Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default "Epuisement" génétique lentilles d'eau ? le Ven 1 Mai 2015 - 18:31

baba du 13


Membre : Accro
Membre : Accro
Bonjour !

J'ai remarqué un phénomène de vie étrange concernant les lentilles d'eau, Lemna minor. En effet, nouvellement introduites (provenant d'une enseigne), elles se multiplient très rapidement pendant un à deux ans, voire plus, formant de réels matelas de verdure de plusieurs centimètres d'épaisseur à la surface. Cela s'explique par leur capacité de reproduction végétative, un mode de reproduction asexuée qui fonctionne un peu par clonage. Soit, elles sont ainsi assez invasives.


Cependant, au bout de deux à trois ans, elles commencent à s'épuiser, en tout cas chez moi la reproduction ralentit drastiquement, les feuilles sont toutes petites, et j'ai l'impression que la plante entame une régression progressive jusqu'à la disparition. Enfin, elle commence à végéter quoi. ^^

Je me demandais quelle en était la cause, et je me suis donc posé la question d'une sorte "d'épuisement" génétique, qui voudrait qu'à force de se cloner encore et encore, la plante n'arrive finalement plus à perdurer sans apport de nouveaux individus. Vue la vitesse de reproduction, ça paraît plausible.

C'est l'exemple de la Caulerpa taxifolia qui m'a fait penser à cette hypothèse. Vous connaissez surement cette histoire, d'une algue océanienne conservée à l'aquarium de Monaco, puis relâchée en Méditerranée par erreur. L'algue, n'ayant pas de prédateur naturel dans cette région du globe, s'était alors multipliée par une sorte de clonage jusqu'à envahir les herbiers de posidonie.
Aujourd'hui, elle semble régresser seule, et l'hypothèse la plus probable serait une dégénérescence génétique, à force de se reproduire encore et encore sans "sang neuf".


Ma question est donc la suivante : Avez-vous observé ce même phénomène chez vous, et pensez-vous que ce soit du à une sorte de dégénérescence génétique ?

Pour vérifier cela, je me vais me procurer de nouvelles lentilles d'eau on verra bien si ça relance la culture, ou si ce sont les conditions dans l'aquarium qui posent problème. ##27

http://asiaquarium-fish.forumactif.org/

mine


Modératrice
Modératrice
La lentille d’eau minuscule préfère les eaux mésotrophes à eutrophes(enrichie en
nutriments). c'est surement un problème du à ton bac auquel tu n'apportes aucun nutriment , car c'est une espèce invasive , chez moi hiver comme éte elle prolifére si je la laisse.


_________________

Les chenilles des chars ne deviennent jamais des papillons...


Coquille-vide


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Bonjour,

Post intéressant, j'ai observé ce phénomène une fois, il y'a 1 ans, dans mon 30L envahi par cette plante, chaque semaine j'en enlevais une  épuisette pleine.

C'est quand même une Plante très embêtante lorsqu'a cause de l'évaporation elle reste collée aux vitres et sèche, ça fait très laid.

Et puis en quelques semaines elle a disparu totalement sans que je sache pourquoi .. Et pourtant je n'avais fait aucun changement, ni d'éclairage ni de quoi que ce soit.

Je suis reparti avec une nouvelle souche il y'a deux semaines, et la c'est de nouveau l'invasion ..



Dernière édition par Coquille-vide le Ven 1 Mai 2015 - 21:21, édité 1 fois

baba du 13


Membre : Accro
Membre : Accro
@mine a écrit:La lentille d’eau minuscule préfère les eaux mésotrophes à eutrophes(enrichie en
nutriments). c'est surement  un problème du à ton bac auquel tu n'apportes aucun nutriment , car c'est une espèce invasive , chez moi hiver comme éte elle prolifére si je la laisse.


Bonsoir Mine,

Alors pourquoi a-t-elle proliféré à fond pendant deux ans, de sorte que j'en enlevais une à deux épuisettes pleines chaque samedi ? Et là depuis quelques temps, j'ai remarqué que j'en enlevais beaucoup moins, une demi épuisette par mois, ce qui est quand même une très forte diminution de population et de reproduction pour une simple raison de nutriments (qui auraient disparu entre temps ?)...

http://asiaquarium-fish.forumactif.org/

cucumix


Membre : Régulier
Membre : Régulier
De souvenir, les chromosomes des plantes sont depourvues de télomeres. On ne peut donc pzs parler de vieillissement dû au clonage. Si c'était le cas il n'y aurait plus de lentilles sur terre depuis un bail Smile

Il faut chercher l'explication ailleurs... où, je sais pas...

baba du 13


Membre : Accro
Membre : Accro
@cucumix a écrit:De souvenir, les chromosomes des plantes sont depourvues de télomeres. On ne peut donc pzs parler de vieillissement dû au clonage. Si c'était le cas il n'y aurait plus de lentilles sur terre depuis un bail Smile

Il faut chercher l'explication ailleurs... où, je sais pas...

Elles peuvent alors se multiplier à l'infini sans apport étranger ?

http://asiaquarium-fish.forumactif.org/

Horlack


Modérateur
Modérateur
En fait non.
Les lentilles marchent par cycle. J'en ai dans tous les aquariums à bettas.
Ça prolifère à vitesse grand V. Puis quand l'eau vient à manquer de "quelque chose", ça régresse tout au vite.
J'ai ce même phénomène en fonction des saisons sur le 180L prêt de la fenêtre. L'été, c'est le tapis de verdure. L'hiver, elles disparaissent quasiment.

Même histoire dans les bassins extérieur du père : sur le plus ancien, les lentilles ont proliférer à vitesse grand V avec la dernière semaine de soleil. En revanche, sur le dernier (septembre dernier) qu'il a en plus nettoyé debut février....rien.

Le facteur commun de tout cela ?
Il ne faut pas que le bac soit archi-propre, sinon elles ne prennent pas.
Il faut un certain de degré de "crassitude" pour que cela prolifère bien (nutritifs pour les lentilles.)

Maintenant que j'ai compris cela, je m'en sert en parti comme indicateur de la santé de l'aquarium. Trop, c'est qu'il est temps de faire un bon nettoyage d'aquarium et surtout de filtre. Pas assez, c'est qu'il est temps que je remette de l'engrais liquide JBL pour les plantes.

Pour qu'elles restent, il ne faut pas être, ce que j'appelle un "maniaque de la chiffonnette".

Pareil pour les nouvelles plantes que vous mettez dans l'aquarium, à croissance très rapide, type myriophyllum ou cabomba. Elles vont accaparer plus vite les nutriments que les lentilles ... qui disparaissent.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

baba du 13


Membre : Accro
Membre : Accro
Ca tombe bien, je ne suis pas du tout un maniaque de la chiffonnette, au contraire je préfère intervenir le moins possible de façon à ce qu'un certain équilibre se crée, avec le plus d'autonomie possible.

Bon, bah en plus d'ajouter des lentilles d'une nouvelle provenance, je vais apporter plus de nutriments alors. ##05

http://asiaquarium-fish.forumactif.org/

azareth


Membre : Accro
Membre : Accro
Et dire que j'en trouve nulle part :'(

cucumix


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Peut etre ont elle besoin d'un cycle annuel, d'une période d'hivernage pour mieux repartir d'une année sur l'autre

baba du 13


Membre : Accro
Membre : Accro
Azareth, passe par les petites annonces, Coquille-vide en vend. ##27

Pour le cycle annuel, je vais également tester ça.
Mais c'est vrai que je n'en ai que depuis 2012, avant j'ai eu d'autres flottantes, mais pas de lentilles, donc je manque de recul...

http://asiaquarium-fish.forumactif.org/

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Intéressant ce sujet.

Sache qu'au passage l'aquarium de Monaco n'était peut-être pas le seul fautif concernant la Caulerpa.
Un bateau a pu en transporter via son enclume etc.

Concernant les lentilles d'eau, une reproduction sexuée doit peut-être/probablement exister, seule façon de "régénérer" les souches mais ce n'est pas le mode le plus courant, surtout quand elles décident d'envahir.

J'ai plusieurs bacs et dans certains elles se plaisent ou pas, se plaisent et ne se plaisent plus ; je peux en mettre dans d'autres bacs et soudain dans ceux-là elles pullulent, donc personnellement je ne pense pas à une dégénérescence de la souche mais comme a dit mine, à une modification du milieu peu à peu, soit par d'autres plantes, soit par nos changements de comportement vis à vis du bac, parfois ça peut sembler anodin, soit par les lentilles elles-mêmes qui transforment leur milieu, milieu que l'on transforme nous-mêmes en retirant les lentilles du bac en masse à l'épuisette par exemple.

Je mets toujours plusieurs espèces de plantes flottantes, j'essaie de les faire tourner sur mes bacs sinon à un moment donné, l'une prend le pas sur les autres (et ça n'est jamais la même suivant les bacs) et finit ensuite par disparaître, donc autrement je les perds toutes au final!
Mais ce n'est pas facile à gérer avec un seul bac...

CHEWBACCA


Membre : Habitué
Membre : Habitué
salut..

je viens ajouter mon expérience personnelle à ce qui vient d'être dit.

Il y a des lentilles d'eau dans mon bac depuis près de 20 ans.
C'est une souche que j'ai récupérée dans le bassin de mon beau-père. Lui même les avaient trouvées en milieu naturel dans une mare proche de chez lui.

Elles n'ont jamais régressé depuis que je les ai. Certes elles ne deviennent "invasives" que lorsque le bac est chargé en nutriments, ce qui présente pour moi un excellent baromètre sur la santé de mon bac. Cela se produit généralement lorsque les masses filtrantes de la décante sont saturées. c'est donc le signe qu'il est temps de procéder à un nettoyage.

Cela dit il n'est pas improbable que les lentilles d'eau du commerce soient issues d'un mode de culture particulier avec emploi de substances chimiques pour les faire croître rapidement et n'ayant ainsi plus rien à voir avec la plante originelle et donc de source sauvage que l'on peut trouver en milieu naturel.

Il est tout aussi indéniable qu'elles prospèrent lorsqu'elles trouvent de quoi se nourrir.

Je n'ai noté aucune variation de croissance en fonction des saisons.

A++

baba du 13


Membre : Accro
Membre : Accro
Donc, on éloigne la génétique, et on met en cause le milieu.
Je vais faire des "tests", voir comment ça évolue en extérieur, en intérieur, avec ou sans fertilisation...

Merci pour vos réponses en tout cas. ##05

http://asiaquarium-fish.forumactif.org/

CalamityDjenn


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Pour ma part, j'ai introduit des Salvinia natans il y a plusieurs mois. Une lentille d'eau s'y trouvait, elle a mis des semaines à se multiplier.
Depuis, j'attends toujours l'invasion, je les préserve en ne retirant que des Salvinia natans lorsque la surface est trop recouverte.
Elles sont très peu nombreuses alors mon baromètre est plutôt constitué par les Salvinia Natans. Toutefois, j'ai noté que les Lemna minor se multiplient plus rapidement depuis qu'elles sont plus nombreuses. Mais pas suffisamment pour concurrencer les Salvinia natans.


Concernant le ralentissement de leur développement, il faut regarder du côté de la biodisponibilité des nutriments et du rapport de Rendfield.
Ce sont principalement les Phosphates qui sont facteur limitant dans le développement de la flore et des algues, mais pas que.


Dans mon 180L dernièrement, j'avais un taux de Phosphates non détectable, mais je me méfie de mon test gouttes... Les Nitrates étaient à zéro également.
La croissance de mes flottantes stagnaient et quelques filamenteuses s'invitaient parmis leurs racines. Je retiraient chaque jour les Salvinia mal en point ou envahies.
J'ai fertilisé pendant deux semaines avec un apport de NO3 uniquement. Le taux de NO3 était à 35 le jour où (Edit : 30/04 midi) j'ai repris l'ajout de Profito (0,5ml). Après 2 jours d'ajout de cette dose quotidienne, le taux de NO3 est tombé en dessous de 20 (Edit : NO3 à 10 ce midi) et je vois que les têtes de Rotala Sp. et macrandra ont bien poussé. Les Salvinia natans se sont de nouveau multipliées et sont d'un beau vert.
Et les Lemna minor, se multiplient enfin avec une bonne croissance, j'ai pu en retirer et en mettre dans mon bassin...
Cela prouve qu'elles sont très demandeuses en nutriments.

Pour extrapoler, en faisant une bref recherche sur Google, on trouve des écrits sur la culture de Lemna minor comme réducteur des Phosphates dans les points d'eau envahies. C'est un traitement biologique à priori fonctionnel tellement elles sont gourmandes et croissent vite.


AMHA Baba, si tu trouves par déduction ce qui manque à tes plantes, tu les verras reprendre leur croissance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum