Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Sychriscar


Modératrice
Modératrice
BIEN MAINTENIR LE GUPPY (Poecilia reticulata)

Le Guppy est un poisson très populaire à la reproduction facile très abondante.
Mais quels sont ses besoins et est-il vraiment le poisson idéal pour débuter ?
Quels poissons peuvent cohabiter avec lui ?


Cette fiche résume des généralités de maintenance sur le Guppy et vous offre une vue générale des poissons compatibles. Elle n'est bien sûr pas exhaustive : vous trouverez une petite liste de poissons possibles avec des Guppy parmi les plus communs.


LES BESOINS DU GUPPY

L'eau

Il est peu exigeant sur la qualité de l’eau après acclimatation. Attention, leur résistance varie beaucoup selon l'origine de la souche, les individus d’animalerie sont en général beaucoup plus fragiles et sensibles aux maladies, nous vous déconseillons d’y acquérir vos animaux.

L’acclimatation du Guppy est importante malgré qu’il ne soit pas considéré comme un poisson très sensible. Pensez que « l’acclimatation » inclue aussi une période plus ou moins longue suivant leur arrivée chez vous, on recommande vivement de toujours faire une quarantaine pour observer les poissons et prévenir le moindre souci. Si vous n’avez pas d’aquarium en plus pour les isoler convenablement, une fois qu’ils seront chez vous, il est recommandé de compter un bon mois de surveillance sans ajouter d’autres poissons.

Quelques conseils pour que l’arrivée dans votre aquarium se passe bien : si vos Guppy sont transportés dans un sac de transport, une fois chez vous, éteignez la lumière de votre aquarium, plongez le sac contenant vos Guppy pour que les températures se rapprochent. Puis ouvrez le sac ajoutez-y un demi verre d’eau venant de votre aquarium toutes les 5 minutes pendant 30 à 45 minutes environ (ou jusqu’à ce que le sac soit plein).

Ensuite, soit vous pêchez vos poissons du sac pour les intégrer à votre aquarium, soit vous videz en douceur le sac dans un seau et vous pêchez délicatement vos poissons pour les intégrer dans votre aquarium. Il est préférable de ne pas mettre l’eau du sac dans votre aquarium.

Rallumez la lumière 10 à 15 minutes après et ne nourrissez pas avant le lendemain. Si tout s’est bien passé, ils devraient se montrer dès le lendemain (voire le soir même) vifs et enjoués. Ils devraient aussi être curieux à votre approche.

L’eau idéale pour les Guppy est neutre et mi dure c'est-à-dire avec un pH vers 7 et un GH entre 7°d et 15°d. On peut tout à fait les maintenir en eau douce (GH inférieur à 7°d) après les avoir progressivement habitués (profiter des changements d'eau hebdomadaires pour adoucir progressivement l'eau). Certaines souches de Guppy sont bien plus sensibles, mais méfiez-vous toujours des variations brusques de paramètres ou des extrêmes.

Niveau température, les Guppy sont assez larges à court terme mais une eau stable à 24 / 25°C est préférable. Mieux vaut éviter de rester en dessous de 23°C ou au-dessus de 26°C sur le long terme.
Il a besoin d’une eau bien oxygénée : prévoyez une plantation touffue (aide à l’oxygénation de l’eau) et une filtration efficace adaptée au volume de votre aquarium. Le bulleur n’est pas nécessaire en aquarium planté.


Aquarium et mode de vie

Aquarium idéal pour la maintenance de Guppy

La taille d'aquarium minimale recommandée est de 100 litres. Plus petit risque d'être trop étroit, il ne faut pas oublier que ce poisson est vif, dynamique et que sa reproduction est envahissante, mieux vaut lui offrir de l’espace pour éviter du stress inutile.
A partir de 80 x 30 x 40 pour 1 à 2 harems de Guppy adultes sans compter les futurs alevins est une bonne base.



Il vit en harem soit au moins 3 femelles par mâle , les Guppy ne sont pas solitaires et ne vivent pas en couple (risque d'épuisement de la femelle). La maintenance d’un seul sexe est délicate et n’est pas recommandée.

Il a besoin d'une alimentation variée. C'est un omnivore qui mangera de tout. Attention à ne pas le gaver. Prévoir des granulés comme nourriture principale avec en complément du congelé, des pastilles, des légumes pochés, etc.


Et en extérieur ?

Il est possible de maintenir le Guppy en extérieur en France à la belle saison. C’est le candidat idéal pour débuter dans le poubellarium pour poissons tropicaux.

Soyez prudents : l’introduction de Guppy achetés récemment en animalerie n’est pas garantie de succès. Plus fragiles et sortant souvent d’élevages aseptisés, ils risquent de ne pas apprécier les passages dehors. Vous aurez davantage de succès avec les Guppy venant d’aquariophiles.

Guppy en poubelle extérieure

Il est possible de le sortir dès mai/juin si les températures sont clémentes. Il ne peut en revanche pas passer toute l’année en extérieur dans nos latitudes (avec un doute pour le sud de la France où il serait présent dans certains cours d’eau).

Cliquez ici pour en savoir plus sur le poubellarium

Un mot sur la reproduction


Il est important de comprendre que le Guppy est un poisson particulièrement envahissant. En effet, chaque femelle peut accoucher chaque mois (selon sa taille, son âge, sa santé, etc.) de plusieurs dizaines d'alevins, tous autonomes dès la naissance. Il n'est pas recommandé d'isoler les petits, un aquarium bien planté convient très bien pour garder en vie une bonne partie des alevins.

Attention au "pondoir" qui stresse énormément la femelle et qui ne convient pas pour la croissance des alevins (manque d'espace, mauvaise circulation de l'eau, pollution qui s'accumule, etc.).

Ce poisson pourtant résistant est devenu aujourd'hui assez fragile. Il a longtemps été considéré comme un poisson convenant bien au débutant mais son élevage intensif l'a énormément fragilisé. Consanguinité, sélection à outrance, antibiotiques et/ou sel l’ont rendu difficile à acclimater voire à garder en vie plus de 6 mois. Il est préférable de d’adopter ses poissons chez des particuliers.


BIEN CHOISIR LES COHABITANTS

Le choix des espèces de poissons pour cohabiter avec des Guppy va dépendre de critères à toujours prendre en compte :

* La taille de l’aquarium
Il faudra bien sûr que la (ou les espèces) voulue(s) puisse(nt) aussi s’épanouir dans votre bac, que ce soit au niveau des dimensions ou du volume.

* La qualité de l’eau et la température
Les Guppy sont peu exigeants ce qui n’est pas le cas de toutes les espèces. La qualité de votre eau et votre motivation vont beaucoup jouer sur le choix d’espèces envisageables avec vos Guppy. Pensez que les Guppy préfèrent 24 / 25°C ainsi qu'une eau plutôt neutre.

* L’agencement
Un aquarium planté convient bien à des Guppy. Mais pour certaines espèces, il faut prévoir un décor plus ou moins particulier. Renseignez-vous bien sur les besoins de vos favoris pour éviter de vous tromper.

* Et évidemment, il faut que les cohabitants soient compatibles avec les Guppy eux-mêmes.


Quelques poissons INCOMPATIBLES avec les Guppy, à EVITER absolument :

- Evitez les poissons d’eau froide ou d’eau très chaude
Le Guppy (d’animalerie) est à l’aise vers 24 / 25°C mais n'apprécie pas les extrêmes. Evitez de le faire cohabiter avec des poissons nécessitant moins de 23°C ou plus de 26°C car vous risquez de fragiliser vos Guppy ce qui provoque des maladies.
Les poissons d’eau fraîche comme les Danio, les Gastromyzon et espèces proches, les Néons bleus, les Tanichthys préfèrent une eau à moins de 23°C ce qui n’est pas l’idéal pour des Guppy sur le long terme.
Les poissons d’eau très chaude comme les Discus, certains Loricaridés nécessitant plus de 28°C minimum ne seront pas non plus compatibles à long terme : l’espérance de vie de vos Guppy pourrait en être raccourcie.

- Evitez la cohabitation avec des poissons d’eau saumâtre
Même si le Guppy est résistant, vivre en permanence dans de l’eau salée n’est pas bénéfique pour sa santé et le rend dépendant de cette eau (difficile de le réadapter à l'eau douce). Mieux vaut ne pas tenter la cohabitation avec des Poissons abeille ou bourdon, Chanda ranga, Périophtalmes, certains Tetraodon, etc.

- Evitez la cohabitation avec des poissons d’eau très calcaire ou d'eau très douce
Les Guppy sont larges mais pas au point de supporter des extrêmes. Evitez un pH supérieur à 8 et/ou un GH supérieur à 18°d. A l’inverse, pensez à avoir un pH supérieur à 6 et un GH supérieur à 4°d. Il est vivement déconseillé de les faire cohabiter avec des poissons d’Afrique de l’est d'eau très calcaire (Cichlidé africains des grands lacs Malawi ou Tanganyika) ou des poissons d’Amérique du sud exigeants ou sauvages préférant l'eau très douce très acides (certains Cichlidés, certains Characidés, etc.)

- Evitez en général les poissons de surface
Les Guppy se nourrissent et vivent surtout en surface : suivant la taille de l'aquarium, préférez leur laisser cette zone rien que pour eux.
On évitera donc les Danio et Tanichthys encore une fois mais aussi les Nannostomus, les poissons hachettes, les Osphronémidés (Colisa, Gourami, Betta), etc. Opter pour une espèce de même niveau peut être délicat : prenez en compte votre volume, votre longueur d’aquarium et vérifiez si la qualité de l’eau et le caractère des poissons sont compatibles avec les Guppy.

- Evitez la cohabitation avec les autres "Guppy", principalement Poecilia wingei ou les Endler’s, et en général avec tous les poissons assimilés Guppy : il y a un risque de croisement, (hybridation) qui est peu recommandé (disparition des espèces, malformations, stérilité, etc.). Si jamais vous les avez mélangé, ne diffusez pas leur progéniture.

- Evitez de prendre plusieurs espèces prolifiques
Si votre bac est petit ou moyen, évitez de prendre des poissons aussi prolifiques que les Guppy car vous risquez de vous retrouver en surpopulation très rapidement. La cohabitation avec des Platy, Xipho, Molly, etc. n'est envisageable qu'en bac très spacieux sans quoi vous serez vite envahi.

- Evitez de placer des poissons cardiaques ou qui stressent facilement
Des poissons sensibles au stress risquent de ne pas apprécier la présence de Guppy et ils risquent de devenir plus sensibles aux maladies (même si ça ne se voit pas) car les Guppy sont vifs, dynamiques et toujours en mouvement. Evitez Gourami perlés, Néons bleus, Microrasbora et Silure de verre qui sont des poissons sensibles voire timides préférant les bacs calmes. Attention aussi à certains petits australo-guinéens qui peuvent être stressés par l’énergie des Guppy et qui pourraient les empêcher de se nourrir.

- Evitez de les mettre en présence de gros poissons
Ils dévoreront vos Guppy ou les stresseront. Principalement les grands Cichlidés (qui dévoreraient ou blesseraient vos Guppy) comme les Scalaires et les Cichlidés africains (les comportements ne sont pas compatibles ni le décor du bac).

- Evitez les poissons agressifs, taquins ou instaurant une hiérarchie
Les Guppy risquent des blessures, d’être attaqués ou d'avoir leurs nageoires abîmées. Certaines espèces de Characidés et certains petits Cyprinidés sont un risque ! Ils peuvent être taquins à différents degrés (certains plus que d’autres). Les poissons taquins comme les Barbus de Sumatra (Puntius tetrazona), Serpae (Hyphessobrycon eques) et Veuve noire(Gymnocorymbus ternetzi) peuvent déchiqueter les nageoires de vos poissons.
Le Combattant (Betta splendens) (mâle ou femelle) doit vivre seul, il n’a pas vocation à cohabiter avec d’autres espèces, encore moins voilées, colorées et dynamiques comme le Guppy.
Le Labeo bicolor (Epalzeorynchus bicolor) risque de poursuivre vos Guppy. Il les stressera, tout comme l'Epalzeo (Epalzeorynchus kallopterus), le Crosso ou le Gyrino (Gyrinocheilus ayimonieri).
Evitez aussi la cohabitation avec des Botia qui peuvent être taquins et être tentés de poursuivre les petits poissons ou les poissons voilés.


QUELQUES POSSIBILITES

Voici quelques espèces compatibles avec les Guppy. La qualité d’eau demandée par l’espèce est précisée. Attention à ne pas toutes les mélanger, toutes n’ont pas les mêmes besoins.

* Les crevettes et les escargots sont les cohabitants les plus adaptés.

A partir de 100 litres
Neritina et Caridina multidentata


Pas de contre-indication particulière, évitez en revanche les écrevisses qui pourraient blesser vos Guppy. Une prédation peut avoir lieu sur les jeunes crevettes mais un bac touffu bien planté compensera la gourmandise des Guppy. Les crevettes sont pour la plupart grégaires, à intégrer par dizaine au minimum.


* Certains Apistogramma

A partir de 100 litres (80 x 30 de surface au sol), pH 7 et GH autour de 7
Apistogramma borellii


A partir de 250 litres (120 x 40 de surface au sol), pH 7/7,5 et GH autour de 10
Apistogramma cacatuoides


Pour les deux espèces, prévoir un couple ou un harem (1 ou 3 femelles suivant la taille du bac). Attention à l’agencement de l’aquarium : des cachettes, zones sombres, cavernes grâce à des noix de coco et de nombreuses racines sont fondamentales.
Evitez les Apistogramma au fort caractère comme Apistogramma agassizi, les individus d’origine sauvage (sauf le cacatuoides qui vit bien en eau légèrement calcaire) ou demandant une eau très douce et très acide comme Apistogramma caetei.


* Certains Callichthyidés et autres poissons à barbillons
Ces poissons de fond préfèreront un aquarium large et long. Ils doivent toujours vivre en groupe d’au moins 6/8 individus. Pensez aux plantes touffues, à quelques zones sombres, à un sol non coupant et à une eau proche de la neutralité voire douce et légèrement acide.

[2,5/3,5cm] A partir de 100 litres (80 x 30 de surface au sol), pH 6,5 et GH 6
Aspidoras pauciradiatus


Corydoras pygmaeus, Corydoras hastatus, Corydoras habrosus



[4/5cm] pH 7 et GH 7
Corydoras schwartzi


[5/6cm] A partir de 120 litres (100 x 30 de surface au sol), pH 7 et GH 7
Corydoras trilineatus, Corydoras julii


[7/8cm] A partir de 250 litres (120x40 de surface au sol), pH 7 et GH 10
Corydoras aeneus, Corydoras paleatus


[10/12cm] A partir de 180 litres (100x40 de surface au sol), pH 6,5/7 et GH 7
Pangio kuhli



* Certains Loricaridés sont possibles, à choisir judicieusement selon l'aquarium

A partir de 120 litres (100x30 de surface au sol), pH 7 et GH 8
Groupe de Panaqolus maccus


A partir de 250 litres (120x40 de surface au sol), pH 7 et GH 10
Couple ou harem Ancistrus sp.


[Les Pleco sont absolument à éviter, la plupart deviennent très grands et n’ont pas leur place dans les aquariums inférieurs à 1 000 litres].


* Certains Poecilidés suivant la taille du bac
D’autres Poecilidés plus rares sont possibles, renseignez-vous bien sur leurs besoins et attention à la reproduction. Pensez à ne pas mélanger plusieurs espèces de « Guppy » (pas de endler ou de Guppy sauvage) avec des Poecilia reticulata d’élevage.

A partir de 150 litres, pH 7,5 et GH autour de 12
Un harem de Platy (Xiphophorus maculatus)


A partir de 250 litres, pH 8 et GH 15 minimum
Un harem de Molly (Poecilia sphenops)



* Certains Characidés sont également possibles.
Attention à choisir judicieusement l’espèce de Characidés. La plupart peuvent se révéler taquins et abimer les nageoires des mâles mais certains sont suffisamment paisibles pour cohabiter harmonieusement avec eux. Attention, comme dit précédemment, aux Characidés timides ou cardiaques qui n’apprécieraient pas l’énergie des Guppy.

A partir de 100 litres, pH 6,5 et GH 6
Paracheirodon simulans


A partir de 120 litres
Pristella maxillaris, pH 7 et GH 8


Néon noir (Hyphessobrycon herbertaxelrodi), Néon rose (Hemigrammus erythrozonus), pH 6,5 et GH 8


Feux de position (Hemigrammus ocellifer), Tetra joli (Hemigrammus pulcher), pH 7 et GH 8


Cardinalis (Paracheirodon axelrodi) pH 6,5 et GH 6


A partir de 200 litres, pH 7 et GH 8
Tetra citron (Hyphessobrycon pulchripinnis)



Pour conclure

- Choisissez vos Guppy avec soins, évitez les animaleries et évitez l’achat, favorisez les adoptions
- Comptez toujours au minimum 3 femelles pour 1 mâle Guppy.
- L’aquarium doit faire au moins 100 litres, êtres cyclé et planté pour bien les accueillir.
- L’acclimatation est importante : elle doit être douce, ni trop longue, ni trop rapide.
- Prévoyez une population équilibrée et des cohabitants compatibles avec vos Guppy (caractère, taille, qualité d’eau).
- N’oubliez pas la reproduction excessive du Guppy, évitez le pondoir.

Reproduction de la fiche interdite sans autorisation
Auteur Sychriscar


_________________
Ma chaine YouTube sur l'aquariophilie : Les vidéos de Sychriscar
Les poissons aussi ressentent des choses -> Le sauvetage des Platy !

Sauvetage et bien-être des animaux aquatiques
Bien Débuter En Aquariophilie
http://www.bien-debuter-aquario.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum