Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Mon 60 litres semi naturelle Bettas le Mar 6 Déc 2016 - 8:35

Léa27

avatar
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Bonjour,
Je vais mettre en route dans la semaine mon aquarium, jaimerais savoir si mon mâle n'est pas trop vieux pour cette maintenance
Il a deux ans passé et à toujours vécu avec sa soeur, mais est il capable encore de se reproduire ou faut il un jeune mâle ?

2default Re: Mon 60 litres semi naturelle Bettas le Mar 6 Déc 2016 - 10:55

Horlack

avatar
Modérateur
Modérateur
Réponse :
https://scholar.google.fr/
aux mots clés "betta splendens life expectancy span"

Puis un article scientifique (en partie en français pour une fois)
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/0531556574900424

Résumé a écrit:
On a procédé à une étude histologique de l'ovaire du poisson combattant siamois Betta splendens sexuellement mûr er des modifications qui se produisent après l'arrêt de l'activité reproductrice. Les modifications associées au vieillissement ont évolué de deux façons. Dans la majorité des ovaires au stade post-reproducteur, la premiére modification marquée était la carence de vitellogenèse, qui allait de pair avec l'atrophie de tous les oeufs à vitellus déjà présents dans la gonade, sans qu'il y eût pourtant d'ampêchements à la croissance et au développement d'oocytes d'un stade précoce. Les oocytes de la phasa à anneau circumnucéaire ont manifesté plus tard des altérations atrésiques; la déposition d'huile devenait irrégulière et sporadique, pour finalement cesser chez le poisson sénile. La pycnose du noyau était généralement la première modification atrésique apparent chez les oocytes primaires et était rapidement suivie d'une distorsion de la forme de la cellule et d'irrégularités dans la réaction de coloration du cytoplasme. Chez un petit nombre de poissons au stade post-reproducteur, l'ovaire entire devenait atrésique, tous les stades de développement des oocytes manifestant simultanément des modifications dégénératives.

Les ovaires des poissons séniles, âgés de plus de 30 mois, ne contenaient pas d'oeufs à vitellus et la plupart des oocytes étaient aux stades finals de résorption. Les parois des ovaires étaient épaissies chez beaucoup de poissons et la quantilé de tissu conjonctif des ovaires avait augmenté. Les poissons les plus âgés de la série avaient des ovaient des ovaires rétrécis, constitués principalement de stroma et de tissue conjonctif, entre lesquels on pouvait distinguer les restes de quelques oeufs atrésiques qui prenaient légèrement la coloration.

Ces constatations contrasten nettement avec celles faites au cours d'une étude des changements associé au vieillissement qui se manifestent dans les ovaired du guppy, Lebistes reticulatus. Chez les guppies âgés de 30 mois et plus, on constatait un déclin de l'activité ovarienne, révélé par une diminution du nombre d'oeufs mûrs présents et par l'infiltration de tissu conjonctif dans l'ovaire. On ne remarquait toutefois pas di'altéations atrésiques significatives chez les oocytes des premiers stades et il semblait possible que ces oeufs aux premiers stades auraient mûri et été fécondés dans des conditions appropriétes. En contraste, la sénescence gonadique précédait régulièrement la sénescence somatique chez le poisson combattant et beaucoup d'individus ont vécu bien au-delà de leur temps de vie reproductrice.

Les changnements associés au vieillissement constatés chez le poisson combattant à lâge post-reproducteur correspondent à ceux qui suivent l'ablation de l'hypophyse ches les téléostéens et il semple probable que ces changements reflètent un décline de l'activité fonctionnelle de l'hypophyse. Les changements régressifs ultérieurs reflètent cependant probablement le vieillissement autonome de l'ovaire même. Chez les poissons chez lesquels tous les stades de développement des oocytes devenaient simultanément atrésiques, il y avait probablement un déclin des deux activités, hypophysaire et gonadique, au début de la période de vie post-reproductrice. La gamme des modifications de vieillissement observées sur les ovaires des poissons combattants indique que la progression du viellissement de l'axe h et ovarien varie fortement chez cette espéce.

Certains poissons séniles gardés dans des conditions favorables ont vécu encore plusieurs mois et sont restés en bonne condition physique jusqu'à trés peu de temps avant leur mort. Ils ne présentaient aucun indice de carence en hormones trophiques hypophysaires, les gonadotrophines exceptées
. Cette constatations indique que le carence hypophysaire était plutôt partielle que compléte chez le poisson au stade post-reproducteur et ne concernait que les hormones gonadotrophiques
.

Conclusion : En gros, à 30 mois, un Betta splendens perd énormément de ses capacités hormonales. C'est un papy ou une mamie à mettre en maison de retraite, ou bien, un betta ménopausé et presque sénile. Un betta étant vendu en animalerie entre 6 et 8 mois, et tu possèdes le tiens depuis 2 ans, donc 24 + 6  = 30 mois ou 24 + 8 =32 mois. Tu es en pleins dans cette periode charnière.

Si tu veux l'article complet, je peux te le faire parvenir (il est payant)


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
Album photos Flickr
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

3default Re: Mon 60 litres semi naturelle Bettas le Mar 6 Déc 2016 - 11:10

Léa27

avatar
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Merci Horlack ! Mon mâle et ma femelle sont deux petits que j'ai gardé de ma reproduction ils sont nés en octobre 2014, ça devrait le faire non ? Ou alors je me tâte à les laisser dans un 40 litres dans ma chambre vu qu'il cohabite bien tous les deux... en faite j'ai envie qu'ils soient bien surtout, après ce serait dommage de le mettre dans le 60 litres si c'est pour le retirer dans quelques mois parce qu'il est trop vieux et pareil pour sa soeur, pas envie qu'ils se fassent attaqués et même tuer parce qu'ils sont un peu trop vieux

4default Re: Mon 60 litres semi naturelle Bettas le Mer 7 Déc 2016 - 17:48

Léa27

avatar
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Lancement du bac aujourd'hui quelques photo il manque encore des plantes ça va venir 😊





Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum