Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Début...eau de mer! le Lun 21 Jan 2008 - 13:32

Xenon


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Bonjour a tous,

Voila je suis nouveau sur ce forum, mais pas débutant dans l'aquariofilie, en tout cas pour l'eau douce.
Paraléllement, je souhaiterai commencer un aquarium d'eau de mer.
Ma question est :


Faut-il un aquarium spéciale pour l'eau de mer?

Car je possède un aquarium de 60litres que j'avais acheter pour mettre des poissons rouge, donc verres fin, joint noir.
Merci d'avance pour vos réponses.

2default Re: Début...eau de mer! le Lun 21 Jan 2008 - 15:00

fichtre82


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Non il ne faut pas un type d'aqua spécial pour l'eau de mer.

3default Re: Début...eau de mer! le Lun 21 Jan 2008 - 22:43

Xenon


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Je pose cette question, car je me suis renseigner dans un magasin spécialisé. J'ai demander tout ce qu'il fallait pour commencer un bac récifal, et la 1ère chose que voulez connaître le vendeur, est si je possèder un bac prévu pour l'eau de mer.
J'été un peu étonné, car je ne savais pas trop quoi lui répondre a part que je posséder un aquarium basique, de 60 litres (paroie pas trés épaisse, les joint noir eux aussi pas trés épais).
Il ma répondu qu'il fallait un bac prévu pour eau de mer, avec des joint plus gros, plus renforcé aussi, car avec le sel...je sais plus trop ce qu'il ma chanté, donc voila je voulais simplement savoir si vrai ou s'il me chante la marseillaise.

4default Re: Début...eau de mer! le Mar 22 Jan 2008 - 9:18

kix


Conseillère
Conseillère
Bonjour,

Je n'ai jamais entendu ni lu qu'il fallait des joints spéciaux à cause du sel.
Par contre souvent on conseille une cuve plus large que haute afin de faciliter l'agencement d'un décor aéré mais c'est pour les volumes plus importants.

Dans 60 litres tu ne vas pas pouvoir maintenir de poissons, mais que souhaites-tu faire exactement?
C'est sur cette base que tu devras choisir le matériel adapté : brassage et éclairage en fonction des coraux plus ou moins exigeants, etc.

Kix.

5default Re: Début...eau de mer! le Mar 22 Jan 2008 - 11:00

Xenon


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Bonjour,

Merci, pour ta réponse Kix.
Je souhaite réaliser un aquarium d'eau de mer, avec 2 poisson minimun, puis des coraux.
Pourquoi est-ce que dans un 60 litres je ne pourrais pas maintenir de poissons?
Est-je besoin d'un filtre externe ou simplement un ecumeur fera l'affaire?

6default Re: Début...eau de mer! le Mar 22 Jan 2008 - 11:26

kix


Conseillère
Conseillère
Pour bien débuter un aquarium marin/récifal, il faut savoir être raisonnable et monter une installation qui tienne la route sur du long terme.
Certaines espèces de poissons sont petites et n'ont pas besoin d'un territoire vaste ou d'espace de nage important. Cependant, une fois que tu auras installé dans ce volume brut les pierres vivantes et le matériel, il restera environ 40 litres d'eau nets. C'est peu, très peu pour y maintenir dans de bonnes conditions un ou deux petits poissons.
Des espèces comme les Gobiodon sp., Gobiidae sp. ou Gobiosoma sp. sont acceptables.
Plus le volume d'eau est faible, plus les paramètres seront difficiles à stabiliser et à maintenir dans des normes de qualité nécessaires aux animaux marins. Par exemple la densité qui est liée aussi à l'évaporation : plus elle est importante plus la densité augmente. Dans un gros volume ça passe encore mais dans 40 litres ça peut vite grimper.

1) Pour fonctionner de manière optimale, un aquarium marin/récifal doit être équipé comme il se doit. Dès le moment où on pense se lancer, il faut choisir une méthode de maintenance :
- Berlinoise : basée principalement sur la présence d'un écumeur adapté au volume et à la population hébergée, une bonne quantité de pierres bien vivantes qui vont permettre une épuration biologique, un brassage correct en fonction des habitants et du volume, un éclairage intense nécessaire aux coraux si on veut en maintenir, une décantation qui reste pour moi indispensable, des changements d'eau (eau osmosée) réguliers (mensuels, hebdomadaires, au choix), etc.
- Jaubert : absence d'écumeur mais présence d'un lit de sable très épais et d'un plenum. Nécessite d'installer le plenum avant d'y mettre les 12 à 15 cm de sable (j'ai bon piquesègue?) et de laisser un pourcentage conséquent de sable éclairé, toujours brassage, éclairage et changements d'eau.
- DSB : grosse couche de sable, pierres vivantes, changements d'eau, etc...

Cependant, dans un volume de 60 litres, un changement d'eau hebdomadaire peut compenser la présence d'un écumeur. A condition que l'aquariophile soit très rigoureux et s'y tienne. Pour cela il faut avoir un oeil constant sur les paramètres.

Le plus souvent, l'aquariophile débutant part vers la méthode Berlinoise qui permet de démarrer sur de bonnes bases. La méthode Jaubert demande quand même un peu plus de connaissances au niveau des paramètres à gérer.

Bref, il faudrait :
- un éclairage adapté aux coraux hébergés. S'il y a des coraux durs exigeants en lumière, il faut tabler sur une moyenne de 1W par litre et utiliser soit un spot hqi (70W par exemple) ou les tubes T5.
- un brassage : une ou deux pompes de faible débit afin de brasser correctement et partout en évitant les zones d'eau stagnantes.
- un écumeur : fonction du volume et du choix de l'aquariophile
- les pierres vivantes : indispensables car ce sont les "poumons" du bac.

2) lire plus pour apprendre plus que ce que tu ne crois savoir. Visiblement, et sans intension de te vexer, tu n'y connais encore rien en ce qui concerne la bonne gestion d'un bac marin.
Il existe de bons livres pour débuter et pour se faire une petite base théorique, ne serait-ce que vis-à-vis des méthodes et du matériel indispensable que du nom des animaux que tu maintiens.
Si tu ne sais pas quels sont les animaux qu'il y a, tu ne peux pas non plus connaître leur besoins et tu risques de ne pas leur fournir des conditions de vie optimales.
http://www.amazon.fr/petits-aquariums-marins-Micro-nano-r%C3%A9cifs/dp/2915740216
Ce livre pourrait bien t'aider.

3) Trop souvent les néophytes se font "avoir" par des vendeurs. Ils pensent qu'ils peuvent se lancer sans un minimum de connaissances. Ce fût mon cas!
L'eau douce est pourtant bien différente de l'eau de mer et il faudrait presque que tu en oublies ce que tu sais.
Par exemple les matières de filtrations mécaniques sont à éviter en récifal car c'est à terme un "nid" à nitrates. A exclure donc les filtres externes qu'on rempli de Perlon, ouates ou céramiques...
Petite explication :

Tout tourne autour du cycle de l'azote.
Au départ, les déchets azotés proviennent principalement du métabolisme des poissons (les fèces), des restes de nourriture distribuées, d'animaux qui meurent, etc.
C'est l'ammonium NH4+, qui est le produit final que l'on retrouve dans l'eau. Au pH élevé de nos bacs, il se transforme en ammoniac NH3 qui est très toxique même à de faibles concentrations.
NH4+ + OH- ---> NH3 + H2O
Heureusement pour nous et nos animaux, des bactéries tirent profit de l'ammonium et en retirent ce qui leur est nécessaire pour leur propre métabolisme. On parle ici de nitrification.
Première étape avec Nitrosomonas sp. :
L'ammonium (NH4+) est transformé en nirites (NO2-).
2NH4+ + 3O2 ---> 2NO2- + 2H2O + 4H+
Cette réaction est donc consommatrice d'oxygène (O2) qui est puisé directement dans l'eau.
Deuxième étape avec Nitrobacter sp. :
Les nitrites sont dégradés en nitrates (NO3-)
2NO2- + O2 ---> 2NO3-
Ici aussi, l'oxygène en en jeu.

En résumé : les bactéries aérobies (qui ont besoin de l'oxygène dissous dans l'eau) dégradent l'ammonium en nitrites puis en nitrates.

Et c'est là que le problème se corse.

Ces nitrates peuvent être utilisés à leur tour par les bactéries anaérobies facultatives. Pourquoi "facultatives"? Parce qu'elles sont également capables d'utiliser l'oxygène dissout dans l'eau mais ne commencent à dégrader les nitrates (NO3-) pour en retirer l'oxygène nécessaire à leur respiration cellulaire que lorsque celui-ci se raréfie dans l'eau....C'est-à-dire dans les "profondeurs" des pierres vivantes, sous une importante couche de sable, là où le milieu est anaérobie...
On pourrait simplifier ça en disant que plus l'eau pénètre dans la pierre (poreuse) ou sous le sable par exemple, plus l'oxygène qui y est dissous est consommé par les bactéries et animaux qui y vivent. Donc plus on avance dans les couches, moins il y a d'oxygène et plus les bactéries vont utiliser les nitrates...

Donc là, les nitrates sont "cassés" pour pouvoir en tirer l'oxygène et sont transformés en azote gazeux :
2NO3- ---> N2 (gazeux) + 2OH- + CO2 (réaction simplifiée)

On comprend là (du moins je l'espère) qu'il n'est pas simple pour ces bactéries anaérobies de trouver le milieu idéal où se développer.
D'où l'importance d'avoir assez de pierres bien poreuses et bien vivantes.

Si on ajoute une filtration mécanique faite de mousse bleue, de Perlon, de céramiques ou de tout autre support bactérien, on favorise la colonisation par les bactéries aérobies puisqu'elles vont se développer là où l'eau est bien oxygénée. Bactéries productrices au final des nitrates.
Les bactéries anaérobies étant limitées à des zones particulières du bac, elles seront incapables de se multiplier malgré la présence de "nourriture" sous forme de nitrates.
Et vu la différence de population entre aérobies et anaérobies, il va y avoir un déséquilibre entre production et consommation des nitrates. D'où accumulation de ces derniers...

Cependant, la quantité de pierres vivantes n'est pas le seul élément indispensable pour éviter cette accumulation de nitrates :
- un bon brassage évite la sédimentation de composés azotés (déchets organiques, sédiments) qui conduisent aux nitrates puisque dégradés par les bactéries aérobies qui elles sont aussi présentes à la surface des pierres ou du sable (sur toutes surface colonisable)
- un bon écumeur va enlever ces composés, arrivés tout droit du bac vers la décantation grâce au bon brassage, avant qu'ils ne puissent entrer dans le cycle de l'azote. Le choix d'un bon écumeur adapté au volume et à la future population est crucial pour l'avenir de l'ensemble.
- un nourrissage contrôlé et une population adéquate permet d'éviter une pollution ingérable par les bactéries ainsi que la production des fèces et des déchets qui sont entre autre les premiers à entrer dans le cycle de l'azote (voir début du fil)...
- des changements d'eau réguliers apportent les éléments nécessaires et consommés mais ôtent aussi les nutriments accumulés et qui ne sont pas encore dégradés ou retirés par l'écumeur...
- l'utilisation d'eau osmosée est indispensable car l'eau du robinet contient toujours un taux certain de nitrates-phosphates-silicates-métaux lourds, etc, etc...

Et là on se rend compte que c'est une série de points précis qui permettent le bon équilibre du bac. Un seul est insuffisant et c'est le risque d'accumuler les soucis...

Si en aquarium récifal on fait la guerre aux nitrates, c'est parce qu'ils ont un effet négatif sur les coraux (ralentissement de la croissance, pertes de coloration, etc) et qu'ils favorisent la prolifération des algues filamenteuses indésirables. Souvent, ces algues s'enchevêtrent dans les coraux et les "étouffent".
Dans un aquarium FO, ce sont surtout les nitrites très toxiques pour les poissons qui sont à éviter et donc la filtration mécanique joue son rôle. Les poissons ne sont pas gênés par un taux important de nitrates, ni par un éventuel envahissement d'algues.
Voilà pourquoi on n'utilise pas de filtration mécanique permanente pour un aquarium récifal. Bien entendu, il est possible d'utiliser les masses filtrantes pour éliminer les sédiments mais il faut s'astreindre à changer celles-ci au moins une à deux fois par semaine pour éviter qu'elles ne servent de support bactérien.

4) Je ne peux que t'inviter à lire les forums et les guides du débutants tels que : http://www.aquaportail.com/articles-category-7-connaissances-necessaires-au-bon-maintien-d-un-bac.html
Ou encore : http://www.recifs.org/modules.php?name=Content&pa=showpage&pid=9
Et aussi : http://www.recifs.org/modules.php?name=Content&pa=showpage&pid=13

Kix.

7default bac eau de mer le Mer 23 Jan 2008 - 19:52

bobose


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
moi j ai un devis pour un bac de 50*50*50 avec verre de 10 mm d épais mais pas de specifiquation pour dire si il est spécial eau de mer ou pas .
et je suis confiant en se vendeur car il y a 6 ans j avais un bac de 300 litre et ces lui qui me suivais et les joints étais normal et le verre de 12 mm car il étais plus long mais pas parcqu il étais en eau de mer je pence qu il veut te vendre un bac il te prent pour un américain .
si tu veus je te donne le tel fax du vendeur il est diplomé en aquariophilie
appelle le pour avoir un autre avis .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum