Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 6 sur 7]

Saubin


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Dans ce cas ça suffit amplement je pense. Je pense qu'il faut que le pulvérisateur monte un peu en pression...Attends encore un peu. Moi je n'ai pas regardé depuis longtemps combien de bulles il envoie. Si j'y pense je te dis ça à midi.

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Pfff... Encore 19 minutes à devoir attendre... Ça va être loooooooonnnnnggggggg...

##06 ##06 ##06




Comment ça, je fais du flood ??? Ahahaha !

http://www.webastro.net

Saubin


Membre : Régulier
Membre : Régulier
En regardant de mon côté je suis à 20-30 bulles minutes...La pièce est à 22° je pense. De ton côté ça devrait donner (Moi quand ils étaient sur la galerie ça y allait...). Ne met pas de l'agar-agar, prend plutôt des feuilles de gélatine de marque distributeur (1€ les 9 chez leclerc)

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Pour l'agar-agar, obligé. Je n'ai pas trouvé de gélatine de boeuf, et pour moi, le cochon est un animal domestique, donc... Pas de gélatine de chat, pas de gélatine de scalaire, donc pas de gélatine de cochon... Du coup, pas trop le choix.

Enfin, maintenant, je sais que 12 g pour 1 kg de sucre, c'est trop ! C'est ma femme qui va être contente, car ça coûte un bras, ce truc !! ##10

Bon, les bulles sont au rendez-vous quand on secoue le bouzin, mais sinon...

Je laisse jusqu'à demain, après je transvase les levures, j'émiette menu ma préparation de gelée histoire de la rendre plus "disponible" (et ne pas gâcher !) et je retransvase les levures. Et on verra. Suite demain donc !

http://www.webastro.net

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Bon, 12 g d'agar-agar pour 1 kg de sucre / 65 cl d'eau, c'est définitivement trop ! J'ai vidangé, ouvert le pulvérisateur et j'ai été à la tige métallique pour mixer au mieux la mixture, mais je crains que ça ne soit pas suffisant.

En secouant régulièrement, il y a une forte production de bulles, donc ça marche quand même un peu.

La cloche fait 8 cm de diamètre pour 450 litres net. Elle est enfoncée de 2 cm. En remuant, j'arrive à un joli dégazage, comme je le disais. Au point que j'arrive à faire "déborder" la cloche avec une grosse bulle comme résultat.

Par contre, d'une part le niveau de gaz ne remonte pas (production >= consommation ?) et d'autre part le pH ne baisse pas (= absorption en totalité par les plantes ?). Donc deux informations contradictoires.

Autre hypothèse : il n'y a pas absorption.

Autre hypothèse : en remuant, le gaz dégagé n'est pas du CO2.

Là, je suis un peu perdu. Si vous avez une idée, elle serait la bienvenue...

Prochaine étape, revidanger, extraire la gelée, la refaire fondre, la diluer sérieusement en augmentant la quantité de sucre proportionnellement et relancer la production. Mais ça sera à partir de la semaine prochaine, là je suis en week-end prolongé. Vive les Alpes sous la pluie !!

http://www.webastro.net

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Je pense que ta cloche est bien trop petite pour ton litrage. Moi pour un 96L net j'ai une cloche (cul de bouteille de coca) d'environ 8,5cm de diamètre. J'ai un kH de 3 voir 4 maxi et j'arrive à peine a 6,9 de pH, plutot 7 d'ailleur. Donc environ 15 de CO2..
Je pense que ta cloche est sous-dimensionné.

EDIT: il faut aussi qu'il y est un courant d'eau significatif au niveau de la cloche pour favoriser les échanges gazeux.. pense y

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Cloche petite certes, mais :
1. Le diamètre est celui préconisé pour notre litrage et notre KH.
2. Le niveau de CO2 ne remonte pas, alors que si c'était sous-dimensionné, le vide se ferait dans la cloche à la place de la surpression actuelle.
3. Mon système de production est carrément fainéant, avec trop peu de CO2 produit.

Je n'ai justement pas la solution à ce problème contradictoire, alors si vous avez une idée, oubliez votre timidité !!!

http://www.webastro.net

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
@BBBenj a écrit:Coucou !
2. Le niveau de CO2 ne remonte pas, alors que si c'était sous-dimensionné, le vide se ferait dans la cloche à la place de la surpression actuelle.

J'ai pas trop compris où tu voulais en venir...

@BBBenj a écrit:
3. Mon système de production est carrément fainéant, avec trop peu de CO2 produit.

A ce moment là tu peux essayer avec ces solutions:
- Placer ton récipient à coté d'une source de chaleur
- Diminuer la concentration de gélatine (moi je met que 6g pour 200mL d'eau et 300g de sucre)
- ajouter un petit peu plus de levure
- un récipient plus grand avec plus d'eau pour les levures
- une surface du récipient plus grande, pour augmenter la surface sucre/levure
- ajouter du sucre dans l'eau quand le debit baisse (attention ça fait mousser)
- changer l'eau et les levures quand le débit baisse (car la production de CO2 artisanal produit de l'alcool et les bactéries n'aime pas trop vivre dans un milieu acide...)
- ajouter du bicarbonate pour alcaliniser l'eau et prévenir l'acidose de l'eau.

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !
@BBBenj a écrit:2. Le niveau de CO2 ne remonte pas, alors que si c'était sous-dimensionné, le vide se ferait dans la cloche à la place de la surpression actuelle.
Ce que je veux dire, c'est que je remplis la cloche de CO2, de manière à être en surpression, c'est-à-dire avec le niveau du CO2 repoussant l'eau sous le niveau de la surface. Il y a donc surpression.

Si la production de CO2 est supérieure à la consommation, il y aurait augmentation du volume de CO2 dans la cloche, jusqu'à un éventuel débordement.

Si la production de CO2 est inférieure à la consommation, il y aurait remontée de l'eau dans la cloche jusqu'à éventuellement au dessus du niveau de la surface (dépression).

Dans mon cas, la production est proche du néant absolu. Sauf quand je l'agitais (parce que même maintenant, ça ne fait plus rien...). Là, je remplissais la cloche jusqu'à débordement, donc surpression.

Or :
1. ma production est (était ?) très faible (1 bulle toutes les 45 secondes maxi !)
2. le niveau ne remonte pas.

Donc il n'y a pas consommation... Même avec une cloche de petite dimension... Et ça, ça m'interpelle fortement.

Pas de production et pas de consommation... Surprenant, non ?


@blepharocyte a écrit:A ce moment là tu peux essayer avec ces solutions:
1 Placer ton récipient à coté d'une source de chaleur
2 Diminuer la concentration de gélatine (moi je met que 6g pour 200mL d'eau et 300g de sucre)
3 ajouter un petit peu plus de levure
4 un récipient plus grand avec plus d'eau pour les levures
5 une surface du récipient plus grande, pour augmenter la surface sucre/levure
6 ajouter du sucre dans l'eau quand le debit baisse (attention ça fait mousser)
7 changer l'eau et les levures quand le débit baisse (car la production de CO2 artisanal produit de l'alcool et les bactéries n'aime pas trop vivre dans un milieu acide...)
8 ajouter du bicarbonate pour alcaliniser l'eau et prévenir l'acidose de l'eau.
1 Pas vraiment d'autre possibilité que devant la fenêtre quand il fait beau. Et encore, pour un moment, parce qu'après il y a usure de la patience de Madame et là, je suis en train de dépasser les bornes...

2 Vi, je vais carrément diviser par 2 ! Prochaine tentative imminente...

3 J'avais déjà rajouté un sachet lorsque j'ai mixé ma gelée... Sans résultat.

4 J'en suis au pulvérisateur... Plus grand, cf. la fin du 1 ##21

5 Je peux tenter le pulvérisateur couché... Risqué parce que s'il roule, on se retrouve avec la pression qui pousse le liquide dans le flacon laveur...

6 J'ai aussi rajouté 1 kg... Sans effet...

7 Recommencer tout serait moins risqué, je pense que mon mélange initial était pourri.

8 Bonne idée, je vais l'essayer après ma première production réussie et voir son influence.

Bref, j'avais mis de l'engrais, comme suggéré dans les pages des tutos. Peut-être que ce n'était pas le bon, peut-être que...

Là, je vais refaire l'expérience, mais en repartant de zéro.

Version 1 : eau / sucre / levures. Point.
Version 2 : sucre gélifié / levures.
Version 3 : sucre gélifié / levures / Bicarbonates.

Et au moins, je comprendrais ce qui va de travers en procédant par étape. Réinventer l'eau chaude, en quelque sorte...

http://www.webastro.net

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
De l'engrais ???
Lol je doute que les levures s'en serve ! Demande a ton boulanger.

Sinon, as tu bien mis de la levure de boulangerie au passage ? Et pas de la levure chimique..? C'est pas pareil.. ##06

Ton système avec pulvérisateur, il possède un détendeur ou pas ? Si c'est le cas c'est peu être le détendeur qui n'est pas adapté niveau pression d'entrée.

Vérifie les connexions de ta tuyauterie avant le flacon laveur. Sa peut juste être du à ça aussi...

Fait bien ton mélange en respectant les proportions.. A la base c'est 200mL d'eau (robinet c'est mieux car ça a un effet tampon), avec 300g de sucre (pas plus pas moins), et 12g de gélatine.
Si celon la taille de ton pulvérisateur, multiplie par un nombre pré établie toute les proportions pour rester dans la bonne concentration.

Et il y a un autre truc aussi: Si tu met trop de mélange, et qu'il ne reste pas assez d'espace pour mettre l'eau dans laquelle les levures vivent, elles vont mourir plus rapidement..

En gros a ta place je ferais comme ça:
Pour 1,5L on met: 200/300/12
Pour 5L on met: 666mL eau / 1kg sucre / 40g gélatine

Ceci dis, vu le prix de la gélatine, j'en mettrais au moins 2 fois moins que 40g !!!!!! A ce niveau la autant prendre un vrai kit de CO2 !

Ensuite, vérifie que ton mélange soit au moins 2 fois moins volumineux que l'eau avec les bactérie. Je dirais meme 3 fois moins.

Ensuite essaie avec le bicarbonate. Pour les proportion regarde sur google.

Après si avec ça tu n'arrives pas à avoir un bon débit, C'est sans doute une fuite du pulvérisateur (Valve ? connexion ? Etancheité ? Tuyaux spé CO2 ?)

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Pour l'étanchéité, j'ai vérifié un peu partout et ça marche...

Pour la levure de boulanger, je ne te répondrai même pas, na !

Et pour le reste, oui, c'était les proportions que j'avais utilisées (650 ml / 1 kg), sauf pour la gélatine que j'avais remplacée par de l'Agar-agar et c'était un bloc, que j'avais mixé entre temps mais sans résultat. Donc on peut penser que l'agar-agar emprisonne trop fermement ses contenus.

Pour le moment, je viens de redémarrer une production, basée simplement sur 1 kg de sucre et le complément à 5 litres d'eau, avec un sachet de 8 g de levure de boulanger Vahiné Traditionnelle. J'ai bien mélangé car je ne suis pas passé par la forme gélifiée donc pas par le sirop. J'ai remplacé les tuyaux d'origine par du tuyau CO2 et j'attends que la colle sèche sur le bouchon de la bouteille de St Yorre qui me sert de flacon-laveur (la pression, ça devrait être bon !) pour mettre définitivement le système en route.

Normalement, demain, après-demain au pire, ça devrait être opérationnel, le temps que les levures se réveillent, se multiplient et se mettent à bouffer le sucre.

Après, seulement après, comme je le disais dans mon message précédent, je complexifierai le système pour améliorer la technique.

P.S. : pour l'engrais, c'était indiqué dans la "recette" sur Aquariophilie...

http://www.webastro.net

patoche60


Membre : Régulier
Membre : Régulier
bonjour a tous
une petite question j ai comme kit co2 le bioproflora 160 de chez jbl..puis je me servir de la recette(levure,sucre,gelatine) et la mettre dans le contenant de ce kit co2?... comme diffuseur j'ai un taifun S..mon bac est un 30 litres bien plantés et bien éclairés?...

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Biensur, je suis sur que c'est a peu de chose près la même composition...

-cloclo-


Membre : Accro
Membre : Accro
J'ai démarré une production artisanale également.
Petit apport personnel, tiré de mes années d'études ou on faisait des cinétiques de production d'alcool par les levures à partir de saccharose dans de grands réacteurs (10-30 litres)

La mousse à la surface est aisément évitable grâce à l'apport d'une goutte d'huile de tournesol (ou autre) au mélange final, en effet les acides gras jouent le rôle de surfactant, l'effet est immédiat et durable.

L'ajout de bicarbonate de sodium est bénéfique en fin de production, en effet, le pH optimal des levures est situé entre 4 et 6, en fin de production le pH est largement inférieur a ces valeurs.

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Content d'avoir quelqu'un ayant pratiqué des expérimentations en laboratoire ! ##06
Pour l'huile de tournesol j'en savais rien mais en tout cas le surfactant je connais bien ! C'est génial si ça fonctionne !
Il faudrait essayer de trouver un rapport cout/débit/stabilité adéquate à nos installation pour rivaliser au mieux avec un vrai KIT CO2. Je vais toujours me pencher sur des test et je vais essayer de faire courbe pour être plus précis qu'aléatoire.

-cloclo-


Membre : Accro
Membre : Accro
A mon avis, en matière de production artisanale de CO2 on rivalise largement avec les kits industriels, il y a trois types de production viables, le reste c'est pas assez stable dans le temps.

- réacteur 1 phase (liquide) couplé a une cloche de diffusion dont la surface de contact avec l'eau est proportionnelle à la demande du bac
- réacteur 1 phase sous pression contrôlé par électrovanne et couplé a un diffuseur total (diffuseurs classics du commerce), remarque: la pression supportable par une bouteille en plastic est énorme.
- réacteur 2 phases (liquide-gel) couplé a un diffuseur total.

Il est possible d'augmenter la vitesse de production grâce a un agitateur mais il faut prévoir un récipient plus résistant aux pressions et plus d'huile à la surface de l'eau.
Ceci est particulièrement important en fin de production quand le moût ne bulle plus suffisamment pour permettre la mise en suspension des levures.

Il faut savoir que la levure produit de l'éthanol en même temps que du CO2 en conditions anaérobies ou en présence d'un excès de sucre (effet Crabtree) , ce qui est le cas dans nos réacteurs.
Une bonne application consiste a la fabrication d'hydromel, une bonne façon de concilier votre passion d’aquariophiles et de bon vivant (attention la consommation d'alcool en excès est dangereuse pour la santé ^^)

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
@-cloclo- a écrit:A mon avis, en matière de production artisanale de CO2 on rivalise largement avec les kits industriels, il y a trois types de production viables, le reste c'est pas assez stable dans le temps.

- réacteur 1 phase (liquide) couplé a une cloche de diffusion dont la surface de contact avec l'eau est proportionnelle à la demande du bac
- réacteur 1 phase sous pression contrôlé par électrovanne et couplé a un diffuseur total (diffuseurs classics du commerce), remarque: la pression supportable par une bouteille en plastic est énorme.
- réacteur 2 phases (liquide-gel) couplé a un diffuseur total.
Pour toi la meilleur solution c'est quoi ?
La deuxième c'est le principe du pulvérisateur avec détendeur c'est ça ?
Qu'est-ce que tu veux dire par phase ? 1 phase 2 phase...?
Ta définition de diffuseur total ? (genre dans la crépine ? un réacteur ? un simple diffuseur céramique ? un flipper ?)

@-cloclo- a écrit:
Il est possible d'augmenter la vitesse de production grâce a un agitateur mais il faut prévoir un récipient plus résistant aux pressions et plus d'huile à la surface de l'eau.
Ceci est particulièrement important en fin de production quand le moût ne bulle plus suffisamment pour permettre la mise en suspension des levures.
Un agitateur du genre un buller à air ? L'avantage serais de ne plus avoir ou moins de production d'éthanol ? Ou alors tu parle d'un agitateur mécanique (genre hélice..?)

@-cloclo- a écrit:
Il faut savoir que la levure produit de l'éthanol en même temps que du CO2 en conditions anaérobies ou en présence d'un excès de sucre (effet Crabtree) , ce qui est le cas dans nos réacteurs.
Une bonne application consiste a la fabrication d'hydromel, une bonne façon de concilier votre passion d’aquariophiles et de bon vivant (attention la consommation d'alcool en excès est dangereuse pour la santé ^^)
Tu entends quoi par hydromel ? Tu prépares ça comment ?
Peux être veut tu simplement dire que ça permet de faire de l'alcool ??? ##17

-cloclo-


Membre : Accro
Membre : Accro
Je n'ai pas pu tester les autres méthodes mais dans la théorie ce sont les 3 qui permettent une production stable et contrôlable.
La deuxième c'est le principe du pulvérisateur avec détendeur c'est ça ?
-->oui
J'aimerais bien tester avec l'électrovanne, c'est entièrement automatique et c'est la méthode qui permet de régler la production comme on veux mais c'est aussi le plus coûteux.

Un agitateur du genre un buller à air ? L'avantage serais de ne plus avoir ou moins de production d'éthanol ? Ou alors tu parle d'un agitateur mécanique (genre hélice..?)

Non pas un buller sinon ça dilue le CO2 avec le l'air, plutôt un agitateur mécanique, l'avantage est qu'en fin de production quand les levures décantent on permet un contact plus important des levures avec le substrat, ce qui permet de prolonger leur production de CO2.
Mais bon, un agitateur ça coûte, c'est bruyant alors que de remplacer le mélange c'est rapide et ça coûte pratiquement rien.

Pour moi un diffuseur total est un diffuseur qui a la vocation de diffuser la totalité du CO2 produit, à l'opposition des cloches qui gâchent une bonne partie de la quantité produite.
par phase j'entend le nombre de phases dans la bouteille (la version avec gel = deux phases, l'une liquide l'autre solide)

Tu entends quoi par hydromel ? Tu prépares ça comment ?
Peux être veut tu simplement dire que ça permet de faire de l'alcool ???

Faire de l'hydromel c'est remplacer le sucre par du miel dans la bouteille, en plus de faire du CO2 on obtient une boisson à la fin ##15 il suffit de la faire un peu vieillir puis de virer les levures par décantation. ##17

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Je note la recette... Euh... Pas celle de l'hydromel ! Enfin... si, mais il ne faut pas le dire, c'est ça ?!

Pour l'électrovanne à CO2, on va attendre un peu, mais si vous faites la technique avec une cloche, laisser le tuyau qui diffuse le CO2 AU DESSUS de l'eau, et non pas la cloche complètement immergée. Surtout si vous ne mettez pas de clapet anti-retour. Ça évitera à votre fille de vous appeler quand vous êtes parti acheter le pain et qu'il y a de l'eau plein le salon... Si vous voyez ce que je veux dire...

Au passage, pensez à virer la pompe à eau du pulvérisateur, le joint n'est pas étanche à faible pression et l'eau remonte par là... IN-DIS-PEN-SABLE si vous avez pris un pulvérisateur premier prix comme moi. Et puis le système de mise en pression, on s'en moque carrément (sauf pour faire les tests d'étanchéité, mais bon...).

Résultat ? 2 litres d'eau sucrée au milieu du salon. Non, non, ça ne colle pas du tout ! Et un mélange à refaire en plus, alors qu'il allait justement commencer à produire... Vous dire si ça me gave...

http://www.webastro.net

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
J'ai juste envie de dire: LOL

Met de l'huile mon coco ! Met de l'huile ! Faut que ça glisse ! (huilde de tournesol pour la mousse) ##17

patoche60


Membre : Régulier
Membre : Régulier
bonjour a tous
pourriez vous m expliquer comment monter une electrovane sur ce genre de systeme..j ai le bioproflora 160 et je voudrais l adapter..

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Avant de penser a l'électrovanne, il faut un détendeur. Et si tu veux mettre un détendeur, si tu ne veux pas que ça explose (danger reel, oui oui, meme avec des levure), il te faut un pulvérisateur... Car les pulvérisateur sont dotés d'une valve de sécurité relachant le surplus de gaz à une certaine pression élevé pour éviter justement l'explosion.

Donc en gros, avec ton systeme bioflora, pas possible à mon sens.

patoche60


Membre : Régulier
Membre : Régulier
ok merci

-cloclo-


Membre : Accro
Membre : Accro
@blepharocyte a écrit:

Donc en gros, avec ton systeme bioflora, pas possible à mon sens.

Vu les vidéos sur le net, les pressions développées ne sont pas importantes, à mon avis c'est faisable:

http://www.youtube.com/watch?v=H7twOZANu1I&feature=g-hist

patoche60


Membre : Régulier
Membre : Régulier
le tout est de savoir comment...lol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 6 sur 7]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum