Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Adamante


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Bonjour à toutes et tous.

Petite question technique relative à l'orientation de la canne de rejet et à la diffusion de CO2.

J'expose :

J'ai un bac de 325 litres type marais asiatique, lancé fin mai, dans lequel je mettrai d'ici à mon retour de vacances un ensemble de poissons (trichogaster leerii, barbus cerise, rasboras heteromorphes, loches naines).

Le bac est très largement planté avec des plantes à croissance rapide (fougère de sumatra, pogostemon, hygrophilia sunset, hygrophilia corymbosa compacte, cryptocorynes (affinis, diformis, balansae).

Une diffusion de CO2 se fait au moyen d'un système In-line branché sur le tuyau de retour d'eau, sur une filtration par pompe Eheim Pro 4+ 600 (1200 l/h).

Mes paramètres, ce matin, sont les suivants (tests JBL en gouttes) :

T°26
65% d'eau osmosée
Ph : 7,4
Gh : 8 (eau de conduite 16)
Kh : 6 (eau de conduite 14)
Nh4 : 0
No2 : 0
No3 : 0
Fer : 0,1 mg/l

Mon Ph était auparavant très stable à 7,0.

Ces derniers jours, j'ai souhaité modifier l'orientation de ma canne de rejet, afin de faire un peu comme tout le monde (et tel que cela semble recommandé), à savoir de produire un petit effet de vaguelettes sur la surface de l'eau via une orientation de la canne parallèle à la surface. J'ai par ailleurs mis ma filtration au maximum de sa puissance (1200 l/h).

Auparavant, ma canne de rejet était orientée à 30° vers le fond, et la filtration était à mi-course du curseur (donc j'imagine 600 l/h).

J'ai trouvé par ce changement que le mouvement de l'eau dans le bac était plus homogène qu'avant où l'eau était renvoyée directement vers le fond de l'aquarium. De plus, dans la mesure où j'étais en train de laisser au plantes le moyen de s'épanouir sur la surface de l'eau (fougère de sumatra et sunset notamment), il me semblait également important de diriger l'eau plus sur la surface afin d'éviter d'éventuelles zone stagnantes.

Bref, j'ai l'impression que mon augmentation de Ph est due au fait que le CO2 s'échappe trop par la surface de l'eau, d'autant plus que le CO2 sort par la canne de rejet avec une eau plus rapide.

Avez-vous une solution éventuelle (autre que la modification du matériel... je tiens à garder un système in-line) ? Est-ce qu'un système in-line impose une orientation de la canne de rejet vers le fond ? Est-ce qu'une telle orientation (vers le fond) peut se révéler problématique au bout d'un certain temps ?

Je vous remercie toutes et tous pour vos avis et vos conseils.
Dimitri



Dernière édition par Adamante le Ven 15 Juil 2016 - 13:00, édité 1 fois (Raison : Ajout d'informations)

chris13


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Réfléchissons....

Avant tu injectais du CO2 via ton eau en évitant les remous...

Maintenant, tu injectes du CO2 en faisant des remous et donc, en favorisant les échange eau / air...(L'air est très riche en oxygène et assez peu en CO2, remarque pour t'aider dans tes réflexions et méditations sur le sujet)

Au vu de le loi de Boyle-Mariotte, est ce que c'est utile de continuer d'ajouter du CO2 en optant pour une solution visant à oxygéné le milieu ?

Ajoutons, pour débuter l'investigation, que le CO2 à tendance à acidifier le milieu et que tu constates que depuis le changement d'orientation de la canne de rejet, que le milieu tant vers un milieu plus basique...

Vous avez 4 heures... ##17

vlg1728


Membre : Accro
Membre : Accro
coucou, c'est un dilemme que nous avons tous.

Le brassage de surface permet une meilleure oxygénation de l'eau et évite le film bactérien, c'est tip top pour les poissons. Il faut cependant ne pas trop mettre en surface. Ca doit faire de légers remous, pas de cliquetis ni de "grandes" vaguelettes, sous peine de voir s'échapper tout le CO2.

chris13


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Et, au prix du CO2, jeter des € par les fenêtres. ##06

Adamante


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Merci à vous deux pour vos réponses.

Effectivement, comme détaillé dans mon premier post, j'ai bien conscience qu'un remous important fait fuir le CO2. Néanmoins, je voulais tenter d'améliorer la circulation de l'eau dans le bac, non pas pour mieux l'oxygéner (je pense que mes plantes s'en tirent bien toutes seules pour cela), mais pour que cela circule mieux dans l'ensemble du volume du bac. Et de fait, c'était mieux...

L'équation semble donc complexe à résoudre, car je ne souhaite pas augmenter la diffusion de CO2 pour que ça parte de toute façon dans l'air ambiant.

Ainsi ai-je replacé la canne à un petit 30° d'inclinaison sous la surface de l'eau, tout en gardant la filtration à son maximum. Ceci a largement réduit les remous à la surface, mais également les mouvements dans le bac en général.

On verra bien à l'usage.

Si vous-même ou d'autres ont des idées, je suis preneur.

Bonne fin de journée à tout le monde.
Dimitri

chris13


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Mettre la sortie du filtre proche du sol ?

Adamante


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Dans ce cas, je crois qu'il me sera plus facile d'ajouter une petite pompe de brassage au niveau de la partie la moins bien brassée par la filtration. Solution à laquelle je vais peut-être bien opter...

chris13


Membre : Régulier
Membre : Régulier
C'est une technique, attention, les pompes de brassage dégage de la chaleur.

Adamante


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Ah ! Merci pour l'info... J'ai dépassé les 29°c ces derniers jours... je vais attendre un peu alors... Smile

walioun


Conseiller
Conseiller
@chris13 a écrit:...............Au vu de le loi de Boyle-Mariotte, est ce que c'est utile de continuer d'ajouter du CO2 en optant pour une solution visant à oxygéné le milieu ?...........................................

Bonsoir,

Je ne vois pas trop ce que vient faire Boyle-Mariotte :

Boyle-Mariotte a écrit:"A température constante, le volume d'une masse gazeuse est inversement proportionnelle à la pression qu'elle subit"

Concernant le taux de Co2, seul le test (gouttes ou permanent) permet de le déterminer.

Et si le Co2 est destiné à baisser le PH, il faut que le KH soit en dessous de 4

chris13


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Moi non plus... ##08

Adamante


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
@walioun a écrit:
@chris13 a écrit:...............Au vu de le loi de Boyle-Mariotte, est ce que c'est utile de continuer d'ajouter du CO2 en optant pour une solution visant à oxygéné le milieu ?...........................................

Bonsoir,

Je ne vois pas trop ce que vient faire Boyle-Mariotte :

Boyle-Mariotte a écrit:"A température constante, le volume d'une masse gazeuse est inversement proportionnelle à la pression qu'elle subit"

Concernant le taux de Co2, seul le test (gouttes ou permanent) permet de le déterminer.

Et si le Co2 est destiné à baisser le PH, il faut que le KH soit en dessous de 4


Merci pour les précisions que tu apportes.

Je ne destine pas particulièrement l'injection de CO2 à la réduction du Ph dans l'eau de l'aquarium, mais tout en ayant un Kh de 6, le Ph est ce soir retombé à 7,0, en ayant seulement redirigé le rejet d'eau à 30° vers le fond de l'aquarium. Le gros de la variation de Ph est manifestement due aux mouvements d'eau à la surface du bac, qui faisait se disperser le CO2 dans l'air ambiant.

easywar


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
moi j'ai une question ... que penses tu de ton professionnel 4 ? j'ai le pro 3 600 je pense le renouveler soit par le pro4 soit par le fluval g6.

Adamante


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Bonjour,

J'en pense pour l'instant le plus grand bien. C'est ma seule et unique expérience en matière de filtration puisque cette pompe travaille dans mon tout premier bac. Ca fait bientôt trois mois que je l'ai et elle fonctionne très bien.

Je dirais qu'elle a tendance a produire de légères vibrations dans le meuble où elle est installée, mais la pompe en elle-même est très silencieuses.

Elle est facile à monter et à démonter.

Quant à sa robustesse dans le temps, je ne peux pas me prononcer.

La seule chose que je ne comprends pas et sur cette pompe, c'est le "nouveau système" qui permet de détourner le circuit de l'eau de je ne sais quelle partie de la filtration afin de prolonger de quelques jours le temps entre deux entretiens...
C'est manifestement une petite molette grise sur le côté de la pompe, mais mis à part faire tourner une encoche, je ne vois pas trop à quoi ça sert... De surcroit, il n'en est nullement fait mention dans le manuel Eheim...

Outre cela, je la trouve très bien pour l'expérience que j'ai à son sujet.

Espérant avoir pu t'aider.
Dimitri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum