Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3592
Age : 48
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

default Mon retour sur l'éclairage à leds après quelques années

le Mar 15 Nov 2016 - 7:03
Technologie d'avenir, on nous a souvent vanté les mérites des leds pour l'éclairage de nos bacs : économies d'énergie, moindre dégagement de chaleur, pas de tube à remplacer.
Les éclairages à leds pour Nano bacs étaient prometteurs : les modèles PowerLeds chez Denerle comme chez Eheim me donnent entière satisfaction. ça pousse, je n'ai pas eu d'algues, même si le rendu est plus jaune que le beau vert que j'avais avec des tubes fluorescents mais l'effet de miroitement est plaisant pour moi.

Avec les rampes à leds censées remplacer des T5 pour grandes cuves, ça se gâte...
J'ai essayé les EasyLeds, les rampes Eheim ou les récentes Trocal chez Dennerle, je suis déçu par le rendu bien trop jaune, le manque de couverture obtenu (zones à l'ombre) et surtout des problèmes d'algues.
Je reviens de remettre mes anciennes rampes T5 avec des nouveaux tubes et miracle je retrouve des couleurs splendides et les algues régressent enfin, en plusieurs semaines quand-même.

A mon avis le problème est lié à la profondeur des plus grands bacs. Pour atteindre le fond, on met des leds plus puissantes ou des lentilles. Mais ce qui peut convenir pour des gazonantes devient problématique pour les plantes qui se rapprochent de la surface : elles concentrent l'énergie sur une zone restreinte tout en empêchant le flux lumineux de passer par rapport à des tubes qui diffusent plus "doucement" sur toute leur surface.
On peut partiellement pallier au problème en plaçant la rampe par suspension, bien plus haute que par les pieds-supports fournis pour placer la rampe sur le bac, mais il faut alors plus de rampes pour garantir d'atteindre le fond avec un flux lumineux suffisant. En pratique ça devient onéreux (alors qu'on nous vend l'encombrement d'une rampe à leds pour 1,5 à 2 fois l'équivalent d'un tube en puissance lumineuse) et ça chauffe quand-même! En repassant au fluorescent je me rends compte à quel point j'avais perdu en couleurs (le beau vert des plantes, le rouge des poissons notamment).

Un autre point également est que l'on veut un bac toujours plus lumineux. L'aquascaping avec ses plantes exigeantes, les sols riches, l'apport de CO2 vont aussi dans le sens d'un bac parfois boosté dont on peut perdre la maîtrise avec au final des problèmes d'algues dont on a du mal à se sortir.


En eau de mer c'est un peu différent je trouve : avec les leds on arrive à obtenir beaucoup plus de longueurs d'onde du bleu qu'aiment les algues symbiotiques des coraux. Si l'éclairage est puissant vers la surface cela convient très bien aux espèces qui en raffolent comme les Acroporas, alors qu'on placera les mous ou Lps (coraux à gros polypes) vers le fond.
Et encore, je maintiens mieux les Lps sous tubes...

Conclusion, les leds sont l'avenir mais il y a encore des progrès à faire!
PS : je ne suis pas en reste car je vais tester les spots de leds type Kessil (à placer en hauteur) ou les nouveaux tubes d'Arcadia à placer en lieu et place des tubes T5 (ils sont réellement alimentés par l'ancienne rampe T5), les leds me paraissent moins puissantes mais plus importantes en nombre, allant dans le sens d'une diffusion plus douce.
A suivre...

_________________
Mes bacs : 240l planté/64l "Walstad"/Nano 20l/Nano 30l/Nano Reef 80l
"Walstad" = sans filtre, sans changements d'eau, substrat : terre + gravier
avatar
willshah
Modératrice
Modératrice
Masculin Nombre de messages : 20231
Age : 96
Localisation : Tarn et Garonne
Emploi : éclairagiste pour papillons de nuit nanopabulophobes et diapnophobes
Date d'inscription : 11/03/2010

default Re: Mon retour sur l'éclairage à leds après quelques années

le Mar 15 Nov 2016 - 11:48
Bonjour

Retour intéressant...en effet, beaucoup cherchent à remplacer les tubes , très "voraces" par des tubes leds sur d'anciennes rampes, par souci d'économie...je l'envisage d'ailleurs moi même pour le 120L Tanga comme sur d'autres rampes, sur des bacs plantés...mais pas au prix d'une invasion d'algues ##06 ##06

_________________


72L crs/cbs---45L  ---45L Blue pearl
Cube 15L puis 20L sp green---20L Red cherry---120L Tanganyika




« La minorité a ceci de supérieur à la majorité qu'elle comprend un nombre inférieur d'imbéciles. »
Léo Campion
avatar
lilly57
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Masculin Nombre de messages : 843
Age : 54
Localisation : Ars sur moselle 57
Emploi : Responsable Restauration
Date d'inscription : 14/08/2011

default Re: Mon retour sur l'éclairage à leds après quelques années

le Mar 15 Nov 2016 - 12:57
Hello.

Je viens de lire ton article "Ha-Dê" et je dois dire que je suis dans la même réflexion que "Willshah je possède un 240 litres et songe me diriger vers des Leds. mais après cette petite lecture, pas question de me battre avec des algues qui sont derrière moi depuis quelques années.##20
lambda0
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Masculin Nombre de messages : 391
Localisation : Lille
Emploi : opticien ébéniste
Date d'inscription : 26/09/2014

default Re: Mon retour sur l'éclairage à leds après quelques années

le Mar 15 Nov 2016 - 13:23

Ce n'est pas vraiment la source LED elle-même qui est à blâmer mais la conception rudimentaire de ces éclairages, ces fabricants n'ont en fait pour la plupart aucune notion d'optique et d'éclairagisme, leur métier est de faire de la mécanique, thermique, souder des composants, etc.

Pour ce qui est des spots un peu directifs, ça pourrait être une solution pour éclairer profondément, mais je me disais que les poissons de surface n'apprécient pas forcément. Si se prendre un spot intense dans la figure est éblouissant et désagréable pour nous, ça peut l'être aussi pour les poissons. J'ai donc renoncé à cette solution (mais ça peut être pertinent suivant la population de l'aquarium).

Finalement, le bon concept en éclairage à LED sont peut-être les dalles, mais pas utilisées telles quelles : il faut un peu bricoler autour sinon la perte de flux est assez importante, et de plus, ces dalles ne sont généralement pas conçues pour utilisation en environnement humide.
Je suis en train de faire un montage en ce sens, et les premiers essais sont assez prometteurs : éclairage homogène, doux, en principe non stressant pour les poissons, fond éclairé même à travers une jungle.

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum