Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Madhard


Membre : Régulier
Membre : Régulier
L'implantation humaine




On définit une zone sous "implantation humaine" comme

* les zones déboisées
* les villes
* les zones agricoles


En 2002, elles couvraient 19% de l'Amazonie brésilienne (soit 780.000 km²)

Ces zones sous influence humaine se développent le long

* des routes dans l'arc de la déforestation,
* de l'autoroute Trans-Amazonienne (État de Pará)
* du fleuve Amazone (entre Manaus et Belém)
* de l'autoroute Cuiabá-Santarém

et autour des principaux centres urbains dans les États de Roraima et d'Amapá.
La construction des routes

Dans la forêt tropicale amazonienne brésilienne, 80% des zones déboisées le sont dans les 30 km des routes officielles. 80% des centres urbains sont localisées à moins de 70 km de ces routes.

En 2000, dans la région nord du Brésil, il y avait 21.000 km de routes asphaltées.

Dans les zones isolées les hommes arrivent grâce aux rivières et aux routes non officielles. Les routes non officielles partent souvent des routes officielles. Rien que dans l'État de Pará (546.000 km²) les routes non officielles représentent 82% des routes existantes.
Les barrages

Grâce à l'énorme quantité d'eau du bassin amazonien, l'énergie hydroélectrique fournit une grande partie de l'électricité. À l'heure actuelle, Electronorte, une des plus grandes compagnies d'énergie, possède 4 barrages en Amazonie brésilienne. 4 nouveaux barrages devraient être construits.
Mais, les barrages interrompent les cours d'eau et modifient la vie dans le bassin.

Le saviez-vous ?

Le barrage de Tucuruí
Le barrage de Tucuruí est le plus grand barrage construit dans la forêt tropicale. 90% de l'énergie du Brésil provient de l'hydroélectricité bien moins chère que les énergies fossiles. La construction du barrage a un coût :

* elle a modifié la vie des populations indigènes et des minorités ethniques
* elle a déplacé 4000 personnes
* elle a détruit l'habitat de nombreux poissons et plantes

Le réservoir du barrage est le lieu de reproduction de nombreux moustiques portant des maladies qui affectent les personnes et leur productivité. La végétation submergée en décomposition contribue pour une sixième des émissions de gaz à effet de serre du Brésil.

Lien Source



Dernière édition par Madhard le Ven 7 Mar 2008 - 1:07, édité 2 fois

2default Les fleuves et les rivières le Ven 7 Mar 2008 - 0:58

Madhard


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Le bassin de l'Amazone



Le bassin de l'Amazone prend en compte le fleuve Amazone et ses affluents (près de 1100) dont le Rio Negro, le Rio Purus, le Madeira et le Napo. Avant la construction des routes et des liaisons aériennes, ces voies d'eau était les principales voies de communication dans cette région.
Le bassin de l'Amazone est le plus grand bassin fluvial au monde.
Le fleuve Amazone

L'Amazone – 6400 km – est le deuxième plus grand fleuve au monde après le Nil.

Il prend sa source dans les Andes et va se jeter dans l'océan Atlantique.
L'Amazone prend sa source dans les Andes péruviennes à une altitude de 5598 m. À cet endroit, il s'appelle le Carhuasanta. Alors qu'il se dirige vers l'Est il se jette et devient l'Hornillos qui fusionne avec l'Apumirac – un affluent majeur – et rejoint finalement l'Ene, le Tambo et l'Ucayali.

Son débit annuel moyen au niveau de son delta est de 207.000 m³/sec.
L'Amazone change au fil des saisons. À la saison sèche, à certains endroits sa largeur peut être de 4 à 5 km. À la saison humide, elle peut atteindre 50 km. La vitesse du courant atteint alors 7 km/h.

Le saviez-vous ?

Les eaux brunâtres de l'Amazone sont visibles à 100 km des côtes. Au début de la colonisation, ce phénomène indiquait aux bateaux européens qui se rendaient en Amérique du Sud qu'ils étaient sur la bonne voie.

Lien Source



Dernière édition par Madhard le Ven 7 Mar 2008 - 1:10, édité 1 fois

3default la faune le Ven 7 Mar 2008 - 1:09

Madhard


Membre : Régulier
Membre : Régulier
la faune

À l'heure actuelle, les scientifiques ont dénombré 1294 espèces d'oiseaux, 378 de reptiles, 427 d'amphibiens, 427 de mammifères et au moins 3000 de poissons. Quant aux invertébrés, les scientifiques les estiment rien qu'au Brésil entre 96.600 et 128.840.

Quelques espèces

nono13


Membre : Accro
Membre : Accro
c'est dôle, mais comme j'y suis je vois ça tous ls jours ##17 D'ailleur il y avait deux dauphins d'amazone mort sur la plage en debut de semaine, surement était il pris dans un filet ##09

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum