Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Premier test du sytème, petite fuite d'air au niveau des trou des cables d'alimentation: résultat:
- Fuite d'eau par le haut si la pompe est placé trop bas par rapport a l'aquarium (car la pression d'entrée est supérieur a la pression de sortie)
- Ou alors entrée d'air dans le système, baisse du niveau d'eau et désamorcage de la pompe en 10 secondes si le sytème est placé a la même hauteur que l'aquarium.

Tous ça pour dire deux choses:
- Si vous voulez en fabriquer une, n'y aller pas à l'aveuglette, ne vous dites pas: tiens je vais faire comme ça ça DEVRAIT le faire. Il faut que tout soit prévu et que l'étanchéité EAU et AIR soit parfaite. Il faut penser à l'accessibilité pour le nettoyage, et au vanne si vous avez besoin de transporter le filtre.
- Adaptez la distance entre l'aquarium et le filtre en fonction de la robustesse de votre filtre et de votre puissance de pompe. Plus la distance sera grande, et plus le débit d'entrée (passif, la meme que l'on utilise pour notre cloche de nettoyage) sera grand et le debit de sortie qui sera petit (la pompe luttera plus pour parcourir la distance de tuyau)

Ensuite il y a le problème de la colle PVC. Moi j'avais pris de la colle PVC sanitaire qui peut être utilisé dans des tuyauteries pour conduite d'eau de consommation. C'est plus chère, mais on prend moins de risque.

Je vous conseille aussi, pour les trous qui laisse passer les cables d'alimentations, de les faire de la même section que vos cables, et donc de les passer en force (après poncage pour ne pas abimer la gaine... important !) pour ensuite y placer un petit peu de colle autour. Car moi j'ai opté pour un gros trou, pour y passer un tuyau de 12/16 mm puis ensuite le cable: c'est pas la bonne solution car ça demande plus de colle, plus de temps de séchage, ça risque de plus (+) bouger dans le temps (plus fragile) et selon la colle, c'est pas pour autant étanche.

EDIT: J'ai réutilisé mes masses filtrantes pour garder mes bactéries, mais j'ai ajouté encore plus de mousse, ouate, et céramique. J'avais rincé, mais apparement pas assez: résultat eau trouble blanchâtre et laiteuse... Alors rincé bien vos nouvelles masses plus d'une fois !

micbar


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@blepharocyte a écrit:Merci beaucoup pour vos retours d'expériences ! Il est vrai que ma décanth interne touche les joints de l'aquarium. La pince coupante et le cutter vont être mes amis !

En ce qui concerne mon projet de décanth externe, elle va être comme suit:


Deux compartiments:
- Un pour le chauffage qui servira d'arrivé d'eau (sale) et en même temps de bac pour facilité le remplissage du deuxieme compartiement.
- Un autre pour la filtration et le rejet d'eau propre

En rouge le courant de l'eau
En orange le chauffage
En vert les 3 types de masse filtrante (ouate, mousse, perlon/nouille/bille)
En marron la pompe
En bleu les connexion inter PVC et entrée sortie

Le premier compartiment fait 4cm de diamêtre (PVC 40mm)
Le deuxieme 10cm de diamètre (PVC 100mm)
Je vais utiliser des tuyaux de 12/16mm car il s'adapte directement avec la sortie de ma pompe.
J'utiliserai des tube PVC de 1,2cm (PVC 12mm) pour les connexion inter PVC, collé avec une colle PVC et boudiné sur le contour avec du silicone.
Je vais ajouter sur le haut du deuxieme compartiment une vanne pour vidé l'air au cas ou le niveau d'eau baisse trop vite, mais ça ne devrait pas arriver.
Le must serait d'avoir des robinet (2 en l'occurence) pour fermer le circuit, mais ça coute chère.. 5€ l'unité. Donc je vais attendre d'en trouver ou alors de trouver un autre systeme moins onéreux)

Je vais encore étudier le sens de circulation pour facilité la pompe de rejet et donc baisser son travail. Car je pense que si la pompe ce citue en bas du compartiment 2, déjà la filtration s'effectuera avec la gravité (vers le bas), et donc la pompe sera toujours immergé..
Il faut aussi que j'étudie le diamètre du premier compartiment car il me semble trop juste pour passer mon chauffage. Ce qui ferait un contact minimum en durée avec la résistance et j'ai peur que ça ne chauffe donc pas assez l'eau.

Je pourrais envisager d'inverser la circulation d'eau, c'est a dire l'entrée d'eau en bas, et la sortie en bas. Seul problème: la connexion inter PVC ce citerais en haut, et si l'un des deux compartiment n'est pas entièrement étanche à l'air, le volume d'eau diminuera dans les compartiments et plus d'eau ne transitera du compartiment 1 vers le 2.. Cette solution a l'avantage je pense de diminuer le travail de la pompe, le retour d'eau dans le premier compartiment (différence de pression augmenté car entrée plus basse), ainsi que la qualité de la filtration (avec la gravité) et la facilité d'acces aux masse (plus besoin de passer par la pompe (on passe directement pas les masses). Mais son inconvénient et que ça risque plus fortement de ne pas fonctionner !
Vous me suivez ?

Si vous être bon en physique et mécanique des fluides, je suis tout ouie ! ##27
Est ce que la circulation de l'eau à traiter ne doit pas se faire de haut en bas et non de bas en haut comme sur ton schéma? Il suffirait dans ce cas d'ajouter un petit bout de tuyau pour remonter l'eau.

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Je suis assez d'accord, malgré mon expérience limitée (mais je suis ce sujet avec beaucoup d'intérêt puisse que j'ai aussi une filtration interne que je voudrais évacuer...).

En effet, il faut pouvoir facilement nettoyer les masses filtrantes sans pour autant toucher aux supports des bactéries (pouzzolane, céramiques, ...)

Et là, ça ne semble pas simple. Si ton eau rentre dans le compartiment du chauffage par le bas, elle ressort par en haut pour rentrer dans le compartiment de filtration, mousse/ouate en premier, bactéries dessous. Puis elle ressort par en bas, dans un troisième compartiment qui contient la pompe.

À moins que tu ne places la pompe en amont, avec le chauffage, mais je ne sais pas si on peut le faire, manque d'expérience...

http://www.webastro.net

micbar


Membre : Habitué
Membre : Habitué

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Je pense que si le filtre extérieur est placé plus bas que l'aquarium, il est négligeable et inutile de filtré par en bas que par en haut. La gravité ne doit pas trop intervenir ...
Et j'ai meme envie de dire que c'est tant mieux !
je m'explique:

il faudra aux particules sale lutter contre les masse filtrantes, et la gravité pour réussir a ressortir vers le bac, et les grosses trops lourde reste en bas du filtre, ce qui facilite le nettoyage car mon système se nettoie par le bas...

Je l'ai déjà nettoyé une fois, ça prend 3 minutes chrono et c'est vraiment simple... il y a juste a enlever un bouchon du bas, et l'eau contenue dans le filtre s'évacue avec les grosses saleté. Ensuite j'attrape les masses filtrantes pour les nettoyer.. De cette facon, aucun saletés ne peut rester dans le filtre.

De plus, si comme moi vous aviez peur que la pompe lutte d'avantage pour filtrer, et bien je peux vous dire qu'elle est meme trop puissante ma 600L/H eheim !!! Elle a 1m de tuyau a la sortie, et 1m de tuyau a l'entrée a tirer, plus le filtre bourrer (je dis bien bourrer...) de masse filtrante, et réglé en approximativement 400L/H elle envoie encore trop d'eau avec ma canne de rejet JBL outset (acheté chez zone aquatique).
Une pompe de 300L/h peut tout a fait faire l'affaire.

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Alors, finalement, l'idéal, ça pourrait être 3 tuyaux :
1.- Vanne d'entrée
2.- Premier tuyau, arrivée par en bas/sortie en haut : masses filtrantes, ce qui sera nettoyé.
3.- Vanne intermédiaire
4.- Second tuyau, arrivée par en haut/sortie en bas : supports des bactéries, pour ainsi dire jamais ouvert.
5.- Troisième tuyau, arrivée par en bas/sortie en haut : chauffage et pompe, rarement ouvert, sauf pour maintenance.
6.- Vanne de sortie

Et pour connecter la pompe en sortie : un bouchon de raccordement PVC/Métal, mis à l'intérieur de la selle, pour le raccordement du refoulement.

Simple et efficace, non ? On peut même prévoir des raccords démontables entre 1. et 3. pour pouvoir découpler et nettoyer le filtre au "propre"...

Pour un 600 litres brut / 450 litres net, quel volume faut-il prévoir pour chacun des compartiments ? Pas mal, j'imagine... 45 cm de long, ça ne fait "que" un peu plus de 3,2 litres... Suffisant ?

http://www.webastro.net

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Très bon projet la version 3 tuyaux. Mais il faut de la place quand même pour le stocker ensuite !
Ma version 2 tuyaux de 100mm avec raccord selle de 40 fait déjà 100x350x300 mm !
Pour la contenance, tout dépend du volume net de filtration. Prenez exemple sur les modèles haut de gamme en fonction de votre volume..

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Bah ! Avec un bac de 600 litres, j'ai un peu de place, dessous !!

Pour le volume, je n'ai pas trouvé dans les descriptions des pompes en cherchant rapidement. Je vais donc continuer mes recherches.

Mais, comme dit l'adage, mieux vaut un qui sait que dix qui cherchent, non ?! ##06

http://www.webastro.net

blepharocyte


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Suffit de regarder les filtres du commerce:
http://www.zone-aquatique.com/JBL_Cristal_Profi_e1500_-_1500_l-h-p11127.html

bac maximal: 500L, volume du filtre 12L

C'est possible de réaliser la même chose pour un 600L, mais tu va devoirs prendre des tuyaux de 125 et allonger la hauteur ! Si tu arrives à 9L ça sera déjà bien Wink

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Actuellement, mon filtre mesure h 45 x L 25 x l 15, soit presque 17 l, tout compris.


Lien vers la photo en plein écran

Je pense donc que si je fais un système de 60 cm de haut (hauteur disponible dans le meuble) en PVC de 100, ça fera près de 4,3 litres par compartiment. Il faudra donc 2 compartiments avec de l'ouate (8,6 litres) + 1 compartiment de pouzzolane + 1 compartiment (plus petit ? Mais pas sûr, le chauffage mesure 40 cm) avec le chauffage et la pompe.

On serait ainsi aux 12 litres du filtre externe...

Qu'en pensez-vous ?

http://www.webastro.net

Oh-mon-jojo!


Membre : Régulier
Membre : Régulier
C'est tout pourrit dans ton filtre nan?

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Heureusement, aujourd'hui, ça n'a plus rien à voir ! J'ai tout nettoyé, rincé et surtout j'ai rajouté environ 10 litres de pouzzolane sous les céramiques.

Et j'ai aussi changé le refoulement de côté. Maintenant, aspiration en bas et au fond à gauche, et refoulement par une gaine électrique de 20 perforée de 12 trous de 5 mm en haut à droite. Plus de boucle dans le courant, les poissons semblent moins désorientés. Mais ce n'est que provisoire. Cela dit, c'est l'occasion de se rendre compte qu'un débit de 2.000 l/heure, finalement avec un bac de 600 litres, ça n'est pas tant que ça. À moins qu'il y ait un problème, mais je ne pense pas vu la dépression dans le bac de la pompe...

Prochaine étape dans la filtration : construction d'un filtre externe (mais avant, je dois refaire l'éclairage et bricoler une usine à CO2 maison... Chargé, l'emploi du temps !).

http://www.webastro.net

38default Il y a décante et décante ... le Lun 14 Mai 2012 - 1:48

fro94


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Bonsoir,
tu dis avoir 70 cm de profondeur de bac, perso j'ai 70cm d'hauteur d'eau (840 L) et 2 m de facade, donc on doit avoir à peut pret le même bac. j'ai fait fabriquer le mien, en prévoyant 2 trous pour les trop plein (dans la plaque du fond): 1 pour aller dans la décante (exté.de 250L) et 1 autre de sécurité qui va aussi dans la décante (si pour une raison ou autre le tuyau qui verse dans la décante se bouche et que l'eau de la décante retourne toujours dans le bac) => donc la hauteur de mes 2 tuyaux n'est pas identique (1 cm de dif.)
Tu parles de mettre une décante extérieur, ok, mais as tu au moins 1 tuyau de trop plein (tuyau qui est ouvert au niveau de la surface de l'eau et qui traverse le fond de ton bac par un pesse parois) ? Si tu n'as pas cet équipement, n'envisage pas de faire une décante sous ton bac, à moins que tu sois capable de percer le verre d'un de tes côté d'un diamettre capable de passer un tuyau de 40 au minimum. Une décante sous un bac ne doit jamais être alimenté par une pompe ou un syphon.
Pour une décante au dessus de ton bac : prendre un petit bac (mais si tu veux que ce sois valable le stric mini est 70L), le percer sur un côté pour mettre un passe paroies qui servira pour ton tuyau de trop plein (le retour dans ton bac principal). Dans cette configuration, tu peux allimenter ta décante par une pompe. A mon avis, vu les volumes d'eau en jeu, c'est un peu risqué : poids en hauteur, travail d'entretient => escabeau! et l'estétique ...
Il reste la solution d'un autre bac (décante), à côté, de facon que les 2 bacs aient la même hauteur au niveau de la surface de l'eau. Dans cette configuration tu alimentes ta décante par syphonage en continu (plusieurs tuyaux) et tu retournes l'eau par le biais d'une pompe de débit inférieur au débit de ton syphonage (on peut toujours rajouter un tuyau). Inconvéniant : l'estétique. Avantage : seul risque => griller ta pompe si ton syphonage se désamorce.
Maintenant, vu qu'on a le même bac (il tourne depuis 12 ans), tu vas rire : il y a deux ans j'ai fait une décante à l'intérieur, non pas pour la dénitrification, mais pour avoir une filtration rapide (2000l/h) qui brasse le bac et me récupère les déchets végétaux (bac extrèmement planté)
Bon , j'ai mal au doigts, mais si ca peut t'aider - A+

39default Expérience de décante le Lun 14 Mai 2012 - 2:13

fro94


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Une décante qui fonctionne avec pas grand chose : un bac ouvert avec un couvercle (celon le volume du bac principal à filtrer prendre un bac de 50 L à 250 L), une ou plusieurs pompes de refoulement, des blocs de mousse épais( gros et fin) et chauffage si vous voulez.
Il suffit de découper les blocs de mousse de facon à cloisonner le bac de décante, au minimum 3 blocs de mousse (1 mousse gros trous et 2 mousses fine).
L'entrée d'eau se fait du côté opposé ou sera placé la pompe. Avec 3 cloisons de mousse pas la peine de mettre des nouilles, il y aura toujours assez de surface de support bactério, de plus vu la surface de filtration que va rencontrer le flux, le temps d'action des bactéries pour la dénitrification est très supérieur à tout les types de filtres avec trajet d'eau vertical. Si le bac fonctionne normalement, aucun risque d'anaérobie.
Seul problème : avec de grosses décante (200 / 250 L) il faut faire des renforts de maintient pour les mousses.
Après de nombreuses années d'utilisation, je n'ai jamais eu de Pb et jamais de nitrites !
Cdt.

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Merci Fro94 pour ta suggestion et pour tes conseils.

Non, notre bac ne mesure "que" 60 cm de haut, ce qui fait bel et bien 600 l, mais ça ne change bien évidemment rien à ton système. Juste une petite précision.

Je n'ai ni la place, ni les moyens, ni surtout l'autorisation féminine d'installer un tel bac, il va falloir donc que je passe à la solution "filtre externe".

Après avoir pas mal fouillé ici et là, j'ai fini par arrêter mon choix sur un fût de 30 litres, avec :
- Les deux pompes 2.000 l/h au fond (je fais avec ce que j'ai et j'ai justement 2 pompes de ce type).
- Une passoire par-dessus, retournée, qui leur ménage un espace d'aspiration.
- Environ 20 litres de pouzzolane par dessus (d'où l'intérêt de la passoire !!).
- Par dessus, une couche d'ouate d'environ 5 cm, pour filtrer les gros morceaux.
- Le couvercle étanche, percé de plusieurs trous : 2 pour l'alimentation électrique des pompes, 1 entrée d'eau, 2 sorties (faire la jonction des sorties à l'intérieur est trop compliquée), le tout en tuyau de diamètre interne 22 mm.
- À l'extérieur, 3 vannes : 1 en entrée, 2 en sortie pour couper/réguler les pompes.
- un Y en sortie pour réinjection de l'eau en un seul point.

Le tout avec un système de démontage interne à étudier pour enlever complètement le couvercle sans retirer les pompes.

Juste, sachant qu'aujourd'hui j'ai environ 10 litres de pouzzolane dans la décante interne (avant il n'y avait que 2 sacs de céramiques, gros comme mon poing), est-ce que le volume de pouzzolane est suffisant ?


Que pensez-vous du système dans son ensemble ?

http://www.webastro.net

fro94


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
re
J'ai du louper quelque chose ...

Pourquoi vouloir retirer absolument ta décante ?
les décantes d'origine dans les bacs sont trés bien (globalement), 2 reproches quand même :
sous dimentionné et pas de prise d'eau de surface (important pour suprimer le film gras => disfraction de la lumière et diminution des échanges gazeux).

Si ca peut t'aider, j'ai réalisé déja réalisé des décantes interne que j'ai ajoutées dans des bacs en fonctionnement =>

1 - fabrication en plastique alimentaire épais (1cm) avec un assemblage par vis nylon : je sais il faut pouvoir en avoir car l'achat est prohibitif

2 - en verre, c'est pas cher, ca se colle et on peut même le démonter pour changer les cloisonnements si ca ne fonctionne pas comme on veut - pour l'entrée d'eau tu prévois un côté en verre plus petit et tu colles dans le trou une plaque en plastique que tu auras percée ( j'ai fait le même principe pour avoir une prise d'eau de surface en metant une grille haute de 2 cm, pour avoir 1 cm d'écoulement) - Faire toujours 3 compartiments - Quand à la pompe, 2000 L est un maxi même pour une grosse décante -

Pour l'installation de ta décante dans le bac : tu te retrouves avec une boitte en verre (moi je l'ai faite moins haute que le bac afin qu'elle repose sur le sol : lors de la pose tu ne touches pas au sol), tu vides 50% du volume d'eau, séchage de l'endroit ou tu veux la mettre et collage de ta "boitte" sur la moitié hors eau (ca suffit). Si tes poissons ne sont pas stréssé habituellement, ils supporteront 1 journée avec moins d'eau, tu peux éventuellement couper l'éclairage et laiser une bonne ventillation (ouverture couvercle) pour les gaz de la colle.

Pour le travail du verre : gant de bricollage maconnerie et poncage des chants avec de l'abrasif à l'eau (carrosserie) et de l'huille de coude ... Pour la découpe du verre, en grande surface de bricollage, si tu as des petites dimensions, tu peux même négocier avec les chuttes du vendeur.

Maintenant, j'ai été comme tout le monde : fauché ... Mais par expérience, les bricollages à deux balles sont souvent des sources de Pb et pas toujours simple et rapide d'utilisation et l'efficacité pas toujours au rendez-vous. Quand à avoir une boitte étanche dans son bac ...

A +

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Pourquoi retirer la décante interne ? Pour plusieurs raisons !
1. Comme c'est un bac d'occasion, on fait avec, et du coup, il est assez rayé sur la face avant. Ni une, ni deux, on l'a installé face arrière devant. L'inconvénient premier, c'est qu'on a la vue imprenable sur le compartiment de la pompe, ce qui n'est pas terrible, tu l'avoueras !

2. Cela nous permettrait d'augmenter sensible le volume de filtration. Comme tu le disais toi-même, c'est petit. J'ai pu caser 10 litres environ de pouzzolane, mais je crains que ça fasse juste. OK, il tournait depuis 2 ans avec les deux petits sacs de céramique, mais aussi avec beaucoup d'ouate complètement cra-cra. Du coup, on pourrait plus que doubler le volume actuel de filtration biologique. Ce qui serait un évident plus, surtout que nous devrions augmenter la population du bac.

3. Nous pourrions augmenter sensiblement la hauteur d'eau. En effet, le haut de la décante est à plus de 10 cm du haut du bac, soit 50 cm brut sur les 60 cm du bac. Je suis certain que nos jolis scalaires seraient plus heureux avec 10 cm supplémentaires, surtout lorsqu'ils grandiront.

4. Bon, il y a aussi une augmentation minime du volume d'eau. On gagne presque 20 cm en façade. Pas immense, mais ça représente malgré tout 10% du bac, alors, le gain n'est pas si minime que ça. Et esthétiquement, ça forme une unité, avec un bac complet sur sa longueur.

5. Reste le nettoyage. D'une part, cela facilite le nettoyage de la partie "filtre", car il n'y a plus de rejet d'eau polluée quand je nettoie les masses filtrantes. Et d'autre part, la partie affinée de la décante est derrière, ce qui donne une zone très difficile d'accès en cas d'algue ou autre dépôt sur les vitres.

Tu vois, pas mal de raisons à nos yeux de changer la décante interne pour opter pour un filtre externe, mais je pense que la démarche est assez commune. Ce qui l'est peut-être moins, c'est la solution artisanale comme l'a initiée Blepharocyte avec ce fil de discussion.


@fro94 a écrit:Quand à avoir une boitte étanche dans son bac ...
Je t'arrête tout de suite ! Je ne vais pas remplacer une décante discutable esthétiquement contre un joli fût bleu dans le bac !!!! ##06
Non, cet immonde bac en plastique bleu ira SOUS l'aquarium, planqué quelque part dans le meuble, loin des regards !

http://www.webastro.net

licoco


Membre : Régulier
Membre : Régulier
je veux changer pour les même raisons que toi
cette boîte immonde me ressort par les yeux et ça fera beaucoup plus de place pour les poissons
sans parler de la galère pour sortir les filtres qui se trouvent au fond
mais finalement je vais acheter un filtre externe et pas essayer d'en faire un

44default filtre étanche sous bacs le Lun 14 Mai 2012 - 15:15

fro94


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
De part mon travail, je fais beaucoup de prélèvements des rejets liquides de ma société (250m3/h)pour faire des analyses de tout types. On a du matériel adapté mais nous faisons aussi beaucoup d'études ponctuelles. Dans le secteur de l'environnement tout est à faire en France, et nous sommes toujours obligé de fabriquer notre matériel de prélèvement dès que nous nous attaquons à des réjets spécifiques et notre 1er Pb est l'étancheité des bidons dans lesquels nous faisons passer des tuyaux, les collages ne tiennent pas (sauf PVC sur PVC)et les passe paroies ne sont pas toujours étanche ou alors trés cher (Inox alimentaire, le cuivre étant à proscrire). Quand au couvercles, les plus étanche sont ceux avec un cerclage en fer car il y a un joint qui se comprime dans le couvercle lorsque l'on met le cerclage. Ce type de fût est assez connu, il en existe de 30, 60, 120 et 200 L (et peut être autre volumes mais je n'en ai pas connaissance), ils sont bleu et épais mais aucune colle ne tient dessus, même les soudures plastique faite en atelier ne tiennent pas. Si tu as une combine sure, ca m'interresse.
J'ai aussi essayé les filtres tonneau de bassin, ca va 1 temps mais c'est pas satisfaisant car en fait ils sont prévus pour fonctionner en étant au dessus du niveau de l'eau et n'ont donc pas besoins d'être étanche à 100% au niveau du couvercle

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Je te confirme qu'il s'agit bien de ce type de fût, avec cerclage métal.

Pour l'étanchéité, j'ai trouvé une page sur le web qui parlait des tuyaux de raccordement des cuves de récupération... Et ça tombe bien, d'une part j'en ai en rab, et d'autre pas j'ai l'occasion de tester leur étanchéité car j'ai actuellement 10 cuves de 300 litres dans le jardin qui sont interconnectées EN BAS avec ce principe et pas une fuite. Alors, là, ça ne devrait pas changer grand chose.

Quant au passage des câbles, il y a les des presse-étoupes IP68 qui feront très bien l'affaire. Seul regret, je ne vais pas pouvoir mettre mon chauffage dedans, pas de place...

Voici ma source d'inspiration : Comment fabriquer un tres gros filtre externe. Avec les images en plus, ça donne vraiment des idées. Sauf que je préfèrerais aspirer l'eau au fond du fût, de manière à ce que la ouate posée dessus puisse être plus facilement accessible et donc plus facilement lavable sans tout retourner.

Dans ce cas, faut-il mettre les pompes au fond ? Ou relier la crépine d'aspiration à un tuyau et mettre les pompes en haut, plus faciles d'accès aussi ?

http://www.webastro.net

46default re filtre le Lun 14 Mai 2012 - 19:03

fro94


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
ok pour les fûts bleu (ne pas oublier de resserer les passe parois de temps en temps ainsi que les presses étoupes)
Effectivement ont arrive à être étanche avec de petit passage : nous avons fait un préleveur d'air (remplissage de sacs spéciaux par dépression dans le fût pour analyses, K50 et autres)mais ca n'a pas été du 1er coup. Dans un 1er temps essaye de trouver un bidon de taille supérieur à ton filtre pour faire une rétention au cas ou... nos chéres compagnes n'apprécie pas toujours.

En fait tu veux recrer de facon économique un filtre traditionel, le Pb c'est que ses groupes industriel on des moyens que nous n'avons pas, cad la possibilite de mouler le plastique et rendre étanche => c'est la cas pour les couvercles qui sont montés avec une pompe : là je pense qu'il ne faut pas essayer de rivaliser.

Donc pour moi faut mettre la/les pompes en bas pour plusieurs raisons :

1 - le couvercle est étanche et supporte bien les démontages : il faut garder cet atout et ne surtout pas le modifier car je ne sais pas si ton fût est neuf, mais des fois c'est sportif à remettre. De plus si jamais il est défectueux, il n'y a qu'à en trouver un autre et l'affaire estt classée.

2 - Normalement l'entretient de ta/tes pompes est trés limité, si tu nettoyes ton filtre régulièrement, un nettoyage par an suffit, donc pas besoin d'y avoir un acès prioritaire.

3 - si tes pompes sont au fond, il faut que tes presses étoupe et tes sorties soient au même niveau (pas de tuyaux, fils etc... qui remontent dans le haut du fût c'est trés penalisant pour le possitionnement des masses filtrante) De plus si tes tuyaux sortent du bas tu peux les relier et les attacher sur la hauteur de ton fût (moins il y a d'équipements libre en aérien mieux c'est)

4 - si tes pompes sont au fond tu ne sera pas géné pour mettre/changer tes masses filtrante

Inconveniant : la couche de perlon (mais STP 3 cm et non 5cm => risque de colmatage et d'anaérobie) est au fond, ce qui est génant car il faut démonter tout pour la changer, au cas ou elle s'encrasse plus vite que les autres masses. J'ai eu ce Pb il y a quelques années, je l'ai résolu en mettant une fine couche de perlon suplémentaire en entrée (donc en haut pour toi) qui sert de préfiltre et je la change 1 à 2 fois par semaine, ce qui peut être contraignant selon ton accéssibilité, ta rigeur ou le souhait de faire le mini (gain de temps) d'intervention.Par contre à suprimer lors d'absences, vacances ou autres.
Ce que j'ai fait pour avoir un compartiment reservé aux pompes dans un montage vertical comme celui là : prendre une plaque (inox, plastique neutre etc...)la découper au diaméttre du fût, faire des trous dedans (la taille des trous va dépendre de ton matériaux et de sa rigidité) et faire des pieds => tu as une étagère dans ton fûts et tes pompes sont à l'abris dessous. De plus, les pompes resterons à leur place pendans les changements de masses car il ne faut pas trop bouger l'ensemble (étancheité)

Tu parles de pouzzolane, c'est sur c'est pas cher (gratuis un peu partout) mais ca se colmate et les pores ne sont pas toujours dégagés après un nettoyage. je trouve que la solution classique : 1 mousse (grosse pour préfiltre) => 1 mousse (fine) => un filet de 5 Litres de céramique (ou tes pouzzolanes ...) => 1 mousse (fine) => Perlon = rien que de trés classique mais qui a fait ses preuves.
Les mousses se vendent par plaques d'environ 3 et 5cm d'épaisseur

pour moi dans ce que je viens de dire il a un Pb q'uil faut que tu regardes sérieusement avec ton fût, si c'est le même que ceux que j'utilise, le haut et le bas est fortement incurvé et rigide, donc pas pratique pour mettre un passe parroie ou un presse étoupe, calcule bien ton coup avant de faire des trous.

Pour revenir à tes pompes : si tu en mets 2, ne les connecte pas en un seul tuyau de rejet : 2 sorties c'est appréciable : 1 rejet au fond du bac qui chasse les impuretés et brasse et 1 autre rejet limite surface qui va t'éliminer un éventuel film gras de surface du à l'alimentation (bactéries), te permettre d'optimiser ton éclairage avec le tout petit remou en favorisant la disfraction de la lumière et aussi t'augmenter l'échange gazeux.

J'ai une remarque : 2 X 2000 l/h pour ton filtre ? je ne suis pas sur que ca passe - A voir -

Cdt

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Merci Fro pour ta réponse très détaillée, j'ai appris pas mal de choses.

Alors, en vrac :
- OK, la/les pompe(s) pourront être mises en bas.

- Je ne vois pas en quoi les masses filtrantes seraient gênées par la traversée d'un (ou deux) tuyau(x) et de fil(s) électrique(s). Note que je ne mets ABSOLUMENT PAS en doute ce que tu me dis, je cherche simplement à comprendre comment cela interagirait, histoire de bien comprendre l'ensemble du fonctionnement du filtre. Donc, je ne conteste absolument pas, je voudrais comprendre, OK ?

- 3 cm de ouate au fond, pas plus, c'est noté, noté et noté. Est-ce que c'est la même chose dans ma décante interne actuelle ? Parce qu'il y en a au moins 10 cm (et encore, avec l'ancien propriétaire, c'était carrément pire).

- La zone des pompes, je voulais la délimiter avec une passoire métallique... Les trous sont déjà fait ! Tout au plus il faudra les agrandir...

- La pouzzolane. J'ai bien ça et ça m'a été chaudement recommandé par des personnes très qualifiées (merci Willshah et Osaka320 ##20 et d'autres ailleurs). C'est vrai, ce n'est pas cher et j'ai l'impression que ça marche plutôt pas trop mal. Bon, OK, je la ferme, je n'ai qu'un peu plus de 15 jours d'expérience... ##17 !!

- Le perçage : ça va effectivement être une étape très difficile. Pourquoi ne pas percer le fond et le mettre sur un trépied ? Le fond est "presque" plat, non ?

- Les deux sorties : c'est là qu'on reconnait un gars expérimenté. Jamais je n'y aurais pensé. Maintenant, j'ai appris et oui. Une en haut et on améliore les échanges gazeux (je savais), on élimine le voile (ça aussi), et une autre sortie en bas (nettoyage du fond, ça je n'y avais absolument pas pensé !)

- Les 2 x 2.000 l/h, c'est parce qu'actuellement il n'y a que 2.000 l/heure (pour 450 l net, soit 4,5 x hors pertes de charge) et je trouve que c'est assez peu. Et parce que j'ai deux pompes identiques. Après, vu que les tuyaux seront séparés (et qu'on évitera le refoulement de l'une dans la sortie de l'autre), il est toujours possible de prendre des débits différents. J'ai en stock du 400, du 650, du 800, et je dois avoir une 1.200... À vérifier... Du coup, 2.000 pour la surface et 800 pour le bas. Hors pertes de charge (et il y en aura !), on est à un peu plus de 4,5 x le volume du bac (600 l rempli jusqu'en haut...), ce qui serait très correct, non ? Ou alors 2 x 2.000 avec des vannes semi ouvertes pour contrôler le débit ?........ Une question : pourquoi ça ne passerait pas ? Trop de débit dans le filtre et aucune possibilité pour les bactéries de se fixer ?

Reste le chauffage qui continuera de squatter le bac. Tant pis.

Et de manière générale, j'ai bien compris la difficulté à implanter des tuyaux dans un fût rond et bombé !!!

http://www.webastro.net

48default suite le Mar 15 Mai 2012 - 2:04

fro94


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
1) gène engendrée par du matériel qui traverse les masses filtrantes : risque de chemin préférentiel pour l'eau et c'est quand même plus simple de mettre du perlon sur une surface libre.
2) tu peux contester tant que tu veux : la critique (la bonne) est constructive
3) il ne faut jamais mettre trop d'épaisseur de perlon, c'est juste un filtre pour les micro particules et ca se colmate, ne seraisse que par les bacteries de dénitrification mortes naturellement
4) du métal dans un filtre ? tu cherches les pB (j'ai réusi à oxyder de la visserie inox de la meilleure qualité - alors que c'est inoxidable ! et ca avec un pH de 6 à 6.5 => remplacement par de la visserie nylon)
et puis pour l'entretient c'est pas pratique, j'ai assez donné dans ce genre de plan, comme le bidon de ton lien : économique, pas de raison que ca ne marche pas mais pour le nettoyage c'est galère et l'ensemble pompe/tuyauterie sur le couvercle c'est fragile
5)je préfère les mousses à la pouzzolane (nettoyage) et vu le volume rien qu'avec la mousse ca suffit en fait
6)un trépied ? pas mal ! (quitte à faire 3 pieds, faits en 4 !) ok mais il faut le fixer de facon presque définitive car gaffe à la mauvaise manipe lors d'un entretient (mes bidons ne sont pas plat dans le fond, il y a des formes moullées sur les côtés. Ce sont des fûts spéciaux pout l'agro alimentaire, je sais que Véolia en utilise des plats au fond pour la collecte des produits chimique à détruire, mais là pas sur de leur neutralité)
7) le débit : 4000 l/h c'est quand même beaucoup pour un seul fitre (en plus un bac de 600l ?) Ne pas oublier qu'il ne faut pas trop filter un bac, il y a un mini et un maxi. De plus plus tu vas donc envoyer beaucoup d'eau, donc de l'oxygène, risque de formation de boues et de développement bactérien divers avec ses cadavres qui forment des films/boues biologiques (au boulo j'ai colmaté à 100% deux compartiments de filtres équivalent d'1 m3 en 1 jour en insuflant simplement de l'air dans les cuves - il faut dire aussi que le milieu est trés riche mais moralité toutes sortes de bacteries se sont devellopées et les bio balles ne pouvaient plus bouger ! et pleines de truc gluant en tout genre ... en 24 h !)
Cool si tu fais un compartiment pour tes pompes, tu auras la place de mettre ton chauffage
9) les difficultés c'est fait pour être contournées! (des fois ca fait mal à la tête, mais bon...)

Par principe, maintenant je vise le minimum de temps d'entretient dans mes bricollages. Du genre : le bidon sur ton lien, je pense que tout compris il y en a pour 1H30 pour tout nettoyer, vider etc... genre nouilles (voir pouzzolane) à récupérer à la main ...
Un filtre tel que tu veux réaliser, si il est bien consu, tu peux le garder toute ta vie d'aquariophile, si il est galère, dès que tu seras plus riche, tu le changeras, c'est dommage. Quoi qu'il en soit il faut que tu le fasse, et puis les conseils des autres c'est toujour rasoir, tu tireras la conclusion de ta réalisation tout seul de toute facon !

Cdt

49default PS le Mar 15 Mai 2012 - 2:25

fro94


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
un oubli : tu prévois éventuellement un rejet de 800l/h au fond et 2000 en surface, fait plustot le contraire, et le rejet de 800 en surface, pourquoi pas le faire avec un tuyau rigide percé de trous sur toute sa longueure juste au dessous de la surface(c'est pas cher)

BBBenj


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Coucou !

Une fois n'est pas coutume, commençons par la fin...
@fro94 a écrit:Quoi qu'il en soit il faut que tu le fasse, et puis les conseils des autres c'est toujour rasoir, tu tireras la conclusion de ta réalisation tout seul de toute facon !
Justement, se baser sur l'expérience des autres est une des meilleures méthodes pour limiter la casse, les dépenses inutiles et les pertes de temps colossales, tout ça pour réinventer l'eau chaude.

J'ai conscience de mes limites, et je sais qu'il ne faut absolument pas pêché par trop d'arrogance ! Donc je pose des questions, j'écoute, j'analyse et, ensuite, seulement ensuite, je me fais mes propres idées.

D'autant plus que je n'ai pas d'expérience sur le sujet. Je vais donc rester dans quelque chose de connu, de maîtrisé, même si il est possible que je fasse quelques aménagements, quelques mix, comme par exemple délocaliser la (les ?) pompe(s) dans un autre compartiment (genre tuyau PVC de 100), mais ça sera pour plus tard !

1. Compris. Il faut dire que ça reste simple à comprendre ##06

2. Proposer, OK. Décrier, non ! Et c'est souvent à plusieurs que vient l'idée de génie, même si elle est le fait d'une personne, mais l'émulation a été productive.

3. Je vais peut-être revoir mon filtre actuel, dans la décante... scratch Donc c'est un sandwich ouate - pouzzolane - ouate ?

4. Bon, OK, la passoire métallique, j'oublie, c'est noté. J'avais peur que le poids sur une passoire en plastique soit important... On fera donc avec du plastique, hein ?! ##15

5. Beaucoup m'ont dit largement préférer la pouzzolane aux mousses. Du coup, je n'y comprends plus grand chose, de ce côté. Si tu peux préciser, ça sera avec plaisir.

6. L'expérience montre que si tu fais un quadripied, il y en a toujours un qui ne touche pas le sol. OK. Mais ne négligeons pas non plus le pouvoir de nuisance d'un récipient ouvert (quand on nettoie le filtre...) rempli d'eau... Immense ! Que pour te faire... euh... suer ? Donc effectivement, mon trépied aura bien évidemment 4 pieds, mais c'est une expression ! Ce sera peut-être même un socle "plein", avec des passages pour les tuyaux.

7. Quand je parlais de 2 x 2.000 l/h, c'était le débit nominal, bien évidemment. D'une part, les pertes de charge vont être importantes (longueurs de tuyau, té, coudes, ...). Et SURTOUT d'autre part, je pensais utiliser les vannes pour régler le débit, de manière à plutôt tourner vers 2 à 3 m3 heure, mais répartis différentiellement entre le fond et la surface. Pour ton PS, je pensais qu'il fallait privilégier la surface. Autre erreur grossière de débutant. Quand je te dis que c'est dans le dialogue que ressortent les choses importantes... Quand à la canne de refoulement percée, c'est ce que j'ai aujourd'hui, mais de manière très artisanale :
Lien pour voir l'image dans une nouvelle page
MERCI DE NE PAS SE MOQUER ET DE GARDER POUR SOI SES REMARQUES DÉSOBLIGEANTES ! Note toutefois que j'ai amélioré le système avec 3 ventouses 22 mm depuis !
lol! geek

Je pense pouvoir aisément perfectionner le système sans pour autant passer par de l'industriel : j'ai du PVC à en revendre, donc facile à faire. Un peu de téflon pour augmenter le diamètre pour que ça tienne à la pression, tout en étant démontable et hop...

8. Tiens, il n'y a pas de 8 ??? Mais si, parce que un 8 suivi d'une ), ça donne Cool, tout simplement ! Donc, effectivement, si je délocalise les pompes dans un PVC de 100, ça ne me fait qu'une sortie au fond du fût (on limite les trous... donc les fuites...) et ça me permet de faire un compartiment Pompes/Chauffage, et avec des sorties "collées" donc plus étanches. Et la place pour le chauffage. J'avais écarté depuis quelque temps cette solution à multiples compartiments, mais je vais peut-être y revenir.

9. Les séances de prises de tête, avec le gros nuage noir au-dessus du crâne et les éclairs qui fusent, j'adore. Et ça m'occupe !




10. Tu parles d'entretien... Dans quelle mesure doit-on nettoyer la pouzzolane (bien évidemment à l'eau de l'aquarium) ??? Est-ce que j'aurai beaucoup à sortir les masses filtrantes (qu'elles soient pouzzo, mousses, ou ce qu'on veut...) ? Une fois par mois ? Plus ? Moins ? Tu parles de récupérer la pouzzolane à la main. Et si je la mets soit dans un grand "sac", soit dans pleins de petits (fait à base de moustiquaire pour le moment dans le grand bac, pour justement tout sortir d'un coup), est-ce que ça passera ? En laissant le "sac" suffisamment lâche, ça ne créera pas de chemin préférentiel pour l'eau et donc elle traversera toute la masse, sauf si je me trompe ?? Au contraire, je pensais que ça allait me simplifier la tâche par rapport au bac de décante actuel. Erreur ?

De toute manière, je récupère le fût ce soir (le bon coin...) et une fois l'objet entre les mains, je pourrai plus facilement avancer dans mon projet (bombé, pas bombé, épaisseur, forme, volume mieux appréhendé, ...). Comme je pars quelques jours, ça me donnera l'occasion de cogiter et de faire des plans et autres...

De toute manière, ma priorité bricolage du moment, c'est la rampe d'éclairage. Pourquoi ?

Parce que :
Lien pour voir l'image dans une nouvelle page

Mais il faut que je mène ça aussi de front, car il faut que, pour que le résultat soit à la hauteur, il faut que le projet mûrisse, que les idées soient canalisées et bien abouties...

http://www.webastro.net

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum