Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Sychriscar


Modératrice
Modératrice
Le Néon bleu ou Tetra Néon (Paracheirodon innesi), pas si simple !


Coloré, de petite taille et vivant en groupe, le Néon bleu (ou Tétra néon) a toujours suscité l'intérêt du débutant.

Pourtant, malgré sa résistance, il reste un poisson relativement exigeant qui a des besoins précis qu’il faut combler pour qu’il vive correctement et longtemps. Il n’est pas rare de constater le décès de ces poissons dans les 2/3 ans après leur achat, parfois 5 ans mais son espérance de vie est plutôt de 8 à 10 ans.

Il est du genre Paracheirodon et son espèce est Paracheirodon innesi. Il se différencie du Cardinalis (Paracheirodon axelrodi) et du Faux Tetra Néon (Paracheirodon simulans) par les couleurs, la taille adulte mais également les besoins.

Le Cardinalis (Paracheirodon axelrodi) est plus grand (5cm) et a du rouge tout le long du ventre. Il demande au moins 100cm de longueur d'aquarium et une douce, acide, et chaude.
pH 6/6,5, GH 5/6 et T26/27°C.


Le Faux tetra néon ou Simulans (Paracheirodon simulans) se rapproche du Cardinalis mais est généralement plus petit (environ 2,5cm) et possède très peu de rouge. Il peut vivre à partir de 60cm de longueur d'aquarium et nécessite également une douce, acide, et chaude.
pH 6,5, GH 6/8 et T26/27°C.

Les 3 espèces n'ont donc pas les mêmes besoins.
Les Cardinalis et les Simulans ont des besoins approchant et il arrive en milieu naturel que des Simulans profitent d’un banc de Cardinalis pour se fondre dedans ; plus petits, ils sont plus vulnérables, le groupe des Cardinalis les rassurent et leur permet de se dissimuler. Mais nos aquariums étant des environnements plus restreints, il serait compliqué de reproduire harmonieusement cette cohabitation. De plus, de jeunes Simulans pourraient être dominés par les Cardinalis et ne pas parvenir à se nourrir correctement.

Les 3 espèces n'ont pas le même nombre de chromosomes, ils ne peuvent pas se reproduire ensemble.

Il n’est pas hors de portée pour le débutant de bien s’occuper du Néon bleu, encore faut-il connaitre ses besoins et pouvoir y accéder. Quelques généralités et quelques pistes de cohabitations vous sont proposées dans cet article.



LES BESOINS DU NEON BLEU (Paracheirodon innesi)

Mœurs et aquarium idéal
De petite taille, on croit souvent, à tort, que le néon bleu vivra bien à 5/6 individus dans un petit aquarium de 50/60 litres avec des tas d’autres espèces. Or, malgré ses 4cm, il a besoin d’un bon espace de nage, ceci à cause de sa vivacité et pour le rassurer.

Relativement enjoué, une surface au sol de 80cm de longueur par 30cm de largeur est un minimum préférable. Comptez donc au moins 80 à 100 litres pour une dizaine de Néons environ. Les espèces sociales se reconnaissent, les individus ont besoin des uns des autres, Il faut donc toujours opter pour un groupe composé d’individus de la même espèce.

Plantez beaucoup le bac, créez des zones d'ombre. N'hésitez pas à assombrir le bac avec des plantes hautes ou flottantes. Une lumière tamisée met ses couleurs en valeur.


L’eau
Le Néon bleu a d’abord été collecté au Brésil, mais c’est dans les environs d’Iquitos en Amazonie péruvienne qu’il est principalement récupéré pendant longtemps. Il n’a pas le même biotope que Paracheirodon axelrodi, même si leurs exigences sont proches, c’est la T° de l’eau qui les distingue nettement. L’eau où il vit est relativement douce et légèrement acide, elle est également assez fraîche.

Il faut donc éviter une température trop haute qui accélère son métabolisme et le rend plus fragile et surtout le fait vivre moins longtemps. Une température comprise entre 20 et 24°C est idéale pour ce poisson. Viser un GH autour de 5 avec un pH entre 6 et 6,5 lui donnera de belles couleurs. Une filtration sur tourbe permettra de garder une eau douce acide stable et sera très appréciée de ce poisson amazonien vivant naturellement dans des eaux noires.


Nourriture
Le Néon bleu est omnivore à tendance carnivore. Il a une petite bouche, préférez donc de petites nourritures comme les mini granulés pour poissons carnivores. Les nauplies d'artémia sont une excellente nourriture vivante facile à faire.
Variez avec du congelé (artémia, daphnie) et pourquoi pas du lyophilisé, de la nourriture en gelée voire même des légumes pochés de temps en temps.
Le jeûne peut-être positif une fois par semaine .
Ne leur donnez pas de flocons qui les font gonfler et flotter.


Caractère, comportement, particularité
Pacifique, ce poisson fait partie de la famille des Characidés, une hiérarchie va donc s’instaurer dans le groupe. Assez vif, il peut tout à fait poursuivre des alevins ou sembler avoir « un coup de folie ».

Ce petit poisson est malheureusement cardiaque. Un manque de cachettes, des gestes brusques, des cohabitants trop dynamiques, taquins ou agressifs peuvent fragiliser vos Néons bleus voire réduire leur espérance de vie, s’ils ne décèdent pas brutalement d’une crise cardiaque .

Il faut les traiter avec douceur, patience et gestes lents. Un aquarium richement planté offrant des cachettes le rassurera et le rendra moins timide.


La reproduction
Elle est assez difficile, le pH devra se situer autour de 5,5 avec une dureté proche de 0. Si la ponte se provoque facilement dans un bac d'une cinquantaine de litres avec un couple et des plantes touffues, l'élevage des oeufs et des alevins demandent beaucoup d'attention et de précaution, car ils ne supportent pas la lumière.


QUELS POISSONS PEUVENT COHABITER AVEC DES NEONS BLEUS ?

Cette question revient très souvent sur les forums, car ce poisson est très populaire, et encore trop souvent recommandé par les animaleries. Il est pourtant très exigeant et peu recommandé pour débuter. Ses besoins réduisent beaucoup le choix de cohabitants.

- Evitez les poissons dynamiques, très vifs ou taquins, à plus ou moins long terme, cela pourrait stresser vos néons et réduire leur espérance de vie. Attention aux Guppy, Platy, Molly, mais également certains Characidés tel Hyphessobrycon eques (Serpae), le Danio rerio, beaucoup de Barbus comme Systomus tetrazona (Barbus de Sumatra), la majorité des Cobitidés. Et évidemment les poissons rouges ou carpes koï.

- Evitez les poissons d’eau chaude. L’idéal pour le Néon se situe entre 20 et 23° ce qui est relativement frais à long terme pour beaucoup d’espèces. Evitez donc la plupart des Cichlidés, certains Characidés, Corydoras et Loricaridés également. Evitez la majorité des Osphronémidés. Ainsi que les Molly.

- Evitez les poissons d’eau calcaire. L’idéal pour le Néon est un pH entre 6 et 6,5, un GH proche de 5. Evitez donc la plupart des Osphronémidés, les Cichlidés d’Afrique de l’est, de nombreux Poecilidés.

- Evitez les poissons de grande taille qui dévorerait vos Néons même en étant élevés avec eux. Cela comprend les grands Cichlidés, les poissons rouges ou les poissons réputés prédateurs de petits poissons (poisson papillon, etc.).

- Evitez les poissons vivant au milieu si votre aquarium fait moins de 300 litres. Plus ils seront nombreux de leur propre espèce mieux ils se porteront. Résistez à la tentation de multiplier les espèces au milieu en petit ou moyen aquarium, vous défavoriseriez vos Néons. Cela implique une majorité de Characidés et Barbus.


QUELQUES POSSIBILITES

Après avoir listé la plupart des espèces à éviter en priorité, voyons celles qui pourraient cohabiter avec les Néons.

-> Les crevettes et escargots sont des cohabitants pacifiques. Pas de contre-indication exceptées les écrevisses qui pourraient les blesser ou les dévorer.

Neritina et les escargots venant naturellement dans nos aquariums (Physes, Mélanoïdes, etc.)


Caridina multidentata – Red cherry (Neocaridina davidii var. red)



-> Plusieurs espèces de Corydoras apprécieront les températures peu élevées. Pensez que c’est la surface au sol qui compte pour ces dynamiques poissons de fond. Plantes touffues et quelques zones sombres tout en gardant un espace libre pour la fouille du sol leur conviendra bien. Choisissez très judicieusement l’espèce de Corydoras, certaines préfèreront des T° supérieures à 25° comme Corydoras sterbai .

Corydoras paleatus en animalerie et Corydoras schwartzi acclimatés




-> Certains Characidés sont envisageables en bac suffisamment spacieux. Le Tetra fantôme rouge (Hyphessobrycon sweglesi)est un petit poisson d’eau fraiche coloré qui se mariera parfaitement avec un groupe de néons à partir de 200/250 litres. Attention, c’est un poisson exigeant demandant une eau très douce acide (acceptée par les Néons après acclimatation progressive).

Hyphessobrycon sweglesi



-> Certains petits Cyprinidés apprécient l’eau fraiche. Etant donné que ces espèces préfèrent la vie de groupe et sont très timides, comptez toujours au moins une quinzaine d’individus de chaque minimum, ce qui impose un aquarium spacieux, d’au minimum 200 litres. On peut citer principalement Danio margaritatus ou Danio erythromycron.
Regardez également du côté des Microdevario kubotai ou Sawbwa resplendens mais qui est un peu plus vif.

Danio margaritatus et Danio erythromycron


Microdevario kubotai et Sawbwa resplendens



Quelques idées de population avec des espèces compatibles

100 litres (80x30x40)
15 Néons bleus
Une dizaine de Red cherry (reproduction automne)
Quelques Mélanoïdes

120 litres (100x30x40)
15 Néons bleus
10 Corydoras schwartzi

180 litres (100x40x50)
15 Néons bleus
15 Danio margaritatus OU 15 Microdevario kubotai

250 litres minimum (120x40x50)
20 Néons bleus
20 Danio erythromicron OU 20 Sawbwa resplendens

300 litres minimum (150x40x50)
25 Néons bleus
15 Tétra fantôme rouge (Hyphessobrycon sweglesi)

Ces configurations sont données à titre indicatif, l’idéal est évidemment d’avoir un maximum de Néons, il est même très agréable pour eux d’être maintenus en spécifique, sans autres espèces. Un entretien régulier est à prévoir, en comptant 15% de changement d’eau 3 à 4 fois par mois.

L’ESSENTIEL

  • Nécessite au minimum 80x30 de surface, et au minimum 80 litres
  • Lui proposer une eau peu chauffée, où la température ne dépasse pas 24°C à long terme
  • Ne pas le faire cohabiter avec des espèces vives, dynamiques ou de taille supérieure à 6cm
  • Surveiller régulièrement la qualité de l’eau qui doit être douce et acide, pH 6/6,5, GH 5, KH 3 (max)

Reproduction de l’article interdite sans autorisation
Auteur Sychriscar, ainsi que les photos des Corydoras et des Faux Tétra Néon


_________________
Ma chaine YouTube sur l'aquariophilie : Les vidéos de Sychriscar
Les poissons aussi ressentent des choses -> Le sauvetage des Platy !

Sauvetage et bien-être des animaux aquatiques
Bien Débuter En Aquariophilie
http://www.bien-debuter-aquario.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum