Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default En dernier recours, l'euthanasie le Mar 20 Déc 2011 - 13:03

salvanah


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Bonjour,

Je me suis aperçue à plusieurs reprises que beaucoup de personnes ne savent pas comment euthanasier un poisson. Afin d'éviter le renouvellement incessant des même bêtises, voilà une synthèse des différentes méthodes existant.
Je ne reviendrais pas sur le "quand euthanasier un poisson ?" qui à mon avis est sujet à débat. Le but est qu'après avoir lu cet article vous sachiez comment le faire au mieux.

I.Les mauvaises méthodes

remarque : si je parle de ces méthodes c'est parce que j'ai lu que des personnes les utilisaient...

  • L'asphyxie (mauvaise méthode)

Cette méthode consiste à laisser le poisson hors de l'eau jusqu'à ce qu'il meure d'asphyxie. Pourquoi cette méthode est-elle mauvaise ? Le poisson met longtemps à mourir, empêchez-vous de respirer 1 minute et vous devriez remarquer que ce n'est pas des plus agréable.

  • Le grand plongeon dans les toilettes (mauvaise méthode)

Pas besoin de description, je crois que tout le monde voit ce dont il s'agit... Alors là j'aimerai bien qu'on m'explique d'où provient cette idée saugrenue selon laquelle un poisson mis dans de l'eau va mourir. Certes, je doute que l'eau des WC ait les même paramètres que son bac, la chasse d'eau et le passage dans les tuyauterie ne doivent pas non plus être des plus désagréable, mais j'ai du mal à voir de quoi pourra mourir le poisson si ce n'est d'une maladie, d'un choc contre un tuyau, éventuellement dévoré par un autre poisson lâché là, ou alors tué par les produits utilisés au centre de traitement des eaux. Bref, hormis faire disparaître le problème de nos yeux, cette méthode n'apporte strictement rien. Elle est aussi (voir moins) efficace que de laisser le poisson dans l'évier pendant qu'on fait la vaisselle.

De même, ne jetez pas vos poissons morts dans les WC. Les WC ne sont pas des poubelles, et l'eau utilisée pour virer nos déjections est ensuite traitée pour être réutilisée. Pourquoi la salir inutilement ? Un poisson mort ça va à la poubelle (ou mieux : dans un compost) mais pas dans les toilettes.

  • L'ébullition (mauvaise méthode)

Consiste à faire bouillir de l'eau puis à y jeter le poissons. Ou à faire bouillir de l'eau avec le poisson déjà dans la casserole. Dans les deux cas, je n'aimerai pas être à la place du poisson. La mort est loin d'être instantanée, et elle est douloureuse.

  • La congélation (mauvaise méthode)

Plusieurs procédés : mettre le poisson au congélateur, ajouter des glaçons à l'eau du poisson, etc. Le poisson fini par mourir lentement d'hypothermie (sortez dehors quelques minutes nu en plein hiver pour vous faire une idée d'à quel point c'est agréable), tout en étant brûlé par le froid (roulez vous nu dans la neige pour avoir une idée). Bref, lent et douloureux, aucun intérêt.

  • Le bain d'eau de javel (mauvaise méthode)
Consiste à mettre le poisson dans de l'eau de javel. Très mauvaise méthode car l'eau de javel brûle les branchies du poisson, ce qui ne dois pas être des plus indolore.

II.Les méthodes acceptables mais barbares

  • La collision (méthode acceptable mais barbare)
Consiste à lancer le poisson contre un mur, l'écraser avec ses pieds ou avec autre chose. Règle 1 : mettre le poisson dans un sac avant toute chose. Ceci dit, ça reste dégoutant d'avoir du poisson écrasé... Il est important que le choc soit violent, sinon le poisson ne sera pas tué sur le coup. Cette méthode étant particulièrement barbare, les âmes sensibles préfèreront s'abstenir de l'utiliser. Et je les comprends...


  • La décapitation (méthode acceptable mais barbare)
Consiste à couper la tête du poisson au dessus des branchies à l'aide d'un hachoir, couteau ou d'une paire de ciseaux. Encore une fois les âmes sensibles préféreront s'abstenir. La coupe doit être rapide (je proscrirai donc l'utilisation de ciseaux) et précise (attention à ne pas couper la queue du poisson plutôt que sa tête).

III.Les meilleurs méthodes

  • Les clous de girofle frais (bonne méthode)
Cette méthode consiste à faire bouillir une dizaine de clous de girofle dans un litre d'eau. Une fois l'eau refroidie, ajouter le poisson à la solution. L'essence de clou de girofle à faible dose est un anesthésiant pour les poissons, à forte dose ils en se réveillent plus.

Attention à l'utilisation de clous de girofles qui ne seraient pas frais (donc moins chargés). Pour vérifier cela, je cite :
"une astuce pour savoir si ils sont encore bon ou pas, tu les fait tremper dans de l'eau si ils flottent à a verticale ils sont bon, à l'horizontale ils sont foutu (ou c'est l'inverse, compare pour être sur)"

Vous verrez votre poisson arrêter de respirer assez rapidement. Pour ceux qui auraient peur qu'il se réveille, vous pouvez compléter par une des méthodes barbares vues ci-dessus.

  • L'essence de clou de girofle (bonne méthode)
Même principe que ci-dessus. L'essence de clou de girofle se trouve aisément en pharmacie. Environ 5 gouttes pour un litre d'eau suffisent. Il faut faire attention à mélanger l 'eau et l'essence en secouant fortement AVANT d'introduire le poisson. Ensuite on observe la même chose que pour les clous de girofle frais.
Il est possible d'ajouter encore 3 gouttes d'essence de clou de girofle une fois que le poisson est endormi, pour être sûr qu'il ne se réveille pas.

  • L'euthanasie chez un vétérinaire (bonne méthode)
Le vétérinaire est tout a fait habilité à effectuer ce genre de geste. A moins d'être totalement stupide il ne devrait pas vous rire au nez. Attention cependant, l'euthanasie représente un coût qui vous sera facturé.

note : toutes ces informations étaient disponible sur ce forum où sur d'autres,
je n'ai fait que les regrouper afin de faciliter la tâche aux
flemmards.


Voilà, n'hésitez pas à me faire part de vos remarques.



Dernière édition par salvanah le Mar 20 Déc 2011 - 16:01, édité 1 fois

http://salvanah.blogspot.com

2default Re: En dernier recours, l'euthanasie le Mar 20 Déc 2011 - 13:24

julien44


Membre : Accro
Membre : Accro
pour la colision je trouve ça beaucoup barbare et je pense pas qu'il y en a beaucoup qui font ça

3default Re: En dernier recours, l'euthanasie le Mar 20 Déc 2011 - 13:26

julien44


Membre : Accro
Membre : Accro
mais autrement tres bon sujet j'en suis sur qu'ils y en a pleins qui ne savent pas comment faire (moi ##06 )

4default Re: En dernier recours, l'euthanasie le Mar 20 Déc 2011 - 13:28

Betta-Ct


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Perso moi sa sera le grand plongeon dans les WC, les autre me paraissent très barbare

5default Re: En dernier recours, l'euthanasie le Mar 20 Déc 2011 - 13:55

Jean-Baptiste


Membre : Accro
Membre : Accro
moi c'est un gros coup sur la tete...

6default Re: En dernier recours, l'euthanasie le Mar 20 Déc 2011 - 15:56

salvanah


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@Betta-Ct a écrit:Perso moi sa sera le grand plongeon dans les WC, les autre me paraissent très barbare

L'essence de clou de girofle ça te paraît barbare ? Les WC, je trouve ça non pas barbare mais stupide.

http://salvanah.blogspot.com

7default Re: En dernier recours, l'euthanasie le Mar 20 Déc 2011 - 16:19

julien44


Membre : Accro
Membre : Accro
+1 pour salvanah



le pauvre en plus quand il passe dans les toilette il ne sera meme pas mort

8default Re: En dernier recours, l'euthanasie le Mar 27 Déc 2011 - 11:56

ange dechu


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@salvanah a écrit:
[*]La collision (méthode acceptable mais barbare)
[/list]Consiste à lancer le poisson contre un mur, l'écraser avec ses pieds ou avec autre chose. Règle 1 : mettre le poisson dans un sac avant toute chose. Ceci dit, ça reste dégoutant d'avoir du poisson écrasé... Il est important que le choc soit violent, sinon le poisson ne sera pas tué sur le coup. Cette méthode étant particulièrement barbare, les âmes sensibles préfèreront s'abstenir de l'utiliser. Et je les comprends...

Jeter contre un mur tu peut oublier. Je vais perfectionner cette méthode, parce que jeter un poisson contre un mur revient -pour moi- à le priver d'oxygène jusqu’à le tuer d'un gros coup. C'est rare d'exploser un poisson d'un seul coup sur un mur.

Envelopper le poisson dans un chiffon (il ne glissera pas, et les plus sensible ne verront pas sa bouille ensanglantée). Ensuite frappez son crâne contre une pierre/un objet angulaire. Cela aura pour effet de lui briser la nuque d'un coup sec. Attention cependant: une fois sortie de l'eau, fracasser le directement: si vous traversez le jardin, etc etc, cela revient à de l’asphyxie. Si vous ne frappez pas assez fort, vous l’assommerez et celui-ci s'asphyxiera également.

9default Re: En dernier recours, l'euthanasie le Mar 3 Jan 2012 - 13:28

elo12360


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
un peu clocasse comme sujet, mais j'utiliserai la méthode des clous de girofle bouilli dans l'eau!!!c'est la moins barbare!!! merci pour ce sujet

10default Re: En dernier recours, l'euthanasie le Mar 3 Jan 2012 - 14:34

cab65


Membre : Accro
Membre : Accro
Bonjour,

L'euthanasie a déjà fait l'objet de nombreux topics qui n'ont abouti à aucune issue ni même aucun compromis.

Un de ces topics a été fermé au terme de 7 pages stériles.


Et voila que ça repart !

Je vais donc vous poster le passage que j'avais écrit à ce moment-là :



L'euthanasie


Vous parlez depuis quelques pages de la durée du passage de vie à trépas d'un poisson que l'on a choisi de tuer.

Si vous avez décidé de cette extrémité, c'est que cet animal est atteint soit par une pathologie irréversible, le plongeant dans d'importantes souffrances, soit par un handicap qui altère sa mobilité et/ou ses fonctions physiologiques, les deux cas rendant sa condition insupportable à votre regard.

Alors que le poisson est malade et agonise depuis plusieurs jours, qu'il a subit très certainement un acharnement thérapeutique (médicaments successifs, posologies agressives ...) vous faites un pataquès pour 1, 2 ou 3 secondes de souffrance supplémentaire ?


Vous avez choisi de le tuer ! Et c'est souvent la seule chose à faire car il souffre le martyre ! Alors 1, 2 ou 3 secondes de plus ....




cab65

http://cab65.unblog.fr/

11default Re: En dernier recours, l'euthanasie le Mar 3 Jan 2012 - 15:47

auxia


Modératrice
Modératrice
Bonjour


Apparemment l'essentiel a été dit, je verrouille avant que ça parte dans tous les sens.


_________________
AquaManiaK
http://www.aquamaniak.over-blog.com
http://www.aquamaniak.over-blog.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum