi : Sur la chaise devant l'aquarium
Date d'inscription : 04/04/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 14 Sep 2018 - 21:19
Haha, j'ai lu et relu ton message, c'est vrai que j'ai eu un doute sur le coup, mais tel que tu l'as écrit, tu parlais de ton traitement, pas des corys. Laughing
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 14 Sep 2018 - 21:30
J'en connais une....
...qui fatigue
...qu'il va falloir traiter.....
....avec des massages ! Mr.Red

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Lakota
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1277
Age : 48
Localisation : Auvergne
Emploi : voyageuse
Date d'inscription : 02/11/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Sam 15 Sep 2018 - 9:16


Fatigue est un bien faible mot !
Je pars pour une garde de 4j, j'ai déjà 13h de vol programmées en réel.

Oki je calcule tout ça en rentrant.
avatar
chanti
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Féminin Nombre de messages : 227
Age : 64
Localisation : Espagne
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 28/10/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Dim 16 Sep 2018 - 21:23
Aquarium de 360L, filtration externe x6, aucune plante (un potho en trempette), ni cachette, 8 C.Sterbai en communautaire et ils viennent de pondre...
Le propriétaire attribue ce succès aux grands changements d'eau (60%/jour) et à la puissante filtration.
Bac amazonien sans aucune plante, ni bois, ni rien  ##10



https://image.ibb.co/i2eOUT/Whats_App_Image_2018_07_23_at_22_39_31.jpg
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Dim 16 Sep 2018 - 21:39
@Chanti : c'est un concept.....
Je n'aime pas les aquariums aseptisés.
Pour moi, récréer un bout de biotope est toujours important.
Ca reste un fondamental de l'aquariophilie

Ce genre d'aquarium aseptisé, je le vois beaucoup chez les aquariophiles américain.
Il y a 2 causes à cela :
1/ une peur maladive des pathogène dans tous....
2/ Leurs douanes sur le vivant et produits exotiques, sont ULTRA MEGA CHIANTE ! Juste faire passer un bout de chêne de 20 cm, comme Macron a pu faire avec Trump, pour le planter à la Maison blanche, a été saisi 2 jours après ! Car leur législation impose 40 jours de quarantaine. Donc même pour du simple bois amazonien d'aquarium, c'est le même tarif. C'est d'une galère chez eux, d'avoir des poissons sauvages, et du matériel (bois ou autres) des biotopes. C'est l'enfer

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Lakota
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1277
Age : 48
Localisation : Auvergne
Emploi : voyageuse
Date d'inscription : 02/11/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 17 Sep 2018 - 1:34
Oui des dingues d’aquario L’avaient expliqué dans une émission. Ils sont obligé de rester sur des biotopes locaux.
avatar
chanti
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Féminin Nombre de messages : 227
Age : 64
Localisation : Espagne
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 28/10/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 17 Sep 2018 - 17:41
Quelle limitation!! Les Sudaméricains restent aussi principalement et pour d'autres motifs sur des biotopes locaux, ils organisent même des sorties pour connaître les biotopes de leur contrée et recollecter des poissons et des plantes pour leur aquarium, là, il s'agit de l'Argentine:

http://foro.elacuarista.com/index.php/topic,6996.0.html

Edit:

Le fondateur de ce forum "elacuarista" et auteur de nombreux articles, c'est Roberto Petracini, un Corydoras porte son nom:

http://www.mundoacuariofilo.org/aea/index.php/planeta/191-roberto-petracini
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 1 Oct 2018 - 20:50
Rohhh le bordel dans les conventions de nommage des corys !
Manifestement, la génétique est passée par là, et il y a du rififi chez les corys. Il y a une Convention internationale le mois prochain, et les discussions vont être houleuses.
Voici ce qui est proposé :
9 lignes et sous-clades.
1. Corydoras. C. geoffroy - C. acutus.
2. Aspidoras A. albater - A. belenos.
3. Scléromystax. S. barbatus - S. kronei
4. Microcorydoras (actuellement synonyme de Corydoras). C. hastatus - C. pygmaeus.
5. Gastrodermus (actuellement synonyme de Corydoras). C. elegans - C. napoensis.
6. Aucun genre précédemment donné à cette lignée, donc actuellement Corydoras et comprend C. paleatus - C. longipinnis.
7. Osteogaster (actuellement synonyme de Corydoras). C. eques - C. aeneus.
8. sous clade a. Brochis B. splendens - B. britskii.
sous clade b. Pas de genre - C. garbei - C. difluvitalis.
sous clade c. Pas de genre - C. sodalis - C. pantanalensis.
sous clade d. Pas de genre - C. ornatus - C. condisciplus.
9. Hoplisoma (actuellement synonyme de Corydoras). C. punctatus - C. adolfoi.

Corydoras pygmaeus n'existerait plus. On dirait "Microcorydoras pygmaeus"
Corydora aeneus n'existerait plus. On dirait "Osteogaster aeneus"
Corydora adolfoi n'existerait plus. On dirait "Hoplisoma adolfoi"
Corydora napoensis n'existerait plus. On dirait "Gastrodermus napoensis"

Manifestement, ce que l'on regroupe sous le terme Corydoras est faussé, car il y a bien plus de divergences génétiques entre différente lignée, que nous le pensions.
Il y a autant divergences génétique entre un Corydoras Aeneus et un Corydoras Adolfoi, qu'un Corydoras Aeneus et un Aspidoras spilotus.
Quelque part, cette logique se tient, car Corydoras Aeneus et un Aspidoras spilotus, ont une divergence telle, que cela implique 2 noms différentes ; Corydoras, et, Aspidoras ; alors les autres Corydoradinae (Brochis, Aspidoras, Corydoras) doivent subir le même sort pour des questions logiques et de homogénéité.



_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
Lakota
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1277
Age : 48
Localisation : Auvergne
Emploi : voyageuse
Date d'inscription : 02/11/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mar 2 Oct 2018 - 16:24
##10
avatar
chanti
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Féminin Nombre de messages : 227
Age : 64
Localisation : Espagne
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 28/10/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Sam 6 Oct 2018 - 22:32
Bonsoir!

Horlack, as-tu déjà utilisé des feuilles sèches de néflier dans tes aquariums? Par chez moi, c'est plein d'arbres... Smile
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Sam 6 Oct 2018 - 22:41
jamais essayer, et je n'essayerais pas.
Je n'ai pas trouvé ou peu de documents scientifiques sur les molécules de feuilles sèches de néflier.
Il pourrait y avoir des trucs toxiques. (comme le lilas ou muguet, par exemple)

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
misterwhite
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 113
Localisation : macon
Emploi : platrier
Date d'inscription : 15/11/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Sam 6 Oct 2018 - 23:21
Vous me faite marrer ceux qui veulent pas mettre de simples feuilles sêches parce que ça pourrait être toxique. Dans la nature des feuilles y'en a plein, les poissons vivent dans des flacs quand il y'a une sécheresse, ou une eau presque pure quand il pleut, dans un eau hyper boueuse parfois aussi. C'est pas une feuille morte qui va leur faire du mal, si celle la était mauvaise ce serait connu vu qu'elle est souvent cité je crois.

Sinon sacré histoire les cory, les microcorydoras m'intéressent pas mal.
avatar
Phioiseau
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 628
Age : 48
Localisation : Trappes
Emploi : chargée de codification
Date d'inscription : 21/06/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Dim 7 Oct 2018 - 11:59
Les corydoras viennent d'Amérique Latine, il n'y a peut être pas de néflier sans leur zone d'habitat..
Tout comme des humains sont allergiques à certains pollens, pourquoi certaines plantes ne seraient elles pas néfastes à nos poissons, de plus un aquarium tourne en "vase clos" alors que dans la nature les pluies, mouvements des eaux peuvent nettoyer les toxines...

Je comprends Horlack et je ne risquerais pas la vie de mes poissons pour tester une feuille dont je ne connais pas les risques potentiels sur leur santé.

Edit : tu laisserai ton enfant tenir du muguet et le faire manger ou le laisser mettre ses mains à sa bouche, sans qu'il se soit laver les mains => perso non, les plantes peuvent avoir des agents toxiques.
avatar
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4378
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Dim 7 Oct 2018 - 14:38
Moteur de recherche des parutions scientifiques
mots clés : toxicity, leaf, dried + un arbre quelconque

C'est le principe même de la phytothérapie. Il y a certaines plantes, sous certaines conditions qu'il ne faut pas utiliser.
Disons, par exemple, de la camomille romaine séchée déconseillé pour une femme enceinte, à ne pas prendre avec de l'alcool, ni avec un anticoagulant.

http://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/camomille-romaine.htm .
Effets indésirables : "Lorsqu'elle est utilisée en doses excessives, la camomille romaine peut entrainer des vertiges, des étourdissements, des nausées ou des vomissements. Dans tous les cas, il est recommandé de se conformer aux doses indiquées ou de demander conseil à un médecin ou à un pharmacien."

Tout comme un bon miiliers de plantes/feuilles , qui sont connues depuis le moyen-âge, voir même depuis le temps des romains.

@misterwhite a écrit:C'est pas une feuille morte qui va leur faire du mal, si celle la était mauvaise ce serait connu vu qu'elle est souvent cité je crois.

C'est comme la feuille de catappa, tiens !

https://scholar.google.fr/
Mots clés : "Terminalia catappa leaf steroids alkaloid"


Les tous 1ers articles scientifiques, qui parlent des stéroïdes et alcaloïdes sur les feuilles de catappa  séchées, datent de 1968.
Et oui, depuis 50 ans, c'est su. Mais il y a 99% aquariophiles par effet de mode, par effet de lobbying marketing ou autres, qui prétendent exactement ce genre de phrase :
"si celle la était mauvaise ce serait connu vu qu'elle est souvent cité je crois"
Et après, tu en as qui viennent chialer, que leur betta est hargneux, agressif, dépressif, malade, etc, ou n'a vécu que 1.5-2 ans, au lieu de 3-5 ans.
Faut aussi que je te mette sous le nez les symptômes des stéroïdes et alcaloïdes ?

Donc, oui, beaucoup de gens n'en ont rien à faire de 2000 ans d'histoire, et rien à faire de ce que dit la science.
Beaucoup de chose sont su, sauf, que les gens n'en ont rien à faire, quitte à propager des fausses informations ou des fakes-news.
On appelle cela : un déni carabiné de science et d'histoire.

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
avatar
misterwhite
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 113
Localisation : macon
Emploi : platrier
Date d'inscription : 15/11/2017

default Re: La maintenance des Corydoras

le Dim 7 Oct 2018 - 15:10
Bon et il faut mettre quoi comme feuille alors ?
Contenu sponsorisé

default Re: La maintenance des Corydoras

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum