Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Fertilisation et algues le Mar 3 Mai 2016 - 10:27

fronti3re


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Bonjour, je viens vous voir afin d'établir un plan d'action pour donner un coup de pousse à mes plantes et lutter contre les algues.

Matériel :
Bac : Juwel Rio 125L 81 x 36 x 50 cm + meuble
Filtration : Bac de décantation Juwel Bioflow M 600L/H
dans le sens du courant :ouate, filtre large, filtre fin x2, tourbe, résine anti NO3 PO4, céramique
Eclairage : HiLite Chassi électrique 80cm, 2x28W plus réflecteurs 10h/j
Chauffage : Aqua Heat 100 watts
Sol : Dennerle Scaper’s soil 16L (sol technique baisse de pH et de KH recommandé par les vendeurs)

Flore :
Elodée d’argentine 2x8 pieds
Cabomba caroliniana 2x8 pieds
Hygrophile polysperma 2x5 pieds
Ludwigia Repens x 8
Anubias nain x1
Cryptocoryne willisii x3
Aponogeton Crispus x1 ou proche

Fertilisation: CO2 artisanal, pas de fertilisation poussée

Depuis environ 4 semaines j'ai enchainé maladies, pontes, poissons stressés, donc pas facile d'entretenir le bac correctement.

J'ai quelques diatomées sur les pierres, celle ci ne me dérange pas.
Des encroutantes sur mon anubias notamment, ne me dérange que moyennement.

Des vertes filamenteuse en grande quantité.
Des cyanobactérie en grande quantité également.
Et quelque chose de marron, qui ressemble à un mélange d'algue saleté produit en décomposition, je ne sais pas ce que c'est.

Les cyanos ont explosées après un traitement anti point blanc qui a certainement tué les bactéries du sol (elles viennent majoritairement du sol).
Les filamenteuse et autres marrons était déjà présente avant.

En plus des algues presque toute mes plantes sont en petite forme. Transparente comme sur le Post de Nunus, des trous sur les feuilles plus anciennes pour la ludwiga, feuilles et tiges qui se désagrège pour la Cabomba et l'élodée...

Mes paramètres sont presque inchangé depuis 1 mois voici le dernier:

26°
6,8 PH
2 KH
3 GH
0 NO2
8 NO3
0 PO4
0 FE

J'ai mis de la résine il y a 2 semaine après le traitement, à titre préventif. Il n y a pas de différence entre avant et après, dois je la retirer pour augmenter un peu le NO3 et le PO4.

Dois je fertiliser au risque que cela favorise les algues (j'ai du profito et ferro de easy life)?
Me faut il un autre engrais? Ou un autre élément que je ne connais pas?
Est il nécessaire d'avoir du PO4? Est il possible d'en avoir sans ajout de produit?
J'utilise du CO2 artisanal entre 4 à 10 bulles par minutes, selon vous en faut il plus, est ce que une cloche est un bon moyen de diffusion?
Ferro recommande 10ml /100L/Semainbe censé donné 1mg/L alors que la valeur recommandée est de 0,05-0,2 selon ivanov ou d'autres site qui dit vrai, une coquille dans le mode d'emploi? (je sais que le fer notament son test est une question compliquée).


Merci bcp d'avoir lu désolé de poser tant de question. Mais entre le C02, les maladies, l'éclairage, la fertilisation... Je suis un peu perdu dans l'entretient de ma flore et ne sais pas par ou commencer.

Bonne journée.

2default Re: Fertilisation et algues le Mar 3 Mai 2016 - 15:27

T1ot1


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Bonjour,

Je vais essayer de répondre à tes questions. Tout d'abord, les algues sont des végétaux. Et elles ont les mêmes besoins que les plantes. Du coup, si tu apportes quoi que ce soit comme fertilisant, ben tu fertilises aussi les algues. Le CO2 que tu injectes par exemple favorise la pousse des algues qui sont déjà là. Du coup, je ne peux te que conseiller de l'éteindre pour le moment. Idem pour tout le reste. Surtout aucun fertilisant.

C'est très difficile de faire disparaître des algues. Aussi difficile que de faire disparaître une plante. Ça prend du temps mais c'est possible. Pour ça je te conseille, après l'arrêt du CO2, de diminuer drastiquement la durée et la puissance de l'éclairage. Pas plus de 7h par jour en une seule fois, le tout réglé avec un programmateur. Ensuite, enlève les réflecteurs. Le but est de réduire la photosynthèse des végétaux et diminuer leurs croissances.

Ensuite il va falloir faire de très gros changements d'eau (60-70%) et façon très régulière. Le but est d'éliminer toute trace de spore d'algue afin de les empêcher de se reproduire. Les changements d'eau vont également appauvrir l'eau en retirant une grande partie des éléments nutritifs. Les plantes puiseront d'avantage d'éléments nutritifs par les racines.

Tu dois veiller à ce que l'eau que tu utilises pour les changements d'eau ne contient pas de nitrate / phosphate. Sinon ça ne sert à rien de mettre de l'eau qui est passée par le champ du paysan du coin et qui est bourrée de fertilisant agricole. Au mieux, utilises de l'eau osmosée reminéralisée.

Et pour finir il faudra prendre ton mal en patience et retiré à la main le plus d'algues possible. Tu peux également faire un back out total de 3-4 jours pour éliminer les cyanobactéries. Faire un gros changement d'eau avant et après.

Si tu as des questions n'hésite pas.

3default Re: Fertilisation et algues le Mar 3 Mai 2016 - 16:02

fronti3re


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Merci beaucoup pour cette réponse très complète. Heureusement que tu es la, en l'absence de réponse j'aurais choisi la solution inverse ^^.
Pour l'eau j'utilise un mélange eau osmosée cristaline 70/30.
J'émets cependant une réserve concernant les plantes et leurs racines qui iront chercher ce qu'il leur faut. J'ai un sol technique sans terreau ou fertilisants. Et beaucoup d'entre elle sont déjà dans un état lamentable, tu me conseils quand même d'agir comme cela?
Au vue de ce que tu proposes garder la résine semble être une bonne idée non ?
Merci encore pour tes réponses.

4default Re: Fertilisation et algues le Mar 3 Mai 2016 - 16:18

T1ot1


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Ton sol Dennerle Scaper’s soil est un sol nutritif. Je l'ai lu dans la description du produit un peu partout sur le net (Cette terre volcanique fertile.. blabla). Du coup si, tes plantes sauront puiser les éléments indispensables.

tu me conseils quand même d'agir comme cela?

Le truc c'est que tu n'as pas réellement d'autres alternatives. Il n'existe rien qui puisse tuer les algues en épargnant les plantes puisque ce sont finalement des êtres vivants assez proches biologiquement parlant. La seule chose sur laquelle tu puisses agir c'est sur la prolifération de ces dernières en éradiquant leurs spores (des morceaux d'algues microscopiques qui flottent).

Garder la résine est une excellente chose. De même que nettoyer le filtre toutes les semaines pour éliminer le plus de matière morte.

5default Re: Fertilisation et algues le Mar 3 Mai 2016 - 22:25

fronti3re


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Merci de ta réponse.
Je ne savais pas que mon sol était nutritif.
Je ne risque pas de voir mon NO3 augmenter en nettoyant le filtre régulièrement (je ne connais pas l'efficacité réelle des résines). Tu me conseilles juste le physique ou le chimique également?
Tes autres conseils ont étés appliqués ce soir même.
Bonne soirée

6default Re: Fertilisation et algues le Mar 3 Mai 2016 - 22:30

T1ot1


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Je ne sais pas ce que tu as comme filtre mais il ne faut nettoyer que les mousses bleues et changer la ouate blanche. Les billes ou le support bactérien que tu as ne doit pas rester hors de l'eau afin que les bactéries présentent dessus ne meurt pas.

On évite en général tout traitement chimique. Les rincer un coup sous l'eau jusqu'à ce que l'eau soit limpide quand on les presse (comme une éponge) suffit pour les rendre propre.

7default Re: Fertilisation et algues le Mer 4 Mai 2016 - 11:26

CHEWBACCA


Membre : Habitué
Membre : Habitué
salut...

situation délicate en effet.

pour commencer, si je suis d'accord sur certains points qui viennent d'être évoqués je suis plus que réservé sur le volume des changements d'eau.
en effet effectuer cette opération entre 60 et 70% du volume total est excessif et s'il diminuera les éléments nutritifs en solution, il diminuera à coup sûr la quantité de bactéries disponibles de ce bac. Et oui les bactéries ne se trouvent pas que dans le sol et le filtre, il y en a aussi dans l'eau qui par son brassage et donc son apport en oxygène contribue perpétuellement au renouvellement de la souche.

A mon avis il serait plus sage de rester vers 30% par semaine.

par contre arrêt total de toute forme d'engrais et d'injection de CO2

pour la cyano à part le black-out je ne vois pas grand chose d'autre.

pour l'éclairage: 07h00 par jour seront pour l'instant suffisantes.
de même il serait intéressant de nous dire quelle est la marque et la référence de tes tubes "HIGHLITE". Sont-ils de couleur différentes (températures de couleurs) ??
Retirer les réflecteurs n'aura aucune incidence puisque le gain constaté avec ces éléments est assez faible.

Le contenu d'un filtre qui ne déçoit jamais se décompose ainsi:

l'eau pénètre dans le filtre, traverse le support bactérien (nouilles céramique ou bille d'argile ou autre matériaux poreux), puis passe par une mousse à gros grain, puis une mousse à grain fin, puis par une couche de perlon (plus connu par certains sous le nom de ouate) et enfin rejet de l'eau filtrée dans le bac.

on ne tasse jamais les masses dans le corps de filtre. on rince les mousses dans un seau avec de l'eau du bac et non avec de l'eau du robinet. on procède de même avec les nouilles si elles sont encrassées (si elles sont couvertes de débris divers)

on ne nettoie pas un filtre à tout bout de champs. on ne procède au nettoyage que lorsque l'on constate que le débit à fortement baissé.
Procéder différemment entraîne une perte des bonnes bactéries et stresse inutilement les habitants du bac par de fréquentes manipulations
à l'intérieur mais aussi à l'extérieur du bac, de même que cela engendre une perturbation importante du système d'épuration.

Contrairement à une croyance populaire: sortir momentanément (le temps du rinçage) des masses de filtration ne tue pas les bactéries.
la mortalité ne débute qu'au bout d'une heure environ ce qui laisse largement le temps.

un petit plus pour aspirer un max de cochonneries au niveau du solo et qui aide bien en période d'algues dont l'origine n'est pas formellement identifiée est l'utilisation d'une cloche par siphonnage à la surface du sol.
Si les saletés remontent abondamment c'est qu'il y a un problème qui peut venir d'une filtration insuffisante en terme de volume horaire ou d'un manque de brassage au niveau du sol (c'est souvent le cas avec des plantes très basses) ou d'un sur-nourrissage des poissons (attention au congelé qu'il faut rincer d'abord et filtrer avant de distribuer) ou d' un nombre trop important de débris végétaux non ramassés ou aspirés par le filtre.
Je conseille en l'espèce de virer définitivement les plantes en état de mortalité imminente avant qu'elles ne deviennent une source de nourriture pour les algues.
Se séparer des plantes qui ne marchent pas pour l'instant quitte à y revenir quand le bac sera stabilisé. Les remplacer par des espèces à pousse rapide comme ceratophyllum demersum (à ne pas placer à proximité d'une plante envahie par des algues) et pourquoi pas ajouter une flottante du genre salvinia natans (tip top pour les bac modestes en taille) ou les lentilles d'eau qui sont toutes deux des pompes à nitrate (surtout la salvinia) mais il ne faudra pas la laisser couvrir la totalité du bac ##17
Ne pas mettre de nouvelles plantes juste avant un black-out car elles n'auraient pas le temps de s'installer et ne supporteraient pas cette absence prolongée de lumière.

Voilà quelques pistes.

A++

8default Re: Fertilisation et algues le Mer 4 Mai 2016 - 14:23

T1ot1


Membre : Régulier
Membre : Régulier
en effet effectuer cette opération entre 60 et 70% du volume total est excessif et s'il diminuera les éléments nutritifs en solution, il diminuera à coup sûr la quantité de bactéries disponibles de ce bac. Et oui les bactéries ne se trouvent pas que dans le sol et le filtre, il y en a aussi dans l'eau qui par son brassage et donc son apport en oxygène contribue perpétuellement au renouvellement de la souche.

C'est vrai que l'eau contient des bactéries en suspensions, mais celles-ci sont en grande infériorité par rapport à celles fixées dans le filtre. Je prends l'exemple de mon 180 litres qui tourne avec un stérilisateur H24 depuis 6 mois. Je n'ai pourtant pas eu de pic de nitrite ou d'ammonium. On peut également ajouter que plus un filtre est gros avec une bonne masse de support de fixation et moins il y a de bactéries dans l'eau. C'est d'ailleurs pour cela que la taille du filtre augmente considérablement avec la taille de l'aquarium. Si les bactéries étaient nombreuses dans l'eau en suspensions, on ne s'embêterait pas avec des énormes filtres à décantation.

Dans son cas, je pense que les changements très importants sont une obligation pour la lutte contre les algues, au détriment des quelques bactéries présentes dans l'eau. Un changement de 30% n'apporte rien en situation de crise. Ce n'est pas un volume suffisant pour diminuer significativement la concentration en azote de l'eau ni pour diminuer la quantité de spores libérés par les algues pour leur reproduction. Je suis d'accord pour dire qu'en période stable, 30% peuvent suffire pour garder une valeur de NO3 stable, mais pas dans un cas d'algues.

Retirer les réflecteurs n'aura aucune incidence puisque le gain constaté avec ces éléments est assez faible.

Je me permets de te contredire sur ce point, nous sommes nombreux sur ce forum à avoir constatés une prolifération d'algues à la suite de la mise en place de réflecteurs. Il n'y a rien à gagner à les laisser et tout à les enlever.

Contrairement à une croyance populaire: sortir momentanément (le temps du rinçage) des masses de filtration ne tue pas les bactéries.
la mortalité ne débute qu'au bout d'une heure environ ce qui laisse largement le temps.

Yep entièrement d'accord, je comprends d'ailleurs pas comment j'ai fait pour ne pas m'en rendre compte lors de ma relecture. D'ailleurs passé la première heure, les bactéries se mettent en sommeil.

9default Re: Fertilisation et algues le Dim 8 Mai 2016 - 18:08

fronti3re


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Salut, à tous et merci de votre implication.

Pour ce qui est des changements d'eau, je vais préférer les 30%. Je suis en appart donc pas bcp de place pour les bidons d'eau osmosée et pas d'eau de pluie ni d'osmoseur.

Les tubes sont des hilite day
Longueur 590 mm
Puissance 28 Watt
Diamètre 16 mm
Kelvin 8000


Pour le filtre:
en premier le perlon en petite quantité le plus fin et souple possible que je change entre 1 et 3 fois par semaine. Le but éviter d'encrasser le filtre physique. Pour palier à la baisse de débit possible (et au fait qu'il y ai de la tourbe et de la résine) j'ai mis une pompe 600L/H.
En mettant ton support bactérien en premier et sans ouatte ce dernier n'est pas constamment encrasser?
Je rince les masses filtrante correctement, et je laisse immerger les masses filtrantes dans de l'eau de l'aquarium dans un sceau quand je dois agir sur le filtre. En 5 mois il y a eu 1 ou 2 netoyage du filtre physique et 1 du chimique/biologique, si je dois le faire,  j'espace d'un mois entre le nettoyage de l'un et de l'autre.

A chaque changement d'eau j'utilise une cloche. Par contre j'ai bcp de vase/sédiments à plus de 3 cm de profondeur, dois je enfoncer la cloche profondément ( ne pas avoir d'espace libre entre les interstice de la cloche et le substrat) ?
Il y a des endroits dans le bac (nombreux) ou je ne peux pas utiliser la cloche. Et ou il m'est difficile d'aller chercher les débris végétaux (pas impossible, mais il y en a tjs un peu).

Mes paramètres semblent être bon, ou du moins pas propice aux algues.

Aujourd'hui
PH 7
KH2
GH2
NO2 O
NO3 10
PO4 O

J'ai suivi vos conseils et le résultats est la.
J'ai baissé l'éclairage, fait très attention à la nourriture, retiré les réflecteur, faits bcp de petits changement d'eau dans la semaine, et ai retiré les algues manuellement tout les 2/3j.

Je suis revenu aujourd'hui après être parti vendredi.
Si les filamenteuses sont toujours présentes elles ne sont plus un problème. Elle ne ce sont presque pas dvp sur les branches, ou sur les plantes bien nettoyées, elles ont un peu poussé sur les plantes ou elles sont plus coriace à faire partir.
Par contre en 3j les cyanos ont eu le temps de revenir au même état que jeudi soir (soit le dernier nettoyage ou j'ai retirer au max les cyanos)

Il est intéressant de voir qu'elles se concentre (principalement) sur la face avant du bac entre la vitre et le substrat dans un endroit peu brassé. Il s'agit de quelque chose de typique. Mon substrat semble être assez lourd et compact il ne bouge que très peu même quand les cory fouillent.
Je vais essayer de voir comment brasser plus à cet endroit mais ça va être chaud à mon avis.

J'essaierai le black out dans quelques jour mais cela semble assez peu efficace dans certains cas je vous tient au courant.

Bonne fin de WE.

PS: à noter que depuis 2/3 semaines j'ai plus que doubler ma polulation de hygrophile polysperma

Edit 2: J'ai effectivement des zones "mortes" dans mon aquarium, l'amazonien est il compatible avec une pompe de brassage? Je ne vois vois que des débits démentiels en avez vous une à me conseiller. Ou au moins avec un débit faible ou réglable.

Edit 3: durant le black out que pensez vous d'orienter un peu plus la sortie de filtre vers le sol, et de rajouter un buleur (pour aqua 60/L) pas très loin des cyanos ?



Dernière édition par fronti3re le Dim 8 Mai 2016 - 21:19, édité 2 fois (Raison : ajout)

10default Re: Fertilisation et algues le Lun 9 Mai 2016 - 10:28

CHEWBACCA


Membre : Habitué
Membre : Habitué
salut...

un auxiliaire intéressant pour aérer le sol et consommer tout un tas de débris: les escargots "Mélanoides"
tout bac doit en avoir.

pour "faire les carreaux" et les racines s'il y a des algues brunes ou encroûtantes j'ai pas trouvé mieux que les NERITINA

pour le siphonnage du sol on peut aller assez profond et 3 cm ne me gêne pas plus que çà à condition de ne pas faire cette opération toutes les semaines. endommager au passage quelques feuilles de plantes n'est pas grave, elles s'en remettront très bien.
il y a toujours des endroits inaccessibles, d'où l'intérêt de bien penser son décor. Dans ton cas déplacer certains éléments peut être utile.
C'est aussi pour cette raison que j'ai laissé une bande de 10 cm de profondeur le long de la face avant de mon bac afin de pouvoir "clocher en toute quiétude. je ne me suis jamais expliqué pourquoi des algues et des débris s'accumulaient à cet endroit et jamais sur la face arrière... ##09 C'est d'ailleurs à cet endroit que ma colonie de melano s'est installée.
si ce n'est pas le cas il faudra aussi mettre la crépine du filtre au plus près du sol, et dans un endroit où elle ne sera pas gênée par des plantes ou roches ou racines.

si tu en as la possibilité, changes l'un des deux tubes au profit d'un tube à vocation "plus horticole" en tous cas avec un spectre plus approprié à la culture des plantes. en effet 8000K c'est beaucoup, d'autant que les avis sur ces highlite sont assez controversés. en retirer un sur les deux et le remplacer par un jbl solar tropic çà pourrait le faire.

A++

11default Re: Fertilisation et algues le Mar 10 Mai 2016 - 11:31

fronti3re


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Bonjour.
Pour ce qui est des escargots j'en ai peu voir pas du tout. Le traitement anti point blanc effectué il y a peu a décimer le petit nombre que je devais avoir.
Et il m'est impossible d'en mettre sinon je perds ma concubine ^^.

Je n'ai pas vraiment de crépine sur mon filtre, il s'agit de la décant fournie avec le rio125 et la grille laisse tout passer.
As tu un avis concernant les pompe de brassage, je t'ai vu en parler sur d'autres topic sur les cyanos notament. Je pense m'orienter vers une koralia 900l/h, peu de bruit/vibration, en récifal ils l'utilisent pour des nano 30l, et pas chère.

Pour le tube je m'oriente vers un dennerle trocal special plant, 3000k avec filtre UV, je ne connais pas les lumens. Le JBL au format juwel est presque introuvable en VPC et j'ai pas envie de filer de l'argent au poisson d'or ^^.

As tu deja essayer l'eau oxygénée sur les cyano. J'ai essayer 1ml à 3% à la seringue avec la filtration coupée le résultat est la. Les cyanos traitées sont mortes en 12H mais je n'ai pas envie de réitérer l'expérience avec mes poissons qui se précipitent sur la zone traitées pour jouer dans les bulles.

Encore une fois merci pour l'aide, bonne journée.

12default Re: Fertilisation et algues le Sam 28 Mai 2016 - 11:18

fronti3re


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Bonjour.
Après 2 semaines un petit retour.
J'ai toujours un problème de cyanos par contre les autres algues ne progressent pas ou du moins très lentement.
J'ai quelques algues en pinceaux, elles sont petite (une tête d'épingle) mais semblent difficile à faire partir.
Mes parametres sont toujours pas mal:
PH 7
dKH 4
dGH 5
NO2 0
NO3 7

J'ai changé un des tubes high light day 8000k pour un dennerle 3000k qui donne de très jolies couleurs chaude au décors et à certains poissons, je remplace l'autre la semaine prochaine par un dennerle amazon day 6000k .

Hier grand nettoyage:
nettoyage complet de toute les parois
siphonage et changement de 40% de l'eau
retrait des plantes d’avant plan trop touchées par la cyano
nettoyage des branches pierres et plantes à l'eau oxygénée (sortie du bac, aspergées/trempées 2/5min, frottées, rincées 3 fois et remises en place)

Aujourd'hui je fais un black out pour 5j. Je donnerai des nouvelles, j'hésite à utiliser du blueexit.

Petites questions:
Les cyanos sont de couleur bleu/vert (les miennes) cela veut dire qu'elles captent toutes les couleurs sauf ce mélange bleu vert. Cela veut il dire qu'un éclairage ayant un spectre majoritairement bleu lui serait moins favorable?

A la suite de de ce black out je vais changer des plantes. J'aimerais bien changer mes pieds d'hygrophyle polysperma qui ont tendance à faire bcp de racines aériennes entre autres. J'ai donc pas mal de questions à poser. Connaissez vous un site de VPC ou il est possible de demander conseil à un professionnel qui s'y connait?

J'ai donc deux pompes qui tournent, celle de la décanth 600L/H théorique orientée vers le sol. Et une de brassage à la surface 900L/H (mon cul, pour ma part le débit est inférieur à 4OOL/H). Me conseillez vous de couper celle de surface la nuit ? Durant le black out je ne laisse que la décanth brasser en surface pour apporter de l'O2 non?

Merci encore pour vous conseils qui m'ont déjà beaucoup aidés ainsi que d'avoir lu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum