Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
arnyuk
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 89
Localisation : Alsace
Emploi : Technicien
Date d'inscription : 24/06/2012

default Puissance théorique du chauffage

le Dim 1 Juil 2012 - 14:21
J'avais calculé la puissance nécessaire pour chauffer l'eau de l'aquarium avant d'acheter le thermoplongeur.

Je mets le fichier à disposition des autres membres.



Télécharger le fichier v1 ici: http://dl.free.fr/vx0Przuv2

Télécharger le fichier v2 ici: http://dl.free.fr/daNUkbpQh

@+


Dernière édition par arnyuk le Sam 7 Juil 2012 - 15:49, édité 1 fois
avatar
Tullor
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 77
Localisation :
Emploi : Ça bosse dur !
Date d'inscription : 19/01/2012

default Re: Puissance théorique du chauffage

le Ven 6 Juil 2012 - 14:50
Salut,
Il faudrait corriger
"energie necessaire en watt watt heure"

Sympa sinon ##24
arnyuk
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 89
Localisation : Alsace
Emploi : Technicien
Date d'inscription : 24/06/2012

default Re: Puissance théorique du chauffage

le Ven 6 Juil 2012 - 20:56
Merci. Mais ce sont bien des Watt et non des Watt/heure.

Par contre il faut que j'écrive Puissance (qui elle est W) et l'énergie est bien W-h.

Donc mes 88,8 sont bien la puissance en W nécessaire pour chauffer mon eau.

La puissance exprimée en watts (W) est souvent confondue avec l’énergie exprimée en watt-heures (W·h) ou avec l'unité de variation de puissance exprimée en watts par heure (W/h). La puissance définit le taux de génération ou de consommation d’énergie par unité de temps, selon qu’il s’agisse d’un dispositif générateur ou consommateur : W = W·h / h.

L’unité des watts par heure (W/h) est souvent confondue et improprement utilisée à la place de watt-heures (W·h) pour désigner une quantité d'énergie, ou de watts (W) pour désigner une puissance. La grandeur W/h est celle d'une variation de puissance par unité de temps, pratique pour comparer la vitesse de mise en marche de générateurs à leur puissance de travail. Par exemple, un générateur qui passe de 0 à 18 MW en 15 minutes (0,25 heure) effectue une montée en puissance de 72 MW/h (et si cette montée a été linéaire, le générateur aura produit pendant ce temps une énergie de 18 × 0,25 / 2 = 2,25 MW·h). Ainsi, les centrales hydroélectriques ont par exemple des montées en puissance nettement plus rapides que les thermiques (plus grand nombre de W/h) et par conséquent des délais pour atteindre une même puissance plus brefs ; elles sont donc particulièrement utiles en cas de besoins accrus et subits d'énergie.

_________________
Damien
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 29/07/2007

default Re: Puissance théorique du chauffage

le Sam 7 Juil 2012 - 11:30
il te manque d'autre paramètres pour avoir quelque chose de précis (puissance de l’éclairage, couvercle ou pas sur l'aquarium, température de la pièce, la pompe de filtration qui réchauffe elle aussi l'eau ) ##15
moi j'ai un 240l et je ne le chauffe pas en ce moment et la temperature de l'eau varie entre 26et 28 degré entre la nuit et le jour et suivant la température exterieure ##08
arnyuk
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 89
Localisation : Alsace
Emploi : Technicien
Date d'inscription : 24/06/2012

default Re: Puissance théorique du chauffage

le Sam 7 Juil 2012 - 11:38
Oui c'est tout à fait juste et on pourrait le calculer mais je n'ai fait qu'un calcul basique pour dimensionner grossièrement la résistance. Donc en période les plus défavorable, le chauffage suffira.

Maintenant exactement, on pourrait mesurer la température sortie refoulement et voir les quelques kcal en plus dû aux frottements dans les canalisations, petit échange de chaleur entre la température extérieur du bac et les tuyaux d'aspiration de refoulement, échauffement dû à la rotation de la pompe. Ainsi que rayonnement dû à l'éclairage puis soustraire les pertes par évaporation de l'eau si on a pas de couvercle.

Il faut aussi prendre en considération que le flux chaud va toujours vers le flux froid. Donc si pièce où se trouve le bac plus froide, donc perte de calorie par rayonnement de vitres de l'aqua. Sachant que le verre est un très bon conducteur thermique avec environ 1,2 W·m-1·K-1

Tout ce calcul, il y a des formules plus ou moins simple, mais dans notre cas, est ce utile.

Pour ma part, j'ai remplacé le 200W HS d'origine par un 150W ce qui est largement suffisant ##08

_________________
Damien
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 29/07/2007

default Re: Puissance théorique du chauffage

le Sam 7 Juil 2012 - 11:56
je pense que ça sert à rien de ce prendre trop la tête pour un chauffage, de toute manière le prix ne varie que très peut suivant la puissance ##06
arnyuk
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 89
Localisation : Alsace
Emploi : Technicien
Date d'inscription : 24/06/2012

default Re: Puissance théorique du chauffage

le Sam 7 Juil 2012 - 12:07
Oui c'est pour ça que j'ai fait basique Wink

_________________
avatar
la fripaille
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Masculin Nombre de messages : 374
Age : 38
Localisation : Cher 18
Emploi : Technicien
Date d'inscription : 15/06/2012

default Re: Puissance théorique du chauffage

le Sam 7 Juil 2012 - 14:19
Il faudrait, je pense, encore simplifié, supprimer les cases inutiles qui peuvent paraître être du Chinois pour certain.
Peut être comme cela


Ce n'est qu'une suggestion.
Bye
arnyuk
Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Masculin Nombre de messages : 89
Localisation : Alsace
Emploi : Technicien
Date d'inscription : 24/06/2012

default Re: Puissance théorique du chauffage

le Sam 7 Juil 2012 - 15:49
J'ai rajouté plus simple dans le premier post:


_________________
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum