Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 9]

1default Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 21 Juil 2014 - 23:43

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
EN COURS DE REDACTION  ##06 

Bonsoir, en guise d'introduction pour ce post qui va sûrement être long (ou pas :p), je poste une photo que je trouve "forte et intéressante", je voulais avant de lancer ce sujet avoir suffisament de texte écris, mais la première partie, s'avére plus longue à écrire que prévu... la suite des photos et du texte prochainement :


Aucune animosité, aucune agressité, ce père et ce jeune A. sp abacaxis, se contemple mutuellement, le mâle à décidé d'accepter dans son territoire ses premiers jeunes autonome, pendant que la mère s'occupe de nouveaux alevins, il est amusant de constater, que son tempérament parfois agressif envers sa femelle, s'efface complétement au contact de ses jeunes, entre interêt et ignorance, quelques secondes plus tard, chacun repartira de son côté, pour une nouvelle rencontre au détour d'une racine...



Dernière édition par Berg Hanger le Lun 4 Aoû 2014 - 21:06, édité 2 fois

2default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 22 Juil 2014 - 8:55

MAGUY85


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Touchante cette photo thumright 

3default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 22 Juil 2014 - 10:25

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
Oui je suis entièrement d'accord avec toi !  ##06  ça permet aussi de voir qu'un poisson (enfin que certaines espèces) ne sont pas des gouffres à avaler tout ce qui bouge, ils font la part des choses, entre ce qui ce mange et ne ce mange pas (tout du moins tant qu'il y a à manger de temps en temps), ce qui implique un sens de l'analyse et de la reconnaissance... Photo touchante c'est vrai Smile

4default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 22 Juil 2014 - 10:31

MAGUY85


Membre : Régulier
Membre : Régulier
j'ai eu des apistos trifasciata. Emouvant aussi les ptits qui suivent leur mère et elle, très attentive à sa progéniture

5default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 22 Juil 2014 - 21:07

blop


Membre : Accro
Membre : Accro
Très belle photo.
J'ai eu un couple d'apisto sp vielfleck dont la femelle est morte juste au moment d'une nage libre. C'est le mâle qui a pris la couvée sous sa garde et aujourd'hui les alevins sont grands.

Les poissons sont loin d'être tous aussi bêtes qu'on ne le pense. (Sauf certains)

6default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 24 Juil 2014 - 1:08

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
* Maguy85, j'ai également eu des A. trifasciata sauvage d'Argentine et j'ai effectivement trouvé que les mères étaient très performante dans leur rôle, tans pour les soins que pour la défense des jeunes, de plus c'est un Apistogramma très beau à observer (comme beaucoup d'Apistos) Smile

*Blop, j'ai eu le même cas avec une repro de A. mendezi à la différence que je n'avais pas perdu la femelle mais que j'ai dû effectuer un déménagement, j'avais pu récupérer une partie des jeunes avec la mère mais une partie des alevins avaient fuis je pensais les avoir perdu, mais le lendemain dans le bac j'ai vu le père gardant les alevins que je n'avais pas pu récupérer (celà dit il se montrait protecteur, mais n'offrait pas les soins apporté par la femelle) quelques heures plus tard j'ai dû les pêcher à cause du déménagement, malgrè tout, j'ai décidé de remettre les alevins avec les parents (après 1 h de trajet, séparé mais où ils avaint un contact visuel) j'ai perdu une grosse partie des jeunes (avec ce traitement forcé, les petits n'ayant même pas une semaine) mais j'en ai fait venir à terme environ une vingtaine que j'avais pu diffuser à d'autre amateur d'Apisto

----------------------------------------------------------------

FLASH BACK

Bonsoir à vous Smile

Je débute ce post tardivement, mais avant de commencer la présentation de mes Apistos actuels, je pense qu'un Flash back ne serais pas un mal, ceux qui veulent le zapper le peuvent car en fait il n'apporte rien de plus concernant les Apistogramma (quoique  ) que « j’héberge », ça parle juste de mon attachement pour ces mini « Punk »

Il y a quelques années en arrière j'ai eu pas mal d'espèces d'Apisto, j'adore ces petits nain à tel point, que j'ai encore en photo tous mes anciens Apistogramma, en fait je pense et je suis même certain que ces "p'tits diablotins" m'ont filés par la même occasion la passion de la photo (amateur, voir très amateur, mais peu importe, tans que le plaisir est là) Et surtout l'amour de l'Amérique du Sud (Continent, Culture, Population....etc) comme quoi Smile

La passion de ces nains m'est venu bien avant leur "popularité" actuelle en fait, a l'époque, j'avais vu dans un magasin aquariophile des A. cacatuoides naturellement modifié avec des nageoires orange "full", mais je n’en avais pas encore connaissance, le coups de foudre fût immédiat en trois temps trois mouvements les voilà chez moi, 1 trio 1 mâle 2 femelles (mais le temps à infirmé cela), mon eau était à l'époque 60/40 eau osmosée/robinet et le bac était orienté... heu... rien du tout, j'avais certes des poissons demandant la même eau (douce et acide) mais les divers continents étaient mélangés, il faut savoir que je ne connaissais rien aux Apistos à ce moment là… enfin je n’en savait pas plus de ce que j’avais pu lire à droite et à gauche... Cela dit dans le magasin, j’avais perdu mes quelques notions et le vendeur m'avais raconté ce qu'il avait envie de me dire ou ce que je voulais entendre (un vendeur quoi ! ), cela dit j'avais quand même des bouquins à la maison et en rentrant, je me suis vite plongé dans la lecture de leur besoin, poisson protégeant ses petits intéressant, c’est ce « critère » qui m’avait botté pour me lancer dans l’aventure des Nains, en plus de leur taille (je n’aime pas spécialement les gros poissons)....
Les photos vieillottes de mes bouquins laissé voir des nageoires de différentes couleurs, peu m’importé, mais j’étais intrigué malgré tout, le temps passa, une des femelles se faisait « molester » par le mâle mais dans le 240 Litres « elle » n’avait pas de peine pour s’extraire de son « agressivité » l’autre femelle semblait lui plaire davantage, la « femelle » rejetée montrée au fil du temps des caractéristiques de mâle sans pour autant développer ceux-ci, j’avais en face de moi ma première pseudo femelle, je l’ignorais encore, c’est à la mort du mâle dominant, que j’ai finalement compris… Lorsque cette « femelle » commença à courtiser l’autre femelle, les caractéristiques de mâle se développèrent et se mâle caché se montra assez beau mais, moins que l’ancien dominant, excepté, qu’il avait une taille réduite par rapport à ce dernier et qu’il avait une anomalie au niveau de la ligne sombre traversant son corps, j’ai revu ce cas bien plus tard avec d’autres Apistogramma, avec les pontes abouties chez moi… Il n’est pas difficile de comprendre le pourquoi du comment de ce phénomène, un mâle dominé, doit éviter au possible l’affrontement avec le dominant si il est élevé avec sans jamais être séparé ET qu’il reste avec un statut de dominé alors il ne se développera pas de façon optimal, il ressemblera à une femelle, ça permettra de canaliser l’agressivité du dominant et il vivra plus en harmonie avec celui qui aurais été un tyran avec lui, si ses traits avaient étaient ceux d’un mâle dominant, qui dis « traits de dominant, dis concurrent, qui dis concurrent dit possibilité de ne pas pouvoir se reproduire ce qui est préjudiciable pour la transmission de ses gènes » donc la seule option c’est l’éviction du concurrent, dans un bac n’offrant aucunes issues… Le résultat est une catastrophe (valable pour un couple forcé aussi maintenu dans un bac trop petit ou pas assez fourni en cachette).
Le fait que le mâle dominé arbore une « robe de femelle neutre », ne veux pas dire qu’il trompe son monde (le dominant) en le faisant passer pour une femelle (oui et non) en fait il revêt une robe de juvénile (les jeunes ressemblant aux femelles), un mâle immature extérieurement, pourtant mature et en âge de se reproduire, les seuls qui sont trompés sont bien souvent les aquariophiles, il est parfois délicat de sexer les individus dominés, tant leur robe ressemble trait pour trait aux femelles, il y a parfois un détail qui peu avancer une théorie concernant le sexe du poisson, mais rien n’est fiable, sachant que… certaines femelles mâture et vieillissante et surtout dominante, peuvent montrer quelques traits « masculin » quand on connais les poissons depuis leur naissance on sait qu’il s’agit d’une femelle, mais si on la récupéré d’une tierce personne alors, le doute peut planer 
Pour revenir à mes A. cacatuoides de mes débuts, je n’ai en fait jamais eu de reproduction, c’était donc mal parti avec les Apistos, au fil du temps j’ai voulu savoir d’où ils venaient, y avait t’il des formes géographiques différentes (pour rappel toutes les photos vu dans les livres montraient des nageoires différentes) et là je ne sais plus où je l’ai vu (un comble), j’ai vu la forme sauvage de A. cacatuoides un CHOC, vous savez le genre de truc qui vous fait échapper un « whaouu » sonore (pour rester poli Wink et je me suis donc posé la question ) ainsi donc ce que j’ai ne se trouve pas en Amérique du Sud ?! Mais alors ! Ca vient d’où ??? Heureusement je ne suis pas trop idiot et je n’ai pas tardé à donner une réponse à ma propre question… l’homme… La forme sauvage certes moins coloré me plaisait largement plus, mon amour pour les Apistogramma été bel et bien né à ce moment là, pourtant je suis resté un long moment sans Apisto entre les A. cacatuoides et les A. borelli, entre temps j’avais fait connaissance avec les Pelvicachromis pulcher et par la suite les Pelvicachromis taeniatus kienke (sauvage)

...

7default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 24 Juil 2014 - 10:11

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
Salut,

Voilà un Apistogramma qui me botte assez, il y a 7-8 ans j'en rêvais et aujourd hui j'ai un couple sauvage à la maison : il s'agit d'Apistogramma atahualpa, un petit nain du Pérou qui demande une eau extrément douce et acide pour avoir une reproduction viable, ce cichlidé est tout simplement sublime (le mâle comme la femelle) et est mis à part parmis les Apistogramma vu qu'il posséde un groupe et un complexe à son nom, la classe quoi Smile Par le fait qu'il est extrême dans ses paramètres de vie, je déconseillerai carrèment cet apisto à un débutant

où le trouve t'on dans la nature ? : Au pérou, principalement au Rio Nannay
















8default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 24 Juil 2014 - 22:08

MAGUY85


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Quel talent pour parler de ces ptits nains

J'ai eu aussi des borellis et panduros

9default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 25 Juil 2014 - 0:39

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@MAGUY85 a écrit:Quel talent pour parler de ces ptits nains

J'ai eu aussi des borellis et panduros

Merci pour le compliment Smile

Tiens curieusement je n'ai jamais eu de A. panduro, c'est pourtant une bien belle espèce

de mémoire j'ai eu/j'ai en Apisto (j'espère ne pas en avoir oublié) :

- A. cacatuoides élevage Non reproduit
- A. borelli élevage reproduit
- A. mendezi "barcelos" sauvage reproduit
- A. sp xingu III sauvage non reproduit
- A. sp abacaxis (x2)  - actuellement (couple + jeunes) sauvage/élevage reproduit
- A. baenschi (x2) - actuellement (couple) élevage/sauvage reproduit
- A. rubrolinaeta - actuellement (juste un mâle) sauvage non reproduit
- A. sp atahualpa - actuellement (couple) reproduit
- A. trifasciata "Rio /red guapore" sauvage reproduit
- A. sp jurua II sauvage (?) reproduit
- A. piauiensis élevage reproduit
- A. diplotaenia sauvage mort de la femelle durant incubation des oeufs (non reproduit)
- A. agassizi sauvage non reproduit (2 mâles)
- A. paucisquamis élevage non reproduit (groupe de juvénile que des mâles)
- A. barlowi (sp mouthbrooder) sauvage reproduit
********************************************
Hors Apisto, mais CN Sud Américain

- Taeniacara candidi (sauvage) reproduit
- Nannacara anomala (elevage) non reproduit
- M. ramirezi (sauvage/elevage) reproduit mais très peu de jeunes

***************************************

"CN" Afrique de l'ouest

- Pelvicachromis pulcher (elevage) reproduit
- Pelvicachromis taeniatus Kienke (sauvage) reproduit



Dernière édition par Berg Hanger le Mer 8 Avr 2015 - 20:47, édité 7 fois

10default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 25 Juil 2014 - 5:28

mine


Modératrice
Modératrice
Passionnant ...merci !  ##05 


_________________

Les chenilles des chars ne deviennent jamais des papillons...


11default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 25 Juil 2014 - 9:09

MAGUY85


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Belle palette en effet

Souhaites-tu voir des anciennes photos des miens ? Je ne veux pas squatter ton post

12default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 25 Juil 2014 - 17:59

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@MAGUY85 a écrit:Belle palette en effet

Souhaites-tu voir des anciennes photos des miens ? Je ne veux pas squatter ton post


Bien au contraire, je suis toujours interesse de voir les bacs et les poissons des autres personnes Smile

13default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Sam 26 Juil 2014 - 10:31

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Quoi on parle apisto ici ^^

Ha les atahualpa c'est une de mes espèces préféré mais à ne pas mettre entre toutes les mains effectivement...
Espèce très acidophile, j'ai eu une seule ponte et c'était à PH 4.5/4.2 il me semble. De plus espèce très belliqueuse en général.
Voici un lien où je raconte mon expérience avec eux :
http://aqua-idf.forumactif.com/t2939-apistogramma-atahualpa-f0
Il est certains que j'y reviendrai Smile

Concernant les espèces que tu as maintenu le sp. moothbrooder a été décrit, il s'agit du barlowi Wink
Par contre pour le paucisquamis, vu les para de repro cela m'étonnerait que ce soit de l'élevage. A part peut être d'un particulier....
Pour le sp.jurua il y a une souche qui circule en France depuis une bonne dizaine d'années Wink
Pour le sp.xingu il y a deux espèces anciennement connu sous cette appellation, tu sais de laquelle il s'agit??

Je ferai une liste des différents nains maintenu un peu plus tard Wink
En attendant voici un lien où on trouve quelques unes des espèces que j'ai eu
http://www.forumaquario.org/t55889p15-le-monde-merveilleux-des-apistosco#836856

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

14default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Sam 26 Juil 2014 - 11:50

yohann717


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
joli photo  ##27  c'est vrai que ce sont des poissons attachant et intélligent, moi je sais que je vais avoir la larme a l'œil le jour ou je perdrai mon ptit apisto cacatuoide, toute facon c'est jamais marrant les décés  ##16 

15default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Sam 26 Juil 2014 - 12:01

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
Ici on parle d'Apistos et c'est open bar  ##06 

Concernant les A. atahualpa, justement j'attends de leur trouver un bac de repro, actuellement je les aient places dans le 830 litres, faute d'avoir un aqua suffisament grand en bac de repro, j'avais bien un 50 litres (+-) de façade de 50, mais j'avais deja entendu parler de leur caractere bien trempe, caractere que tu confirme aussi ce jour Blu... La cohabitation dans le bac est bonne mais ce sont des Apisto fier, la femelle est constament en robe territorial (photo a voir au dessus) et le male arbore de magnifique couleur, mais je sais que leur place n'est pas dans ce bac au vu des parametres que je dois obtenir, par contre exit la cohabitation avec d'autre Apistogramma, le male A. rubrolinaeta (seul) ne trouve pas sa place dans un +800 litres vu que les A. Atahualpa patrouille partout, la femelle a neammoins une zone d'intolerance d'un bon 80 cms de diametre, n'hesitant pas a chasser les Biotodoma cupido "gentiment vu qu'elle se mefie de leur taille"  ##06 

J'ai bien un 96 litres, mais pris pour le grossissement d'une partie des jeunes A. sp abacaxis, une partie etant encore avec les parents qui on remis ca

le pH peut descendre facilement a 3,8 mais c'est surtout la conductivite qui est a voir a la baisse moins de 20 ( un soucis actuellement avec l'eau osmosee de mon club qui n'est pas top vu qu'elle sort a kg 3 condu 110 ph 6,9)

le ph n'est pas un "soucis" (enfin...) je suis en phase de test et j'arrive facilement a des valeurs inf a 2,5 (pour l'instant a trop court terme, mais je ne compte pas tuer mes poissons avec cette valeur trop extreme, le but etant de rester vers ph4 tout en ayant une condu de - 20 Smile ) il me reste donc a tenter de convaincre mon club d'investir dans une membrane ou de m'acheter un osmoseur le mien etant HS, il faudra donc que j'en trouve un sympa ...

J'irais voir ton lien Smile

Pour A. barlowi a la place de A. sp moothbrooder, merci de l'info et c'est note, j'ai deja du m'habituer a appeler, A. sp inka en A. baenschi et A. sp wilhemi en A. sp abacaxis Smile (tiens d'ailleur tu as des infos concernant les abacaxis car ils semblent rester en sp donc pas decrit, pourquoi ce changement alors ?)

Concernant les A. paucisquamis, c'etait des poissons issu d'un particulier, a l'epoque il louche sur ma repro de A.mendezi pas trop courante non plus, il voulait donc tenter l'aventure, on a donc fait un echange de jeunes, c'etait sympa une belle rencontre en tout cas..

Pour les A. sp Jurua II possible que c'esty la meme souche, peut etre meme qu'il y a des grand grand grand..... enfants de mes anciens apistos, ca serai cool mais on avait tous la meme souche venant de Charly ou Herve.

Pour A. sp Xingu II, je n'ai pas bien compris ta question en fait, mais ca reste une zone d'ombre, a l'epoque c'etait des A. sp Xingu II, vendu (dans un magasin génial maintenant disparu "IGUARAPE" (vente d'Amazonien sauvage)) sous un nom fantaisiste, j'ai ecumé des sites, des listings et passer des heures pour identifier (sans grande conviction, mais malgrè tout avec une quasi certitude) mes Apistogramma comme étant des A.sp xingu II (à l'époque il faut remonter 7-10 ans en arrière, époque ou j'avais l'espèce, je n'ai pas encore replongé dans la systémique des espèces pour voir si A.sp xingu et A.sp xingu II étaient encore à l'ordre du jour).

N'hesite pas à mettre ton listing d'espece en spécifiant celles que tu as reproduit, celle que tu posséde actuellement, voir develloper si tu veux sur les espèces qui t'on paru difficile ou pas etc... à toi de voir en fait Smile J'irais voir ton lien Smile

16default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Sam 26 Juil 2014 - 22:39

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@yohann717 a écrit:joli photo  ##27  c'est vrai que ce sont des poissons attachant et  intélligent, moi je sais que je vais avoir la larme a l'œil le jour ou je perdrai mon ptit apisto cacatuoide, toute facon c'est jamais marrant les décés  ##16 

C'est sûr on s'y attache, après soit tu es accro aux Apistos soit tu les abandonnent pour de bon, mais tu ne reste jamais indifférent aux nains Smile

Des décès j'en ai eu une masse quelques semaines après le déménagement j'en parlerais plus dans quelques pages... Mais ça était un véritable coup de massue...

17default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 28 Juil 2014 - 21:05

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
Suite des photos



Avec le bac de reproduction des A. sp abacaxis



La femelle gardant ses jeunes virgules



la photo compléte de la page d'introduction, du mâle avec un jeune de la ponte précédente



18default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 28 Juil 2014 - 22:19

-cloclo-


Membre : Accro
Membre : Accro
Personnellement j'aime beaucoup ce genre pour les couleurs et il faut dire que la plupart sont très faciles a reproduire.
Au début, je suis parti sur un couple d'hongsloi et les ai rapidement reproduit en respectant certaines bases que la majorité ignorent ou croient dangereuses (eau de pluie/osmosée pure pH nettement acide). Il faut dire que la masse d'info fausses relayées par plein de sites n'aide pas.
Je me suis donc senti pousser des ailes et suis passé a des Uaupesi demandant un pH de 4 pour une reproduction avec un sexe ratio convenable. Succès et j'ai même eu des femelles (j'ai tout donné a un pote aquariophile).

Au final j'ai reproduit et fait grandir trois espèces sans difficultés :

-honsloi
-uaupesi
-panduro

plus des characidés :

-amandae
-copella

soit 90 % des espèces maintenues.
Mais bon, quiconque a déjà reproduit ce genre sait que l'aspect intéressant c'est la repro, hors qui dit repro réussie, dit faire grandir une 50 taine d'alevins, avoir un sexe ratio de 50 50, et réussir a les refourguer tous, ce qui demande du matériel et du temps.
Faut pas croire, beaucoup aiment ces poissons mais très peu vont t'acheter du uaupesi, encore moins du sauvage. Dans les bourses les triple red partent en moins de 30 minutes, quelque soit leur nombre et leur sexe.
C'est une passion c'est sur mais des fois j'ai des moments de démotivation.
Il y a l'aspect refourguer les alevins et aussi un aspect propre a toute l'aquario, c'est qu'il faut être stable a un endroit et disposer de temps très régulièrement. Quand j'étais étudiant, j'ai du donner tout mes poissons, et vider tout les aqua pour repartir a 0. Déménager un aqua j'ai déjà fait une fois, c'est trop dur, surtout quand ça fait plus de 300 litres.

19default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 28 Juil 2014 - 23:58

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@-cloclo- a écrit:Personnellement j'aime beaucoup ce genre pour les couleurs et il faut dire que la plupart sont très faciles a reproduire.
Au début, je suis parti sur un couple d'hongsloi et les ai rapidement reproduit en respectant certaines bases que la majorité ignorent ou croient dangereuses (eau de pluie/osmosée pure pH nettement acide). Il faut dire que la masse d'info fausses relayées par plein de sites n'aide pas.

********
Il est clair que l'internet peut donner le meilleur comme le pire en matière d'informations et qu'il faut en fait, et c'est ça qui est amusant avoir déja une base pour trier le vrai du faux, celà dit il est intéressant de découvrir les méthodes de chacun, car au final, nous partons tous sur les mêmes bases et petit à petit au fur et à mesure que l'on acquiére de l'expérience, ou que l'on se sent rassurer, on tente un "truc" qui se révéle payant ou pas, chacun à sa petite touche et c'est ça qui fait avancer les choses dans le domaine de la reproduction, je suis pour un certain protocole, mais contre un protocole strict, car il n'existe pas une situation et s'enfermer dans un couloir, ce n'est jamais bon, tu as eu raison de tenter quelque chose d'autre, tu as tenté et évolué dans ta méthode et sa à porté ses fruits vu les reproductions que tu as obtenues. A mes débuts.... il ya oula un bail en fait Smile)) Je n'aurais jamais tourné en eau pure osmosée, je mettais toujours 2-3% d'eau du robinet pour me rassurer et au final, je suis passé à de l'eau osmosée pure avec quelques fois un petit complément d'eau en bouteille de montagne, c'était plus que indispensable avec certaines espéce comme les A. mendezi qui était considéré comme extrèment dure à reproduire il y a une dizaine d'années en arrière, je ne sais pas si c'est toujours le cas à l'heure d'aujourd hui, mais une chose est sûre, c'est une espèce que je pense reprendre, car j'ai toujours un coup de coeur pour eux, comme les A. diplotaenia (qui reste apparament un challenge), je n'ai pas la place actuellement pour eux, mais ça viendra Smile
*******************************************


Je me suis donc senti pousser des ailes et suis passé a des Uaupesi demandant un pH de 4 pour une reproduction avec un sexe ratio convenable. Succès et j'ai même eu des femelles (j'ai tout donné a un pote aquariophile).

Au final j'ai reproduit et fait grandir trois espèces sans difficultés :

-honsloi
-uaupesi
-panduro

plus des characidés :

-amandae
-copella

******************
Belles reproductions !!!, il y a une dizaines d'années en arrière tu aurais fait des envieux avec ta reproduction de A.uaupesi, je pense qu'elle reste une espèce à fort challenge tout comme les A. diplotaenia et tant d'autres "extremophile" pour les characidés bravo aussi c'est un mode de reproduction complétement différents et le fait que tu jongle avec deux style de repro est un bon challenge, mais c'est interessant, j'aimerais me lancer dans la repro de H. bleheri, mais pour l'instant je n'ai pas coeur de m'y lancer, j'ai pourtant déjà une idée de comment je veux m'y prendre, je ne dit pas que ça sera une réussite  ##06 je verrais peut être plus tard
**********************************

soit 90 % des espèces maintenues.
Mais bon, quiconque a déjà reproduit ce genre sait que l'aspect intéressant c'est la repro, hors qui dit repro réussie, dit faire grandir une 50 taine d'alevins, avoir un sexe ratio de 50 50, et réussir a les refourguer tous, ce qui demande du matériel et du temps.

Faut pas croire, beaucoup aiment ces poissons mais très peu vont t'acheter du uaupesi, encore moins du sauvage. Dans les bourses les triple red partent en moins de 30 minutes, quelque soit leur nombre et leur sexe.

***************
Rien à dire de plus tu as tout dis et justement en plus,

mais dit toi une chose c'est du moins ce que je me dis, les personnes qui vont acheter du triple red ou autre poissons non typé sauvage ou sauvage, sont soit des futures passionnés comme toi, moi et pleins d'autres, j'ai commencé avec du A. cacatuoides aux nageoires orange full, (il y a de longues années), je ne sais pas comment ça se nomme cette selection, car je ne m'intéresse pas vraiment à la selection dites "esthétique" (les goût et les couleurs...), je suis donc un bon exemple  ##17 
soit ce sont des personnes qui achétent des poissons pour faire joli dans l'aquarium et qui se fichent de leur sort , personnellement je préfére voir mes rejetons dans des bacs de passionnés, avoir des nouvelles de leur évolutions dans un autre environnement...  ##06 

*********************************


C'est une passion c'est sur mais des fois j'ai des moments de démotivation.

*******************************
J'ai eu c'est phase aussi, heureusement ils y a d'autres passionnés, les échanges d'infos, de poissons pour ne pas "épuiser" la souche à cause de la consanguinité (c'est aussi problèmatique) ou d'échange d'autres espèces, permet de se rebooster et de se motiver...
échanger sous toutes ses formes c'est le maitre mot pour garder intact voir renforcer notre passion et comme tout passionnés il y a parfois des débats agités... etc... Et c'est bien, ça fait vivre encore plus la passion Wink
****************************
Il y a l'aspect refourguer les alevins et aussi un aspect propre a toute l'aquario, c'est qu'il faut être stable a un endroit et disposer de temps très régulièrement. Quand j'étais étudiant, j'ai du donner tout mes poissons, et vider tout les aqua pour repartir a 0. Déménager un aqua j'ai déjà fait une fois, c'est trop dur, surtout quand ça fait plus de 300 litres.

*******************
Oui je partage encore une fois ta vision, pour les alevins j'ai trouvé la solution et heureusement c'est un poid de moins, par contre c'est vrai que la phase grossissement demande du temps des moyens et de la place, je n'en ai pas une masse mais je sais que je suis obligé de laisser libre continuellement un bac de 96 litres (sic, embêtant car un bac interessant pour un couple d'apisto en plus Smile ) et un bac de 54 litres pour les alevins, du coup pour éviter le "dégout" (un grand mot car avec des jeunes dedans c'est moins vide Smile ) je laisse des P. wingei et des crevettes dedans, les jeunes P. wingei sont en plus donné au club dont je fais parti, d'ailleurs ça me fait penser que je dois en amener prochainement, je commence à avoir mon 54 litres de plein  ##15 


Si tu as des photos n'hésite pas à les poster

Wink

20default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 29 Juil 2014 - 8:10

-cloclo-


Membre : Accro
Membre : Accro
tu aurais fait des envieux avec ta reproduction de A.uaupesi, je pense qu'elle reste une espèce à fort challenge tout comme les A. diplotaenia et tant d'autres "extremophile"

Je ai chié au début pour avoir le bon pH, mais maintenant je pourrai y arriver plus facilement. Pour les extrêmophiles il suffit de ne pas mettre de sol (sol en tourbe fibreuse/ feuilles sans quartz) et d'avoir une eau très pure (un KH de 1 suffit pour rendre difficile la baisse du pH).
Le chalenge aujourd'hui je l'ai, les ramirezi... pour avoir des pontes ok, des alevins ok aussi, mais au bout de trois jours couiiiic. ça fait deux fois...
J'ai voulu séparer mon jeune couple des adultes pour plus de réussite mais au final j'ai rien eu et ils ont fait passer mon nombre d'alevins copella de 15 à 1.... je suis vert.
D'ici peu j'aurais une nouvelle ponte, je les avais laissé sans tourbe les pauvres.

photo (sinon il y en a dans tout mes posts) :

Femelle hongsloi et son mâle en garde dans un aqua sans plantes :




Les uaupesi:




Mon bout de rivière (que j'ai du abandonner)


21default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 29 Juil 2014 - 15:30

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Mince j'ai failli raté ce post.
Je vait prévenir les autres amoureux... ##06 

Moi j'ai commencé comme toi Berg, avec du Cacatuoides.
Première ponte difficile, j'ai du trouver 1 autres femelles, puis le mâle est mort, heureusement j'ai pu garder un couple de cette porté et donné un autre ou je sait que je peux récuperer des petiots...

Et maintenant j'ai récuperer mes Baenschi F2, j'ai certainement déjà 1 ponte. Dommage ils ne sont pas dans leurs aqua définitif, je sortirai juste les parents au bout de 3 ou 4 semaine et laisserai la porté grandir tranquillou.
Juste pour la photo, mon 1er Male Cacatuoides, x élevage:

22default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 30 Juil 2014 - 13:43

Diabolo901


Membre : Accro
Membre : Accro
Salut Berg!

Très intéressant ton post, j'ai pris un vrai plaisir à le lire et les photos sont vraiment belles!  ##27 
Je suis également impressionné par le nombre d'espèces que tu as maintenu et reproduis!

Je vais te répété, ainsi que Lapsus, mais j'ai aussi commencé par du cacatuoïde (que j'ai encore). J'ai eu une repro, mais j'ai malencontreusement siphonné les petits avec le sable: au bout de 2 semaines les parents avaient pondus et j'étais parti une semaine en vacances et je ne m'attendais pas à voir des petits... et le peu qui restait n'a plus eu les soins parentaux...  ##23 

J'ai dernièrement séparé le couple pour que la femelle se remette des violence du mâle. Je projette de leur confectionner un bac plus grand, et j'envisage de retenter une reproduction prochainement (dès la réception de mon ph-mètre et de mon conductimètre).

La femelle:


Le mâle:

23default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 30 Juil 2014 - 20:44

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
Salut Smile

Ca fait plaisir de voir les amoureux des "p'tits Diablotins" débarquer sur ce post avec en prime des photos Smile pour ma part j'ai fait une petite recherche, de mes anciennes photos... Il a fallut creuser en profondeur pour en retrouver quelques unes (photos horribles comparé à maintenant, fait avec différents APN  ##10 ##06 ) celà dit je me suis aperçu que j'avais un sens du classement anarchique, c'est en un mot le "bordel", je vais les poster prochainement au fur et à mesure de mes "redécouvertes" Smile avec quelques explications en prime...

Par contre je me suis rendu compte que j'avais à l'époque nommer mes photos de Apistogramma sp xingu II en xingu III je vais donc reprendre mes recherches là où je les aient laissés pour découvrir de quelle espèce il s'agit en vrai (car ça reste assez flou), naturellement ça ne serais pas drôle tout seul, donc je vais les poster ici pour vous faire participer Wink

Cloclo : j'aime bien l'ambiance du bac des A. hongsloi, un beau décor d'apisto d'eau noire.

Tiens ton expèrience avec la tourbe fibreuse au sol m'intrigue et m'intéresse, avant et encore maintenant je mets de la tourbe blonde mélée à de la fibreuse (maintenant que de la fibreuse, je cherchais de la tourbe blonde pure et j'en ai trouvé hier) mais jamais sur le sol, mais dans un pot une bouteille coupée, j'ai toujours eu une réticence de mettre ça au sol, pensant que ça génerais les Apistos, par exemple dans leur travaux de mini terrassement lorsqu'ils creusent pour agrandir une cavité, lors de la reproduction, j'avais pensé un moment donné délimiter une zone sable avec pot de terre cuite (préféré par les Apisto selon mes observations) ou noix de coco et une zone tourbe, mais n'ayant presque plus de tourbe fibreuse (je l'avais par un killiphile) j'ai renoncé à l'idée, la tourbe blonde ou la faser de HOBBY étant légére, je ne suis pas tenté par l'expérience, mais j'aimerais quand même avoir ton avis, sur la "contrainte" d'un sol de tourbe...

AH les M. ramirezi... En effet c'est un challenge, ils pondent bien, très rapidement (vers les 3 mois et souvent quand ils sont jeunes, par contre au bout de 1 an 1 an 1/2, tu peux presque considéré que c'est cuit avec ceux que tu as, si tu n'as pas eu de repro abouties), mais tout comme les Apistogramma, il y a différentes populations, vivant dans différents type d'eaux (et pour les différencier c'est coton... quasi impossible), même si il restent dans des eaux douce et acide tu peux être en face d'un "extromophile" ou pas, si tu as la possibilté (si c'est du sauvage) tente de te renseigner sur le lieu de pêche sinon, si tu galére tente de ne pas le considéré comme "extremophile" en premier lieu, les alevins mourrant au bout de 3 jours : leur état général sont comment ?
3 jours à partir de la nage libre ? Si oui les vois tu grossir ? (les alevins ne touche pas aux micro vers, nauplii d'artémia avant 3-5 jours, la seule alternative une nourriture plus petite, infusoire, paramécie indispensable) Y a t'il des "rampants" (ça peu traduire un manque de tanin dans l'eau, il manque donc de l'acidité, tu peux compenser en augmentant via la tourbe, je sais que tu n'est pas fan de l'extrait de chêne mais tu peux l'utiliser en douceur au pire dans ton récipient goutte à gouttes voir après, sinon tu peux "blinder ce récipient de tourbe, même effet, plus doux et peut être même meilleur, je suis en phase de test d'ailleurs), fait tu des changements d'eau avant ou pendant que tu as des jeunes ? (possible mais en continu via un récipient en hauteur au gouttes à gouttes, c'est même conseillé, je suis en phase de test et les résultats sont bons avec les Apistos) Les alevins ont t'ils des symptômes particuliers ? (Attention : en cas de symptômes étranges, tu peux avoir plusieurs causes... cyclops ou autre mini prédateurs, bactéries... nourriture trop grosse avalée, changement d'un paramètre brutal, trop faible température ou trop faible ou autre cause possible..., une perte de 70-80% est normal dans le milieu naturelle, une perte de 30-60% est fortement possible dans un milieu artificiel sans ajout de produit à la C*n avec les produits tu peux arriver à baisser ta perte à 20-40%... peut être moins, mais il vaut mieux avoir une perte un peu plus importante est avoir des poissons sains...)

C'est déjà une bonne base pour savoir d'où viens le grain de sable (je préfére t'avertir que j'ai eu de beaux mur avec eux, donc, logiquement je ne suis pas apte à filer des conseils, mais ce "listing peut aider je pense:) ) qui fait grincer tes reproductions, déjà qu'ils t'on boulotté pas mal de jeunes copella, je comprends que tu sois vert...

Magnifique photo de ton coin de rivière, très réussi de haut

Lapsus et Diablolo901 : Belles photos de vos pépére cacatuoides Smile On a tous commencé par la même espèce Smile j'aurais des questions pour vous : Smile pourquoi avoir pris cette espèce ? Vous l'avez croisez par hasard dans un magasin et ça été un flash ou bien c'était plus une "acquisition" raisonnée, dans le sens où vous avez pris des renseignements au préalable avant de vous lancer ?

Lapsus Tu as eu ton couple de A. baenschi, c'est bien, tu verras c'est un super poisson, actuellement j'ai un couple de sauvage, chose n'étant pas coutume, le couple s'entends super bien, jamais de conflit, le mâle pépére avec la femelle et la femelle tout autant sympa même durant les pontes non aboutie (alevins oui mais perte de ceux ci dans les 4-5 jours de façon progressive, cause normalement connu (au vu du faible nombre d'alevins), je verrais lors de la prochaine ponte si ça va mieux)... Etrangement j'ai toujours eu des demi échec avec cette espéce, par contre avant j'avais quand même des alevins arrivés à maturité (10-20 tout au plus), je compte bien arriver à mes fins, c'est pourtant pas l'espèce la plus difficile... :p

Diabolo901 Merci, j'ai quand même loupé pas mal de repro dans les espèces maintenus, mais le principal c'est de s'accrocher et de débloquer la situation petit à petit, tans que les parents vont bien, ça va après progressivement je tente d'améliorer petits à petits les paramétres pour arriver à les reproduire, parfois ça marche parfois non (pour X raisons), mais bon c'est aussi ça l'aquariophilie Smile J'ai eu pas mal d'espèces c'est vrai et je suis toujours prêt à en découvrir et en avoir d'autres, même si j'ai mes espèces "chouchou" comme A.trifasciata, A.baenschi, A. sp abacaxis, A. diplotaenia, A.mendezi et d'autres qui vont rejoindre le "chouchou club" mais je suis en phase de découverte avec eux, si je m'écouté... non mauvaise formulation de phrase... Si j'avais la place je voudrais m'aménager une belle fishroom avec au moins une quinzaine d'Apisto d'espèce différentes en même temps + des M.ramirezi et des Nannacara (j'en ai eu aussi, j'ai oublié de les mentionner), peut être plus tard Smile là actuellement j'ai encore la possibilité de caser un bac de 96 litres et un bac de 50 litres +- mais je n'ai pas trouver les bacs en question à prix interessant, ça me laissera malgrès tout le choix que d'une espèce d'Apistogramma

Tiens interessant tu veux dire que les alevins restant après ton retour de vacances on étaient abandonnés ? Car j'ai déjà eu le cas à plusieurs reprises ou je voyais une femelle défendre aprement un malheureux alevin survivant, par contre quand tu as des reproductions oublie le syphonnage de sol ou autre entretien (exepté changement d'eau au goutte à goutte en continu si possible) car sur le sol tu as de précieux micro organismes dont les alevins se nourrissent, certes ça ne va pas les faire grandir, ils ont besoin de plus en plus grand nombre, mais c'est une source de nourriture non négligable dans leur jeunes premiéres heures/jours

Smile

24default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 31 Juil 2014 - 13:37

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Alors pour moi le Cacatuoides c'était a demi refléchi:
En premier lieu, après visite du forum sur les cichlidés nains américains et leur super article sur bien débuter...
j'ai craquer sur Cacatuoides et Agassizii puis je me suis tourner vers des espèces plus petites vu la taille du bac: 54L.
Quand je suis allez a mon animalerie je me suis rendu compte qu'il vendait plus chère les poissons que je fesait en commande spéciale par rapport a leurs stock magasin:
Les prix étaient sensiblement les mêmes en fonction des espèces mais ils me proposait des couples a environ 32€:
16€ le poisson.
Quand j'ai voulus commander des Bitaeniata, en discutant j'ai vu qu'il avait un couple de Cacatuoides: prix du poisson en magasin: 9.90€ donc j'ai craquer et j'ai pris les Cacatuoides.
Voilà, sinon j'attend de voir ma première NL de Baenschi ##06 

25default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 31 Juil 2014 - 15:12

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Yop Very Happy

Allez parlons taxonomie...

Pour les sp.Xingu il y a plusieurs espèces anciennement rassemblé sous ce taxon avec de I,II,III...
Il s'agit actuellement de:
-A.sp.Xingu
-A.sp.Vielfleck
-A.sp.Assurini
-A.sp.Peixoto

Pour la différence entre sp.Abacaxis et sp.Wilhelmi il n'y en a aucune sur le plan taxinomique, il s'agit en fait de la même espèce sauf que le sp.Wihelmi est issu d'une sélection faites par Wihelm à partir des abacaxis pour renforcer le masque violet Wink

Pour tout ce qui est taxon voici le site le plus à jour sur la question Wink
http://apisto.sites.no/slekt.aspx?gruppeID=1


Pour en revenir sur les atahualpa je les maintenais dans un 50x50x40 blindé de cahces en tout genre et par moment c'était hard...Une fois le mâle m'a littéralement épluché la femelle malgré des Ditter Fish.

Pour ce qui est du web le forum cichlidés nains a fait beaucoup de bien et a tordu le coup à pas mal d’idées reçues Wink
CloClo et Lapsus peuvent pas dire le contraire...Very Happy

Pour les espèces maintenues et pour certaines reproduites et diffusées, voici le listing:

-Nannacara adoketa
-Laetacara curviceps
-Laetacara dorsigera
-Mikrogeophagus ramirezi
-Pelvicachromis taeniatus "Dehane"
-Enigmatochromis lucanusi
-Apistogramma alacrina et cf.alacrina
-Apistogramma baenschi
-Apistogramma panduro
-Apistogramma sp.pebas
-Apistogramma sp.putumayo
-Apistogramma agassizii
-Apistogramma atahualpa
-Apistogramma rositae
-Apistogramma hoignei
-Apistogramma allpahuayo
-Apistogramma paucisquamis
-Apistogramma sp.kelleri
-Apistogramma pulchra
-Apistogramma sp.vielfelck
-Apistogramma hippolytae
-Apistogramma breitbinden
-Apistogramma staecki
-Apistogramma macmasteri
-Apistogramma cf.eunotus
-Apistogramma eremnopyge

Je ferais le point exact plus tard sur tout ça car j'ai les doigts qui chauffent ^^

EDIT: oublie de deux espèces Apistogramma gephyra et Anomalochromis thomasi

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 9]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum