Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

xpop


Membre : Habitué
Membre : Habitué
perso, j'ai pas tout compris dans la présentation Razz
sinon, tu as un bac vraiment très beau et très personel, on n'en voit pas deux comme sa! Very Happy
sinon tu compte peupler?

ExperimentalCycle


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Salut!

@xpop: Pour la population, là j’étais en plein cyclage. Mais le pic de nitrite touche maintenant a se fin et les premiers habitants vont donc bientôt arriver. (Escargots et Zooplancton.) Les poissons eux ne viendront que lorsque mon écosystème sera fonctionnel. (Suffisament de boufe produite pour les nourrir, bon traitement des nitrates par mes plantes...)



Hier soir j'ai profité de mes tailles (et donc d'y voir un peu clair dans mon bac), pour refaire mon système de CO2. J'ai ajouté une deuxième bouteille de levures, et un tube qui viens relâcher les CO2 dans mon substrat sous la cloche. J'ai également mis un robinet double sortie pour choisir si je veux forcer le mélange en injectant sous le substrat ou si je l'envoie juste par le haut de ma cloche.

Le but de tout ceci était:
_Premièrement: Augmenter la production. (2x plus de levures en contact avec la gelée.)
_Deuxièmement: Stabiliser la production. (En alternant le changement des bouteilles, et donc en en ayant toujours une en pleine production. J'évite de trop fortes baisses de CO2 aux débuts et fins de bouteilles.)
_Troisièmement: Avoir plus de contrôle sur la quantité de CO2 dissout dans le bac. (En choisissant d'injecter le CO2 par le fond du bac ou le haut de la cloche, je peux forcer plus ou moins le mélange.)


Voici quelques photos du système tel qu'il est a l'heure actuelle:


Ici on vois l'entrée du système. Avec le premier anti-retour puis, un robinet pour purger le CO2 en cas de surproduction et enfin le compte-bulle/anti-retour.




Ici on vois la fin du système, avec le robinet pour envoyer le CO2 par le haut de la cloche ou le fond de l'aquarium.




Ici une vue d'ensemble.



Le Pic de Nitrites étant presque finis, je vais bientôt introduire mes premières espèces; zooplancton et escargots. Je reviens vers vous dès qu'ils sont dans la place !

A bientôt.



ps: Manque de pot par contre; la fin des Nitrites coincide avec l'augmentation de mes apports en CO2 et la taille de mes plantes.
Les algues brunes devraient donc arriver en force. Mais bon, on va bien voir ce que ça donne...




ExperimentalCycle


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Bonjour tout le monde :]


Suite à ces quelques jours de tests sur l'injection de CO2, je reviens vous apporter des nouvelles.
Sans forcer le mélange (en injectant le CO2 par le haut de la cloche) je reste dans des taux assez bas. Entre 8 et 12ppm en fonction du moment de la journée.
Par contre en laissant tourner le système avec le gaz qui est injecté directement dans le gravier sous la cloche, je monte au dessus de 25ppm avant le début de la phase diurne. Ce qui pour la pousse des plantes devrait largement le faire, sans pour autant présenter un quelconque danger pour ma pop.
Le problème par contre c'est qu'avec un KH de 8° et un CO2 a 25ppm ben... mon PH descend a 7.0° !
Ce qui est plus que limite pour ma population, sans même parler du fait qu'un PH a 7 est beaucoup moins stable qu'un à 6 ou à 8, car il ne réagis presque pas au buffer des hydrogénocarbonates et donc peut rapidement varier en cas d'introduction d'un peu d'acide ou de base dans le bac.
Je vais donc tenter de mettre du gravier calcaire afin de faire remonter un peu mon KH et par la même occasion mon PH...
L'idée pour l'instant, ça serait d'aller chercher les 12-13 en KH (si ça ne me fait pas un GH trop haut) pour pouvoir stabiliser mon PH entre 7.3 et 7.5 en fonction des moment de la journée. Ce qui correspond à 20 à 13ppm de CO2 dissout dans la cuve.



Sinon, les algues brunes continuent de progresser tranquillement. Mais il n'y as pas non plus de boom et elles se déposent pour l'instant assez peu sur les plantes. J'espère que les boutures vont bien prendre rapidement, afin de damer le pion a ces petites algues...



Enfin hier j'ai ajouté un peu de fertilisant. En effet j'avais noté des signes de chlorose (voire de nécrose) sur certaines de mes plantes. Mon test de fer annonçait zéro et j'avais une bouteille de ProFito cadeau qui trainait.
Comme mon eau de conduite ne doit pas contenir de masses de nutriments et que j'ai vraiment très bien rincé ma Red Flourite avant de la mettre dans le bac, l'eau de ma cuve devait en être presque vierge.
J'ai donc cherché la composition minerale du profito sur internet et je suis tombé sur les valeurs suivantes pour le K, Mg, et Fe:
15mg de K/mL
30mg de Mg/mL
7.5mg de Fe/mL
Le fabriquant lui recommandait du 10mL hebdomadaire pour 100L. Ca m'aurais fait du 0.75ppm de Fe, 3.0ppm de Mg et 1.5ppm de K. Doses suffisantes pour tuer un bac si je ne m'abuse...
Je suis donc partis sur du 1ml de ProFito, dilué dans 4ml d'eau sur 5 jours afin d'augmenter progressivement mon taux de nutriments pour atteindre 0.075ppm de Fe. Soit plus ou moins mon taux de PO4.
Suite a la première dose d'hier, ce matin: surprise ! Le taux de Fe (qui était nul avant fertilisation) est déjà à 0.1ppm ! La dose du fabricant semble donc 50 fois supérieure au taux que je recherche... Et même les chiffre trouvés sur internet annonçait des doses 6 fois inférieurs aux taux présents dans le ProFito. (J'ai bien fait d'y aller mollo :)
Je ne vais donc pas remettre de fertilisant se soir, et je vais suivre l'évolution du taux de fer pour voir a quelle vitesse il est absorbé ces prochains jours.



Voilà pour les nouvelles du jour, si vous avez des commentaires/suggestions, n'hésitez pas !
Et à très bientôt pour la suite...

ExCycle.

JELYLO


Membre : Accro
Membre : Accro
Salut,
mon commentaire c'est que c'est bigrement interressant ton sujet.
Tu vas vraiement au fond des choses, et tes explications sont très claires et complètes.
Je suis ton post de prêt.... ##17

ExperimentalCycle


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Bonjour,

Alors que les algues brunes continuent leur lente , mais sûre progression, de mon coté j'ai bouquiné des cours et des études de physiologie végétale.

Mon but est d’arrêter au plus vite de mettre du profito sans avoir la moindre idée de ce qu'il contient, pour passer a une fertilisation un peu plus propre.
Je vais quand même finir de mettre le 1ml dilué 5 fois que j'avais préparé a coup de 0.5ml/jour. Ça me fera une petite base un peu anarchique de nutriments en attendant de faire ça proprement.

Le problème maintenant, c'est comment faire ça proprement?
Il y as un élément qui est présent en quantité dans mon bac sans que j'ai a l'y ajouter, c'est les NO3. Mon but a vrai dire, est de les maintenir a un niveau assez bas en mettant des plantes. Si j'arrive a installer un circuit fermé, avec le temps ce niveau devrait se stabiliser de lui même en fonction de ma masse végétale.
Il me faut du coup connaitre la quantité des autres minéraux dont une plante a besoin, par rapport à celle de nitrate.
J'ai donc cherché un maximum de références pour connaitre les proportions dans lesquelles sont présentes les différents Minéraux dans une plante et dans son milieu (eau et sol).

Voici une petite liste qui vous donnera une idée de la différence d’échelle entre les taux:

(En pourcentage de la masse sèche végétale)
N 1,5%
K 1%
Ca 0.5%
P, Mg 0.2%
S 0.1%
Fe 0.02%
Cl 0.01%
Mn 0.005%
Zn, B 0.002%
Cu 0.0005%
Co, Mo, Ni, Rh, V: 0.00001%

Le problème des proportions entre les différents éléments est donc résolu ! (Bien sur ces proportion vont varier dans les différentes espèces. Mais dans l'ensemble, cela reste assez proche. Ça suffira pour ma petite fertilisation maison en tout cas.)

Il ne restait plus qu'a savoir quel taux de Nitrates viser dans l'idéal. (En sachant qu'il n'y as qu'en augmentant mon ratio vegetaux/animaux, que je pourrais les faire baisser.)
Je suis donc tombé sur le ratio de Redfield. En gros il dit que dans le plancton marin (et dans son milieu) il y as un ratio constant entre la quantité de CO2, les NO3 et les PO4. Qui est de 106/16/1.
Ceci est aussi vrai entre les Nitrates et les Phosphates dans les plantes.

Avec un taux de CO2 de 20ppm il me faut donc taper dans les 3ppm de Nitrates et 0.1ppm de Phosphates. Et les autres suivent, grâce a la liste précédente...

L'autre chose importante a noter, est la répartition des minéraux dans la masse de la plante, du sol et de la phase liquide du sol(l'eau).
Cela varie en fonction du PH du milieu (en effet plus un PH est acide, moins les minéraux peuvent s'attacher au sol) mais a nouveau on peux se faire une idée des proportions.
J'ai lu une étude sur du maïs sur le sujet, mais je n'arrive pas a remettre la main dessus parmi tout mes onglets :s... Mais en gros si ma mémoire est bonne a ph 7 ça donnait du 60% fixé sur le sol, 10% qui se balade avec l'eau dans le sol et qui est donc dispo pour les plantes et 30% dans la masse végétale. Je vous filerais le lien si je remet la main dessus...

Voilà, en espérant que ces quelques chiffres puissent vous être utile...
Si vous voulez aller mettre un peu le nez dedans, dites moi le, je vous filerais quelques bonnes références que j'ai trouvé sur le sujet.

De mon coté, je m'en retourne a mes études, pendant que les algues brunes continuent de progresser.


@JELYLO: Merci, à toi. J'essaye de faire en sorte effectivement, que tout ça soit réutilisable plus tard. On verra bien ce que ça donne^^

rhum2000


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Travail impressionnant... Je viens de découvrir ton post et c'est très agréable à lire, j'attends la suite avec impatience.

Pour les P Furcatus, j'en ai et je ne les ai jamais vu sauter... Peut-être en présence de prédateurs, mais bon on dit aussi que les crevettes sautent...
Je n'ai jamais vu non plus les mâles courser les femelles comme des gouppy... Lorsqu'ils courtisent les femelles, cela ressemble plus à une danse nuptiale. En revanche il est important d'avoir un ratio mâle/femelle d'environ 1/2, car les mâles ont tendance à se chamailler. J'ai 4 mâles pour 6 femelles et cela se passe très bien. À noter que ce sont des poissons sensibles aux nitrates.

JELYLO


Membre : Accro
Membre : Accro
Salut !
alors ce bac ? 15 jours sans nouvelles ???
des infos, des photos ??? allé !!! ... ##17

non, je rectifie !!!! un mois sans nouvelles !!!! ça va pas du tout ! ##23

Narkos


Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
très beau bac, je vais suivre ton projet avec attention,

surtout pour la filtration sous garvier, voir son évolution dans le temps Smile

très beau boulot Smile

ExperimentalCycle


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Salut à tous !
Je ne suis pas mort et mon bac non plus.
On a juste un peu hiberné...

Je vais donc reprendre l'histoire là où je l'avais laissée.
Après la taille dont vous avez vu des photos j'ai commencé a noter des signes de chloroses sur mes plantes. Je n'avait pas de test pour la potasse/phosphate/fer mais il était évident que j'avais quelques carences. Comme les négociations avec ma copine pour ajouter une cuve techniques (qui devait servir de composteur aquatique) avait échoué et que je n'avais pas d'engrais les choses n'allaient pas en s'améliorant...
J'ai donc commandé sur poisson d'or différents engrais Seachem qui sont les seuls dont le fabricant donne la composition exacte. Le problème c'est qu'ils ont mis près de deux mois a arriver.
Entre temps mes plantes taillées et carencées se sont petits a petits fait dépasser par les filamenteuses. Plus elles se développaient plus les plantes mourraient, plus elles se développaient...
Je pense qu'en plus des quelques carences, ce qui a bénéficié aux filamenteuses était mon éclairage mal adapté. J'éclairais 3 heures avec 50W, puis 6 avec 100W et a nouveau 3 avec 50W. Le tout décalé par rapport a la journée solaire... En gros donc, mon bac recevait de la lumière assez faible pendant près de 16 heures par jour. Parfait pour cultiver des algues donc, mais pas idéal pour les plantes.  
Quand j'ai finis par recevoir les engrais mon aquarium ressemblait plus a une mare eutrophiée qu'a autre chose. Et entre temps je m'étais investis dans d'autres projets.
J'en étais en fait arrivé au point ou je voulais transformer ma cuve principale en composteur aquatique géant pour faire pousser de la mâche en hydroponie au dessus. Ça aurait pu être fun mais ça n'était pas le point de vue de ma copine. Qui elle, commençait a apprécier l'idée d'avoir des poissons qui nage dans ce grand cube de verre trônant au milieu de notre petit appart.

Je ne sais pas si ce sont les critiques ironiques de mes connaissances sur l'état de mon bac, ou l'impossibilité de me lancer dans la culture hydroponique, mais il y as un mois je me suis enfin décidé a prendre le problème a bras le corps.
J'ai enlevé à la main les kilos de filamenteuses qui occupaient le volume de ma cuve en tentant d'épargner les quelques plantes qui avaient résisté. Refait le niveau d'eau. Et enchaîné avec un black out de deux jours avant de reprendre avec un éclairage de 6h/jour à 100W. Dans le même temps j'ai commencé la fertilisation et remis en marche la production de CO2.
Une semaine plus tard j'ai reçu quelques nouvelles plantes afin de relancer la machine à bouffer du nitrate.
Après une nouvelle semaine d'attente (le temps que mes plantes prennent bien racine et commencent à se développer) je suis allé me balader dans une animalerie a coté de chez moi ou j'avais repéré des arrivages fréquents d'Australo-Guinéens. Et là, coup de cul, ils avaient des Pseudomuguil Furcatus et des Tateurndina Ocellicauda !
Le sexage n'as pas été simple car ils étaient tous assez jeune (surtout pour les tateurs).
Mais au final se sont bien un couple de tateur et 11 pseudomuguils qui se baladent dans mon aquarium  : ]
Je me fait donc un plaisir de ne les nourrir qu'avec de la nourriture de première qualité (vers de vase et daphnies vivantes, ainsi que des artémias surgelées) et ils commencent a tous prendre de belle couleurs...
Aujourd'hui le mâle Tateurndina a même commencé sa cour. Il déploie ses belles nageoires et tourne a fond la caisse autour de la femelle. Ça faisait bien quelques jours qu'ils allait voir la femelle régulièrement, mais jusqu'à présent elle l'ignorait, tout bonnement. Il ne faisait donc pas plus d'efforts que ça. Mais depuis ce matin, les deux se tournent autour et elle accompagne même monsieur dans sa grotte !

Enfin bref, après être passé a un cheveux de l'échec, je dois bien admettre que je suis tout content de passer des heures a regarder ma nouvelle télévision...


ps : Je vous envoi des photos très vite, et cette fois c'est promis je ne disparais plus !

JELYLO


Membre : Accro
Membre : Accro
salut,
ça fait plaisir d'avoir de tes nouvelles, j'attends les photos avec impatience! Smile

ExperimentalCycle


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Salut !

Voilà une petite vidéo de Furcatus vite faite histoire de vous faire patienter...



Je ne sait pas si c'est le courant ou la présence de bouffe dans les graviers qui leur plait tant, mais pour des poissons de surface, ils passent beaucoup de temps au fond à longer la vitre de devant...

Dans le prochain post je vous présente le super couvercle à 3 franc six sous que j'ai dû fabriquer avec l'arrivée de mes pensionnaires.

A bientôt !

ExperimentalCycle


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Bonjour tout le monde : ]

Aujourd'hui je vais vous parler un peu de mon dernier bricolage.
Avec l'arrivée des Furcatus et de leur pointes a deux cent a l'heure dans l'aquarium, un couvercle est devenu nécessaire. Mais plusieurs problèmes se posaient :
_A terme je voudrais avoir des plantes de surface, or elles n'apprécient pas trop les milieux fermés et encore moins les lampes à 1 cm de leur petites feuilles...
_J'ai déjà une rampe aqualight et il est casi impossible de trouver un couvercle dans lequel on puisse la rentrer.
_J'ai un paquet de tuyaux (CO2, chauffage 1 et 2, filtre externe, sonde de température...) qui arrivent des deux cotés de l'aquarium et il aurait donc sûrement fallu refaire du découpage dans le couvercle pour faire passer tout ça.
_Et enfin, les couvercles se vendent presque au même prix que ma cuve nue dans le commerce !

J'ai donc décidé de le fabriquer moi même.
Voici la liste de mes courses chez mon magasin de bricolage préféré :
_4 petites équerres inox : 0,80x4 = 3,20 Euros
_1 paquet de petites vis : 2,50 Euros
_3 tasseau de 18x18mm sur 2,40m : 2,50x3 = 7,50 Euros
_Une plaque de plexi antireflet de 80x50cm : 20 Euros

Total : 33,20 Euros (Ce qui comparé aux 90 euros que coûte un couvercle de 80x35cm reste tout a fait correct...)


Voici quelques photos du couvercle une fois en place avec la rampe aqualight :


Si j'ai fait l'avant plus bas que l'arrière, c'est pour deux raisons. Premièrement pour acceder facilement a l'aquarium. Deuxièmement, pour optimiser l'éclairage.

Sur cette photo on voit un peu mieux les encoches que j'ai fait pour caler la rampe :


J'ai pris des tasseau légèrement plus larges que les supports de ma rampe de manière a ce qu'ils soit complètement bloqués lorsque je les enfonce.

Je peux facilement les sortir et déplacer la rampe vers l'arrière pour accéder a l'avant de l'aquarium par exemple, comme on le voit sur ces photos :


Vous pourrez également noter le découpage dans le plexi à l'arrière, qui me permet de passer mes différents tuyaux des deux cotés du bac...

Voili voilou, pour ce couvercle à pas cher. Si vous avez des questions n'hésitez pas !


Sur ce, je vous laisse avec quelques photos de mes Tateurndina  : ]
ExperimentalCycle.





--------------------------------------------



--------------------------------------------



Dernière édition par ExperimentalCycle le Sam 5 Oct 2013 - 1:43, édité 1 fois

JELYLO


Membre : Accro
Membre : Accro
très ingénieux Smile

Bedens


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Waw, quand j'ai vu ta signature j'ai pensé que le sujet qui allait avec serait pas mal mais la il est bien plus que ça ! Je suit le courant avec intérêt !

Neuge


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Je vais aussi suivre tes tribulations, les algues et autres amies de la conjonction pH/KH des Australo-guinéen étant un sujet qui m'intéresse bien !
Les projets détaillés comme le tien permettront peut-être à ce qu'on arrive à une vulgarisation de connaissance sur ces sujets, histoire que nous soyons plus nombreux à en tenter l'expérience et à croiser nos vécus Smile
Et qui sait à faire des émules !

ExperimentalCycle


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Salut !

Tout d'abord bienvenu à vous, Neuge et Bedens sur le topic de mon bac  :]



Aujourd'hui je vais vous parler un peu de ma filtration sous gravier pour ceux que ça intéresse.
Cela fait maintenant six mois que j'ai mis mon bac en eau, il est donc temps de voir comment ma filtration encaisse tout ça.

Premièrement il faut noter que lors de ma première mise en eau, mon bac a doucement dépéris par manque de fertilisation. L'ensemble de mes plantes sont donc morte et se sont dégradées au fond du bac.
Ensuite je n'ai jamais nettoyé ou même changé l'eau de mon bac.
En gros, mon filtre a eu du boulot !

Voici une petite photo de mon sous-sol:



On y vois clairement que les grosses particules qui ne sont pas encore dégradées se sont bien arrêtées a la couche de flourite. Et dans le pire des cas elles ne vont pas plus loin que la couche de pouzzolane fine.
Pour autant je n'ai pas eu de problèmes de colmatage. Le débit a la sortie de ma pompe reste sensiblement le même que lors de la mise en eau.

De plus je suis assez content du fait que cette couche de particule est présente et fait la même épaisseur tout autour de mon bac. Ça veux dire que ma filtration est bien uniforme : ]
Le bilan est donc plutôt bon...

Je vous referais un petit topo dans quelques mois maintenant que ma population est arrivée.

En tout cas avec cette belles épaisseur de particules je crois que je vais bientôt pouvoir tenter d'introduire des vers aquatiques dans mon bac !




Sur ce, je vous laisse avec quelques photos de mes insaisissables Pseudomuguils Furcatus...




------------------------------------------------------------



------------------------------------------------------------



------------------------------------------------------------



------------------------------------------------------------



crisis42


Membre : Accro
Membre : Accro
Superbe ton bac !!
Et que dire de tes Pseudomuguils Furcatus...ils ont de belle couleurs et sont vraiment intéressants à regarder !!

Bedens


Membre : Habitué
Membre : Habitué
C'est vraiment super agréables de lires tes post's ! Parfait pour décompresser quand c'est enfin le W-E ! Very Happy

LizaGabrielle


Membre : Régulier
Membre : Régulier
@ExperimentalCycle a écrit:Bonjour tout le monde : ]

Aujourd'hui je vais vous parler un peu de mon dernier bricolage.
Avec l'arrivée des Furcatus et de leur pointes a deux cent a l'heure dans l'aquarium, un couvercle est devenu nécessaire. Mais plusieurs problèmes se posaient :
_A terme je voudrais avoir des plantes de surface, or elles n'apprécient pas trop les milieux fermés et encore moins les lampes à 1 cm de leur petites feuilles...
_J'ai déjà une rampe aqualight et il est casi impossible de trouver un couvercle dans lequel on puisse la rentrer.
_J'ai un paquet de tuyaux (CO2, chauffage 1 et 2, filtre externe, sonde de température...) qui arrivent des deux cotés de l'aquarium et il aurait donc sûrement fallu refaire du découpage dans le couvercle pour faire passer tout ça.
_Et enfin, les couvercles se vendent presque au même prix que ma cuve nue dans le commerce !

J'ai donc décidé de le fabriquer moi même.
Voici la liste de mes courses chez mon magasin de bricolage préféré :
_4 petites équerres inox : 0,80x4 = 3,20 Euros
_1 paquet de petites vis : 2,50 Euros
_3 tasseau de 18x18mm sur 2,40m : 2,50x3 = 7,50 Euros
_Une plaque de plexi antireflet de 80x50cm : 20 Euros

Total : 33,20 Euros (Ce qui comparé aux 90 euros que coûte un couvercle de 80x35cm reste tout a fait correct...)


Voici quelques photos du couvercle une fois en place avec la rampe aqualight :


Si j'ai fait l'avant plus bas que l'arrière, c'est pour deux raisons. Premièrement pour acceder facilement a l'aquarium. Deuxièmement, pour optimiser l'éclairage.

Sur cette photo on voit un peu mieux les encoches que j'ai fait pour caler la rampe :


J'ai pris des tasseau légèrement plus larges que les supports de ma rampe de manière a ce qu'ils soit complètement bloqués lorsque je les enfonce.

Je peux facilement les sortir et déplacer la rampe vers l'arrière pour accéder a l'avant de l'aquarium par exemple, comme on le voit sur ces photos :


Vous pourrez également noter le découpage dans le plexi à l'arrière, qui me permet de passer mes différents tuyaux des deux cotés du bac...

Voili voilou, pour ce couvercle à pas cher. Si vous avez des questions n'hésitez pas !


Sur ce, je vous laisse avec quelques photos de mes Tateurndina  : ]
ExperimentalCycle.





--------------------------------------------



--------------------------------------------

Tu galère pas trop pour accéder a l'arrière plan de ton bac ?

ExperimentalCycle


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Non, pas du tout, je pose la rampe tout en haut avec le bas de la rampe calé sur l'avant dernière encoche et le haut a cheval sur le bord du couvercle.

Ça me laisse toute la place nécessaire. Même pour accéder derrière la racine de gauche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum