Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Hyst3ria


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Bonsoir,

Je passe pas mal en revue les billets d'aquariophilie et il y a beaucoup d'aquariums qui se basent sur un biotype précis. C'est assez ambigu on conseille de respecter le biotype sans pour autant dire que l'aquarium communautaire pose problème.

De mon point de vue on a pas besoin de se baser sur un biotype pour réussir un aquarium, tant que la cohabitation se passe bien. Joindre des poissons du lac Malawi avec des poissons amazoniens qui peuvent cohabiter avec une eau compatible, je n'y vois pas d'inconvénients même si ces poissons ne se seraient jamais rencontré naturellement.

Les biotypes ne sont pas une règle absolue, et je pense principalement à notre agriculture pour appuyer ce que je dis. La pomme de Terre, la tomate, l'arachide, la courgette, la citrouille et la plupart des cucurbitacées, les haricots, le maïs le poivron sont des légumes et fruits qui n'auraient jamais du pousser naturellement dans notre continent, et ont été importés du biotype américain. Et pourtant désormais ces denrées sont plus que répandues chez nous et ce n'est pas une mauvaise chose, le biotype s'est diversifié.

Qu'est ce que vous pensez de ces mélanges de biotypes? Si ça fonctionne, pourquoi pas?

chouco


Membre : Accro
Membre : Accro
Perso je vois mal un mâle Maylandia sp. "zebra chilumba" Maison Reef avec des guppy... ##17

Les paramètres d'eau ne sont pas les seuls à prendre en compte, donc comparer des légumes avec des animaux qui pour certain ont un sacrée caractère n'est pas une bonne choses.

Pour exemple même dans un bac Malawi, on ne mélange pas tout... et pour plein de raison !

surface du bac, territoire que prend le poisson, population, ratio etc... pourtant ils sont tous originaire du lac Malawi.

Plein de paramètre doivent être pris en compte et c'est ce qui fait la richesse de l'aquariophilie.

Et puis reproduire un aquarium avec une population le plus fidèle possible au biotope auquel il ce rapporte c'est carrément super.

c'est mon point de vu quoi ^^

Grizonroux


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Salut,

La différence entre un poivron est un poisson, c'est que l'un es un animal, l'autre un légume, ce n'est déjà pas tout à fait la même chose.  ##27 Cependant quand tu vois certains ravages que font des animaux/plantes en dehors de leur zone géographique naturelle, il est clair que les choses n sont pas du tout aussi simples, du moins au niveau de la synergie au niveau mondial. Il y a de vrais drames écologiques suite à l'introduction volontaire ou accidentelle de plantes/animaux étrangers dans certains pays.

Mais on en est pas là en ce qui concerne l'aquariophilie, qui est un cercle fermé (enfin plus ou moins...).

Respecter un biotop oui ça facilite les choses, car tu fais vivre ensemble des poissons qui tendent vers les mêmes paramètres de maintenance. Mais ce n'est absolument pas une obligation tant que les paramètres de l'aquarium sont conforment aux espèces maintenues, quelque soit leur provenance géographique. Dans ce cas tu peux tout mélanger, et si les choses sont bien faites il n'y a pas de raison que cela ce passe mal.

Respecter un biotop est une affaire de satisfaction intellectuelle et personnelle, quand l'objectif est d'offrir aux poissons un environnement le plus proche de ce qu'ils connaissent (c'est valable surtout pour les espèces sauvages, bien que les poissons d'élevage aient des comportements innés les rapprochant de toute façon de leur état naturel, même si ils n'ont jamais connu l'environnement dont leur espèce provient).

C'est aussi une affaire de goût et d'esthétique, un domaine certes très subjectif. Les aquariums mélangeant des poissons/plantes de multiples provenances géographiques me font souvent penser à des bac de décoration de salle d'attente de dentiste ou de restaurant, je trouve ça souvent très laid et peu intéressant, car il n'y a aucune recherche derrière ce type d'aquariophilie, souvent juste un désir d'avoir des beaux poissons pour faire joli et puis voilà. Les bacs ayant pour but de coller à un biotop sont pour moi généralement plus esthétiques, plus naturels, car ils sont mieux et/ou davantage pensés et réfléchis. Mais ce n'est que mon avis.

Le plus important pour moi est l'aspect philosophique de la chose: Les animaux s'adaptent de toute façon du mieux qu'ils peuvent à ce qu'on leur propose, mais souvent plus par force que par choix, vu qu'on leur impose de vivre entre 4 morceaux de verre. Je trouve que, philosophiquement, tendre vers l'idée de les forcer le moins possible à s'adapter est une bonne chose... Pour les poissons autant que pour les hommes.

C'est une façon de leur témoigner un peu de respect... Et avoir à coeur de respecter des animaux dont on peut faire le malheur comme le bonheur en claquant des doigts, on en sort un petit peu plus grands non?

walioun


Conseiller
Conseiller
Hysteria a écrit:Qu'est ce que vous pensez de ces mélanges de biotypes?


Salut Hysteria,

Pour moi, chacun, peut faire comme il l'entends, ce n'est pas parce que je n'ai jamais mis de de tête de mort ou de bateau pirate, voir temple aztèque, que je critiquerais ces décors, dans les aquas des autres !... ##17

Depuis que je fais de l'aquariophilie, j'ai toujours choisi les plantes et les poisons en fonction de mes gouts personnel, de leurs paramètres d'eau originel (même si aujourd'hui les poissons sont souvent élevé dans la même eau que mon robinet !), du volume d'eau qui leur est nécessaire et de leurs compatibilités sociales.

Voila, c'est ma façon de procéder, mais chacun fait comme il veut dans le respect du bien des animaux.

Hyst3ria


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Je comprend mieux le point de vue des aquariophiles, tout comme une lampe torche n'a rien à faire dans un film du moyen-âge, un poisson hors de son biotype est comparable à un anachronisme. C'est pas tant le fait que ça marche pas mais surtout l'authenticité de cette fenêtre ouverte sur un coin du monde qui est discutable et on comprend facilement que l'authenticité puisse être un critère d'esthétisme.

Merci ##27

Horlack


Modérateur
Modérateur
Coucou,

Le mot biotope est un bien grand mot pour ne rien dire. Surtout en aquariophilie.

Par exemple, prenons un mot que j'entends souvent "Biotope Amazonien"
Termes qui me hérisse le poil !



Rien que sur le brésil





Cette seule carte géologique, suffi à démontrer qu'il existe des centaines, si ce n'est des milliers de biotope différents en Amazonien.
Le biotope du Bouclier Guyanais, ce n'est pas le biotope du bouclier brésilien, ce n'est pas le biotope d'Iquitos, ce n'est pas le biotope du delta de l'amazone, ce n'est pas le biotope post-andin, ce n'est pas le biotope du pantanal, ce n'est pas le biotope de la Chapada, ce n'est pas le biotope du Tocantins, etc.

... et pourtant, tout le monde mélange des poissons de ces zones, tel un immense mixeur, en appelant cela biotope amazonien.

En superposant toutes ses cartes, cela donne des milliers d'intersections, qui représentent autant de biotopes différents.
Donc globaliser le mot "biotope Amazonien" , alors qu'il y en a des milliers, c'est de l'hérésie pure et simple.

Mélanger des corydoras Paleatus avec des Néons noirs, ce n'est surement pas un biotope. C'est un aquarium communautaire. Même s'ils sont du même continent, ils se sont pas des mêmes zones géographique.

Il en va de même avec les termes "Biotope Asiatique".
Depuis quand, le biotope du delta du Mékong, c'est la même chose que le biotope du Népal ?


Faut arrêter les âneries de globalisation des biotopes en les résumant à 1 continent.
Si vous voulez parler de biotope, alors il doit être appelé biotope -nom du fleuve et nom de la région-
Point barre.


Les raccourci de biotope cela amène des choses dangereuses, que je vois tous les jours sur les corydoras :
http://www.forumaquario.org/t114439-maintenance-conseils-pour-corydoras
95% des paramètres d'eau des corydoras annoncés sur les sites aquariophiles sont faux, voir archi-faux.
Voici une vingtaine d'année, on connaissait très bien, à peine 10 corydoras.
Sauf qu'il y a plus de 300 espèces de corydoras.
Donc tous les sites internets, et livres, ont fait un copier/coller l'âne des 10 connus sur les 290 autres inconnus, pour combler les trous.
Bravo, mais franchement bravo....

Bah oui, les 290 sont pareils que les 10 premiers, puisque c'est le même biotope amazonien....*soupir avec des envies de meurtres au canon de 120mm*


Le dernier en date : Corydoras Sterbai
=> http://www.forumaquario.org/t114477p90-la-maintenance-des-corydoras#1483657
Pourtant c'est un corydoras très connus en aquariophilie. Je vous annonce que 100% des sites internets, avec leur raccourci de biotope, ou copier/coller de biotope, ont écrit des âneries sur les paramètres de l'eau. Faut pas s'étonner ensuite, que des aquariophiles ont le plus grand mal à les maintenir.
Les corydoras sterbai vivent au pied du bouclier brésilien, et rien qu'au pied du bouclier brésilien. Surement pas a Sao Paulo, et encore moins à Iquitos, qui se trouve dans le bassin amazonien central. Ce bouclier brésilien a une importance primordiale dans les paramètres de l'eau.

@Horlack a écrit:Le corydoras Sterbai tourne en moyenne autour de 28-29°C,  PH = 6.5 à 7.5, et un GH quasi nul. C'est quasiment un aquarium en eau full-osmosée.
Rien ne vous empêche de regarder plus finement les graphiques, afin de voir les paramètres Min et Max en fonction des saisons.

Aquabase a écrit: dureté : 2 °d GH à 15 °d GH, 7 °d GH pour la reproduction
=> Je ne sais pas ou ils sont allé me pêcher leur 15°d. Cela ne dépasse guère le GH=1 à 2°d.
Sur les 3 points des stations de prélèvements, qui sont sur les 50% de la course finale de la Madeira, il n'est pas possible en amont, d'avoir du 15°d sur le Guapore et Mamore. On ne fait pas passer une eau de 15°d en amont, à 1 à 2°d en aval par un coup de baguette magique à Porto Velho, tel le nuage de Tchernobyl qui s'est arrêté pile poil à la frontière francais d'après les autorité (si, j'vous jure ! )

Aquabase a faux
aqua-lorca a faux
aquachange a faux
wikipédia a faux
aquaportail a faux
aquagora a faux
bien-debuter-aquario.com a faux (désolez Sychriscar)

Tous ces sites ont mis  GH 2-15 et GH de maintenance 6-10.
Tous ce sont copier/coller entre eux, sans vérifier la véracité de leurs informations.
Erreur astronomique en soit, car les paramètres sont totalement l'inverse de ce qui est annoncé. C'est GH 1-2.

Conclusion :
Je me répète
Faut arrêter la globalisation des biotopes en les résumant à 1 continent.
Si vous voulez parler de biotope, alors il doit être appelé biotope -nom du fleuve et nom de la région-
Toute autre dénomination est de l'hérésie pure et simple, voir dangereuse.

Ce qui est fait, revient a la même chose que mettre une truite des Alpes avec des gardons, et l’appeler Biotope européen continental.



Dernière édition par Horlack le Mer 29 Juil 2015 - 14:44, édité 1 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

Grizonroux


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Je suis d'accord avec toi Horlack, mais même pas besoin de prendre une carte de l'amérique du sud: Dans une même rivière, à quelques mètres d'écart entre la berge et le milieu, on peut avoir deux "biotop" complètement différent...

L'idée du biotop en aquarium c'est de tendre vers quelque chose. Y parvenir, ou pas, c'est encore autre chose, mais la démarche n'est pas inintéressante pour autant.

Hyst3ria


Membre : Régulier
Membre : Régulier
On a pas besoin de préciser de quel biotope on parle ici, c'est l'idée générale qui importe. Mélanger un biotope amazonien avec un biotope asiatique peu importe lesquels du moment qu'ils sont compatibles et que leur poissons le sont aussi.

Quand on dit biotope amazonien on regroupe l'ensemble des biotopes amazoniens existant. Personne ne prétend qu'il est unique. Pour moi ça va de soi, rien qu'en disant biotope amazonien qui par abus de langage englobe tout le continent sud américain. Pour plus de clarté j'aurais peut-être du préciser "un des biotopes amazoniens"


Et oui en effet de ce que j'ai compris le biotope peut être différent entre la berge et le fond d'un fleuve. Mais c'est plus simple des les réunir en un ensemble de biotopes du même continent.

Comme dire j'ai mangé asiatique, qui regroupe en fait une multitude de cultures culinaires différentes.

walioun


Conseiller
Conseiller
@Hyst3ria a écrit:Je passe pas mal en revue les billets d'aquariophilie et il y a beaucoup d'aquariums qui se basent sur un biotype précis. C'est assez ambigu on conseille de respecter le biotype sans pour autant dire que l'aquarium communautaire pose problème.

Dans un biotope précis, c'est la qualité de l'eau qui est unique, même si elle peut varier selon les saisons. Car dans un biotope donné il y a toujours plusieurs espèces qui cohabitent........ ##06

Sychriscar


Modératrice
Modératrice
Hello,

Cette question est intéressante et à le mérite de créer des discussions.

@Horlack : je reprends ton exemple du Corydoras sterbai. La majorité des individus sont sauvages ou d'élevage ? On sait que malgré l'élevage, les poissons gardent un euh "souvenir, instinct", peu importe, de leurs paramètres d'origine. Donc on va pas mettre un poisson d'eau douce en eau calcaire on est d'accord.

Mais qu'est-ce qu'on fait ? Doit-on se baser uniquement sur les paramètres du milieu naturel et s'en rapprocher au maximum possible directement et immédiatement ? N'est ce pas prendre le risque d'une fragilisation de certains individus, habitués, élevés voire forcés depuis des générations à vivre dans des eaux qui ne leur correspondent pas ? Ne se sont-ils pas "adaptés" (légèrement et uniquement ceux d'élevage) à des paramètres un peu différents (à quelques degrés près, je ne parle pas du simple au double) ?

Et est-ce que ce problème se pose uniquement à court terme, on va donc faire en sorte d'adapter progressivement notre eau à leurs besoins d'origine, ou est-ce qu'il se pose même à long terme ? Est-ce qu'on pourrait fragiliser des poissons en leur proposant, au plus près envisageable, ce qu'ils sont censés vivre en milieu naturel ?

Un aquarium 100% eau osmosée n'est pas évident à équilibrer, cela pourrait vouloir dire que beaucoup de poissons ne seront jamais bien en aquarium puisqu'ils sont proposés au tout venant qui risque de ne pas pouvoir leur offrir le minimum vital ?

Je demande sincèrement.

Philippe Chevoleau indique dans son guide des Corydoras sur le sterbai : "Du fait de sa tolérance à une large plage de valeurs physico-chimiques de l'eau, c'est un Corydoras facile à acclimater [...]."

C'est pas vraiment ce qui ressort de tes recherches. Et ce bouquin m'a conforté pour beaucoup de fiches de Cory, dont le sterbai, d'où mon compromis avec un GH autour de 8...
C'est épuisant tout ça ##17


_________________
Ma chaine YouTube sur l'aquariophilie : Les vidéos de Sychriscar
Les poissons aussi ressentent des choses -> Le sauvetage des Platy !

Sauvetage et bien-être des animaux aquatiques
Bien Débuter En Aquariophilie
http://www.bien-debuter-aquario.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum