Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default petit problème inconnu le Mer 6 Juil 2016 - 12:59

sub zero


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
bonjour a tous !
voila ya quelque semaines de ca mon aquarium fut en place pour accueillir des poissons d'eau douce j'en avais donc 7,2 guppy (les 5 autres j'ai oublier leur noms)
mais voila semaine après semaines ils sont tous mort,je les nourrissais une fois par jour,le chauffage est en bon état et le filtre aussi.d'ou vient le problème ?

2default Re: petit problème inconnu le Mer 6 Juil 2016 - 15:09

vlg1728


Membre : Accro
Membre : Accro
coucou, as -tu respecté le cycle ou as tu introduit les poissons dès la mise en eau ?

3default Re: petit problème inconnu le Mer 6 Juil 2016 - 19:16

vlg1728


Membre : Accro
Membre : Accro
alors j'ai vu que t'avais un aquarium ovale de 30L, c'est beaucoup trop petit pour ta pop !
C'est une des causes de ta mortalité.

Et quels sont tes paramètres ?

4default réponses le Jeu 7 Juil 2016 - 3:19

sub zero


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
oui j'ai bien tout respecté.
par paramètres que veux tu savoir ?
trop petit ok il m'en faudrait donc moin ?
je me suis renseigné auprès des vendeurs de truffaut enfaite ##27 ##18

5default Re: petit problème inconnu le Jeu 7 Juil 2016 - 5:46

Horlack


Modérateur
Modérateur
Ralalalala

Encore la même erreur basique de débutant ##22

Quelle est la définition de vendeur ?
Quelle est la définition de technicien animalier ?
Bien entendu, ce n'est pas le même diplôme.

Je vais te donner un exemple imagé bien parlant : si on n'a pas les diplômes de médecine, a-t-on le droit d'ouvrir sa gueule sur comment la pratiquer ou la conseiller ? Non ! Car et d'un , cela touche le vivant : nous. Et de 2, c'est un métier réglementé.
En quoi, par analogie, des poissons qui sont du vivant, est-il différent, en terme de risques si on n'a pas les diplômes pour pratiquer/conseiller ? Aucune, dans les 2 cas, c'est la mort qui se joue par de mauvais conseils/pratiques. Que cela soit nous, ou un animal vivant. La seule différence entre entre les 2, c'est que l'un est réglementé, et l'autre pas. Le vivant reste le vivant : je n'en fais pas de différence sur le respect des conseils ou de la pratique.

===================
Petit cours d'histoire :
===================


Tu es Manager, avec surement une petite partie commune de cours que tu as appris, qui est commun à la vente. Diriger un client ou un employé, c'est basiquement la même chose. Mais vois-tu, je suis un peu étonné, que tu n'es pas percuté plus vite, qu'on ne demande pas conseils aux vendeurs, un conseil technique.
Depuis 2 ou 3 ans, une commission de Bruxelles se penchent sérieusement sur les cours donnés à l'école, pour divers diplômes de vente. Oui, Bruxelles à les vendeurs un peu dans le collimateur. Enfin surtout les écoles. (en espérant que cela aille au bout, et non-pas enterré par du lobbying).
As tu déjà eu la curiosité de regarder, voir la chance d'écouter certains cours lié à la vente ? Surtout les cours de communication ?
Moi oui. Et en plus, c'est passé voici quelque mois, sur M6 capital. Juste à vomir...

Le gigantesque problème, c'est que depuis une petite dizaine d'année, il y a de plus en plus de cours de communication, dont les orientations ou les dérivées, viennent tout droit du psycho-neuromarketing
https://fr.wikipedia.org/wiki/Neuromarketing
Pour faire, simple, les scientifiques ont découvert en parti comment réagi un cerveau, en fonction d'un environnement ou des mots choisi.
C'est à dire que les clients (dont toi) croient cela à tord à quelque chose, par une omission volontaire des informations primordiales, cela s'appelle de la manipulation commerciale. C'est une des techniques utilisées dans le Psycho-neuromarketing. C'est à dire, qu'en faisant exprès, de ne donner que des informations parcellaires, orientées ou qui les arrangent bien, ils arrivent directement à faire croire inconsciemment au cerveau à une généralité qui n'existe pas, pour influencer l'achat. Sauf que là, cela dérive complétement au niveau des écoles, car on touche à de la manipulation, que même toi, tu ne peux pas (ou difficilement) voir.
Sauf que voilà, il y a un gigantesque problème, que certains députés européens ont soulevés et ont constatés les dérives que l'on voit partout (même pour la vente de téléphone SFR, si tu veux) : Read Montague
Qui est ce joli personnage ? C'est un docteur qui a pratiqué de nombreuses IRM après avoir faits des actes ou parler simplement à la personne (voir le gout, la vision, le toucher, etc). Juste histoire de visualiser, les zones du cerveau actives. (comme les zones du plaisir inconscientes et conscientes). Il faut fouiller très profondément, dans sa bibliographie, et surtout son œuvre pour bien comprendre le cœur du problème que les Eurodéputés ont dans le collimateur. Ses tous 1er travaux sur le commerce et la manipulation, prennent essor dans l'analyse très approfondie du système de propagande et d'embrigadement Nazi. Lui, il a juste rajouté l'IRM dans l'histoire, et a donné un joli nom ronflant pour que cela fasse politiquement correct : Neuromarketing.
Autrement dit, en école, on va enseigner des cours de marketing ou de communication, mais dont certains des cours prendre directement racine dans le nazisme. Et pas qu'un peu, aujourd'hui. Ou encore, d'une façon strictement personnelle, marketing n'est que le mot poli de manipulation-nazisme-soft. Il est bien dommage, que les cours d'histoire des racines de telles ou telles disciplines de commerce, ne soit pas obligatoire dans les écoles. Ce qui les arrangent vachement bien. Cela ferait fuir tout le monde d'avoir un cours intitulé "Histoire : méthode nazie appliquée au commerce de nos jours à la sauce scientifique".

Sauf que là, on touche à l'intimité profonde de l'être humain, avec ses dérives. Les cours donnés dans les écoles à base de diplôme de vente, sont en parti dans le collimateur de Bruxelles. Par un discours très spécial, dans un certain environnement, voir avec agencement visuels, auditif et nasal, on peut te faire faire ce que l'on veut. Autrement dit, de base, et ceci depuis une petite dizaine d'année, un vendeur est un manipulateur doublé d'un menteur. Il ne dira jamais, au grand dan jamais, la totale vérité pour que tu prennes tes choix en conscience de cause. On te retire totalement ton libre arbitre. On rentre dans un stade, ou le consommateur/client n'est plus apte de ses choix, et il ne s'en rend même plus compte. C'est toute la merveille et l'horreur du neuromarketing : on te fait croire ce que l'on veut, pourvu que les mots et l'environnement soit adapté. Et ceci, sans jamais te toucher corporellement.

Personnellement, comme je suis un peu carré : je n'aime pas les nazi, donc je n'aime pas les vendeurs. Ce dernier est juste les petits enfants du 1er, sous une certaine forme à ma mode 2016.

Pour l’anecdote : Steve Jobs, l'ancien patron d'Apple s'est allégrement inspiré de ses travaux, pour embrigader et manipuler ses clients. La manipulation est telle, que les clients deviennent des inconditionnels, pour ne pas dire des fanatiques pour certains. Ils n'arrivent plus à en sortir. Car tout est mis en œuvre pour les mettre dans une forme de piège mental, piège corporel et piège matériel (qui est la base même, des principes de Goebbels). Par des discours très orientés, et des techniques dans la vie réelle, soit par le plaisir, soit par la contrainte, on arrive à faire croire à un cerveau ce que l'on veut. Une fois pris dans ce piège, c'est très dur d'en sortir. D'ou les méga-amendes voici quelques années imposé sur Apple par Bruxelles, sur le commerce, car ils ont légèrement abusé du bidule (et je suis très gentil sur les mots). Microsoft, avec Bill Gates, a tenté la même chose avec les mêmes principes, et s'est pris la même volée de bois vert : de grosses amendes de Bruxelles. Entrave à la concurrence : joli mot politiquement correct pour ne pas dire comment ils l'ont fait, aussi bien mentalement que matériellement, et surtout les causes profondes d'ou vient ces applications commerciales (Merci Goebbels et Read Montague)

===================
Revenons à nos moutons
===================


Maintenant, disons que tu ne connaissais pas cela. La culture générale, c'est toujours bon à prendre.
C'est juste du bon sens, que de concevoir que le vivant, n'est jamais simple. C'est toujours une responsabilité d'en accueillir chez soi.
Il n'est pas possible, quand on se sent responsable de l'animal qu'on accueille, de faire un achat sur un coup de tête, ou bien sans conseils.
Pour moi, c'est inconcevable.
Que cela soit chien, chat ou poissons, je pose et je poserais autant de questions que nécessaire, même si cela doit me prendre 2 mois, pour être sûr à 100% que je peux les accueillir chez moi, dans de bonnes conditions.
L'achat coup de tête, pour que l'animal finisse à la SPA, ce n'est définitivement pas mon truc.
En aquariophilie, c'est exactement pareil. Et plutôt 2 fois qu'une !

http://www.forumaquario.org/t127723-tutoriel-aquariophilie-et-loi-francaise
@Horlack a écrit:Arrêté du 11 août 2006 fixant la liste des espèces, races ou variétés d'animaux domestiques
Poissons, qui sont considérés comme des animaux domestiques, et protégés par la loi française :
« - La carpe Koï (Cyprinus carpio).
- Les poissons rouges et japonais (Carassins auratus).
- Les races et variétés domestiques du guppy (Poecilia reticulata).
- Les races et variétés domestiques du danio (Brachydanio rerio).
- Les races et variétés domestiques du combattant (Betta splendens) »
(Aparté : Le Combattant, danio, poisson-rouge, Koi et Guppy sont protégés par la loi, et ont le même statut juridique que le chien et chat. Ce sont des animaux domestiques. Ils ont un statut au dessus de l'animal exotique et de l'animal de compagnie. Les peines encourues sont très largement supérieures à tout autre poisson. La loi oblige leur propriétaire de se mettre en conformité, et oblige les animaleries à un refus de vente quand un client, expose manifestement une situation contraire à la loi. L'un, ou les 2 parties, peuvent être poursuivi en justice, si une telle situation était de mise et connue.)
Techniquement, l'abandon de chien ou chat (récupérer à la SPA), c'est exactement les mêmes articles de loi au Civil et au Pénal, pour tes Guppy !

Non ce n'est pas une blague.
Je suis sur, que je te fais dégringoler de ta chaise, là ! ##17
Eh oui, il y a poisson et poisson
Mais je te l'accorde, un poisson domestique (et non pas exotique) à 3 euros tout le monde s'en fout, même si c'est écrit dans la loi.

Poussons raisonnement plus loin:
@Horlack a écrit:Article L214-1 du Code Rural
« Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce. »
Article R654-1 du Code Pénal
« le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d'exercer volontairement des mauvais traitements envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe. »
Disons fictivement, un chien, Saint Bernard, enfermé par son propriétaire dans 15m² qui ne le sort jamais. Tu as à peu prêt 9 chances sur 10 que des associations animales tombent sur la gueule du propriétaire pour ces 2 articles de loi.
Le chien étant un animal domestique, alors techniquement, le guppy, qui est aussi un animal domestique de part la loi de l'Arrêté du 11 août 2006, est soumis au même texte législatif. Aussi bien au Civil, qu'au Pénal. Si des Associations Aquariophiles étaient aussi prompt que les Associations de protection des chiens/chat à appeler le procureur de la République, les débutants aquariophiles risqueraient gros et les vendeurs encore plus gros.

Sauf que je ne suis un pas un Ayatollah de la cause animale, surtout sur les poissons. Je peux paraitre sec, mais ce n'est que ma façon pour donner de la culture générale aquariophilie : ses causes, ses conséquences et respecter le poisson
Les erreurs, ça arrive.
Pourvu que la personne parte du principe "je vais me retrousser les manches pour mieux faire", moi cela me va. On est là pour aider, pourvu que la volonté soit bonne. Les boulettes, j'en ai fait aussi.  ##27
Je ne jetterais pas la 1ere pierre, puisqu'à mes débuts, j'ai pris la pierre, et je me la suis balancé moi-même en pleine gueule : mort des poissons.
Personnellement, ça fait vachement mal et m'a secoué dans mon fort-intérieur, moi qui respecte le vivant !  ##06
Quelque part, j'aime à croire, que tu es un peu dans ce cas là.

Pour en revenir à la bonne méthodologie du débutant, c'est très simple.
Tu poses la question aux vendeurs, mais tu n’achètes rien
Tu poses la même question sur les forum aquariophilie (plusieurs, si tu veux).
Si tu as des avis franchement divergent, je pense que tu vas vite réagir "qu'il y a une couille dans le potage", et qu'il va te faire un peu de temps pour analyser sereinement les différents discours. Se construire son avis personnel, par une somme d'expérience d'autrui, a toujours été quelque chose de très sain, aussi bien pour s'occuper d'animaux vivant, que dans la vie réelle de tous les jours au travail.
Et tu retourneras une 2eme fois au magasin, acheter, ce que toi, tu as décidé en connaissance de cause, avec ton avis proprement construit (et non pas imposé insidieusement et inconsciemment par le vendeur)



Dernière édition par Horlack le Jeu 7 Juil 2016 - 14:38, édité 2 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

6default Re: petit problème inconnu le Jeu 7 Juil 2016 - 14:20

Kel


Membre : Régulier
Membre : Régulier
@Horlack a écrit:Ralalalala

Encore la même erreur basique de débutant ##22

Quelle est la définition de vendeur ?
Quelle est la définition de technicien animalier ?
Bien entendu, ce n'est pas le même diplôme.

Je vais te donner un exemple imagé bien parlant : si on n'a pas les diplômes de médecine, a-t-on le droit d'ouvrir sa gueule sur comment la pratiquer ou la conseiller ? Non ! Car et d'un , cela touche le vivant : nous. Et de 2, c'est un métier réglementé.
En quoi, par analogie, des poissons qui sont du vivant, est-il différent, en terme de risques si on n'a pas les diplômes pour pratiquer/conseiller ? Aucune, dans les 2 cas, c'est la mort qui se joue par de mauvais conseils/pratiques. Que cela soit nous, ou un animal vivant. La seule différence entre entre les 2, c'est que l'un est réglementé, et l'autre pas. Le vivant reste le vivant : je n'en fais pas de différence sur le respect des conseils ou de la pratique.

===================
Petit cours d'histoire :
===================


Tu es Manager, avec surement une petite partie commune de cours que tu as appris, qui est commun à la vente. Diriger un client ou un employé, c'est basiquement la même chose. Mais vois-tu, je suis un peu étonné, que tu n'es pas percuté plus vite, qu'on ne demande pas conseils aux vendeurs, un conseil technique.
Depuis 2 ou 3 ans, une commission de Bruxelles se penchent sérieusement sur les cours donnés à l'école, pour divers diplômes de vente. Oui, Bruxelles à les vendeurs un peu dans le collimateur. Enfin surtout les écoles. (en espérant que cela aille au bout, et non-pas enterré par du lobbying).
As tu déjà eu la curiosité de regarder, voir la chance d'écouter certains cours lié à la vente ? Surtout les cours de communication ?
Moi oui. Et en plus, c'est passé voici quelque mois, sur M6 capital. Juste à vomir...

Le gigantesque problème, c'est que depuis une petite dizaine d'année, il y a de plus en plus de cours de communication, dont les orientations ou les dérivées, viennent tout droit du psycho-neuromarketing
https://fr.wikipedia.org/wiki/Neuromarketing
Pour faire, simple, les scientifiques ont découvert en parti comment réagi un cerveau, en fonction d'un environnement ou des mots choisi.
C'est à dire que les clients (dont toi) croient cela à tord à quelque chose, par une omission volontaire des informations primordiales, cela s'appelle de la manipulation commerciale. C'est une des techniques utilisées dans le Psycho-neuromarketing. C'est à dire, qu'en faisant exprès, de ne donner que des informations parcellaires, orientées ou qui les arrangent bien, ils arrivent directement à faire croire inconsciemment au cerveau à une généralité qui n'existe pas, pour influencer l'achat. Sauf que là, cela dérive complétement au niveau des écoles, car on touche à de la manipulation, que même toi, tu ne peux pas (ou difficilement) voir.
Sauf que voilà, il y a un gigantesque problème, que certains députés européens ont soulevés et ont constatés les dérives que l'on voit partout (même pour la vente de téléphone SFR, si tu veux) : Read Montague
Qui est ce joli personnage ? C'est un docteur qui a pratiqué de nombreuses IRM après avoir faits des actes ou parler simplement à la personne (voir le gout, la vision, le toucher, etc). Juste histoire de visualiser, les zones du cerveau actives. (comme les zones du plaisir inconscientes et conscientes). Il faut fouiller très profondément, dans sa bibliographie, et surtout son œuvre pour bien comprendre le cœur du problème que les Eurodéputés ont dans le collimateur. Ses tous 1er travaux sur le commerce et la manipulation, prennent essor dans l'analyse très approfondie du système de propagande et d'embrigadement Nazi. Lui, il a juste rajouté l'IRM dans l'histoire, et a donné un joli nom ronflant pour que cela fasse politiquement correct : Neuromarketing.
Autrement dit, en école, on va enseigner des cours de marketing ou de communication, mais dont certains des cours prendre directement racine dans le nazisme. Et pas qu'un peu, aujourd'hui. Ou encore, d'une façon strictement personnelle, marketing n'est que le mot poli de manipulation-nazisme-soft. Il est bien dommage, que les cours d'histoire des racines de telles ou telles disciplines de commerce, ne soit pas obligatoire dans les écoles. Ce qui les arrangent vachement bien. Cela ferait fuir tout le monde d'avoir un cours intitulé "Histoire : méthode nazie appliquée au commerce de nos jours à la sauce scientifique".

Sauf que là, on touche à l'intimité profonde de l'être humain, avec ses dérives. Les cours donnés dans les écoles à base de diplôme de vente, sont en parti dans le collimateur de Bruxelles. Par un discours très spécial, dans un certain environnement, voir avec agencement visuels, auditif et nasal, on peut te faire faire ce que l'on veut. Autrement dit, de base, et ceci depuis une petite dizaine d'année, un vendeur est un manipulateur doublé d'un menteur. Il ne dira jamais, au grand dan jamais, la totale vérité pour que tu prennes tes choix en conscience de cause. On te retire totalement ton libre arbitre. On rentre dans un stade, ou le consommateur/client n'est plus apte de ses choix, et il ne s'en rend même plus compte. C'est toute la merveille et l'horreur du neuromarketing : on te fait croire ce que l'on veut, pourvu que les mots et l'environnement soit adapté. Et ceci, sans jamais te toucher corporellement.

Personnellement, comme je suis un peu carré : je n'aime pas les nazi, donc je n'aime pas les vendeurs. Ce dernier est juste les petits enfants du 1er, sous une certaine forme à ma mode 2016.

Pour l’anecdote : Steve Jobs, l'ancien patron d'Apple s'est allégrement inspiré de ses travaux, pour embrigader et manipuler ses clients. La manipulation est telle, que les clients deviennent des inconditionnels, pour ne pas dire des fanatiques pour certains. Ils n'arrivent plus à en sortir. Car tout est mis en œuvre pour les mettre dans une forme de piège mental, piège corporel et piège matériel (qui est la base même, des principes de Goebbels). Par des discours très orientés, et des techniques dans la vie réelle, soit par le plaisir, soit par la contrainte, on arrive à faire croire à un cerveau ce que l'on veut. Une fois pris dans ce piège, c'est très dur d'en sortir. D'ou les méga-amendes voici quelques années imposé sur Apple par Bruxelles, sur le commerce, car ils ont légèrement abusé du bidule (et je suis très gentil sur les mots). Microsoft, avec Bill Gates, a tenté la même chose avec les mêmes principes, et s'est pris la même volée de bois vert : de grosses amendes de Bruxelles. Entrave à la concurrence : joli mot politiquement correct pour ne pas dire comment ils l'ont fait, aussi bien mentalement que matériellement, et surtout les causes profondes d'ou vient ces applications commerciales (Merci Goebbels et Read Montague)

===================
Revenons à nos moutons
===================


Maintenant, disons que tu ne connaissais pas cela. La culture générale, c'est toujours bon à prendre.
C'est juste du bon sens, que de concevoir que le vivant, n'est jamais simple. C'est toujours une responsabilité d'en accueillir chez soi.
Il n'est pas possible, quand on se sent responsable de l'animal qu'on accueille, de faire un achat sur un coup de tête, ou bien sans conseils.
Pour moi, c'est inconcevable.
Que cela soit chien, chat ou poissons, je pose et je poserais autant de questions que nécessaire, même si cela doit me prendre 2 mois, pour être sûr à 100% que je peux les accueillir chez moi, dans de bonnes conditions.
L'achat coup de tête, pour que l'animal finisse à la SPA, ce n'est définitivement pas mon truc.
En aquariophilie, c'est exactement pareil. Et plutôt 2 fois qu'une !

http://www.forumaquario.org/t127723-tutoriel-aquariophilie-et-loi-francaise
@Horlack a écrit:Arrêté du 11 août 2006 fixant la liste des espèces, races ou variétés d'animaux domestiques
Poissons, qui sont considérés comme des animaux domestiques, et protégés par la loi française :
« - La carpe Koï (Cyprinus carpio).
- Les poissons rouges et japonais (Carassins auratus).
- Les races et variétés domestiques du guppy (Poecilia reticulata).
- Les races et variétés domestiques du danio (Brachydanio rerio).
- Les races et variétés domestiques du combattant (Betta splendens) »
(Aparté : Le Combattant, danio, poisson-rouge, Koi et Guppy sont protégés par la loi, et ont le même statut juridique que le chien et chat. Ce sont des animaux domestiques. Ils ont un statut au dessus de l'animal exotique et de l'animal de compagnie. Les peines encourues sont très largement supérieures à tout autre poisson. La loi oblige leur propriétaire de se mettre en conformité, et oblige les animaleries à un refus de vente quand un client, expose manifestement une situation contraire à la loi. L'un, ou les 2 parties, peuvent être poursuivi en justice, si une telle situation était de mise et connue.)
Techniquement, l'abandon de chien ou chat (récupérer à la SPA), c'est exactement les mêmes articles de loi au Civil et au Pénal, pour tes Guppy !

Non ce n'est pas une blague.
Je suis sur, que je te fais dégringoler de ta chaise, là ! ##17
Mais je te l'accorde, un poisson domestique (et non pas exotique) à 3 euros tout le monde s'en fout, même si c'est écrit dans la loi.

Poussons raisonnement plus loin:
@Horlack a écrit:Article L214-1 du Code Rural
« Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce. »
Article R654-1 du Code Pénal
« le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d'exercer volontairement des mauvais traitements envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe. »
Disons fictivement, un chien, Saint Bernard, enfermé par son propriétaire dans 15m² qui ne le sort jamais. Tu as à peu prêt 9 chances sur 10 que des associations animales tombent sur la gueule du propriétaire pour ces 2 articles de loi.
Le chien étant un animal domestique, alors techniquement, le guppy, qui est aussi un animal domestique de part la loi, est soumis au même texte législatif. Si des associations aquariophiles étaient aussi prompt que les associations de protection des chiens/chat à appeler le procureur de la République, les débutants aquariophiles risqueraient gros.

Sauf que je ne suis un pas un Ayatollah de la cause animale, surtout sur les poissons. Je peux paraitre sec, mais ce n'est que ma façon pour donner de la culture générale aquariophilie : ses causes, ses conséquences et respecter le poisson
Les erreurs, ça arrive.
Pourvu que la personne parte du principe "je vais me retrousser les manches pour mieux faire", moi cela me va. On est là pour aider, pourvu que la volonté soit bonne. Les boulettes, j'en ai fait aussi.  ##27
Je ne jetterais pas la 1ere pierre, puisqu'à mes débuts, j'ai pris la pierre, et je me la suis balancé moi-même en pleine gueule : mort des poissons.
Personnellement, ça fait vachement mal et m'a secoué dans mon fort-intérieur, moi qui respecte le vivant !  ##06
Quelque part, j'aime à croire, que tu es un peu dans ce cas là.

Pour en revenir à la bonne méthodologie du débutant, c'est très simple.
Tu poses la question aux vendeurs, mais tu n’achètes rien
Tu poses la même question sur les forum aquariophilie (plusieurs, si tu veux).
Si tu as des avis franchement divergent, je pense que tu vas vite réagir "qu'il y a une couille dans le potage", et qu'il va te faire un peu de temps pour analyser sereinement les différents discours. Se construire son avis personnel, par une somme d'expérience d'autrui, a toujours été quelque chose de très sain, aussi bien pour s'occuper d'animaux vivant, que dans la vie réelle de tous les jours au travail.
Et tu retourneras une 2eme fois au magasin, acheter, ce que toi, tu as décidé en connaissance de cause, avec ton avis proprement construit (et non pas imposé insidieusement et inconsciemment par le vendeur)

MERCI ET BRAVO de faire ouvrir les yeux aux gens!!! Je confirme que les VENDEURS ne sont pas de bons CONSEILLERS avec une petite anecdote qui m’ait arrivée mardi : j'ai été chercher une plante sur racine dans une animalerie privée, mon père a voulu m'acheter un poisson japonais, sachant que j'en ai déjà deux qui seront bientot dans un 100L et que c'est ce qu'il faut pour 2 poissons japonais et que c'est trop petit pour 3, je lui ai dit non, que je n'en voulais pas d'autres, il a insisté et demandé au VENDEUR combien on pouvait mettre de poissons japonais dans 100L, et là, le vendeur à répondu sans réflechir 10 POISSONS POUR 100L!!!!!!!!! J'ai failli le tuer!!!!! comme quoi les VENDEURS racontent n'importe quoi!!!!

Donc oui, il faut se forger un esprit critique et ne pas croire ce que te dit un vendeur sur entrainé! Si je ne m'était pas renseigné sur ce forum (à qui mes poissons doivent une fière chandelle!!) et bien j'aurai craqué sur un autre poisson...

7default Re: petit problème inconnu le Ven 8 Juil 2016 - 15:18

Horlack


Modérateur
Modérateur
La non-solution est écrite  en 3ème message :
@vlg1728 a écrit:alors j'ai vu que t'avais un aquarium ovale de 30L, c'est beaucoup trop petit pour ta pop !
C'est une des causes de ta mortalité.
Et quels sont tes paramètres ?

Pour des guppy ce n'est pas 30L
C'est soit tu changes de poissons adaptés à 30L : killies ou 1 betta
Soit tu achètes un 60 L minimum et tu revois ta population à la baisse.

http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum