Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Mousse blanche sur poisson sauvage le Lun 15 Fév 2016 - 20:50

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
hello besoin de confirmation:
mycose?

2default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Lun 15 Fév 2016 - 22:11

azareth


Membre : Accro
Membre : Accro
Vu l'aspect, oui peu de doutes possibles.

3default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Mar 16 Fév 2016 - 12:47

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Salut et merci beaucoup,
ce soir: mycopur + feuilles de Cattapa, j'espère qu'il s'en remettra!

4default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Mar 16 Fév 2016 - 14:00

Horlack


Modérateur
Modérateur
Oui, c'est fongique

Et non, je suis foncièrement en désaccord pour le Mycopur.
car c'est un produit multi-spectre à la fois pour les mycoses, les moisissures, les vers de peau/branchies/écailles.
   Acriflavine : 210 mg
   Sulfate cuivrique : 11.8 mg (CuSO4,5H2O )
   Chlorure cuivrique : 15 mg (CuO(s) + 2HCl(aq) → CuCl2(aq) + H2O(l))
   Eau purifiée ad : 100 ml

Pour un anti-fongique pur, sans additif, c'est plutôt JBL Fungol
   Vert de Malachite (N,N-Dimethyl-4-[(p-dimethylamino(-diphenylmethylen]-2,5-cycohexadienylidenammoniumoxalate) : 20 mg (C23H25ClN2 )
   Tris-(4-dimethylaminophenyl)-carboniumchlorid : 4 mg
   Eau purifiée qsp : 100 ml

Utiliser un médicament, n'est jamais anodin et peut avoir des conséquences à long terme sur l'organisme d'un poisson.
A mon goût, vaut mieux se cantonner à utiliser uniquement la molécule active pour 1 unique problème, que de faire une tambouille de 3 molécules, dont 2 qui n'ont rien à voir avec le problème initial.

De plus, pour t'avoir mis la composition chimique des produits, je remets sérieusement en doute le Mycopur.
La molécule active anti-fongique est le vert de malachite. Or le Mycopur ne l'a pas utilisé et utilise une molécule proche qui n'a rien à voir : Chlorure cuivrique. Le vrai vert de malachite ne contient pas de Cuivre, qui comme nous le savons tous, le cuivre n'est clairement pas sain pour les poissons, et est carrément mortel pour de nombreux invertébrés. Cerise sur le gateau, ils ont mis une 2eme molécule à base de cuivre et pas dans de petites proportion : le Sufate cuivrique !
http://wiki.aquatribu.com/Vert_de_Malachite
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfate_de_cuivre
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chlorure_de_cuivre%28I%29
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chlorure_de_cuivre%28II%29

De plus JBL met à disposition la fiche de sécurité du produit, conformément à la réglementation obligatoire en UE
https://www.jbl.de/?lang=fr&mod=products&func=detail&id=5557
Bouton "Consigne de Sécurité" => https://www.jbl.de/?lang=fr&mod=download&id=13146

Ce que Sera refuse pertinemment de faire.
http://www.sera.fr/fr/produits/in_category/schritt-2-krankheiten-behandeln-5604/product/sera-mycopur.html
J'ai regardé très attentivement leur notice, et je n'ai pas vu écrit une seule fois, les risques concernant les vertébrés, malgré la présence de 2 molécules cuivrique

=> http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=678524#

Voici une fiche de sécurité conforme sur le Chlorure cuivrique, faite par une autre société.
https://www.labbox.com/FDS/FR/FR__Copper%20II%20chloride%20dihydrate%20Analytical%20Grade%20ACS_CUCH-02A-100_FDS_20110315__LABKEM_.pdf


=> http://www.csst.qc.ca/prevention/reptox/Pages/fiche-complete.aspx?no_produit=9126

Voici une fiche de sécurité conforme sur le Sulfate de cuivre, faite par une autre société.
http://www.manutan-collectivites.fr/media/pdf_files/FC01023K_CUSU-05A-500.pdf

Je vais être vache, mais c'est aussi mon principe de vie, mais une société qui refuse de se mettre en conformité avec la législation UE, refuse le droit de connaître la toxicité des produits utilisés et omet sciemment les risques connexes (invertébrés) , est purement et simplement à bannir. Je la catalogue d'office comme société dangereuse.

================
Annexe : Sulfate cuivrique
http://www.ineris.fr/aida/consultation_document/27692
http://echa.europa.eu/fr/regulations/biocidal-products-regulation/product-types
http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox/fiche.html?refINRS=FICHETOX_294
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfate_de_cuivre
http://www.guide-piscine.fr/analyse-traitement-eau/couleur-aspect-eau/sulfate-cuivre-eau-piscine-algues-508_A

Le Sulfate cuivrique est  extrêmement toxique pour le milieu aquatique et est soumis à la réglementation des Produits de Type 2.  en UE
Il ne se dégrade pas. Effet néfaste à très long terme.
Il attaque le plastique (dont les joints d’étanchéité d'aquarium et de piscine en plein air).
Il est lourd et non-biodégradable : s'accumule dans le sol facilement (En aquariophilie, tout sol utilisé en présence de ce produit est à jeter. Filtration ou pas. Charbon ou pas.)
C'est un très puissant fongicide, bactéricide et algicide (En aquariophilie, les bonnes bactéries sont irrémédiablement tuées)
Il est dangereux même à faible dose, que cela soit par inhalation, ingestion ou simple contact. Il provoque de violente réaction.

Recommandation CE N°453/2010
P273 : éviter le rejet dans l'environnement
=> Sous-entendu, même l'eau contaminé d'un aquarium n'est pas particulièrement recommandé d'être jeté

Cerise sur le gâteau :
http://www.ineris.fr/substances/fr/substance/getDocument/2753
http://www.jostchemical.com/documentation/SDS/FDS%20SULFATE%20DE%20CUIVRE%20ANHYDRE%287758-98-7%29_FR.pdf
http://www.sagepesticides.qc.ca/Recherche/resultats.aspx?Search=matiere&ID=339
Il se fixe durablement dans l'organisme, à divers degré selon les espèces :
Code:
Poissons ou daphnies  : Le sulfate de cuivre tribasique est légèrement toxique chez les poissons d'eau douce. Il est modérément toxique chez les invertébrés aquatiques. Les algues sont très sensibles à ce sel de cuivre. Il a été démontré que le cuivre peut se bioaccumuler dans les tissus des invertébrés tels que les mollusques.
Oiseaux : Le sulfate de cuivre tribasique est légèrement toxique chez les oiseaux exposés par voie orale avec une DL50 de 642 mg/kg p.c. chez le colin de Virginie.
Abeilles : Le sulfate de cuivre tribasique faiblement toxique chez les abeilles.

Traiter 1 poisson 1 fois avec ce produit car c'est l'ultime recours, pourquoi pas. Mais au vu du produit persistant dans l'organisme à long terme, jamais le poisson ne devra être retraité une 2eme avec produit durant toute sa vie.

Même le Vert de Malachite fait figure de doux agneau en comparaison du Sulfate cuivrique, avec bien bien bien bien moins de risques divers.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

5default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Mer 17 Fév 2016 - 12:41

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Merci Horlack...
mais c'est trop tard, je viens juste de voir ton post, j'ai acheté le mycopur hier et traiter hier soir.

Je ferai un bon changement d'eau ce soir et rajouterai de la Cattapa, je vais attendre quelques jours car du coup je veux pas mélanger 2 produits a cours termes.

6default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Mer 17 Fév 2016 - 13:41

Horlack


Modérateur
Modérateur
Je n'aime pas trop les médicaments. Je ne les utilise qu'en dernier recours en regardant bien les molécules.
A prendre pour ce que cela vaut, mais si ce n'est qu'un début de fongique, j'ai tendance à d'abord utiliser les plantes pour mes corydoras : Ail, Thym et camomille.

http://www.herbes-medicinales.ca/proprietes/plante-antifongique.html
http://www.floramedicina.com/25-plantes-medicinales-connaitre
http://candida-albicans.fr/antifongiques-naturels-pour-guerir-du-candida-albicans/

L'ail, tout le monde en a, et sur des messages du forum de betta malades, certains en utilisent. C'est le produit le plus couramment utilisé en aquariophilie en complément de la cattapa.
La camomille, c'est au rayon thé et tisane du supermarché. 2.50 Euros la boite de 30 sachets, il y a de quoi traiter 1000L d'eau.
Thym, moins courant, mais peut se trouver dans nos jardin. Ou bien en rayon spécialisé Bio du supermarché en tisane.

J'ai déjà utilisé 1 fois le Thym dans mon 240L lorsque j'ai vu un début de grosses moisissures sous une souche de bois. Les corydoras n'avaient pas l'air d'être touché. J'ai mis 1 fagot de 5 brindilles séchées de thym dans l'aquarium. En 1 semaine, les moisissures avaient disparues. Faut juste faire attention à ne pas trop en mettre, car le thym a haute-dose a un effet anesthésiant et peut causer une tachycardie : j'ai considéré 1 brindille pour environ 50L.
http://mr-ginseng.com/thym/


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

7default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Mer 17 Fév 2016 - 14:58

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Je suis pas fan non plus,
c'est la première fois que je traite:
parce que j'ai pas fait venir un sauvage en France pour le voir mourir...

Bref je fait un bon changement d'eau et je vais trouver du thym, on verra bien, mais je prend bonne note de tes conseils pharmaceutique, merci beaucoup

8default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Mer 17 Fév 2016 - 17:46

azareth


Membre : Accro
Membre : Accro
Le sel marche bien aussi on s'en sert sur les axo qui ne supportent pour ainsi dire aucun traitements. Les feuilles d’eucalyptus aussi fonctionnent bien.

9default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Mer 17 Fév 2016 - 19:34

Horlack


Modérateur
Modérateur
Accessoirement, je pense que ce n'est pas la 1ère fois que je parle de plantes (phytothérapie) sur ce forum pour des remèdes légers voir préventifs.
Juste au rayon tisane du supermarché, il y a une bonne trousse médicinale préventive et pas cher. Faut juste le savoir.
En plus, les aquariophiles en utilisent une partie : ail, cattapa, chêne, gros sel, etc... pour les plus communs.

Ça mériterait que je fasse un tutoriel, avec les plantes les plus communes trouvable.
Cela ouvrirait des solutions annexes, au lieu de taper directement dans les médicaments pour poissons multi-molécules et multi-spectre, parfois très, voir trop puissant pour un poisson qui est déjà affaibli pour une raison X ou Y

Néanmoins, en m'y intéressant de plus prêt dans un passé proche, je m'étais aperçu de plusieurs gros couacs qui rendait la phytothérapie assez empirique voir hasardeuse pour les poissons. Le dosage pour humains est assez connu. Pour les poissons, c'est la grosse inconnue ! Faut vraiment y aller de façon raisonné et raisonnable, voir presque expérimentale, pour éviter les grosses bévues. Car en effet, il est assez difficiles de trouver les effet indésirables des plantes. Les sites internet ont plutôt à ne mettre que les bons côtés. Or moi, j'aime peser le pour et le contre quand je fais ou choisi un truc. Les sites qui ne font pas la thèse et l'antithèse d'un produit, n'est pas un site impartial : donc je m'en méfie toujours un peu.
Comme le thym à haute dose, qui provoque des tachycardies, ou la camomille à haute-dose qui cause des ulcères d'estomac.
Voir plus subtil, la camomille n'est pas conseillé aux femmes enceintes, ce qui laisse suggérer qu'il pourrait y avoir un risque pour des poissons prêt à pondre.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

10default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Ven 19 Fév 2016 - 12:39

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Effectivement tu es pas du genre a faire truc sans vérif, mais je note déjà les astuces,
pour mon pèpère: 2ème pelvienne (ou ce qu'il en reste ) tomber mercredi soir, j'ai pas rajouter de médoc, j'ai encore changé 50% ( d'un bac sains)
l'aspect cotonneux sur la pelvienne était moins important, donc il y a eu du mieux, mais es ce que la mycose peux attaquer de l'interieur?
et j'ai pas rajouter de feuilles: dans 10L je veux pas tomber a ph 3...

Pour l'instant mon coco mange, j'espère qu'il survivra, pour nous donner une belle descendance...

11default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Jeu 3 Mar 2016 - 13:11

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro
Bonne nouvelle:
il est toujours en vie
Mauvaise nouvelle.
la femelle ...est un mâle dominé ##11 ##11 ##11

J'ai remis mon coco dans le bac...il domine l'autre, faut dire qu'il est déjà gros par rapport à l'autre

12default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Mer 9 Mar 2016 - 12:58

lapsus


Membre : Accro
Membre : Accro

13default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Mer 9 Mar 2016 - 13:44

Sylwingeï


Membre : Accro
Membre : Accro
Accessoirement, je pense que ce n'est pas la 1ère fois que je parle de plantes (phytothérapie) sur ce forum pour des remèdes légers voir préventifs.
Juste au rayon tisane du supermarché, il y a une bonne trousse médicinale préventive et pas cher. Faut juste le savoir.
En plus, les aquariophiles en utilisent une partie : ail, cattapa, chêne, gros sel, etc... pour les plus communs.

Ça mériterait que je fasse un tutoriel, avec les plantes les plus communes trouvable.
Cela ouvrirait des solutions annexes, au lieu de taper directement dans les médicaments pour poissons multi-molécules et multi-spectre, parfois très, voir trop puissant pour un poisson qui est déjà affaibli pour une raison X ou Y

Néanmoins, en m'y intéressant de plus prêt dans un passé proche, je m'étais aperçu de plusieurs gros couacs qui rendait la phytothérapie assez empirique voir hasardeuse pour les poissons. Le dosage pour humains est assez connu. Pour les poissons, c'est la grosse inconnue ! Faut vraiment y aller de façon raisonné et raisonnable, voir presque expérimentale, pour éviter les grosses bévues. Car en effet, il est assez difficiles de trouver les effet indésirables des plantes. Les sites internet ont plutôt à ne mettre que les bons côtés. Or moi, j'aime peser le pour et le contre quand je fais ou choisi un truc. Les sites qui ne font pas la thèse et l'antithèse d'un produit, n'est pas un site impartial : donc je m'en méfie toujours un peu.
Comme le thym à haute dose, qui provoque des tachycardies, ou la camomille à haute-dose qui cause des ulcères d'estomac.
Voir plus subtil, la camomille n'est pas conseillé aux femmes enceintes, ce qui laisse suggérer qu'il pourrait y avoir un risque pour des poissons prêt à pondre.

Herboriste le métier qui se perd. Car même les plantes médicinales doivent être scrupuleusement respectées au dosage.

Pour la parenthèse historique ce métier à été rendu "non grata" si je ne me trompe pas pendant la seconde guerre plus de nouveaux herboristes mais ceux déjà en place pouvaient continuer à exercer.

14default Re: Mousse blanche sur poisson sauvage le Mer 9 Mar 2016 - 14:27

Horlack


Modérateur
Modérateur
@Sylwingeï a écrit:
Herboriste le métier qui se perd. Car même les plantes médicinales doivent être scrupuleusement respectées au dosage.

Pour la parenthèse historique ce métier à été rendu "non grata" si je ne me trompe pas pendant la seconde guerre plus de nouveaux herboristes mais ceux déjà en place pouvaient continuer à exercer.

Dommage que ce métier se perde.
Sans taper sur les plantes spécifiquement médicinales sortant des sentiers-battu, qui peuvent causer des problèmes suite à un mauvais dosage, nous pouvons néanmoins tabler sur des plantes très simples et accessibles à Monsieur-tout-le-monde. J'ai cité le rayon thé et tisane : plantes simples et accessibles, avec un risque très minime sur les poissons, pourvu qu'on ne dépasse pas 1 ou 2 sachet pour 60 L.
Juste au rayon thé et tisane, il y a pas mal de plantes qui ont un effet antifongique et antibactérien, très léger. Mais néanmoins appréciable.

Sur cette base très simple et accessible, il y a moyen de tirer avantage, pour nos poissons.
Après, c'est sur, tout ce qui est plantes plus atypiques, exotiques, dangereuses, etc,....je n'en parlerais pas ou peu. C'est plus du domaine expert, qui n'est pas adapté à l'aquariophilie basique. Trop de risques, trop de conséquences, trop de connaissances à avoir pour en tirer tous les tenants et aboutissants.

http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum