Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Le phénoméne de mue chez la crevette. le Mar 26 Nov 2013 - 19:23

mine


Modératrice
Modératrice
  LE PHENOMENE DE MUE CHEZ LA CREVETTE.


La fonction première de la mue est de permettre la croissance de l'animal .

La dernière mue du stade juvénile permet le passage de l'individu juvénile à l'état adulte et sexuellement mature .

La mue des arthropodes est déclenchée par une hormone stéroïde, appelée ecdysone ou hormone de mue, souvent sécrétée par une glande spécialisée, la glande de mue appelée glande organe Y chez les crustacés.

Cette hormone contrôle essentiellement la phase pré-exuviale de la mue : les concentrations hormonales de 20-hydroxy-ecdysone dans l'hémolymphe augmentent à l'apolyse et atteignent leur maximum au moment de l'initiation de la nouvelle cuticule, puis chutent à l'exuviation. D'autres hormones, notamment des neurohormones peptidiques, contrôlent plus particulièrement l'exuviation et les phases post-exuviales.

Les differentes étapes de la mue :


1/ L'apolyse  ou  pré-mue ou proecdysie

C'est la première manifestation visible de la mue. Elle correspond au décollement de l'épiderme (composé d'une couche unicellulaire) et de l'ancienne cuticule. Ce décollement commence plusieurs jours avant l'exuviation, et n'est souvent perceptible que via la microscopie, mais il s'accompagne chez certains arthropodes d'un changement de brillance de la cuticule et par des changements comportementaux (arrêt de l'alimentation par exemple). Les substances minérales vont être déstockées afin que la carapace devienne molle , souple et elastique .Tous les matériaux nécessaires à la nouvelle carapace sont entreposés dans l’estomac de la crevette .

2/L'apolyse est suivie par la sécrétion d'un liquide entre l'épiderme et la cuticule. Ce liquide, appelé aussi liquide de mue ou liquide exuvial contient des enzymes qui ont pour effet de digérer les couches les plus internes (et les moins dures) de la cuticule. Les composants issus de cette digestion sont récupérés par l'organisme et stockés pour être ré-utilisés ultérieurement dans la nouvelle cuticule. Cette digestion se poursuit jusqu'à l'exuviation et a pour effet de rendre l'animal plus mou, et donc plus vulnérable.

3/Le décollement cuticulaire est souvent suivi de remaniements de l'épiderme, notamment des mitoses plus ou moins nombreuses, qui permettent à l'épiderme de croître et éventuellement de se modifier avant la synthèse de la nouvelle cuticule.

4/ Ensuite débute la synthèse de la nouvelle cuticule, composée de plusieurs couches successives constituées de chitine et de protéines. Il s'agit donc d'une synthèse cuticulaire pré-exuviale, qui peut s'étendre sur plusieurs jours. À partir de ce moment-là, l'arthropode a deux cuticules, incomplètes, l'une sous l'autre, séparées par le liquide exuvial. Les attaches musculaires, toujours ancrées sur l'ancienne cuticule, sont progressivement reconstruites sur la nouvelle.La nouvelle carapace se forme sous l’ancienne et pendant 2 semaines environ, le crustacé ne se nourrit pas.

5/l'exuviation ou ecdysie

Lorsque la nouvelle cuticule est suffisamment épaisse, Le rejet de la vieille cuticule s'effectue grâce à un comportement stéréotypé de l'animal (mouvements rythmiques, et gonflement maximal du corps. La vieille cuticule se déchire selon des lignes de déhiscence, c'est-à-dire des lignes de moindre résistance, qui ont été presque complètement digérées par le liquide exuvial. Les mouvements de l'animal lui permettent de s'extraire de sa vieille carapace et d'étendre la nouvelle au maximum.

6/Post-mue ou post-ecdysie

Après l'exuviation, s'effectue une reprise de la sécrétion cuticulaire, dite post-exuviale, qui consiste en une sécrétion de nouvelles couches chitino-protéiques.

7/ La synthèse cuticulaire post-exuviale s'accompagne d'un durcissement de la cuticule ou sclérification . Ce durcissement s'effectue de différentes manières : chez les crustacés essentiellement par incorporation de calcaire. À la fin de cette étape, qui peut prendre plusieurs heures voire jours l'animal récupère donc enfin ses aptitudes physiques.


sources :

http://www.onema.fr/BFPP/bfpp/Article/357_360/357p241.pdf
http://www.bibliomer.com/documents/fiches/Chitine_et_chitosan_vf.pdf
http://decapoda.nhm.org/pdfs/26228/26228.pdf
http://decapoda.nhm.org/pdfs/25411/25411.pdf
http://ethesis.inp-toulouse.fr/archive/00000115/01/villanueva.pdf
http://oatao.univ-toulouse.fr/4229/1/hartmann_4229.pdf
http://www.forumaquario.org/
http://www.taiwan-bee.net/
http://www.les-crevettes.com/



Dernière édition par mine le Mer 27 Nov 2013 - 21:12, édité 13 fois


_________________

Les chenilles des chars ne deviennent jamais des papillons...


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum