-46%
Le deal à ne pas rater :
Oceanic OCEAB120W Batteur électrique – Blanc
7.51 € 13.91 €
Voir le deal

Aller en bas
avatar
Verdex
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Masculin Nombre de messages : 300
Localisation : Normandie
Emploi : *****
Date d'inscription : 06/01/2016

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Sam 20 Jan 2024 - 15:19
Bonjour à tous les passionnés d'aquariophilie,

Je me permets de solliciter votre expertise afin de recueillir des retours d'expérience sur les masses de filtration Biohome Ultimate. J'ai récemment découvert ces médias de filtration grâce à la chaîne YouTube Pondguru. Le YouTubeur, qui se trouve également être le fabricant de ce produit, partage des informations détaillées à ce sujet dans ses vidéos :



Ces médias de filtration sont également disponibles sur son site officiel : Biohome Ultimate.

Il est à noter que le YouTubeur propose des conseils pour optimiser nos filtres externes, notamment pour des modèles tels que le JBL Cristalprofi et d'autres marques.


Les Biohome Ultimate sont annoncés comme étant fabriqués à partir de verre fritté et contiennent des oligo-éléments ajoutés pour améliorer les performances des bactéries. Leur principal avantage réside dans la réduction des nitrates par rapport à d'autres types de matériaux disponibles sur le marché aquariophile. Avant d'investir dans ces masses de filtration, j'aimerais savoir si certains d'entre vous les ont déjà utilisées et quels ont été les résultats obtenus.

Actuellement, j'utilise des masses de filtration Micromec dans mon filtre externe JBL. L'idée des avantages potentiels des Biohome Ultimate suscite mon intérêt. Cependant, le coût supérieur de ces médias me pousse à rechercher des retours d'expérience concrets avant de prendre une décision.

Si vous avez eu l'occasion d'utiliser les Biohome Ultimate dans votre aquarium, pourriez-vous partager vos impressions quant à leur efficacité réelle dans la réduction des nitrates, ainsi que toute autre observation pertinente que vous pourriez avoir ?

Merci d'avance pour vos conseils et le partage de vos expériences !
Baal-84
Baal-84
Membre : Accro
Membre : Accro
Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 4599
Localisation : France
Emploi : Oui
Date d'inscription : 24/07/2020

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Sam 20 Jan 2024 - 17:51
Hello

Revenons aux bases
Les bactéries sont très importantes, notamment (mais pas exclusivement) pour transformer l'azote et éviter les formes dangereuses.
Il faut que la population soit suffisante pour tout consommer à l'instant t, ou croisse suffisamment pour s'adapter en réduisant au maximum un éventuel pic de pollution.

L'augmentation de la population bactérienne se produit si :
- la pollution augmente
- s'il y a assez de brassage/oxygène.

Le support n'est pas vraiment déterminant.
Si les bactéries ne peuvent pas se fixer sur des matériaux poreux, dans le filtre où les conditions sont optimales, elles vont juste rester dans la colonne et former un bloom.
Au pire ça va effectivement réduire la capacité de multiplication à la marge. Parce que l'excès, probablement insignifiant, ne sera pas dans le filtre et se multipliera lui même un peu moins vite.

Mais dans quel cas de figure est-ce vraiment important ? Est-ce qu'on a prévu de verser l'eau des égouts dans le bac ?

Alors, même si c'est intéressant d'un point de vue théorique, pour quelle raison faudrait il investir dans le matériau ultime ?

_________________
[BAC] 60L tetra amande - crevettes
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Img_2023

[BAC]Mon test d'élevage nourriture vivante
[TUTO] Comment publier une photo sur le forum
[LIEN]Bulletins de test de l'eau de conduite (gouv.fr)
[LIEN]Diagnostic de maladies (hôpital JBL)

Verdex et Yann vialle aiment ce message

avatar
Verdex
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Masculin Nombre de messages : 300
Localisation : Normandie
Emploi : *****
Date d'inscription : 06/01/2016

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Dim 21 Jan 2024 - 14:24
Hello !

Je viens de réaliser que j'ai posté dans la mauvaise catégorie en m'en rendant compte dans le fil d'Ariane, et je m'en excuse.

Je possède un aquarium d'eau douce de biotope Amazonien. Cela fait un certain temps que je n'ai pas testé les paramètres de l'eau. Les derniers résultats indiquent des valeurs de 0.05 pour les nitrites et 1 pour les nitrates. Je prévois d'acheter des bandelettes pour contrôler cela au plus vite.

J'envisage d'investir dans des matériaux de filtration biologique de qualité supérieure. Les Biohomes Ultimate sont décrits comme étant conçus pour réduire les nitrates en favorisant les bactéries anaérobies dans les couches profondes, où celles-ci prospèrent dans un environnement à faible teneur en oxygène, contrairement à d'autres types de matériaux disponibles sur le marché aquariophile. Ces médias sont composés d'oligo-éléments, contribuant ainsi à stimuler la formation des bactéries.

Les Micromec ont une surface de colonisation de 1500 m²/L. Ce YouTuber reproche au Micromec d'avoir des pores trop serrés, ce qui nuit à son efficacité. Bien que je ne trouve pas la surface de colonisation sur le site officiel pour le Biohome Ultimate, selon un autre site, le Biohome Plus affiche une surface de colonisation de 680 m²/L. Cependant, je pense que cela doit être similaire pour l'Ultimate. Si ces chiffres sont exacts, la surface est bien inférieure à celle du JBL Micromec.

Baal-84 a écrit:Hello
Le support n'est pas vraiment déterminant.
Si les bactéries ne peuvent pas se fixer sur des matériaux poreux, dans le filtre où les conditions sont optimales, elles vont juste rester dans la colonne et former un bloom.
Au pire ça va effectivement réduire la capacité de multiplication à la marge. Parce que l'excès, probablement insignifiant, ne sera pas dans le filtre et se multipliera lui même un peu moins vite.

Tu as mentionné que le support n'est pas vraiment déterminant et que les bactéries peuvent se fixer sur différents matériaux poreux. Cependant, j'aimerais approfondir davantage le sujet.

Baal-84 a écrit:
Alors, même si c'est intéressant d'un point de vue théorique, pour quelle raison faudrait il investir dans le matériau ultime ?

Je souhaite investir dans un matériau avec une colonisation bactérienne supérieure à celui que j'utilise actuellement. Je pense que mon support biologique actuel doit être saturé et/ou pas complètement performant, ne laissant pas de surface pour de nouvelles bactéries. En remplaçant ce support actuel, je pense ainsi pouvoir réduire les nitrites et les nitrates dans mon aquarium.
Baal-84
Baal-84
Membre : Accro
Membre : Accro
Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 4599
Localisation : France
Emploi : Oui
Date d'inscription : 24/07/2020

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Dim 21 Jan 2024 - 19:41
Hello
Je reprends.

Si tu as :
- de l'ammoniaque ou des nitrites
- un peu de brassage
Ces éléments chimiques "polluants" vont être absorbés par les bactéries, qui se multiplieront.
Les bactéries n'ont pas un planning familial où elles cherchent un bon logement avant d'avoir des enfants Wink

A contrario leur multiplication est entravée, et entraine une réduction, si elles n'ont pas de quoi manger ou respirer.
Ce qui veut dire que ton support bactérien de l'espace, en temps normal, il sera non exploité puisque tu n'auras pas plus de bactéries.

Voila mon postulat de départ.
Alors soit je me plante, et auquel cas je suis preneur d'avis contraire.
Soit on peut partir de là pour pousser la réflexion.

Donc une fois qu'on a dit ça, dans un contexte normal, à savoir un pic de pollution dans un aquarium avec du brassage et un minimum de support (rien que de la mousse, de la ouate, le sable), le rôle du support est anecdotique.

Maintenant si tu veux créer un environnement très spécialisé, par exemple avec une quantité anormalement peu élevée du support bactérien (un filtre absolument minimaliste), pour un bac expérimental, alors ce serait une contrainte qui justifierait l'acquisition de ce genre de matériel.

_________________
[BAC] 60L tetra amande - crevettes
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Img_2023

[BAC]Mon test d'élevage nourriture vivante
[TUTO] Comment publier une photo sur le forum
[LIEN]Bulletins de test de l'eau de conduite (gouv.fr)
[LIEN]Diagnostic de maladies (hôpital JBL)

Verdex et Yann vialle aiment ce message

Ha-Dê
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3916
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Dim 21 Jan 2024 - 20:50
Baal-84 cela fait plusieurs posts que tu donnes une position sur les supports à bactéries peu commune.
Dans ce cas à quoi sert un filtre?
As-tu essayé de mettre un certain nombre de poissons dans une cuve nue? Et d'essayer de les maintenir en les nourrissant ? Cela ne va pas durer des jours. Il y aura une intoxication à l'ammoniaque.
La même taille de bac, même population avec filtre classique et sable. Le tout rôdé depuis un certain temps. Tu retires le filtre, les plantes, les pierres et autres éléments de décor. Un léger brassage ou un buller pour l'oxygène mais pas de soucis... grâce à toutes les bactéries contenues dans le sol. Ce n'est pas éternel comme équilibre mais ça laisse du temps quand même.

Pour revenir au sujet, on voit ce type de mélange de divers supports destinés aux colonies bactériennes sous plusieurs marques mais aussi sur Amazon et Aliexpress.
C'est coloré, varié en formes et matières, et on se dit que toutes les bonnes bactéries vont trouver chacune l'habitat qu'elle préfère.
En réalité ce n'est pas aussi diversifié que sur les photos et la matière n'inspire pas toujours confiance...
Beaucoup de marques connues proposent des substrats très divers, c'est du marketing mais le préféré reste "les nouilles". Pourquoi? Parce qu'avec leur forme, l'eau trouve toujours un chemin évitant le colmatage.
Dans les nouilles, le produit le plus réputé est le Siporax de Seachem (utilisé par les professionnels ; existe en 2 tailles) car il est en verre fritté offrant une surface de colonisation plus importante.


_________________
Mes bacs : 240l planté/64l "Walstad"/Nano 20l/Nano 30l/Nano Reef 80l
"Walstad" = sans filtre, sans changements d'eau, substrat : terre + gravier
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_68647820130922173529Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_28596620130917201018Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_26256120130914191213

Verdex aime ce message

avatar
Verdex
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Masculin Nombre de messages : 300
Localisation : Normandie
Emploi : *****
Date d'inscription : 06/01/2016

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Lun 22 Jan 2024 - 15:04
Bonjour,

Je vous remercie pour vos réponses.

Mon objectif principal était de comprendre que les bactéries anaérobies ont la capacité de convertir le nitrate en azote gazeux dans des conditions dépourvues d'oxygène, puis de se développer dans des environnements propices. On peut comparer cela au principe selon lequel la mousse pousse à l'extérieur uniquement dans des conditions d'humidité et d'ombre.

En examinant le Seachem Denitrate, j'ai consulté la fiche descriptive sur le site officiel de la marque. À des débits élevés (supérieurs à 380 litres par heure), il fonctionnera exclusivement comme un filtre aérobie. À des débits lents (moins de 190 litres par heure), il agira à la fois comme filtre aérobie et filtre dénitrifiant anaérobie.

Dans nos filtres externes, caractérisés par des débits significativement plus élevés, la présence de bactéries anaérobies est impossible ; seules les bactéries aérobies peuvent subsister. La condition impérative consiste à structurer le filtre externe en deux compartiments dans l'un des paniers. Une zone dédiée à hauteur de 1/3 est réservée au débit réduit pour accueillir les médias Seachem Denitrate, tandis que la seconde zone, correspondant aux 2/3 restants, est destinée au débit normal pour les pierres de Seachem Matrix.

Sur le site officiel de Seachem, dans la FAQ concernant le Denitrate, les instructions précisent que le débit à travers le Denitrate™ ne doit pas dépasser 190 litres par heure. Cependant, la plupart des filtres disponibles sur le marché ont un débit bien supérieur.

Comment puis-je obtenir un débit aussi lent ?

Réponse : La meilleure méthode consiste à utiliser un flux continu, également connu sous le nom de « bidon factice ». D'autres alternatives incluent la restriction du débit d'eau dans un bidon ordinaire, le placement dans un puisard, ou l'utilisation d'un filtre à boîte avec une prise restreinte.

Voici une vidéo explicative sur la méthode à réaliser soi-même pour mettre cela en pratique.

Ha-Dê
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3916
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Lun 22 Jan 2024 - 15:31
Ce que tu décris c'est finalement ce qui se passe en station d'épuration : le débit des eaux usées qui rentre est égal au débit des eaux traitées qui sort.
Mais les différents processus mécaniques et biologiques ne se font pas tous à la même vitesse (je veux dire durée du processus lui-même et vitesse de passage de l'eau nécessaire pour y arriver, qui souvent doit être ralentie).
Pour y arriver, on installe divers bassins, de décante, de rétention, des passage à chicane etc, soit de gros volumes intermédiaires à mettre en place.

Pour ce qui est de la transformation complète en anaérobie pour finir le cycle de l'azote (dernière étape : passage des nitrates en azote gazeux), on l'obtient :
. dans un bac low tech comme Walstad dans la couche profonde du substrat;
. dans les éléments filtrants en leur sein : pour s'affranchir de la vitesse de passage trop élevée (qui amène de l'oxygène) sans changer de débit, donc soit augmenter le volume du filtre, soit avoir des supports bactériens plus gros, ou les deux. En réalité la vitesse de passage dans la cuve d'un filtre n'est pas du tout uniforme. Après un certain temps le débit s'amenuise aussi avec la présence du mulm.

Quand on voit des bulles sortir du filtre (longtemps après son démarrage), c'est de l'azote gazeux.

Edit : tu peux aussi regarder ce qui se fait en marin sur les dénitrateurs.

_________________
Mes bacs : 240l planté/64l "Walstad"/Nano 20l/Nano 30l/Nano Reef 80l
"Walstad" = sans filtre, sans changements d'eau, substrat : terre + gravier
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_68647820130922173529Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_28596620130917201018Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_26256120130914191213

Verdex aime ce message

avatar
Verdex
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Masculin Nombre de messages : 300
Localisation : Normandie
Emploi : *****
Date d'inscription : 06/01/2016

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Lun 22 Jan 2024 - 16:09
Merci pour ces éclaircissements.

La micromec actuelle, qui est en place depuis plusieurs années dans mon filtre, a pris une teinte marron, ce qui laisse penser qu'elle pourrait ne plus être entièrement efficace. J'hésite entre la remplacer par une nouvelle micromec neuve avec une capacité de 1500M²/L, ou bien opter pour le produit de la marque Seachem Matrix qui offre une surface de colonisation de 700m²/L. Je suis indécis quant à la meilleure option pour mon filtre JBL CristalProfi e702 ?

Ha-Dê a écrit:

Pour ce qui est de la transformation complète en anaérobie pour finir le cycle de l'azote (dernière étape : passage des nitrates en azote gazeux), on l'obtient :
. dans un bac low tech comme Walstad dans la couche profonde du substrat;
. dans les éléments filtrants en leur sein : pour s'affranchir de la vitesse de passage trop élevée (qui amène de l'oxygène) sans changer de débit, donc soit augmenter le volume du filtre, soit avoir des supports bactériens plus gros, ou les deux. En réalité la vitesse de passage dans la cuve d'un filtre n'est pas du tout uniforme. Après un certain temps le débit s'amenuise aussi avec la présence du mulm.

Quand on voit des bulles sortir du filtre (longtemps après son démarrage), c'est de l'azote gazeux.

Edit : tu peux aussi regarder ce qui se fait en marin sur les dénitrateurs.

En ce qui concerne les supports bactériens de plus grande taille, est-ce que l'utilisation du support microglass, qui propose une surface de 3000m²/L avec des cristaux de 3 à 6 cm, serait idéale pour favoriser la croissance de bactéries anaérobies avec une pompe ayant un débit maximal de 700 L ?
Baal-84
Baal-84
Membre : Accro
Membre : Accro
Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 4599
Localisation : France
Emploi : Oui
Date d'inscription : 24/07/2020

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Lun 22 Jan 2024 - 17:19
Hello
Ha-Dê a écrit:Baal-84 cela fait plusieurs posts que tu donnes une position sur les supports à bactéries peu commune.
Dans ce cas à quoi sert un filtre?
As-tu essayé de mettre un certain nombre de poissons dans une cuve nue? Et d'essayer de les maintenir en les nourrissant ? Cela ne va pas durer des jours. Il y aura une intoxication à l'ammoniaque.
La même taille de bac, même population avec filtre classique et sable. Le tout rôdé depuis un certain temps. Tu retires le filtre, les plantes, les pierres et autres éléments de décor. Un léger brassage ou un buller pour l'oxygène mais pas de soucis... grâce à toutes les bactéries contenues dans le sol. Ce n'est pas éternel comme équilibre mais ça laisse du temps quand même.

Ma position c'est qu'il ne faut pas confondre l'importance du support bactérien, et le risque d'en avoir trop peu, avec (fausse règle logique) la nécessité d'en avoir toujours plus grâce à des "technologies de l'espace".

Et l'exemple que tu donnes va dans ce sens : un peu de brassage et les bactéries contenues dans le sol.

Exemple de fausse règle logique : on considère un châssis à roues pour transporter des biens et des personnes.
On la pousse avec la force humaine, c'est pas très efficace. Puis un cheval, c'est mieux. Puis un moteur rudimentaire. Puis un moteur perfectionné pour affronter la montage et les autoroutes.
A première vue, on peut croire qu'au plus le moteur est puissant, et au plus c'est intéressant.
Mais faut il acheter une voiture de course ? Oui ... si on a comme projet de faire la course.
Sinon c'est probablement un mauvais investissement.

Concernant les supports bactérien encrassés, il ne faut pas hésiter à des frotter un peu. Non seulement tu ne mets pas en péril tes bactéries, mais tu désobstrue les micro porosités qui font tout l'intérêt de ce genre de produit.
Pas à l'eau chlorée, ni à quoi que ce soit de bactéricide, bien évidemment.

Pour réduire l'encrassement au maximum, il faut bien mettre les supports bactérien après des mousses suffisamment fines.
Mais même dans ce cas, tu peux avoir des dépôts. Il suffit de voir les dépôts qui se forment dans les tuyaux du filtre, même en fin de circuit.

_________________
[BAC] 60L tetra amande - crevettes
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Img_2023

[BAC]Mon test d'élevage nourriture vivante
[TUTO] Comment publier une photo sur le forum
[LIEN]Bulletins de test de l'eau de conduite (gouv.fr)
[LIEN]Diagnostic de maladies (hôpital JBL)
avatar
Verdex
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Masculin Nombre de messages : 300
Localisation : Normandie
Emploi : *****
Date d'inscription : 06/01/2016

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Lun 22 Jan 2024 - 17:46
Selon tes recommandations, je vais effectuer un nettoyage approfondi en les frottant légèrement.

Le système de filtration externe du JBL Cristal Profi est conçu de manière à ce que l'eau suive initialement un préfiltre, la micromec, puis deux filtres grossiers et enfin un filtre moyen.

Suite à la visualisation de la vidéo de Pondguru, j'ai réorganisé l'ordre des médias filtrants. Désormais, l'ordre est le suivant : préfiltre, filtre grossier, filtre moyen, ouate et enfin les billes de micromec.

Merci !
Ha-Dê
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3916
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Lun 22 Jan 2024 - 18:52
Moi je ne ferais pas ça mais je développerai plus tard en détails et j'apporterai mon point de vue à Baal-84.
Si on regarde comment tous les constructeurs aménagent l'intérieur de leurs filtres, on constate que c'est immuable : mousse grossière puis support poreux grossier type cylindre ou perforé, autres supports bactériens plus compacts et enfin la mousse fine.
Si on veut garder tous ces éléments (on n'est pas obligé et j'y reviendrai), c'est le bon ordre. J"ai travaillé en filtration mécanique et biologique : déplacer en particulier la mousse fine (ou ouate) en amont est une erreur.

_________________
Mes bacs : 240l planté/64l "Walstad"/Nano 20l/Nano 30l/Nano Reef 80l
"Walstad" = sans filtre, sans changements d'eau, substrat : terre + gravier
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_68647820130922173529Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_28596620130917201018Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_26256120130914191213
avatar
Verdex
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Masculin Nombre de messages : 300
Localisation : Normandie
Emploi : *****
Date d'inscription : 06/01/2016

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Lun 22 Jan 2024 - 19:08
Ha-Dê a écrit:Moi je ne ferais pas ça mais je développerai plus tard en détails et j'apporterai mon point de vue à Baal-84.
Si on regarde comment tous les constructeurs aménagent l'intérieur de leurs filtres, on constate que c'est immuable : mousse grossière puis support poreux grossier type cylindre ou perforé, autres supports bactériens plus compacts et enfin la mousse fine.
Si on veut garder tous ces éléments (on n'est pas obligé et j'y reviendrai), c'est le bon ordre. J"ai travaillé en filtration mécanique et biologique : déplacer en particulier la mousse fine (ou ouate) en amont est une erreur.

Les marques Fluval et Sunsun placent d'abord un préfiltre, un filtre grossier, un filtre moyen, puis les masses biologiques.
Ha-Dê
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3916
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Lun 22 Jan 2024 - 19:22
Tu as des liens? Ce serait plus simple.
Tu parles de filtre moyen en dernière étape mécanique avant la filtration biologique : ça ressemble à quoi? A ta description ce n'est ni une mousse fine, ni de la ouate.
Si on a beaucoup de volume, ou compartiments, paniers ou autre, multiplier les étapes mécaniques en réduisant la maille me va très bien si la dernière n'est pas trop fine et si ce n'est pas au détriment du volume finalement consacré à la masse biologique.

Si chez Fluval et Sun Sun il n'y a effectivement pas de mousse, ni ouate, c'est normal, ça ne sert biologiquement à rien et ça reste cohérent avec Eheim ou d'autres marques célèbres qui en mettent mais à la fin.

_________________
Mes bacs : 240l planté/64l "Walstad"/Nano 20l/Nano 30l/Nano Reef 80l
"Walstad" = sans filtre, sans changements d'eau, substrat : terre + gravier
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_68647820130922173529Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_28596620130917201018Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_26256120130914191213
Ha-Dê
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3916
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mar 23 Jan 2024 - 2:07
Le filtre dont on parle, qu'il soit de type extérieur ou intérieur, est la réponse des acteurs du marché pour gérer la pollution notamment due à l'ammoniaque pour le transformer en nitrates, sans la phase nitrite en eau libre qui est toxique pour les poissons (tout comme l'ammoniaque en forte quantité).
On pourrait s'en passer dans un bac peu peuplé avec un substrat ad hoc, mais la plupart des aquariophiles n'installent plus ce type de sol qui pourrait pourtant réaliser le cycle complet de l'azote, c'est à dire jusqu'à l'azote gazeux; de plus nos bacs sont souvent bien trop poissonneux pour ce processus qui reste lent.
Par conséquent l'utilisation d'un tel filtre doit s'accompagner de changements d'eau réguliers qui vont contenir le taux de nitrates dans l'eau : c'est le principe de base de ces filtres et les changements d'eau font partie intégrante de la méthode, même si ce n'est pas assez souvent rappelé.

Par ailleurs pour bien fonctionner, ces filtres doivent avoir un débit suffisant garanti :
. pour que l'eau qui y circule soit suffisamment oxygénée car la plupart des bactéries dans ces filtres en ont besoin;
. pour que le volume d'eau du bac soit suffisamment traité : contrairement à une station d'épuration, où le débit qui sort est égal au débit qui entre, l'eau étant complètement traitée en 1 passage, avec ces filtres, l'eau ne l'est pas totalement, se retrouve diluée dans le bac avant d'être aspirée à nouveau (le TO ou Turn Over, est théoriquement plusieurs fois le volume d'eau du bac par heure).

Les performances annoncées de la pompe sont assez impressionnantes sur le papier mais la réalité n'est pas aussi flatteuse.
Il est rare que le constructeur donne la courbe de performances de sa pompe et on doit se contenter :
. d'une valeur de débit annoncée qui est en réalité le débit max. à hauteur de refoulement nulle;
. d'une valeur de hauteur de refoulement, qui est en réalité la hauteur max. de refoulement à débit nul.
On dispose donc uniquement de 2 points d'une courbe convexe inconnue autrement!
En pratique, si vous optez pour un filtre extérieur, alors le fait de l'installer sous l'aquarium + les matériaux filtrants qui représentent une résistance hydraulique, va fortement diminuer la valeur de débit si vous la mesuriez en sortie.

Par conséquent, le choix des matériaux à placer dans le filtre, comme leur ordre de passage forcé, a son importance : il faut éviter que le filtre ne se colmate; en réalité il finira toujours par se colmater si on ne fait rien, mais l'idée des constructeurs est que cela arrive le plus tard possible, pour que l'aquariophile soit un client content, en lui épargnant une tâche de maintenance la moins fréquente possible.

L'ordre typique est comme suit (l'eau circule du bas vers le haut) :
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? 16070710

. Pour commencer, une filtration grossière (la mousse bleue à grosse trame ci-dessus) : il s'agit de retenir les plus gros débris mécaniquement, ni plus, ni moins, ceux qui ont pu passer la vraie première étape de dégrillage au niveau de la crépine;
. Puis une filtration biologique : il en existe une multitude de sortes; si vous avez un filtre avec plusieurs compartiments ou paniers, le marketing a été prévu pour que vous puissiez en mettre à l'envie :
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? 7281210

Il en est de même pour l'étape précédente si votre filtre le propose : la condition est de passer par des étapes successives avec une maille de moins en moins grosse, mais pas trop fine sinon le filtre peut se colmater trop vite (certains filtres proposent même une chambre à part pour extraire et rincer plus facilement cette maille grossière régulièrement sans avoir à tout démonter).
. Pour finir, les constructeurs (comme Eheim) mettent souvent en sortie une matière à maille plus resserrée (type ouate blanche, voir le premier schéma), une espèce de filtration fine mais qui reste mécanique.
D'un point de vue filtration biologique, elle n'a aucun rôle, il est purement marketing. L'aquariophile qui installe un filtre veut qu'au bout de quelques heures (disons une nuit), l'eau de son bac soit... cristalline, et ainsi se dire qu'il a fait un bon achat, le filtre est efficace! Ce qui est faux évidemment à un stade aussi proche de la mise en service. Cette maille retient en réalité essentiellement les plus fines particules de mulm qui ont pu traverser toutes les étapes précédentes et les bactéries mortes (quand on rince cette matière après un cycle, on a l'impression d'une boue maronnasse très légèrement gélatineuse).

Pour optimiser le volume offert par ce type de filtres, en privilégiant la fonction biologique sans trop perdre d'un point de vue mécanique, on peut tout enlever et ne mettre qu'un seul type de substrat : les fameuses nouilles, car leur forme spécifique en cylindre creux est idéale pour faciliter le passage de l'eau et retarder encore une fois le colmatage. Il en existe de plusieurs qualités, la meilleure étant le Siporax de Sera (Edit : Seachem) en verre fritté comme déjà dit.


Verdex, après ce long préambule, ton approche, sans que tu en aies totalement conscience j'ai l'impression, est de t'écarter du principe de base du filtre tel qu'il a été conçu, et de vouloir te rapprocher d'une mini-station d'épuration, avec un processus plus proche de celui réalisé dans le sol, ce qui est louable : passage lent voire très lent pour un processus lent, des zones en anaérobie qui vont permettre en sortie une eau traitée totalement ou quasi-totalement, cela va dépendre aussi du volume offert aux supports pour les bactéries. Comme déjà évoqué c'est le même principe des dénitrateurs (souvent au soufre) pour les bacs marins.

L'inconvénient éventuel de ta méthode, c'est le TO, car le débit devenant très faible, l'eau du bac n'est pas rapidement traitée mécaniquement et peut rester turbide : d'ailleurs la plupart de nos poissons vivent en eaux plus ou moins turbides, et pas aussi propres visuellement que celles de nos bac (mais on aime bien observer les poissons sans particules en suspension...).
Si ton système est finalement opérationnel, alors tu auras à terme un taux de nitrates maintenu bas sans changements d'eau, ce qui est en réalité l'attendu.
Mais si l'idée d'une eau relativement turbide ne te convient pas, alors il faudra associer ce système d'épuration à un second filtre installé classiquement, car au final il n'est pas si aisé d'avoir un seul filtre qui parvienne à remplir toutes les fonctions. Si un changement d'eau de temps à autre ne t'est pas pénible alors restes-en au filtre classique ou légèrement amélioré, mais n'en attends pas plus.
Les personnes qui ne veulent qu'un seul filtre utilisé classiquement, une eau cristalline, sans avoir à changer trop souvent de l'eau (changements qui permettent de contenir le taux de nitrates pour rappel), peuvent opter pour une étape de filtration type NitratEX (voire PhosEX pour les phosphates), en réalité des résines échangeuses d'ions pour retirer les nitrates définitivement de l'eau dans la limite de leur saturation.

Personnellement je suis en méthode mixte : j'utilise un sol type Walstad mais complété par un filtre extérieur avec des nouilles Siporax, ce qui est nécessaire pour mes Guppys en nombre.
Je dois quand-même faire des changements d'eau... mais de temps à autre. L'avantage de cette méthode c'est l'exubérance de la végétation, je dois en retirer régulièrement, c'est aussi l'autre façon indirecte de retirer l'élément azote du bac.
Pour cette raison la méthode n'est toutefois pas totalement compatible pour ceux qui voudraient faire de l'aquascaping librement.


Dernière édition par Ha-Dê le Mar 23 Jan 2024 - 7:47, édité 1 fois
Ha-Dê
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3916
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mar 23 Jan 2024 - 3:14
Baal-84, il aura fallu me faire tout cet exposé avant de pouvoir te répondre correctement.

Deux points essentiels à rappeler quand-même sur le filtre d'aquarium :
. La pollution de la plupart de nos bac est bien plus importante que celle fréquemment rencontrée dans le milieu naturel : concernant le cycle de l'azote, du moins jusqu'aux nitrates dans nos bacs généralement, c'est une transformation par étapes dont la vitesse n'est pas la même à chaque étape. Comme on ne peut pas disposer des capacités de rétention à géométrie variable d'une station d'épuration, il faut multiplier le volume de filtration pour que le passage répété de l'eau dans le filtre y trouve au final un rendement acceptable pour se débarrasser rapidement de l'ammoniaque et éviter d'avoir des nitrites.
. Avoir trop de substrat potentiel pour les bactéries n'est pas un problème : leur population s'auto-régule en fonction de la quantité de nutriments disponibles comme tu l'as dit implicitement. Mais la tendance c'est le sous-dimensionnement que le contraire, notamment si on est négligeant sur la maintenance du filtre : quand le débit diminue par colmatage qui finit tôt ou tard par arriver comme déjà évoqué, l'apport en oxygène diminue également, ce qui réduit l'efficacité des bactéries, leur nombre en réalité, et donc au final les performances du filtre. Avec un filtre surdimensionné, la date fatidique du colmatage arrive plus tard.

On pourrait imaginer tout ce processus en eau libre dans un bac sans filtre mais :
. il faudrait une quantité de bactéries importante avec une consommation en oxygène en conséquence, soit énormément de bullage/brassage (c'est ce qu'on fait en station d'épuration), autrement le développement des bactéries sera limité, mais c'est un brassage impropre au maintien des poissons;
. si on admet malgré tout que l'on puisse brasser autant, comme tu l'as dit on obtiendrait un bloom bactérien, en réalité une eau totalement turbide, dont je doute qu'elle soit favorable à l'observation des poissons ou du résultat pictural attendu par l'aquariophile.

En pratique cette situation peut arriver dans nos bacs le plus souvent par accident ou erreur de jeunesse :
. si on introduit trop de poissons trop vite, la population de bactéries ne s'adapte pas assez vite et les poissons vont souffrir en premier lieu d'un excès d'ammoniaque;
. même phénomène avec une population constante mais un excès soudain d'alimentation.

_________________
Mes bacs : 240l planté/64l "Walstad"/Nano 20l/Nano 30l/Nano Reef 80l
"Walstad" = sans filtre, sans changements d'eau, substrat : terre + gravier
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_68647820130922173529Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_28596620130917201018Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_26256120130914191213
Christo2
Christo2
Membre : Nouveau
Membre : Nouveau
Masculin Nombre de messages : 33
Age : 55
Localisation : 72400
Emploi : Salarié
Date d'inscription : 12/12/2023

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mar 23 Jan 2024 - 7:02
Bonjour,
Juste pour dire que Siporax c'est Sera et pas Seachem
Ha-Dê
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3916
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mar 23 Jan 2024 - 7:48
Christo2 a écrit:Bonjour,
Juste pour dire que Siporax c'est Sera et pas Seachem

Bien vu merci! Corrigé.
avatar
Verdex
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Masculin Nombre de messages : 300
Localisation : Normandie
Emploi : *****
Date d'inscription : 06/01/2016

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mar 23 Jan 2024 - 11:29
Merci pour toutes ces explications, tout devient beaucoup plus clair.

Il reste un dernier point que je souhaite comprendre, l'importance de la surface de colonisation des bactéries sur une surface poreuse.

Les valeurs de surface de colonisation des différents médias sont les suivantes :

- JBL Micromec en bille de verre fritté : 1500 m²/L
- MicroGlass en verre fritté : 3000 m²/L
- PoroGlass en anneau de verre fritté : 1400 m²/L
- Sera Siporax en anneau de verre fritté : 270 m²/L
- JBL Sintomec en anneau de verre fritté : 1200 m²/L
- Aquario Neo Media Pure : 3200 m²/L
- Seachem Matrix : 700 m²/L

Comme tu l'as précisé, les anneaux ont l'avantage grâce à leur forme, de permettre un écoulement plus rapide de l'eau et de s'encrasser moins rapidement. Par exemple, le Sera Siporax a une surface de 270 m²/L, tandis que le JBL Sintomec en a 1200 m²/L. Si j'ai bien compris, une plus grande surface de colonisation est bénéfique, mais il est nécessaire d'avoir un débit d'eau plus élevé pour fournir suffisamment d'oxygène aux bactéries.

Est-ce qu'une surface de 3000 m²/L, comme celle du MicroGlass, serait utile, car elle ne serait jamais entièrement colonisée en raison du manque d'oxygène ? Serait-il préférable de choisir une surface de 1500 m²/L avec le JBL Micromec, censé réduire le NH4, NO2 et NO3, et d'ajouter des anneaux JBL Sintomec de 1200 m²/L pour maintenir un débit élevé et retarder l'encrassement du filtre ?

Tu recommandes le Sera Siporax, bien que sa surface de colonisation soit quatre fois plus petite que celle du JBL Sintomec. J'aimerais avoir ton avis sur ce choix.

J'ai découvert une vidéo sur YouTube de la marque Sera qui aborde les inconvénients liés à une surface de colonisation trop importante. Si cette information est exacte, il serait nécessaire de remplacer le JBL Micromec actuellement installé dans mon filtre.

Ha-Dê
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3916
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mar 23 Jan 2024 - 18:16
Merci Verdex.

Je ne connaissais pas cette présentation c'est intéressant.
Evidemment une publicité pour Siporax ne va en dire que du bien et même du mieux par rapport aux autres!

Les Siporax sont assez gros : le modèle standard fait 15 mm. Par ailleurs la forme ne rend pas un "tassage" optimal alors que des petites billes vont mieux occuper le même volume.
Au final, il est donc normal que pour 1 litre, la surface annoncée soit moindre car la densité du Siporax est faible.
Les JBL Sintomec sont aussi des cylindres mais plus petits, avec un diamètre intérieur de 5 mm : il est donc logique les retrouver à un place théorique intermédiaire.

Je ne connaissais pas tous ces chiffres comparatifs; je n'ai pas mis du Siporax partout non plus!

ça dépend du filtre, sa taille, la présence de paniers ou non, s'il est plutôt haut et étroit ou pas très haut mais avec une grosse section (pour un filtre extérieur avec réservoir type cylindre ou canister).
Par exemple dans la série Classic de Eheim, sans paniers, le modèle 150 est un peu petit pour des Siporax, j'y mettrais plutôt les JBL; le Siporax c'est bien à partir du modèle 250 dans cette série.
On sait que la forme en cylindre creux est un avantage pour le passage de l'eau et retarder le colmatage. Toutefois dans un filtre avec paniers, quand ces derniers  ne sont pas trop hauts, on peut mettre sans problème des billes car une faible couche ne se colmatera pas autant que par exemple un Eheim Classic 250 ou 350 intégralement rempli de ces billes.

Quel est le modèle de ton filtre?

L'information intéressante dans la vidéo c'est la structure poreuse du Siporax que j'appelle "à cellules ouvertes", c'est à dire que c'est une matière où tout communique, de l'extérieur vers l'intérieur, c'est totalement traversant, contrairement à des structures "à cellules fermées" : si on les gratte en surface, ça semble rugueux mais ça n'est pas pour autant poreux, ça ne communique pas aussi bien vers l'intérieur.
Ces structures ouvertes on les retrouve dans les coraux (et certaines pierres volcaniques aussi), et comme par hasard c'est ainsi qu'est assurée l'épuration de l'eau dans les récifs. Le plateau récifal est en fait constitué à la base de squelettes de coraux morts, qui hébergent des quantités de bactéries. En récifal, on importe des pierres dites vivantes, qui vont assurer une grande partie de la filtration du bac : à l'origine, on prélevait des morceaux de ce plateau récifal, maintenant elles sont généralement de culture. Il s'agit souvent de pierres d'origine volcanique, simplement laissées dans le récif, plusieurs semaines/mois, le temps qu'elles soient colonisées à leur tour.

_________________
Mes bacs : 240l planté/64l "Walstad"/Nano 20l/Nano 30l/Nano Reef 80l
"Walstad" = sans filtre, sans changements d'eau, substrat : terre + gravier
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_68647820130922173529Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_28596620130917201018Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_26256120130914191213
avatar
Verdex
Membre : Régulier
Membre : Régulier
Masculin Nombre de messages : 300
Localisation : Normandie
Emploi : *****
Date d'inscription : 06/01/2016

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mar 23 Jan 2024 - 18:27
Ha-Dê a écrit:
Quel est le modèle de ton filtre?

Mon système de filtration est le JBL CristalProfi e702, et ses deux paniers mesurent 14,5 x 14,5 cm, avec une hauteur de 5 cm chacun. L'un est dédié aux filtres, tandis que l'autre est réservé aux matériaux biologiques.

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Jbl-filtre-cristalprofi-e702-pour-aquarium-d-eau-douce
Baal-84
Baal-84
Membre : Accro
Membre : Accro
Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 4599
Localisation : France
Emploi : Oui
Date d'inscription : 24/07/2020

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mar 23 Jan 2024 - 19:05
Hello
Tu connais l'expression TLDR ? Wink

Pour faire court,
La vidéo Sera explique que le support de l'espace (qui mise sur l'augmentation de la surface par des aspérités plus fines) ne se justifie pas.
On est dans le faux lien logique, qui sert une démarche commerciale, qui veut vendre de la haute technologie.
C'est comme la course au megapixel sur les appareil photos, alors que la qualité des capteurs ne suit pas.

Effectivement avoir une quantité excessive de support bactérien n'est pas un problème.
Sauf que :
- tu as donné ton argent durement gagné pour un produit inutile
- tu l'entasse dans ton filtre au détriment de masses de filtrations qui ont aussi leur rôle à jouer (notamment empêcher l'obturation des aspérités, qui rend tes supports inutiles)

Pour faire long ...

Sur les filtres des constructeurs : osef
Les constructeurs peuvent bien faire ce qu'ils veulent, l'idée ici c'est justement de hacker le filtre.
Si tes supports bactériens ont pour objectif de capter des particules (admettons), alors tu peux ne pas les mettre en dernier, mais c'est normal s'ils sont sales.
Si tu veux éviter qu'ils s'encrassent pour préserver leurs performances, alors il faut éviter toutes les particules qui peuvent être arrêtées par la filtration mécanique, donc disposer les supports en dernier.
Si tu ne mets que des supports bactériens, il vont faire office de filtre mécanique grossiers. Tu auras non seulement de l'encrassement, mais aussi des particules dans l'eau (ce qui n'est pas très grave dans l'absolu). Sans compter les alevins et crevettes qui passent par le rotor.

La croissance dynamique, plus que la quantité
Le point important avec la pollution n'est pas la quantité de bactéries, mais l'évolution.
Un bac fortement mais surtout constamment pollué par de l'azote, aura une grosse population bactérienne. Et c'est tout.

Le seul cas où ton besoin de croissance n'arriverait pas à être atteint, c'est si toutes les surfaces de l'aquariums, y compris les particules en mouvement (celles des blooms), sont envahie de biofilm.
En mode aquarium sale dans le monde de Nemo.
Et que le propriétaire a un égout qui se déverse dans son bac, mais s'inquiète plus de la propreté des vitres que de la pollution azotée.

Je ne reconnais pas du tout un mode qui néglige les supports bactériens. Aujourd'hui on trouve des supports dans la plupart des filtres. Alors qu'avant il fallait les acheter séparément. C'est donc le contraire : la mode les a intégrés.
Sauf bien sûr pour le low tech. Là oui c'est potentiellement un problème.

La différence de vitesse de transformation est sans incidence
Imaginons un bac qui produit une pollution constante (et on simplifie).
Il faut 100 unités de Nitrosomonas pour traiter cette pollution. Déroulement : on part de zéro et on monte. On dépasse 100 pour absorber l'excédent du pic, puis on s'établi à 100 sur le long terme.
Il faut 200 unités de Nitrospiras pour traiter la même pollution transformée en nitrites et produite en continue par l'étape précédente. Déroulement : de la même manière, on part de 0, on dépasse les 200 pour absorber l'excédent, et on se stabilise à 200.
Donc le bac, suffisamment brassé, à pollution constante, s'équilibre tout seul à 100+200. Et tout va bien.

_________________
[BAC] 60L tetra amande - crevettes
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Img_2023

[BAC]Mon test d'élevage nourriture vivante
[TUTO] Comment publier une photo sur le forum
[LIEN]Bulletins de test de l'eau de conduite (gouv.fr)
[LIEN]Diagnostic de maladies (hôpital JBL)
Ha-Dê
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3916
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mar 23 Jan 2024 - 22:15
Baal-84 a écrit:Hello
Tu connais l'expression TLDR ? Wink
(...)

Non mais mes cours pendant mes études étaient bien plus longs pourtant j'ai pris la peine de les lire.

_________________
Mes bacs : 240l planté/64l "Walstad"/Nano 20l/Nano 30l/Nano Reef 80l
"Walstad" = sans filtre, sans changements d'eau, substrat : terre + gravier
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_68647820130922173529Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_28596620130917201018Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_26256120130914191213
Ha-Dê
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3916
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mar 23 Jan 2024 - 22:46
Verdex a écrit:

Mon système de filtration est le JBL CristalProfi e702, et ses deux paniers mesurent 14,5 x 14,5 cm, avec une hauteur de 5 cm chacun. L'un est dédié aux filtres, tandis que l'autre est réservé aux matériaux biologiques.

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Jbl-filtre-cristalprofi-e702-pour-aquarium-d-eau-douce

C'est un peu haut pour n'avoir que des billes donc je mettrais dans le premier panier (celui traversé en premier par l'eau) du Siporax (le standard en 15 mm, attention il y a  du spécial bassin en 25 mm) et dans le suivant par exemple des JBL Sintomec comme on les a déjà citées, ou un équivalent. Cela fera un substrat assurant au global à la fois une rétention mécanique et une filtration biologique en même temps.
Tu l'auras compris j'ai une préférence nette pour la forme en tube ou cylindre creux (appelée de façon inappropriée "nouille" par les aquariophiles).
Mais n'utilise jamais le MECHpro de Eheim : non seulement il a peu de qualités pour la filtration biologique mais surtout après quelques années, il se délite complètement!

_________________
Mes bacs : 240l planté/64l "Walstad"/Nano 20l/Nano 30l/Nano Reef 80l
"Walstad" = sans filtre, sans changements d'eau, substrat : terre + gravier
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_68647820130922173529Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_28596620130917201018Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_26256120130914191213
Baal-84
Baal-84
Membre : Accro
Membre : Accro
Autre / Ne pas divulguer Nombre de messages : 4599
Localisation : France
Emploi : Oui
Date d'inscription : 24/07/2020

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mer 24 Jan 2024 - 13:00
Hello
Ha-Dê a écrit:
Baal-84 a écrit:Hello
Tu connais l'expression TLDR ? Wink
(...)

Non mais mes cours pendant mes études étaient bien plus longs pourtant j'ai pris la peine de les lire.

On a tous suivis des cours plus long qu'un post sur un forum, hein Wink
Ca n'empêche pas d'essayer d'être synthétique/didactique pour simplifier la compréhension, par respect pour ceux qui vont lire.

Parce que là je ne comprends toujours pas où tu veux en venir.
Pourquoi veux tu qu'il paye pour rajouter des supports bactériens à ceux qu'il possède déjà ?
Qu'est ce qui justifie de le faire au détriment des mousses ?
Ha-Dê
Ha-Dê
Aquariophile averti
Aquariophile averti
Masculin Nombre de messages : 3916
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : DG
Date d'inscription : 09/04/2012

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Mer 24 Jan 2024 - 17:58
Les mousses s'encrassent rapidement.
Autant remplir le filtre uniquement de substrats qui non seulement vont retarder le colmatage mais peuvent assurer une fonction biologique autant que possible.
Finalement même uniquement avec des nouilles, il y aura un gradient tout au long du filtre : essentiellement mécanique au départ, puis mixte mécanique/biologique et enfin quasiment uniquement biologique à la fin du transit.
Il faut retarder tant que possible le colmatage du filtre qui conduit à la perte partielle voire complète de sa fonction; la forme des nouilles est assez idéale pour cela.

Les stations d'épuration, que je connais particulièrement bien, peuvent avoir une filtration mécanique bien distincte mais la différence fondamentale avec un filtre d'aquarium, c'est que le système est ouvert. Le retrait des gros débris par dégrillage, vis de convoyage etc est aisé, alors que la contrainte du filtre type extérieur avec canister, est qu'il est hermétiquement clos et pas aussi facilement accessible (on accède plus facilement à un filtre cascade mais le volume qu'il offre est moindre).
Une des exigences des fabricants de filtres d'aquarium est que le client soit satisfait et il le sera, et recommandera la marque, s'il trouve le filtre efficace et qu'il ait surtout le moins souvent à intervenir dessus, c'est à dire à l'arrêter et l'ouvrir pour de la maintenance ou nettoyage.

Quand je lis tes affirmations, je suis obligé de remonter très en amont pour construire correctement une réponse explicative, mais pas de soucis, je m'y prête volontiers.
Ta théorie suivant laquelle le filtre ne se justifierait pas, la surface de filtration serait exagérée, le nombre de bactéries libres dans l'eau et présentes sur les surfaces dans le bac s'adapterait automatiquement au bac à pollution constante pour le bien du bac est erronée.

Pour le cycle de l'azote, il y a effectivement 2 sortes de bactéries pour faire simple également : celles en eau libre et celles qui ont besoin d'une surface pour se développer.
Malheureusement celles en eau libre sont très sensibles aux moindres variations physico-chimiques de l'eau et on ne peut donc en aquarium compter sur elles. Par chance l'autre sorte est beaucoup plus tolérante, par contre il lui faut de la surface. En effet les bactéries se développant, la catalyse enzymatique est inhibée si elles se retrouvent en surconcentration : pour que cela ne devienne pas un facteur limitant, il faut simplement leur offrir plus de surfaces à coloniser.

Si on en revient à un bac sans filtre, sans sol digne de ce nom qui pourrait jouer un rôle de filtration biologique, soit un bac planté classiquement avec des poissons (pas forcément en surnombre mais pas un alevin de guppy par 100 litres non plus...), alors les conditions offertes aux bactéries ne permettent pas de gérer la pollution engendrée (déjections des poissons, plantes mortes, excès de nourriture) : l'action des bactéries en eau libre comme celles qui ont besoin de surface n'est pas suffisante pour gérer rapidement l'ammoniac et les nitrites.
Je ne parle pas d'équilibre, car la Nature trouve toujours, ou au moins tend vers un état d'équilibre... mais qui n'est pas forcément celui qui répondra à nos attentes.
Par exemple, si les bactéries qui oxydent les nitrites en nitrates ne sont pas suffisantes alors il y  aura une "attente", la phase nitrites dans cet exemple servira de zone tampon avec un taux de nitrites plus concentré dans l'eau du bac : c'est un équilibre comme un autre mais il peut être mortel pour les poissons.
Le bloom bactérien est dans le même ordre d'idée : il correspond à une rupture de l'équilibre en place à un moment donné, par exemple un excès de nourriture soudain. L'eau va se troubler, l'aquariophile va s'alarmer. On va lui recommander de procéder rapidement à un changement notamment, non pas parce que les bactéries sont toxiques, mais pour faire baisser rapidement le taux de nitrites.

En installant un filtre avec une surface très favorable aux bactéries qui nous intéressent, on aide simplement le bac à tendre vers l'équilibre que l'on souhaite, soit un traitement rapide de l'ammoniac et des nitrites, ce qui n'est ni plus ni moins celui que l'on trouve dans la nature dans son évolution supérieure.
La seule restriction c'est la dernière étape du cycle de l'azote comme plusieurs fois évoqué, soit la dénitrification (passage des nitrates en azote gazeux), qui manque généralement dans nos bacs ou n'est pas suffisante, et qui impose un changement d'eau partiel à une fréquence à ajuster pour contenir le taux de nitrates à un niveau raisonnable.

_________________
Mes bacs : 240l planté/64l "Walstad"/Nano 20l/Nano 30l/Nano Reef 80l
"Walstad" = sans filtre, sans changements d'eau, substrat : terre + gravier
Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_68647820130922173529Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_28596620130917201018Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Mini_26256120130914191213
Contenu sponsorisé

Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ? Empty Re: Expérience avec les masses de filtration Biohome Ultimate ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum