Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1default Fishipédia évolue! le Mer 27 Jan 2016 - 12:35

myrmithron


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Bonjour tout le monde,

Je reviens par ici pour vous présenter notre nouvelle version de Fishipédia! Smile




Nous avons intégré à présent 8 modules de recherche permettant de trouver des espèces par rapport aux critères suivants :

  • le continent d'origine
  • le biotope d'origine
  • les couleurs
  • le mode de reproduction
  • la taille de l'espèce
  • la sociabilité
  • zone de vie
  • le volume d'aquarium nécessaire pour la maintenance
  • l'agressivité
  • la difficulté de maintien


Les possibilités sont exclusives à ce jour, vous pouvez chercher tous les poissons incubateur buccaux vivant en Amérique du sud, ou encore les poissons jaunes d'Asie ou les espèces faciles à maintenir dans un aquarium de petite taille... Bref! n'hésitez pas à nous faire des retours, c'est toujours très intéressant pour qu'on puisse faire évoluer le site!

Les formats de fiche ont également été mise à jour et notre blog continue de se développer avec notre nouvelle série "les 5 découvertes Fishipédia du mois".

Pour venir découvrir par vous même votre nouvel outil, rendez-vous ICI. A très bientôt Smile

2default Re: Fishipédia évolue! le Mer 27 Jan 2016 - 14:43

kiwidu21


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Salut, c'est un site interressant facilitant les recherches mais je trouve qu'il manque pas mal de poissons. Moi qui adore tout ce qui est poissons-chats et poisson de fond j'avoue que je n'y ai pas trouvé mon compte. Donc l'amélioration à faire serais d'ajouter des fiches. Sinon c'est super pratique.

3default Re: Fishipédia évolue! le Mer 27 Jan 2016 - 14:57

azareth


Membre : Accro
Membre : Accro
Il y a qq jours je recherchais des poissons d'eau froide/tempérée, je pense qu'il manque un filtre température ##27

4default Re: Fishipédia évolue! le Mer 27 Jan 2016 - 16:32

myrmithron


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Merci pour vos retours. Nous allons réfléchir à ce que nous pouvons faire.

Pour information, nous avons quelques correctifs à faire pour le fonctionnement sur tablette.

En ce qui concerne les espèces de fond, quels sont les poissons les plus emblématiques que tu ne retrouves pas sur Fishipédia kiwi?

Plus nous aurons de fiches et bien sûr, plus le système sera intéressant! Smile

Pourriez-vous indiquer le nom des espèces que vous ne trouvez pas et qui vous semblent incontournables?

Ceci nous permettra d'y voir plus clair et de nous concentrer sur ces espèces les semaines qui viennent!

5default Re: Fishipédia évolue! le Jeu 28 Jan 2016 - 6:03

kiwidu21


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Pour les plus communs je dirais que ce sont les kuhlis mais de plus en plus de personnes possèdent de loricaridae l-number comme les hypancistrus (zebra est le plus emblématique) mais aussi et surtout les plécos (beaucoup de débutants ce font encore avoir). Les sewellia sont également de plus en plus communs. Pour les autres espèces que je possède ou encore que je recherche je ne pense pas que se soit pour tout de suite car ce sont des poissons qu'il faut commander.

6default Re: Fishipédia évolue! le Jeu 28 Jan 2016 - 11:54

Horlack


Modérateur
Modérateur
Mettre Aquarium GH-1-10 pour le corydoras adolfoi est un non-sens.
Car le but ultime de toutes les piscicultures, c'est d'avoir des souches à GH 15 par la selection.
En effet, quasiment 1 cinquème du territoire français est en eau GH>=10, donc impropre à la vente de poisson amazonien (et d'autres continents aussi) si on veut les mettre en eau du robinet.
Autrement dit, c'est autant de marché qui leur sont fermés pour les ventes.
Voila pourquoi, toutes les piscicultures cherchent à avoir des poissons permettant un haut-GH par sélection.
Le GH : 1-10 pour tous les poissons amazonien est une ineptie.
L'énorme majorité des cours d'eaux amazonien a un GH<=4.

L'année prochaine, cela sera peut-être GH 11, puis GH 12, etc....jusqu'à GH 15....qui est le but des pisciculteurs/reproducteurs.
Mettre un GH fluctuant au gré du temps sur les fiches, dépendant lui même du commerce, est une sottise.

Le seul GH qui doit être, doit être un GH fixe : le milieu naturel.
Enormement de GH mis sur les fiches des poissons amazonien, sont des GH commerciaux créés par selection !

Ou alors, autant mettre directement GH 1-15 pour l’intégralité de tous les poissons. Cela fera gagner du temps pour les 10 ans avenir à ne pas devoir mettre à jour les fiches au gré des avancées de sélection des pisciculteurs.

Mettez donc un  corydoras adolfoi sauvage , qui est censé être à Max GH=4, à GH 10. Il aura son temps de vie grandement raccourci, voir mourra rapidement. Le sauvage peut tabler jusqu'à GH 8, en tirant sur la corde raide, car cela reste de base un poisson chat (donc résistant).

Mélanger les paramètres sauvages et commerciaux ensemble, au sein d'un même encadrement de fiche, je trouve cela assez malsain. Sans compter les risques que cela inclus.
C'est d'autant plus déconcertant, que certaines fiches de poissons amazonien de fishpedia semblent avoir été faite par des personnes axé naturel, donc leurs paramètres sont corrects, et d'autres fiches faites par des personnes axé commercial avec des paramètres parfois loufoque (GH 15), et encore d'autres, qui sont un mix entre les 2......Ceci pour des poissons de la même zone géographique, voir du même fleuve !  ##10
Donc si la personne prend ces 3 poissons pour son aquarium de la même zone géographique/fleuve, il choisi ses paramètres en lançant une pièce de monnaie en l'air pour savoir quelle fiche il doit prendre ?
Cela ne fait pas sérieux, ni homogène.

Ou alors, il faudrait une différenciation entre le Commercial et le Sauvage, comme ceci  (ou du genre) :

Alors je serais nettement plus d'accord.

Il y a la même problématique avec le PH, KH, conductivité et T°C



Dernière édition par Horlack le Jeu 28 Jan 2016 - 23:42, édité 4 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

7default Re: Fishipédia évolue! le Jeu 28 Jan 2016 - 13:23

Dtogi


Membre : Régulier
Membre : Régulier
@Horlack :

Mais d'ailleurs quel est le pire entre un amazonien d'élevage habitué à (15gh par exemple) dans un gh en dessous de 5, ou un sauvage dans 15gh ?

C'est un vrai problème les écarts entre sauvage et élevage on sait plus ou regarder à force ##06

8default Re: Fishipédia évolue! le Jeu 28 Jan 2016 - 13:43

Horlack


Modérateur
Modérateur
@Dtogi a écrit:@Horlack :
Mais d'ailleurs quel est le pire entre un amazonien d'élevage habitué à (15gh par exemple) dans un gh en dessous de 5, ou un sauvage dans 15gh ?
C'est un vrai problème les écarts entre sauvage et élevage on sait plus ou regarder à force ##06

Oui, c'est un vrai problème.
Le fossé entre les paramètre sauvage et commerciaux, peuvent être un gouffre qui n'a plus aucun sens, voir même un véritable danger ou une dégénérescence de l'espèce.

@Dtogi, un poisson d’élevage ou sauvage devrait toujours rester avec des paramètres proches du naturel. Faire de la sélection sur une espèce dans l'optique de renforcer quelque-chose et dans but commercial n'a jamais été bon. Les lois de l'évolution de Darwin veulent que quand on gagne quelque chose, Mère-Nature reprend toujours d'un autre côté. Toujours gagner quelque chose, cela n'existe pas. Les plus bel exemple de cela, c'est le gourami lalia qui a été tellement sélectionné, soit pour les couleurs, soit pour des haut-paramètres d'eau, qu'il devient de plus en plus dur de le maintenir 2-3 ans en aquarium, alors que dans la nature il vit 5-7 ans, voir peut-être 10 ans dans la nature en cas exceptionnel ! Il y a ce même problème sur le betta, dont nous voyons sans discussion possible sur ce forum, qui attrape des maladies pour un rien et vit à peine 2-3 ans en aquarium : Nous sommes passés d'un betta de 1970 qui vivait 5-6 ans, à 2015 qui vit 2-3 ans ! Quasiment tous les poissons grand-succès commerciaux depuis l'après-guerre, ont perdu de leurs résistances au fil du temps. Et parfois dans des proportions extrêmement dramatique. C'est un constat indéniable.

Un élevage habitué à GH=15, tolérera probablement GH=5
En revanche , la réciproque d'un sauvage habitué à GH<=5, mis en GH=15 d'aquarium le tolérera moins, voir pas du tout.

Mélanger les paramètres de vie, de 2 choses distinctes, est un véritable danger, au risque de tuer les poissons de l'aquariophile qui aura lu ce genre de fiche. Déjà, d'un point de vue éthique, c'est totalement inacceptable de tuer les poissons d'autrui par des paramètres biaisés, faussés, mélangés voir inventés.

La problématique est même pire que cela, car il arrive que les pisciculteurs remettent quelques individus sauvages, dans un lot d’élevage (à tolérance de haut-GH), pour éviter la consanguinité ou du moins, pour renouveler le patrimoine génétique. Voilà pourquoi, de temps à autre, on retrouve sur certains poissons d'animalerie, pourtant étiqueté Élevage et reproduit depuis 30 ans en Europe, 1 individu malade ayant des poux (ou autres maladies exotiques) totalement endémique de leur région d'origine et qui n'est pas censé exister en aquarium ni en Europe.
Voila pourquoi, il n'est pas rare, que sur un lot de 15 élevage en animalerie, il y a la probabilité d'avoir 1 sauvage de souche f0, f1 ou f2 dans le tas. Qui lui, bien souvent, mourra plus rapidement à GH=15 de votre aquarium.

Voilà pourquoi, dans ce genre de cas, si vous connaissez ce genre de pratique commercial/pisciculteurs, vous ne pouvez pas mettre un haut-GH sur des individus de soit- disant élevage, car sinon, vous perdrez le rare individu de souche-sauvage (ou proche). Vous êtes fatalement et obligatoirement contraint de mettre de base des paramètres proches du sauvage, même si c'est de l’élevage. Ce qui revient au même : les paramètres d'eau commerciaux sur les fiches sont à proscrire ou bien, doivent être fortement signalé.

Encore un exemple dernièrement vécu par un membre de ce forum et de poubellarium :
http://www.poubellarium.fr/viewtopic.php?f=14&t=5648&sid=e457e99fa697479c30f094fbcd959d00&p=156083#p156083
Dans un lot de Corydoras Pygmaeus censé être d'élévage acheté en animalerie, il y a un corydoras inconnu (surement un CW029 introuvable en Europe). Comment s'est-il retrouvé là ? Simple : insertion de jeune individus sauvage dans un lot d’élevage. Jeunes, beaucoup de corydoras se ressemble comme 2 gouttes d'eaux.

Ce qui signifie qu'on ne peut pas raisonner qu'en full-sauvage, ou en full-elevage, car il y a parfois du sauvage en élevage ! C'est une pratique courante.

Un bandeau de couleur, comme mis dans mon message d'avant, me semble nettement plus pertinent, car il permet de mieux jauger les risques et les contraintes en fonction des souches achetées et en fonction de ce que l'on peut se permettre chez soi (finance, matos, respect du vivant, etc).


===============
APARTE
===============
Ou à la limite, sur les sites aquariophiles , il faudrait une section supplémentaire nommé Hydrologie-physico-chimie qui référence tous les paramètres des cours d'eau.
Comme :
Rio Madeira à Fazenda Vista Alegre % Latitude -4,89722 Longitude -60,02528 Altitude 20

Rio Madeira à Porto Velho % Latitude -8,73667 Longitude -63,92028 Altitude 55


Exemple de poissons vivant dans le Rio Madeira :
http://www.planetcatfish.com/common/search_result.php?distr_id_url=7&sort_order=species&results=100

A partir de là, rien à redire, car ce sont 2 points de prélèvements étudiés de 1995 à 2013 (avant déforestation) sur des milliers de données. Donc il y a un ensemble de données qui sont d'une fiabilité absolue et indiscutable, fait par un institut scientifique.  Et non pas fait par un amateur, comme j'ai pu le lire dans son livre dernièrement, en 1 prélèvement sur 1 jour qui n'est représentatif de rien du tout (ah si ! en periode sèche avec -90% d'eau !)......alors que 70% de la zone est déboisée et le sol retournée, ce qui fausse complétement ses données, car le milieu n'existe plus, ou bien a été grandement modifiée par l'industrialisation et/ou la déforestation. Personne que je qualifie de "gros-trou-de-balle" pour se faire du pognon sur une rigueur cartésienne qui frôle le babouinage d'écervelé, envers une communauté d'aquariophilie incrédule.

(PS : toutes données supérieures à 2013-2014 sont à prendre avec des pincettes, car potentiellement faussées par l'industrialisation et déforestation. Merci la vérification des cartes satellites de Google Map dans le temps et les archives que moi je fais, et que 99.99% des sites aquariophiles ne font jamais)

Vous prenez les fiches des poissons de planetcatfish du Rio Madeira, et vous les cherchez sur les sites aquariophilies, puis vous les comparez à ces 2 graphiques. Aucun des 2 fleuves n’excède GH=4. La moyenne est respectivement de GH=1.18+/-0.38 et GH=1.80+/-0.58. On est même sur un GH<=1.5, 90% du temps. Vous faites pareil sur la conductivité, PH et T°C.

Retrouver des fiches animalières des poissons de cette zone, sur pleins de sites internet avec Max GH=10-15, est déjà une énormité en soit. C'est catégoriquement impossible (sauf déforestation/sol retourné/industrialisation). Cela est un pur mensonge, dans le but de combler un trou de fiche vide.

L’honnêteté veut , que quand on ne connait pas avec exactitude les paramètres de vie d'un poisson (et prouvé, pas inventé !), on laisse la fiche vide ou bien avec un point d'interrogation. C'est une question d'éthique, de véracité, de rigueur et de déontologique vis à vis des internautes et vis à vis du respect de la vie animale.
Mais ça, c'est mon avis que personnel.

Le copier/coller de sites internet sur d'autres sites-internet, ou bien de livre comme l'exemple cité 4 paragraphes plus haut, c'est pratique pour aller rapidement, mais cela à tendance à recopier l'ânerie (ou les inventions dangereuses) à la même vitesse. Tant que les sites aquariophile français n'auront pas stoppé cette mauvaise habitude, ils ne seront pas prêt de participer, ni d'être inclus, au programme Européen : http://www.freshwaterbiodiversity.eu/ (avec des scientifiques ou des personnes de rigueur scientifique)
Le seul site aquariophilie accepté est : fishbase, car il cite les références scientifiques de véracité. Tous les autres sites sont blacklistés (inclus fishpédia, aquabase, etc)
C'est plus clair comme cela ?


99.99% des sites aquariophiles sur la websphère ne feront pas parti du programme Européen freshwaterbiodiversity, quand à leurs approximations, spéculations, mensonges ou inventions.
Tout cela pour combler des trou de fiches animalières...*soupir*
Cela en dit long...sur l'état d'esprit à changer dans ce petit monde aquariophile.

Beaucoup d'escrocs qui inventent pour mieux vendre leur livre ou bien augmenter le compteur de leur site internet, et beaucoup d'ânes ou amateurs  font du copier/coller sans vérifications. Voila comment naissent 100 sites internet tous faux, car ils se sont recopier entre eux depuis 20 ans. La vraie information pertinente et vérifiée, ce n'est pas dans les 100 premières pages Google, car ils se sont auto-entretenu par des mensonges/inventions initiaux depuis 20 ans, mais la 101ème page. C'est un hold-up intellectuel et scientifique.

Aller un dernier pour la route à titre d'exemple :   Channa aurantimaculata  Musikasinthorn, 2000
http://www.fishipedia.fr/poissons/channa-aurantimaculata
http://www.fishbase.se/summary/Channa-aurantimaculata.html
Fishpedia écrit allégrement PH 6.0-6.5 T°C 18-25°C GH 5-15, alors que l'espèce n'a été a peine décrite qu'en 2000.
Fishbase à l’honnêteté et la véracité de laisser des blancs, comme cela doit être. Ils écrivent LA vérité.

Il n'y a que 3 références scientifiques au monde sur le Channa aurantimaculata :
- North Carolina State Museum of Natural Sciences : North Carolina State Museum of Natural Sciences Fishes Collection
- National Museum of Nature and Science, Japan: Fish collection of National Museum of Nature and Science
- Musikasinthorn, P., 2000. Channa aurantimaculata, a new channid fish from Assam (Brahmaputra River basin), India, with designation of a neotype for C. amphibeus (McClelland, 1845). Ichthyol. Res. 47(1):27-37.
Aucune ne décrit les paramètres d'eau.

Fishpedia réussi l'exploit de faire mieux que la communauté scientifiques ? C'est balèze, et la messe est dite.

Un compromis de laisser en blanc, comme fishbase, mais de mettre un lien en dessous vers un type de channa "proche" complétement décrit, pour s'en servir comme base de transposition plausible, aurait été nettement préférable. Au moins l'internaute saurait que ce poisson est très méconnu, et qu'il se lance dans une opération très délicate, voir aventureuse, de maintenance. A lui, en son âme et conscience de faire les transpositions des poissons de la même espèce, pour tenter d'en approximer au mieux son channa aurantimaculata avec les risques et les inconnus que cela inclus.
Fishbase a pris le parti de ne rien mettre, mais néanmoins, a écrit tout en bas une section "Estimates of some properties based on models". C'est à dire à partir de modèle scientifique ou mathématique sur des espèces proches connues, d'en tirer des estimations plausibles sur cette espèce. Eux font bien la distinction par 2 sections distinctes entre la vérité prouvée, et le plausible estimé non-prouvé

99.99% des sites aquariophiles mélangent systématiquement ces 2 principes sans précaution, et en font leur vérité. Puis au bout de 20 ans, et 2 générations d'aquariophiles, cela devient pour 99.99% des aquariophiles, la sainte-vérité. Je ne doute pas un seul instant, que les administrateurs de ces sites aquariophiles pensent rendre service à une communauté. Ils ne rendent service qu'à leur propre Ego de vouloir servir. Pas à la vérité des informations prouvées.

Vulgariser pour une communauté de passionnés , est une chose.
Approximer, spéculer, mentir ou inventer, pour une communauté de passionnés, est une toute autre chose

C'était mon gros pavé dans la marre.



Dernière édition par Horlack le Ven 29 Jan 2016 - 17:27, édité 1 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

9default Re: Fishipédia évolue! le Ven 29 Jan 2016 - 16:43

myrmithron


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Merci pour ton retour Horlack.

Je prendrai le temps de te répondre en précision pendant le week end.

La majorité des informations de maintenance que nous indiquons au niveau des fiches ont pour source les sites référents suivants :
- fishbase (avec leur accord, nous échangeons directement avec eux)
- Le site de l'université de Californie
- Planetcatfish

Nous ne souhaitons pas induire en erreur les aquariophiles. Les paramètres sauvage / maintenance pourraient être séparés en effet. Surtout que les paramètres de maintenance des espèces "sélectionnées" sont toujours les mêmes.

Certes tout n'est pas parfait mais les fiches font l'objet d'un travail de recherche sérieux et plusieurs spécialistes (reconnus dans leur domaine) nous aident pour la validation. Après, Fishipédia n'est pas un site scientifique en effet.

Attention, par rapport à fishbase, il y a des paquets de poissons amazoniens qui ont les paramètres suivant (par exemple) 6-8 pH. Le fait d'avoir une valeur différente ne veut pas dire qu'on n'est pas plus proche de la vérité sur certains sujets.

10default Re: Fishipédia évolue! le Ven 29 Jan 2016 - 18:09

Horlack


Modérateur
Modérateur
Comprend moi bien, je peux avoir parfois des paroles dures, voir tranchées. Mais ça, c'est mon caractère pour secouer le cocotier.
Trouver le vrai du faux dans un site de passionnés, c'est la panacée.

C'est en parti pour cela que freshwaterbiodiversity est né. Il y a bien entendu d'autres raisons, comme l'urgence de fusionner tous le savoir aquatique des différents instituts scientifique, face à au changement climatique et la disparation des espèces, mais aussi d'avoir une base solide et fiable des vraies informations connues et vérifiées.
Tous les sites de passionnées, que cela soit les poissons, les oiseaux, les plantes, les biotopes, l'hydrologie, géologique, climatologie, etc (en rapport avec l'eau) ont été blacklisté, car il y a des mélanges dangereux et très incertains. Et comme les sites de passionnés apparaissent comme des petits pains, ils sont dans les 100 premières pages Google, à cause de l’algorithme de Google qui tend à favoriser les résultats par ordre d’intérêt ou de visiteurs, et non pas de véracité vérifié.

C'est un problème en soit.

Dans freshwaterbiodiversity , chaque phrase ou informations dite et écrite est référencée de cette manière :

Plus d'erreur de source.
Pas de source scientifique, pas le droit de l'écrire, c'est aussi simple que cela.
Fishbase a également ce même principe.

Sans tirer sur cette rigueur et méthodologie cartésienne propre aux scientifiques, il est parfaitement concevable d'être plus souple pour les passionnées.

Par exemple : mettre un astérix de couleur à côté de chaque phrase et données qui renvoient sur un popup des ouvrages de citation :
- Vert : Ouvrage scientifique : données de qualité confirmé et référencé (exemple : Robert Allgayer sur les cichlidés, et possède un DESS de biologie)
- Orange : Ouvrage amateur ou de passionnés digne d’intérêt avec des éléments tangibles de certitudes, mais pas confirmé scientifiquement (tutoriel forum, maintenance expert confirmé sur plusieurs années, etc)
- Rouge :  Forte impression d'une communauté par des retours forum (ou autre), mais qui n'a pas été prouvé, ou qui est difficilement prouvable.

Là d'accord, nous arrivons à une conciliation scientifiques et passionnés qui a sa place, dont tout le monde peut au 1er coup d’œil savoir, s'il peut appliquer les phrases/données les yeux fermés, ou bien, si cela demande de peser le pour et le contre. Car ce qui est en jeu : la vie de nos poissons. Voir peut-être plus, dans un avenir pas si lointain que cela : la sauvegarde d'une espèce qui disparait à vitesse grand V, comme l’Amazonie ou la vallée du Mékong. Au rythme effarant des espèces en déclin sur ces dernières dizaines d'années, pour diverses causes, il y a urgence à bien référencer le savoir. On ne peut plus se permettre de faire n'importe quoi sur une fiche animalière, car l'horloge tourne plus vite qu'on ne le pense. Il faut rationaliser les sites aquariophiles de façon plus cartésienne.

Tu vois ce que je veux dire ?

@myrmithron a écrit:
Attention, par rapport à fishbase, il y a des paquets de poissons amazoniens qui ont les paramètres suivant (par exemple) 6-8 pH. Le fait d'avoir une valeur différente ne veut pas dire qu'on n'est pas plus proche de la vérité sur certains sujets.
En effet, je l'ai constaté en comparant fishpedia et fishbase. Les 2 ont raisons, mais vous ne vous positionnez pas sur la même base.
On va reprendre mon exemple du Rio Madeira que j'ai mis plus haut :
https://drive.google.com/file/d/0B3gLn2CJ2ojdY0Nhb3R4WWxpSkU/view
Sur ce graph, il y a le maximum, le minimum, la moyenne et la médiane. Même si les valeurs maximum et minimum n'arrivent que rarement, il n'en révèle pas moins qu'elles ont existé pendant la période 1995-2013 de ces données. En Min/Max, c'est du 6-8 pH en extrême, comme écrit sur fishbase. Mais en effet, fishpedia a mis 6.5-7.5, qui est plus représentatif de 95% de la moyenne.
L'un a pris les extremum complet de l'année mix-max, et l'autre à pris le min-max de la moyenne mensuelle.
fishpedia a surement raison, pour obtenir une maintenance plus linéaire et à long terme.
Mais à faire cela, il y a un risque de perdre des données importantes. Par exemple certains poissons demandent un très fort changement de paramètres d'eaux (voir violent) pour être stimuler sexuellement. Même si ces chiffres qui peuvent sembler péter le plafond, qu'une seule semaine par an, d'un point vue aquariophilie, et seraient à éliminer, c'est une erreur. Car qu'est ce qui ne dit pas, que c'est justement cette seule semaine de l'année qui est à 7.5-8.0 ou 6-6.5 de pH qui provoque les pontes ? A mettre 6.5-7.5, tu oublies, en croyant bien faire, ce fameux petit +/-0.5 qui peut-être toute la différence entre la reproduction ou pas.
Une toute petite donnée de rien du tout, éliminée car jugé non-représentative, est peut-être toute la clé du mystère de certains poissons que personnes n'arrive à reproduire en aquarium (exemple : Loche Yasuhikotakia Sidthimunki)

C'est un exemple sur la procréation, mais cela est surement valable comme stimulus d'engraissement pour la période de disette qui suivra. A trop linéariser les paramètres d'eaux, on fait perdre un ensemble de stimulus comportementaux, propre à chaque saison.

Involontairement, en mettant 6.5-7.5, au lieu de 6-8, tu as peut-être éliminé les plus importantes données qui soit : la vie.
L'erreur c'est de croire que si une donnée n'existe que 1% du temps de l'année, elle n'est pas représentative et doit être éliminée.
Non, si elle a été vérifié et a existé, alors elle est toujours pertinente, même si on ne voit pas l'utilité à notre stade de connaissance actuel.
En découvertes scientifiques, il n'est pas rare, qu'un simple arbre cache une forêt. Une petite anomalie de rien du tout, est parfois la porte d'une bibliothèque de connaissance : en astrophysique, c'est chaque mois le fourgon de découvertes juste à cause petites d'anomalies spatiales.

Robert Allgayer qui a un DESS de biologie pourra surement te confirmer ce principe scientifique : anomalie<=>decouverte


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

11default Re: Fishipédia évolue! le Sam 30 Jan 2016 - 10:42

myrmithron


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Bonjour Horlack,

Tes remarques sont très intéressantes, nous pourrions faire évoluer l'affichage pour préciser, en effet, la fiabilité de l'information.

Cependant, même s'il reste des erreurs, nous nous efforçons de mettre en place un contenu de très haute qualité. Aussi bien en nous basant sur de la littérature scientifique (livres & sites, avec l'accord du CRESCO ou de Fishbase par exemple, et d'une maison d'édition spécialisée) que sur l'expertise de passionnés. Je ne peux pas te laisser dire que Fishipédia aurait un contenu globalement de mauvaise qualité et non fiable.

Nos fiches sont signées, toutes proviennent soit de spécialistes reconnus, soit de moi-même, après échange avec des personnes sur le terrain ou via des sources scientifiques. Rien n'est inventé au feeling pour faire joli...

Rober Allgayer a validé toutes les fiches des cichlidés du site (environ 400 / 600), Yann Fulliquet les Lori, Benoit Jonas une partie du Tanganyika, Jérôme Picard les Characidae... Nous avions également une fonctionnalité qui permet de signaler une erreur (à réintégrer au nouveau design). Beaucoup de passionnés et quelques scientifiques nous ont fait des retours. D'ailleurs, si tu vois d'autres erreurs, nous les corrigerons.

Il n'empêche qu'il serait intéressant d'ajouter nos références mais pour le moment, le site n'étant pas totalement collaboratif, c'est vrai qu'on n'a pas pris le temps de préciser chaque fois nos sources.

Fishipédia n'est pas un site Lambda de passionnés, il y a un véritable réseau tout autour du projet (école d'animalerie, maison d'édition scientifique, photographes, clubs aquariophiles, jardinerie....). Nous avons beaucoup travaillé pour mettre en place ce modèle et ce système de recherche.

Je trouve en effet ton avis très tranché. Les informations sur les Channa proviennent directement d'un spécialiste passionné de Singapour. Je le répète, ne pas avoir les mêmes informations que la majorité des sites ou de Fishbase ne fait pas de notre site une source erronée. Nous sommes dans une optique d'amélioration constante aussi bien au niveau du contenu, du système de contribution que du design ou de l'ergonomie. Tu peux être assuré de notre motivation à faire très attention à ce que l'on produit.

12default Re: Fishipédia évolue! le Sam 30 Jan 2016 - 11:14

lonedale


Membre : Régulier
Membre : Régulier
bonjour, les critiques et observations permettent d avancer, le site en lui meme est bien fait.
je ne porterai pas d'avis sur des poissons dont je ne suis pas spécialiste, pour ma part ce sont les Bettas formes naturelles ainsi que des poissons à Labyrinthe
je trouve qu'il y a beaucoup de copié collé
il serait bon de decrire le dimorphisme sexuel je pense.
certaines informations sont malheureusement erronées malgré le soin que vous apportez a cela.
j'ai la chance de maintenir certaines especes de betta dont quelques un inscrits sur la red list de l'IUCN en vue de les maintenir, reproduire et des les reintroduire dans leur milieu naturel via l'Université de Mahidol. un programme interessant qui plus est.
je me tiens si vous le desirez a votre disposition aux besoins

13default Re: Fishipédia évolue! le Sam 30 Jan 2016 - 19:10

myrmithron


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Bonjour lonedale,

Merci pour ton retour.

Nous pouvons spécifier le dimorphisme sexuel pour chaque espèce. Si tu veux, ce serait avec plaisir que nous pouvons échanger via l'adresse mail contribution@fishipedia.fr au sujet des Betta.

En ce qui concerne les copier / coller, le modèle fonctionne à partir de critères de sélection (très nombreux), ce qui génère par la suite un texte. C'est probablement ça qui donne l'impression de copier / coller pour des espèces voisines.

@Horlack : par rapport au Channa aurantimaculata, j'ai bien pris le temps de vérifier et les informations contenues dans la fiche proviennent d'un spécialiste aquariophile de Singapour. Il a pêché plusieurs espèces voisines dans la nature et semble très bien connaître cette espèce qu'il maintient. Il est à l'origine des photos de la plupart des Channa du site (qu'il maintient). Donc oui, peut-être, Fishipédia réussit à faire quelque chose de pas mal sur le sujet, sans inventer par soucis d'égo ou d'audience. J'ai lancé le projet Fishipédia en partant des mêmes constatations que toi au niveau des poissons (99.99% sites qui propagent des informations non vérifiées et qui participent à la création de fausse vérité). J'échange avec beaucoup de personnes dans le monde pour aller au plus profond dans le contenu. Ce serait avec plaisir qu'on pourrait s'entretenir par téléphone sur le sujet. Tu peux m'envoyer un mail à l'adresse contribution@fishipedia.fr.

14default Re: Fishipédia évolue! le Dim 31 Jan 2016 - 12:13

lonedale


Membre : Régulier
Membre : Régulier
le probleme des sites dit spécialisé c'est qu ils sont trop diversifié
un exemple le betta imbellis est decrit comme betta pacifique comparer au betta splendens sauvage par exemple, hors d'apres mon experience et celui d'autres eleveurs d'imbellis de souche sauvage, ce betta est loin d etre pacifique mais belle et bien beliqueux comme sont cousin, lui aussi territoriale et en guerre avec d'autre males

15default Re: Fishipédia évolue! le Dim 31 Jan 2016 - 13:35

Horlack


Modérateur
Modérateur
@lonedale a écrit:le probleme des sites dit spécialisé c'est qu ils sont trop diversifié
un exemple le betta imbellis est decrit comme betta pacifique comparer au betta splendens sauvage par exemple, hors d'apres mon experience et celui d'autres eleveurs d'imbellis de souche sauvage, ce betta est loin d etre pacifique mais belle et bien beliqueux comme sont cousin, lui aussi territoriale et en guerre avec d'autre males

Tu confirmes un peu ce que j'avais lu. Dans la nature, les bettas sauvage vont rarement jusqu'à l'affrontement mortel ou bien la grosse bagarre violente, car ils sont souvent assez d'espace pour chacun. Le perdant s'enfuit rapidement. De 1er abord, cela donne la fausse impression qu'ils sont moins belliqueux, car beaucoup moins de bobo. Or en aquarium, qui est un milieu confiné, il n'y a pas ces grands espaces, et ces possibilités de fuites. Donc il y a beaucoup plus de frictions qui peuvent dégénérer.
@Lonedale, tu me corrigeras si je dis une ânerie, car c'est plutôt une forte impression de ma part : en effet, les betta splendens sauvage f0 sont moins belliqueux en aquarium, mais le sont quand même de base. Mais à force de les mettre en aquarium, et reproduire des milliers de générations plus tard, on a renforcé indirectement leur caractère belliqueux par confinement (génétiquement parlant). Puis à la génération f9999, nous arrivons à un betta splendens domestique carrément plus belliqueux, qui parfois ne supporte même pas les crevettes, ni les simples escargots. Donc forcément, à ce petit jeu du confinement, on renforce énormément leur caractère bagarreur, qui tourne parfois en irascible, mais aussi, surement les modifications corporelles comme les voilures pour s'imposer aux autres.

En fait, je pense que l'erreur vient du fait de la base "du mot utilisé". On part du principe que le betta splendens domestique est agressif. Puis à partir de là, on tente de comparer les autres formes de betta, à celui-ci. Comparativement, on pourrait dire "pacifique".
L'erreur vient de la notion terminologique utilisé.
Or pour moi, on devrait plutôt utiliser pour le betta splendens domestique le mot de base "irascible". Puis à partir de là, si on souhaite comparer les autres formes de betta à celui-ci, on obtiendrait plutôt "agressif".

Après, paradoxalement, je pense que le mot agressif est à moduler, en fonction de quel poisson est en face.
Là, c'est plus moins avis, sur mon retour d'expérience sur 3 aquariums à multi-Osphronemidé sur 3-4 ans. J'ai souvent 1 betta de forme sauvage avec d'autres Osphronemidés, comme les gourami miel, gourami fascatia, gourami perlé ou gourami labiosa. (Mais pas le gourami lalia d’élevage qui est trop agressif à mon goût). La cohabitation se passe relativement bien entre eux. Mais s'est déjà mal passé dans le passé en présence de non-Osphronemidé (comme des tetra, ou autres). Comment je traduis cela ?
En fait, les Osphronemidés ont souvent les mêmes mimiques de mise en garde, ou du moins le même langage corporel. Ils arrivent à mieux se comprendre entre eux, et évitent l'affrontement, pourvu que chacun respecte le territoire d'autrui. Les non-Osphronemidé ne pouvant comprendre ce langage corporel des Osphronemidés, ils violent souvent et allégrement leur territoire et leur tranquillité. C'est souvent la 1ere source de base de baston, parfois mortelle.
Cela peut sembler paradoxal au 1er abord, mais je trouve que le multi-Osphronemidé (même avec du betta splendens forme sauvage) se passe convenablement, comparativement à un aquarium communautaire qui se passe mal.
Oui, les Osphronemidés sont territoriaux, et agressifs, et il faut toujours le garder en tête.
Mais entre eux, et uniquement entre eux, cette notion "d’agressivité" se transforme plus en "tolérant", si chacun respecte le territoire de chacun, et si le volume est conséquent. L'erreur à ne pas faire, c'est de transformer un peu trop vite ce mot "tolérant" sous certaines conditions , en "pacifique".


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

16default Re: Fishipédia évolue! le Dim 31 Jan 2016 - 13:53

azareth


Membre : Accro
Membre : Accro
Hum, avant de devenir des bêtes de concours, les splendens étaient surtout des bêtes de combat en captivité, et les nôtres en descendent.
Phénomène aggravé en les maintenant systématiquement seuls, mais combien de personnes pourraient maintenir un groupe correctement ? Sans perdre petit à petit tous les individus de bagarres ou de stress ?

L'agressivité (relative) du splendens est naturelle (animal carnivore territorial), génétique (milliers de générations sélectionnées sur la combativité) et provoquée :

Isole n'importe quel animal pendant quelques temps, quand tu lui présentes un congénère... paf. Regarde les chats : animal solitaire et territorial, très difficile à intégrer en groupe, tendance à stresser sans coin bien à lui. Pourtant certains vivent bien en groupe, d'autres pas du tout. Un chien (animal grégaire et social, territorial) mal socialisé devient dangereux pour ses congénères.

Maintenant pour les sauvages, il faut pas oublier qu'il y a du y avoir pas mal de betta de combats relâchés volontairement ou pas... Jusqu’à quel point peut-on être sûr que ce sont de purs sauvages sans aucune trace de splendens domestique ?

Certains betta dépriment seuls, sans stimulus. Alors qu'avoir simplement deux betta dans deux bacs proches suffit pour les réveiller, sans danger pour les deux. D'autres seront bien mieux seuls. Certains acceptent les autres espèces, d'autres pas. Chaque betta son caractère, mais l'agressivité n'est pas une question de consanguinité pure, mais un choix humain.

17default Re: Fishipédia évolue! le Dim 31 Jan 2016 - 21:29

myrmithron


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Il est assez difficile en effet de noter l'agressivité d'une espèce. Pour cela, il faut un référentiel qui pourrait changer en fonction de ses plus proches cousins. Cependant, nous pouvons indiquer les caractéristiques grossièrement, puis peaufiner par du texte.

Les Betta présents sur Fishi ont été validé par un spécialiste du sujet (Michel Dantec). S'il y a des erreurs ou des omissions, nous sommes prêts pour les corriger au plus vite!

18default Re: Fishipédia évolue! le Dim 31 Jan 2016 - 22:17

lonedale


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Michel est l un des papes des poissons a labyrinthe
Reste pour cette personne

19default Re: Fishipédia évolue! le Ven 19 Fév 2016 - 11:28

myrmithron


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Bonjour tout le monde,

Il est possible d'apporter des remarques ou de signaler d'éventuelles erreurs au niveau des fiches! n'hésitez pas Smile

Pour les "cichlidophiles", nous venons d'ajouter 150 espèces du lac Malawi! Smile

20default Re: Fishipédia évolue! le Mar 1 Mar 2016 - 12:13

rohan54


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Les 8 modules de recherche n'existe plus?

21default Re: Fishipédia évolue! le Mar 1 Mar 2016 - 14:28

Horlack


Modérateur
Modérateur
http://www.fishipedia.fr/poissons/corydoras-aeneus

Mettre sa localisation est un peu superflu

Sur freshwaterbiodiversity.eu, qui recense les points de collecte des 19 instituts Européens lors de diverses missions scientifiques :

(PS : le Corydoras Aeneus référencé en United States-Océania, n'est pas une blague. Espèce invasive lâché par erreur du côté d'Hawai)

Puis sur le moteur de recherche des parutions scientifiques :

Corydoras Aeneus Perou : https://scholar.google.fr/scholar?hl=fr&q=Corydoras+Aeneus+Peru&btnG=&lr=
Corydoras Aeneus Argentina : https://scholar.google.fr/scholar?q=Corydoras+Aeneus+Argentina&btnG=&hl=fr&as_sdt=0%2C5
Corydoras Aeneus uruguay : https://scholar.google.fr/scholar?q=Corydoras+Aeneus+uruguay&btnG=&hl=fr&as_sdt=0%2C5

On se rend vite compte que le Corydoras Aeneus vit vraiment partout dans l'Amérique du Sud. Pas un seul pays, ni rivière, ni fleuve n'y échappe.

C'est le corydoras le plus commun de tous.

Si on s'amusait à rentrer tous les points de collectes fait par les scientifiques, référencés dans les parutions scientifique de http://scholar.google.fr , il y aurait de quoi péter un câble sur plus de 10.000 fleuves/rivières, tous les bassins, tous les pays, etc... à lister. ##17
Autant dire, quelques bons mois de travail à ne rentrer que des localisations différentes, juste pour 1 unique corydoras.
Le plus raisonnable face à un tel corydoras vraiment très commun, c'est de ne mettre que "Amérique du Sud complète, excepté très haute altitude et excepté en dessous du 35° parallèle Sud.". Sinon on ne s'en sort pas.

Exemple : Argentine non-listé Fishpédia : http://link.springer.com/article/10.1007/BF00006154#page-1
(Il faut payer, pour voir au delà de la 1ere page. Ce que je vous ferais grâce)

Même à 2000-3000 mètres d'altitude et une eau à 15-20°C, on continue à en trouver !

(PS Anecdote : les chercheurs sud-Américain ont mis le Corydoras Microps. Il n'est pas encore défini, ou du moins personne n'est sur que cela soit une espèce à part entière. Les débats font rage entre scientifiques. Il a tout d'un Aeneus, mais nain. Pour certains, "Corydoras Microps" est un synonyme d'Aeneus, ou "Corydoras bronze", pour d'autres, c'est une espèce séparée. La question n'est pas tranchée.)

Juste sur cet exemple d'article scientifique, cela suggère que la témpérature généralement préconisé de 22-28 °C pourrait être biaisée. L'eau en Argentine descend parfois en dessous de 20°C (Le Sud du Paraguay également). Globalement sur l'ensemble du Continent Sud-Américain, pour l'Aeneus, nous sommes plus proche de 15-30°C de tolérance. Après, ce qui va faire la grosse distinction de savoir s'il vaut mieux mettre pour son aquarium 18-22 °C, ou bien 22-24°c, ou bien 24-26°C, ou bien 26-28°C, c'est de savoir la provenance de souche.
Une souche d'Argentine ou du Sud du Paraguay sera plus enclin à des températures plus fraiche, qu'une souche de l'Amazonie centrale. Chez les Aeneus de souche sauvages, la moyenne d'une témpérature sur l'espèce est à prendre avec des pincettes, car elle possède le plus gros écart-type, variance et co-variance. Donc la moyenne n'est parfois pas si représentative que cela, et peut amener à des bévues.

Sur fishipedia
Difficulté : Facile
=> Oui, sous condition de souche d’élevage
Difficulté : Facile
=> Non, car la souche sauvage peut être un véritable casse-tête de températures, voir de températures atypiques par rapport à la "moyenne" des Aeneus (accumulation de certains résistance génétique, que d'autres souches d'Aeneus n'auront pas)

Résistant la petite bête, en plus d'être très prolifique, et multi-biotope....et invasive (cf : hawai) .  ##06
L'Aeneus est simple (élevage) et compliqué à la fois (sauvage).



Dernière édition par Horlack le Mer 2 Mar 2016 - 15:59, édité 8 fois


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

22default Re: Fishipédia évolue! le Mar 1 Mar 2016 - 14:48

T1ot1


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Non, car la souche sauvage peut être un véritable casse-tête de températures, voir de témpérature atypique. (accumulation de certains résistance génétique, que d'autres souches d'Aeneus n'auront pas)

Tu penses qu'il est impossible pour une espèce d'être capable de vivre dans différents environnement sans changement génétique ou morphologique ? De nombreux poissons sont capables de vivre en eau douce et à la fois en eau de mer ou encore avec des variations de température de plus de 20°C. Du coup est-il impossible de penser que le Corydoras aeneus soit une espèce qui possède un potentiel d'adaptabilité immense sans pour autant devoir passer par une centaine de génération pour s'adapter ?

- je viens de voir que ce n'était pas le sujet consacré à freshwaterbiodiversity.eu - My bad, désolé du hors sujet.

23default Re: Fishipédia évolue! le Mar 1 Mar 2016 - 14:53

Horlack


Modérateur
Modérateur
La prolifération de l'Aeneus sur de multiples biotope, comparé à d'autres corydoras, montre assez bien, qu'il a une grosse capacité d'adaptation en peu de temps. En 2-3 ans, soit 2-3 pontes, soit 2-3 générations, pas plus, il s'est surement bien adapté.

Sur un corydoras endémique/spécifique, une telle adaptation, demanderait bien plus de génération.
Sur un corydoras Aeneus, qui est un 4x4 tout terrain, c'est assez rapide.

Cette capacité d'adaptation s'explique en parti par le nombre d’œufs.

Exemple :
- corydoras endémique/spécifique,
- disons qui ne pond que 10 oeufs,
- Pas son milieu => 90% de perte la 1ere année.

Donc il ne reste qu'un seul individu survivant, pouvant engendrer la prochaine génération. Ce qui est trop peu. L'espèce s'éteindra dans ce milieu.

- Corydoras Aeneus
- 50 à 500 œufs
- Pas son milieu  normal => 90% de perte la 1ere année.

Donc il reste 5 à 50 individus survivants, pouvant engendrer la prochaine génération. Ce qui est largement suffisant.

L'adaptabilité du poisson, passe aussi par le nombre d'individus qu'il est capable d'engendrer. Moins l'espèce est prolifique, plus c'est un frein à l'adaptation.
Moins une espèce se reproduit, plus il est souvent à redouter que c'est une espèce sensible/fragile. Il y a souvent (mais pas tout le temps), un effet de corrélation.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

24default Re: Fishipédia évolue! le Mar 1 Mar 2016 - 17:13

azareth


Membre : Accro
Membre : Accro
Il manque une recherche pa paraètres d'eau, ph gh kh t°... Il me semble que ca y était avant ?

25default Re: Fishipédia évolue! le Sam 26 Mar 2016 - 17:57

myrmithron


Membre : Occasionnel
Membre : Occasionnel
Bonjour tout le monde,

En effet, sur les espèces très communes comme le Corydoras aeneus, on pourrait se contenter des pays par exemple avec une indication sur le type de biotope.

La recherche par pH / gh / T° sera remise en place lors de notre prochaine grosse évolution.

Un jeu concours est en ligne jusqu'à demain sur le site de Fishipédia. Un petit quizz est à réaliser, un aquarium tout équipé de 54 litres est à gagner!

Adresse : http://www.fishipedia.fr/jeu-concours-fishipedia/

A très bientôt Smile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum