Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26default Re: Mon 1er aquarium d'eau de mer le Jeu 29 Déc 2005 - 20:45

exopoismer


Administrateur
Administrateur
salut

je ne te conseille pas d'utiliser les tubes du bâtiment ou ceux que tu utilise au plafond.
Il te faut au minimum au total une valeur de 20000 lux. chaque tube ont une valeur qui varie entre 4000 et 10000 lux suivant les marques.
Je choisirais 2 tubes d'éclairage blanc, 2 bleus, ainsi qu'un tube bleu de nuit qui permet d'avoir un éclairage très léger afin de pouvoir observer les animaux nocturne, peut aussi servir pour allumer et éteindre progressivement l'aquarium afin d'éviter un allumage brutal.
Va faire une visite dans un magasin aquariophile pour avoir un aperçu de ce qui est disponible comme tube pour l’eau de mer. Tu aura ainsi une idée des prix ??. ( entre 18 et 40 euros ) pour tube de 150 cm, sans le réflecteur et balastre.
Je te propose une lecture sur ce lien : http://www.aqua-nat.org/html/recifal/eclairages.html


_________________
Administrateur de ce Forum
Création de site web à moindre coût
http://www.asso-soamp.fr

27default Re: Mon 1er aquarium d'eau de mer le Jeu 29 Déc 2005 - 20:52

exopoismer


Administrateur
Administrateur
Pour ce qui est des perçages de trous dans ton aquarium, il faut d'abord que tu t'arrange pour disposer de tout le matériel nécessaire pour l'équipement de ton bac marin.
Une bonne réflection au départ pour éviter une dépence d'argent inutile.
Prévoir un croquis de ce que tu veux réaliser exactement.
Prévoir les diamétres de tuyaux ( ceci te seront utile pour le perçage de ton aquarium, (sachant qu'il y a d'autres possibilités sans perçage).
Va faire un tour sur les liens qui ont été proposé plus haut.
@+++


_________________
Administrateur de ce Forum
Création de site web à moindre coût
http://www.asso-soamp.fr

28default Re: Mon 1er aquarium d'eau de mer le Ven 30 Déc 2005 - 12:59

oncle


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
ok sa marche!!! en se qui conserne les pompes de brassage?combien et que dois je metre?

29default Re: Mon 1er aquarium d'eau de mer le Sam 31 Déc 2005 - 0:12

exopoismer


Administrateur
Administrateur
salut oncle
La sédimentation de ton bac sera fonction de ton brassage.
En effet, les zones mortes favorisent le dépôt de sédiments (outre les éventuels problèmes d'oxygénation, température, etc ... de cette partie du bac. En effet, un bon brassage doit idéalement garder les sédiments en suspension, pour les faire finir dans la décantation. A toi de trouver le schéma de courant pour obtenir l'effet voulu.
N'oublie pas qu'aucune pompe ne doit être dirigée vers un corail ...
On peut créer des turbulences en dirigeant 2 pompes l'une vers l'autre
De même, on peut alterner des pompes en vis à vis toutes les 6 heures par exemple.
Il va donc te falloir 2 pompes de surface et 2 pompes de fond.
Comme pompe de brassage, je te conseille les turbelles powerhead immergeables. debit 1620 l/h pour la surface.
Et les turbelles stream de 400 à 1000 l/h pour le fond.


_________________
Administrateur de ce Forum
Création de site web à moindre coût
http://www.asso-soamp.fr

30default Re: Mon 1er aquarium d'eau de mer le Dim 1 Jan 2006 - 19:01

oncle


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
g attaquer le bac de décantation il me reste une petite question:
que dois-je utiliser pour faire tenir la mousse quon instale dans le bac??

31default Re: Mon 1er aquarium d'eau de mer le Dim 1 Jan 2006 - 22:33

exopoismer


Administrateur
Administrateur
salut
Il existe du grillage plastique de couleur verte avec des mailles carrées de 5 mm, disponibles dans les magasins de bricolage.
@++


_________________
Administrateur de ce Forum
Création de site web à moindre coût
http://www.asso-soamp.fr

32default Re: Mon 1er aquarium d'eau de mer le Lun 2 Jan 2006 - 19:12

oncle


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
salut!!!!!
on me propose de me donner un aqua de:
long:80
larg:30
haut:43
quand pense tu pour fair le bac de décantation?

33default Re: Mon 1er aquarium d'eau de mer le Mar 3 Jan 2006 - 23:21

exopoismer


Administrateur
Administrateur
superbe, juste ce qu'il faut, il ne te reste plus qu'à coller les séparations pour le grillage qui maintiendra la mousse bleu et prévoir la séparation du bac de décante.
Bon courage


_________________
Administrateur de ce Forum
Création de site web à moindre coût
http://www.asso-soamp.fr

34default Décante... le Jeu 10 Jan 2008 - 19:53

smart


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Bonjour!
Je suis nouveau sur ce site que je viens de découvrir...
Etant actuellement occupé à la contruction de ma décante je trouve le schéma proposé très intéressant !
Ma seule question est quelle est la différence entre ce modele ci et un modele pour aquarium récifal ? Que devrait on ajouter ou retirer pour avoir une décante 'récifale' ?
Merci !!!
Etienne

35default Re: Mon 1er aquarium d'eau de mer le Ven 11 Jan 2008 - 9:52

kix


Conseillère
Conseillère
Bonjour,

Pour répondre à smart, je dirais qu'il s'agit principalement d'une question de biodégradation des déchets organiques et des paramètres de l'eau qui y sont liés.
L'utilisation d'une filtration mécanique permanente avec Perlon, ouates, céramiques ou tout autre support bactérien entraîne avec le temps une montée du taux de nitrates.
En effet, ces matériaux offrent aux bactéries aérobies du cycle de l'azote une grande surface pour s'y multiplier.
Comme en général quand on monte un FO (Fish Only - poissons seulement) on met moins de pierres vivantes, la dégradation naturelle des nitrates produits par les bactéries aérobies est insuffisante. Ce sont les bactéries anaérobies présentes au coeur des pierres vivantes, là où l'oxygène dissout dans l'eau est absent, que cette seconde étape du cycle de l'azote a lieu, terminant ainsi l'épuration biologique naturelle.
De plus, comme la population en poissons est en règle générale beaucoup plus importante qu'en récifal, la pollution l'est tout autant.
Voici en résumé ce qu'il se passe :

Tout tourne autour du cycle de l'azote.
Au départ, les déchets azotés proviennent principalement du métabolisme des poissons (les fèces), des restes de nourriture distribuées, d'animaux qui meurent, etc.
C'est l'ammonium NH4+, qui est le produit final que l'on retrouve dans l'eau. Au pH élevé de nos bacs, il se transforme en ammoniac NH3 qui est très toxique même à de faibles concentrations.
NH4+ + OH- ---> NH3 + H2O
Heureusement pour nous et nos animaux, des bactéries tirent profit de l'ammonium et en retirent ce qui leur est nécessaire pour leur propre métabolisme. On parle ici de nitrification.
Première étape avec Nitrosomonas sp. :
L'ammonium (NH4+) est transformé en nirites (NO2-).
2NH4+ + 3O2 ---> 2NO2- + 2H2O + 4H+
Cette réaction est donc consommatrice d'oxygène (O2) qui est puisé directement dans l'eau.
Deuxième étape avec Nitrobacter sp. :
Les nitrites sont dégradés en nitrates (NO3-)
2NO2- + O2 ---> 2NO3-
Ici aussi, l'oxygène en en jeu.

En résumé : les bactéries aérobies (qui ont besoin de l'oxygène dissout dans l'eau) dégradent l'ammonium en nitrites puis en nitrates.

Et c'est là que le problème se corse.

Ces nitrates peuvent être utilisés à leur tour par les bactéries anaérobies facultatives. Pourquoi "facultatives"? Parce qu'elles sont également capables d'utiliser l'oxygène dissout dans l'eau mais ne commencent à dégrader les nitrates (NO3-) pour en retirer l'oxygène nécessaire à leur respiration cellulaire que lorsque celui-ci se raréfie dans l'eau....C'est-à-dire dans les "profondeurs" des pierres vivantes, sous une importante couche de sable, là où le milieu est anaérobie...
On pourrait simplifier ça en disant que plus l'eau pénètre dans la pierre (poreuse) ou sous le sable par exemple, plus l'oxygène qui y est dissout est consommé par les bactéries et animaux qui y vivent. Donc plus on avance dans les couches, moins il y a d'oxygène et plus les bactéries vont utiliser les nitrates...

Donc là, les nitrates sont "cassés" pour pouvoir en tirer l'oxygène et sont transformés en azote gazeux :
2NO3- ---> N2 (gazeux) + 2OH- + CO2 (réaction simplifiée)

On comprend là (du moins je l'espère) qu'il n'est pas simple pour ces bactéries anaérobies de trouver le milieu idéal où se développer.
D'où l'importance d'avoir assez de pierres bien poreuses et bien vivantes.

Si on ajoute une filtration mécanique faite de mousse bleue, de Perlon, de céramiques ou de tout autre support bactérien, on favorise la colonisation par les bactéries aérobies puisqu'elles vont se développer là où l'eau est bien oxygénée. Bactéries productrices au final des nitrates.
Les bactéries anaérobies étant limitées à des zones particulières du bac, elles seront incapables de se multiplier malgré la présence de "nourriture" sous forme de nitrates.
Et vu la différence de population entre aérobies et anaérobies, il va y avoir un déséquilibre entre production et consommation des nitrates. D'où accumulation de ces derniers...

Cependant, la quantité de pierres vivantes n'est pas le seul élément indispensable pour éviter cette accumulation de nitrates :
- un bon brassage évite la sédimentation de composés azotés (déchets organiques, sédiments) qui conduisent aux nitrates puisque dégradés par les bactéries aérobies qui elles sont aussi présentes à la surface des pierres ou du sable (sur toutes surface colonisable)
- un bon écumeur va enlever ces composés, arrivés tout droit du bac vers la décantation grâce au bon brassage, avant qu'ils ne puissent entrer dans le cycle de l'azote. Le choix d'un bon écumeur adapté au volume et à la future population est crucial pour l'avenir de l'ensemble.
- un nourrissage contrôlé et une population adéquate permet d'éviter une pollution ingérable par les bactéries ainsi que la production des fèces et des déchets qui sont entre autre les premiers à entrer dans le cycle de l'azote (voir début du fil)...
- des changements d'eau réguliers apportent les éléments nécessaires et consommés mais ôtent aussi les nutriments accumulés et qui ne sont pas encore dégradés ou retirés par l'écumeur...
- l'utilisation d'eau osmosée est indispensable car l'eau du robinet contient toujours un taux certain de nitrates-phosphates-silicates-métaux lourds, etc, etc...

Et là on se rend compte que c'est une série de points précis qui permettent le bon équilibre du bac. Un seul est insuffisant et c'est le risque d'accumuler les soucis...

Si en aquarium récifal on fait la guerre aux nitrates, c'est parce qu'ils ont un effet négatif sur les coraux (ralentissement de la croissance, pertes de coloration, etc) et qu'ils favorisent la prolifération des algues filamenteuses indésirables. Souvent, ces algues s'enchevêtrent dans les coraux et les "étouffent".
Dans un aquarium FO, ce sont surtout les nitrites très toxiques pour les poissons qui sont à éviter et donc la filtration mécanique joue son rôle. Les poissons ne sont pas gênés par un taux important de nitrates, ni par un éventuel envahissement d'algues.
Voilà pourquoi on n'utilise pas de filtration mécanique permanente pour un aquarium récifal. Bien entendu, il est possible d'utiliser les masses filtrantes pour éliminer les sédiments mais il faut s'astreindre à changer celles-ci au moins une à deux fois par semaine pour éviter qu'elles ne servent de support bactérien.

J'insisterai sur l'importance de penser son projet en fonction des futurs animaux hébergés.
La maintenance d'anémones demande un système très proche d'un récifal car elles ont besoin d'une eau propre et surtout d'un éclairage important.
De simples tubes néons d'eau douce ne conviendront pas vraiment.
Si l'utilisation de tubes s'impose, il faudra choisir la "nouvelle génération" de T5 (plus fins que les T8 ) dont la qualité lumineuse correspond mieux avec les besoins des coraux.
Un minimum de 1W par litre serait l'idéal.
Enfin le mieux serait l'utilisation de projecteurs hqi, par exemple 3*150 W ou 3*250W car la longueur du bac (170 cm c'est ça?) nécessite trois spots pour couvrir toute la surface.

Dans mon ancien bac, un simple perçage en 40, un passe-cloison et quelques mètres de tuyau pvc suffisaient à amener l'eau du bac récifal vers la décantation. Actuellement dans le nouveau bac il y a une surverse avec un système Durso qui diminue le bruit de la descente d'eau.
Percer la cuve principale est la meilleure chose à faire mais il existe les déversoirs qui jouent le même rôle.

Kix.

36default Re: Mon 1er aquarium d'eau de mer le Ven 11 Jan 2008 - 14:44

smart


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
merci de ta réponse extremement complete !!!!
Si je comprends bien, pour une décante récifale, je peux m'inspirer du schéma mais je supprime le perlon et les mousses ou je les cahnge ou moins chaque semaine...
Est ce correct ? As tu un schéma plus 'récifal' a proposer?
Merci encore !
Etienne

37default Re: Mon 1er aquarium d'eau de mer le Ven 11 Jan 2008 - 15:17

kix


Conseillère
Conseillère
Oui, tu peux t'inspirer du shéma proposé en évitant d'y consacrer un compartiment destiné aux masses de filtration.
Par exemple ma décantation est composée de quatre compartiments simples :
- le premier (à gauche) : +/- 10cm de large dans lequel arrive l'eau en provenance du bac.
- le second : +/- 12cm de large (rempli actuellement de pierres vivantes) dans lequel l'eau transite de bas en haut. Celui-ci n'est séparé du premier compartiment que par une cloison qui s'arrête à environ 5cm du fond. C'est là, entre le premier et le second compartiment que s'accumulent une grosse partie des sédiments.
- le troisième, le plus grand, dans lequel est placé l'écumeur. L'eau s'y écoule depuis le second compartiment grâce à une cloison plus basse que celle qui sépare le premier du second. Là aussi les sédiments se déposent car le mouvement de l'eau est très faible.
- le quatrième, à niveau variable où est placée la pompe de remontée (niveau variable ==> osmolateur).

Ainsi, trois cloisons sont nécessaires pour faire le circuit d'eau qui est généré par la pompe de remontée.
Une fois qu'elle est mise en route, l'eau de la décantation est refoulée vers l'aquarium. Le niveau d'eau y monte donc pour atteindre la hauteur de la surverse ou du simple passe-cloison. A ce moment-là, l'eau redescend vers la décantation et le circuit est complet.
Quand on arrête la pompe de remontée, le niveau de l'eau dans l'aquarium est toujours supérieur de quelques cm/mm à celui de la descente et il faut donc prévoir une décantation capable de se remplir sans déborder en cas d'arrêt non désiré de la pompe (coupure de courant).

Voici une photo de l'ensemble avec la décantation dessous où de gauche à droite on voit le parcours de l'eau grâce aux cloisons...




Dedans, il n'y a aucune masse de filtration, juste les pierres vivantes qu'on a récupérées lors du transfert et qui étaient en trop.
L'écumeur est dedans, ainsi que le chauffage et le système d'osmolation pour contrôler l'évaporation au niveau du quatrième compartiment où est la pompe de remontée.

Kix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum