Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1default Co2 le Mer 30 Juil 2014 - 22:49

fab79


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Salut tout le monde,

je me demandais à quoi cela sert de mettre du C02 dans l'aquarium... pour les plantes, pour les poissons, pour modifier les paramètres de l'eau..??
Est ce obligatoire?
Si oui quelle méthode est la meilleure. Pompe ou pastilles??

ça fait pas mal de questions mais j'apprend donc je suis curieux ##06 

Merci pour votre aide

2default Re: Co2 le Jeu 31 Juil 2014 - 0:44

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Salut,

Le CO2 sert principalement à faire pousser les plantes.

D'autre part, en l'absence d'une substance acide comme celle libérée par de la tourbe ou des feuilles de chêne par exemple, garder une concentration en CO2 constante dans l'eau permet de stabiliser le pH.

La concentration en CO2 dans l'eau d'un aquarium varie sur une période de 24h. Pendant la nuit, les poissons et les plantes rejettent du CO2 lorsqu'ils respirent.
De la journée, en présence de lumière, les plantes consomment le CO2 pour réaliser la photosynthèse.

Ainsi donc, au matin, juste avant l'allumage des lampes, le taux de CO2 dans l'eau est maximum car il s' est accumulé au cours de la nuit et au soir, juste après l'extinction des lampes, il est minimum car il a été consommé par les plantes.

Si ton aquarium est peu planté ou moyennement planté avec un éclairage faible, tu peux te passer de CO2 ou tu peux utiliser des pastilles de CO2.
Si ton aquarium est fortement planté ou moyennement planté avec un éclairage important, il est préférable d'injecter du CO2 en bouteille.
Une autre solution est d'apporter du carbone liquide mais dans ce cas, il reste toujours le problème de la variation du pH.

Il n'y a pas de solution standard. Tout dépend de tes objectifs en terme de plantation, d'éclairage et de population. En général, le choix de ta population te permettra de fixer les paramètres de ton eau (GH/KH/pH). L'ensemble (éclairage, plantation, paramètres de l'eau) formant un tout qui te permettra alors de décider si oui ou non tu as intérêt à injecter du CO2 et sous quelle forme Wink

3default Re: Co2 le Jeu 31 Juil 2014 - 4:52

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
+1 avec superloupiot
Le CO2 dissous dans l'eau est la principale source de Carbone des plantes.
Les plantes sont constituées de près de 50% de Carbone quand on en fait l'analyse sur extraits secs.
Donc un taux insuffisant pendant une durée insuffisante peut être un facteur limitant de croissance et bonne santé.
Lorsqu'il n'y a pas d'ajouts dans l'eau de substances actives comme la tourbe, les fruits d'aulne etc, pH, KH et taux de CO2 dissous sont liés suivant la table du lien ci-dessous :
http://www.littlegreencorner.com/tipsdropchecker.html
Dans ce cas, on essaie de déterminer et d'avoir la valeur idéale de KH.
Ensuite on régule par le CO2 pour obtenir le pH souhaité (tout en restant donc à un taux de CO2 correct pour les plantes et non toxique pour les poissons).

4default Re: Co2 le Jeu 31 Juil 2014 - 7:13

fab79


Membre : Habitué
Membre : Habitué
L'eclairage de mon aquarium se fait de 15h à 22h (7heure) j'ai régler comme cela car avant je mettai 9h d'éclairage et des algues sont apparue sur mes plantes. Depuis que j'ai baissé les algues diminues...C'est juste ma démarche??
J'ai 3 anubias, 4 grandes plantes à larges feuilles et 3 moyenne (me rappel plus des noms). A part les anubias les autres poussent assez vite. Je mets de l'engrai a chaque changement d'eau ( 1X/semaine)

Si j'opte pour les pastilles, faut que j'en mette tout les jours??

5default Re: Co2 le Jeu 31 Juil 2014 - 7:54

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Avant de te répondre, il faudrait que tu nous dises de quel type d'algue il s'agit.
Si tu pouvais également mettre une photo d'ensemble de ton bac planté pour que l'on se fasse une idée plus précise.

6default Re: Co2 le Jeu 31 Juil 2014 - 9:36

fab79


Membre : Habitué
Membre : Habitué
" />

Voici mon aquarium.
Les algues sont petites, vertes et un peu filamenteuses... elles se mettent principalement sur les plantes...

7default Re: Co2 le Jeu 31 Juil 2014 - 14:01

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Les algues sont un grand sujet de préoccupation pour les aquariophiles.

Les algues vertes sont des végétaux qui ont les mêmes besoins primaires que les plantes sauf qu'elles n'ont pas de racine et puisent leur nourriture directement dans l'eau alors que les plantes puisent la nourriture dans le sol et dans l'eau.
Par conséquent, lorsque l'on veut faire pousser des plantes, on doit créer un milieu propice à leur développement et ce milieu profite aussi bien aux algues qu'aux plantes. La ou les plantes poussent, les algues aussi.

Un milieu propice pour les végétaux est un milieu dans lequel il y a de la lumière et du CO2 pour réaliser la photosynthèse et un milieu dans lequel il y a des nutriments pour fabriquer de la matière végétale.

Pour combattre les algues, si on exclu les produits chimiques, il y a deux possibilités:
1) Rendre le milieu impropre au développement des végétaux
2) Amener une situation dans laquelle les plantes sont en nombre suffisant pour créer une concurrence alimentaire telle que les algues ne trouvent plus suffisamment de nutriments pour pousser.

En ce sens, diminuer le temps d'éclairage revient à opter pour la solution numéro 1. Tu essaies de faire disparaître les algues en rendant le milieu non propice au développement des végétaux. Si c'est l'option que tu choisis, introduire du CO2 ne paraît pas logique car cette action est plutôt tournée vers la solution 2 ou tu essaies de créer un milieu propice au développement des plantes!

Tu dois choisir ton camp.

Il faut également réaliser qu'il est extrêmement difficile de créer un milieu non propice au développements des végétaux, d'autant plus que les algues étant des végétaux plus simples que les plantes, elles de développeront plus facilement dans un environnement moins propice au développement des végétaux que les plantes. Donc, si tu vas dans cette direction, il est plus que probable que tes plantes disparaîtront en même temps que les algues.
En général, on arrive jamais à rendre le milieu complétement impropre au développement des végétaux et cela abouti à une situation ou on diminue le temps d'éclairage, on ne fertilise pas, le taux de nitrates reste assez élevé et finalement, les plantes poussent lentement et meurent régulièrement (ou présentent des signes importants de carence), les algues apparaissent régulièrement en quantité limitée et il suffit de les enlever lors du nettoyage de l'aquarium chaque semaine.

Tu peux également essayer de te diriger vers la solution 2, mais je pense qu'il n'y a pas de demi mesure et qu'il faut dans ce cas planter ton aquarium bien plus qu'il ne l'est à présent.
Je dirais qu'aujourd'hui ton aquarium est le fruit de la vue humaine que l'on en a, c'est-à-dire qu'on le rend très esthétique (ton aquarium est en effet du plus bel effet), mais qu'il est à 100 lieues de ce que la nature à prévu : c'est à dire un développement sauvage de plantes dans un milieu propice! C'est à cette seule condition que tu pourras éviter les algues dans un milieu propice au développement des végétaux.
Souvent, on ne procède qu'à demi mesure, c'est-à-dire que l'on met quelques plantes et que l'on fertilise pour les faire pousser. Comme elles sont en nombre insuffisants pour réellement concurrencer les algues, les algues se développent également jusqu'à parfois renverser la situation, c'est-à-dire que c'est les algues qui font une concurrence telle aux plantes que les plantes disparaissent.
C'est à mon avis ce qui de passerait si aujourd'hui tu injectais du CO2 dans ton aquarium!

Pour toi comprendre ce qu'est un aquarium planté, je te suggère de visionner les vidéos de la galerie de Tagashi Amano. Par contre, arriver à de tels résultats est très difficile et coûte cher.
En tant que débutant, on va te conseiller de mettre des plantes en nombre à pousse facile et rapide pour concurrencer les algues. Cette technique va fonctionner, mais son désavantage est que l'aquarium va rapidement devenir une forêt vierge (les plans de la nature) au détriment de l'esthétique (la vue humaine).
Il est cependant possible de concilier esthétiques et aquarium bien planté, mais cela s'acquiert avec beaucoup d'expérience et de technique. Il faut apprendre à connaître les plantes, leur taille définitive, leur vitesse de croissance et leur besoin en lumière, CO2 et nutriments. Le type de sol nutritif est également important ainsi que la granularité de la couche supérieure du sol qui limitera le type de plantes que tu peux y mettre.

Je t'invite donc à réfléchir à ce que tu veux faire tout en sachant que te diriger vers la solution deux est un  long chemin qui va te demander beaucoup de temps, de recherche, de travail et qui finalement revient assez cher. Mais personnellement, je pense que cela en vaut la peine surtout si l'aquariophilie est un hobby pour toi.

Pour terminer ma prose (je sais, je n'arrive pas à expliquer les choses en une ou deux phrases seulement), j'ajouterai que dans le combat contre les algues, il faut également introduire des mangeurs d'algues tels les crevettes, otocinclus ou Crossocheilus siamensis par exemple. Mais attention, on ne peut introduire ces poissons dans tout les types d'aquarium et ils ne seront jamais efficace en cas d'un environnement non équilibré. Il faut plutôt les voir comme des régulateurs de perturbation dans un système équilibré ainsi que comme une aide à la convergence du système au démarrage!
Mon conseil à ce sujet : méfiance. il faut introduire ces mangeurs d'algues à bon escient après y avoir mûrement réfléchit.

8default Re: Co2 le Jeu 31 Juil 2014 - 14:27

fab79


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Et ben dis donc....merci pour cette super explication!
Vu que l'aquariophilie est devenu une passion (merci ma fille de 7ans  ##06 ) je vais plutôt opter pour la deuxième solution.
Je vais réamenager un coup mon décor et rajouter des plantes à croissance rapide et pour les "mangeur d'algues" je verrais plus tard
C'est vrai qu'avec un peu de recul mon aquarium fait un peu "artificiel".
Merci beaucoup pour ces précieux conseils.

9default Re: Co2 le Jeu 31 Juil 2014 - 15:59

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Avant de modifier, je te conseille de te renseigner sur les différentes types d'aquascaping au travers des vidéos, photos et descriptions que tu trouveras sur internet. Tagashi Amano est une référence dans le domaine. Il y a également the green machine qui donne des explications.

Fais toi d'abord une idée de ce que tu aimerais comme paysage ou comme type d'aquascaping.
Je trouve le décor de ton aquarium très joli. Il faut juste le planter plus. Toute la difficulté réside dans le choix des bonne plantes, celles qui vont te plaire et qui en même temps sont compatibles de la taille de ton aquarium.
Dans beaucoup d'aquarium bien planté, il y a des plantes gazonnantes qui recouvrent tous le sol. Cela permet d'avoir une grande surface de plantation.

Il vaut mieux choisir des plantes qui auront la place pour se développer sans devoir être taillées de moitié chaque semaine.

Lorsque tu mets des plante à croissance moins rapide, il devient plus difficile d'éviter l'apparition des algues au démarrage. Pendant cette phase, les mangeurs d'algues peuvent être de précieux alliés.

Les plantes gazonnantes et les mousses capturent et retiennent la nourriture non consommée ainsi que les excréments des poissons. Ce sont donc d'excellents foyers pour des départs d'algues. Il faut bien les observer et ne pas hésiter à tailler les feuilles ou portions qui ont des algues qui poussent dessus.
En général, les plantes gazonnantes ont des besoins plus élevé en terme d'éclairage et de CO2. De ce fait, tu crées un milieu très propice au développement de tout type de végétaux. C'est la raison pour laquelle les algues apparaissent très vite également.

10default Re: Co2 le Jeu 31 Juil 2014 - 17:52

fab79


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Je vais pas tout chambouler non plus... ##06 
Je vais modifier l'emplacement de racines avec les anubias (style mettre du même côté) et rajouter des plantes facile d'entretien pour débuter.
Et pourquoi pas mettre un banc de 6 otocinclus. Du coup faut leur prévoir une alimentation adaptée non???

11default Re: Co2 le Jeu 31 Juil 2014 - 19:45

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
D'après ce que j'ai pu observer, les otocinclus ne mangent pas les algues filamenteuses.
Ils broutent plutôt les algues de types encroûtantes qui apparaissent sur certaines feuilles, décors et parfois sur les vitres.
Ils aiment bien les larges feuilles.

Avant d'en introduire, tu dois vérifier la compatibilité des paramètres de ton eau avec les besoins de ces poissons (GH, pH, température et dimension de ton aquarium). Et oui, il faut les nourrir avec des comprimés de fond par exemple.

12default Re: Co2 le Jeu 31 Juil 2014 - 21:40

fab79


Membre : Habitué
Membre : Habitué
D'après mes investigations mes paramètres joue avec ces poissons....
Je vais réfléchir à la question quand même!

Merci encore pour tous ces renseignement

13default Re: Co2 le Ven 1 Aoû 2014 - 9:36

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Belle prose en effet superloupiot, mais si je partage souvent ton analyse je ne suis pas tout à fait d'accord avec ta synthèse et la façon de combattre les algues.
Que les plantes et les algues fassent partie du même règne, qu'elles aient besoin des mêmes choses etc, OK.
Que les algues soient des organismes plus simples, encore OK.
Mais ta conclusion :
@superloupiot a écrit:(...)
Pour combattre les algues, si on exclu les produits chimiques, il y a deux possibilités:
1) Rendre le milieu impropre au développement des végétaux
2) Amener une situation dans laquelle les plantes sont en nombre suffisant pour créer une concurrence alimentaire telle que les algues ne trouvent plus suffisamment de nutriments pour pousser. ##15 
(...)
me paraît un peu trop radicale, c'est binaire, noir ou blanc.

Pour moi le maître-mot pour combattre les algues n'est pas de planter mais d'atteindre un équilibre.
Or on peut atteindre un équilibre sans nécessairement avoir un bac très planté.

Les algues sont des organismes inférieurs comparés aux plantes.
Dans des conditions critiques, conditions extrêmes ou changeant rapidement, les algues ont souvent cette faculté de "s'adapter plus vite" pour pouvoir se développer. Ce n'est pas le fait que les algues soient flexibles ou tolérantes, mais il existera quasiment toujours une sorte d'algue, pas toujours visible au départ mais bien présente, qui saura tirer profit d'une certaine situation pour se développer au détriment des plantes et même des autres algues!
Par contre dès que les conditions se stabilisent, l'Evolution a montré que les plantes, organismes supérieurs, prenaient finalement le dessus dans la compétition. C'est un processus lent mais inévitable.
Néanmoins dès qu'on se retrouve dans une situation extrême et/ou instable, où l'équilibre qui s'était établi est perturbé, alors les plantes sont à la peine et les algues reprennent le dessus, comme dans un cours d'eau soudainement pollué par des rejets urbains ou plus simplement une mare qui s'assèche exposée en pleine canicule.

Comment cela se traduit-il dans nos bacs?
Le démarrage d'un bac s'apparente en fait à un milieu chaotique, un peu comme la création du monde, pas étonnant que les algues se développent idéalement dans de telles conditions!
Par exemple, ceux qui veulent un beau bac planté et démarrent avec des plantes du commerce vendues sous leur forme émergée, un sol riche, un éclairage puissant et de l'engrais dès le départ, font une erreur en pensant que c'est le milieu parfait pour avoir rapidement de belles plantes car c'est oublier que les algues vont démarrer plus vite.
Mais plus tard également, au changement d'un tube ou à l'ajout d'engrais, les algues peuvent apparaître alors qu'on pensait au contraire bien faire pour les plantes.
La première erreur c'est de mettre toutes les plantes au même niveau : il y a plusieurs sortes d'algues, chez les plantes aussi et avec des besoins différents.
Tropica par exemple a voulu simplifier le choix des plantes pour le consommateur en les classant en 3 catégories "Easy", "Medium" et "Advanced", correspondant à leur besoin en lumière avec une information sur leur taille maximale pour qu'on puisse réfléchir à son bel aquascaping, et c'est tout.
J'ai un vieux livre d'aquarium chez Nathan qui doit bien avoir 30 ans où chaque plante était détaillée avec ses besoins en lumière certes, mais aussi température, pH et nature du sol, encore plus de paramètres que pour un poisson!
Tenter de démarrer un bac pour atteindre rapidement un équilibre c'est avoir des paramètres et les plantes qui vont avec. Aujourd'hui on choisit les plantes pour leurs formes et couleurs avant tout, on ne s'interroge pas si en les mettant ensemble on fait un ensemble cohérent d'un point de vue "besoins", pourtant on le fait bien pour les poissons.
Un bac standard d'il y a 30 ans était facilement équilibré et sans algues : l'éclairage n'était pas trop puissant, le sol pas trop riche et les plantes pas trop exigeantes. Tout cela sans injection de CO2 industriel. La plupart des plantes disponibles alors sur le marché pouvaient même extraire le Carbone des ions bicarbonates comme l'Egeria densa.
Aujourd'hui le choix des plantes est immense mais les paramètres à maîtriser si on veut les faire cohabiter le sont tout autant. Et pour peu qu'on se trompe, pas ou trop de lumière, pas assez ou trop d'engrais etc, et on perd l'équilibre avec apparition des algues. Si on essaye de rétablir la situation avec des changements radicaux, nouveau chaos et maintien ou apparition d'autres algues!
A méditer.

14default Re: Co2 le Ven 1 Aoû 2014 - 14:15

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Bonjour Ha-Dê,

Je ne prétendrai pas savoir ou se trouve la vérité, mais peut-être ai-je un autre point de vue que toi maintenant.

Je constate simplement que les professionnels de l'aquascaping plantent en une fois leur aquarium et y mette directement l'intensité lumineuse et le CO2 nécessaire. Ils s'aident également de mangeur d'algues dés le démarrage. Pour moi, cela a du sens, comme tu le dis, au démarrage, le milieu est propice au développement car il est riche. Je pense que les mangeurs d'algues sont là pour faire converger le système en faveur des plantes. D'autre part, si tu veux mettre dans ton aquarium des plantes plus exigeantes, il faut bien leur offrir immédiatement ce dont elles ont besoin.

Je me raccroche également à ma propre expérience. J'ai effectivement démarré avec un milieu riche et quelques plantes. Et je pense que le problème se situait principalement à ce niveau, je n'avais pas assez de plantes pour diminuer les teneurs en macroéléments et donc les algues en ont profités et se sont développées. J'ai galéré pendant 8 mois, en replantant, mais cela n'a pas donné de résultat. Et je pense que c'est parce que je n'avais jamais complétement éradiqué toutes les algues de l'aquarium. En tout cas, contrairement à ce que j'avais lu, chez moi les algues ne sont jamais partie toute seule. J'ai pourtant tout essayé, diminuer l'intensité d'éclairage, diminuer la durée d'éclairage, diminuer la fertilisation, remplacer les LEDs par des tubes néon. Seul effet : les feuilles des plantes pourrissaient et les algues restaient pareille à elle même.
De plus, j'ai toujours eu des taux de NO3 et de PO4 à 0. Je ne pense donc pas que l'on peut dire que mon aquarium était déséquilibré.

J'ai solutionné mon problème le jour ou j'ai tout nettoyé et replanté. Mais cette fois-ci, j'ai planté beaucoup plus. Même si j'avais des plantes rapides, j'ai également mis des cryptocoryne et une Nymphaea Lotus, qui sont des plantes qui poussent lentement.
Les premiers jours, je suis resté avec un demi éclairage Néon pendant deux semaines. Les plantes commençaient à se développer. Et ensuite, je me suis dit que c'était trop bête de ne pas directement profiter de mes lampes LED plus puissantes et j'ai fait un remplacement sec des mes tubes Néons par mes deux rampes LEDs. J'ai eu un ou deux poils d'algues filamenteuses que mes deux crossocheilus siamensis ont mangés. Et les plantes se sont alors développées à un rythme élevé pour les plantes à pousse rapides et à un rythme modéré pour les cryptocorynes et le lotus. Et je n'ai plus jamais eu d'algues! Aujourd'hui, j'ajoute une fertilisation complète ainsi que du NO3 et du PO4. Je n'observe plus de carence au niveau de mes plantes et je n'ai toujours pas d'algues malgré cette fertilisation. Mais tout les taux mesurables sont à 0 malgré cette fertilisation (sauf pour le potassium, mais c'est un autre problème).

Les paramètres dont tu parles pour les plantes, pour moi il s'agit simplement de la quantité de lumière, de la concentration en CO2, de la dureté de l'eau, de la température et de la composition et texture du sol. Et il y a une certitude que certaines plantes nécessitent beaucoup de lumière et de CO2 pour se développer. Pour moi, le classement de tropica est juste là pour indiquer ces paramètres car si tu crées les conditions pour faire pousser une plante classée comme difficile, de par la même, tu rends ton milieu propice à la vie et donc au développement des algues.
C'est à mon avis la seule raison pour laquelle il y a ce genre de classement, cela permet de mettre en garde. Si tu essayes de développer ce genre de plante sans y mettre les moyens, c'est le développement d'algues assurés.
D'ailleur, j'en suis venu à la conclusion que tout les aquariums du commerce étaient à la base prévu pour les débutants avec un sous-équipement au niveau lumière, avec des filtres plein d'anti-nitrate et anti-phosphate, comme si les fabricants considéraient que le débutant ne planterait presque pas son aquarium et donc qu'il fallait le plus possible rendre le milieu impropre aux développements des plantes et je suis certain que tout cela est dans le but de réduire les algues.

Et donc, ici je ne suis probablement plus très d'accord avec toi. Il ne s'agit pas tellement d'équilibre, mais plutôt de concurrence. Ce que l'on appelle l'équilibre va naître de la concurrence. Pour faire concurrence, il faut beaucoup planter, afin que les plantes appauvrissent le milieu aquatique dans lequel elles se trouvent et ne laissent aucune chance aux algues de se développer. Le démarrage est très délicat car le vainqueur pourrait ne pas être celui que l'on veut. Les mangeurs d'algues sont nécessaires dés le démarrage et surtout au démarrage.

Comme tu le dis, les algues arrivent en même temps que les plantes. Lorsque tu plantes une plante, tu introduis des algues en même temps. Pour les combattre, il ne faut pas les laisser se développer (mangeurs d'algues, intervention de l'aquariophile). Mais ce combat ne doit pas se faire en appauvrissant le milieu. Le milieu doit recevoir les conditions nécessaires au plantes les plus exigeantes qui y sont introduites autrement c'est l'échec assuré.

15default Re: Co2 le Ven 1 Aoû 2014 - 15:03

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Je ne vais pas être exhaustif mais en quelques points :

. tu mentionnes que dans ta 1° expérience tes taux de nitrates et phosphates étaient nuls, pourtant tu n'en tires pas la conclusion que les algues trouvaient peut-être là un terrain favorable (par rapport à des plantes affaiblies) ; pourtant tu en ajoutes depuis...

. chez Tropica, les catégories à mon avis sont plutôt là pour avertir par exemple qu'une plante "advanced" aura besoin de beaucoup de lumière et d'injection de CO2, sinon elle mourra tout simplement! plutôt que pour prévenir qu'il y a un risque d'avoir des algues en mettant de telles conditions... non?

. concernant les pros de l'aquascaping, ce sont des professionnels, qui font beaucoup de bacs et qui ont donc leurs recettes : quantité de substrat, qualité de l'eau, quantité de CO2, choix des plantes et "accompagnateurs" (= mangeurs d'algues), ils ne sont là que pour un côté esthétique et brouter quelques algues disgracieuses. Si le bac est parti pour en être envahi, ils ne pourront rien faire. Les pros peuvent se planter mais avec l'expérience de moins en moins, y compris en sachant "comment récupérer un bac sur la mauvaise pente" (changement d'eau par exemple).
Justement ils ont déjà un équilibre en tête.
Mais on peut vouloir les copier et se tromper sur le dosage d'engrais et c'est la catastrophe. Ces bacs sont border line!

. mon bac peu planté, beaucoup de poissons et de nitrates (200 puis 40 ppm grâce aux Pistias) et quelques algues sur les pierres qui n'évoluent pas :


L'éclairage est assez puissant mais tamisé par les flottantes. Les Anubias malgré leur croissance lente semblent apporter un équilibre dans un bac.
C'est une plante solide mais qui n'est pas non plus par hasard dans les bacs (ou terrariums).

Au final, quand je pense à l'équilibre du bac, je ne pense pas forcément en termes d'algues, je ne fais pas une fixation dessus. Un bac peut tourner avec quelques algues, un autre sans peut être problématique avec des poissons et des plantes pas en forme...

16default Re: Co2 le Ven 1 Aoû 2014 - 22:03

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Globalement je pense que l'on est plus ou moins d'accord mais le domaine est trop vaste pour l'expliquer dans des fils de discussions.
Néanmoins, une ou deux réponses!

@Ha-Dê a écrit:

. tu mentionnes que dans ta 1° expérience tes taux de nitrates et phosphates étaient nuls, pourtant tu n'en tires pas la conclusion que les algues trouvaient peut-être là un terrain favorable (par rapport à des plantes affaiblies) ; pourtant tu en ajoutes depuis...
Dans mon cas, les algues étant devenues majoritaires, c'est elles qui consommaient tout les NO3 et le PO4 au détriment des plantes.
La solution pour moi a été de tout retirer et de bien replanter. Aujourd'hui, c'est l'inverse : les plantes consomment tout les NO3 et PO4 au détriment des algues.

@Ha-Dê a écrit:Je ne vais pas être exhaustif mais en quelques points :

. chez Tropica, les catégories à mon avis sont plutôt là pour avertir par exemple qu'une plante "advanced" aura besoin de beaucoup de lumière et d'injection de CO2, sinon elle mourra tout simplement! plutôt que pour prévenir qu'il y a un risque d'avoir des algues en mettant de telles conditions... non?

Pas si sûr, je me pose des questions. Aujourd'hui, c'est à la portée de tout le monde de mettre un éclairage important et d'injecter du CO2. Du coup, je trouve que les qualificatifs Advanced, medium et easy s'ils sont là pour indiquer la quantité de CO2 et l'intensité de l'éclairage ne sont pas très adaptés. De ce point de vue là, il ne faut pas être très "spécialiste" pour augmenter son éclairage et mettre du CO2.
Mais une chose est certaine, si tu prends une plante réputée Advanced, il faudra du CO2 et de la lumière, ce qui sera très profitable au développement des algues. Autrement dit, lorsque tu choisis ce genre de plante, tu as intérêt à bien préparer le terrain pour ne pas te faire envahir. Un initié pourra s'en sortir. Un acheteur lambda qui sort du magasin avec son éclairage, le CO2, la plante sous le bras droit et l'aquarium sous le bras gauche court à la catastrophe. Pour moi, c'est en cela que la gestion de la plante est Advanced, car elle requiert une certaine expérience. Mais bon, c'est mon interprétation personnelle.

@Ha-Dê a écrit:

Les Anubias malgré leur croissance lente semblent apporter un équilibre dans un bac.
C'est une plante solide mais qui n'est pas non plus par hasard dans les bacs (ou terrariums).
Mais on est bien d'accord. Toutes les plantes peuvent être utilisées pour faire concurrence aux algues. Et plus il y en a dans l'aquarium et mieux ce sera pour combattre les algues. Bien sûr, à condition de bien choisir ses plantes et c'est là que pour moi l'expérience est importante. Un choix non pas en fonction d'une vague possibilité que la plante ait un effet anti-algue (je pense de plus en plus que les plantes n'ont pas ce genre d'effet), mais un choix pour que les plantes choisies puissent cohabiter ensemble et pleinement se développer.

17default Re: Co2 le Sam 2 Aoû 2014 - 2:03

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Données officielles du site Tropica : http://tropica.com/fr/plantes/?tabIndex=1&alias=Easy

. "Easy"
Les plantes faciles

Les plantes sont capables de bien se développer à l’intérieur d’aquariums à bas éclairage.
L’apport de CO2 est recommandé; malgré la faible intensité de l’éclairage, le CO2 assure une bonne croissance des plantes.
Le temps consacré à l’entretien est moins d’une demi-heure par semaine, la croissance des plantes étant lente.
Mise en place d’un substrat de fond dès le début et application d’engrais liquide chaque semaine.

. "Medium"
Les plantes exigeant un peu plus d’entretien

La bonne croissance des plantes requiert un éclairage d’au minimum ½ watt par litre.
L’apport de CO2 est recommandé pour s’assurer que les plantes se développent densément et gardent de belles couleurs.
Un temps d’entretien d’environs ½ heure - 1 heure est à prévoir, en fonction de la croissance et du développement des plantes.
Un substrat de fond et l’application d’engrais liquide sont essentiels. L’engrais spécial est recommandé.

. "Advanced"
Les plantes les plus exigeantes

La croissance optimale des plantes requiert un éclairage d’ 1 watt par litre ou plus.
Un apport continuel de CO2 est exigé, 15-25 mg par litre.
Le temps d’entretien est d’ 1 à 2 heures par semaine. La croissance des plantes peut être très rapide et exiger des soins supplémentaires.
Un substrat de fond et l’application d’engrais liquide et d’engrais spécial sont ici essentiels.


Pour conclure, ce que je voulais dire c'est que la réussite d'un bac planté n'est pas QUE la lutte contre les algues, bien que ces dernières constituent un des problèmes courants de l'aquariophilie moderne. C'est aussi lié au fait que nous avons effectivement aujourd'hui des équipements de compétition à disposition : éclairage puissant, substrats techniques, batteries de tests, ajouts divers, pompes doseuses et plantes du monde entier.
Mais on ne peut pas conduire facilement une Formule 1 sans dégâts au départ, donc je fais rarement référence à Takashi Amano à un débutant.
Maintenant la vue de tels bacs peut être un vrai facteur pour donner envie de se lancer dans l'aquariophilie, mais peu réussissent du premier coup à recréer de tels aquascapings, qui demandent une motivation certes mais aussi un budget et du temps.

18default Re: Co2 le Sam 2 Aoû 2014 - 8:11

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@Ha-Dê a écrit:Pour conclure, ce que je voulais dire c'est que la réussite d'un bac planté n'est pas QUE la lutte contre les algues, bien que ces dernières constituent un des problèmes courants de l'aquariophilie moderne. C'est aussi lié au fait que nous avons effectivement aujourd'hui des équipements de compétition à disposition : éclairage puissant, substrats techniques, batteries de tests, ajouts divers, pompes doseuses et plantes du monde entier.
Mais on ne peut pas conduire facilement une Formule 1 sans dégâts au départ, donc je fais rarement référence à Takashi Amano à un débutant.
Maintenant la vue de tels bacs peut être un vrai facteur pour donner envie de se lancer dans l'aquariophilie, mais peu réussissent du premier coup à recréer de tels aquascapings, qui demandent une motivation certes mais aussi un budget et du temps.

La dessus, on est tout à fait d'accord ##27

19default Re: Co2 le Sam 2 Aoû 2014 - 8:38

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro
++++++++  ##06 ##06 ##06 
J'adore vous lire !!!!!!!!!!!!
Vous avez probablement raison tous les deux !
En tout cas on sent les passionnés. Vous argumentez vos propos et ne vous contentez pas de donner des réponses basiques comme la plupart du temps. De plus c'est très bien écrit ce qui de nos jours est plutôt rare, et pourtant c'est tellement agréable.
En tout cas, vous donnez vraiment envie d'aller plus loin dans ce vaste domaine ô combien passionnant.
Je suis fan, Merci  ##05

20default Re: Co2 le Sam 2 Aoû 2014 - 9:19

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Merci Cory29!
J'aime bien échanger avec superloupiot, c'est toujours constructif et effectivement comme il le dit, on partage globalement les mêmes points de vue bien que l'argumentation parfois fasse débattre en longues proses.
PS : ni moi, ni lui apparemment ne sommes français...  ##06 

21default Re: Co2 le Sam 2 Aoû 2014 - 10:32

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@Ha-Dê a écrit:Merci Cory29!
PS : ni moi, ni lui apparemment ne sommes français...  ##06 
Effectivement, je suis belge.
Comme tu vis à Paris, je pensais que tu étais français. De quelle nationalité es tu?

22default Re: Co2 le Sam 2 Aoû 2014 - 11:30

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro
@superloupiot a écrit:Effectivement, je suis belge.
Pas grave !!!  ##06 ##06 ##06

23default Re: Co2 le Sam 2 Aoû 2014 - 12:29

fab79


Membre : Habitué
Membre : Habitué
ben dis donc je pensais pas que mon sujet allait déchaîner les passions.
Merci Superloupiot et Ha-Dê pour ces deux point de vues. C'est passionnant de vous lire.
 thumleft thumleft thumleft thumleft

24default Re: Co2 le Sam 2 Aoû 2014 - 15:08

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro
Un suisse !
Trêve de boutades. Je suis novice fab79 donc je ne peux pas vraiment t'aider, je suis en mode apprentissage. J'ai également un Rio mais 400 avec 2 X 54W, donc "sous-éclairé" en théorie. J'ai eu quelques petits problèmes d'algues mais j'arrive à contenir, donc je ne modifie ma façon de faire que par petites touches. Comme Superloupiot je mise pour l'instant sur la croissance et la bonne santé de mes plantes. J'ai commencé par rajouter un réflecteur sur le tube avant High-Lite Day de 9000°K pour gagner en éclairement, et récemment j'ai racheté une plante à croissance rapide (toujours sur la pointe des pieds) et puis une autre suivra bientôt.
Malgré le fait que mes plantes ont l'air de pousser normalement, je me suis également posé la question du CO2. Depuis un mois je cherche un test de CO2 avant d'entreprendre quoi que ce soit mais à priori c'est un test très peu utilisé d'après les vendeurs, ce qui me parait étonnant. J'ai en attendant consulté le tableau intelligent pour connaitre mon taux de CO2 à partir du KH et du Ph. Avec un KH de 3 et un Ph de 7,8 env, à priori il n'y a pas photo. Comme je n'ai pas envie de me lancer dans l'usine à gaz d'une installation de CO2, même si je trouve génial l'idée du CO2 artisanal "à la grenadine", j'ai l'intention de commencer doucement avec par exemple un produit liquide genre Easy Life Carbo qui semble avoir les faveurs des habitués de ce forum et qui, sans pouvoir rivaliser avec le CO2 délivré en bouteille sous pression, apporterait un plus aux plantes. Je commencerai à demi-dose comme j'ai pu le lire. Cà me semble un bon point de départ. Maintenant si les cadors ont d'autres suggestions...

25default Re: Co2 le Sam 2 Aoû 2014 - 15:17

fab79


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Et oui un suisse bien neutre... ##06 ##06 ##06 
Pour ma part j'ai mis aussi des réflecteurs sur mes néons. Les algues ne sont pas en grand nombres dans mon bac et j'arrive pour le moment à les maîtriser. Je vais suivre les conseils de petiloupiot et planter quelques plantes à croissances rapide.
J'ai arrêter de mettre un conditionneur d'eau après conseils de quelques membres donc su coup j'hésite à verser des produits dans mon bac style Easy Life carbo....
J'y vais tout doucement et j'observe ce qui se passe (analyse et visio) après chaque nouvelle étape....et petit à petit j'arrive à mieux comprendre comment tout cela fonctionne.
Un pur bonheur thumleft  thumleft 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum