Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Sylwingeï


Membre : Accro
Membre : Accro
Salutations:

J'ai décidé de refaire le post au complet afin d'aider sur le guppy mais également afin de redorer son image.

Je n'ai probablement pas une réelle expérience dans le reste mais après avoir passé plus de 15 ans à expérimenter et essayer les ovovivipares, beaucoup de préjugés durs que j'ai cru bon de suivre sont en fait souvent un argument pour décourager.

J'ai voulu notamment tester et vérifier un argument célèbre que le guppy se limite autant que les crevettes (CAD si il se sent à l'étroit il arrête les repros.)

Notez que cela marche tout autant pour les vivipares les plus faciles à trouver tels que molly et platys ou endlers. Pour le véliféra ou le xipho je conseille de monter directement à 450L.

La raison de mon topic? Probablement car j'en ai assez de voir des guppy maintenus dans moins de 240L un tel volume peu sembler énorme pour ce poisson mais je vais tenter de l'expliquer du mieux possible.

Le guppy un poisson pour débutant?

Hélas sa réputation de poisson increvable aujourd'hui semble bien éloignée. Hormones de croissance boost hormonal un cocktail digne de nos drogues dures qui rendent le poisson très dépendant à un tel produit.

Hélas arrivé chez vous et privé de sa "drogue" le poisson meurt souvent très rapidement. Selon le magasin c'est entre 10 et 95% de pertes et ce n'est que rarement mieux en bourse (fuyez des aquariums ou les guppys semblent tous de même couleur en bourse il y a pas que des amateurs loin de la).

Conclusion? NON les ovovivipares ne sont plus vraiment destinés à des débutants, finit le temps ou l'on se contentait de les balancer dans l'aquarium et attendre les repros. Aujourd'hui eau ultra propre, bac nettoyé en permanence, très forte filtration. Voila le minimum pour maintenir du guppy sur le cours terme et miser sur les alevins.
Vous voulez passer cela? Rien de plus simple.

-Acheter à un particulier bien qu'il seras difficile de trouver votre couleur
-Miser sur un nombre conséquent de femelles d'animalerie.

Maintenant pourquoi un 240L en spécifique? Tu n'arrête pas de le dire mais est-ce réellement nécessaire?

Spécifique est sensiblement exagéré mais,
-Hormis des poissons de fonds je ne conseille pas de poissons qui occuperont le même espace. Même pour la régulation (si vous voulez réguler vous achetez un autre aquarium et vous achetez un prédateur à condition de s'en occuper dignement.)

Pourquoi? Plusieurs raisons

-Vitesse de repro du guppy qui rendras l'espace complètement surchargé et finiras par altérer le comportement de poissons extérieur à son espèce.
-Les guppy ne se diffusent plus hormis à des débutants qui ne connaissent parfois rien si ce n'est que de vouloir un aquarium coloré.
-L'auto-régulation se feras d'elle même en respectant certaines choses.

Une face caché et souvent pris pour une légende de l'aquariophilie. Les guppy dans un bac suffisamment grand finirons par stabiliser leur population. Après 4 ans de maintenance comme tel je peux assurer qu'effectivement une fois la "colonie" formée la population bien que conséquente est stable avec période d'alternance. Les guppy ne se reproduiront jamais jusqu'à faire déborder l'aquarium loin de la.
Il n'est plus dans ma ménagerie depuis bien longtemps mais ma grand-mère à tenu à garder ma colonie qui était déjà "âgée" avant leur transfert.

En effet, souvent à terme la population seras de 2 individus par litre. J'entend déjà hurler à la maltraitance mais, sans autres poissons cela peu largement passer sans peine.  Je n'ai jamais eu ni maladies, ni pic éventuel. 
A cela quelques raisons
-Les poissons ne sont pas enfermés dans 1L d'eau il utilisent toutes les niches que l'aquarium offre.
-Une colonie d'ovovivipares se compose en général d'adultes "alphas" qui engendrent les reproduction les sub-adultes et les jeunes de tout âges. Il n'y a donc pas 2 adultes par L. 
-Seulement quelques "pics" à certaines périodes il y'aura plus d'adultes et moins d'alevins parfois l'inverse. 

Si cela peu paraître "fou" ou de l'inconscience certaine sachez que si quelques règles "simples" d'aquariophilie sont respectées.
-Grosse filtration
-Gros couvert végétal
-Bac assez conséquent pour une seule espèce si "petite".

La maintenance d'une colonie est aussi simple que de maintenir un bac de salon.
Néanmoins cela ne vous permet aucun erreur de débutant comme ajouter un poisson sans quarantaine (et je dirais que c'est l'impératif absolu) ou surnourrir.

Choisir le guppy c'est choisir un poisson qui a besoin d'un grand espace. Vous voulez un petit vivipare? Neoheterandria elegans Heterandria formosa Poecilia wingeï Micropoecilia... VOILA ce qui convient à de petits aquariums en dessous de 240L. Mais Molly guppys xiphos platys il faut aller de 240 à 450L.


-Est-ce possible de ne maintenir que des mâles ensemble? Ou que des femelles?

Sache déjà une chose quand la femelle est fécondée (et cela prend que quelques secondes) elle est "pleine" pour 6 à 12 portées soit près d'un an. Même en provenance d'animalerie ou mâle et femelles sont souvent séparés.

Et des mâles sans femelles peuvent transformer ce poisson "paisible" en un gladiateur aussi agressif qu'un betta adulte et massacrer tout ce qu'il trouve. Je met une très grosse mise en garde chez le platy qui est probablement le plus "méchant" de tous.
Le guppy à besoin de son stimuli sexuel et ce en permanence. Ce n'est pas pour rien que 3 à 6 dames lui sont nécessaires.

Y a t-il des interventions à faire dans une "colonie"?

Le principal soucis dans les colonies sont les queues qui volent parfois en éclat ou de sérieuses blessures.
Cela peu être du.
-A un ratio défavoration (minimum 1/2 ou 1/3)
-Un mâle qui supplante complètement les autres (laisser faire et augmenter le couvert végétal.
-A un manque de couvert végétal. (Note très indispensable chez le molly velifera ou le xipho ou les mâles sont particulièrement hargneux entre-eux.)

Pour les maladies cela est souvent du à une maintenance inadaptée et non la surpop elle-même. Sachez d'ailleurs que vous avez 20 fois plus de chances de tuer votre colonie par l'ajout d'un poisson venant d'ailleurs comme une animalerie que par une surpopulation critique.


Et comment je les régules? C'est vrai quoi je veux pas 500 poissons dans un 240L!.

Mettre un poisson qui occupera le milieu identique n'est pas la solution. Ils risquent d'agresser les guppy, importuner et stresser la mise bas des femelles ou pire encore les tuer.
Si vous vous engager à le maintenir de manière digne et ne pas le prendre pour un lion offrant son spectacle macabre un poisson de type prédateur (petit piranhas solitaire par exemple) peu parfaitement jouer ce rôle. Il devras néanmoins avoir son aquarium. Sinon il vous reste la solution du vivipare nain  qui lui se développe moin vite ou une tout autre espèce qui elle ne se reproduit pas aussi facilement.

Je précise cependant que 240L est à titre indicatif plus gros (dans mon cas une table-basse dans un coin sombre de 320L ) c'est meilleur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum