Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1default Projet Corydoras Pygmaeus le Lun 28 Sep 2015 - 15:21

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Hello,

j'aime bien ce petit poisons et j'aimerai bien me faire un petit groupe:

le but c'est donc d'avoir un groupe dans un bac biotope.
Le top> pour que ce projet aboutisse vite:
que je puisse les maintenir dans un bac existant, donc qu'ils collent a mes para:

Je les mettraient bien dans mon 300L de grossissement:
ainsi ils auraient a encaissée l'instinct de garde des parents.

Donc grosso modo: 118x50x50
3 racine plutôt verticale, un fond de Vallis Gigantea, un peu d'echino et de crypto et sur les coté un peu de Vallis mormal.
des flottantes et des racines de plantes émergées.

ph autour de 6/6.2 ;50µs
eau relativement calme...
et des Apisto Rositae et Baenschi en grossissement

Voilà est ce viable dans ce bac?

Sinon quel est le bac idéal pour eux?

Le but dans un premier temps c'est de leurs offrir une maintenance idéal.
Par contre si je part sur un spécifique le but sera la repro...
D'avance merci pour votre aide

2default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Lun 28 Sep 2015 - 15:25

Symbiiote


Membre : Accro
Membre : Accro
300L c'est très bien ! Avec des apistos bien que petits, moins bien mais jouable ! Tout dépend combien de temps gardes-tu les apistos après leur naissance.

Pour le courant assez "calme", vaut mieux privilégier un courant assez fort, dans la nature c'est comme ça !

Pour les paramètres de l'eau sinon rien à dire.

Attends l'avis d'Horlack, tu seras fixé Smile

3default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Lun 28 Sep 2015 - 15:31

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Salut, effectivement ce qui me fait peur dans ce bac:
des Ado Apisto:
Normalement ils ne devraient pas rester longtemps, mais si je suis envahie ou s'y j'arrive pas à diffuser rapidement il risque d'y avoir quelques adultes...

mes Apisto aiment les eaux calmes...mais ce bac a un leger courant, il ya 2 bloc décantes, la remonté ce fait avec 2 petites pompes, je vais faire une tite vidéo.
Mais je pense pas que le courant soit suffisant...
c'est dur de ce rendre compte...

4default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Lun 28 Sep 2015 - 15:53

Symbiiote


Membre : Accro
Membre : Accro
Oui le problème sera la croissance des apistos, car si je dis pas de bêtises à partir de 4-5 mois, ils commencent à devenir territoriaux !?

Pour le courant, il faudrait ajouter une petite pompe de brassage de 900L/h style Koralia pour avoir d'un côté du bac un courant moyen. Après est-ce que ça peut être gênant pour les apistos, je n'en sais rien ...

5default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Lun 28 Sep 2015 - 16:51

Horlack


Modérateur
Modérateur
Le corydoras Pygmaeus vis dans le Rio Solimoes et Rio Madeira.


Comme j'aime l'exactitude pour se rapprocher au maximum des paramètres du biotope, voici les données hydrologique de l'eau

Rio Madeira à Fazenda Vista Alegre % Latitude -4,89722 Longitude -60,02528 Altitude 20


Rio Madeira à Porto Velho % Latitude -8,73667 Longitude -63,92028 Altitude 55


Rio Solimoes à Manacapuru % Latitude -3,30833 Longitude -60,60944 Altitude 20


Et en prime, tu as même le débit de l'eau en fonction des mois.
Ce qui donnera une bonne estimation du courant nécessaire. Voir plus, de se douter du débit de l'eau pour la reproduction (indice, faut au moins le doubler ##17  )

Résumé :


Ou en plus dégrossi : GH<2, PH=7, T°C=28


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

6default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Lun 28 Sep 2015 - 17:10

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
C'est étrange ces 28°C ... Il me semblait que les pygmaeus étaient plutôt vers les 22/23 °C .

7default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Lun 28 Sep 2015 - 17:24

Horlack


Modérateur
Modérateur
@gomorck a écrit:C'est étrange ces 28°C ... Il me semblait que les pygmaeus  étaient plutôt vers les 22/23 °C .

22/23°C, c'est plutôt les T°C minimales strictes. Je sais bien que les sites aquariophiles disent cela (et je l'ai lu et cru comme tout le monde), mais à priori, les données scientifiques prétendent magistralement le contraire. La date d'exploitation de ces données date de juin 2015. Donc oui, c'est récent de ma part. Avant cela, j'ai fait comme tout le monde : les sites internets.
On les voit bien sur les 3 graphiques de températures au cours du temps, avec les minimum.

Les mois qui peuvent être à 22-24°, c'est de mai à aout. Soit 4 mois sur 12.
En dehors de ces 4 mois, ils sont plus souvent à des T°C >=26°C

Et encore, dit toi bien que ces températures qui sortent d'une base de données scientifique, sont faites avec le protocole propre de l'hydrologie :
http://echo2.epfl.ch/e-drologie/chapitres/chapitre7/chapitre7.html

A partir du Paragraphe 7.3.2.1.
Pour avoir des données exploitables et les mêmes entre tous les hydrologues du monde, les mesures sont faites en 2 points spécifiques des cours d'eau : le milieu et le plus profond. Le milieu d'un cours d'eau est souvent le plus profond, mais pas forcément tout le temps.

Les T°C que je fourni, sont en profondeur.
Si la T°C est de 26 à 3 mètres de profondeur, dit toi bien, qu'elle est carrément plus élevée au milieu ou à la surface.
Autant dire qu'avec nos 22-23°C de maintenance, alors qu'elle est potentiellement à 30°C réellement quand ces corys nagent en milieu de profondeur, nous sommes à des années lumières de la réalité.
(Les miens sont à 24-26°C)

Dans des fleuves très profond, tu peux avoir un différentiel  d'eau de 5-8°C entre le sol et la surface

Après c'est sur, ce sont des graphiques du milieu naturel, et les corydoras reproduit en Europe ont surement des paramètres différents.
La question qu'on peut se poser, et il est dur d'y répondre : des corydoras reproduit et maintenu à 22-23°C en Europe, est-il judicieux en comparaison de leur milieu sauvage à 26-28°C ?
A un moment, et je pense que beaucoup de monde le pense : à trop s'éloigner du naturel, Mère-Nature rappelle toujours des coups de semonces dans nos aquariums. (dégénérescence, vie raccourci, maladie, etc).
Et tenter le protocole inverse, de ramener un corys élevé à 22°C vers 28°C, est encore plus dur à faire ! ##23
C'est un travail sur plusieurs génération de corydoras à faire, pour faire la démarche ainsi.
Autant dire : 2 ans de boulot.



Dernière édition par Horlack le Lun 28 Sep 2015 - 17:45, édité 1 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

8default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Lun 28 Sep 2015 - 17:44

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Oups du coup j'ai tout faux de les avoir choisis pour aller avec mes tanichthys qui sont à température ambiante...

Encore que si on faisait la même chose avec les tanichtys, on aurait peut être des surprises ...

9default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Lun 28 Sep 2015 - 17:53

Horlack


Modérateur
Modérateur
@gomorck a écrit:Oups du coup j'ai tout faux de les avoir choisis pour aller avec mes tanichthys qui sont à température ambiante...

Encore que si on faisait la même chose avec les tanichtys, on aurait peut être des surprises ...

Bah, pas forcément.
Comme je l'ai exprimé, il faut différencier corys sauvages et corys elevages.
Dans l'absolu, les élevages devraient avoir les mêmes paramètres que les sauvages. Sauf que c'est rarement le cas.

Du Pygmaeus à 22-23°C en élevage, est surement commun.
Si ton local est à température ambiante équivalente, alors cela serait compatible.

Mais si on se place d'un point de vue strict, la température ambiante de ton local n'est pas suffisante pour maintenir ces corydoras dans l'optique de se rapprocher de leur condition naturelle.

D'ou la poire couper en 2 pour les miens : ils sont à 24-26°C.
22-23°C elevage
28°C sauvage
J'ai pris l'entre-deux. Passer à 28°C d'un coup, je redoute le choc.
J'applique exactement ce que j'ai dis dans mon tutoriel d'Iquitos, adapté à mes Pygmaeus d’élevage : http://www.forumaquario.org/t114439-maintenance-conseils-pour-corydoras#1484201
Tutoriel a écrit: Attention : Ne pas tenter ces paramètres tels quels sur des corydoras d’élevage. Ils sont surement moins enclin à encaisser de telles amplitudes de températures que leurs cousins sauvages. Faite cela par étape, de façon raisonnable et raisonnée, pour une réadaptation progressive. Réduire de 2 à 4°C la température ambiante d'Iquitos pour l'adapter à l'eau de l'aquarium, semblerait assez judicieux.

Après à toi, de savoir si tu te positionne d'un point de vue T°C élevage, ou d'un point de vue T°C "peu mieux faire" vis à vis du naturel, ou d'un point de naturel absolu.
Ce qui te donne 3 types de températures possibles pour le même poisson, selon ton point de vue, tes possibilités et ta stratégique aquariophile.

3 T°C différentes, c'est galère. Ne t'affoles pas, je suis confronté à ce problème avec tous mes corydoras, pour mes choix.
Je dirais en conclusion, que le plus important, c'est d'avoir une stratégie aquariophile cohérente dans le temps. Car peu importe celle que tu choisiras, toutes ont leur avantages et leurs inconvénients, à divers niveau.

Tu vois ce que je veux dire ?  ##27


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

10default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Lun 28 Sep 2015 - 18:57

Grizonroux


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Pour le débit des rivières il faut se méfier d'associer ça au courant réel. Pour être allé au Brésil et, bien entendu, n'ayant pas résisté à aller voir les petits cours d'eau et ce qu'il y a dedans, il est aisé de constater de visu que le courant diffère énormément sur ne serait-ce que sur 100m de longueur, selon les aléas du terrain -nombreux- qui peuvent le ralentir par endroit, l'accélérer à d'autres.

Dans les endroits ayant un courant modéré: Rien dans le filet.

Dans les endroits ou l'eau stagnait presque: Une myriade de poissons.

Ca complique un peu la donne. Et c'est pareil pour les espèces dites rhéophiles, je sais de source directe par un exportateur congolais que le site de prélèvement favori d'un collecteur de nanochromis parilus est une large zone à très faible courant, pourtant, ce poisson est qualifié de rhéophile, et se trouve aussi dans des zones agitées.

Mais pas besoin d'aller au Brésil ou au Congo, on peut le constater dans une rivière française. Et si on croise des truites en eau vive, on en croise aussi dans des portions ou le courant est quasi nul, et elles ne sortent jamais de leur petit repère. Ajouter à ça que souvent le courant peut-être important au centre d'une rivière, mais relativement faible sur les bords selon le lit de rivière.

Pas simple, la nature n'est pas très linéaire.

Le seul moyen de reproduire au mieux l'environnement serait d'avoir un descriptif systématique du lieu précis de prélèvement, bien que ce ne soit pas simple pour les collecteurs... et difficilement envisageable à l'heure actuelle. C'est donc pas pour demain, mais qui sait, les choses évoluent. Et si les aquariophiles deviennent majoritairement exigeant sur ce point et demandent des information détaillées, qui sait si nous n'aurons un jour une belle fiche de provenance détaillée associée aux espèces sauvages récoltés.

Je demande systématiquement des infos précises aux importateurs en france/europe, en insistant pour qu'ils voient avec leurs contacts locaux pour des infos sur le lieux de prélèvement. Ca les emmerdes un peu parfois, mais à force ça peut rentrer dans les moeurs et se généraliser. Et ça donne des résultats parfois.

Quitte à payer plus cher un poisson à propos duquel on en sait davantage. Car c'est là le problème, comme toujours: L'argent. Un petit pêcheur local congolais ou brésilien ne va pas se taper gratuitement la rédaction d'une page sur le biotope de ses collectes accompagné d'une photo, l'exportateur ne va pas gratuitement adjoindre une fiche détaillée concernant le site de collecte de ses nombreux poissons, idem pour l'importateur européen.

Au final le poisson arrive dans nos bac et on en sait pas grand chose, alors qu'on pourrait avoir un paquet d'infos à la source, c'est con quand même.

L'aquariophilie du XXIIe siècle sera peut-être scrupuleuse.

Mais bon, je me suis totalement éloigné du sujet initial, désolé! Smile

11default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 12:53

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
C'est pas grave,
on est tous dans la même ligne de conduite, a savoir coller au biotope:
même si effectivement c'est finalement compliqué:

Quoi qu'il en soit vous l'aurez deviner, même si je n'ai que du pure fx d'animalerie:
ils auront un bac biotope ou je n'aurais pas de corydoras.
Je vais relire tes données Horlack, merci
et grizonroux, je comprend bien ton optique c'est vrai qu'un biotope ne s'arrete pas a une rivière de plus de 300km...chaque décamètre carré peu être bien différent.

Ce qui me fait finalement le plus de soucis c'est la cohabitation avec les Apisto.
et un ph autour de 6, mais après acclim cela devrait faire....

je vais donc attendre un peu pour voir l'ambiance du bac une fois les jeunes grandi

Merki


12default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 15:35

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Horlack => Je vais faire un petit Hs : où à tu été chercher tes graphiques et tes courbes ?
Ça m'intéresserait de pouvoir chercher la même chose pour les populations asiatiques (mes fameux tanichtys ...).
Mais en regardant sur le web, la seul chose que j'ai pu trouver, c'est qu'il sont originaire de la Montagne des Nuages Blancs, dans la région de Canton, en Chine ... Et encore, est-ce vrai ?
Et depuis, je bloque ...

13default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 15:44

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
@ Gormock:
je viens de faire la demande en MP...
au roi de l'info ##06

14default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 16:01

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Les grandes esprits se rencontrent ##06

15default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 17:05

Horlack


Modérateur
Modérateur
@lapsus a écrit:je comprend bien ton optique c'est vrai qu'un biotope ne s’arrête pas a une rivière de plus de 300km...chaque décamètre carré peu être bien différent.

Cette optique est faussée.
En plus, vous en connaissez les grand principes par les mélanges d'eau pour obtenir les paramètres que vous souhaitez.
Par exemple en mélangeant 50% d'eau à GH 0 et GH 10, cela donnera GH 5

Or à en Amont le PH=7 et GH=1.5 (max), et à l'arrivée, en aval, du Rio Solimoes, il y aussi PH=7 et GH=1.5 (max)
Par les lois immuables des mélanges d'eau, s'il y a tant que cela, des rivières et ruisseaux aux paramètres différents, alors cela se ressentirait sur le résultat final.

Or en appliquant les limites hydrologiques de chaque sous-bassin amazonien , du document scientifique de :
Watershed delineation for the Amazon sub-basin system using GTOPO30 DEM and a drainage network extracted from JERS SAR images.
Author(s): Seyler F (Seyler, Frederique), Muller F (Muller, Frederic), Cochonneau G (Cochonneau, Gerard), Guimaraes L (Guimaraes, Leandro), Guyot JL (Guyot, Jean Loup).Source: HYDROLOGICAL PROCESSES Volume: 23 Issue: 22 Special Issue: Sp. Iss. SI Pages: 3173-3185 Published: OCT 30 2009


=> source :
http://www.srcosmos.gr/srcosmos/showpub.aspx?aa=5913
http://iopscience.iop.org/1748-9326/7/4/044010/media/erl443370suppdata.pdf

C'est à dire cela


Puis vous passez le tout à la moulinette des logiciels d'hydrologique  MajHyc, Getmodis/Mod3r,  VALS et Hydraccess
Vous obtenez, que moins de 3% de l'ensemble de tous les ruisseaux, fleuves, ou autres qui alimentent le Rio Negro sont potentiellement à GH=5
A GH 10, c'est 0% absolu et impossible.

Ce résultat est conforme à ce que je pense.
Car tant bien même qu'il existe 1% de rivière à GH 5, qui se jettent dans le Rio Negro qui est à GH=1.5 avant.
Cela donnerait 99% * 1.5 + 1% * 5 = 1.535 GH après.
Or,  après, c'est toujours à 1.5 (max), et non pas 1.535 (max)

Je rappelle que les hydrologues mesurent au moins jusqu'à 2 chiffres après la virgule, que tout imperceptibilité dans l'eau se saurais vu immédiatement à la sortie.
Je rappelle, aussi que les stations hydrologies majeures ne sont pas mises au petit bonheur la chance sur la carte. Elles sont mises sur des points clés et stratégiques, qui permettent de quantifier avec sérieux toute l’hydrologique d'un bassin hydrologique (donc la majeure partie de toute de toutes les rivières/ruisseaux/étang/marécages/etc) et en amont.

Disons fictivement 10 ruisseaux/rivières à GH 7, 20 à GH 6, 30 à GH 5, 40 à GH 4, 50 à GH 3, 60 à GH 2, 70 à GH 1
Combien faut-il de ruisseaux à GH=0 ? Pour qu'au final, le mélange de tous, donne un résultat de GH=1.5 Max ?
Combien en pourcentage représente les ruisseaux/rivières à GH 0-1-2, sur l'ensemble de toutes les ruisseaux/rivières ?
Il faut 279.8 ruisseaux à GH=0, et l'ensemble des ruisseaux/rivières/mares/étang à moins de GH<2, représente 73.20% du biotope.

Donc pour qu'au résultat final, il y ait ceci :

C'est que la majeure partie de toute l'hydrologie est ainsi.
J'entends bien, qu'il peut y avoir des ruisseaux/mares/marécages différents. Mais ils ne représentent qu'une partie minuscule et infime, des paramètres de vie possibles (et extrême). C'est à dire totalement non-représentative du milieu de vie global à l'échelle d'un bassin hydrologie qui est le milieu de vit d'un poisson. Plus le GH est petit, plus les possibilités que le GH soit autre, est infime, par la loi des mélanges (les hydrologues parlent de cumul des débit). Ce qui est le cas de cette région avec un GH maximum à 1.5 (ou proche), et très souvent à 0.25.

Si nous avions eu un GH de 10 en sortie, alors le cas serait tout autre. Il y aurait plus de fluctuation des GH de l'ensemble du bassin hydrologie. Il y aurait pu avoir aussi bien du GH=0 que du GH=15.

Que les débits ne soient pas linéaires entre le fleuve principal et les ruisseaux/rivières, c'est une certitude. Donc dur à moduler pour un aquarium.
En revanche , en ce qui concerne les paramètres physico-chimiques de l'eau (GH, PH, KH, TAC, etc, mais pas la T°C, ni débit), pour un GH final de 0.25-1.5, ils sont assez linéaires entre le fleuve et les rivières/ruisseaux qui constitue le même bassin hydrologique. Fusse-t-il un bassin de 300-500 km de long.

======
@gomorck
J'ai mes données via divers instituts hydrologique.
Mais faut-il, encore prendre son téléphone/email (en francais, anglais ou espagnol) pour avoir ces données, qui sont bien souvent dans les bases de données internes des Instituts.
Suffi juste de demander poliment et d'expliquer le bien fondé de cette demande Wink

Pour ce qui est des données hydrologiques de la Chine ou des pays du même acabit, les données sont très minces, pour ne pas dire néantes. Les chercheurs du GIEC ont le plus grand mal à avoir des données de cette partie du monde, soit par leur régime, soit par leur sous-développement.
Autant l'hydrologie des pays occidentaux sont bien renseignés. Autant les pays émergents commencent à fournir des données (Amérique du Sud). Autant les données de l'Afrique sont minces et ne sont dûes qu'à des expéditions de chercheurs occidentaux. Autant en Asie, c'est carrément la catastrophe.



Dernière édition par Horlack le Mar 29 Sep 2015 - 18:24, édité 6 fois

http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

16default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 17:15

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Ouais ... donc en fait ... Le plus simple ...c'est encore de prendre sa petite malette JBL et aller faire les test dans les cours d'eau de la Montagne des Nuages Blancs ##10  
Ca va pas être pour tout de suite ...##11

17default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 17:26

Horlack


Modérateur
Modérateur
@gomorck a écrit:Ouais ... donc en fait ... Le plus simple ...c'est encore de prendre sa petite malette JBL et aller faire les test dans les cours d'eau de la Montagne des Nuages Blancs ##10  
Ca va pas être pour tout de suite ...##11
C'est à peut-être cela.
Et encore...surveiller par un agent de la sureté d'Etat Chinois qui contrôle ce que tu fais.
Il peut se passer la même chose qu'il y a eu au JO de Pékin : des personnes ont voulu contrôler l'eau. Ils se sont fait arracher leurs matos et résultats, sinon, c'était la taule dans les prisons chinoises.
Bah ouais, tu crois franchement que les autorités chinoises sont enclin à te laisser repartir avec des preuves compromettantes de pollution ?
C'est exactement le même drame qu'il y a dans les rizières du Sud de la chine , suite à un vaste programme gouvernemental pour l'agriculture, qui a littéralement flingué l'eau (avec les pesticides/engrais). L'ONG WWF avait essayé de voir l'ampleur des dégats dans l'eau, mais se sont fait éjecté manu-militari....ou alors c'était le peloton d’exécution pour espionnage occidental.

Pas cool cette région ##18


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

18default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 18:43

Grizonroux


Membre : Régulier
Membre : Régulier
@Horlack a écrit:
Que les débits ne soient pas linéaires entre le fleuve principal et les ruisseaux/rivières, c'est une certitude. Donc dur à moduler pour un aquarium.
En revanche , en ce qui concerne les paramètres physico-chimiques de l'eau (GH, PH, KH, TAC, etc, mais pas la T°C, ni débit), pour un GH final de 0.25-1.5, ils sont assez linéaires entre le fleuve et les rivières/ruisseaux qui constitue le même bassin hydrologique. Fusse-t-il un bassin de 300-500 km de long.

Ca dépend des fleuves et probablement pour partie des sols sur lesquels ils coulent (phénomène de l'érosion chimique). Le fleuve congo, par exemple, connait une fluctuation notable de son pH (de 6,5 à 7,5), la conductivité restant assez stable, aux alentours de 40 pour faire simplifier à l'extrême. Probablement du à ses affluents, certaines rivières ont un pH inférieure 5 et une conductivité pratiquement immesurable, d'autres ont un pH de 7,5 et une conductivité qui monte à 70.

19default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 19:17

Horlack


Modérateur
Modérateur
@Grizonroux a écrit:
Ca dépend des fleuves et probablement pour partie des sols sur lesquels ils coulent (phénomène de l'érosion chimique). Le fleuve congo, par exemple, connait une fluctuation notable de son pH (de 6,5 à 7,5), la conductivité restant assez stable, aux alentours de 40 pour faire simplifier à l'extrême. Probablement du à ses affluents, certaines rivières ont un pH inférieure 5 et une conductivité pratiquement immesurable, d'autres ont un pH de 7,5 et une conductivité qui monte à 70.


Bah oui, et pouquoi ?

Le Fleuve congo traverse pas moins de 5 zones climatique totalement différentes, sans parler des différents reliefs !
Forcément qu'il y a des fluctuations importantes, car chaque rivière/ruisseaux qui est dans chacune des zones concernées subi des fluctuations propre à leur zone climatique. Et quand on sait qu'en afrique, les saisons sont très marquées avec une forte pluie, et mega secheresse, forcément que les ruisseaux, de chaque zone ont des paramètres différents, qui peuvent être encore plus amplifiée.
Amplification qui peut être également sur la journée même, car le jour cela peut être 38+C, et la nuit 5°C. La T°C jour sur le PH et GH au sein de la même journée. Entre un test fait à 14h, et un autre fait à 2h du matin, tu aurais des amplitudes.

Il y a 5 zones climatiques sur le rio négro et Rio Madeira  et des amplitudes de T°c aussi marquée ?
Non, 1 et unique.

Et pour cause, il y a 57 stations hydrologiques sur le congo et ses affluents, tellement il y a de paramètres différents.
Il en aurait qu'une seule, en sortie, cela serait littéralement bordélique pour interpréter quoique ce soit.

Le fleuve Congo a tout ce que tu veux. Mais strictement aucune homogénéité dans son hydrologie de part ses climats et reliefs, de toutes les rivières qui l'alimente.

C'est comme si tu essayais de justifier que le mélange d'eau des Alpes et celle de Loire, provoque des amplitudes.
C'est la même topographie hydrologique ? Non. C'est un non-sens de vouloir comparer ce qui n'est pas comparable de pas moins de 5 zones différentes hydrologique différente du Congo pour en faire une globalité, et de vouloir appliquer cette globalité (illogique), par transposition sur une autre région du monde qui est uniforme dans son bassin.

Ton exemple du fleuve Congo est mauvais.



Dernière édition par Horlack le Mar 29 Sep 2015 - 19:32, édité 2 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

20default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 19:28

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@Horlack a écrit:
@gomorck a écrit:Ouais ... donc en fait ... Le plus simple ...c'est encore de prendre sa petite malette JBL et aller faire les test dans les cours d'eau de la Montagne des Nuages Blancs ##10  
Ca va pas être pour tout de suite ...##11
C'est à peut-être cela.
Et encore...surveiller par un agent de la sureté d'Etat Chinois qui contrôle ce que tu fais.
Il peut se passer la même chose qu'il y a eu au JO de Pékin : des personnes ont voulu contrôler l'eau. Ils se sont fait arracher leurs matos et résultats, sinon, c'était la taule dans les prisons chinoises.
Bah ouais, tu crois franchement que les autorités chinoises sont enclin à te laisser repartir avec des preuves compromettantes de pollution ?
C'est exactement le même drame qu'il y a dans les rizières du Sud de la chine , suite à un vaste programme gouvernemental pour l'agriculture, qui a littéralement flingué l'eau (avec les pesticides/engrais). L'ONG WWF avait essayé de voir l'ampleur des dégats dans l'eau, mais se sont fait éjecté manu-militari....ou alors c'était le peloton d’exécution pour espionnage occidental.

Pas cool cette région ##18

Donc en fait, les données pour les espèces provenant des pays asiatiques comme ça ne sont que des approximations, au mieux des estimations, fondées sur aucunes données sûres.
Elles sont encore moins sûres que celle des corydoras ...

21default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 19:36

Grizonroux


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Mon exemple du Congo n'est pas mauvais, je ne faisais que souligner que cela dépendait des fleuves (pour des raisons x ou y plus ou moins complexe). Jamais je n'ai sous entendu que ce que tu disais concernant le rio négro/madeira était faux.

Afin que ceux qui nous lisent ne tirent pas la conclusion que: Un fleuve = une unique chimie de l'eau.

22default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 19:38

Horlack


Modérateur
Modérateur
@gomorck a écrit:
Donc en fait, les données pour les espèces provenant des pays asiatiques comme ça ne sont que des approximations, au mieux des estimations, fondées sur aucunes données sûres.
Elles sont encore moins sûres que celle des corydoras ...

Malheureusement oui .... ##18
Et tu peux rajouter dans ta liste : valeurs inventées pour combler les trous des fiches animalières.

La seule chose que l'on peut faire quand il y a ce manque d'informations, c'est par biais détournée.
Prendre la Météo (T°C, pluie, pression), et tenter une vague transposition/approximation sur l'eau. C'est à dire les données satellites des pays occidentaux.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

23default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 20:44

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
J'ai trouvé ça pour la région de Canton d'où sont (seraient ...) originaire les tanichtys.



Comparé par exemple à Atlanta :



A Sao Paulo :



En Colombie côté Amazonie :

24default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 20:56

Horlack


Modérateur
Modérateur
Sur le climat cantonais on remarque assez vite qu'il y a des périodes très marquées sur les T°C, et qui ressemble de prêt à ce que l'on pourrait avoir dans le sud de la France.
Ce qui explique assez bien que les Francais du Sud de la France arrivent à faire vivre leur tanichtys en bassin.

On a au moins un début, de bout de comparaison sur les T°C.
Les paramètres de l'eau et le débit, là, c'est une autre paire de manche ! ##13


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

25default Re: Projet Corydoras Pygmaeus le Mar 29 Sep 2015 - 21:17

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Oui, les écarts sont importants entre hiver et été, surtout comparé à la Colombie qui est très linéaire.
La température moyenne en janvier est de 13 °C. Dans le Sud de la France, elle varie entre 7 et 9 °C pour ce même mois.
La température moyenne de Juillet est de 28°C. En France, on est entre 22 et 24 °C. (Bon ces dernières années, on a surement eu plus ...).
On est donc quand même un cran au dessus.


La montagne Baiyun (Montagne des Nuages blancs) culmine au plus haut à 382 m (Mont Mo Xing Ling), donc pas haut du tout.
Les sources s'écoulent jusqu'à rejoindre la Rivière des Perles.

Selon Wikipédia, "Le Zhu Jiang, (珠江, Pinyin: zhū jiāng, Jyutping: zyu1 gong1), ou « rivière des Perles », est le nom d'un des cours d'eau venant alimenter le delta de la rivière des Perles. En raison de la complexité hydrographique de la région, l'expression « rivière des Perles » ne désigne pas toujours la même chose dans la langue courante. Dans le sens le plus souvent accepté, il s'agit d'un des cours d'eau formé par la réunion du Xi Jiang (西江, rivière de l'ouest) et du Bei Jiang (北江, rivière du Nord).
Ce cours d'eau mesure un peu moins de 2200 kilomètres et coule notamment à Canton. Il est grossi par un bras du Dong Jiang (东江, rivière de l'est) dans son cours aval. Parmi les fleuves qui forment la rivière des perles, le Xi Jiang est celui qui a le plus important débit, et on utilise parfois l'expression rivière des Perles pour le désigner. Selon la même perspective, on peut désigner sous l'appellation bassin de la rivière des perles (珠江流域), le bassin versant de tous les cours d'eau venant former le delta. Celui-ci couvre une superficie de 409 480 km²."

On ne trouve vraiment pas grand chose quand même ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum