Aller en bas
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mer 18 Mar 2020 - 16:46
Bonjours ! Cette photo est un peu un test pour voir si j'arrive à envoyer des images.

Ce bac (200 litres) date d'un an environ. Je m'expliquerai après...Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ? Captur11
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mer 18 Mar 2020 - 18:07
Bonjours à tous Je suis dans le Tarn. J'ai traîné dans mes déplacements un aqua très ancien et tenté de le remettre en marche il y a plus d'un an.
Mais mes compétences très relatives m'ont fait vivre quelques déceptions . Je ne l'ai "équilibré" que durant une courte période après avoir mis en place un système gouttes à gouttes qui remplace l'eau en permanence... Hélas dernièrement, trop occupé par ailleurs je me suis rendu compte bien trop tard que l'eau s'était arrêtée ainsi que le CO2... Résultat, malgré un nettoyage feuilles à feuilles plusieurs fois etc.. c'est la vrille: les algues dominent de plus en plus...
Trop de poissons (j'ai eu des reproductions)..mauvaise maîtrise des paramètres et des analyses. Trop de choses en même temps: lumière, intensité, spectre, chimie de l'eau, CO2/fertilisation etc... De plus, mon sol technique est composé à plus de 40% de silicate ce qui n'arrange probablement pas les choses... ( Aqua Growth Soit de Prodibio)
J'imagine qu'il me faudra tout refaire. mettre un autre sol, donner des poissons etc...
C'est parce que j'ai trouvé ce forum, parfois traité avec beaucoup de technicité, qui répond peut-être mieux à mes questions que d'autres (comme par ex les notes de alexv95) que je suis ici.
Première question: Est-il exact que 200 litres est insuffisant pour 2 scalaires ?
J'ai 2 scalaires, 10 nez rouge (hémigrammus rhodostomus) (ceux que je garderai en priorité), 20 Tétra empereurs (nématobrycon palmeri) (se reproduisent trop et les mâles sont trop agités), un couple de Gourami ( problème: le mâle fait des nids de bulles qui couvrent parfois beaucoup de surface), 5 Corydoras ( avec ce sol ils m'ont soulevées toutes les gazonnantes )...
Je n'ai pas de mortalité (alimentés avec des vers surgelés et des paillettes) mais je pense que la priorité c'est les plantations, l'équilibre fertilisation/CO2 à trouver...
Autre question: quel sol éprouvé me conseillez-vous (même si pas un sol technique) ?
Je précise que j'ai un stérilisateur UV en permanence .

Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mer 18 Mar 2020 - 19:14
Bac actuellement, disparate, et surtout plein d'algues,  j'ai laissé le développement des plantes à pousse rapide pour lutter contre les algues mais ce n'est pas ce que je souhaite faire.
Exemple de cyano(?) sur les feuilles de dessus.
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mer 18 Mar 2020 - 19:20
Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ? Captur10
Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ? Captur13
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mer 18 Mar 2020 - 19:29
Syphon que j'ai réaliser pour évacuer l'eau de renouvellement (goutte à goutte).
Je me demande si ce changement d'eau permanent sans modification brusque peut s'adapter à une sorte de fertilisation EI qui, je crois, à besoin d'un changement important d'un seul coup...
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mer 18 Mar 2020 - 19:35
Je n'arrive pas à mettre les image avec le texte
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mer 18 Mar 2020 - 19:58
Syphon (sortie)Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ? Captur23
Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ? Captur24
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mer 18 Mar 2020 - 20:09
L'éclairage artisanal. Leds Blanches + 5 bleues + 5 rouges... J'utilise un peu de bleu pour l'éclairage progressif du matin et le rouge le soir... J'utilise moins car le spectre bleu favoriserait les algues...Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ? Captur14
CHEWBACCA
CHEWBACCA
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Masculin Nombre de messages : 701
Localisation : TANGANYIKA
Emploi : touriste
Date d'inscription : 01/11/2014

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Ven 20 Mar 2020 - 11:30
salut..

bien joli bac..
pour commencer je pense qu'une réfection complète peut attendre encore un peu. si toutefois tu dois en arriver la il y a une recette qui a fait ses preuves et que j'ai eu dans mon bac pendant 26 ans sans interruption jusqu'à un récent déménagement. il s'agit du trio argile verte + vraie terre de bruyère (sans additifs) + sable. Il y a une mise en place particulière mais cela n'est pas compliqué et ça en vaut vraiment la peine .

ceci dit pour les scalaires 200 litres est très insuffisant . il leur faut du très gros volume vers les 600 litres. Donc oui il faudra les confier à quelqu'un qui sera en mesure de les accueillir dignement.

pour info je ne vois pas de cyano sur les photos. la cyano démarre au fond du bac et progresse ensuite vers le haut. de plus elle une couleur particulière que je ne distingue pas sur les clichés.
il me parait souhaitable d'élaguer le haut des plantes afin de favoriser la pénétration de la lumière et de permettre une bien meilleure circulation de l'eau en partie haute qui éliminera ainsi la stagnation des déchets divers (surtout des paillettes non consommées qui s'y accrochent) et ainsi la formation d'algues.. cet élagage aura aussi comme avantage de limiter les nids de bulles du gourami.

à ta place j'arrêterais le stérilisateur permanent. en effet celui-ci détruit toute forme bactérienne y compris celle qui est chargée d'épurer le bac.

les corydoras ont besoins d'un sol sans obstacles pour pouvoir fouiller celui-ci à leur aise. donc pas étonnant qu'ils aient viré les gazonnantes.

en fonction du lieu d'aspiration des déchets par le filtre il faut éviter au maximum les zones dites mortes provoquées par la déco (pierres, racines) ou par la densité de plantes au raz du sol.
une crépine complètement masquée derrière un rideau végétal ne remplira pas correctement son office.
de plus un bon siphonnage du sol est toujours utile.

doucement sur la fréquence de distribution des vers congelés. il faut bien les rincer avant de les donner .

A++
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Merci pour tes remarques judicieuses

le Lun 23 Mar 2020 - 20:43
J'ai tout changé ! enfin presque. Sans enlever les poissons j'ai retiré toutes les plantes sauf deux très enracinées et nettoyé 50% du fond ... galère qui m'a fait me coucher à 2h du mat. Le substrat " technique"* se dissolvait en poussière noire qu'il fallait éliminer en même temps. Nettoyé toutes les feuilles en replanté...Pas envie de refaire ça toutes les semaines ! Aujourd'hui l'eau est cristalline . Je vais essayer de gérer tout ça sans les UV...
Avec les paramètres Lumière / fertilisation/ CO2...
Je vais commencer une fertilisation KH2 PO4 / KNO3 / Mg S04 / K2SO4 / Ça SO4 + Trace Mix, selon des conseils glanés sur le net (avec du CO2 toute la journée)
L'apport permanent d'eau sécurise les risques d'excès... Je ne sais pas encore comment je vais gérer ça. Peut-être un apport d'eau assez faible les 5 premiers jours de la semaine avec une fertilisation forte, et un apport d'eau plus fort les deux derniers jours sans fertilisation pour enlever les excès... (selon l'idée de l'Ei).
J'avais négligé le nettoyage par aspiration en surface. Je découvre que c'est très bien. ça va peut-être décourager aussi le mâle gourami de me faire des nids de bulles. Surtout que la femelle est une dame ménopausée qui s'en fiche... ##07
* Je déconseille "Aqua Growth Soil "de Prodibio. ( 38 euros les 9 litres ) quand- même... Qui est plein de silicate ...Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ? Captur25

alexv95
alexv95
Spécialiste plantes
Spécialiste plantes
Masculin Nombre de messages : 1786
Localisation : Val d'Oise
Emploi : Jardinier aquatique
Date d'inscription : 10/11/2012

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mar 24 Mar 2020 - 11:36
Bonjour,
Content que mes posts aient pu t'intéresser et merci, tu as fait le bon choix de venir sur ce forum Smile

J'allais également te dire de ne pas refaire ton bac, mais bon pas grave ce qui est fait est fait il n'y a pas de raison qu'il ne fonctionne pas avec cette nouvelle configuration. Mais au passage on peut avoir de très bons résultats avec ce sol, il n'y a qu'à voir les bacs de Filipe Oliveira qui l'utilise.

Effectivement ce que je trouve difficile au début c'est qu'on a aucun repère et qu'on ne sait pas sur quoi agir. Tu peux déjà suivre les conseils de CHEWBACCA ça devrait améliorer la situation.

Après comme tu le dis le but est de bien faire pousser les plantes. Je donnerai de règle d'or pour ça : la patience (ne jamais tout chambouler et lorsque l'on change quelque chose laisser le temps au bac de réagir) et le mieux est l'ennemi du bien.
Concernant les plantes que tu as dans ton bac, elles sont globalement peu exigeantes. Donc déjà tu pourras baisser la lumière aussi bien en durée qu'en intensité. Les plantes peuvent pousser avec bien moins que ce que l'on imagine.
Pour le CO2, honnêtement sur un bac comme le tien je l'arrête ré. Comme on en discuter avec Yann sur un autre topic récemment pour moi le CO2 c'est si vraiment on veut des buissons très denses, une pousse rapide et des plantes bien rouges. Les plantes que tu as pourront rester très belle sans ajout de CO2, elles pousseront juste moins vite. Le CO2 peut être un plus et tu peux le garder mais dans ce cas ce n'est malheureusement pas aussi simple que de juste fixer le système et laisser diffuser, il va falloir travailler sur la stabilité de la diffusion, optimisé au maximum la circulation d'eau dans le bac pour éviter toutes les zones mortes et avoir de bons remous en surface pour favoriser l'équilibre avec l'oxygène. C'est sûr on en perdra un peu plus mais comme le but est d'voir de belles plantes et qu'elle pousseront mieux avec un taux stable c' est préférable.

Pour la fertilisation là aussi tu peux te lancer dans la méthode EI mais tu n'as probablement pas besoin d'autant. La PPS pro devrais déjà être une bonne base et sera moins contraignante en terme d'entretien.

Effectivement si tu vas vers la méthode EI ou tout autre méthode les changements d'eau quotidien me semble un peu contre-productif vis-à-vis de la fertilisation puisque finalement cela revient à apporter des nutriments aux plantes puis finalement leur retirer au cours de la journée. Ou alors il faudrait faire ces changements d'eau la nuit uniquement.
Si tu retires l'injection de CO2, tu peux regarder la méthode EI light qui du coup est beaucoup moins contraignante en terme de changement d'eau.

Mais dans un premier temps et surtout après le remaniement que tu viens de faire je pense qu'il sera important de faire des changements d'eau réguliers et surtout en aspirant les déchets aussi bien en surface qu'au fond.
Il est plus simple dans un premier temps de mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un bac bien équilibré et ensuite transformer progressivement ta maintenance pour utiliser la méthode qui te plaît par exemple les changements d'eau automatisés.
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Merci pour ton attention Alex

le Jeu 26 Mar 2020 - 21:29
Le "déséquilibre contrôlé" comme tu le disais ailleurs, pourrait être une philo de vie pour les humain aussi ##22
Les images (au portable en plus) ne reflètent pas bien l'état du bac. Il était vraiment moche. Les plantes étaient devenues transparentes et fragiles... c'est pour ça que je voudrais remettre le CO2 + fertilisation , au moins pour un temps..
J'ai regardé ce que fait F. Oliveira. C'est sublime... Ce que j'aime c'est bien le bac qui se fait oublier, ouvert, le plus transparent possible... pas forcément en imitant un paysage terrestre, ce qui est la première tentation... Ce serait mon vrai projet suivant mais je ne veux pas arrêter cet aquarium là sur un échec (et j'ai besoin encore d'apprendre). En ce qui concerne le sol de Prodibio, il y a 46,6% de SiO2 dedans ##13 A peine nettoyé, le lendemain j'avais déjà des algues brunes sur les feuilles et les vitres (diatomées ?). J'ai renettoyé en espérant que ce truc se décourage avant moi.
Bien sûr j'ai noté les conseils de.. comment tu dis ?..Chewbacca. Peut-être que j'utiliserai son système de sol la prochaine fois.
En ce moment le CO2 marche (la journée)... Le test reste toujours bleu... Je me demande si l'excès est détectable en voyant respirer les poissons plus vite...Probablement pas (A vérifier mais je crois que c'est la même question que l'usage de l'oxygène pure en médecine qui fait réduire le rythme respiratoire et donc baisser dangereusement l'élimination du gaz carbonique: les récepteurs sont sensible au manque d'oxygène, pas au CO2)
En revanche les escargots sont montés en haut ce qui n'est peut-être pas bon signe. Ferais quelques tests demain.
Les grands changements d'eau me semblaient stressants. Mais somme toute, mon système de changement au goutte à goutte n'était peut-être pas très pertinent. A plat ventre avec des outils et une lampe de poche dans le vide sanitaire de 50 cm de haut, pour brancher le tuyau de sortie sur l'évacuation de la maison n'était pas vraiment le top du plaisir aquariophile ... Je vais voir ce que j'en fais. Peut-être un électro vanne pour utilisation nocturne comme tu disais...
Bonne soirée Alex.
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Ven 27 Mar 2020 - 14:01
Mes tests: Température: 25 - UV: Non - PH: (à 12h) : 6,8 - KH: 4 - NH4: 0,04 - NO2: 0,025 - N03: 5 - PO4: 0,2 - Oxygène: 9 - SiO2 :6 (l'eau du robinet est déjà à 3) - Fer: 0,3 - CO2:  test bleu.
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Ven 27 Mar 2020 - 16:45
Salut Chewbacca
J'ai bien noté ta recette de sol argile / bruyère / sable que je ferai peut-être mais j'ai un peu peur, avec l'argile d'un manque d'aération du support (après le confinement) ou bien un autre sol très éprouvé... Je te demanderai plus de détails alors... Car avec SiO2 à 6 j'ai des doutes sur une autre solution: La prolifération des diatomées est très rapide. Déjà nettoyé 3 fois le filtre et les vitres et les feuilles...
Trouver un hébergeur pour mes 2 scalaires, ayant un 600 litres ne va pas être simple. On peut dire que probablement une très grande majorité d'acheteurs de scalaires, dans les jardineries ou ailleurs n'ont certainement pas un bac adéquat ##13 ...
Bonne journée.
alexv95
alexv95
Spécialiste plantes
Spécialiste plantes
Masculin Nombre de messages : 1786
Localisation : Val d'Oise
Emploi : Jardinier aquatique
Date d'inscription : 10/11/2012

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Sam 28 Mar 2020 - 10:42
Merci pour ton retour cet échange est intéressant. Je comprends très bien ce que tu ressens j'ai été moi-même dans cette situation pendant longtemps. On investit beaucoup de temps et d'énergie dans son bac et finalement rien ne va comme on l'espère. Et en parcourant internet on voit vraiment tout un tas de bacs plus réussis les uns que les autres. Certains ont des bacs superbes également alors qu'ils débutent, on se dit alors que c'est la chance du débutant.
Mais si ça peut te rassurer la route a été longue pour pas mal d'entre nous. Et comme pour le reste, on a souvent des retours et photos des bacs quand ils vont bien, mais plus rien si jamais tout se casse la figure (petite apartée c'est aussi pour ça que j'aime bien justement Filipe Oliveira dans son approche qui montre aussi le bac quand il est sale ou qu'il n'est pas au top pour voir ce qu'il faut faire pour redresser la barre).
La principale cause pour moi de ces difficultés quand on débute ? Au départ, on apprend la méthode "classique" et on se fixe tout un tas de points de repères qui deviennent très vite des références pour nous. À juste titre ? Je ne pense pas toujours justement.
Je pense que Yann (qui participe activement au forum également) se reconnaîtra là-dedans aussi mais quand on lit partout qu'il ne faut pas faire de changement d'eau pendant le cyclage d'un bac par exemple cela marque les esprits. On a eu beau chercher tous les deux la raison de cette recommandation à ce jour nous n'avons toujours pas trouvé. Pour moi ça reste une espèce de sacralisation, le cycle de l'azote se développant on en vient vite par extension à dire qu'il ne faut rien toucher. C'est même limite si on peut encore respirer à côté de son bac.
Et du coup c'est une démarche assez logique que l'on éprouve tous, on veut assurer la sécurité de nos petites écailles et à défaut de tout connaître on a toujours un radar d'alerte dès qu'on sort du périmètre de confort bien connu . Quand on lit partout qu'il faut faire 10 % de changement d'eau par semaine, on est automatiquement réticent quand on va nous proposer de faire un changement d'eau de 50 %.
Et finalement au lieu d'y aller tête baissée sans se poser de question et de faire ce gros changement d'eau on va commencer par changer 15 % puis si tout va bien on fera peut-être 20 % la fois suivante. c'est légitime mais pendant ce temps-là les problèmes persistent.

Pour revenir à ton topic, pour le SiO2, pour moi il y a plein d'autres choses qui peuvent expliquer l'apparition des diatomées. Et je regarderai même le problème dans l'autre sens : si P. Oliveira parvient à utiliser ce sol riche en SIO2 sur des bacs dépourvus d'algues et ce de manière reproductible (car il gère vraiment un grand nombre de bac), il faut regarder ailleurs.
Pour le test CO2 ton interprétation est bonne il est effectivement très lent à réagir et dans un cas extrêmes, tes poissons pourraient se retrouver gazés alors que le test n'a pas encore eu le temps de virer au vert. C'est pour cela qu'on dit d'être prudent dans les ajustements fait pour l'injection de CO2 avec ce genre de test. D'un autre côté, si le testeur reste bleu pendant toute la durée du cycle d'éclairage cela montre bien que on n'a pas réussi à atteindre le niveau de CO2 souhaité, il faut donc augmenter.
Mais là aussi on a souvent beaucoup plus de marge que ce que l'on pense. Si ton bac est bien oxygéné avec des remous modérés en surface, sur un bac de 200 litres comme le tien même avec le meilleur système CO2 du monde je doute que tu puisses gazer tes poissons avec moins de 5 bulles par seconde. Il faut effectivement y aller progressivement mais là aussi quand les poissons sont gazés ça se voit et surtout si on est à côté du bac c'est complètement réversible sans perte. Les poissons perdent leurs couleurs et restent quasi immobiles près de la surface du bac. Si on est à côté on coupe tout de suite le CO2 et on augmente les remous de surface, en 30 minutes le problème est réglé.
Effectivement je ne pense pas que les poissons aient une quelconque sensibilité à un taux de CO2 trop élevé, ils ont justement plus l'air d'être "dans le gaz".

Pour les changements d'eau vois effectivement ce qui te convient le mieux. Pour le moment je partirais comme je te disais sur de bons siphonnages avec des changements à 50 % du volume et quand ton bac sera revenu nickel (n'oublie pas le reste c'est-à-dire fertilisation, éclairage pas trop fort et bonne oxygénation du bac) tu pourras te repencher sur le problème. Dans mon bac sans CO2 avec éclairage très faible où les plantes poussent très lentement, je ne fais plus aucun changement d'eau depuis plus d'un an maintenant et paradoxalement les poissons ne se sont jamais aussi bien portés.
Les changements d'eau importants sont stressants pour la population uniquement si l'eau changée a une dureté significativement différente de l'eau de ton bac.
CHEWBACCA
CHEWBACCA
Membre : Habitué
Membre : Habitué
Masculin Nombre de messages : 701
Localisation : TANGANYIKA
Emploi : touriste
Date d'inscription : 01/11/2014

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Dim 29 Mar 2020 - 11:20
salut..

je vois ton inquiétude sur la recette de sol que j'utilise (mais que moi ...). il n'y a rien à craindre sur celle-ci quant à un manque d'aération de ce substrat.
en effet vu de loin cela peut interroger mais pour faire court il y a une façon de faire et l'utilisation de l'argile verte n'est pas obligatoire et il ne faut pas en mettre beaucoup.. cette argile est juste la pour le fer qu'elle contient naturellement et qui se libère lentement au gré des besoins des plantes.
ceux qui utilisent ce type de substrat le confirmeront, les plantes en sont folles. et en plus il se recharge tout seul en matières organiques .

mais comme je l'ai dit pour toi ce n'est pas pour tout de suite. tu as le temps de voir si ton bac va se restabiliser avant de penser à une réfection complète.

ceci dit c'est la première fois que je vois un aquariophile s'inquiéter du SiO2 dans son bac.

voici mon expérience avec les algues brunes: apparition à la mise en route du bac; quand le nourriture a été trop largement distribuée 'et non consommée en totalité (çà c'est à cause de mon épouse qui en mettait trop quand elle s'était occupée du bac quand je faisais des travaux dans la maison ##11 ##11 ); quand le bac a été mal entretenu (changements d'eau trop espacés); quand l'un des 2 tubes néon est en fin de vie; quand les masses du filtre sont encrassées et qu'il faut procéder à un nettoyage (dans la décante de mon bac c'est tout les 3 mois); quand le type de néon est inadapté et enfin quand j'avais eu la bonne idée de nourrir mes fauves avec uniquement de la bouffe congelée.

juste une question: quel est le débit du filtre de ton bac, que contient-il comme masses filtrantes, dans quel ordre sont elles mises depuis l'arrivée de l'eau dans le bac et en allant vers le rejet, quelle est la fréquence de nettoyage et comment procèdes-tu ???

pour info si les SiO2 t'inquiètent à ce point saches qu'il existe une "résine" vendue spécifiquement dans le commerce aquariophile pour réguler ce problème. (voir chez JBL , Seachem et autres...)

A++
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Dim 5 Avr 2020 - 16:46
Pour le sol, je suis intéressé par ta formule Chew , pour autant que tu ne me demande pas trop pour me la révéler ##07 .
Je ne suis pas contre les sols techniques si ils ne se désagrègent pas au nettoyage comme le mien. L'un de leurs avantages est une légèreté qui empêche une stagnation anaérobie en dessous (mais pas très compatible avec les corydoras )
Au fait, je me demande si les changements très fréquents de l'eau sont bien compatibles avec les sols techniques dont l'une des caractéristiques (le but) est de mettre le KH à zéro ?
Ce bac au départ il y a un an et quelque, j'y avais collé un décor fait de pierres volcaniques avec des cachettes et recoins... Mais en vérifiant j'ai été terrorisé (bon, le mot est peut-être un peu exagéré) de constater en les broyant que cela contenait aussi du SiO2... ça donnait: du SiO2 dans l'eau du robinet, plein dans le sol et également dans les décors... J'ai enlevé ce dernier et une partie du sol, recouvert de sable de quartz . Je n'ai même pas essayé d'utiliser la résine JBL Silicatex, pourtant déjà achetée: Elle aurait été saturée rapidement...
En fait je me basait sur ce qui est écrit ici ou là, car je n'ai aucune idée de l'incidence du SiO2...
Il y a un an déjà, les algues brunes résistaient à tout, y compris aux UV pourtant permanents.
J'ai essayé l'eau osmosée + Sera Minéral Salt.
Les changements d'eau étant fastidieux j'ai eu l'idée de faire un distributeur d'eau permanent. Il faut bien sûr augmenter un peu la fertilisation pour compenser ce qui est perdu dans les 28 litres d'eau changés par jour pour changer tout l'aquarium en une semaine, (mais 1/2 bac suffirait sans doute) et... Je l'apprends avec vous, il faut l'adapter à la conso des plantes, ce qui est moins simple à calculer.
A cette période j'ai remplacé aussi l'éclairage leeds (en bandes) par des leeds CREE de plus grande qualité: 23 blanches, 4 rouges, 4 bleues, 3 horticoles (jamais utilisées à pleine puissance. Avec les leeds les variations d'alimentations font beaucoup varier l'intensité lumineuse: avec 3,14 volts/leed j''ai au total 1072 lumens (lux au M2), avec 3,3 volts j'ai 1428 Lumen !)
J'ai eu, alors, une période assez favorable: Les plantes poussaient, il n'y avait que quelques algues vertes, les poissons étaient heureux ##07
J'avais tellement manipulé de paramètres que je ne saurais dire pourquoi ça marchait.
J'ai eu l'impression d'avoir trouvé le truc... ça m'a incité à négliger le bac et à me consacrer à autres choses.

Alors les brunes sont revenues en rangs serrés, avec sur leur ceinturon "Gott Mit Uns" ##22 eu non, ça c'était en 1940... J'ai perdu des plantes, les choses se sont dégradées jusqu'au dernier changement il y a une semaine.
J'enlève les feuilles trop infestées, les cryptocorines fondent, les plantent rapides s'en sortent mieux... Il manque je ne sais quoi dans ce bac
Je n'arrive pas à faire virer au bleu le test CO2. j'ai un diffuseur céramique classique, je l'ai placé devant le filtre en pensant que cela aiderait à la dissolution. Beaucoup semble déconseiller. ça ne provoque pas de bruit dans le filtre ( peut-être parce que je n'envoie pas assez de co2) J'attends un indicateur à bulles... de Chine... c'est long. Je le remplacerai peut-être par un réacteur si vous pensez que c'est mieux.
Mon filtre est un Eheim "professional 4 première génération. Le débit devait être autour de 900 L/H. Je n'ai rien changé à ce qui est préconisé: Au départ (en bas) un bac de petit ressorts plastiques pour les plus gros résidus, puis 2 bacs de minéraux filtrants, puis de la ouate synthétique ...En fait: que les masses filtrantes habituelles sans éléments diffusants comme feuilles de catalpa, argile, tourbe etc...
Bref je continue les nettoyages et changement.
Je ne désespère pas d'être un jour le meilleur de ma génération. Suffit d'attendre qu'il n'en reste que moi si je reste bien confiné ##22
alexv95
alexv95
Spécialiste plantes
Spécialiste plantes
Masculin Nombre de messages : 1786
Localisation : Val d'Oise
Emploi : Jardinier aquatique
Date d'inscription : 10/11/2012

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Jeu 9 Avr 2020 - 16:24
C'est étonnant effectivement pour ton sol technique je ne sais pas ce qui s'est passé car le mien au bout de 5 ans fonctionne toujours. C'est sûr il y a toujours une partie de ce sol qui va s'effriter et partir en poussière mais en siphonnant le fond du bac toutes les semaines ça en retire suffisamment. Grosso modo j'ai dû perdre 5 litres de sol sur 27 litres au départ. il suffit de rajouter quelques poignées de temps en temps quand on a des difficultés à replanter par manque de hauteur par endroit.

Effectivement pour les sols technique si on veut garder le plus longtemps possible la propriété tampon à ph acide sur l'eau il faut faire les changements à l'eau osmosée. dans l'idéal effectivement on les garderait encore plus longtemps en ne faisant aucun changement d'eau. Mais d'un autre côté cela ne veut pas dire qu'ils sont bons pour la poubelle quand le pouvoir tampon ne fonctionne plus. Et faire des changements d'eau réguliers reste important pour l'équilibre d'un bac, sauf si on choisit une méthode spécifique (Walstad par exemple) pour s'en affranchir.

Pour le reste je pense que le mieux est l'ennemi du bien, parfois il faut savoir faire simple pour que tout se passe pour le mieux.
L'injection de CO2 n'a d'intérêt que pour certaines plantes exigeantes, si on veut avoir des plants très rouge et/ou certaines gazonnantes. Sinon ça fait pousser les plantes plus vite mais c'est tout.
Tropica propose une liste de plantes dites faciles :
https://tropica.com/fr/plantes/recherche/?mode=search&sew=&dif=Easy&pgr=&ori=&use=
Un bac bien planté avec des plantes de cette liste, sans injection de CO2, avec un éclairage faible ou moyen (les éclairages sont généralement trop forts par rapport au CO2 et nutriments disponibles dans les bacs, pour les éclairage LED il ne faut pas hésiter à en baisser l'intensité), une bonne fertilisation, une bonne oxygénation du bac H24 avec des remous en surface et un nettoyage hebdomadaire, normalement tout fonctionne.

Le CO2 si on veut en injecter il faut effectivement en mettre beaucoup et être prêt à y consacrer du temps pour faire les ajustements nécessaires.
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Dim 12 Avr 2020 - 11:18
Quel sol utilises-tu ? J'ai reçu un échantillon d'un sol chinois (Ali) que j'ai testé et qui semble rester stable... Pour répondre à tes indications de départ, Alex, j'avais envie de maintenir ce bac à titre d'expérience. Car j'aurais aimé le remplacer, un peu plus tard, par un plus grand, la condition étant la maîtrise de ma part , des processus... Côté algues, j'ai relu les méthodes et leurs critiques. ça donne un peu le vertige...
Tu me donnes envie d'envisager plus de changements d'eau, ce que je fais en ce moment (avec un résultat encore relatif). Je sais bien que le mieux est l'ennemi du bien mais la technique étant en place, je peux facilement automatiser un changement partiel journalier de nuit qui serait, d'une certaine façon une sorte de "régulation des excès" comme dans l'EI. Il suffirait de 3 électro-vannes pour envoyer ce que je souhaite: eau froide, chaude ou osmosée... C'est juste un projet, mais autant avoir les critiques / suggestions avant qu'après ##07
Autrement, j'en suis encore aux questions de base: Quel sol, quelles plantes (pas forcément les plus simples), quelle faune je garde (on fini par s'attacher à ces petites vies et j'ai regretté une fois d'en avoir donné à des incompétents ) et quelle méthode sans compter que même l'éclairage est complexe... Tout quoi !
Je pense que je commencerai avec un développement des plantes non immergées à l'aide d'un petit brumisateur électronique (pas cher) que j'ai déjà.
Mon filtre Eheim qui avait 18 mois vient de ma lâcher. Rupture d'un truc dans le bloc de raccordement amovible des tuyaux (il y a un défaut, qui serait reconnu par Eheim, à ce niveau) Le retour accepté par Amazon, je tourne avec un très vieux Eheim , plus lent, ce qui n'arrange rien. Sur tes conseils ailleurs, (et mes réflexions aussi !) j'ai acheté un Oase Biomaster 600 avec chauffage. Les filtres uniquement faits de mousses ne m'enchantent pas. Je peux les remplacer, on verra... Pour l'instant le CO2, c'est un peu une fuite en avant, je compte sur le développement des plantes pour battre de vitesse les algues grises et vertes... Mais mon test CO2 n'est encore qu'à 8. Mon bac n'est pas fermé par une plaque de verre: Je n'ai pas de problème d'oxygène.
A côté, éclairé par la lumière extérieure, j'ai un très petit bac sans chauffage ni filtrage où j'avais mis des mini crevettes qui aurait été dégustées par les scalaires et gouramis... Les Ludwigia Repens en débordent, le sol est atrocement sale mais ça marche !: Les Cryptocorines se portent bien mieux que dans le grand bac... La nature se moque de la technique !
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Dim 12 Avr 2020 - 12:44
Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ? Img_0610
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Lun 13 Avr 2020 - 13:31
Si je peux encore une question Alex... J'avais noté un jour que tu as un éclairage 1800 lumens pour 240 litres.. En retombant sur cela je me demande si je ne suis pas trop faible en partant sur 40 lumens/litre, ce qui expliquerait (partiellement) mes problèmes d'algues brunes.
Mon programme lumière actuel est:
de 8h à 12h: de 8% à 75% progressivement (des 40 lumens / litre)
de 12h à 16h: 75%
de 16h à 20h: progressivement de 75% à 0%
soit en gros 30 lumens/litre si je ne me trompe pas (calcul très incertain) (Ne serait-ce que parce que les progressions du régulateur s'appliquent sur l'électricité et pas sur les lumens et le rendement des leds n'est certainement pas proportionnel au courant envoyé)...
(Je m'étais trompé et je ne sais pas comment on corrige: LUX= quantité de Lumens par cm2 dans le spectre de la sensibilité humaine) Ce qui nous intéresse c'est le PUR= longueurs d'onde auxquelles les plantes sont sensibles...
Je connais ce spectre mais pas celui des algues. Sais-tu si les diatomées sont sensibles aux rouges et infra rouge ou au bleu ? (pour éviter ce qu'elles aiment)
C'est la durée ou la puissance d'éclairage qui compte le plus pour les plantes ? Est-ce que l'un peut compenser l'autre ?
En attendant un meilleur système, j'ai remis un flipper avec 23 bulles/minutes. ça te semble assez "normal" ? (le jour seulement)
Mes gentils néritina (très performants sur les algues, je trouve) sortent presque de l'eau après un changement partiel de l'eau: variation de pression osmotique ??
Bonne journée.


Schtroumpfette
Schtroumpfette
Membre : Accro
Membre : Accro
Féminin Nombre de messages : 1025
Age : 32
Localisation : Oise
Emploi : maman
Date d'inscription : 16/08/2010

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Lun 13 Avr 2020 - 15:15
hello
pour les neritina aucun soucis si ils sortent de l'eau. c'est un escargot qui adore aller explorer hors du bac. ce qui implique d'avoir un bac fermé pour ne pas les retrouver sec sur le tapis ...

_________________
Liens vers mes principaux sujets en cliquant sur les images :
Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ? P_202036 Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ? P_202011
La chaine youtube consacré à mes animaux.
L'Instagram consacré à mes animaux
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mar 14 Avr 2020 - 14:50
Merci Schtroumpfette ! En effet j'en ai déjà ramassé un au sol que je croyais complètement déshydraté avec la coquille fêlée... Mais son petit clapet est étanche, remis à l'eau il a survécu... Les bacs transparents, sans armature ni éclairage qui les ferme sont esthétiques mais posent un problème vis à vis de ce qui saute ou s'échappe... J'ai cherché une solution. Je viens de recevoir de Chine (Ali) un filet nylon très fin, à peine visible qu'il serait possible de tendre sur un encadrement Plexiglas très discret... de plus, ça conserverait la ventilation de l'eau...
alexv95
alexv95
Spécialiste plantes
Spécialiste plantes
Masculin Nombre de messages : 1786
Localisation : Val d'Oise
Emploi : Jardinier aquatique
Date d'inscription : 10/11/2012

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mer 15 Avr 2020 - 9:23
En ce qui concerne mon sol j'ai du Ada aquasoil.
Intéressant de tester le sol Aliexpress je me demandais bien ce qu'il vaut. Mais à quel prix là tu trouves et si ce n'est pas indiscret ? Car certains sols sont vendus très cher chez eux même plus cher que les références Ada ou tropica qui fonctionnent très bien ça perd donc de son intérêt.
Je ne vois pas pourquoi ça ne fonctionnerait pas les changements d'eau automatisés la nuit ça me semble pas mal. La seule chose c'est que du coup le fond de ton bac ne sera pas siphonné des déchets.
Quand je disais le mieux est l'ennemi du bien c'était dans le sens de vouloir faire plus que nécessaire mais là tu es plus sur un projet pour trouver une équivalence (certes un peu plus complexe) à un système "nécessaire au fonctionnement d'un bac.

Pour les choix, ce que tu as fait est bien : aller voir les différentes méthodes et comparer ce qui te convient le mieux. Dans l'ordre, je dirais qu'il faut d'abord choisir sa population et ses plantes. Car c'est avant tout pour cela qu'on fait de l'aquariophilie en général, le modèle de filtre qu'on va utiliser par exemple c'est intéressant de chercher mais ça reste un support.
Pour la population, il faudra vérifier que les différentes espèces choisies soient compatibles entre elles (n'hésite pas à demander) et pour les plantes, il faut aller voir sur le site de tropica le niveau de difficulté requis. Selon ce seuil de difficulté, tu vas choisir un éclairage plus ou moins fort et décider si tu ajoutes du CO2 ou non point c'est ici que je disais que le mieux est l'ennemi du bien car si tu as une majorité de plante peu exigeantes autant ne pas se casser la tête et partir sur les requis minimaux, qui sont plus faciles à gérer et moins source de problème.
Le choix du sol, là aussi ça va dépendre des plantes que tu veux maintenir et de ton système de fertilisation. les systèmes Ada ou tropica fonctionnent très bien, un sol très riche avec des engrais relativement légers en substitut. Si tu choisis la méthode EI, la quantité de nutriments apporté dans l'eau étant en excès, tu as beaucoup plus de liberté de choix au niveau du sol et certains ont d'excellents résultats avec des sols complètement neutre type gravier.
Avec des plantes peu ou moyennement exigeante, un engrais léger type tropica avec du gravier fonctionne également. Ou un sol riche avec peu/pas d'engrais.

Tu es content du Oase Biomaster 600? Je ne l'ai pas personnellement mais c'est vrai que si j'avais à changer mon filtre (JBL e1901) je pense que c'est celui-ci qui m'intéresserait avec son système de pré filtration.
Effectivement ça a bien poussé dans ton bac autonome.

Pour battre les algues c'est surtout la qualité de pousse qui compte et non la vitesse.

Ça ne me dit rien 1800 lumens pour 240 litres... Mais peut être Smile effectivement comme tu le dis c'est la valeur PAR qui compte. Je n'ai pas d'appareil de mesure dédié, donc j'achète mes éclairage fonction des retours utilisateurs, avec quand c'est possible en consultant les valeurs PAR mesurées par le constructeur ou sur les forum. Le facteur de conversion PAR/lumens est trop grand pour extrapoler, même sur les LED RGB.

et pour moi il n'y a pas de spectre dédié aux algues, les algues sont juste là en opportuniste quand les conditions nécessaires à la pousse des plantes ne sont pas réunies ou que le bac est trop sale. il n'y a pas à ma connaissance un type d'éclairage particulier qui donnerait à coup sûr des algues sur tous les bacs sur lesquels il serait utilisé. Et à l'inverse il n'y a pas non plus d'éclairage pour lequel il n'y aurait jamais d'algues à coup sûr. L'éclairage est une base pour faire pousser les plantes et doit être adapté en fonction de la quantité de nutriments et de CO2 disponible.
Entre les deux je dirais que c'est plus la puissance qui est déterminante. A relativiser tout de même, mais en tout cas un éclairage puissant sera efficace sur une courte période (5-6h/jour) alors qu'un éclairage insuffisant ne sera pas efficace, même sur une longue période. Mais... Souvent les plantes se contentente d'un éclairage plus faible que ce que l'on croit.
23 bulles/min me semble faible. Mais c'est surtout le test CO2 drop checker qui te le dira. Ou mieux le pH mètre, en comparant le pH de l'eau sans injection de CO2 et avec.
Bartleby
Bartleby
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 30
Localisation : Tarn 81
Emploi : Retraite
Date d'inscription : 11/07/2018

default Re: Une vrille prochaine. Tout changer ou pas ?

le Mer 22 Avr 2020 - 13:40
Pas reçu assez de sol Aliexpress pour juger: Il ne se désagrège pas, c'est tout ce que je peux dire... Je ne rachèterai plus un produit que personne n'utilise (du moins que je connais )... D'où ma question sur ton sol.
Je viens juste de placer le filtre Oase. J'ai du découper le plancher du meuble, il est donc directement sur le carrelage et je suis un peu moins protégé du bruit (peut-être un peu plus de bruit que le Eheim mais je ne suis pas certain). Attention à la hauteur nécessaire pour pouvoir retirer le pré filtre.. La qualité est satisfaisante et il me semble bien étudié...
Ces derniers temps j'ai abusé des changements d'eau (facilité par mon système de siphon d'évacuation J'ai juste à apporter de l'eau) J'ai une nette diminution de algues. Néanmoins il suffit de deux jours pour que reviennent sur les feuilles, les poils gris qui s'enlèvent assez bien si on attend pas (ce qui prend quand-même du temps)... A ce sujet je me demande si il est bien nécessaire de garder les éléments de filtration de l'ancien filtre quand le bac n'est pas refait: ça sentait les algues et elles se disséminent forcément à partir du filtre...
Quand j'ai réalisé mon éclairage, j'étais tombé sur des études qui semblaient démontrer que certaines algues se démarquent des plantes (c'est assez évident quand c'est des bactéries !) sur le plan de la sensibilité à différents rayonnements... Je n'ai pas approfondi à l'époque car il est aussi difficile de gérer les longueurs d'onde que de définir les algues qui sont probablement présentes à plusieurs en même temps...A voir si dans certains cas, une suppression des bleus et des rouges n'aurait pas un intérêt. Mais va démontrer un truc comme ça !
Pour les méthodes, je suis tenté de commencer simplement... J'avais un peu trop rapidement téléchargé le calculateur "rapinou"! Par la suite j'e me suis demandé si la parité 10/1 est bien avérée... Beaucoup de nos "vérités" ne subsistent que par le nombre de personnes qui y croient ##07
Bonne journée à toi.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum