Aller en bas
Herox_Aquariophile
Herox_Aquariophile
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 137
Age : 15
Localisation : Nantes
Emploi : Étudiant
Date d'inscription : 29/08/2018
http:// https://www.aquariophiliefacile.com

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 11 Jan 2019 - 16:53
Un livre ? J'ai hâte !

Je souhaitais quand même encore remercier horlack pour son article dont le lien est donné souvent en aide au débutant sur la totalité des forums aquariophiles.

_________________
On peut juger de la grandeur d'une nation à la façon dont les animaux y sont traités.

http://www.aquariophiliefacile.com
Horlack
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4559
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 11 Jan 2019 - 17:01
@Herox_Aquariophile a écrit:Un livre ?  J'ai hâte !

Je souhaitais quand même encore remercier horlack pour son article dont le lien est donné souvent en aide au débutant sur la totalité des forums aquariophiles.

Ah ? Ou ? Je suis curieux Smile

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
Herox_Aquariophile
Herox_Aquariophile
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 137
Age : 15
Localisation : Nantes
Emploi : Étudiant
Date d'inscription : 29/08/2018
http:// https://www.aquariophiliefacile.com

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 11 Jan 2019 - 17:10
J'ai pas les liens mais j'ai vu le lien sur ta fiche sur aquaportail , aquachange , aqua44 et sur aquariophilie facile (mon forum ahah) sur tous ces forums en réponse à un sujet traitant des corydoras le lien de ton tuto était mis .

_________________
On peut juger de la grandeur d'une nation à la façon dont les animaux y sont traités.

http://www.aquariophiliefacile.com
206rc06
206rc06
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 126
Age : 36
Localisation : Alpes-Maritimes
Emploi : Livreur d'oxygène
Date d'inscription : 13/10/2018

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 11 Jan 2019 - 21:08
Normal, j'ai jamais vu un tuto aussi important, complet et instructif
Herox_Aquariophile
Herox_Aquariophile
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 137
Age : 15
Localisation : Nantes
Emploi : Étudiant
Date d'inscription : 29/08/2018
http:// https://www.aquariophiliefacile.com

default Re: La maintenance des Corydoras

le Ven 11 Jan 2019 - 21:13
Cets exactement ça, dès que je vois un gars faire le malin sur un forum à raconter des bêtises sur le corydoras, jenvoie le llien du tuto direct et la ça fait moins le malin ^^

_________________
On peut juger de la grandeur d'une nation à la façon dont les animaux y sont traités.

http://www.aquariophiliefacile.com
Horlack
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4559
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Sam 12 Jan 2019 - 9:59
Sur le groupe Corydorasworld, j'ai lancé une discussion sur :

NOURRITURE VIVANTE DES CORYDORADINAE
http://www.forumaquario.org/t114439-maintenance-conseils-pour-corydoras#1565779

Je met la traduction (car j'écris en anglais) du lancement de sujet :
@Horlack a écrit:J'ai une question qui travaille dans mon esprit. J'ai trouvé 2 articles scientifiques sur le régime alimentaire de CORYDORADINAE.

Source: Sciences de la vie, aliments et animaux reproduits des espèces de corydoras lacépede (siluroidei, calllchthyidae) coexistentes non rio alambari (botucatu, são paulo)
Revta Bras. zool: 10 (3): 453-466
http://www.scielo.br/pdf/rbzool/v10n3/v10n3a13

Source: Dieta do cascudo Aspidoras fuscoguttatus (Ostariophysi, Callichthyidae) et autres caractéristiques de la nature et de la nature
Biota Neotrop., vol. 9, non. 1 er janvier / mars 2009
https://repositorio.unesp.br/bitstream/handle/11449/26862/S1676-06032009000100013.pdf

Mais dans les proies, et selon les fiches techniques ci-dessus, nous trouvons des insectes plus gros que la bouche des corydoras / aspidoras, ou plus gros que les corydoras / aspidoras eux-mêmes! 😳 Comment est-ce possible ? Cela suggère-t-il que les corydoras / aspidoras sont capables de chasser de grandes proies? Est-ce une collaboration entre espèces, comme par exemple, le banc de corydoras, par son nombre, trouve / déplace de gros insectes. Un gros cichlidé, tue le gros insecte, mais donne de petits morceaux pour les corydoras / aspidoras. C'est une forme d'entraide alimentaire ?

La question est valide, car il y a un précédent article scientifique avec les aspidoras
L'association de l'alimentation :  Aspidoras fuscoguttatus <=> knodus moenkhausii / Poecilia reticulata
Association alimentaire entre les poissons de cours d'eau néotropicaux benthiques et néktoniques :
http://www.scielo.br/scielo.php?pid=S1679-62252008000100013&script=sci_arttext&tlng=es

J'ajouterais mon expérience personnelle: chaque été, je mets mon groupe de C.Paleatus dans une petite piscine extérieure (je les récupère en septembre). Je le fais maintenant depuis 6 ans. Je commence à comprendre pourquoi, j'ai trouvé des insectes morts, comme de grosses sauterelles, sans pattes, à la surface ou au fond de l'eau. Au début, je pensais que les insectes s'étaient noyés dans l'eau et, à la décomposition, il ne restait plus que le corps. Mais plus je lis ces 2 articles scientifiques, plus je me dis que les corydoras / aspidoras ont peut-être eu un comportement de chasseurs sur de grandes proies, ce que je ne soupçonnais pas.
[...]
Mais aussi, j'ajouterais les retours des forums. Certains aquariophiles ont signalé que des corydoras avaient attaqué leur crevette Red Cherry (Neocaridina davidi) pendant la mue. Rare constatation. Dans la majorité des cas, j'ai répondu qu'il n'était pas possible, que les corydoras étaient pacifiques. Mais....... plus je lis ces 2 articles scientifiques, plus je dis que j'ai peut-être eu tort / faux, parce que j'avais oublié quelque chose d'important: les corydoras d'élevage sont habitués à leurs pastilles de nourriture, devant leur nez et ils ont perdu une partie de leur comportement sauvage = se nourrir naturellement. Donc, en fait, les corydoras qui attaquent les crevettes Red Cherry peut être possible. La taille de la crevette Red Cherry est compatible avec la taille de certains insectes de ces 2 articles scientifiques.

(PS : j'avais déjà écrit cela dans mon tutoriel, mais voulais sonder plus profondément les expériences aquariophiles et avoir des avis plus pointus de scientifiques, car mon petit doigt me disait, que j'avais surement levé un pan comportemental/de connaissance assez méconnu et qui mériterait d'être creusé)

Et parmi les expérience aquariophiles dans la discussion, un retour très intéressant d'un Américain :
On m'a donné un peu de Neocaridina et je l'ai placé dans un bac contenant beaucoup de mousse de java et un groupe de reproducteurs de C. semiaquillus sauvages.
Les crevettes étaient la proie du plus petit au plus gros. Ils ont été décimés en une semaine.

Et pas plus tard qu'hier soir, un retour d'expérience d'un aquariophile français dont je m'occupe sur facebook. Il a fait une petite boulette dans ses achats auprès d'Algova : petite incompréhension entre moi et lui, et la langue anglaise dont il n'est pas habitué. Il a acheté de très grosses crevettes chez Algova, au lieu de Tubifex.
https://algova.com/en/aquaristics/large-freshwater-shrimp-3-5cm?c=41
Au début, ses Corydoras Aeneus n'en mangeaient pas. Je ne pensais pas qu'ils n' allaient pas les manger, et lui, a persisté à en donner, car il trouvait bête de devoir jeter un achat. Il a un peu persévéré en dépits de cause. Puis au bout d'une semaine, ils les ont dévorés ! ##10
C'est quand même de la crevette séchée de 3-4 cm !

Cela va dans le sens, ce que je soupçonne depuis un bon moment,  que les Corydoras  ont potentiellement des techniques de chasse de groupe sur de très grosses proies d'invertébrés.
Nous pensons à tord, que la cohabitation avec les crevettes Red Cherry se passe bien, car ce sont principalement des corydoras d'élevage qui ont perdu leur faculté de chasseur.
Mais s'ils retrouvent leur comportement de chasseur naturel, et recherche opportuniste de nourriture, alors la cohabitation avec des petites crevettes aquariophiles pourraient être un véritable carnage.

J'attends l'avis d'un biologiste américain, qui va soumettre la question (de façon informelle) à son département de recherche (ils ont plusieurs spécialités sur diverses compétences animales/piscicoles). Au 1er abord, il pense que je pourrais avoir raison. Lui est plutôt spécialisé dans les poissons. Il va interroger ses collègues entomologues, pour avoir plusieurs avis.


Dernière édition par Horlack le Sam 12 Jan 2019 - 11:44, édité 1 fois

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
kiwidu21
kiwidu21
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 721
Age : 21
Localisation : Côte d'or, Echenon (21)
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 13/10/2013

default Re: La maintenance des Corydoras

le Sam 12 Jan 2019 - 10:59
Salut,
ta théorie est très intéressante et je pense que tu peux faire quelques expériences avec tes corys en poubellarium. En théorie, au bout de 6 ans passer à chasser des proies vivantes dans un milieu plus ou moins naturel il devrait avoir retrouvé leur instinct de chasseur, ils feraient donc de parfait sujets d'expérience.
Une expérience simple à mettre en place: plonger une gopro ou autre caméra submersible dans le bac de ses corys, atteindre un peu qu'ils aient moins peur de la caméra et y plonger un gros insecte ou grosse crevette. Même si ils sont timide en ta présence, la scène serait filmée donc pas besoin d'être dans la pièce ou à côté. Au moins tu aurais une preuve tangible de ce qu'ils sont capable de faire et une vidéo de se comportement pourrait être pas mal à étudier.

_________________
En maintenance: Synodontis nigriventris, Corydoras paleatus, AM

Maintenu précédemment: Corydoras pygmaeus, Hara jerdoni, Otocinclus vittatus

Décédé lors de l'épidémie d'Oodinium et autres: Liosomadoras oncinus, Peckoltia compta L134, Pimelodus pictus

Projet: Tatia musaica, Arius seemani, Mystus bimaculatus, Mystus leucophasis, Synodontis lucipinnis, Synodontis granulosus, Phractocephalus hemioliopterus, Phyllonemus typus, Sturisoma aureum, Hypancistrus contradens L201, Pterocryptis anomala
La maintenance des Corydoras  - Page 17 Full10
Horlack
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4559
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Dim 20 Jan 2019 - 12:50
News :
http://realitesbiomedicales.blog.lemonde.fr/2019/01/19/il-avale-un-poisson-vivant-sorti-de-son-aquarium/

source anglais : https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/23772484.2018.1555436

Un crétin fini, s'est mis en tête d'avaler un corydoras Aeneus vivant, dans un jeu stupide ...  ##16
Je vous laisse deviner la suite, avec l’œsophage, et les épines dorsale du corys.
perforation, maladie, bactérie, opération chirurgicale, etc...


TRADUCTION GOOGLE :
=====================================

Inspirés par Jackass (une émission télévisée sur les cascades auto-infligées), des amis ont organisé une soirée de beuveries avec des poissons vivants de leur aquarium. Après que les poissons rouges se soient calmés, un poisson-chat en bronze a été ingéré. Ignorant la morphologie et le comportement anti-prédateur de cette espèce, un homme de 28 ans en bonne santé mais en état d'ébriété a eu une surprise. Le poisson-chat a érigé et verrouillé les épines de ses nageoires pectorales et s'est logé dans l'hypopharynx. Après plusieurs heures, il s'est présenté à l'urgence avec dysphonie et dysphagie. Le poisson devait être retiré par endoscopie. L'intubation et l'admission dans l'unité de soins intensifs étaient nécessaires en raison d'un œdème laryngé. Deux semaines après l'opération, le patient s'est complètement rétabli et a fait don du poisson au Natural History Museum Rotterdam.

introduction
Les os de poisson sont les corps étrangers les plus courants provoquant une obstruction des voies respiratoires . L'obstruction après l'ingestion de poisson entier est rare. Relativement peu de cas ont été rapportés, décrivant pour la plupart des cas dont l'évolution était potentiellement fatale et dont l'issue était souvent fatale. Pinheiro et al. a présenté le cas mortel d’un pêcheur de 50 ans qui s’est étouffé accidentellement avec un poisson vivant . Tam et al. a mentionné qu'un pêcheur qui avait embrassé sa première prise qui lui avait ensuite glissé dans la bouche, avait obstrué l'hypopharynx, avait provoqué une détresse respiratoire aiguë, mais avait été sauvé par une évacuation d'urgence du poisson . Le classique de Kumar et Surianarayanan, intitulé «Entrée accidentelle de poissons dans la gorge pendant un bain dans un étang»  est également exemplaire pour la nature involontaire de nombreux cas de poissonsobstruent les voies respiratoires supérieures.

L'ingestion intentionnelle de corps étrangers est fréquente chez les patients adultes (institutionnalisés) atteints de troubles psychiatriques, de troubles intellectuels ou mentaux ou d'abus important d'alcool ou de drogue  Un patient schizophrène qui a succombé à l'étouffement après avoir ingéré une sole morte entière (Solea solea) est le seul cas connu de cette catégorie impliquant un poisson ont examiné 75 cas d'aspiration de poissons vivants, rapportés dans la littérature scientifique entre 1567 et 2015. Parmi ces poissons, 56 se sont retrouvés dans les voies respiratoires supérieures et l'hypopharynx. Seuls quatre cas impliquaient une ingestion volontaire de poissons vivants, entraînant trois décès. L'ingestion délibérée de poissons vivants provenant d'aquariums domestiques est inconnue de la littérature scientifique, mais elle est bien connue dans la culture populaire, telle que le film comique américano-britannique "A Fish Called Wanda"
Nous présentons ici le premier cas d'ingestion intentionnelle d'un poisson-chat vivant causant une obstruction des voies respiratoires supérieures nécessitant une intervention médicale aiguë.

Rapport de cas
Sur la base de témoignages verbaux et d'une vidéo à domicile de deux minutes de l'incident fournie par le patient, la chaîne d'événements suivante a été reconstituée.

Inspiré par Jackass (émission de télévision américaine, avec dix cascadeurs exécutant des cascades extrêmes, dont diverses farces dangereuses et brutales, l'automutilation), un homme de 28 ans et ses amis ont développé une tradition d'avaler des poissons vivants de leur domicile. aquarium. Ce cas s'est produit dans l'après-midi du 3 avril 2016, lorsque le patient et ses amis ont bu une quantité excessive de bière et ont utilisé de la 3,4-méthylènedioxyméthamphétamine (ecstasy).

Le premier lot de poissons vivants (poisson rouge Carassius gibelio auratus ) s’est bien passé, mais pas le poisson final. Une vidéo à domicile de deux minutes montre la séquence d'événements suivante: (00:00) boire et crier [«grote vis, grote vis!» («Gros poisson, grand poisson!»)]; (00:13) une personne boit dans un verre contenant de l'eau claire et un poisson vivant; (00:17) une personne crache de l'eau et du poisson, attrape le poisson entre ses mains et jette le poisson sur la table; (00:27) poissons flottant en détresse sur la table; (00: 33–37) poisson agonisé remis par personne bau patient; (00: 45-48) un patient boit de la bière dans une bouteille et engloutit ensuite le poisson; (00:49) Un patient incapable de boire plus de bière car le poisson lui restait apparemment coincé dans la gorge. (00:55) le patient bâillonne vigoureusement; (00:57) le patient est clairement en détresse, vomit des liquides; (01: 01–29) patient extrêmement angoissé, utilise deux doigts pour provoquer un réflexe nauséeux, mais apparemment, le poisson reste coincé; (01: 30–45) la personne c administre la manœuvre de Heimlich mal appliquée; (01: 46-58) le patient continue de bâillonner; (01:59) Une patiente vomit du sang dans un seau.

Après plusieurs heures d’auto-traitement infructueux avec plus de bière, de miel et de crème glacée, le patient s’est finalement présenté au service des urgences.

Examen physique
Lors de la présentation, nous avons vu un patient souffrant de dysphonie aiguë et de dysphagie. Il n'était pas dyspnéique, bien qu'il ait parlé d'une gorge enflée et ait déclaré avoir de la difficulté à avaler sa propre salive. Ses fonctions vitales étaient normales et il n'y avait aucune anomalie au cours de l'examen intra-oral et aucun emphysème sous-cutané ne pouvait être palpé dans la région de la tête et du cou. L'endoscopie des fibres nasales a en effet révélé une structure ressemblant à un poisson, située juste en dehors de l'aryténoïde gauche, avec un hématome et un œdème supraglottiques, mais sans sténose glottique.

Enquêtes complémentaires
Le scanner de la région de la tête et du cou (Figure 1 ) a montré un corps étranger d'environ 5 cm de long et 1,5 cm de large au niveau de l'hypopharynx et de l'œsophage proximal. Le corps étranger consistait en une frontière hyper dense avec des niveaux internes remplis d'air. Trois saillies prononcées étaient visibles sur les côtés antérolatéral gauche, latéral et dorsal. Le dernier de ceux-ci atteint dans l'espace rétropharyngé qui était rempli d'air s'étendant jusqu'à l'espace carotidien des deux côtés.

Figure 1. Coupe sagittale (médiane) de la région de la tête et du cou révélant un corps étranger (flèche) de ± 5 cm de long et 1,5 cm de large au niveau de l'hypopharynx et de l'œsophage proximal.
La maintenance des Corydoras  - Page 17 Icro_a_1555436_f0001_c

Traitement
Après intubation orotrachéale (tube à une seule lumière de 6,5 mm), un examen endoscopique sous anesthésie générale a été réalisé. Ceci a révélé un poisson mort dans l'hypopharynx (Figure 2 et vidéo supplémentaire supplémentaire ). Le corps étranger a été retiré à l'aide d'une pince à préhension. Une gastro-oesophagoscopie supplémentaire a révélé un œdème et un hématome du sinus piriforme gauche. L'œsophage ne présentait aucun signe de perforation. En raison de la présence d'un œdème laryngé et d'un hématome, la patiente a été laissée intubée et admise à l'unité de soins intensifs.

Figure 2. La laryngoscopie directe montre une structure en forme de nageoire latérale de l'aryténoïde gauche avec œdème supraglottique. Intubation avec un tube à une seule lumière.

La maintenance des Corydoras  - Page 17 Icro_a_1555436_f0002_c

Résultat et suivi
Le microbiologiste a recommandé à l’injection de pipéracilline / tazobactam par voie intraveineuse de traiter une éventuelle infection par Pseudomonas aeruginosa , qui se développe souvent dans les aquariums d’eau douce. Deux jours plus tard, un scanner de suivi montrait encore un petit corps étranger au niveau de la paroi postérieure de l'hypopharynx (Figure 3 ). Une seconde procédure endoscopique était nécessaire pour le retirer (Figure 4 ). Après le retrait, l'œdème a été réduit et le patient a pu être extubé en toute sécurité et a été transféré dans le service d'ORL. Le rétablissement complet a été atteint après deux semaines d'antibiotiques par voie intraveineuse.

Figure 3. Coupe TDM sagittale montrant un corps étranger résiduel (flèche) au niveau de la paroi postérieure de l'hypopharynx.
La maintenance des Corydoras  - Page 17 Icro_a_1555436_f0003_c

Figure 4. Nageoire pectorale restante dans l'hypopharynx gauche.
La maintenance des Corydoras  - Page 17 Icro_a_1555436_f0004_c

Examen et identification des corps étrangers
Les deux corps étrangers ont été conservés dans 70% d'éthanol et présentés au Natural History Museum de Rotterdam pour identification. Le premier objet, d’une longueur de 53 mm, pourrait sans aucun doute être identifié comme un Corydoras aeneus adulte (TN Gill, 1858), dépourvu de la nageoire caudale.  Il s'agit d'un poisson-chat d'eau douce appartenant à la famille Callichthyidae (Actinopterygii, Siluriformes). Cette espèce est un poisson de compagnie peu cher, largement disponible et populaire, couramment appelé poisson-chat bronze, poisson-chat Cory ou simplement 'Cory'. Le deuxième objet était la nageoire pectorale gauche et la colonne vertébrale, appartenant au même spécimen. Le patient a fait don de l'ensemble complet au Natural History Museum, où il est répertorié sous le numéro de référence 9979-01801 (figure5). On ignore où se trouve la queue manquante.

Figure 5. Poisson-chat en bronze ( Corydoras aeneus ), sans la queue (à gauche) et la nageoire pectorale (à droite) récupérées chez le patient; conservé dans la collection du Natural History Museum Rotterdam.
La maintenance des Corydoras  - Page 17 Icro_a_1555436_f0005_c

Conclusion et discussion
L'ingestion d'un poisson vivant entraînant une obstruction des voies respiratoires est rare et, dans la plupart des cas, fatale . La présente affaire est la première ingestion intentionnelle signalée de poisson-chat en bronze. L'ostéologie et le comportement anti-prédateur deC. aeneusévaluer cette espèce comme un mauvais choix pour un jeu à boire. Les nageoires dorsale, pectorale et adipeuse contiennent des barbes et des épines pointues; sous chaque œil, une pointe ajoute au mécanisme de défense du poisson . Les épines des nageoires pectorales libèrent un poison généralement inoffensif lorsqu’elles sont attaquées . En outre, lorsque des poissons-chats en bronze sont attaqués ou en détresse, le poisson érige et verrouille les épines de la nageoire pectorale et libère le venin. Dans le cas présent, le poisson-chat, manifestement en détresse après avoir été retiré de son environnement sûr, jeté par une bière dans la gorge d'un homme, avait dressé sa colonne vertébrale et s'était retrouvé coincé dans l'hypopharynx du patient. Le mécanisme de défense s’est avéré très efficace, la nageoire pectorale gauche étant logée dans une profondeur telle qu’elle ne pouvait pas être enlevée (et était négligée) lors de la première procédure endoscopique.

En outre, cette affaire illustre comment un jeu de boisson imprudent imitant Jackass et / ou "Un poisson appelé Wanda" , peut se transformer en une situation médicale dangereuse et critique aux conséquences graves. Lorsqu’il est confronté à un poisson ingéré coincé dans les voies respiratoires supérieures, l’identification du spécimen est essentielle pour un traitement ultérieur. Comme indiqué dans ce cas, le savoir-faire du musée d’histoire naturelle local a été d’une grande aide. Le poisson est devenu une partie intégrante de l'exposition "Les histoires d'animaux morts" du musée, montrant comment, où et pourquoi les animaux et les humains se rencontrent, souvent avec des conséquences dramatiques pour les deux parties. La publicité générée par le don et l'exposition publique du poisson a souligné l'avertissement officiel de Jackass: "Ne tentez aucune des cascades que vous êtes sur le point de voir".

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
Phioiseau
Phioiseau
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 649
Age : 48
Localisation : Trappes
Emploi : chargée de codification
Date d'inscription : 21/06/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 21 Jan 2019 - 9:29
Ce que l'espèce humaine peut être conne parfois...
Personne n'a porté plainte contre le type pour sévices envers un animal sans défenses..
Des imbéciles pareils ne méritent pas d'avoir des animaux..
chanti
chanti
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Féminin Nombre de messages : 245
Age : 65
Localisation : Espagne
Emploi : Aide soignante
Date d'inscription : 28/10/2016

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 21 Jan 2019 - 11:47
Ça me révolte!! Je préfère ne rien ajouter car je ne contrôlerais plus. ##11
Horlack
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4559
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 21 Jan 2019 - 11:55
Va y ! Lache toi ! C'est bon pour les nerfs.
Ca t’évitera de payer des séances chez le psychanalyste.

Moi perso, je me suis lâché, et j'ai écrit aux Professeurs de l'article, car il y a quelques imperfections. Comme la connaissance de la diversité des types de toxines (connu en 2018). J'ai même rajouté, qu'il est bien dommage qu'il n'est pas fait cela avec un C.Duplicareus, car sa toxine est neurotoxique contrairement au C.Aeneus. Il aurait pu soit en mourir, soit en garder des séquelles à vie. Si les Corydoras adultes n'ont pas ou peu de prédateur dans la nature, c'est qu'ils sont armuré pour cela : toxine, carapace, nageoire acérée. Ils sont capables d'emmener leur ennemi dans leur tombe.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
206rc06
206rc06
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 126
Age : 36
Localisation : Alpes-Maritimes
Emploi : Livreur d'oxygène
Date d'inscription : 13/10/2018

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mar 22 Jan 2019 - 5:51
Moi qui ne m'étonne plus que très rarement de la connerie humaine, j'avoue que là je suis resté scotché...
Comment peut-on être aussi débile.
Une chose qui m'a interpellé dans la fin du descriptif : "L'ostéologie et le comportement anti-prédateur deC. aeneusévaluer cette espèce comme un mauvais choix pour un jeu à boire"
Ah bon, y a de bonnes espèces pour ce genre de débilité ???

J'espère au moins qu'il y aura des poursuites ou une bonne grosse amande pour ce guignol et ses amis.
Horlack
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4559
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mar 22 Jan 2019 - 13:46
@206rc06 : suite à cela, car c'est aux Pays-Bas, et en ayant poster cette news scientifique, sur le Groupe facebook international des corys, des Hollandais veulent la peau du bonhomme (et savoir son nom) ##17
Déjà, pour la maltraitance animale, ensuite pour les frais d’hôpitaux que cela a couté à la société civile, et pour finir, lui interdire à vie de posséder un animal.
Manifestement, certains font parti d'association animale, et veulent savoir son nom+prénom, pour avoir sa peau (dans le sens figuré, bien entendu).

Manger un poisson-chat, quelqu'il soit, est vraiment une mauvaise idée. C'est le type de poisson, de façon général, qui n'a pas ou peu de prédateurs, car ils sont très bien armurés et possèdent souvent des nageoires assez piquantes.

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
206rc06
206rc06
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 126
Age : 36
Localisation : Alpes-Maritimes
Emploi : Livreur d'oxygène
Date d'inscription : 13/10/2018

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 4 Mar 2019 - 18:45
Salut,
Je post vite fait à l'arrache, parce que j'ai un Cory qui ne va pas bien du tout. Il à une rougeur au ventre avec des sortes de vaisseaux sanguin. Il a tendence à flotter ventre en l'air, puis il raprt à nager, mais retourne toujours à cet état. Il est pas combatif du tout. Je sais que tu avais déjà montré des photos de ce type, mais voulant faire au plus vite je préfère tenter en direct au cas ou en parallèle de mes recherches.

Je voudrais donc que tu me dise que faire :
Tenter un soin (peu d'espoir là-dedans)
Euthanasie (bien peur que se soit la seule solution vu son comportement).

Vu que je pense que pour lui se sera l'euthanasie et que je n'ai pas d'essence clou de girofle, est-ce que le laisser dans une boite avec de l'eau au congelé suffira à limiter ses souffrances.

Enfin me re-dire ce que c'est histoire de voir si c'est isolé ou contagieux, sachant que les autres sont comme d'hab.
Horlack
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4559
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 4 Mar 2019 - 19:13
Trop de co2 ?
Manque d'oxygénation ?
Trop d'amplitude co2/o2 qui s'est passé un jour ?
Reste la dernière solution souvent lié au ventre rouge : vers intestinaux

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
206rc06
206rc06
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 126
Age : 36
Localisation : Alpes-Maritimes
Emploi : Livreur d'oxygène
Date d'inscription : 13/10/2018

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 4 Mar 2019 - 19:17
Merci de ta réponse, pour le co2, je ne pense pas, je n'en met pas. Juste du easycarbo pour les plantes (quantité respectées et j'en met depuis environ 1mois). Et pour les vers, y a quelque chose à faire?

Enfin est-ce que ça peut rester isolé ou tout les autres vont être touchés?
Horlack
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4559
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 4 Mar 2019 - 19:41
Malheureux !
Le Easy carbo...c'est du Co2 liquide qui contient du Glutaraldehyde !

Même JBL déconseille le Co2 liquide, qui est toxique pour les poissons :
https://www.jbl.de/fr/blog/detail/123/the-story-of-liquid-co2-fertilisation

Le Co2 Liquide, contient du Glutaraldehyde.
En prenant le moteur de recherche des parutions scientifiques https://scholar.google.fr/
Puis en cherchant en mot clé : Glutaraldehyde
et en affinant avec "toxicity", fish, water, Ecotoxicology, etc

nous tombons sur une quantité effarante de liste de symptômes et de toxicité.
Même à faible dose, quand je tombe sur des articles médicaux pour les humains, avec des phrase de types:
- Genetic toxicity and carcinogenicity studies of glutaraldehyde
- toxicity and primary irritancy of glutaraldehyde solutions.
- Effects of glutaraldehyde exposure on human health
- Toxic reactions evoked by glutaraldehyde
- Nasal and pulmonary toxicity of glutaraldehyde
-etc

Ça fait assez froid dans le dos.

C'est clair, net et sans ambiguïté, vu la quantité astronomique d'articles scientifiques sur le sujet : le Glutaraldehyde est toxique, bien qu'il a des utilités médicales (comme certains traitement contre le cholera).

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
206rc06
206rc06
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 126
Age : 36
Localisation : Alpes-Maritimes
Emploi : Livreur d'oxygène
Date d'inscription : 13/10/2018

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 4 Mar 2019 - 20:56
Ah ben mer.. J'acais pourtant demandé ici et là avant de l'acheter, histoire d'être certain que ce n'était pas dangereux pour les habitant de mon bac. Devant l'avis unanimement favorable, je m'y suis mis...

Bon pour mon Cory, c'est la fin. Il n'a pas résisté.
Quelques photos histoire de confirmer ou d'aiguiller eventiellement vers une autre piste
La maintenance des Corydoras  - Page 17 Img_2046
La maintenance des Corydoras  - Page 17 Img_2045
La maintenance des Corydoras  - Page 17 Img_2044

Une fois sortit de l'eau, il me semble que son ventre est légèrement boursouflé et on ne voit pas les vaisseaux sanguin comme je les voyais tout à l'heure.

Quoi qu'il en soit, merci de t'être penché sur mon problème. Je vais du coup bien évidement stopper l'easycarbo.
Horlack
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4559
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 4 Mar 2019 - 21:31
ah oui, en effet, belle hémoragie interne

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
206rc06
206rc06
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 126
Age : 36
Localisation : Alpes-Maritimes
Emploi : Livreur d'oxygène
Date d'inscription : 13/10/2018

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 4 Mar 2019 - 21:34
Et donc tu penses que se soit l'easycarbo, ou y aurait-il autre chose?
Horlack
Horlack
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 4559
Age : 42
Localisation : Centre
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 13/04/2013
https://www.youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

default Re: La maintenance des Corydoras

le Lun 4 Mar 2019 - 22:05
très forte suspicion de l'Easycarbo
Je vois mal un vers faire une hémorragie aussi large et étendue sur le ventre, et qui se voit aussi un peu sur le reste du corps (micro-canaux sanguin éclaté à la surface).
Je penche vraiment pour un problème d'échange gazeux avec le sang (d'ou les micro-canaux sanguin éclaté à la surface), avec le point d'orgue du système de respiration intestinal qui est très vascularisé et intolère le Co2.
Le moindre truc qui ne va pas avec son système de respiration intestinal, généralement, cela explose de partout.


Testé par @Pupuxe dans la labo de chimie
http://aqua35.actifforum.com/t8351-analyse-chimique-des-produits-du-commerce
Easycarbo de Easylife : solution aqueuse de polycycloglutaral à 1.9%

et je te met la traduction :
https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.jbl.de%2Ffr%2Fblog%2Fdetail%2F123%2Fthe-story-of-liquid-co2-fertilisation

100% de glutaraldéhyde (substance pure)
La maintenance des Corydoras  - Page 17 68970
Mention d' avertissement : Danger Mentions de danger: H301 + H331 Toxique en cas d'ingestion ou d'inhalation. H314 Provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves. H334 Peut provoquer des symptômes allergiques ou d'asthme ou des difficultés respiratoires par inhalation. H400 Très toxique pour les organismes aquatiques.

Produit contenant 4% de glutaraldéhyde
La maintenance des Corydoras  - Page 17 68968
Mention d' avertissement : Danger Composant dangereux qui doit être mentionné sur l'étiquette: glutural Mentions de danger: H315 Provoque une irritation de la peau. H318 Provoque des lésions oculaires graves. H334 Peut provoquer des symptômes allergiques ou d'asthme ou des difficultés respiratoires par inhalation. H317 Peut provoquer une allergie cutanée. H335 Peut irriter les voies respiratoires.

Produit contenant 1% de glutaraldéhyde
La maintenance des Corydoras  - Page 17 68969
Mention d' avertissement : Danger Composant dangereux qui doit être mentionné sur l'étiquette: glutural Mentions de danger: H315 Provoque une irritation de la peau. H319 Provoque une sévère irritation des yeux. H334 Peut provoquer des symptômes allergiques ou d'asthme ou des difficultés respiratoires par inhalation. H317 Peut provoquer une allergie cutanée. H335 Peut irriter les voies respiratoires.

Produit contenant 0,5% de glutaraldéhyde
La maintenance des Corydoras  - Page 17 68967
Mention d' avertissement : Attention Composant dangereux qui doit être mentionné sur l'étiquette: glutural Mentions de danger: H315 Provoque une irritation de la peau. H319 Provoque une sévère irritation des yeux. H317 Peut provoquer une allergie cutanée. H335 Peut irriter les voies respiratoires.

Tu as les 2, voir 3 logo de sécurité sur ton flacon d'easycarbo ?

_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
206rc06
206rc06
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 126
Age : 36
Localisation : Alpes-Maritimes
Emploi : Livreur d'oxygène
Date d'inscription : 13/10/2018

default Re: La maintenance des Corydoras

le Mar 5 Mar 2019 - 17:04
Je n'ai aucun logo sur ma bouteille. J'ai toujours l'étiquette avant et arrière, mais j'ai retiré certaines feuilles de l'arrière (ce sont les étiquettes collées par la 1ere feuille puis s'ouvrant comme une sorte de livret).

Il me semble que ces logos (s'ils y étaient), auraient dut être sur une partie visible et que les feuilles que j'ai retiré étaient uniquement les explication sur le dosage dans différentes langues et étaient à l'intérieur.

Même chose d'un peu "troublant", c'est que dans les feuilles restantes, aucune mention non plus sur la composition du produit.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum