Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 9]

76default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 14 Aoû 2014 - 10:45

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@Berg Hanger a écrit:
Je compatis la perte d'une portée ou d'un des poissons du couple met toujours un petit coup au moral Wink

@Berg Hanger a écrit:
J'avais déjà vu un changement en mettant la tourbe JBL, mais je doute que ça soit ça, les femelles refusant la nourriture inerte, durant les pontes j'avais jamais connu ça avant, j'ai un doute sur la qualité GREBIL (vous en pensez quoi et vous prenez quoi en congelé bien accepté ?) les artémia GREBIL je prends pourtant leur gamme premium... Mais la nourriture est grisatre à blanchâtre, je ne sais pas si c'est super top, avant leur marque proposé des artémia plus coloré dans les orangés (d'ailleurs 1 ou deux dans un cube le sont encore)...


Jamais essayé la marque Grebil au niveau congelé seulement en vivant. La qualité était souvent inégale mais je pense que c'était plus lié au mode de conservation employé par les magasins.
Perso en congelé j'ai toujours utilisé et encore maintenant la marque Océan Nutrition et j'ai jamais eu le moindre soucis Wink
Les artémias sont toujours bien grosses et rouges/orangées Very Happy

*********************
Salut,

Merci à toi Smile  je vais tenter Océan Nutrition, il me semble en avoir déjà utilisé par le passé... j'irais voir et je testerai
**********************

@Berg Hanger a écrit:
L'erreur vient peut être de ma part, j'aurais peut être dû donner le congelé aux parents avant de filer les micro vers aux petits (avant je n'utilisé pas les microvers, seulement artémia, mais j'avais une bonne marque, là les artémia JBL ne donne rien hormis 4-5 nauplii... bof bof).


Il est certain qu'une fois que les adultes ont goutés à la nourriture vivantes ou congelés c'est difficile de leur faire accepter l'inerte même avec du Tetra Discus  Rolling Eyes Wink

*******************
Oui je crois fortement que c'est une partie du problème, du moins la base, qui a conduit à la perte des poissons, par contre hormis le mâle sauvage A. rubrolineata qui se jette sur tout sans soucis (bien agréable comme poisson, manque juste une femelle Smile))) ), sauf nourriture séche en granulé, comme Tetra Discus (j'essais de les habituer), mes apistos ont toujours eu du mal dès leur arrivée à ce jeter pleinement et de façon satisfaite sur le congelé, que ça soit les A. sp abacaxis d'élevage ou les A. baenschi sauvage venant tous de Iktus (attention je ne critique pas Charly, qui propose de très beaux poissons et que je salut au passage et remercis pour son sérieux ), je verrais avec la marque que tu as cité ci-dessus, voir si ça arrange les choses...
**************************

Pour les artémias JBL, il faut prendre la date d'utilisation limite la plus lointaine possible et surtout le mettre au congélo, le rendement deviens meilleur bizarrement....
J'en utilisais toujours en dépannage mais obligé d'en mettre une grosse poignée pour avoir de quoi nourrir convenablement plusieurs portée Confused 

*************************
Oui j'avais pris la durée la plus lointaine, donc tu as également eu des résultats médiocres, ok ça confirme ce que je commence à penser de la marque JBL, elle a perdu de son sérieux...(filtres, tourbe etc...)
*****************************************

Ensuite je m'en commandais à différents endroits comme sur le poisson d'or en VPC:

-Blister de 500g 80% d'éclosion
-Format 250g

Sinon sur Ebay aussi tu en trouves des biens, perso ceux-là sont terribles avec un rendement de quasi 100%
http://www.ebay.com/itm/80g-95-HR-Brine-Shrimp-Egg-Artemia-killifish-food-/181438123668?pt=LH_DefaultDomain_0&hash=item2a3e8e0e94

Il parait que ceux de chez Sera sont pas mal mais jamais essayé....
Sera

******************
Tu les mets au congélateur ? Pas au réfrigérateur ? J'avais effectivement entendu qu'ils fallaient les mettrent au frais après ouverture, mais au congélateur  je n'aurais pas cru, ok je vais tenter le coup du congélateur, les artémias JBL c'était du dépannage le temps de trouver une boite de 500 grs de bonne qualité, j'ai pris note de tes liens et t'en remercis, avant j'utilisais ceux que Charly vendais 500 grs aussi, avant qu'il avait IKTUS AQUA, taux très bon avec effectivement en fin de boite (non mise au frais, mais elle descendait très vite Smile)) ) un rendement moins bon, je vais voir pour celle au rendement quasi de 100%  ##17  et en profiter pour bazarder une bonne partie des boites de micro vers qui m'encombrent et ne produisent plus rien (vers présent que dans le mélange mais refusant de monter sur les parois sur du long terme, un jour c'est blindé et le lendemain plus rien, étrange cet élevage  ##17  limite générateur de stress ##17 ) Merci Wink Au pire ça fera une nourriture complémentaire si mes Apistos ne veulent pas se mettrent au congelé (je parle des adultes, car mes jeunes commencent à toucher à l'inerte....)

77default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 14 Aoû 2014 - 11:10

L46


Spécialiste ventouses
Spécialiste ventouses
Je stocke également mes oeufs d'artémias au congélo   Wink 
Côté nourriture congelée ou vivante je me sers là, j'habite à 30 minutes ça aide et je suis sûr que les artémias congelées n'ont pas subit d'interruption de la chaîne du froid vu qu'ils sont cryogénisés sur place  Very Happy 

L46

http://www.aquariophilie.org/pages/poisson_hypancistrus_zebra.ph

78default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 14 Aoû 2014 - 11:58

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Merci pour le lien Roland Wink

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

79default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 14 Aoû 2014 - 12:32

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Apistogramma(cf.) alacrina/sp."rotpunkt"

Maintenance & Expérience:

J'utilise les deux détermination car au vu de la description les différences sont un peu floue et du coup les poissons importés sous l’appellation A.alacrina ou sp.rotpunkt sont souvent la même espèce. Mais sans étude plus poussé du poisson en question impossible à savoir Wink

J'en ai eu la première fois par Stéphane A. qui m'a fait passé un groupe, j'ai eu un mâle alpha qui imposait sa loi et frayais avec plusieurs femelles(2). C'est un poisson assez cool dans son comportement et pas difficile du tout à reproduire. Un bon poisson pour débuter dans le genre Smile

Par la suite j'ai récupéré un couple sauvage qui avait été péché en Colombie d'où l'utilisation du cf. dans mon titre.
Là aussi le couple était assez cool, placé dans un 50x50 mais malheureusement le mâle est devenu très vite amorphe, la gueule ouverte et se nourrissait plus...Il est mort et du coup j'ai du euthanasier la femelle.

Taille & dimorphisme:

La taille est assez forte dans ce genre car le mâle une fois pleinement adulte peut frôler les 9 cm. La femelle reste plus petite, dans les 6 cm.
La différenciation est assez marqué chez cette espèce, le mâle présente un masque facial avec beaucoup de bleu et de nombreux points foncés sur les opercules.Les nageoires impaires sont plus longues et effilées que les femelles.
Les femelles ont des signes distinctifs très marqués aussi avec des pelviennes presque arrondies, ce qui est rare chez ce genre, et surtout une tache noire à la naissance des nageoires pectorales.

Quelques photos:

Photos pourri du premier couple:

C'était avant de trouver le bon réglage sur mon APN et le bac était exposé à plein de reflets...




Couple de cf.alacrina F0

Femelle:




Mâle:



http://aqua-idf.forumactif.com/forum

80default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 14 Aoû 2014 - 14:05

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Apistogramma allpahuayo (ex.sp."black-chin")

Maintenance & Expérience:

Espèce très proche du cacatuoides morphologiquement mais elle préfère les eaux plus acides. Espèce très agressive surtout en période de repro comme d'ailleurs quasiment tout les poissons faisant partie de ce complexe.
J'avais récupéré ce couple auprès d'un pote Bordelais et quel plaisir ils étaient magnifique, je les préfère d'ailleurs au cacatuoides...
Ils étaient dans un 50x50 blindé de caches et j'ai eu une repro à Ph 5.2, cond 100/110µS et T°26°C. Tout allait bien, nage libre depuis 3/4 jours puis après le week end, je retourne au taf et ma femelle m'a shooté le mâle qui faisait quasiment le double de sa taille!!!
Quand j'en reprendrai, il est évident que je séparerai mâle et femelle tout de suite après la NL.

A noter que 99,99% des poissons importés sous l’appellation Apistogramma juruensis sont en faites des Apistogramma allpahuayo. Le vrai juruensis est introuvable pour l'instant en France.

Taille & dimorphisme:

Le mâle frôle avec les 8 cm tandis que la femelle est plus petite d'environ 2 cm. Pour différencier les poissons à l'age adulte c'est relativement facile par contre au stade juvénile c'est beaucoup plus compliqué.

Au stade adulte, la nageoire caudale est en double pointe chez le mâle et celui-ci présente une dorsale avec les premiers rayons, surtout le 2 et 4, très développés.
A noter aussi la présence de ce fameux motif "léopard" au niveau des pelviennes.
Les deux sexes montrent une tâche sous le menton en forme T (comme le montre certaines des photos ci-jointes).

Lien Cichlidés Nains
PDF de la description


Quelques photos:

Mâle:






Femelle:





http://aqua-idf.forumactif.com/forum

81default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Jeu 14 Aoû 2014 - 21:38

Diabolo901


Membre : Accro
Membre : Accro
C'est toujours aussi intéressant et captivant à lire!

Blurami, tes fiches sont bien, simple et concises c'est parfait! Et soit dit en passant... Tes agassizii sont plus que magnifiques!  ##10 
Je voulais en avoir au début, mais le vendeur m'a conseillé de prendre de cacatuoïdes pour me "faire la main"...

Mais je crois que les prochains que je prends seront des agassizii et si possible pas une souche d'élevage, sans pour autant que ça soit une sauvage F0. Je me suis pas fan du prélèvement direct dans le milieu... ##18

82default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 15 Aoû 2014 - 9:37

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Merci c'est sympa ##21 

Si cela peut donner des envies et des bonnes bases pour ceux qui débutent dans ce genre, c'est tout bon Smile
Je pense que c'était ça l'idée de base de Berg Wink

Pour les agassizii, bon courage pour trouver un morphotype sauvage en magasin....
Mieux vaut passer par des particuliers ou sinon trouver un magasin qui commande chez Iktus, Challet-Herault ou encore Estalens Wink

Je suis pas non plus un fan ultime du prélèvement en milieu naturel, d'ailleurs j'ai du avoir seulement 4 ou 5 couples venant du milieu naturel.
D'ailleurs si il n'y avait aucun prélèvement, on se retrouverai qu'avec une petite dizaine d'espèces dont certaines hyper sélectionnées... Sans ça adieu les adoketa, araguaiae & consorts...
Sans ces prélèvements j'aurais jamais eu d'hippolytae, staecki, gephyra, paucisquamis et d'autres qui étaient issus de parents ou grand parents sauvages Wink

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

83default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 15 Aoû 2014 - 12:28

-cloclo-


Membre : Accro
Membre : Accro
On est tous comme ça je pense.
Un bon article sur ce sujet :

http://burnel.perso.sfr.fr/Ethique.htm

84default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Ven 15 Aoû 2014 - 14:26

Mélinouche


Membre : Régulier
Membre : Régulier
merci blurami pour les photos, les explications, les réponses...
et merci cloclo pour l'article sur l'ethique!

85default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Sam 16 Aoû 2014 - 7:53

blurami


Membre : Accro
Membre : Accro
Merci à tous Smile
Retour des posts lundi Wink

http://aqua-idf.forumactif.com/forum

86default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Sam 16 Aoû 2014 - 10:14

Odoacre


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Super sujet...

Cela me donne envie de reprendre des cichlidés nains, de retenter l'expérience pour effacer la tentative avortée avec mes nannacaras anomalas.

87default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Sam 16 Aoû 2014 - 14:32

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
- Blu : Les especes que tu as maintenu sont vraiment sympatoches, as tu une "preference" parmis les CN que tu as pu avoir ?
En tout cas belles fiches avec ton experience perso, c'est exactement la tournure du post que je voulais Wink
 
J'ai ete etonne de voir sur ta fiche, que les adoketa pouvaient atteindre de telles dimensions, du coup je ne tenterai pas l'aventure Adoketa, avant un long moment, je vais peut etre meme me detourner d'elle au profit pourquoi pas des N. taenia qui restent plus petit que les adoketa et reste different des annomala que j'ai deja maintenu et pour lequel je n'ai pas super accroche, en plus il est petit est ce plait dans un 70 litres... A voir ##06 
 
Si cela peut donner des envies et des bonnes bases pour ceux qui débutent dans ce genre, c'est tout bon Smile
Je pense que c'était ça l'idée de base de Berg Wink

 
Exactement Smile et aussi montrer que les especes de phenotype sauvage existe belle est bien en France et peuvent etre accessible, les amateurs de CN ne sont pas aussi hargneux que nos protégés  ##06 , si ca peu debloquer la situation et faire reculer les formes hyperselectionnes en plus, je dirais que c'est la cerise sur le gateau ##05 
 
Les formes selectionnes, ne doivent pas rester en reste (le but du post n'est pas pour taper sur les doigts de ceux qui n'ont pas eu acces a des phenotype sauvage Smile ), il est interessant de noter leur comportement et de tenter de les comparer avec des sauvages ou des phenotype sauvage, sachant que c'est assez variable, on pourrait etre surprise et ca pourrais repondre a certaine interrogations, ont' ils tout perdu de leur instinct ?
 
*********************
 
Concernant le prelevement dans la nature, j'aurais eu le meme discours il y a 15 ans de cela, mais au final j'ai revu ma copie avec le temps et avec la reflexion, je ne suis pas contre, c'est d'ailleurs en partie necessaire pour eviter que les "souches" de phenotype sauvage se degenere, du sang neuf ne peut faire que du bien, par contre, ce genre de poisson, ne doit pas etre exclusif dans une fishroom, le but premier, c'est de faire de l'elevage dans le but de faire des echanges de poissons entre nous pour garder un potentiel genetique riche tout en respectant les poissons, leur besoins etc... Si on a tous une souche de Z alors que restera t'il a Z pour conserver l'espece ? ##06 
 
Je me dis aussi qu'un jour peut etre... On aura besoin des aquariophiles et de leur "souches" pour la reintroduction dans la nature, quoiqu'il en soit au vu de ce qui ce passe en AM entre la deforestation et la pollution en tout genre, surtout le mercure, je me pose la question, si ce n'est pas peine perdu... Mais la je me fait un film.
 
En tout cas ca permet de faire prendre conscience que l'or n'est pas la seule source de revenue pour les pop locale et des programmes de preservation, se mettent en places... Il faut par contre pecher responsable et etre tout aussi responsable dans la maintenance des poissons, mais c'est valable pour tous les poissons sans exeption, meme les forms hyperselectionnes qui n'ont pas demande a etre comme elles sont...
 
Je vais bientot poster des photos et quelques autres observations, le post est bien vivant, merci a vous  ##24

88default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Sam 16 Aoû 2014 - 14:38

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
[quote="Odoacre"]Super sujet...

Cela me donne envie de reprendre des cichlidés nains, de retenter l'expérience pour effacer la tentative avortée avec mes nannacaras anomalas.[/quote

Voila  ##06 Les N> anomala n'est pas, selon, moi la meilleure espece pour debuter, sauf si tu as le pot de tomber sur un couple naturellement forme, poisson trop belliqueux sinon entre eux, c'est souvent la cause de l'echec

89default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Dim 17 Aoû 2014 - 12:40

Diabolo901


Membre : Accro
Membre : Accro
Merci Cloclo pour l'article, ça permet de réfléchir un peu et de revoir son jugement (même si je n'étais pas totalement fermé ^^)

90default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 18 Aoû 2014 - 1:28

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
Pour changer un peu suite à la mésaventure avec mes A.sp abacaxis, je vais..."

"craquement de doigts"

Parler des Pelvicachromis taeniatus Kienke j'ai repéré un super beau couple, dans une animalerie, oui tenez vous bien à votre chaise à J.......d, naturellement ça ne date pas d'hier et trouver cette espèce et cette forme géographique dans ce genre de chaîne d'animalerie, ce n'est pas chose commune, j'en ai d'ailleurs plus jamais revu par la suite...

J'ai eu du pot c'est certain, mais j'ai encore eu plus de chance et je vais vous expliquer pourquoi, le poisson était vendu seul à 15 euros il y a 8 ans en arrière, une somme bien rondelette pour un poisson fort attirant, mais moi j'ai eu le couple à 15 euros suite, sûrement à une erreur d'intitulé ou je ne sais quoi ? J'avais pas fait gaffe au moment de payer mais c'est dans la voiture que je me suis dit mince à tout les coup il m'a refilé qu'un poisson, vérification 1... 2 non ils sont là tout les deux... bref cadeau de la maison Smile, j'avais eu des Pelvicachromis pulcher auparavant et j'étais fortement tenté par des P. taeniatus, les formes geographiques sont toutes à tomber à la renverse et les Kienke m'avait tapé dans l'oeil, j'avais en plus un aquarium de 96 litres déjà tout prêt pour eux, de grosses racines et de la mousse de java une eau douce et légérement acide, pas de mystére Amérique du Sud et Afrique de l'Ouest même topo, la température était de 26- 27 °c avec un ph de 6,2, n'ayant pas de conductiimètre je n'ai pas la mesure de ce paramétre assez important pourtant...

L'interêt premier était de comparer P. pulcher et P. taeniatus "Kienke" dans mon cas, les poissons ont strictement le même caractére, comportement, garde biparentale, croissance des jeunes identique, seul l'aspect change et là c'est radical, la femelle avec sa robe etincellante, clairement bleu electrique, jaune doré et rosé... c'est... bah c'est splendide, elle surpasse facilement la femelle P. pulcher, point de vu esthétique et selon mes critéres, j'aime le jaune, le bleu... Le mâle quand à lui n'est pas en reste, tout comme P.pulcher celui- ci est largement moins coloré que sa Dame... Mais il se défend bien le Pépére, car même si la partie supérieur de son corps ce trouve être un brun sombre de toute élégance la partie inférieur, vire à un jaune intense tirant vers les orangé, un trait bien marqué orange se situe sous son oeil et ses nageoires caudale, anale, pelviennes et dorsale, sont colorées d'un beau rosé bien présent, le nombre d'ocelles sur la caudale peuvent variés, ayant eu de nombreux jeunes, j'en ai vu n'en possédant pas une fois adulte et d'autre en ayant 1 voir +3.

Les Pelvicachromis pulcher ou taeniatus "Kienke" dans mon cas, sont vraiment facile à élever, sous peine que l'on prends le temps de leur offrir, de la place, un 96 litres suffit à un couple, sachant que la reproduction arrivera assez vite, ce volume sera vite rempli, les parents acceptent et tolére leur jeunes jusqu'à un âge très avancé, le mâle (père) tolére ses jeunes même si ils sont apte à se reproduire (voir photos, peu nombreuses à mon grand regret, je n'ai pas non plus trouvé de photo de la femelle bien mise en valeur)

Les jeunes ne sont pas difficiles et sont plus actifs et plus vif, plus robuste que ceux des Apisto, la garde des parents est exellente, trop même, les jeunes acceptent rapidement des nauplii mais ils ne crachent pas sur la nourriture inerte, stimulé par les parents qui sont plus communicatifs avec leur jeunes que les Apistogrammas, il y a un fossé dans leur soins, même si les femelles Apisto sont attentives et très dévoués, niveau nourriture elles laissent leur alevins se débrouiller, les conduisant dans différents endroits, tandis que j'ai constaté, que les Pelvicachromis pouvaient aller jusqu'à "éduquer" leur jeunes à utiliser toutes les ressources alimentaires possibles, du moment que c'est adapté, pour exemple ils peuvent gober des granulés ou flocons de nourriture, les macher et les recracher en fine particules sous le nez de leur jeunes... Très intéressant à observer, mais celà dit c'est enlever le mérite des Apistogramma, car il y a une différence énorme entre les deux CN (P.pulcher et taeniatus, ne sont logiquement plus des CN au vu de leur taille), l'une éléve ses jeunes seule et subit une forte pression, allant jusqu'à éviter d'aller chercher sa nourriture de peur de laisser ses jeunes sans défense, il n'y a qu'une paire d'yeux pour surveiller les alentours, donc moins de place à autre chose que la surveillance des jeunes, le rgroupement, les soins... tandis que l'autre éléve ses jeunes à deux, donc deux fois moins de pression car l'un compte sur l'autre pour l'aide en cas de soucis, ça laisse un peu de temps, pour dévelloper un comportement/lien plus fort avec les jeunes et ça se voit par la suite, quand on vois les couples vivre en parfaite harmonie avec leur jeunes mature sexuellement...

Le défaut majeur car oui ils ont un défaut de taille, c'est la difficulté à placer les jeunes, je connais un magasin qui me prenait et me reprendra mes Apisto avec plaisir, je peux même leur fournir par camion entier, il n'y aurait pas de soucis ##06 mais la seule evocation des Pelvicachromis les font se refermer... Ils ne sont pas intéréssés, trop focalisé sur le P.pulcher commun, pas intéressant à leur goût il en oublie les autres espèces, en plus ayant eu plus de mâles que de femelles, c'est dire comment j'ai galéré pour donner, échanger tout mes jeunes, d'ailleurs ils m'en restaient quelques uns qui ont dû finir leur vie en compagnie de leur parents... C'est ce qui ma fait abandonner les Pelvicachromis, le fait de voir des jeunes sans avenir ailleurs que dans mes bacs, resté là sans être diffusé, car décrié, ça m'a un peu rebuté, à moins de trouver un jour un endroit où je pourrais les placcer, je doute avec regret me relancer dans les Pelvicachromis taeniatus, pourtant mon coeur me chante une autre chanson, j'ai et je garderais une place particulière pour les P.taeniatus Kienke

Place aux photos



Le couple en parade, la femelle, prends très souvent l'initiative de la ponte, harcelant parfois les mâles pour qu'ils succombent, les mâles Pelvacachromis sont bien plus sage que les mâles Apistogramma, mais il ne faut pas oublier qu'ils peuvent avoir leur saut d'humeur également, un aquarium de 96 litres spécifique et bien aménagé, racines, végétation est plus que conseillé


La mère en compagnie de jeunes presque mature, malgrè celà elle reste "fidéle" à son mâle



Une jeune femelle, avec son jeune frère, le sexage des individus est très aisé et relativement tôt



troupe de jeunes, un petit jeu tiens, à vous de trouver la jeune femelle dans le "lot" Smile

vous gagnez quoi ? .... Le droit de rejouer ##06


Les Pelvicachromis on tendance à manger vite et en grande quantité, heureusement les adultes, sont plus discipliné et savent montrer une certaine limite, les jeunes sont beaucoup plus gloutons... à moins qu'ils soient plus rapide pour attraper la nourriture... C'est plutôt ça et celui - ci semble très rapide ##06 Attention tout de même de ne pas surdoser trop souvent, comme l'a dis Blurami dans son Post précédent, toute nourriture, n'est pas bonne à donner trop souvent, les vers rouge attention...



Le trait orange sous l'oeil est fortement marqué sur les adultes dominants, j'aime bien Smile





Mon ancien bac spécial P. taeniatus Kienke, il es très rare que je ne mette pas de sable, dans ce cas, j'ai transféré la famille entière dans le 96 litres aménagé pour eux, pas de sable certes mais beaucoup de mousse pour compenser, d'ailleurs ils apprècient autant de farfouiller dedans,en l'absence de mousse il est mieux d'avoir du sable a grain rond sans arrêtes et le plus fin possible, sinon l'idéal sable fin et mousse Smile













91default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 18 Aoû 2014 - 11:13

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Vraiment joli,
pas de tension dans le bacs?

92default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 18 Aoû 2014 - 11:44

Diabolo901


Membre : Accro
Membre : Accro
Je ne connaissais pas du tout cette espèce, mais c'est franchement un beau poisson! (et je reste modeste!)

C'est dommage qu'elle soit aussi difficile à diffuser...  ##22

93default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 18 Aoû 2014 - 12:08

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
- Lapsus : Je n'ai jamais vu de réel tension, juste de temps en temps des intimidations entre les jeunes, mais, comparé aux Apistogramma (en régle général) ça ne va pas plus loin (j'ai déjà vu des jeunes Apistos se battrent entre eux, sans que ça soit méchant) , Apistogramma et Pelvicachromis aiment se sentir entouré des siens (groupe), même si il peu y avoir des heurts durant les reproductions (ils respectent leur jeunes d'avant, qu'ils tiennent à l'écart par intimidation), mais les Pelvicachromis, sont largement plus tolérant envers leur congénéres et les autres Cichlidés que les Apistogramma, par contre naturellement en période de reproduction, c'est une autre chanson, mais tant qu'il y a des jeunes à garder, je n'ai jamais vu mon mâle accepter les avances de sa femelle (car la femelle chez les Pelvica prends très souvent l'initiative), par contre les parents n'ont jamais montré un signe d'agressivité physzique, même sur les clichés que j'ai posté plus haut, pourtant on s'apperçoit que les jeunes sont déjà de belle taille

ATTENTION, je n'ai plus cette espèce il s'agit de mes vieux clichés

Autre différences avec les Apisto (régle générale)

Les jeunes femelles de la ponte ^parade assez tôt auprès de leur frères, elles semblen,t être plus vite mature, sans succès, vu que les mâles semblent prendre un peu plus de temps avant d'être mature, je constate l'inverse chez les Apistos (en ce moment m^me avec la première ponte d'abacaxis) où les mâles tentent déjà leur premières parades, pas encore au point d'ailleurs Smile))  auprès de leur jeunes soeur (indifférentes) leur naissance mi avril Smile

Diabolo901
C'est vrai qu'ils sont beaux et agréable à maintenir, plus simple que certains Apistogramma, c'est bien agréable de tenter une fois d'en avoir chez sois, d'autant plus que c'est vraiment un autre mode de vie que les Apistogrammas (qui ont des comportements et mode de repro diversifié pourtant), le bémol reste de taille celà dit, les repro monte vite a +80 jeunes avec un taux de réussite de +80% en milieu artificiel (aquarium) si l'entretien est fait correctement, donc si pas de repreneur, tu es bien embêté Smile

94default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 18 Aoû 2014 - 14:20

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Oui oui j'avait vu pour les vieux clichés, mais tu fais bien de préciser, ils sont d'une qualité surprenante!

Ce qui est drôle avec ce poissons c'est que malgré que a chaque photo de celui ci je le trouve magnifique, mais j'ai pas envie d'en avoir chez moi et en magasin il ne fait pas envie alors que si j'avais la place j'aurais une bonne dizaine d'espèce d'apisto qui me font craquer + autant d'espèce de Tanganyika...
étrange confused 

95default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 18 Aoû 2014 - 14:29

L46


Spécialiste ventouses
Spécialiste ventouses
Si tu veux du CN ressemblant aux poissons du Tanganyika tu as ceux ci  Arrow 



Biotoecus opercularis,petits Cichlidae d'eau acide des environs du rio Negro au Brésil   Wink 

L46

http://www.aquariophilie.org/pages/poisson_hypancistrus_zebra.ph

96default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 18 Aoû 2014 - 22:02

Diabolo901


Membre : Accro
Membre : Accro
En effet, ça en fait des jeunes!  ##06 

L46: ils ont un air de characidés ces petits cichlidés. Je n'en n'avais jamais entendu parlé en tout cas ^^

97default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 18 Aoû 2014 - 22:17

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@lapsus a écrit:Oui oui j'avait vu pour les vieux clichés, mais tu fais bien de préciser, ils sont d'une qualité surprenante!

*****
Merci, ces photos ont étaient prises avec un NIKON coolpix compact que j'ai encore, malgrè cela c'est vrai qu'il shoot bien, par contre je posterais d'autres photos avec une qualité bien moindre, avant d'avoir celui-ci, j' emprunté des appareils à droite et à gauche au boulot, maintenant je reste sur du NIKON, mais en reflex, j'aime beaucoup cette marque Smile

Ce qui est drôle avec ce poissons c'est que malgré que a chaque photo de celui ci je le trouve magnifique, mais j'ai pas envie d'en avoir chez moi et en magasin il ne fait pas envie alors que si j'avais la place j'aurais une bonne dizaine d'espèce d'apisto qui me font craquer + autant d'espèce de Tanganyika...
étrange confused 
************
Pas si étrange, je suis un peu comme toi, je reste bien accroché aux Apistos qui ont quelques chose, ce petit truc que d'autres poissons n'ont pas, j'arrive même à apprécier les espèces moins coloré que les Pelvicas, comme les A. mendezi Barcelos que j'ai déjà eu et je pense reprendre un jour (un prochain post traitera d'eux Smile ) les Apisto soit on en tombe raide soit on passe son chemin, mais comme je l'ai déjà dit on ne reste pas indifférent à ses petits diablotin  ##06 

Le Tanga je ne connais pas, mais j'aime bien les petites espèces vivant dans les coquilles d'escargots, ça doit être interessant à observer, il y en a dans mon club  ##10 

98default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Lun 18 Aoû 2014 - 22:23

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@L46 a écrit:Si tu veux du CN ressemblant aux poissons du Tanganyika tu as ceux ci  Arrow 



Biotoecus opercularis,petits Cichlidae d'eau acide des environs du rio Negro au Brésil   Wink 

L46

Les Biotoecus opercularis, sont vraiment sympa, malgrès leur air allongé, je trouve qu'ils ont un petit truc en commun avec les Microgeophagus, je ne connais pas le Tanganyka donc pas de référence, par contre L46, si tu veux présenter tes protégés sur le post, ça serait avec plaisir, car les Biotoecus, ne sont pas assez représenté, malgrè qu'ils aient leur charmes  ##05 

PS : merci pour le lien concernant la nourriture congelé/vivante, je tenterais une commande dés que les livraisons reprendront, en tout cas tu vis dans un beau petit coin Smile

99default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 19 Aoû 2014 - 10:58

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Merci L46 je connaissais pas non plus, on dirai des xenotilapia...
A surveiller cette bète...

@Berg les conchylicoles sont vraiment sympa a observé, j'ai eu des Néolamprologus Multifasciatus, vie en coquille et en colonie,
capable de te retourner tous le sable du bac en un rien de temps, quand je reprend mes anciennes photos, toute les semaines, j'avait un décor différent: un mur de sable a gauche puis a droite enfin 2 petits au milieux... Désolé la nostalgie me met H.S. quoi que le N.Multifasciatus reste un CN ##06 

100default Re: Histoires d'Apistogramma et autres CN le Mar 19 Aoû 2014 - 11:19

L46


Spécialiste ventouses
Spécialiste ventouses
Merci  Very Happy 

Je vais reprendre le schéma de Blurami pour vous présenter les Biotoecus opercularis  Arrow 

Biotoecus opercularis

Maintenance & Expérience:
Espèce assez calme aux relations inter ou intra spécifiques sans grande agressivité. D'après mon expérience je pense qu'une maintenance en groupe ou avec d'autres poissons est préférable à une maintenance en couple. Par contre si on vise la repro il faut maintenir le couple seul car j'ai peur qu'il ne soient pas de gros protecteurs d'alevins.
Espèce acidophile surtout pour la reproduction où il faut descendre vers les 4.
Pour la taille du bac il sont dans un 120 l mais je pense que vu leur taille (3,5 à 4 cm) un 40 litres devrait être suffisant.

Ils s'adaptent bien aux nourritures inertes (congelées puis sèches) et nécessitent un substrat d'une granulométrie très fine qu'ils prennent en bouche pour creuser des excavations.

Taille & dimorphisme:

Les mâles peuvent atteindre 4 cm contre 3,5 pour la femelle.

Le dimorphisme sexuel est bien visible, le mâle possède un liseré très fin qui traverse horizontalement le milieu de sa nageoire dorsale, la femelle quant à elle a les premiers rayons de sa nageoire dorsale de couleur noire.

La reproduction

Elle se déroule sous un pierre dans une cuvette creusée par les parents. Les oeufs éclosent au bout de 2 jours et la nage libre arrive vers le 5 ème jour après la ponte. Les jeunes peuvent être directement nourris aux nauplies d'artémias et ils ont une croissance rapide.

Quelques photos:


Le couple


Le mâle


Le mâle


La femelle

Les jeunes:










Sur 3 repro une s'est déroulée sous la surveillance des deux parents, une s'est faite dévorée par les premiers alevins en place et la troisième est sous la garde exclusive de la mère qui empêche le mâle de s'approcher des jeunes.

L46

http://www.aquariophilie.org/pages/poisson_hypancistrus_zebra.ph

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 9]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum