Partagez
Aller en bas
avatar
Schtroumpfette
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 592
Age : 30
Localisation : Oise
Emploi : conductrice de car scolaire
Date d'inscription : 16/08/2010

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mar 7 Aoû 2018 - 8:37
J'ai des sphinx dans mon jardin mais pour les photographier faut être motivé.
2 ans que j'essaye pas moyen d'en avoir une potable d'assez proche.
avatar
Quax-Aqua
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1291
Age : 20
Localisation : Tours
Emploi : Chercheuse de phoques albinos à poil long unijambistes en Afrique Subsaharienne
Date d'inscription : 17/05/2013

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mar 7 Aoû 2018 - 13:39
2 petites photos toutes fraîches de ce matin et hier soir.

Celle-ci je connais son petit nom, Argiope bruennichi. Une araignée tout simplement sublime ! 
Spoiler:


Et ce petit papillon photographié dans la matinée.
En région Centre, dans une vallée avec un ruisseau et de la foret, le tout surplombé de champs. Si quelqu'un le connait !
Spoiler:

avatar
Sasa22
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1521
Age : 32
Localisation : 06530 Le Tignet
Emploi : Employée
Date d'inscription : 27/12/2017

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mar 7 Aoû 2018 - 13:53
Petit papillon du jour, pris dans ma maison au tignet 06530 je pense a un nocturne et il es vert,jamais vu.... Et un autre blanc avec les contour couleur doré comme l'or un peu 
avatar
Sylwingeï
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2257
Localisation : Yvelines
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 10/01/2015

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mar 7 Aoû 2018 - 15:30
Pour quax. Ici c'est Araschnia levana f prorsa ou carte ghéographique estivale nous avons 2 à 3 générations chacune totalement différente de l'autre.

Pour sasa la première un géomètre la second c'est la pyrale du buis un vrai fléau.
avatar
Cory29
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2400
Localisation : Finistère
Emploi : Retraité contrôle des populations (tueur à gages)
Date d'inscription : 18/05/2014

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mar 7 Aoû 2018 - 16:12
Papillon commun rencontré hier sur une plante chère à Sylwingeï, le Buddleia. J'ai marché 8 km dans un bois et finalement j'ai croisé énormément de papillons (bon signe je suppose) mais il est impossible de les approcher... sauf lorsqu'ils sont sur l'arbre aux papillons.


Ce qui m'étonne chez ces animaux, c'est leur vitesse de réaction. Lorsqu'ils volettent ensemble, çà part dans tous les sens, et pourtant ils ne se laissent pas distancer. C'est comme les oiseaux qui traversent les arbres comme des flèches sans toucher une seule feuille. Au niveau des sens et des réflexes l'homme a probablement beaucoup perdu au cours de son "évolution".

J'ai vu plusieurs fois ce genre d'amas de coléoptères sur les sentiers. La terre et noire, est-ce un effet des bestioles ?
avatar
Sylwingeï
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2257
Localisation : Yvelines
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 10/01/2015

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mar 7 Aoû 2018 - 18:33
Le papillon est un citron celui-la à la particularité de vivre jusqu'à 18 mois au maximum (cycle larvaire non inclus.) Pour le rassemblement de bousiers probablement une m** ##17 le noir c'est ce qu'il dois en rester rien ne se perd chez eux.
avatar
Cory29
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2400
Localisation : Finistère
Emploi : Retraité contrôle des populations (tueur à gages)
Date d'inscription : 18/05/2014

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mar 7 Aoû 2018 - 18:44
Pour les coléos effectivement je pense qu'il devait y avoir du crottin de cheval car les sentiers sont fréquentés par les cavaliers.
Merci Sylwingeï ##05
avatar
Sasa22
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1521
Age : 32
Localisation : 06530 Le Tignet
Emploi : Employée
Date d'inscription : 27/12/2017

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mer 8 Aoû 2018 - 13:12
Ohhh  je savais pas que les papillon n'ont pas tous là-même esperance de vie
avatar
Schtroumpfette
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 592
Age : 30
Localisation : Oise
Emploi : conductrice de car scolaire
Date d'inscription : 16/08/2010

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mer 8 Aoû 2018 - 14:36
on parle souvent de animaux invasif sur ce forum et bien pour une fois parlon d'une plante invasive : le Buddleia. c'est une vrai merde ce truc qui envahi de plus en plus les bord des routes, et les forets au profit de ne plantes local. ce qui par ricochet en fait sur le long terme un "tueur à papillon". et oui je vous explique : certe les papillons adore y butiner sauf que voila : la plante en elle même est toxique et donc non comestible pour les chenilles. hors si la chenille ne peut pas manger et bien pas de papillon ... et comme le Buddleia envahi de plus en plus il prolifère à la place de nos plantes local qui elles nourrissent nos chenilles ....

et oui c'est le paradoxe du Buddleia plus il se répand pour nourrir les papillons et plus il cause la mort des chenilles des dit papillons ....


sinon c'est j'ai photographier cette chose hier soir chez moi. et c'est qu'elle voulait pas ressortir en plus la vache !
avatar
Cory29
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2400
Localisation : Finistère
Emploi : Retraité contrôle des populations (tueur à gages)
Date d'inscription : 18/05/2014

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mer 8 Aoû 2018 - 23:11
Non, non, ce n'est pas une vache ! Je pense plutôt à un insecte.
avatar
Sasa22
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1521
Age : 32
Localisation : 06530 Le Tignet
Emploi : Employée
Date d'inscription : 27/12/2017

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mer 8 Aoû 2018 - 23:30
J'avais penser que l'insecte ressemble à un taon car j'en vois souvent chez moi, mais pas sur que ca en soit un, peu être la meme famille, je vais regarder c'est'quoi la plante que tu parle et si j'en vois je les arrache

_________________
Une passion tellement passionnante qu'est l'aquariophilie
avatar
Sasa22
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1521
Age : 32
Localisation : 06530 Le Tignet
Emploi : Employée
Date d'inscription : 27/12/2017

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mer 8 Aoû 2018 - 23:38
Cest bon j'ai vu c'est quoi comme plante, pour ceux que ca interresse je met le lien , meme les commentaire des client disent à quel point c'est de la m**** cette plante apparement en suisse elle es sur liste noire https://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/buddleia.php3

_________________
Une passion tellement passionnante qu'est l'aquariophilie
avatar
Cory29
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2400
Localisation : Finistère
Emploi : Retraité contrôle des populations (tueur à gages)
Date d'inscription : 18/05/2014

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Jeu 9 Aoû 2018 - 8:53
On ne touche pas au Buddleia !
J'ai dans mon jardin plusieurs plants de Buddleia davidii, dont un beau violet foncé 'Black Night'... et pour les grincheux qui voudraient le toucher, une fourche bien aiguisée.
Alors le coup des feuilles toxiques c'est un peu léger, d'abord parce que ce n'est pas la seule plante toxique, ensuite parce que le choix des plantes autour pour les chenilles est vaste. C'est une plante de culture facile qui pousse partout ? Un sécateur et hop terminé. Alors forcément on voit ces plantes sur les terrains en friche et près des voies de chemins de fer puisque personne ne les taille, trop facile ! Les pièges à phéromones et autres bacillus thuringiensis dont on nous encourage à utiliser sans modération éradiquent beaucoup plus de chenilles que quelques plants de Buddleia. Depuis l'interdiction des produits phytosanitaires les communes n'ont plus les moyens en temps et personnel pour éradiquer les "mauvaises" herbes et plantes "envahissantes", alors on tape sur le particulier, qui doit déjà nettoyer l'espace public autour de sa maison.
Je vois bien autre chose à éradiquer de cette planète avant de toucher aux Buddleia.
Moi un arbuste où l'on peut observer et approcher toutes sortes de papillons, çà me va très bien.
On ne touche pas au Buddleia !
avatar
Sylwingeï
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2257
Localisation : Yvelines
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 10/01/2015

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Jeu 9 Aoû 2018 - 20:33
Cory29 c'est un peu l'argument qui tends à me crisper un peu. C'est comme quelqu'un qui dit "pourquoi je devrais me priver de prendre ma voiture sur 100m quand d'autres roulent en 4x4". Pour moi cette plante n'a aucune utilité. Elle nourrit bien trop peu de papillons (des bleuets, scabieuses, zinnias, thyms, lavandes, menthes et autre fleurs restées un minimum sauvages et pas trop "cultivarisée" en nourrisent bien plus) Il y a à peine 15 espèces de jour + les sphinxs qui les attirent le thyms c'est plus de 150 et en bretagne aucune raison qu'il ne pousse pas. Et le plus important reste non pas le nourrissage des adultes mais bien des chenilles. Zapper un peu sa tondeuse dans certains coins inutilisés du jardin cela a son utilité je coupe à la faux autour de mon bassin car j'ai peu à peu réussi à implanter des satyres dont un plutôt rare dans ma région.

Le buddléa cause hélas certains tords, Il concurrence les arbustes et herbacées de nos contrées nourriture indispensable des chenilles, pousse partout et très vite. Et personnellement je trouve cet arbre moche et le parfum dégueulasse quitte à en planter un privilégiez des cultivars stériles que du pollen parte pas dans les prairies voisines car à arracher ensuite c'est juste une horreur.
C'est moins puissant qu'un pesticide mais on ignore bien souvent les dégâts qu'une plante peux faire.
avatar
Schtroumpfette
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 592
Age : 30
Localisation : Oise
Emploi : conductrice de car scolaire
Date d'inscription : 16/08/2010

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Jeu 9 Aoû 2018 - 22:19
si vous voulez attirer des sphinx planter du sedum. chez moi ils adorent !
avatar
Sylwingeï
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2257
Localisation : Yvelines
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 10/01/2015

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Jeu 9 Aoû 2018 - 23:25
Pour ta mouche j'hésite entre un taon ou autre chose as t-il cherché à te mordre?
avatar
Schtroumpfette
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 592
Age : 30
Localisation : Oise
Emploi : conductrice de car scolaire
Date d'inscription : 16/08/2010

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Ven 10 Aoû 2018 - 9:27
@Sylwingeï a écrit:Pour ta mouche j'hésite entre un taon ou autre chose as t-il cherché à te mordre?
je trouve ça petit pour un taon ...
mais non pas spécialement agressif juste il voulais pas sortir malgré les fenêtre ouverte il a fait plusieurs fois le tours du proprio avant de se décider.
avatar
Cory29
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2400
Localisation : Finistère
Emploi : Retraité contrôle des populations (tueur à gages)
Date d'inscription : 18/05/2014

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Ven 10 Aoû 2018 - 9:46
@Sylwingeï a écrit:Cory29 c'est un peu l'argument qui tends à me crisper un peu. C'est comme quelqu'un qui dit "pourquoi je devrais me priver de prendre ma voiture sur 100m quand d'autres roulent en 4x4".
Je n'ai pas compris la relation.

@Sylwingeï a écrit:Pour moi cette plante n'a aucune utilité.
Il faut avoir une utilité pour avoir le droit de vivre ???

@Sylwingeï a écrit:Zapper un peu sa tondeuse dans certains coins inutilisés du jardin cela a son utilité.
Sans utilité pour moi, j'habite en pleine campagne. C'est comme si j'installais un "hôtel" à insectes, qui ceci dit attire les "bons" et les "mauvais" insectes.

@Sylwingeï a écrit:Et personnellement je trouve cet arbre moche et le parfum dégueulasse
Et voilà ! On y arrive ! On a décidé que cet arbuste devait disparaitre, et on lui trouve tout d'un coup tous les maux de la terre. Je ne vois pas comment on peut trouver cet arbuste élancé, aux grandes feuilles lancéolées, aux inflorescences magnifiques et dont perso je trouve l'odeur agréable... moche. Par contre je suppose que le thym est superbe car il attire papillons et insectes... Je n'ai jamais cherché à attirer les papillons chez moi, je dis que c'est joli de les voir par dizaines voleter autour des fleurs.

Pour résumer, l'homme décide ce qui doit vivre et ce qui doit mourir, en fonction de son "utilité", de sa beauté, de sa nocivité. Les nuisibles ou ravageurs comme on dit ne font que manger pour survivre, ils n'agressent pas l'homme ! Il faut éliminer les chenilles de la pyrale du buis ou du carpocapse parce qu'ils sont friands des feuilles de buis ou des belles pommes de notre jardin et que les papillons sont "moches", mais protéger les chenilles de je ne sais quel beau papillon ? Si les rôles étaient inversés je pense que les insectes auraient décidé d'éradiquer l'être humain depuis longtemps, non seulement on a aucune utilité, mais on détruit tout.

Bon ceci dit, je te "rassure", je traite contre les chenilles, les limaces et escargots et autres "indésirables" (ce terme que l'on retrouve souvent dans les magazines spécialisés résume bien à lui seul ce que j'ai dis, on ne le désire pas, on tue, tout simplement), et j'arrache les "mauvaises" herbes.  ##05
C'est juste pour la reflexion.  ##06  ##06  ##06

@Schtroumpfette a écrit:si vous voulez attirer des sphinx planter du sedum. chez moi ils adorent !
Le genre sedum regroupe plusieurs centaines d'espèces, je dois en avoir 4 ou 5 mais je n'ai jamais vu de papillons autour.
Un taon qui pique on le sent bien ##17
avatar
Sasa22
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1521
Age : 32
Localisation : 06530 Le Tignet
Emploi : Employée
Date d'inscription : 27/12/2017

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Ven 10 Aoû 2018 - 12:28
Bonjour , pour le taon peu etre un male il sont plus petit que les femelle et ont pas les yeux vert, j'en ai souvent chez moi et c'est pas si gros que ca

_________________
Une passion tellement passionnante qu'est l'aquariophilie
avatar
Schtroumpfette
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Féminin Nombre de messages : 592
Age : 30
Localisation : Oise
Emploi : conductrice de car scolaire
Date d'inscription : 16/08/2010

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Ven 10 Aoû 2018 - 12:36
@Sylwingeï a écrit:
@Schtroumpfette a écrit:si vous voulez attirer des sphinx planter du sedum. chez moi ils adorent !
Le genre sedum regroupe plusieurs centaines d'espèces, je dois en avoir 4 ou 5 mais je n'ai jamais vu de papillons autour.
Un taon qui pique on le sent bien ##17
je pense à du Sedum spectabile 'Brilliant'. je ne saurais te dire avec certitude la variété exact car ce n'est pas moi qui l'ai planté. mais il est rose et fleuri très tot. une petite photo du nett pour illustrer.

et je ne vois y butiner aucun autre papillon que les sphinx.


en se qui concerne les piqures le pire que j'ai eu c'est une piqure de frelon ... on était au restaurant en plus ...
avatar
Cory29
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2400
Localisation : Finistère
Emploi : Retraité contrôle des populations (tueur à gages)
Date d'inscription : 18/05/2014

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Ven 10 Aoû 2018 - 12:52
Je ne l'ai pas celui-là.
Je viens de regarder sur internet ce qu'était un Sphinx mais je ne me souviens pas en avoir vu beaucoup chez moi.
Je n'ai jamais été piqué par un frelon mais j'imagine que çà doit faire mal ##23
avatar
Sylwingeï
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2257
Localisation : Yvelines
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 10/01/2015

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Ven 10 Aoû 2018 - 14:33
Cory29 je vais donc plutôt y aller dans le terme plus scientifique pour que tu comprenne ou je veux en venir. Le "je trouve ça moche et ça pue" c'est plus un avis purement personnel de ma part.

Le buddléa comme tant d'autres plantes n'ont JAMAIS fait partie de la faune Française. Pour pas mal de plantes se barrer en pleine nature pose généralement peu de soucis il y'en as certaines dont cet arbre en pose.

Sa reproduction une grappe de fleurs ce sont des millions de graines battues par les vents et un taux de réussite assez haut pour qu'un seul arbre donne des milliers de descendants par floraison. En plus de coloniser pratiquement tout les milieux (sauf trop humides ou montagnards) il entre en concurrence directe avec certains arbustes et participe également à la dégradation de certains biotopes (j'ai vu des pelouses calcicoles jadis riches se refermer en 1 à 2 ans car non content de coloniser en nombre il pousse vite) dans ma région des campagnes d'arrachages se font ainsi que des propositions de remplacer par du stérile car des stations d'orchis ont étés détruites à cause de cet arbre qui comme le thuya rends le sol impropre.
Je préfère utiliser le terme d'espèce exogène pour ce genre d''être vivant. Maintenant oui les fleurs sont jolies, il a un bel effet ornemental mais au vu des dégâts provoqués en planter des reproductifs est un non-sens à mes yeux. Pour l'utilité elle n'est qu'ornementale les papillons s'en passaient avant. L'effet sur les papillons est très limité (avec tu attire flambé machaon vanesses des orties parfois une piéride le moro-sphinx le sphinx gazé et parfois quelques nacrés.) Mais récemment je participe justement à cette publication scientifique on se rends compte que non contente de coloniser de très nombreux lieux il semblerait que le nectar très puissant de la plante désoriente les papillons et met à mal leur fertilité la preuve la plus criante est que parfois le papillon est tellement rendu dingue par la fleur qu'il ne prête même plus attention à ses prédateurs. Je tiens à le rappeler de toute façon c'est une plante qui n'a rien à faire dans la nature Française. Elle est originaire de chine faut-il le rappeler. Je connais des plantes qui attirent tout aussi bien les papillons en nombre et en diversité et posent bien moins de soucis. En premier les chardons. j'ai tout aussi horreur de cette plante et ses pics qui se fichent partout et pourtant il nourrit bon nombre de chenilles et les fleurs attirent foule de papillons.

C'est comme tout ces palmiers plantés un peu partout qui n'ont rien à faire la. Je ne vais pas pleurer leurs pertes à cause des exogènes qui ont finit par arriver comme le charançon du palmier ou l'archéon du palmier. Pour une fois qu'un exogène s'attaque à un autre exogène ma seule crainte étant qu'ensuite ils décident de s'attaquer à une autre source de nourriture quand tout les palmiers seront morts de leurs mandibules. Le brun des pélargoniums risque fort un jour d'entrer en concurrence avec Aricia eumedon dans ses bastions alpins et son géranium sauvage (plus communément appelé géranium vivace en jardinerie.) c'est déjà le cas dans le massif de la Sainte-Baume ou il est obligé de se replier plus haut pour se nourrir mais pour combien de temps?
avatar
Cory29
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2400
Localisation : Finistère
Emploi : Retraité contrôle des populations (tueur à gages)
Date d'inscription : 18/05/2014

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Ven 10 Aoû 2018 - 15:21
Je vois que ce qui te gène aussi c'est que la plante est originaire de Chine et à priori tu privilégies les espèces locales. Je te rappelle aussi que la plupart des plantes de nos jardins viennent d'Asie, on ne compte plus les noms d'espèces suivis de japonicus ou japonica (camelia, azalée, fusain...)... et même les crevettes ##06
Donc pourquoi privilégier les plantes locales, on vit dans un monde qui bouge en permanence, la nature évolue et avance, et on peut penser qu'avec les échanges toujours plus fréquents le brassage va s'accentuer, les plantes de tous pays se retrouveront partout sur la planète, comme les peuples l'ont fait depuis longtemps. C'est bien aussi d'avoir des plantes exotiques qui s'acclimatent, avec cette diversité on peut faire des jardins à thème. A la limite qu'un champ de Buddleia remplace un champ de chardons ne me gênerait pas plus que çà. Après il suffit d'entretenir.
Mais bon, il y a sûrement plus important que çà, chacun fait selon ses convictions et c'est très bien comme çà. Smile
avatar
geopanchax
Modérateur
Modérateur
Masculin Nombre de messages : 3232
Age : 57
Localisation : Boisbreteau 16480
Emploi : Employé en viticulture
Date d'inscription : 03/02/2012

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Lun 13 Aoû 2018 - 21:51
@geopanchax a écrit:Cool, j'ai moi même un petit faible pour les insectes, avec une nette préférence pour les insectes aquatiques.
J'ai fait une rencontre assez insolite dans ma région l'an dernier avec une bestiole que je n'avais jamais rencontrè...
La voici:

Pour ceux qui ont calé sur cette jolie bestiole, il s'agit d'un sirex géant, Urocerus gigas. Une petite recherche sur la toile vous en dira plus long sur ce très chouette insecte.

_________________
Les killies c'est toute ma vie! :##05:
KCF 76226
avatar
Sylwingeï
Membre : Accro
Membre : Accro
Masculin Nombre de messages : 2257
Localisation : Yvelines
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 10/01/2015

default Re: Ma passion de l'entomologie.

le Mer 15 Aoû 2018 - 23:01
J'en ai déjà vu sauf erreur il y a une famille toute entière de ces hyménoptères. (En france il y a même plus de ""guêpes" si on compte les chrysides les pompiles les parasitoïdes les grégaires et même des guêpes aptères.) que de papillons de jour ça fait un paquet de dards vengeurs ##17 ordre sympa à étudier mais franchement très bordélique et à vous rendre fou tant les clefs sont rares.

Voici une petite prise assez insolite dans les alpes provençales. Et un qui a rendu fou bien nombre de chasseurs. C'est un peu le Pokemon "shiny" de deux espèces Polyommatus bellargus et Polyommatus coridon (voir hispana.) L'hybride entre un bellargus et un coridon dans la majeure partie des cas et voila ce que cela peux donner. Je ne le cherchais pas spécialement mais dans la prospection c'est toujours quand on s'attend le moins qu'on tombe sur la bête qui vous fait immédiatement monter l'adrénaline.


Lysandra polonus.

Je vois que ce qui te gène aussi c'est que la plante est originaire de Chine et à priori tu privilégies les espèces locales. Je te rappelle aussi que la plupart des plantes de nos jardins viennent d'Asie, on ne compte plus les noms d'espèces suivis de japonicus ou japonica (camelia, azalée, fusain...)... et même les crevettes ##06
Donc pourquoi privilégier les plantes locales, on vit dans un monde qui bouge en permanence, la nature évolue et avance, et on peut penser qu'avec les échanges toujours plus fréquents le brassage va s'accentuer, les plantes de tous pays se retrouveront partout sur la planète, comme les peuples l'ont fait depuis longtemps. C'est bien aussi d'avoir des plantes exotiques qui s'acclimatent, avec cette diversité on peut faire des jardins à thème. A la limite qu'un champ de Buddleia remplace un champ de chardons ne me gênerait pas plus que çà. Après il suffit d'entretenir.
Mais bon, il y a sûrement plus important que çà, chacun fait selon ses convictions et c'est très bien comme çà. Smile
Je suis complètement d'accort mais pour beaucoup de plantes ce n'est qu'un rajout dans la flore française qui n'aura pas de sérieux impact. Il y a énormément aujourd’hui"hui de cultivars stériles de plantes à risques pour se passer des cultivars reproductifs. Pour la grande majeure partie de ses plantes la reproduction n'est pas aussi simple. Je n'ai pas que des espèces françaises dans mon jardin mais j'essaye au minima de sensibiliser sur ce point mes parents surtout ma mère qui en voulait un jusqu'à ce que je finisse par l'en dissuader. Après que la plante vienne de chine USA ou autre si ça ne fait pas partie de la flore originelle j'estime que sa place c'est dans les jardins et pas dans mes belles prairies sauvages. Il y a même eu un cas d'école au Royaune uni leurs jacinthe des bois (ils ont une ssp distincte génétiquement de celle de France) cette dernière à été poussée au bord de l'extinction suite aux importations de jacinthes espagnoles. Il est aussi assez criant de voir une nette différence entre des populations de jacinthes des bois assez protégées du pollen parasite et de populations près de jardins. Avec ça c'est tout un patrimoine génétique qui se perds et c'est une bonne chose que certains consciences s'ouvrent mais c'est déjà trop tard. La Jussie, La renoue du japon et autres exogènes on s'en soucie quand la gêne est réelle le tour du buddlea viendras cela commence à être sérieusement à l'étude de l'interdire purement et simplement même les stériles...
Contenu sponsorisé

default Re: Ma passion de l'entomologie.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum