Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 9]

51default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 7 Aoû 2014 - 17:59

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@Mélinouche a écrit:

(En parlant du club, on a eu une repro de pelmato la semaine dernière, les petits sont en nage libre, et bien qu'en bac spécifique, ils restent à proximité de leur cachette avec les parents, le comportement est-il très différent pour les apistos?)

Au niveau caractère, ils ne risquent pas d'être agressifs avec les corydoras en période de frais?

Merci d'avance pour vos réponse, et merci pour les superbes spécimen en photo (les cacatuoïdes restent mes préférés....)

Salut,

Le comportement est assez différent dans la mesure où chez les Apistos, c'est la femelle qui gére les petits, le mâle quand à lui surveille les alentours (+ ou - ) proche des alevins selon la femelle ou l'espèce (une femelle et un mâle d'une espèce pouvent être plus cool que la majorité).

Le mâle à possibilité de s'approcher des jeunes (selon la femelle) à environ 1 semaine, 1semaine 1/2 il est étroitement surveillé par la femelle, qui n'admet aucun geste de prise de nourriture de celui ci dans son périmétre de garde, malgrè qu'il ne participe pas aux soins des jeunes, il peut arriver qu'il prenne la place de la femelle pour une raison ou une autre (mort de celle-ci, femelle voulant chasser un intrus sans que le mâle n'intervienne pour X raisons, alevins perdu...etc). ça sera traité dans mon prochain post je pense car je vais parler des A.sp abacaxis (ancien et nouveau et de "Snow").

Sinon mis à part celà la femelle garde ses alevins dans un périmètre très proche du lieu d'éclosion, tant qu'il y a de la nourriture pour les alevins dans l'endroit où elle se trouve, elle ne va pas courir le risque de trimballer ses rejetons dans tout l'aquarium, le même cas est vrai aussi dans le milieu naturel, c'est dès que les jeunes atteignent leur 1 ere semaine qu'ils commencent à suivre la mère, s'éloignant un peu de leur lieu d'éclosion (je ne parle pas de lieu de ponte exprés) à cet âge ils commencent à se modifier physiquement et ressemble déjà à un micro Apistogramma, ils sont aussi plus robuste et arrivent à suivre le rythme (lentement) ils peuvent faire 20 cms de distance en 1 heure comme en 20 minutes, tout dépends de ce qu'ils trouvent à manger dans l'endroit où ils vont, ensuite la mére les conduits à nouveau vers leur premier lieu et petit à petit au fur et à mesure de leur croissances elle les conduira plus loin et plus longtemps tout en revenant le soir à sa cachette initiale, elle ne l'a pas choisi par hasard, des fois une femelle pond à un endroit puis transfére les oeufs où les larves dans un autre endroit... qui sera son point de repére, elle gardera ce lieu, si ça à abouti à du positif, sinon elle pourra en changer.

Pour les Pelvicachromis, le changement vient du fait que les deux parents s'occupent des jeunes, le taux de réussite dans la garde est supérieur aux apistogrammas par ce fait, de plus, contrairement aux Apistos il est rare que le mâle Pelvica rentre en "mode repro" durant la garde des jeunes alevins, celà arrive souvent chez les Apistogrammas, dans des bacs fermés, les mâles étant souvent polygame (contrairement aux Pelvica) leur instinc les pousse à se reproduire avec les femelles qui se trouvent dans les environs, si, juste une femelle il n'hésitera pas à l'attaquer à plusieurs reprises (malgrès les jeunes, qu'ils ne touche pas) pour mettre la femelle en "mode repro" dans ses moments là soit le mâle ce fait dégommer sérieusement (pas de changement pour les alevins), soit la femelle est blessée ou appeuré avec les conséquences que celà implique, alevins éparpillés dans le bac, si il n'y a pas de prédateurs, la femelle voudra les récupérer si le mâle c'est calmé (ça n'arrive pas souvent un mâle voulant se reproduire se voit a son spermiducte sorti et il n'hésite pas à subir les coups de la femelle en  donnant également en retour, pour la faire céder)...

Si autre repro, le mâle toléra les jeunes dans son territoire, la mère protegera sa nouvelle progéniture, mais acceptera ses "anciens" alevins si la deuxiéme ponte n'abouti pas...

Tout poissons, de fond ou de milieu de vie sera chassé par la mère, de façon intensive (mais sans poursuite) si ils se trouvent proche des jeunes, le mâle se montre moins agressif envers les autres espèces, son job, c'est surtout, bloquer l'accés aux autres Apistos qui l'intèresse plus, il participe des fois à soutenir la femelle dans sa tâche de protection, par contre... si il est seul à s'occuper de jeunes alevins sans femelles, il se montre tout aussi agressif...

Les Corydoras, sont une plaie pour les Apisto comme tout les poissons cuirassés, car ils ont du mal à les repousser et souvent les Cory foncent dans le tas de jeunes nouveau nés (la première semaine) la femelle les taperas avec la conséquence que celà pourra avoir, alevins écrasés durant la lutte, éparpillés... C'est pas génial, si tu veux des Corydoras, j'en ai déjà eu du C.paleatus avec des A.baenschi tu peux "sécuriser" les éventuels lieux de pontes par des plantes ou des obstacles au alentour freinant ou incomandant les Cory, les femelles Apistos trouve vite la faille dans les "tanks" avec l'expérience elles viseront les yeux, les barbillons et la partie ventrale, donc obliger un cory, ancistrus etc... à se "déplaquer" du sol pour atteindre un lieu de ponte peu... faire une légére différence

Voici pour illustrer quelques clichés que j'avais pris il y a 8 ans + de ma femelle A. baenschi chassant un Corydoras paleatus

Les alevins avaient 3-4 semaines, donc il n'y avait plus à craindre pour eux, tu constateras que le Corydoras est loin d'être inquiété contrairement à la femelle qui cherche différents points d'attaques pour faire déguerpir cette cuirasse... Un corydoras est très éprouvant pour une femelle Apistogramma, surtout pour celle qui sont typé comme les trifasciata (moins puissante)... si tu remarque bien sur les photos : le "nid" est entouré comme je te l'ai dit par des plantes ici dans le cas présent : la vallisnéria + un obstacle, une pierre dans ce cas (non calcaire) fait office de rempart à l'entrée de leur "grotte", ça n'empêche pas toujours qu'un intrus puisse passer


Le mâle dont on vois la caudale (à droite) se fiche de la situation, la femelle bien embêtée après avoir averti ses jeunes d'un danger, tente une "attaque" sur un point sensible dès le départ vers l'oeil du Corydoras, qui n'est nullement impressionné... à la limite les mouvement brusques et vifs de la femelle Apistos crée un petit courant d'eau... bien agréable Smile


Si l'oeil ne marche pas, je vais tenter une attaque à l'opposé, la base de la caudale, les Apistos tente toujours de se mordrent cet endroit, les flancs ou la tête, le Corydoras n'a pas bougé d'un poils, sous l'agacement grandissant de la mère abeille  ##06  "encore un petit peu de courant d'eau et vous me gratterez le dos en passant si possible" se dit le Cory imperturbable.


La femelle n'arrivant à rien, elle est loin d'avoir dit son dernier mot, en s'agitant dans tous les sens (avec des mouvement saccadés, elles prévients ses petits que là c'est coton, les petits ont ordre de ne pas bouger, de toute façon ils n'ont pas attendu pour s'être plaqués à la surface de là où ils se trouvaient, certains ce sont planqués dans le "nid", la femelle vérifie rapidement les alentours mais elle est focalisée sur l'intrus et ses petits, une situation qui est amusante ici, mais peu vite devenir tragique dans un bac communautaire... un vrai prédateur pouvant arriver discrétement par l'arrière



Seconde attaque à l'oeil, elle n'a pas tenté les flancs des Corydoras, car elle sait, cette femelle, d'expérience, que celà ne sert à rien dans ce cas là... "arfff ce truc jaune commence à être légérement embêtant, elle va finir par me bouffer mon oeil... bon allez je bouge un peu, pas possible de roupiller... " se dit le Cory attrister d'avoir dû écouter sa sieste



- Victoire !!!!! Victoire, bon allez c'est bon on reprends les activités, vous avez bien vu comment Maman à fait ?

- Naaaan !!!!
-.... ##10 











52default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 7 Aoû 2014 - 21:29

Diabolo901


Membre : Accro
Membre : Accro
C'est très intéressant tes explications, c'est clair et amusant (et surement d'autant plus facile à imprégner!).

Un plaisir à lire et qui permet, pour les débutants avec les Cn américain comme moi, de savoir à quoi s'attendre et les erreurs à ne pas faire Smile

53default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 7 Aoû 2014 - 21:51

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@Diabolo901 a écrit:C'est très intéressant tes explications, c'est clair et amusant (et surement d'autant plus facile à imprégner!).

Un plaisir à lire et qui permet, pour les débutants avec les Cn américain comme moi, de savoir à quoi s'attendre et les erreurs à ne pas faire Smile

Merci à toi, Smile)

Le but de ce post est effectivement d'apprendre, d'échanger tout cela de façon ludique et original voir amusante..., mais tout en donnant des infos qui pourrait être utile, c'est pour ça que j'ai intitulé le post "histoire..." Smile Ce post permet aussi de combler des lacunes (j'en ai appris des choses interessantes également Smile )

Content que ça plaise et si ça permet à différentes personnes de rentrer plus facilement dans le monde des CN, alors c'est tout benef Smile, débutants ou moins débutants, c'est en échangeant que l'on apprends et que l'on avance Smile

54default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 7 Aoû 2014 - 22:13

Diabolo901


Membre : Accro
Membre : Accro
C'est plus complet qu'un livre aussi, puisqu'on peut poser des questions!  ##06 

En tout cas, belle initiative et j'attends la suite avec impatience!

55default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 8 Aoû 2014 - 9:12

Mélinouche


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Super, une réponse plus que complète, parfaitement illustrée! Génial!

En gros ce que tu me dis c'est que la cohabitation avec des corydoras (les miens sont des sterbaï, peut-être moins tétus que les paleatus?) n'est pas impossible (puisque tu l'as fait....), sous réserve d'aménagement du bac, et de surveillance des comportements et éventuels blessés?

Tu dis que les mâles sont polygames, faut-il donc envisager deux femelles pour un mâle? Comment se comportent-elles entre elles? Risque-t-il d'avoir une favorite (et qu'il l'emm**de à outrance)?

56default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 8 Aoû 2014 - 12:55

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Salut Smile

@Berg Hanger a écrit:
Si autre repro, le mâle toléra les jeunes dans son territoire, la mère protegera sa nouvelle progéniture, mais acceptera ses "anciens" alevins si la deuxiéme ponte n'abouti pas...

J'ajouterai cependant qu'il n'est pas rare de voir un couple décimer les alevins les plus anciens pour laisser le champ libre à la nouvelle ponte Wink

@Berg Hanger a écrit:Tout poissons, de fond ou de milieu de vie sera chassé par la mère, de façon intensive (mais sans poursuite) si ils se trouvent proche des jeunes, le mâle se montre moins agressif envers les autres espèces, son job, c'est surtout, bloquer l'accés aux autres Apistos qui l'intèresse plus, il participe des fois à soutenir la femelle dans sa tâche de protection, par contre... si il est seul à s'occuper de jeunes alevins sans femelles, il se montre tout aussi agressif...

Dans mon cas les ditter fish que je mettais étaient aussi et plus durement chassés par le mâle et dans ce cas très souvent avec poursuite.
Jamais mis de poissons de fond avec mes apisto, en tout cas en bac spé, trop de risque de prédation je trouve Wink

Pour répondre à ta question Mélinouche, je conseil toujours de maintenir les Apistogramma par couple, cela évite bien des déboires Wink
Ils sont polygames certes mais dans la nature...En aquarium il sera plus dur voir impossible à la femelle dominé de s'en aller et là souvent arrive le drame Wink

Avant de continuer sur ce post, je fais un gros tri de mes photos et vu le nombre....J'en suis déjà à près de 600!!!!Et j'en fais même pas la moitié  Razz 

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

57default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 8 Aoû 2014 - 14:06

L46


Spécialiste ventouses
Spécialiste ventouses
@blurami a écrit:Salut Smile

@Berg Hanger a écrit:
Si autre repro, le mâle toléra les jeunes dans son territoire, la mère protegera sa nouvelle progéniture, mais acceptera ses "anciens" alevins si la deuxiéme ponte n'abouti pas...

J'ajouterai cependant qu'il n'est pas rare de voir un couple décimer les alevins les plus anciens pour laisser le champ libre à la nouvelle ponte Wink


J'ai vu l'inverse également chez des Biotoecus, la mère a laissé les plus jeunes se faire dévorer par leurs grands frères sans broncher  Crying or Very sad 

L46

http://www.aquariophilie.org/pages/poisson_hypancistrus_zebra.ph

58default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 11 Aoû 2014 - 19:47

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@blurami a écrit:Salut Smile


J'ajouterai cependant qu'il n'est pas rare de voir un couple décimer les alevins les plus anciens pour laisser le champ libre à la nouvelle ponte Wink

********************
Salut,

Oui même si je ne l'ai jamais vécu (heureusement) j'ai mentionné ce fait dès le début du Post, disant que certains ont connu "une boucherie de la part des parents" par contre je ne l'ai jamais constaté, sur divers espèces, la plupart des photos posté et avenir, montre et montreront des jeunes de belles tailles toujours sous la garde des parents (mère spécifiquement), le fait est qu'il est logiquement peu naturel que la mère lâche et tue ses propres alevins, avant 2-3 mois selon l'espèce, si il y a boucherie ou alevins chassés jeunes (-1 mois à 1 mois) il y à une raison, les Apistogrammas vivent théoriquement en groupe de 50 aines à 100aines de poissons, tout en étant indépendant mais dépends de ce groupe (indépendant car il suis le groupe mais n'est pas complétement tributaire de celui-ci, dépendant car ça lui permet de vivre plus vieux Smile ), pendant une période donné ils rentrent en phase de reproduction et se crée des "territoires" les mâles possédant un super territoire à côté d'autres mâles et les femelles tentant de se créer un "mini territoire" dans le super territoire des mâles les plus gros/fort/beaux.... Le mâle se reproduit tout d'abord avec la femelle dominante de son "harem" et passe à la suivante.... ainsi de suite pendant ce temps les premières femelles gardent leur alevins tandis que d'autres leur oeufs et les dernières rien pour l'instant... Quoi qu'il en soit au bout de quelques mois (-5 mois) les conditions du milieu ont changé et ne se préte plus à la repro (c'est ce que j'ai pu constater sur le terrain, peut être ai-je mal analysé la situation, mais je suis convaincu de ce fait, sauf si on me donne des arguments solides me contredisant... Smile ), il n'y a plus de stimulation les jeunes vont avec les jeunes survivants et les adultes retournent à leur vie de "groupe" les jeunes subadultes les rejoindront plus tard ou formeront un autre groupe... Ce qui explique que si il y a boucherie, il y a inévitablement un problème, taille de l'aquarium, la nourriture riche donné aux alevins qui profitent aux parents, les paramètres d'eau constant propice à la reproduction, le manque de femelles, sont autants de critères permettant la rentrée en mode repro (attention, ce n'est pas une critique, un aquarium étant ce qu'il est, comme tu l'as dis un peu plus bas, la nature n'est pas un aquarium et inversement, avoir un harem est difficilement réalisable, en fait il vaut mieux avoir 10 Apistogrammas dans un 200 litres que 3... les cheveux se dressent sur certaines têtes Smile Je sais je l'ai fait avec mes jeunes trifasciata, qui sont devenu adultes et j'ai eu moins de déboires ainsi que en trio dans le même volume)

***************
[
Dans mon cas les ditter fish que je mettais étaient aussi et plus durement chassés par le mâle et dans ce cas très souvent avec poursuite.
Jamais mis de poissons de fond avec mes apisto, en tout cas en bac spé, trop de risque de prédation je trouve Wink

**********************************
C'est vrai tu n'as pas tords, en fait chez moi ça dépends des moments, un coup ça va un coup ça poursuit, mais les mâles sont plus cool je trouve, ils sont constants dans leur réaction, contrairement aux femelles qui peuvent devenir carrément plus agressive, mais les poissons de surface type guppy, sont chassé mais pas jusqu'en surface, tout dépends encore une fois d'un critére la hauteur de l'aquarium....

Tu as raison ne pas mettre de poissons de fond avec les Apisto pour la repro, là j'ai pas d'arguments, c'est le bordel à l'état pur Smile mais c'était un test forcé, car logiquement c'était pas un bac de repro, la ponte est arrivée sans que je le sente venir Smile)) celà dit en bac de maintenance si on ne vise pas trop de repro, alevins en grand nombre et si la surface au sol le permet, je dirais que Mélinouche peut tenter le coup, mais c'est sûr que les avis peuvent diverger et c'est pas plus mal

************************

Pour répondre à ta question Mélinouche, je conseil toujours de maintenir les Apistogramma par couple, cela évite bien des déboires Wink
Ils sont polygames certes mais dans la nature...En aquarium il sera plus dur voir impossible à la femelle dominé de s'en aller et là souvent arrive le drame Wink

*********************
Même si j'ai fait un "mini exposé" expliquant que les Apistos sont des poissons de "groupe" une partie de leur vie, je suis entiérement d'accord avec ce fait à moins d'avoir un beau volume/sol, il vaut mieux la maintenance en couple, le mâle à effectivement une femelle préférée suivi des autres
****************************


Avant de continuer sur ce post, je fais un gros tri de mes photos et vu le nombre....J'en suis déjà à près de 600!!!!Et j'en fais même pas la moitié  Razz 

************
Bon courage Smile))) je n'en ai pas autant

59default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 12 Aoû 2014 - 9:14

Mélinouche


Membre : Régulier
Membre : Régulier
@Berg Hanger a écrit:[...]avoir un harem est difficilement réalisable, en fait il vaut mieux avoir 10 Apistogrammas dans un 200 litres que 3... les cheveux se dressent sur certaines têtes Smile  Je sais je l'ai fait avec mes jeunes trifasciata, qui sont devenu adultes et j'ai eu moins de déboires ainsi que en trio dans le même volume)

***************
[
Dans mon cas les ditter fish que je mettais étaient aussi et plus durement chassés par le mâle et dans ce cas très souvent avec poursuite.
Jamais mis de poissons de fond avec mes apisto, en tout cas en bac spé, trop de risque de prédation je trouve Wink

**********************************
C'est vrai tu n'as pas tords, en fait chez moi ça dépends des moments, un coup ça va un coup ça poursuit, mais les mâles sont plus cool je trouve, ils sont constants dans leur réaction, contrairement aux femelles qui peuvent devenir carrément plus agressive, mais les poissons de surface type guppy, sont chassé mais pas jusqu'en surface, tout dépends encore une fois d'un critére la hauteur de l'aquarium....

Tu as raison ne pas mettre de poissons de fond avec les Apisto pour la repro, là j'ai pas d'arguments, c'est le bordel à l'état pur Smile mais c'était un test forcé, car logiquement c'était pas un bac de repro, la ponte est arrivée sans que je le sente venir Smile)) celà dit en bac de maintenance si on ne vise pas trop de repro, alevins en grand nombre et si la surface au sol le permet, je dirais que  Mélinouche peut tenter le coup, mais c'est sûr que les avis peuvent diverger et c'est pas plus mal

************************

Pour répondre à ta question Mélinouche, je conseil toujours de maintenir les Apistogramma par couple, cela évite bien des déboires Wink
Ils sont polygames certes mais dans la nature...En aquarium il sera plus dur voir impossible à la femelle dominé de s'en aller et là souvent arrive le drame Wink

*********************
Même si j'ai fait un "mini exposé" expliquant que les Apistos sont des poissons de "groupe" une partie de leur vie, je suis entiérement d'accord avec ce fait à moins d'avoir un beau volume/sol, il vaut mieux la maintenance en couple, le mâle à effectivement une femelle préférée suivi des autres
****************************


Avant de continuer sur ce post, je fais un gros tri de mes photos et vu le nombre....J'en suis déjà à près de 600!!!!Et j'en fais même pas la moitié  Razz 

************
Bon courage Smile))) je n'en ai pas autant


Pleins de questions du coup....

J'ai un bac de ~500L, avec une surface de 150*55, ~60 de hauteur.
J'ai une quinzaine de corydoras et un pléco (une trentaine de cm à ce jour, mais je pense qu'en arrivant dans ce volume, il risque de grandir encore un peu) Le fond ne me paraît pas surpeuplé. Je ne me rends pas bien compte de leur taille, ils sont a peu près aussi gros que les corys? Est-ce que dans mon cas, je peux envisager un groupe?

Quel est le volume minimum pour un couple en bac spécifique? J'ai à côté de ma décante un cube de 40cm de côté (un peu plus haut en réalité) que je pensais utiliser en bac hôpital si nécessaire, serait-ce suffisant pour un bac de repro?

60default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 12 Aoû 2014 - 15:33

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
@Berg:

Oui ce que tu relates est vrai mais il est bien aussi de relater tout ce qui peux arriver, c'est ce qui fait l'expérience Wink
Perso l'espèce qui m'a bouffé le plus de petit c'est les baenschi maintenant comme tu le soulignes j'ai quasiment jamais isolé les mâles sauf en cas de risques pour lui Wink

Après certaines espèces sont plus facilement maintenable en groupe en aqua, pour ma part les pulchra et les sp.vielfleck sont ceux qui se sont le mieux maintenus en groupe. Le plus connu pour cela étant le diplotaenia Wink
Même si il ne faut pas trop le répéter pour ceux qui commence, je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il vaut mieux 15 Apistogramma dans 200L qu'un trio Smile

Merci pour les photos Wink
Là j'arrive à la fin, m'en reste plus que 400 à classer ^^
Mais bon il y a pleins de raté que j'ai jamais pris le temps d'effacer et je ne les avaient jamais classé...
La suite très bientôt Very Happy

@Mélinouche:

Dans un bac de 155x50 soit je partirais sur deux couples soit sur une espèce vivant plus en groupe Wink

Pour le bac spé, on dit très souvent qu'un 54L standard suffit, c'est vrai sauf pour certaines espèces assez agressives. Je dirais que le mini c'est 50x50 mais ce n'est que mon avis Wink
Encore une fois c'est plus une question d'espèce car dans un 40x40 au sol c'est faisable en choisissant bien le spp. et surtout en agençant correctement le bac Wink

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

61default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 12 Aoû 2014 - 15:53

Mélinouche


Membre : Régulier
Membre : Régulier
@blurami a écrit:

@Mélinouche:

Dans un bac de 155x50 soit je partirais sur deux couples soit sur une espèce vivant plus en groupe Wink

Pour le bac spé, on dit très souvent qu'un 54L standard suffit, c'est vrai sauf pour certaines espèces assez agressives. Je dirais que le mini c'est 50x50 mais ce n'est que mon avis Wink
Encore une fois c'est plus une question d'espèce car dans un 40x40 au sol c'est faisable en choisissant bien le spp. et surtout en agençant correctement le bac Wink  

Les appistogramas cactuoïdes vivent-ils bien en groupe? le bac de repro leur conviendrait?



Dans un autre registre

Nous avons sauvé trois couples de pelmatos au club aquariophile de cran-gevrier, l'un deux a fait une portée dans un bac ~50 litres  ils sont seuls dans l'aqua mais je ne les vois pas se nourrir.
Quelle serait la nourriture la plus adaptée? Nous n'avons pas énormément de moyen mais avons à disposition différents type de nourriture sèche : jusqu'à présent ils avaient des paillettes réduites en poudre, que je fais partiellement couler mais je ne vois ni les parents ni les alevins venir se nourrir quand je "sers le diner" (à la différence des cichlidés africains et des gros cichlidés américains qui sont de vrais gloutons). Nous avons aussi a disposition des vers de vase et artémias congelés, est-ce que le congelé leur conviendrait mieux?
Les petits commencent à sortir de la cachette, en restant tout de même a proximité des parents, mais le couple reste très timide et rentre souvent se cacher, les petits font donc de même... Comportement normal ou problème?

62default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 12:12

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Salut Smile

Pour les cacatuoides la réponse est non ils ne vivent pas bien en groupe Wink
Ils font partis, en tout cas pour moi, des Apistogramma les plus violents que j'ai maintenus et cela vaut pour quasiment tout le complexe Wink
Maintenant les exceptions arrivent...

Pour le volume de ton bac de repro je dirais que c'est jouable mais juste pour la repro. C'est à dire qu'il faudrait enlever le mâle au moment de la nage libre Wink
Ha et si tu pouvais te trouver une souche de morphe sauvage cela serait mieux et plus beau...Enfin à mon sens Wink

Voilà une souche de type sauvage qui circule beaucoup en France depuis 3/4 ans:
Photo de MD qui a "démocratisé" cette souche en provenance du Pérou Wink

C'est quand même autre chose que les monstres de foire qu'on trouve sur le marché habituellement....


Pour tes Pelvicachromis pulcher, la nourriture la plus adaptée pour les petits reste les nauplies d'artémias Wink
Cela coute pas cher de faire des éclosoirs pour avoir une bonne production. Ce qui coûte le plus ce sont les œufs qu'il faut essayer de prendre de qualité pour un meilleur rendement Wink
Pour la timidité vu qu'ils sont seuls dans le bac et sans voir je dirais que c'est normal...Peut être leur adjoindre quelques compagnons comme de petits tétra type H.amandae ou Poecilia spp., Nannostomus spp.

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

63default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 12:32

-cloclo-


Membre : Accro
Membre : Accro
Pour moi il y a deux types de maintenance pour les apisto :

- La maintenance en couple pour de la reproduction.

- La maintenance en grands groupes.

Ce n'est pas étonnant qu'ils s'entendent mieux en grand groupes, d’ailleurs, ce principe est très bien appliqué en animalerie. Plein d'apisto dans un volume ne permettant pas de placer assez de territoires = pas de guerre de territoires.

Ce sont deux choses contradictoires mais tout a fait logiques comme le poisson est territorial.

S'il y a des disputes en groupes (p ex quand on maintient une portée) il faut rajouter des poissons pour le même volume et enlever du décors.
S'il y a des disputes en couple il faut prévoir plus grand et rajouter du décors.

64default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 16:35

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Je reprends en complétant un peu les précédents posts sur les espèces que j'ai maintenu Wink
Un message, une espèce c'est plus simple pour moi si je dois modifier et si vous avez des questions Very Happy

Nannacara adoketa

Maintenance & Expérience:
Espèce virulente qui peut se montrer très très agressive et à qui il est difficile d’adjoindre des colocataires plus petits sous peine qu'ils risquent de finir en casse croute!!!
Espèce acidophile surtout pour la reproduction où il faut descendre vers les 4.5.
Pour la taille du bac il ne faut pas moins qu'un 90x45 pour un couple à mon avis et d'après mon expérience.

J'en ai maintenu deux fois et je les ai reproduits une fois, le premier couple que j'ai eu, malheureusement mes bacs étant à l'époque au boulot je n'ai pu m'en occuper convenablement et dans le bac j'ai un joint qui a fuit et m'a vider le bac...
Premier couple ma femelle m'a tué le mâle en l'épuisant et en le coupant de la nourriture. Deuxième couple c'est le mâle qui m'a tué la femelle en à peine une heure!!!!
Aucune difficulté pour nourrir les petits qui sont de vrais goinfres ^^

Taille & dimorphisme:

Les mâles peuvent atteindre une taille frôlant les 14 cm et les femelles généralement dans les 10cm.

Pour le dimorphisme sexuel il se voit relativement facilement chez des individus quasiment adultes et en couple. Il se caractérise par des bandes verticales noires qui descendent jusqu'en bas chez la femelle alors que chez les mâles ces mêmes bandes s'arrêtent juste après la ligne médiane.
Un autre repère de différenciation des sexes est la forme de la tête, plus massive et courte chez les mâles alors qu'elle plus "allongée" chez les femelles.

Quelques photos:

Mâle






Femelle





http://aqua-idf.forumactif.com/forum

65default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 16:53

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Laetacara curviceps

Maintenance & Expérience:

Espèce assez paisible mais qui peut se montrer assez virulente en période de repro.
Pour moi l'espèce la plus jolies de ce genre avec L.araguaiae.
Pour un couple un bac de 50x50 est vraiment le strict minimum, le mieux est un 80x40. Poisson qui s'occupe très bien de son frai, les deux parents s'en occupent à tour de rôle pour la ventilation des oeufs et ensemble au moment de la NL. Cependant j'avais remarqué que bizarrement les mâles s'occupaient plus de la ventilation des oeufs et les femelles de la défense du territoire. Et inversement lors de la nage libre.

J'ai eu la chance de maintenir trois couples de F1 dans un 300L, au bout de 4/5 semaines il n'y avait plus que deux couples. Plusieurs pontes et NL qui sont pas difficile à obtenir (Ph de 6/5.5, T°26°C, GH/KH0), à noter que les parents s'assombrissent au moment du frai. Ils pondent généralement sur une racine un peu au dessus du substrat et qui présente une légère inclinaison.

A noter que ce genre n'est pas autant inféodé au sol que d'autres CN mais se déplacent plus dans la partie médiane du bac.

Taille & dimorphisme:

Le mâle atteint les 8/9cm tandis que la femelle reste un peu plus petite d'environ 2cm.
Là aussi le dimorphisme n'est pas très net et s'effectue que sur des poissons quasiment adultes avec comme signes distinctifs des nageoires impaires plus longues chez le mâle. La femelle parait plus rond au niveau de la forme corporelle.
A noter que sur les F1 que j'ai eu les femelles présentaient une double tache plus rapprochée que les mâles dans la nageoire dorsale.

Quelques photos:

Couple:




Femelle, on voit la double tache dans la dorsale:


Mâle:

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

66default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 17:00

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Laetacara dorsigera

Maintenance & Expérience:

Comme son cousin espèce assez tranquille voir même plus.
Je ne les ai pas maintenus longtemps(4/5 semaines) vu qu'il s'agit d'une erreur sur une stock list car il était indiqué L.curviceps sauvage.
J'avais pris 8 individus qui se sont avérés être 4 couples que j'ai maintenu dans un 90x45 sans problèmes mais ils étaient jeunes. J'ai eu plusieurs pontes mais j'ai pas nourris les petits.

Taille & dimorphisme:

Ils atteignent une taille sensiblement identique aux L.curviceps avec une forme corporelle plus ronde.
Je ne les ai pas maintenu assez longtemps pour pouvoir établir de dimorphisme sexuel marqué hormis la taille et la forme des nageoires impaires.

Quelques photos:







http://aqua-idf.forumactif.com/forum

67default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 17:07

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Pelvicachromis taeniatus "Dehane"

Maintenance & Expérience:

Espèce calme qui fut ma première expérience avec des fluviatiles en spé. Ce sont eux qui m'ont donné l'envie de m'y mettre et je ne le regrette pas du tout, dès que j'aurai fini ma fishroom je replongerai avec plusieurs espèces de flu que j'ai en tête Very Happy
Ils étaient dans un 50x50 avec une bonne couverture végétale (pistia) qui permet de mieux refaire sortir les couleurs.
J'ai eu une ponte mais je pense que l'eau était trop acide cela n'a rien donné.
Ensuite une merde dans mon eau les as fait claqués.
Ce sont des poissons à nourrir avec parcimonie car ils sont une grosse tendance à l'embonpoint, il faut proscrire à tout prix les vers de vase, tubifex et autres vers qui sont trop riches pour eux et leur détraque l'estomac.
Ils apprécient parfois un petit comprimé de spiruline.


Taille & dimorphisme:

Les mâles atteignent une longueur de 8/10 cm tandis que les femelles sont plus petites de l'ordre de 6cm environ.
Le dimorphisme sexuel est très nette chez ces espèces et les photos parlent d'elles mêmes ^^

Quelques photos:






http://aqua-idf.forumactif.com/forum

68default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 17:12

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Enigmatochromis lucanusi

Maintenance & Expérience:

Je ne peux malheureusement pas en dire grand chose....
C'était une espèce que je convoitais depuis longtemps, j'ai passé une commande chez Iktus via un pote mais malheureusement ils sont arrivés dans un piteux état (grand froid) et je n'ai pu les sauvés, en 4 jours ils étaient dead Sad Sad Sad
A noter que c'est une espèce, qui pour l'instant, apparait comme endémique de la Foto River en Guinée.

Taille & dimorphisme:

Le mâle fait environ 8cm et la femelle dans les 6cm.
Dimorphisme assez net là aussi.
Un petit lien qui présente l'espèce=>http://cichlides-nains.forumactif.com/Enigmatochromis-lucanusi-h10.htm

Quelques photos:

Mâle:



http://aqua-idf.forumactif.com/forum

69default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 17:26

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
anomalochromis thomasi

Maintenance & Expérience:

C'est par hasard que j'ai découvert cette espèce, en effet je l'ai trouvé dans un Animalis et elle m'a taper dans l’œil. Quelques recherches vite fait sur le net et hop j'ai pris un groupe de 6 pour mon 350L de l'époque.
Espèce qui se reproduit très facilement et qui à la particularité de pouvoir vivre en groupe. Durant cette maintenance de presque deux ans je n'ai rencontrer aucun problème particulier. Pondeur sur substrat découvert qui peux vivre dans des cellules familiales.
J'ai repris un groupe de F0 plus tard mais un problème de chauffage m'a fait perdre tout le groupe....

Espèce trop rare et c'est dommage car au combien jolie et résistante au niveau para sans aller dans les extrêmes Wink

Taille & dimorphisme:

Toujours pareil le mâle est un peu plus grand que la femelle. Chez cette espèce, en tout cas chez moi, les mâles n'ont jamais dépassé les 8 cm.
La différenciation est difficile et on l'observe généralement qu'au moment de la reproduction ou avec des poissons matures sexuellement. Les nageoires des mâles sont plus effilés. Les femelles apparaissent plus rondes.

Quelques photos:







http://aqua-idf.forumactif.com/forum

70default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 17:43

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Bon maintenant passons aux Apistogramma Wink

Apistogramma agassizii

Maintenance & Expérience:

Espèce élancé dans le genre qui peut être assez agressive en période de repro.
J'ai eu un couple de forme sauvage, morphe "Mamuru" par ami apistophile que j'ai maintenu dans un 50x50 sans trop de heurt.
En période de repro la femelle est très agressive d’où la nécessité de bien agencé le bac. Comme les cacatuoides les formes de phénotype sauvage sont bien plus jolies.
Attention rien ne ressemble plus à une femelle agassizii qu'une autre femelle agassizii, donc bien faire attention et se renseigner sur le morphe obtenu pour pas croiser les souches car sinon il y a dégénération du morphe.

Taille & dimorphisme:

Les mâles peuvent atteindre 8/9 cm tandis que les femelles restent plus petites, environ 6cm.
Jeunes quasiment impossible à sexer mais avec l'âge la fameuse queue en fer de lance du mâle apparait.

Quelques photos:






http://aqua-idf.forumactif.com/forum

71default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 22:03

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Pourquoi le sac avec des cailloux pour les Laetacara curviceps?

72default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 22:23

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
Bon ce soir très mauvaise nouvelle dans mes bacs, depuis quelques temps j'ai remarqué que mes Apistogramma, refusés toutes nourriture inerte alors qu'elle était "bien accepté" avant, enfin une partie, celà dit même si j'essais de prendre la nourriture de la meilleure qualité, j'ai remarqué que certaines marques qui était très bien avant, propose des choses moyenne, je donne des artémias, larves de moustique noires et larves de moustique blanche, cyclops de marque GREBIL, les Apistos ont toujours accepté (sans réel motivation) les artémias, boudant les autres nourritures... c'était déjà pas joyeux pour leur équilibre alimentaire, j'ai donc tenté de les habituer aux larves de moustiques noires en donnant quand j'en avait des vivantes... Accepté très bien tout comme les daphnies, mais en ce moment c'est assez hard d'avoir de la nourriture vivante en quantité, ça produit un jour puis plus rien d'un coup (comme micro vers etc... seul les grindals produisent bien en continu).

A la naissance des jeunes (A. baenschi et A. sp abacaxis) les femelles n'ont plus voulu toucher au congelé, elles vont devant la nourriture font comme si elle voulait choper un alevin, mais ne gobe pas la nourriture et s'en vont (étrange)... d'un coup et celà en même temps (bac séparé) les Alevins de baenschi sont morts assez vite, la faute à mon eau non adapté pour eux (en test de tourbe), donc ma faute Smile  mais malgrès celà elle à continué et continu de bouder l'inerte... pour le moment elle est encore vivante et va "bien" mais elle ne touche qu'au grindale (pas d'autres nourriture vivante en ce moment, les artémia n'éclosent pas, les micro vers, c'est limite...), la femelle A. sp abacaxis ne voulant plus s'alimenter de congelé elle non plus ne mangait plus que les grindales ignorant même les micro vers des jeunes, puis ce sont les mâles des 2 espèces qui ont fait leur fine bouche, le mâle baenschi mange à nouveau un peu de congelé par contre les sp abacaxis sont morts ce soir, ils avaient en garde une soixantaine/cinquantaine de jeunes de +- 2 semaines (la femelle est vivante, jusqu'à demain je pense, mais pas plus au vu de sont état), je viens donc de perdre pas mal de poissons sans en comprendre la cause... ou peut être... Les alevins sont voués à la mort aussi car ils restent dans le bac en leur compagnie, 5-6 jeunes de la ponte précédente de 1,5-2 cms, ça sera donc leur casse dalle, les jeunes dans le bac des alevins refusent toute nourriture inerte, contrairement aux jeunes que j'ai isolé dans le 96 litres, qui commencent à toucher au congelé (car je les force à prendre cette nourriture, leur donnant rien d'autre, chose impossible dans le bac ou il y a ou avait les jeunes alevins).

J'avais déjà vu un changement en mettant la tourbe JBL, mais je doute que ça soit ça, les femelles refusant la nourriture inerte, durant les pontes j'avais jamais connu ça avant, j'ai un doute sur la qualité GREBIL (vous en pensez quoi et vous prenez quoi en congelé bien accepté ?) les artémia GREBIL je prends pourtant leur gamme premium... Mais la nourriture est grisatre à blanchâtre, je ne sais pas si c'est super top, avant leur marque proposé des artémia plus coloré dans les orangés (d'ailleurs 1 ou deux dans un cube le sont encore)...

Les premiers jeunes isolé, commence à toucher aux artémia, larves blanches et cyclops, j'ai eu vraiment du mal, j'avais pas souvenir que j'avais eu de telle galères avant...

L'erreur vient peut être de ma part, j'aurais peut être dû donner le congelé aux parents avant de filer les micro vers aux petits (avant je n'utilisé pas les microvers, seulement artémia, mais j'avais une bonne marque, là les artémia JBL ne donne rien hormis 4-5 nauplii... bof bof).

Un peu dégouté sur le coup, de grosse galére avec les microvers, pour en arriver là...


Demain avec la tête plus zen je regarderais les photo de Blu Smile

Cordialement

Berg Hanger

PS : Ce post permet peut être de faire avancer les choses et éviter que d'autres fassent les mêmes erreurs, si j'en ai faite, là je sèche, je verais dans l'avenir en faisant différement, en espérant trouver de la nourriture congelé, des nauplii et produire des microvers de bonne qualité, cet echec, n'ébranlera en rien ma motivation, j'ai des jeunes de la première ponte qui se portent bien et commencent à être beaux Smile

PS2 : j'ai écris au lance pierre j'ai même du mal à comprendre mes phrases Smile



Dernière édition par Berg Hanger le Mer 13 Aoû 2014 - 22:27, édité 1 fois

73default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 22:26

blop


Membre : Accro
Membre : Accro
Pour faire couler la racine je parie.

74default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mer 13 Aoû 2014 - 23:06

ouioui92612


Conseiller
Conseiller
@blop a écrit:Pour faire couler la racine je parie.

Vu ce qui est collé dessus, ça serait dommage qu'elle flotte et que tout sèche tranquillement à l'air libre au dessus du bac ^^

75default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 14 Aoû 2014 - 8:20

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
@lapsus a écrit:Pourquoi le sac  avec des cailloux pour les Laetacara curviceps?
@blop a écrit:Pour faire couler la racine je parie.


Tout juste Nicolas Wink
Voilà Lapsus, tu as la réponse les cailloux étaient là pour couler la racine, c'est très pratique cette espèce de filet car cela représente un certain poids non négligeable et surtout cela tiens bien en place comparé à une pierre seule Smile


Je compatis la perte d'une portée ou d'un des poissons du couple met toujours un petit coup au moral Wink

@Berg Hanger a écrit:
J'avais déjà vu un changement en mettant la tourbe JBL, mais je doute que ça soit ça, les femelles refusant la nourriture inerte, durant les pontes j'avais jamais connu ça avant, j'ai un doute sur la qualité GREBIL (vous en pensez quoi et vous prenez quoi en congelé bien accepté ?) les artémia GREBIL je prends pourtant leur gamme premium... Mais la nourriture est grisatre à blanchâtre, je ne sais pas si c'est super top, avant leur marque proposé des artémia plus coloré dans les orangés (d'ailleurs 1 ou deux dans un cube le sont encore)...


Jamais essayé la marque Grebil au niveau congelé seulement en vivant. La qualité était souvent inégale mais je pense que c'était plus lié au mode de conservation employé par les magasins.
Perso en congelé j'ai toujours utilisé et encore maintenant la marque Océan Nutrition et j'ai jamais eu le moindre soucis Wink
Les artémias sont toujours bien grosses et rouges/orangées Very Happy

@Berg Hanger a écrit:
L'erreur vient peut être de ma part, j'aurais peut être dû donner le congelé aux parents avant de filer les micro vers aux petits (avant je n'utilisé pas les microvers, seulement artémia, mais j'avais une bonne marque, là les artémia JBL ne donne rien hormis 4-5 nauplii... bof bof).


Il est certain qu'une fois que les adultes ont goutés à la nourriture vivantes ou congelés c'est difficile de leur faire accepter l'inerte même avec du Tetra Discus  Rolling Eyes Wink

Pour les artémias JBL, il faut prendre la date d'utilisation limite la plus lointaine possible et surtout le mettre au congélo, le rendement deviens meilleur bizarrement....
J'en utilisais toujours en dépannage mais obligé d'en mettre une grosse poignée pour avoir de quoi nourrir convenablement plusieurs portée Confused 

Ensuite je m'en commandais à différents endroits comme sur le poisson d'or en VPC:

-Blister de 500g 80% d'éclosion
-Format 250g

Sinon sur Ebay aussi tu en trouves des biens, perso ceux-là sont terribles avec un rendement de quasi 100%
http://www.ebay.com/itm/80g-95-HR-Brine-Shrimp-Egg-Artemia-killifish-food-/181438123668?pt=LH_DefaultDomain_0&hash=item2a3e8e0e94

Il parait que ceux de chez Sera sont pas mal mais jamais essayé....
Sera

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 9]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum