Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 8 sur 9]

176default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 23 Juin 2015 - 16:40

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Apistogramma macmasteri

Maintenance & Expérience:

J'ai réussi à obtenir courant 2012 une vraie souche de macmasteri. Les miens étaient des F1, donc enfants de parents provenant de la nature, que j'ai récupérer grâce à un ami Bordelais.
Au début je les ai placés dans un 50x40 mais je les voyais quasiment jamais, car contrairement aux espèces d'élevages ils sont très craintifs. De plus le mâle été assez violent avec la femelle, j'ai d'ailleurs du l'isoler à plusieurs reprises.

Par la suite je les ai mis dans 100x40x40 car je n'arrivais pas à les reproduirent. A cela la raison évoquer au dessus, ils étaient peureux comme tout. Dès que je m'approchais du bac la femelle se planquait et ne protégeait plus ses petits, du coup les Poecilia me faisaient un carton....
Une fois dans leur nouveau bac tout a été pour le mieux, à peu près.
J'ai eu plusieurs NL et j'ai réussi à refiler des jeunes à un pote qui a tout perdu à l'acclimatation. A ma connaissance cette souche n'est plus présente en IDF  Rolling Eyes

Niveau paramètres que du classique suis je puis dire, eau à 26°C voir 27°C, conductivité entre 60 et 80µS et pH vers les 5/5.2
J'ai remarqué que toutes les pontes ce sont produites dans une eau "vieille" c'est à dire à presque 15 jours sans changement d'eau.

Taille & dimorphisme:

Petit c'est un vrai casse tête à sexer car rien ne les différencient, par contre une fois sub-adultes il devient plus aisé de la faire.
Le mâle atteint une taille d'environ 8 cm tandis que la femelle fait dans 6 cm. Les nageoires impaires et les pelviennes du mâle se prolongent assez loin, par exemple les pelviennes arrivent presque à l'anale tandis que l'anale et la dorsale arrivent au milieu, voir plus chez les vieux mâle, de la caudale.
Le mâle présente aussi deux bandes rouge dans la dorsale ainsi qu'un masque de vermicule qui s'étend dans la partie supérieur du corps de la même couleur.
De plus il présente une palette de couleur vraiment remarquable: bleu, rouge, vert, orange, gris argenté...Bref on en prend plein les yeux!!!

La femelle ne reste pas moins jolie car en robe de garde avec ce jaune pétant et ses yeux rouges flamboyant ainsi que sa dorsale très découpée, tout ça ponctuée d'un noir très profond sur les joues, la ligne latérale qui se fragmente en plusieurs petites taches carrées et surtout ce trait noir qui part de l'anale jusqu'à la gorge.

Quelques photos:

Mâle:










Femelle:











Jeunes:






http://aqua-idf.forumactif.com/forum

177default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 24 Juin 2015 - 13:37

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
C'est pas mes préféré ces 2 derniers ##07


Un truc me tracasse> la conduc. tu fait avec de l'extrait de chênes?

178default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 24 Juin 2015 - 14:01

Apistogramman


Membre : Régulier
Membre : Régulier
J'adore le macmasteri ! Very Happy

Ce serait possible le d'avoir une vue d'ensemble des bacs pour ce faire une idée de l'agencement ? Wink

179default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 24 Juin 2015 - 14:31

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Vas falloir attendre qu'il finisse ça fishroom! ##08

180default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 24 Juin 2015 - 16:06

Apistogramman


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Quel vantard le Lapsus ! Very Happy

Apporte aussi ta pierre à l'édifice lapsus, fait une fiche sur les rositae... Wink

Je ne serais pas d'une grande aide sur ce post. ##09

181default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 24 Juin 2015 - 16:11

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Non je parle bien de la fishroom de Blurami...
Moi comme je l'ai dit c'est pas mon préféré (même si la première photo du male donne envie)

182default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 24 Juin 2015 - 16:22

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
@lapsus a écrit:C'est pas mes préféré ces 2 derniers ##07

Un truc me tracasse> la conduc. tu fait avec de l'extrait de chênes?

Chacun ces espèces fétiches Wink
Non je n'ai jamais utilisé l'extrait de chêne sauf une fois avec les adoketa Wink

@Apistogramman a écrit:J'adore le macmasteri ! Very Happy

Ce serait possible le d'avoir une vue d'ensemble des bacs pour ce faire une idée de l'agencement ? Wink

Je vais regarder si j'ai une photo qui traine dans mes anciens fichiers mais pas certains Wink

@lapsus a écrit:Vas falloir attendre qu'il finisse ça fishroom! ##08

Oui pour de nouvelles photos c'est certains Rolling Eyes

@Apistogramman a écrit:

Apporte aussi ta pierre à l'édifice lapsus, fait une fiche sur les rositae... Wink


Les rositae vont arriver prochainement Very Happy
Allez pour attendre un peu



@lapsus a écrit:Non je parle bien de la fishroom de Blurami...
Moi comme je l'ai dit c'est pas mon préféré (même si la première photo du male donne envie)

Il faut dire aussi que les photos leurs rendent pas justice Wink
Ils faisaient parti des plus peureux que j'ai maintenu et en plus de ça tu ajoutes une eau très ambrée avec un APN de merde et tu as ce résultat Laughing

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

183default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 24 Juin 2015 - 16:33

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
(Et les PDF.)
Vu ta conductivité je pensai que c'était l'extrait de ch^nes.
Je suis bien plus bas, mais certainement parce que mes bacs sont jeunes ( et vont le redevenir)

Tes Rositae> Ste. Audigou?

184default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 24 Juin 2015 - 16:51

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Pour les PDF je suis en train de les classer sur google drive comme ça je vous balance le lien et vous prenez ce qui vous intéresse Wink

La conductivité est en effet en rapport avec l'age d'un bac mais aussi en fonction de ce que tu mets dedans Wink

Oui pour les rositae Wink

Pour l'ambiance et l'agencement des bacs, voici ce que j'ai retrouvé Wink













http://aqua-idf.forumactif.com/forum

185default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 24 Juin 2015 - 17:29

Apistogramman


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Tu mets des feuilles de catappa dans tes bacs blurami ?

PQ tu as un bocale et un pot en terre cuite l'un sur l'autre ?

Pas mal les bacs... Wink

186default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 24 Juin 2015 - 21:03

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Pour les feuilles, oui.
Beaucoup avant car j'avais un très bon plan mais sur la fin c'était chêne, aulne, châtaignier...

Maintenant je suis beaucoup sur le néflier Wink

Pour le bocal et le pot c'était pour lester la racine, il me restais plus que ça ^^

Merci pour les bacs mais un bac de repro c'est ça Smile

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

187default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 24 Juin 2015 - 22:06

Apistogramman


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Mais avec toute ses feuilles de catappa, tu n'avais pas une conductivité trop haute ?

J'aurais aussi une question : Pq certaine espexe d'apistogramma sont plus agressive que d'autre ? J'entend parla à l'état naturelle, normal que les cacatuoides et agassizii 2/3 red machin bazarre doit plus agressive....

Prenons en exemple le borelli et l'ahtaualpa...

Borelli : Instinct maternelle ultra developé mais plutot calme

Ahtaualpa : Agressif

Pq une si grande difference au nivrau comportement alors que c'est 2 especes couve aussi bien l'une que l'autre ? Je dirais même plus chez le borelli. ##13

188default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 25 Juin 2015 - 0:40

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
L'agressivité est inégale selon les individus d'une même espèce, tu peux avoir un mâle A. borellii très teigneux et un A. sp "Abacaxis" doux comme un agneau, mais les deux espèces en période de repro sont tout aussi redoutable, c'est juste leur besoins qui différes.

Mais dans la généralité, il faut surtout voir ce qui environne tes poissons, les prédateurs.

Les Apistogramma, sont les amuses gueules de différents poissons piscivores et bien souvent ce sont d'autres cichlidés qui les chassent.

Tout les Apistogramma, ont donc développés un instinct "grégaire". Mais, plus ils sont petits,
fin et facilement rattrapable par les prédateurs, plus ils acceptent leur congénères à leur côté. La masse est protectrice mais surtout ils vaut mieux plusieurs paire d'yeux qu' une seule.


Ce constat ce vérifie particulièrement sur les jeunes.

ça n'enlève en rien qu'entre eux ils s'en mettent pleins la tronche, mais ils se chassent sur une moins grande distance (les Apistogramma sont nomades et seulement territoriaux durant la période de repro qui s'étale sur une période plus ou moins long selon les aléas climatiques).

L'agressivité des Apistogrammas, augmente lors de la reproduction et le mâle ou la femelle la/le plus agressif/ve est un bon parti, pour nous c'est un peu un trait enquiquinant parfois, mais pour les Apistogramma, c'est un critère de choix

(l'agressivité n'est donc pas moindre chez le A. borellii par rapport a une autre espèce, mais le besoin d'espace varie par rapport à un A. atahualpa (par exemple), c'est en fait toute la nuance Wink ) :

Agressivité = meilleur protection de la génération a venir = bons gènes pour la survie de l'espèce. (c'est donc commun à toutes les espèces, les individus les moins agressifs dans un groupe, ne se reproduisent pas, tans qu'ils sont dominés, ils devront attendre la disparition du dominant pour avoir une chance d'être le plus agressif des mâles ou des femelles restants)

Il n'est pas rare de voir une femelle Apisto ou un mâle "taper" sur un poisson de +15 cms, c'est un peu comme si un mec de 1,80 mètre aller charger un Géant de 5 mètres de haut.(ce constat tu le verras chez de nombreux apistos, pendant la repro).

Mais, ta perception de l'agressivité peu trouver un début de réponse :

Les Apistos plus massif, sont plus aptes à échapper aux prédateurs, car ils ont une taille supérieur : un Mâle A. barlowi ou A. baenschi est plus impressionnant qu'un mâle A. trifasciata ou q'un mâle A. diplotaeniata par exemple.

Ces poissons plus massif peuvent plus facilement ce débrouiller, il ont néanmoins le besoin de leur congénères, mais se sachant plus apte à affronter de face un adversaire et leur taille étant plus grande, donc leur besoins nutritionnelles étant plus élevé, ils ont besoins de plus de nourriture, donc d'un plus grand territoire (plus le territoire est grand, plus ils ont une chance de trouver de quoi manger en quantité suffisante). Ces poissons étant nomade aussi en période de non repro, ils se déplacent en "banc" moins important, pour les mêmes raisons, un banc trop serré ou trop vaste, limite le nombre de proies disponible pour un poisson.

Plus le poisson est gros plus il a besoin d'espace, car plus il a besoin de parcourir de la distance pour arriver à alimenter son corps : un grand corps = un besoin de nourriture plus important = un besoin de place plus important pour trouver des proies = donc une perception d'une agressivité plus grande. On résume en disant que le poisson est plus agressif, mais en fait dans le fond il ne l'est pas, il a juste besoin et c'est ancré dans son instinct de plus de place, pour se nourrir.

L'agressivité est un choix des espèce au fil de leur évolution, certains Apistogramma ont fait le choix de la taille importante pour se défendre (ou pour décourager les petits prédateurs, qui se rabatteront sur des Apistos plus petits) d'autres ont préfèré rester en groupe plus "compact" beneficiant de plusieurs yeux, le milieu, n'étant pas aussi vaste qu'un océan et les proies moins dispo, leur taille, n'a pas évolué plus que ça.

Il existe cela des exeptions, des Petits Apisto du groupe Regani sont parfois intolérant envers leur congénères dans une zone et en groupe plus compact dans d'autres zones, les groupes les plus compact sont souvent dans une zone ou les prédateurs sont les plus nombreux.

Autre point qui diminue l'agressivité, la disponibilité de la nourriture, diminue les zones de recherches et permet aux poissons de se "rapprocher" davantage.

Après il y a sûrement d'autres raisons Smile

189default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 25 Juin 2015 - 14:18

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Merci pour le résumé!
On en apprend tous les jours! ##08

190default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 25 Juin 2015 - 14:20

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Ah... et pour les fiches, faut m'oublié pour l'instant j'ai vraiment pas assez d'expérience, mais quand la fiche sort je peut mettre mes photos et anécdote de maintenance,ou divers constatation!

191default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 25 Juin 2015 - 15:21

Grizonroux


Membre : Régulier
Membre : Régulier
@Berg Hanger a écrit:
(l'agressivité n'est donc pas moindre chez le A. borellii par rapport a une autre espèce, mais le besoin d'espace varie par rapport à un A. atahualpa (par exemple), c'est en fait toute la nuance Wink ) :

Sujet intéressant Berg Hanger que le comportement naturel des apistos, il y a pas mal de points qui m'échappent sur ce sujet faute de sources et d'études valables.

En ce qui concerne le passage en rouge que j'ai quote, Le niveau d'agressivité me semble tout même très différent d'une espèce à l'autre (et dans chaque espèce d"un individu à l'autre bien entendu) et ce quelque soit leur espace vital. Même si il est difficile de transposer les observations en aquarium à la réalité de la vie naturelle des apistos, on peut parfois s'approcher de certaines vérités.

Si tu mets un couple de Borellii dans un bac de 2 mètres avec d'autres pensionnaires (ce que j'ai fait à de multiples reprises, j'aime beaucoup les borellii), ils ne vont pas bien loin embêter du monde en dehors des pontes, si tu y mets un couple de Panduro (ou d'autres apistos, je prends juste le cas d'une espèce à la maintenance courante et que je connais bien), ils vont déranger (gentiment ou pas) leurs colocataires dans les 2 mètres linéaires en quasi permanence, même en dehors des repros. A partir de ce constat on peut se dire que l'espace vital des Borellii est minuscule en rapport à celui de Panduro (ou autres), mais on peut aussi en déduire que l'agressivité semble être pour partie une caractéristique propre aux espèces, quelques soit l'espace vital que tu leurs donnes.

Comment trancher? L'espace vital de certains apistos seraient de 30cm, et pour d'autres ce serait 5 mètres? 10? 15?

Si je ne me base que sur mes propres observations, un Panduro (ou d'autres apistos potentiellement caractériels) risque toujours d'emmerder du monde quelque soit la taille du bac et donc de son espace vital disponible, ce n'est pas le cas d'autres espèces d'apistos -comme les Borellii que tu cites- qui sont quand même majoritairement (il y a toujours des exeptions on est d'accord) des poissons calmes quand on leur offre une maintenance convenable.

Pour moi l'agressivité reste une caractéristique intrinsèque des espèces, même si l'agressivité ne dépend pas que de cette prédisposition naturelle. Elle peut en effet être augmentée, ou diminuée, en fonction de l'espace vital comme tu dis, et d'autres paramètres comme les colocataires, la qualité du milieu de vie, la nourriture, etc.

192default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 25 Juin 2015 - 23:56

Apistogramman


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Tout est dit je pense... Very Happy

D'accord avec Grizonroux, c'est super génial les borelli ! De plus, je trouve que ma femelle (et sûrement d'autre) apprend vite de ses erreurs... Elle avait exposé ses jeunes de la première nage libre, tous mangé ou disparu et c'est fois ci, elle va les placer près de l'echinodorus... D'ailleurs j'ai toujours pas vu les petits... ##13

Autre chose, PQ mettre un sol dans un aqua de reproduction ? Ce dernier faisant monter la conductivité....

193default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 26 Juin 2015 - 11:23

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Sympa pour le retour, Grizonroux, mais ce que je me demande c'est: as tu essayé avec plusieurs Panduro...Plusieurs borelli (je crois que oui)
Pour étayer...

194default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 26 Juin 2015 - 12:39

Grizonroux


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Je n'ai jamais tenté l'intra-spécifique de Panduro non, j'ai du mal à imaginer que ça puisse bien ce passer en cas de pontes, ou alors dans un grand bac, mais je n'en ai jamais eu de dispo pour ça. Et depuis maintenant 10 ans que je suis en appart à Paris, les bacs dispos ne sont pas légion pour tenter des choses. Des "grands bacs" je n'en ai plus que deux, un dans le salon et un dans mon bureau, ça limite les expérimentations possibles. ##27

Pour les Borellii j'ai eu deux couples dans un bac de taille moyenne 120x50 et je n'ai jamais eu de problème de comportement si ce n'est quelques frictions sans gravité lors des pontes.


195default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 26 Juin 2015 - 12:46

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Alors là on lance une discussion très sympa Very Happy

Déjà pour répondre à Apistogramman, perso je mets toujours un sol car c'est un besoin primaire de ces petits géophages que de mâchouiller du sable Wink
Certains font sans, d'autres avec...
De plus les petits semble aimer et plus rassurer à se camoufler sur du sable Wink

Pour ce qui est de l'agressivité des espèces je pense que c'est plus lié à l'espèce qu'a l'espace vital mais dans le fond c'est quand même lié.
Pour exemple les hippolytae qui au début était maintenu dans des 50x40 au sol par quatre. Il en sortait un mâle dominant et un dominé mais sans vraiment de heurt violent. Le dominant s'accouplait avec les deux femelles disponibles.
Par la suite je les ai passés dans un 95x50 et au début cela fut très compliqué car remise en cause de la relation dominant/dominé même au sein des femelles. Mais au bout d'un moment on est revenu au même équilibre avec toute fois une agressivité plus accrue du mâle dominant envers le dominé Wink

Donc je pense que les deux facteurs sont liés et intrinsèques à cette situation.
Par contre je n'aurai jamais tenté cela avec des atahualpa ou des A.allpahuayo car déjà en spé dans un 50x50 c'est hyper violent Smile

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

196default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 26 Juin 2015 - 13:21

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Bien vu pour le sable, j'avait zappé...
moi je trouve contre nature, sans sable, et surtout pour des géophages.
Je trouve tellement triste ces bac plein de poisson, sans sol ni, plante, ni cachette.

Grizonroux: je parlait pas de plusieur spécimen mais pour poussé ton raisonnement au bout cela aurait été bien d essayé plusieur couple:
1 couple de panduro, puis lorsqu'ils mort ou dans un autres bac un autres couple...sur 3 ou 4 couples ou générations, permettrait de faire le tri entre "l'agressivité" d'un individu ou "l'agressivité" de l'espèce. Tu me suis?

197default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 26 Juin 2015 - 16:09

Apistogramman


Membre : Régulier
Membre : Régulier
J'ai galère comme un malade dans le nac à oarosphromenus pour avoir une conductivité sous les 50. J'y suis arriver, je suis à 40 mais dans le bac des borelli ou c'est plus aléatoire, changement d'eau moins souvent, feuilles en décomposition... Je l'ai testé je suis à 20 alors que le bac a 2 ans ! ##10 Je comprend pas ce qui se passe la dedans.... ##22

198default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 29 Juin 2015 - 14:06

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Cela vient peut être du sable:
pas le même

199default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 30 Juin 2015 - 8:41

Diabolo901


Membre : Accro
Membre : Accro
Débat très intéressant! Mais je vais me cantonner à celui du sable (trop peu d'expérience pour l'autre ^^).

Apistogramman, si tu as accès à une bonne eau de pluie, tu peux faire tes changements avec ça. C'est comme ça que j'arrive à avoir une conductivité de 60. Des changements d'eau réguliers et enlever les vieilles feuilles de chêne!
J'ai fait 10 litres de changement par semaine dans un bac de 72l et j'ai vite atteint ces paramètres! Smile

200default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 13 Nov 2015 - 1:10

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Bonsoir,

Je me permets de remonter le post au sujet des bacs sans plantes.
N'avez vous pas de soucis d'oxygénation de l'eau ? Dans les Bacs Malawi/Tanganika, il y a des injections d'air pour pallier au problème, mais dans nos bacs où il faut garder un pH acide, comment ça se passe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 8 sur 9]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum