Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Choc osmotique le Ven 5 Juin 2015 - 9:26

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro
Bonjour,

Mis à part le fait que ce n'est pas conseillé, de combien de temps dispose t-on pour éviter un choc osmotique ?

Je m'explique. Lorsque l'on effectue un changement partiel à 100% eau osmosée, la concentration en sels minéraux diminue, ce qui provoque un déséquilibre de pression osmotique entre le poisson et son nouvel environnement (un peu comme l'azote dans le sang du plongeur qui remonte trop vite).
Les seules pressions exercées dans ce cas sont la pression atmosphérique et celle de l'eau, donc relativement faibles.
Si les sels sont ajoutés dans le bac 10 mn après le changement d'eau par exemple, cela a t-il des conséquences, ou bien le processus n'a t-il pas vraiment eu le temps de s'amorcer ? Personnellement, je n'ai jamais constaté d'anomalie dans ce créneau de 10 mn, mais s'il existe un tableau genre table de décompression, je suis preneur.

Apport des sels après le changement d'eau :
Le calcul du dosage de sels à rajouter est plus précis lorsque l'on mesure la conductivité après le changement d'eau.

Apport des sels dilués dans l'eau rapportée :
Dans ce cas le calcul est légèrement dégradé car il s'effectue à partir de la conductivité initiale et doit intégrer le volume et la conductivité de l'eau rapportée (il n'y a pas beaucoup de différence il est vrai).

Je n'ai pas trouvé d'expériences scientifiques qui précisent des notions de temps sous différentes pressions et différentes concentrations.

2default Re: Choc osmotique le Ven 5 Juin 2015 - 14:32

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
J'hésite a te répondre (tueur a gage...)

bref, je n'ai rien de scientifique a avancé, mais je ferai le mélange
en dehors de l'aqua cela éviterai les variation brusques.

Quand tu rajoute ton eau> cela représente qu'elle proportion?

les poissons dans la nature subissent des changements surtout au moment des pluies mais pas jute puis remonter de dureté en10 min...
je suis partisan de la douceur sur ce coup là:
si tu as pas exactement les mêmes para. entre avant et après c'est pas grave ( dans la limite du raisonnable)

Le tous c'est que cela soit fait tranquillou ( je fait des changement d'eau avec des jerricans a robinet, je laisse se vider au moins une nuits)

3default Re: Choc osmotique le Ven 5 Juin 2015 - 14:57

walioun


Conseiller
Conseiller
Bonjour,

J'aurais tendance à dire que Lapsus, a la bonne technique, bien que moi je fasse autrement !.  ##17

En fait je remplace l'eau enlevée, alternativement :

1 litre eau du robinet
puis 2 litres osmosée
puis 1 litre eau du robinet
puis 2litres osmosée
et ainsi de suite..... ##06

KH aqua = 3
KH robinet =9

PS : le choc osmotique n'a rien a voire avec la décompression du plongeur mais on peut le comparer, pour rester dans la plongée, aux barotraumatismes.

4default Re: Choc osmotique le Ven 5 Juin 2015 - 15:37

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro
@lapsus a écrit:Quand tu rajoutes ton eau> cela représente qu'elle proportion?
En règle générale 15% hebdomadaire, mais çà peut aller jusqu'à 50%.

@lapsus a écrit:Le tout c'est que cela soit fait tranquillou (je fais des changements d'eau avec des jerricans à robinet, je laisse se vider au moins une nuit)
Justement moi je fais l'inverse, je mise sur la rapidité, d'où ma question...
Je verse l'eau osmosée d'un coup, je mesure la conductivité, je fais mon calcul et rajoute les sels. Le passage d'un petit orage comme tu dis...
Pour les bacs à crevettes, çà ne dépasse pas 10 mn.

5default Re: Choc osmotique le Ven 5 Juin 2015 - 15:57

FFF


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@Cory29 a écrit:
Justement moi je fais l'inverse, je mise sur la rapidité, d'où ma question...
Je verse l'eau osmosée d'un coup, je mesure la conductivité, je fais mon calcul et rajoute les sels. Le passage d'un petit orage comme tu dis...

Quelle violence !!!

Perso je prépare mon eau aux paramètres voulus dans un bidon à part puis je fais tranquillement mon changement d'eau, en douceur. Pas de variation brutale de paramètres. Et ça permet de rattraper un éventuel surdosage au niveau des sels.

Je ne m'appuie pas sur une quelconque démarche scientifique mais il me semble logique de procéder ainsi.



Dernière édition par FFF le Ven 5 Juin 2015 - 16:11, édité 1 fois

6default Re: Choc osmotique le Ven 5 Juin 2015 - 16:09

geopanchax


Modérateur
Modérateur
Par expérience, je dirai que si la différence de conductivité est importante (surtout dans le sens de la baisse) et l'espèce sensible, le choc osmotique peut intervenir en moins de 5 minutes.
Bien sûr il s'agit là d'une situation extrême, mais il convient d'être prudent et de faire l'ajout d'une eau nettement moins minéralisée avec beaucoup de douceur.


_________________
Les killies c'est toute ma vie! ##05
KCF 76226

7default Re: Choc osmotique le Ven 5 Juin 2015 - 17:15

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro
OK.
Je n'ai jamais eu de pertes de poissons ou crevettes suite à un changement d'eau, et pour avoir testé avec plusieurs volumes d'eau, je soupçonne que le créneau de temps ou aucun effet n'est perceptible, est compatible avec un remplissage rapide.
Je ne pense pas que ceux qui ont une dizaine de bacs passent 30 mn à remplir chacun d'eux toutes les semaines.
Je vais faire des recherches, il doit bien exister des graphiques là-dessus.
Merci  ##27

8default Re: Choc osmotique le Ven 5 Juin 2015 - 18:35

Enguet


Modérateur
Modérateur
J'interviens d'habitude sur la section eau de mer mais comme on prend justement garde au choc osmostique en marinlors de l'acclimatation je pense pouvoir vous apporter des éléments.
En eau de mer si la salinité est différente le choc osmotique peut être instantané surtout chez les invertébrés et en particulier les crevettes qui demandent en eau de mer minimum deux heures d'acclimatation avec un goutte à goutte très lent.
Les poissons y sont sensibles mais il faut en effet un certain temps pour qu'il y ait un choc osmotique. On fait parfois des bains d'eau douce à des poissons d'eau de mer pour les débarrasser de parasites. Ce bain ne dépasse pas en général deux minutes.
Voilà mon expérience sur les chocs osmotiques en eau de mer. Je pense que vous pouvez en transposer ou déduire des choses pour l'eau douce.

9default Re: Choc osmotique le Sam 6 Juin 2015 - 7:34

geopanchax


Modérateur
Modérateur
@Cory29 a écrit:
Je ne pense pas que ceux qui ont une dizaine de bacs passent 30 mn à remplir chacun d'eux toutes les semaines.
 ##27

C'est un tort...J'ai plus de 50 bacs et je prend le temps nécessaire pour faire ce qui doit être fait.
Des changements réguliers et peu espacés (une semaine) permettent de ne pas voir s'envoler les paramètres, la conductivité en particulier.
Quand c'est nécessaire, un système avec bouteille de 5 litre + tuyau d'air + robinet permet de faire un goutte à goutte en gardant les mains libres et de s'occuper des autres bacs.
J'ai maintenu une espèce particulièrement sensible aux changement de paras (Campellolebias dorsimaculatus) avec laquelle il me fallait 2 heures pour changer 2,5 litres d'eau du bac....Le système de goutte à goutte cité plus haut était le bienvenu...


_________________
Les killies c'est toute ma vie! ##05
KCF 76226

10default Re: Choc osmotique le Sam 6 Juin 2015 - 9:06

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro
Merci pour vos réponses.
J'essaie de faire ce qui est le moins stressant pour les habitants de mes aquas.
Si des changements d'eau très rapides n'ont aucune conséquence (ce qui semble être le cas chez moi), je préfère ne pas prolonger le stress des poissons. Le gain de temps des maintenances s'en trouve également très réduit.
Le temps d'exposition dépend je suppose, de l'espèce et du delta de concentrations. Lorsqu'on se baigne en eau douce ou en eau de mer on ne ressent rien car la peau est très peu perméable mais le processus est pourtant engagé et je ne me souviens pas avoir été stressé.
Pour l'instant je trouve tout et son contraire. J'essaie de me faire une opinion réaliste. En aquariophilie on a encore beaucoup de lacunes et il y a beaucoup d'idées reçues. Heureusement cette activité se démocratise et les techniques évoluent, beaucoup de ces idées sont remises en question aujourd'hui.
J'ai lu que pour débarrasser les poissons de leurs parasites en provoquant un choc osmotique, on pouvait les laisser entre 15 et 25 mn dans une eau aux paramètres différents avant de les replonger dans leur bac pour un 2ème choc osmotique. Cette période de temps maximum est celle que je m'imaginais pour effectuer mes changements d'eau. Donc 10 mn ne me semblent pas déraisonnable.
J'ai appris également que certains habitués font l'impasse sur l'acclimatation de leurs poissons et réduisent au maximum celle de leurs crevettes pour éviter justement le stress d'être pris au piège et le manque d'oxygène.
Ce sont les retours d'expériences qui font avancer.
En relisant ces lignes dans 10 ans on aura probablement un léger sourire...

A niveau entretien, mes 5 bacs me demandent environ 5 heures d'entretien tous les dimanches, et 2 bonnes heures le mercredi pour les paramètres de l'eau.
Certains sur ce forum ne font aucun entretien et ne contrôlent pas les paramètres.

11default Re: Choc osmotique le Sam 6 Juin 2015 - 16:27

geopanchax


Modérateur
Modérateur
Je ne pense pas que ce soit une question de temps mais plus de différence de conductivité. Si la différence est peu importante, un poisson peut, dans la plupart des cas, supporter une baisse de conductivité de 25 à 30% sans trop en souffrir.

Attention toutes les espèces ne sont pas aussi tolérantes face au changement de conductivité, surtout à la baisse.

Pour le traitement par choc osmotique des parasites externes, je vais te donner ma façon de procéder pour l'oodinium (Piscinoodinium pillularis) qui affecte régulièrement certaines de mes espèces.
Je plonge mes poissons environ 30 secondes dans une eau salée à 40g/litre (eau de pluie + sel de mer naturel). Les parasites tombent tout seul et les poissons supportent assez bien. Les poissons sont immédiatement remis dans une eau au paramètres de départ dans un bac neuf après traitement (bac non contaminé).
Je pense que c'est le temps très court qui permet au poisson de supporter un tel traitement. J'ai testé sur un mâle solitaire une fois jusqu'à une minute dans le bain et le poisson à eu beaucoup de mal à s'en remettre.


_________________
Les killies c'est toute ma vie! ##05
KCF 76226

12default Re: Choc osmotique le Sam 6 Juin 2015 - 16:36

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro
Merci thumright

13default Re: Choc osmotique le Mar 9 Juin 2015 - 14:16

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
@Cory29 a écrit:Merci pour vos réponses.
J'essaie de faire ce qui est le moins stressant pour les habitants de mes aquas.
Si des changements d'eau très rapides n'ont aucune conséquence (ce qui semble être le cas chez moi)difficile a prouver, pas mort veut pas forcement dire vas bien, je préfère ne pas prolonger le stress des poissons. Le gain de temps des maintenances s'en trouve également très réduit.
Le temps d'exposition dépend je suppose, de l'espèce et du delta de concentrations. Lorsqu'on se baigne en eau douce ou en eau de mer on ne ressent rien car la peau est très peu perméable mais le processus est pourtant engagé et je ne me souviens pas avoir été stressé. pour le humain je verrai plus passer du niveau 0 a 4000M d'altitude, là, certain se sentirai plus que...stressé
Pour l'instant je trouve tout et son contraire. J'essaie de me faire une opinion réaliste. En aquariophilie on a encore beaucoup de lacunes et il y a beaucoup d'idées reçues. Heureusement cette activité se démocratise et les techniques évoluent, beaucoup de ces idées sont remises en question aujourd'hui.
J'ai lu que pour débarrasser les poissons de leurs parasites en provoquant un choc osmotique, on pouvait les laisser entre 15 et 25 mn dans une eau aux paramètres différents avant de les replonger dans leur bac pour un 2ème choc osmotique. Cette période de temps maximum est celle que je m'imaginais pour effectuer mes changements d'eau. Donc 10 mn ne me semblent pas déraisonnable.
J'ai appris également que certains habitués font l'impasse sur l'acclimatation de leurs poissons et réduisent au maximum celle de leurs crevettes pour éviter justement le stress d'être pris au piège et le manque d'oxygène.
Ce sont les retours d'expériences qui font avancer.
En relisant ces lignes dans 10 ans on aura probablement un léger sourire...

A niveau entretien, mes 5 bacs me demandent environ 5 heures d'entretien tous les dimanches, et 2 bonnes heures le mercredi pour les paramètres de l'eau.
Certains sur ce forum ne font aucun entretien et ne contrôlent pas les paramètres.

Bref je suis pas sur que ce soit la meilleur solution ( pour tes poissons ##07 )

14default Re: Choc osmotique le Mar 9 Juin 2015 - 15:17

mine


Modératrice
Modératrice
Merci de ne pas apporter de réponses à l'interieur des citations , vous avez la touche citations multiples pour ça .


_________________

Les chenilles des chars ne deviennent jamais des papillons...


15default Re: Choc osmotique le Mar 9 Juin 2015 - 15:55

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Sorry Mine...
J'ai pas encore essayer le coup des citations multiple ##21

16default Re: Choc osmotique le Mar 9 Juin 2015 - 16:19

Sylwingeï


Membre : Accro
Membre : Accro
@geopanchax a écrit:C'est un tort...J'ai plus de 50 bacs

50 AQUAS??!?! je m'incline ##06

Pour revenir dans je sujet je n'utilise aucun sel dans mon eau osmosée à la place je fait mon mélange habituel je verse 15L d'eau osmosée dans un seau + 1L de volvic +3L eau du robinet. J'ai jamais eu de problèmes avec sa.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum