Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Racine et augmentation des duretés le Dim 4 Mar 2012 - 15:26

amarth


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Salut à tous,

Je constate que j'ai une racine (mangrove je pense, voir ci-dessous) qui augmente le KH et le GH de l'eau.

Je précise que cette racine a été achetée dans un magasin d'aquariophilie tout ce qu'il y a de plus classique.

En fait je m'en suis rendu compte un peu par hasard en la retirant de mon bac (180l net): en effet j'avais toujours eu (depuis quelques mois, avril 2011 mise en eau) des problèmes pour descendre les duretés de mon bac (surtout le KH d'ailleurs), et je pensais que le coupable était le deponit mix, ayant lu que celui-ci avait tendance à relarguer parfois des carbonates coupables de l'augmentation du KH.(en plus je l'avais testé à l'HCL et il moussait...)

Il se trouve donc qu'après avoir retiré cette racine, je remarque que les duretés augmentent beaucoup moins rapidement (je contrôle aussi avec un conductivimètre et là c'est encore plus visible...)

Je décide donc de couper un petit bout de cette racine pour le plonger dans de l'eau osmosée (donc KH=0, GH=0,conduct=15µS/cm)
Le verdict 15 jours plus tard : KH=3, GH=2, conduct=120 !!! ##17

Cette racine est donc coupable de l'augmentation des duretés !!!

Avant de la mettre dans mon bac je ne l'avais pas bouillie, trop grande et puis la coloration de l'eau ne me gênais pas. Par contre je l'avais laissé tremper pendant trois semaines dans de l'eau du robinet (KH=4 et GH=8,conduct=320 µS:cm)

A-t-elle capté certains ions au moment du trempage ou était-t-elle "chargée" déjà avant ?

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous déjà vu ce phénomène ?
Merci ! ##27


2default Re: Racine et augmentation des duretés le Jeu 8 Mar 2012 - 20:51

amarth


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Je fais un p'tit UP, merci ! ##27

3default Re: Racine et augmentation des duretés le Jeu 8 Mar 2012 - 21:31

uraz844


Modérateur
Modérateur
Ca me surprend mais il faut se rendre à l'évidence, soit elle a trempé avant dans de l'eau minéralisée, soit elle s'est chargé chez toi...
Pour ma part cela ne m'est jamais arrivé...


_________________
Je sais, je suis un psychopathe.

Rejoignez le FAPP!

4default Re: Racine et augmentation des duretés le Ven 9 Mar 2012 - 2:49

HansTrapp68


Membre : Accro
Membre : Accro
Salut Amarth,

Je rejoins l'avis d'Uraz... ça ne devrait pas être perceptible dans le bac.

Des tanins, je veux bien que la racine relargue mais de la dureté ?

Mais bon, ton expérience factuelle et formelle semble prouver le contraire (super par ailleurs, fallait pousser le bouchon).

Maintenant, je ne sais pas. Est-ce qu'un arbre poussant par exemple dans un sol très calcaire pourrait emmagasiner des minéraux ?

Autre explication: la technique de chauffage industrielle ?

Tu as bien utilisé de l'eau osmosée pour ton expérience ? Sinon, l'augmentation des duretés pourrait s'expliquer par évaporation.

Bref, plus de questions que de réponses... mais je n'ai jamais constaté rien de tel non plus...

T'en as d'autres des problèmes du même genre ?
... lol ##17
a+

http://kastel.elsass.free.fr/

5default Re: Racine et augmentation des duretés le Ven 9 Mar 2012 - 22:59

amarth


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Merci à vous pour vos commentaires, d'ailleurs en vous lisant, y'a un truc qui a tilté et qui m'a mis sur la voie. ##27
En effet, en cherchant un peu j'ai trouvé un début de réponse sur le site de Véronique Ivanov dans la rubrique "décors" :

http://www.ivanov.ch/decor.html

Je cite : "Les racines de mangrove proviennent de milieux saumâtres, où selon les saisons, et selon les marées, l'eau est régulièrement salée puis douce. Ces racines contiennent du sel, même si elles ont souvent été rincées avant d'être commercialisées. Une longue ébullition permet de les nettoyer , et de les désaler partiellement : elles ne flottent généralement pas."

CQFD ##06 !

Donc tout cela est bien logique finalement, ce que je trouve étonnant c'est que le phénomène est très peu relaté dans les forums, et personnellement, je n'avais jamais rien lu à ce sujet !

Je vais donc faire bouillir un bout de cette racine et vérifier qu'elle est bien dessalée pour aller au bout de l'expérience.

HannsTrapp : tu peux développer sur "la technique de chauffage industrielle" ?

Merci encore et affaire à suivre donc! ##27




6default Re: Racine et augmentation des duretés le Sam 10 Mar 2012 - 17:08

HansTrapp68


Membre : Accro
Membre : Accro
@amarth a écrit:...ce que je trouve étonnant c'est que le phénomène est très peu relaté dans les forums, et personnellement, je n'avais jamais rien lu à ce sujet !

sisi... C'est même redondant. En cherchant bien, la question est parfois posée sur le forum. Le phénomène s'estompant obligatoirement dans le temps, le sujet tombe logiquement dans l'oubli.

Ta démarche empirique est louable, fallait y penser...

Je ne suis pas biologiste. Cependant, si l'on accepte ta 1ère démonstration, on pourrait constater qu'une racine serait capable d'emmagasiner de manière significative une certaine concentration de minéraux quitte à les relarguer par la suite.

En supposant qu'une fibre végétale, même morte, puisse conserver une mémoire minéralogique, cela pose la question de l'efficacité du bouillonnement.

Partant du principe que la nature s'équilibre de par elle même, le fait de faite bouillir une racine conduirait donc à un échange Racine <=> Sels minéraux dans l'eau <=> Racine. Soit un bilan minéral quasi nul, engendré et amplifié par l'évaporation de l'eau de la marmite.

Encore une fois, je sais pas si c'est ça l'explication, la question reste posée ##27

@amarth a écrit:HansTrapp : tu peux développer sur "la technique de chauffage industrielle" ?

Je suppose simplement que les racines livrées en magasin subissent un traitement minimal, voire tiers-mondiste. A savoir évacuer le maximum d'eau par un rapide passage dans un four, artisanal ou non. De ce fait le produit final sera moins lourd à transporter tout en étant élaboré, déjà pré-conditionné, avec un investissement minimal et un bénéfice porté à son maximum à la sortie. Non pas pour ceux qui vont les chercher dans la forêt...

a+


http://kastel.elsass.free.fr/

7default Re: Racine et augmentation des duretés le Sam 10 Mar 2012 - 23:27

amarth


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
@HansTrapp68 a écrit:sisi... C'est même redondant. En cherchant bien, la question est parfois posée sur le forum. Le phénomène s'estompant obligatoirement dans le temps, le sujet tombe logiquement dans l'oubli.

ça doit être ça , la conductivité de mon échantillon plafonne à 130 µS/cm...
Tout en sachant aussi que cette racine est bien restée 9 mois dans le bac, et le KH augmentait toujours.

@HansTrapp68 a écrit:Je ne suis pas biologiste. Cependant, si l'on accepte ta 1ère démonstration, on pourrait constater qu'une racine serait capable d'emmagasiner de manière significative une certaine concentration de minéraux quitte à les relarguer par la suite.

Oui c'est bien ce qui se passe !

@HansTrapp68 a écrit:En supposant qu'une fibre végétale, même morte, puisse conserver une mémoire minéralogique, cela pose la question de l'efficacité du bouillonnement.

Partant du principe que la nature s'équilibre de par elle même, le fait de faite bouillir une racine conduirait donc à un échange Racine <=> Sels minéraux dans l'eau <=> Racine. Soit un bilan minéral quasi nul, engendré et amplifié par l'évaporation de l'eau de la marmite.

Encore une fois, je sais pas si c'est ça l'explication, la question reste posée ##27

Le bouillonnement permet de précipiter l'hydrogénocarbonate donc la dureté carbonatée (KH) et pas la dureté totale (GH)...en théorie...
Dans mon cas je n'ai pas bouilli la racine, si je l'avais fait, j'aurais donc éventuellement pu éviter l'augmentation du KH ...et finalement c'était ce qui me dérangeait le plus pour pouvoir baisser mon pH en dessous de 7 avec le CO2 !

@HansTrapp68 a écrit:Je suppose simplement que les racines livrées en magasin subissent un traitement minimal, voire tiers-mondiste. A savoir évacuer le maximum d'eau par un rapide passage dans un four, artisanal ou non. De ce fait le produit final sera moins lourd à transporter tout en étant élaboré, déjà pré-conditionné, avec un investissement minimal et un bénéfice porté à son maximum à la sortie. Non pas pour ceux qui vont les chercher dans la forêt...

Tu dois pas être loin de la vérité ! si c'est le cas, pas d'ébullition donc pas de conséquence sur la précipitation des hydrogénocarbonates à priori.

Merci HansTrapp ! ##24

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum