Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default [News] Plantes bientôt interdite en Europe le Mer 13 Juil 2016 - 23:25

Horlack


Modérateur
Modérateur
http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2016/07/13/la-commission-europeenne-publie-la-liste-des-especes-invasives-a-combattre_4969046_1652692.html
https://www.uicn.fr/EEE-Europe.html
http://europa.eu/rapid/press-release_IP-13-818_fr.htm

Conséquence immédiate de la liste de 37 espèces considérées comme invasive publiée par la Commission européenne, les espèces ne peuvent plus être conservées, transportées, reproduites ou relâchées intentionnellement.

dont la  cabomba de Caroline
http://www.aquaportail.com/fiche-plante-120-cabomba-caroliniana.html

Plante populaire en aquariophilie, elle sera sous peu, interdite dans tous les pays européen (le temps de faire la transposition dans les lois de chaque pays).
Ce qui signifie qu'en traduction de loi française, elle passera automatiquement sous le régime des espèces invasives à détruire immédiatement, comme le poisson-chat ou la perche soleil. Ne pas le faire, et en vendre sur LBC, pourra vous couter une prune de 750 Euros 15.000 Euros



Dernière édition par Horlack le Ven 15 Juil 2016 - 10:19, édité 1 fois (Raison : correction)


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

Dimanith


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Bonne chose...

vlg1728


Membre : Accro
Membre : Accro
Oui, très bonne. Même si notre choix sera ensuite plus limité au moins ils pensent au local.

CHEWBACCA


Membre : Habitué
Membre : Habitué
salut..

juste pour rebondir, je ne vois pas la raison qui pousse cette commission a vouloir considérer la cabomba comme espèce invasive.

je n'ai jamais vu cette plante dans les lacs, étangs, mares et rivière que je croise au gré de mes randos, de même que je ne connais personne ayant jeté volontairement celle-ci en milieu naturel.
quand il y a sur-production dans un aquarium on en donne/vend à d'autres aquariophiles ou cela finit à la poubelle.

si quelqu'un peut me dire où cette cabomba sévit sous nos latitudes françaises je suis toujours heureux d'apprendre quelque chose.

je pense que l'implantation de cette plante ne doit pas être si facile que ça puisque sa culture reste quand même moins aisée qu'il n'y paraît et que les conditions générales d'ensoleillement, de température de l'eau et des paramètres de celle-ci ne sont pas forcément favorables chez nous. Mais peut-être que des conditions idéales de développement sont plus faciles dans certains états du sud de l'europe...

A++

Horlack


Modérateur
Modérateur
Elle sévi particulièrement en Belgique
Et c'est loin d'être le sud de la France.
http://biodiversite.wallonie.be/fr/cabomba-caroliniana.html?IDD=50334721&IDC=4016
http://www.lacsdeleaudheure.be/leh-fr/menu-centre/environnement/aspects-environnementaux/la-lutte-contre-les-especes-invasives.html


France, en Haute-Garonne et Cote d'or  (2005)
http://www.centrederessources-loirenature.com/mediatheque/especes_inva/fiches_FCBN/Fiche%20-%20Cabomba%20caroliniana_sr.pdf
http://www.gt-ibma.eu/espece/cabomba-caroliniana/?wpp_export=print
=> puis trouvé dans le canal du midi vers Toulouse en 2012

Puis elle a été retrouvé en 2013 sur la Loire :
http://www.donnees.centre.developpement-durable.gouv.fr/plantes_envahissantes/Liste_plantes_invasives_Centre_v2_2.pdf

En 2013 dans le département 44 et 85
http://www.prefailles.fr/medias/2016/02/Plantes-invasives-departements-44-et-85.pdf

Et je peux te confirmer, que je l'ai vu l'année dernière, sur mon lieu de pêche , vers Bourges (cher 18).
http://www.cen-centrevaldeloire.org/participer/les-souscriptions-en-cours/89-groupe-plantes-invasives/liste-regionale-des-plantes-invasives/66-listealerte
http://www.cen-centrevaldeloire.org/groupe-plantes-invasives/89-groupe-plantes-invasives/liste-regionale-des-plantes-invasives/67-rang-2

Donc de 2005 à maintenant, elle est passée de présente dans 2 département, à plus de 10. Soit 1 département d'invasion par an

Elle est extrêmement invasive, elle s'adapte très bien, du nord (belgique), jusqu'au sud de la France. De l'eau de 10°C jusqu'à 30°C.
La croyance des aquariophiles que ce n'est qu'une plante d'aquarium à 21-24°C, se plante très lourdement.

Et cela fait 2 ans, que je la soupçonne d'être en partie la cause de  la mort de toute mes loches en 1 nuit (voici 2 ans). En effet, elle pousse super bien et vite. Je m'en servais pour mes gourami. Dont j'en avais récupéré par élagage pour mettre dans le 90 L de mes loches. Or la cabomba, a un pouvoir d'absorption de l'oxygène 4 à 5 fois supérieure que la moyenne des autres plantes aquatiques. Je la soupçonnais depuis un temps, d'avoir vider tout l'oxygène de l'aquarium en 1 nuit, malgré qu'elle n'était présente que dans 1 quart de l'aquarium. Son rythme de croissance est particulièrement vicieux, car pour grandir, elle a besoin d’énergie : dont d'oxygène. Or elle grandit facilement de 1 à 5 cm par jour. C'est autant d'oxygène qu'elle absorbe d'un coup pour sa propre croissance, au détriment des poissons et  surtout des loches qui ont besoin d'un milieu fortement oxygénée. Elle a un rythme de croissance, qui est proportionnel à l'oxygène qu'elle absorbe.



Dernière édition par Horlack le Jeu 14 Juil 2016 - 12:31, édité 1 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

CHEWBACCA


Membre : Habitué
Membre : Habitué
salut...


ben merde alors.....

va falloir revoir toutes les fiches des plantes de nos bacs et se fier aux constatations en milieu naturel.

par contre force est de constater, à la lecture des liens, que bon nombre de plantes terrestres citées ont été apportées légalement d'un endroit à un autre à des fins mercantiles pour agrémenter nos jardins d'ornement.
si on interdit toutes les plantes citées les Truffaud, jardiland , GamVert et consorts ont plus qu'à mettre la clef sous la porte.

et enfin je vais conclure par ceci: si nous pouvons maîtriser nos achats en plantes aquatiques ou terrestres et éviter la propagation, on ne pourra jamais interdire aux oiseaux de voler d'un pays à un autre, aux mollusques et aux plantes tropicales marines de se fixer aux coques des bateaux ou se nicher dans les ballasts, aux poissons de remonter certaines rivières ou fleuves (je pense en particulier aux poissons-chats venus d'ailleurs) etc... etc...

l'introduction volontaires d'espèces animales non-autochtones est en soi répréhensible et l'inconséquence de ce qui commettent ce genre d'actes est bien différente. C'est un autre débat.

le combat est perdu d'avance et nous ne pourrons que limiter mais en aucun cas éradiquer.

sinon tes sources sont intéressantes à lire, et tes interventions toujours aussi plaisantes

à bientôt pour d'autres partages .

A++

Horlack


Modérateur
Modérateur
La croyance de croire, bien trop souvent, que telle ou telle espèces n'est pas un risque pour la faune et flore de France, est une erreur.

On retrouve ce problème sur beaucoup de poissons de type betta et gourami.
On dit tout le temps, température >24°C. Or dans la nature, c'est plutôt une oscillation entre 15 et 35°C. En soit, par de l’élevage trop standardisé à 24°C, nos poissons ont perdu de leur résistance.
On retrouve également sur mes interventions sur les corydoras : les stimuler pour garder de leur comportement, et de leur résistance (d'ou les poubellariums, par exemple). On dit souvent 21-26°C pour les corydoras. Or pour les Corydoras Panda, que l'on trouve dans le Rio Ucayali qui descend en ligne directe des andes, c'est parfois de l'eau à 12°C lors des fontes. Met tes Panda à 12°C en aquarium, ils crevent direct.

Nos poissons d'aquariums ont des maintenances trop homogène et rectiligne, qui leur ont fait perdre de leur résistance. Mais dans le lot, certains l'ont encore, ou bien, en gêne dormant.
D'ou la retro-génétique, que nous faisons en poubellarium pour leur faire retrouver une partie de leur résistance, avec de plus grande amplitude de température.

Pour les plantes d'aquariophilies, il y a fort à parier, que c'est exactement pareil.
On les met à 24°C, car c'est la T°C optimum de croissance aquacole, donc on pense à tord que c'est la température qu'on doit mettre tout le temps. Or dans la nature, elles sont capables de descendre bien, bien, bien plus bas en réduisant leur métabolisme, en attendant la periode plus faste. Dans le lot des plantes aquariophiles, beaucoup ont perdu de leur résistance, mais un petit nombre, ont encore ces gênes de résistance ou bien endormi. Il suffi parfois d'un déclic pour réanimer ces gênes. 1 seul individu parmi 100, qui les possèdent encore, suffi à survivre. Le temps faisant, à chaque génération, renforçant petit à petit leurs résistances "anciennement perdues"/"anciennement desactivées"

Pour la cabomba, les aquariophiles pourraient être coupable, plus vite qu'ils ne le croient à cause de la mode des poubellariums.
Combien vide l'eau de leur poubellarium dans l'évier ou le tout à l’égout ? Soyons clair, 95%
Et paf, c'est déjà dans la nature.
L'eau d'un aquarium ou poubellarium, ne devrait pas se jeter dans évier ou le tout à l’égout. Car elle peut contenir des spores/oeufs, qui peuvent contaminer la nature. En tout logique, il faut vider ses sceaux sur un sol meuble (ou pour arroser ses plantes de jardin en pot).
C'est malheureusement, un acte de ce genre qui est à redouter avec les escargots Pomacea qui ont fait des ravages en Espagne, et qui sont maintenant interdit en Europe (surtout quand on connait le système d'égout/d'eau espagnol).

Tout comme la mode de la construction des bassins extérieurs. Certains très bricoleurs font tout eux-même. Entièrement automatisé, jusqu'à pousser à être connecter au réseau d'évacuation des eaux, pour évacuer le trop plein (comme une pluie qui ferait déborder). 99.99% des aquariophiles salueront la prestation du bricoleur. Et tu en as 0.01% comme moi, qui n'aimeront pas, car relier un bassin à son tout à l'égout, relève de l'acte criminel potentiel pour notre faune et flore. Et je suis bien sur, que certains ont bien tenté la cabomba en bassin extérieur, suite à des conseils de vendeurs qui diraient "cela fera de la nourriture pour PR, pendant votre absence". Et paf, encore dans la nature.
Et en plus je l'ai écrit : http://www.forumaquario.org/t127723-tutoriel-aquariophilie-et-loi-francaise
Article 1385 du Code Civil
«  Le propriétaire d'un animal, ou celui qui s'en sert, pendant qu'il est à son usage, est responsable du dommage que l'animal a causé, soit que l'animal fût sous sa garde, soit qu'il fût égaré ou échappé. »
(Aparté : par exemple un relâché de poissons dans la nature, ou bien, votre étang/bassin à poissons qui déborde lors d une inondation et met des individus dans la rivière du coin, ou bien, un enfant qui aura mis la main dans votre aquarium à piranha, ou bien, votre voisin qui aura attrapé la maladie Mycobacterium marinum à cause de vos poissons).
C'est au propriétaire/bricoleur du bassin de se démerder comme il veut, pour son trop plein lors des pluies. Mais à mon goût, c'est une violation de l'Article 1385 du Code Civil si c'est raccordé au tout à l'égout. Car la conséquence directe, c'est :
Article L411-3 du Code de l'environnement
« Afin de ne porter préjudice ni aux milieux naturels ni aux usages qui leur sont associés ni à la faune et à la flore sauvages, est interdite l'introduction dans le milieu naturel, volontaire, par négligence ou par imprudence :
1° De tout spécimen d'une espèce animale à la fois non indigène au territoire d'introduction et non domestique, dont la liste est fixée par arrêté conjoint du ministre chargé de la protection de la nature et, soit du ministre chargé de l'agriculture soit, lorsqu'il s'agit d'espèces marines, du ministre chargé des pêches maritimes ;
2° De tout spécimen d'une espèce végétale à la fois non indigène au territoire d'introduction et non cultivée, dont la liste est fixée par arrêté conjoint du ministre chargé de la protection de la nature et, soit du ministre chargé de l'agriculture soit, lorsqu'il s'agit d'espèces marines, du ministre chargé des pêches maritimes
;[...]
Ca arrange peut être vachement le mec, de se raccorder au tout à l'égout pour son automatisation de bassin, mais c'est une violation indirecte et directe d'au moins 2 articles de la loi. Il n'a qu'à construire une citerne souterraine indépendante, d'autant de contenance que le bassin, pour évacuer le trop plein lors des pluies. Vous, vous applaudissez peut être la prestation du bricoleur. Moi, je le considère comme un acte criminel pour notre faune et flore.

Pourtant la règle de base des espèces exotiques, c'est que cela doit vivre en milieu confiné chez nous. La loi est très claire : même par négligence ou imprudence, vous êtes coupable à 100%. Vous ne pouvez pas vous retrancher derrière des excuses pour vous dédouaner, car la loi refuse catégoriquement de vous dédouaner. Vous êtes responsables de bout en bout.
Dont l'acte le plus anodin qui soit : l'eau usée des espèces exotiques. C'est de la négligence.



Dernière édition par Horlack le Ven 15 Juil 2016 - 15:17, édité 4 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

danielaladin1


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
J'aime bien les réponses bien documentées de Horlack
Et il ne se gêne pas pour appeler un chat un chat
Merci Mr.

Sylwingeï


Membre : Accro
Membre : Accro
Juste pour apporter un petit coup de gueule pas mal d'espèces invasives sont négligées la gambusia par ex le brun des pelargoniums la perruche à collier les tortues de florides. ça on s'en fou?

Par contre j'ai vu dans la liste "speudorasbora" on sais quel espèce est concernée? Je penche pas mal pour speudorasbora parva (vrai vairon de chine) mais des VPC continuent d'en écouler sa repro est pire que le guppy d'ailleurs.

J'espère que l'article n'est pas du vent dans l'eau pour une fois.

vlg1728


Membre : Accro
Membre : Accro
tortues de floride, elles font partie de la liste des espèces invasives.

Perso ça me dérange pas qu'ils interdisent certaines plantes. Je pense qu'aujourd'hui le choix de plantes, terrestres comme aquatique, est suffisamment vaste pour pouvoir se passer de quelques espèces, même si ce sont des "stars" de nos balcons / aquariums. D'autres espèces moins invasives prendront le relai en peu de temps....

vlg1728


Membre : Accro
Membre : Accro
PS : je confirme, j'ai vu de la cabomba dans le lac de Miribel, près de Lyon. Ca m'a bien étonné de voir une plante de "nos contrées" qui ressemble tant à elle, mais apparemment c'était bien elle....

Horlack


Modérateur
Modérateur
Petite rectification.
Non pas 750 Euros de prune, mais 15.000 Euros de prune si vous détenez/vendez de la cabomba Carolina

En 2006 : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=EA68B5D52FB7266EB363EBC2CE1DA658.tpdjo11v_2?idArticle=LEGIARTI000006833760&cidTexte=LEGITEXT000006074220&dateTexte=20090911
Est puni de six mois d'emprisonnement et de 9 000 euros d'amende :
[...]
3° Le fait de produire, détenir, céder, utiliser, transporter, introduire, importer, exporter ou réexporter tout ou partie d'animaux ou de végétaux en violation des dispositions de l'article L. 412-1 ou des règlements pris pour son application ;



En 2016 : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=ECACBEC9F69A658F0C65C74294BB8493.tpdila16v_1?idArticle=LEGIARTI000025142192&cidTexte=LEGITEXT000006074220&categorieLien=id&dateTexte=
Est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende
[...]
3° Le fait de produire, détenir, céder, utiliser, transporter, introduire, importer, exporter ou réexporter tout ou partie d'animaux ou de végétaux en violation des dispositions de l'article L. 412-1 ou des règlements et des décisions individuelles pris pour son application ;


15.000 Euros de prune, pendant une bourse aquariophile, lors d'un contrôle de l'ONCFS, cela pourrait arriver plus vite qu'on ne le pense.



Dernière édition par Horlack le Jeu 14 Juil 2016 - 22:26, édité 5 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

vlg1728


Membre : Accro
Membre : Accro
ça sera l'occasion pour moi de passer de la cabomba à l'eusteralis ou à la ludwigia, ça fait longtemps que j'ai envie de posséder ces plantes.

Sylwingeï


Membre : Accro
Membre : Accro
Une idée si le speudorasbora ciblé est le parva?


Sinon je confirme les dires d'Horlack une descente ONCFS c'est très imprévisible donc attention à vous.


Cependant, tout particulier dois détruire ses cabombas ou comme pour les ampullaires on peux la garder mais sans autorisation de la diffuser?

Berg Hanger


Conseiller
Conseiller
C'est un foutage de gueule... désolé de le dire comme ça ! Mais ce genre de texte me saoule carrément...

Mais ce message n'est pas adressé contre Horlack et son intervention et les personnes qui sont d'accord, vu que je suis en accord avec vous (et ce post est intéressant).

Mais l'homme pourra mettre des mesures comme celle-ci, quand il aura appris lui même à ne pas dévaster son milieu et a le RESPECTER.

Combien d'espèce animal, végétal ou de milieux riche en espèces de tout genre ont étaient détruits par la faute de l'humain ? et combien de zone continues à tomber? (chaque jour on perds de nouvelles espèces végétal et animal par "notre" faute, sans que les espèces "invasive" soit compris dans le lot et tout cela pour l'argent.

Les espèces "invasives" sont juste là pour pointer du doigts les nouveaux venu et les responsabiliser de la destruction causé par notre propre espèce, elle ne sont nullement responsable de leur expansion, tout comme l'homme elle ont choppé l'opportunité de se reproduire dans un milieu, qu'elle on réussi à coloniser, elle détruise certes une partie du milieu et déstabilise en partie une chaine alimentaire, mais de tout temps (et avant l'homme) les espèces ont colonisé des milieux de façon "invasive". Le cas le plus célèbre reste les Iguanes marin du Galápagos. A l'origine, tout le monde sait que c'était un Iguane terrestre et qu'il n'est pas originaire des archipel des galapagos, il est venu sur les îles à la suite de différentes tempêtes ayant frappé leur lieu d'origine (mais de où ?). Les animaux les plus "adroits" ayant réussi à survivre dans l'océan en flottant sur des "radeaux" de branches d'arbre et les animaux les plus aptes, réussissant à s'adapter au point d'avoir coloniser les îles.

Au jour d'aujourd hui il n'est pas rare de voir des iguanes terrestre, sur des radeaux de fortune.

Les conditions des Iguanes du galapagos sont rude, les animaux ont vraiment réussi une adaptation formidable, ils étaient les seuls sur ce bout de terrain aride, sans rien à manger, pourtant certains individus ont eu l'idée de plonger dans la mer (ce qui n'était pas dans leur habitude) pour se nourrir des algues poussant sur les rochers. Même si leur organisme, commence à se modifier, chaque plongée, reste un risque pour ces animaux (noyage, refroidissement, prédation etc...)

Pourtant l'homme est venu foutre le bordel dans cet écosystéme, le même humain qui parle des espèces invasive, comme d'un fléau ou qu'il est bon de flinguer à tout va. L’archipel a déjà été énormément altéré par la présence humaine et les animaux domestiques qui y ont été introduits.

Par exemple, en 1976, un groupe de chiens errants a décimé une colonie de 500 iguanes terrestres (car il y a aussi des spécimens terrestre) pour eux on ne peut plus rien et leur destruction aura peut être un impact bien plus grave qu'on ne le pense sur les marins.

Mais il a aussi endommagé l'environnement de façon plus insidieuse Lorsque le pétrolier Jessica s’est échoué non loin des côtes en 2001, cela a eu des conséquences dramatiques pour la faune des Galápagos.
Le numéro de Nature du 6 juin 2002 a cité une étude selon laquelle la mortalité des iguanes marins de l’île de Santa Fe avait énormément augmenté après l’accident.

Il faut savoir que les Iguanes marin de chaque îles, ont une spécificité propre selon le lieu où il se trouve et perdre une colonie établie sur une île, c'est perdre des années d'évolutions. Prendre des Iguanes d'une autre île pour les mettre sur une île qui a perdu sa population, ça ne marche pas !

Bon mon exemple est mauvais Smile car après relecture, il est vrai que dans le cas des Iguanes, il n'y a pas eu destruction d'un milieu par leur développement, vu qu'ils étaient "seul", hormis quelques insectes  ##17 mais ça permet de voir, que l'humain lui même peut foutre le bordel, mais là pas de soucis ça passe.

Les oiseaux, les insectes, les plantes... ont également colonisés les îles via les tempêtes et les fort vent qui les ont emportés au delà de ce qui aurait pu faire en volant de façon naturel.

L'évolution, d'un milieu reste normal, c'est ce qui fait la diversité d'aujourd hui, depuis que la terre est habité, il y a eu des espèces dominantes et "invasive" prenant le pas sur d'autre et on le retrouve dans  notre propre histoire. Il ne faut pas l'oublier.

Ce ceci est juste un exemple parmi tant d'autre.

On parle des animaux et des plantes, mais au jour d'aujourd hui l'espèce la plus invasive et la plus destructrice reste notre espèce et le Dodo aurait bien était content de ne jamais nous croiser.

Le foutage de gueule est en fait plus axé sur cette partie là :

c'est pas nous hein, nous on est le gentils qui somme là pour conserver un équilibre (mais qui a dit que l'homme devait garantir l'équilibre d'un milieu, alors qu'il est incapable de respecter ce qui l'entoure).

Pourquoi l'homme qui aime tant a sortir des textes de préservation d'un milieu, s'évertue à détruire lui même des zones protégées, pour garantir sa propre expansion et surtout pour le bien de son portefeuille.

Raser des sites protégés c'est pas un soucis, pour construire un centre commercial ou des aéroports ou d'autres choses, balancer des merdes dans l'eau dans nos rivières ou enterrer des déchets (nucléaire ou autre) dans des zones sauvages, là pas de soucis, là c'est pas grave.

Mais parler des ibis, des tortues etc... qui ne font que vivre et survivre, là c'est une catastrophe, sales bêtes qui détruisent un environnement.

Voilà ma pensée.

Maintenant je vais être honnête avec vous, car effectivement, je suis contre l'envahissement... enfin, pas vraiment je suis contre l'envahissement artificiel plutôt, mais si ça vient naturellement, je me dit qu'après tout ça fait partie de la vie et de l'évolution.

Mais cette décision, n'est pas là pour le bien de nos espèces, c'est une pure connerie, c'est juste un moyen pour tirer encore une fois de l'argent.

Car si on rentre dans ce débat, alors, il est de leur devoir, de virer les espèces ne venant pas de chez nous et qui ne sont pas encore "invasif" car tôt ou tard ils le deviendront, quand ils se seront bien adaptés à nos conditions. La tomate, par exemple, n'a pas lieu d'être sur notre sol (elle est toxique hormis le fruit-légume).

Mais si pour une fois l'humain pouvait prendre ses responsabilités et éviter d'accuser les animaux "invasif" de la destruction de son milieu et de trouver d'autre alternative, que de massacrer des animaux, qui n'ont qu' un unique tord, c'est juste de vivre et de coloniser (rien de plus naturel). Il est le seul et unique responsable.

Je ne parlerai pas du moustique tigre, qui ne figure même pas dans les espèces invasives...

Je sais, il faut toujours un râleur sur un post de ce genre et cette fois-ci, c'est moi qui m'y colle, désolé Smile

Je répété malgré tout que je respect, non seulement le post de Horlack (et la personne, qui met toujours des posts intéressants riches et détaillés) et vos avis (je suis en quelque sorte d'accord avec vous tous). Mais ont ne peut pas blâmer les espèces de vouloir vivre, sachant que nous même ont fait de même, mais à une échelle beaucoup plus grande avec une destruction et un déséquilibre plus important pour la chaîne alimentaire.

Si l'homme montrait plus de respect envers son environnement et sa biodiversité alors là, je n'aurai même pas envisagé de poster un tel message, j'aurais trouvé cette décision pleine de bon sens.

Horlack


Modérateur
Modérateur
@Berg Hanger, toi, tu es bien remonté !  ##27
Tout comme les bassins connecté au tout-à-l'egout, qui me remontent aussi. Donc mes nerfs compatissent aux tiens, sans aucun problème ^^

@Berg Hanger a écrit:
Car si on rentre dans ce débat, alors, il est de leur devoir, de virer les espèces ne venant pas de chez nous et qui ne sont pas encore "invasif" car tôt ou tard ils le deviendront, quand ils se seront bien adaptés à nos conditions. La tomate, par exemple, n'a pas lieu d'être sur notre sol (elle est toxique hormis le fruit-légume).
Ta phrase est prémonitoire, car c'est ce que veux l'association PETA : interdire tous les poissons dans les aquariums.
A défaut de ne pas y arriver complétement, il y a un risque majeur que l'importation d'espèce exotique soit interdite : çà bataille dur à Bruxelles au niveau Lobby, encore à ce jour.
=> http://www.fedeaqua.org/la-ffa-reagit/814-offensive-contre-l-aquariophilie

Détruire un espace naturel, pour construire un aéroport, je suis contre.
Mais je ne peux que constater, que la destruction d'un espace, est totalement différent de la cabomba aquatica.
L'un, c'est une destruction de 10 hectares pour des avions, pour 30 espèces
Tandis que l'autre, c'est un rythme de prolifération d'un département par an (plusieurs zéro de plus, sur les hectares), pour des milliers d'espèces.

On n'est vraiment pas du tout sur la même échelle.
En comparaison, la construction d'un aéroport (ou destruction d'un milieu sauvage ciblé), ferait presque sourire, en comparaison des dégâts multi-milieux sauvage à une énorme échelle, de la cabomba aquatica.

C'est un peu le paradoxe des humains. D'un côté, on détruit la nature, et d'un autre côté on râle de ne pas la préserver. Cela fait faux-cul
Tout comme le paradoxe, 100 zadistes à Notre Dame des Landes pour 30 espèces pour 10 hectare
Et ils sont ou, ces 100 zadistes pour les 1000 espèces sur 300.000 hectares sur 11 département  pour cabomba aquatica ?
Cela fait 100 zadistes faux-cul.

Que cela soit les destructeurs de la nature, ou les protecteurs de la nature, dans les 2 camps, il y a une sacré bande de faux-cul.
Et je suis même certain, que d'une façon, je suis moi-aussi, un faux-cul sous une forme ou une autre, par une loi quelconque, qui me ferait faire quelques chose à l'insu de mon plein gré, sans que je le sache, mais que je devrais savoir.  ##27

==================================

Autre mauvaise nouvelle :
http://www.fedeaqua.org/c-est-la-loi/927-ue-especes-envahissantes

La Myriophyllum aquaticum est aussi interdite.

Là, ce n'est pas cool du tout, car j'en ai acheté un gros paquet voici 1.5 mois pour mes poubellarium ##09
Et j'en ai une grosse quantité dans l'un de mes aquariums à Gourami Miel
Bon, à la fin de l'été, je suis bon à tout jeter. Juste que cela va me donner un peut de boulot. Mais comme faut le faire, je le ferais.



_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

Sylwingeï


Membre : Accro
Membre : Accro
Détruire un espace naturel, pour construire un aéroport, je suis contre.
Mais je ne peux que constater, que la destruction d'un espace, est totalement différent de la cabomba aquatica.
L'un, c'est une destruction de 10 hectares pour des avions, pour 30 espèces
Tandis que l'autre, c'est un rythme de prolifération d'un département par an (plusieurs zéro de plus, sur les hectares), pour des milliers d'espèces.

On n'est vraiment pas du tout sur la même échelle.
En comparaison, la construction d'un aéroport (ou destruction d'un milieu sauvage ciblé), ferait presque sourire, en comparaison des dégâts multi-milieux sauvage à une énorme échelle, de la cabomba aquatica.

Désolé mais je ne vais pas du tout être d'accord sur ce point.

Cet aéroport s'ajoute déjà a combien de milieux saccagés pour la culture du douglas/vignes/voitures etc??? Donc oui c'est 30ha mais 30ha de plus de massacrés dans une liste déjà longue.

Je pense qu'en additionnant seulement les coupes à blanc en forêt qui détruisent carabes xylophages saproxylophages et force au déplacement d'autres espèces la cabomba peu s'avouer vaincue sur le plan destruction. Surtout que tôt ou tard l'espèce finis par avoir une certaine stabilisation.

C'est beau de parler des espèces invasives et des dégâts qui ne peuvent êtres niés mais ce n'est qu'une goutte-d'eau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum