Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Identification Corydoras le Mer 8 Oct 2014 - 22:33

ouioui92612


Conseiller
Conseiller
Hello.

J'aimerais si c'est possible avoir confirmation de l'espèce à laquelle ces 2 corydoras appartiennent. D'après ce que je vois il s'agit de la même espèce (trilineatus), mais quand je les vois ensemble dans mon bac, ils sont pourtant très différents.

J'ai un groupe de 6 de chaque sorte : les membres d'un groupe sont plus gros que celui de l'autre groupe (mais ils sont plus vieux, ça peut venir de là), et ils sont gris foncés alors que les autres sont gris clair (peut être que l'âge joue là aussi...).

Merci à vous !



2default Re: Identification Corydoras le Mer 8 Oct 2014 - 23:45

gozgull64


Membre : Accro
Membre : Accro
Les 2 sont bien trilineatus.
Pour avoir souvent des bebes, leur corps n est jamais identique.

http://www.shrimpandgoz.com

3default Re: Identification Corydoras le Mer 8 Oct 2014 - 23:52

frucky


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Attends d'autres avis mais je dirais :
En haut : C. Trilineatus
En bas : C. Julii (il lui manque les lignes parallèles de part et d'autre du trait central)

4default Re: Identification Corydoras le Mer 8 Oct 2014 - 23:59

gozgull64


Membre : Accro
Membre : Accro
Si je peux me permettre. Le julii n a la tete composee que de points et pas de traits facon labyrinthe.

Mais c est vrai que ces 2 especes s hybrident.

Moi je suis quasi sur....
J ai mis beaucoup de temps a comprendre le trilineatus vendu en animalerie sous le nom de julii ou leopard.
Histoire de faire plus de marge ##21

http://www.shrimpandgoz.com

5default Re: Identification Corydoras le Jeu 9 Oct 2014 - 0:23

ouioui92612


Conseiller
Conseiller
+1 avec Fred pour l'histoire des points. Pour moi il ne s'agit pas de julii.

Je vais attendre quelques autres avis quand même ;-)

6default Re: Identification Corydoras le Jeu 9 Oct 2014 - 10:49

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
Salut,

à 100 % sûr

du même avis que  Gozgull64, C. trilineatus pour les deux.

7default Re: Identification Corydoras le Jeu 9 Oct 2014 - 13:48

sally-123


Membre : Régulier
Membre : Régulier
La différence d'âge doit y jouer alors, parce que d'après



j'aurais dit comme frucky.

C. Trilineatus


C. Julii

8default Re: Identification Corydoras le Jeu 9 Oct 2014 - 15:13

Horlack


Modérateur
Modérateur
Je lance un pavé dans la mare, en étant puriste jusqu'au boutisme
Je ne suis d'accord avec personne ##17

1er : proche d'un standard de Trilineatus, mais au vu de ce qu'il s'est passé ces 10 dernières années dans les centrales aquariophiles, énormément de chance que cela soit un bâtard. Il faut le reproduire sur plusieurs génération pour voir si c'est un vrai Trilineatus, ou bien, s'apercevoir que c'est un bâtard Julii/Trilineatus a dominance de motif Trilineatus.
2ème : trop jeune pour être identifié, ou bâtard Julii/Trilineatus

Pour moi, tous les Trilineatus et Julii commerciaux (non sauvage) vendu, sont tous des bâtards ou des corydoras variété.

Je m'en explique ainsi :
Je copie un de mes anciens messages.
@Horlack a écrit:

Les Julii et Trilineatus sont noirs et blanc
Les Julii et Trilineatus ont une bande noire
sauf que

Les Julii ont des points noirs sur le corps
Les Trilineatus ont un motif de labyrinthe sur le corps

95% des animalerie te vendront des Trilineatus sous l'appellation Julii

Pendant longtemps, les 2 races races ont été appelées Julii car on croyait que c'était la même race, mais avec un motif légèrement différent.
Sauf que ce sont biens 2 races distinctes génétiquement.

J'avais lu, que ca fait chier les centrales d’élevage de revoir tous leurs étiquetages pour des problèmes de merdier juridique, de devoir refaire toutes leurs procedures, de revoir tous le standard, de revoir leurs bacs, etc
10 ans qu'ils vendent de la marchandise qui ne correspond pas à l’appellation, cela porte un nom : tromperie et devoir rembourser (si plainte, il y avait)
Du coup, ils persistent à vendre et fournir sous l’appellation Julii, des trilineatus à des animaleries : jardiland, villa-verde, animalis, etc
Fournisseur piscicole <= Vendeur Professionnel

Tout comme les vendeurs de jardiland, villa-verde, animalis persistent à mettre Julii.
Faut bien se douter que si une personne achète un truc, il s'attend à avoir le truc qu'il a acheté sous l’appellation qu'il a acheté.
S'il voit 2 mois plus tard, que les poissons qu'il avait acheté ne sont pas ceux qu'il croyait, alors c'est de la tromperie.
Donc ils continuent à mettre cette appellation pour faire passer la pilule. Et comme ils savent que 99% des clients sont des gogos qui achètent sur un coup de tête car le poisson est "trop mignon", alors ça passe.
Vendeur professionnel <= Client

Et pour couronner le tout, les fermes piscicoles ont mis les 2 races dans les même bac pendant longtemps ! Donc énormément d'hybridation.
Je vois souvent dans les 3 animaleries de ma ville des soit-disant Julii, qui ont un motif ressemblant vaguement à un labyrinthe ce qui tendrait vers du Trilineatus. Sauf qu'en observant attentivement, on voit clairement que les lignes du labyrinthe sont très fines et cassées à de multiples endroit formant parfois de simples points ou tréma . Ce qui dénote de façon indéniable que c'est de l'hybride Trilineatus-Julii.

Une race pour une autre, c'est une chose. Et il y a toujours moyen de s'en accommoder.
Mais vendre du "bâtard", là, c'est nettement plus dramatique pour les fournisseur et vendeur, vis à vis du client final.

Ce problème de bâtard est archi-problématique. Comme dit plus haut, cela leur impose de tous revoir leurs standards, car ceux qu'ils possèdent en ferme sont surement et fortement hybridé depuis 10 ans
Cela leur imposerait, de mettre l'intégralité de tous leurs corydoras reproducteurs à la poubelle pour repartir sur du race-pur !!!
10 ans de mélange, c'est impossible de dire que c'est du race pur. Il y a forcement un bout de Julii dans des Trilineatus, et un bout de Trilineatus dans les Julii.
Soit une conséquence et perte financière assez colossale.
Tout est à reprendre à zéro avec du vrai sauvage pour la reproduction. C'est revoir 10 ans de standardisation, d'acclimatation, de qualité et de sélection !

Un client qui aurait 50000 Euros à débourser en procès pour un poisson à 3 Euros, foutrait une merde incroyable sur toute la chaîne de production-vente avec des conséquences assez bordélique.
Vente de faux ou tromperie, c'est simple : le vendeur de poisson perd sa licence ! Voila le risque.
Car il faut une licence spéciale pour vendre des poissons.

======================

l'exemple du Julii est emblématique en soit. Ceux d’élevage sont entre 6 et 8 de PH pour la maintenance
Or les sauvages, sont plutôt de 6 à 7.2 PH en milieu naturel

Ceux d’élevage supportent PH 8, car il y a derrière 500 générations de reproductions et sélection en Europe.
Sauf que s'ils étaient obligé de repartir sur du Sauvage pour avoir du pur-race, ils seraient obligé de redescendre vers PH 7.2 maximum

Il y a le même problème sur le GH.

Or à repartir sur une base saine sauvage, cela leur ferme du coup plus d'un tiers du territoire francais, car toute l'eau du nord de la france est souvent à GH 10-18. Alors qu'en naturel c'est plutôt GH 8-10
Cette nouvelle génération T1 issu du sauvage encaisserait très mal l'eau du nord de la France.
Ou dit autrement, tu crois franchement que le producteur va s’amputer de 1 tiers de la clientèle au bout de 10 ans d'effort ?
Surement pas ! Il préférera t'enculer ou te faire passer la pilule

======================


Pour la peine, je te laisse deviner qui est quoi Smile





@Horlack a écrit:

Exemple de 3 hybrides :
Ca ressemble vaguement à un motif de labyrinthe, mais discontinu ou cassé a divers endroit
Ca ressemble vaguement à des points, mais trop gros et qui ont l'air de faire un motif en labyrinthe si on joignait les points



2 races-pures
Motif sans ambiguïté
à gauche : Labyrinthe clair net et limpide. Pas de discontinuité
à droite : Pleins de points noirs disparates réparti aléatoirement. Aucun motif susjacent ou lointain de labyrinthe


==========================
Exemple avec mes propres Trilineatus acheté en Animalerie sous l'appelation Julii
et dont je sais qu'il y a un peu de Julii là dessous



Photo 1 mâle T1: Motif de labyrinthe clair, droit, net et sans discontinuité : Très proche d'un standard de Trilineatus.
On pourrait quasi prendre une règle pour dessiner les lignes.

Photo 2 mâle T2, dont le père est le T1 : Motif de labyrinthe mais pas tout à fait net et droit. Il y a des petites saccades/distorsion dans les lignes noires. Distorsion/saccade qui forme de petits points noirs ou blancs. La rayure noire horizontal n'est pas tout à fait mono-bloc. Il y a 2 trou blanc dessous. Forte suspicion de Julii dans ses antériorités.
on dirait des lignes tracées à la main par...une personne ayant la polio ou Alzheimer

Photo 3 mâle T3, dont le père est le T2 : Motif de labyrinthe de plus en plus éclaté et discontinu par rapport à la photo N°2. Plus beaucoup de lignes pouvant être tracées avec une règle. Ancêtres Julii dans ses antériorités, sans conteste.

On voit bien, qu'à force, des gênes sautent de temps en temps des générations et refont leur apparition. Le mâle T1 qui donne tout lieux d'être un vrai trilineatus de visuel, ne l'est pas. Car sa descendance prend de plus en plus un motif tendant vers du Julii avec un motif de labyrinthe de plus en plus éclaté. Il m'a fallu 2 générations pour prouver que ce que je croyais être un pur-trilineatus, est un hybride.

C'est ce que je te disais dans mon message précédent : A avoir mis pendant 10 ans, les 2 types de poissons dans les même bassin piscicole , il y a 10 ans d'hybridation.
Ceux acheté en animalerie sont tous des bâtards, quoi qu'on en dise. Les Trilineatus ont tous un bout de Julii dedans, et inversement, les Julii ont tous un bout de Trilineatus.

Et la reproduction chez soi, sur plusieurs générations, permet de voir de temps à autres des gênes réapparaitre de l'un ou l'autre des 2 espèces.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

9default Re: Identification Corydoras le Jeu 9 Oct 2014 - 19:47

ouioui92612


Conseiller
Conseiller
Hello.

En effet, c'est bien un pavé ;-)
Au final, après avoir bien étudier tout ce petit monde ainsi que tes photos, je pense n'avoir que des trilineatus.

Merci à tous !

@+

10default Re: Identification Corydoras le Jeu 9 Oct 2014 - 21:08

gozgull64


Membre : Accro
Membre : Accro
Avec plaisir....de partager nos corys....et leurs histoires ##20 ##11

http://www.shrimpandgoz.com

11default Re: Identification Corydoras le Jeu 9 Oct 2014 - 21:19

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
Horlack ton explication est forte intéressante et plaisante à lire surtout quelle est pertinente, mais tu omet celà dit un point important, tu parle d'hybridation comme source de "dénaturation" du phénotype sauvage des C. trilineatus (ou autre Cory du même genre, comme le C. leopardus qui est aussi parfois utilisé accidentellement dans des repro comme C. julii X C. trilineatus... pourtant la différence est assez grande, mais bon, je ne jeterai pas de pierres aux eleveurs, ils nous ont font vraiment voir de toutes les couleurs Smile )

Mais un autre critére rentre en jeu, la reproduction consanguine : pas mal d'eleveur, prennent un lot de poisson à l'origine pure au début, mais parfois il s'agit juste de jeunes issus de quelques reproducteur, il les croisent entre eux et continu leur manége sur plusieurs générations, sans prendre la peine d'apporter du sang neuf à un moment ou un autre, ayant comme incidence des anomalies physique de l'ordre du "structural" ou des motifs à "erreurs".

Après mon expérience concernant les Corydoras est largement moins grande que celle d'Horlack, je suis plus axé cichlidés nains, mais je voulais juste rajouter ce petit rajout ##06

Juste pour info Sally-123, Aqualog est un bouquin sympa, j'en ai traitant les Apistogramma, mais il faut aussi faire un tri, car la photo 9095-4 de ton Aqualog de C. julii est erronée

Berg Hanger

12default Re: Identification Corydoras le Jeu 9 Oct 2014 - 21:28

gozgull64


Membre : Accro
Membre : Accro
La consanguinité j y crois pas....
Perso dans la nature, les bancs de corys sont enormes...

Mais j ai remarqué chez moi que mes patriarches corys sont fideles.... Toujours memes couples.... Et que leurs enfants conservés ne forment pas un vrai banc avec leurs parents.

J ai l impression que les groupes se forment par age aussi.. J avais lu un sujet la dessus....

Mais c est bien a vous tous de rectifier les erreurs sur cette espece.... Mais c est dur d expliquer le nom reel de ces loulous moustachus

http://www.shrimpandgoz.com

13default Re: Identification Corydoras le Ven 10 Oct 2014 - 10:34

Berangere33


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Merci pour ce topic, j'ai donc appris que mes corydoras Julii étaient en fait des trilineatus. Enfin pour l'un d'eux, il y a clairement un mélange. ##10 Je les ai pourtant acheté sous l'appellation Julii. Je me ferai un plaisir d'en informer le "vendeur" du villaverdé...

14default Re: Identification Corydoras le Ven 10 Oct 2014 - 12:34

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@Berangere33 a écrit:Merci pour ce topic, j'ai donc appris que mes corydoras Julii étaient en fait des trilineatus. Enfin pour l'un d'eux, il y a clairement un mélange. ##10 Je les ai pourtant acheté sous l'appellation Julii. Je me ferai un plaisir d'en informer le "vendeur" du villaverdé...

Certaines enseignes ne prennent plus de risque, vu que l'on peut voir comme nom sous le bac de vente

Corydoras julii / trilineatus ils ne parlent pas de croisement, mais en gros c'est au petit bonheur la chance, tu as ce qu'il y a et ils ne s'embêtent pas à faire le tri... ah le commerce !

15default Re: Identification Corydoras le Ven 10 Oct 2014 - 12:50

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
@gozgull64 a écrit:La consanguinité j y crois pas....
Perso dans la nature,  les bancs de corys sont enormes...
**************
Oui dans la nature, mais je parle d'élevage et je ne flatterai pas les eleveurs qui font du chiffre avec un minimum et qui se fichent éperdument de la Dépression consanguine, certains éleveurs tourne seulement avec un lot de poissons déjà parent à la base (mais pure +ou- moins) et celà sur plusieurs générations, j'ai pu constater que le Poisson d'or à eu un moment donné (je ne sais pas si c'est encore le cas à ce jour) des Corydoras montrant des signes évident de Dépression consanguine, le dessin réticulé n'étant pas vraiment touché dans cet exemple mais le corps montrant des signes aberrants, heureusement ils restent des éleveurs sérieux pour contrebalancer un peu la donne...

Après peut être qu'il s'agit de croisement seulement... seule des analyses poussées pourront affirmer ou infirmer cette hypothése ci ou une autre
*********************

Mais j ai remarqué chez moi que mes patriarches corys sont fideles.... Toujours memes couples.... Et que leurs enfants conservés ne forment pas un vrai banc avec leurs parents.

J ai l impression que les groupes se forment par age aussi.. J avais lu un sujet la dessus....

*********************
ça suis le même shéma que beaucoup d'espéces, comme les poissons chats que l'on rencontre dans nos étang et comme des poissons qui n'ont rien à voir avec les cuirassés, les Apistogramma vivent aussi en banc, les jeunes à part et les adultes ailleurs, par la suite soit il y a mélange, soit ça devient un autre "banc", concernant les Apistogramma, des "banc" comme ce là peuvent migrer dans un autre biotope, donnant au fil de très longues années des poissons légérement différent, nommé "forme géographique" voir évoluer vers une autre espéce du même groupe mais "hybridable viable" (je schématise), je suppose que c'est de même pour les corydoras, vu que ça ne touche pas seulement les poissons, tout les êtres vivants animal ou végétal ont des formes geographique dû à l'adaptation d'un milieu nouveau lorsqu'ils sont isolé de leur groupe de "base", l'humain y compris...

Peut être est t'il possible que certains C. trilineatus viennent d'un milieu isolé naturellement et on commencés à dévelloper leur propre "dessin" (je parle d'arrivage sauvage certifié C.trilineatus ou autre Cory) je ne sais pas, n'étant pas assez calé dans les Corydoras, peut être que Horlack à une réponse, si il existe des formes géographique différentes chez les C.trilineatus ou autre Corydoras ? En gros pourrait t'il exister 2-3 voir plusieurs formes de C.trilineatus, comme celà peut se voir chez d'autres espéces animal ?

***********************

Mais c est bien a vous tous de rectifier les erreurs sur cette espece.... Mais c est dur d expliquer le nom reel de ces loulous moustachus
***************

Oh que oui la nomenclature est une chose bien abstraite ##17  c'est la même galére avec les Apistogramma.

En tout cas post interessant

16default Re: Identification Corydoras le Ven 10 Oct 2014 - 15:03

Horlack


Modérateur
Modérateur
Il est vrai que la nomenclature est parfois un casse-tête.
C'est souvent le sequencage génétique qui tranche la question.

Il est vrai que les zones geographiques jouent sur le motif des corydoras.
Mais cela ne joue que sur les couleurs ou des modifications minimes de patron. Un peu plus clair, un peu plus foncé, rayure un peu plus grosses ou petites, etc.

La monenclature est en revanche claire sur un truc : la reproduction.
Quand au bout de X générations de reproductions, on obtient le même motif/patron/couleur uniformes, alors nous sommes en présence d'une constante qui défini une race.

Pour les C.Trilineatus,  des constantes :
-motif de labyrinthe sur le corps avec peu de discontinuité
-tâche noire sur la partie haute de la dorsale
- 3 à 6 arcs de cercle de points noirs sur la caudale, non discontinue

La photo de @sally-123 est un bon exemple :

Même si ce C.Trilineatus est un peu plus sombre (presque marron) et pourrait dénoter une provenance géographique différente, nous restons sur la constante d'un motif de labyrinthe continu sur l'intégralité du corps.

Quand je reproduis mes C.Trilineatus (vendu C.Julii commerciaux !), qui me donne tous, au bout de la 9ème génération, ceci :

Vous avouerez qu'il y a un sacré lézard.
Plus les générations se passent, plus le motif de labyrinthe disparait au profit, d'un motif-grand-n'importe-quoi-inclassable.
La conclusion qui s'impose : Mes 1er corydoras qui avaient tous les standards visuels de vrai C.Trilineatus, ne sont pas des C.Trilineatus.
C'était des bâtards/hybrides a dominance de motifs C.Trilineatus.

L'habit ne fait pas le moine

Comme je l'ai exprimé plus haut, c'est 10 ans d'erreur de centrale aquariophile qui ont mélangé les espèces. Ils ont tellement massacré les C.Trilineatus/Julii/Leopard, qu'il n'existe plus véritables races de ces 3 corydoras. Nous avons perdu de cette précieuse diversité génétique. Pour avoir du vrai C.Trilineatus, Julii ou Leopard, il faut se tourner vers du Sauvage.

Le résultat de cette connerie, était prévisible à moyen terme. Car les petits C.Trilineatus/Julii/Leopard se ressemblent comme 2 gouttes d'eau. Quasi impossible de les différencier. Du coup, les Centrales Aquariophiles les ont tous mis dans le même bac. Certains corydoras ne prennent leur motif définitif qu'entre 8 et 12 mois. Faire un diagnostique racial avant cette date, c'est forcément faire des erreurs à terme. Or ils les vendent à 6-8 mois en magasin (âge sexuel) !
Vous voyez le lézard ? A vouloir se faire de l'argent trop vite, ou à écouler leur stock trop vite, avant la date de 8-12 mois, c'est forcé de faire des erreurs. Il ne peut en être autrement.
Pour des raisons financière, ils ont littéralement massacré les souches génétiques.

Il y a ce même problème avec ces 3 corydoras :
Corydoras Ambiacus : http://www.planetcatfish.com/common/species.php?species_id=461
Corydoras Leucomelas : http://www.planetcatfish.com/common/species.php?species_id=485
Corydoras Agassizii : http://www.planetcatfish.com/common/species.php?species_id=309
Jeunes, c'est quasi impossible à distinguer. Ils ne prennent leur motif qu'au bout de 8-12 mois, si ce n'est 14 mois.
J'ai acheté dernièrement un lot de C.Leucomelas. Sauf que dans le tas, il y en a 4 qui ne sont clairement pas des Leucomelas. En fait, même en posant la question d'identification sur des forums spécialisés, ils ne savent toujours pas ce que c'est ! Après les hybrides Trilineatus/Julii, je sens gros comme un bateau, qu'ils refont les mêmes conneries avec les Ambiacus/Leucomelas/Agassizii.

Aujourd'hui je suis pris en contradiction dans mes principes.
Je n'aime pas prélever des poissons dans la nature, cela accélère la déforestation Amazonienne avec des circuits de prélèvements de poissons franchement louches.
Et d'un autre côté, je ne peux que constater que les centrales aquariophiles font conneries sur conneries, menant à de l'hybridation et une grave perte de la diversité génétique, au profit de corydoras-bâtard-commerciaux.
Je massacre la nature, ou bien, je continue à acheter en magasin comme pour donner mon aval à leur pratique ?
Donc que faire ? ##07


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

17default Re: Identification Corydoras le Ven 10 Oct 2014 - 16:35

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
Très intéressant, comme constatation, il y a donc de forte chance que j'ai aussi des C. trilineatus x C. Julii, les miens ressemblent à ceux de ta 2eme génération, je pensais que les caractéristiques de l'hybridation serait de suite décelable dés la 1ere génération, comme c'est le cas avec les Apistogramma, mais en effet au fil du temps et des générations ça devient le même bazard, une cascade d'anomalies, en référence aux caractéristiques d'une espéce précise... mais au vu de tes photos...C'est plus complexe que ça en à l'air et on peut en effet du coup écarter, la consanguinité, les Depression consanguine, se faisant sur plusieurs générations et pas d'une génération sur l'autre...

La monenclature est en revanche claire sur un truc : la reproduction.
Quand au bout de X générations de reproductions, on obtient le même motif/patron/couleur uniformes, alors nous sommes en présence d'une constante qui défini une race.


Exact c'est une definition bien écrite est simple, rien à redire là dessus, mais bien de l'avoir indiqué. ##06

Aujourd'hui je suis pris en contradiction dans mes principes.
Je n'aime pas prélever des poissons dans la nature, cela accélère la déforestation Amazonienne avec des circuits de prélèvements de poissons franchement louches.
Et d'un autre côté, je ne peux que constater que les centrales aquariophiles font conneries sur conneries, menant à de l'hybridation et une grave perte de la diversité génétique, au profit de corydoras-bâtard-commerciaux.
Je massacre la nature, ou bien, je continue à acheter en magasin comme pour donner mon aval à leur pratique ?
Donc que faire ?


Je suis arrivé au même constat avec les Apistogramma et autres CN, sauf que chez eux on à aussi à faire au "traficotage de forme" et je suis complétement contre, quoique ça commence aussi avec les Corydoras, d'après ce que j'ai pu voir. Je me suis posé la même question que faire, du coup je tente de prendre soit du F1 (parents sauvage en tentant d'avoir un mâle d'une "souche" et une femelle d'une autre "souche") soit du sauvage, je ne suis pas trop fan non plus, mais ça permet de "rafraichir" le sang des "souches" que les amateurs ont depuis quelques générations, en fonctionnant par échange d'individus, je me dis que sans celà on arrivera au même stade que le commerce avec des poissons génétiquement pauvre... D'un autre côté dans la logique des choses le milieu du prélévement est sensé être "protégé" avec de la pêche "responsable" car si le biotope est ravagé, logiquement la source des revenus des pêcheurs est menacé elle aussi, plus de poissons plus de revenus... Logiquement... En tout cas, j'espère que ça fonctionne comme celà...

18default Re: Identification Corydoras le Dim 12 Oct 2014 - 18:53

Gueisha


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Oulàlà !!!!! A vous lire, je vois comme j'ai du boulot pour en apprendre un max sur mes co-locataires !!!!!!! ##21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum