Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Chrmobotia macracantha en disparition le Jeu 2 Avr 2009 - 13:39

auxia


Modératrice
Modératrice
Bonjour tout le monde

Voici ce que j'ai trouvé sur le net en me balladant...
Encore une raison pour ne pas mettre ces poissons dans un aqua.

http://www.aquariophilie.org/federation/index.php?post/2009/03/06/Le-poisson-botia%2C-prince-des-aquariums-mais-menac%C3%A9-dans-ses-rivi%C3%A8res

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5ia3dy42JIObUE_2-kz4X7hqllaHw

"Le poisson botia, prince des aquariums mais menacé dans ses rivières

5 mars 2009

DEPOK, Indonésie (AFP) — Poisson coloré, vif et joueur, le botia est une star des aquariums. Mais son succès menace sa survie à l'état sauvage, à moins que les chercheurs ne réussissent enfin à le produire en fermes aquacoles.

"Il faut agir vite. Le jour où le Chromobotia macracanthus disparaît de nos rivières, l'espèce aura cessé d'exister", avertit Agus Priyadi, spécialiste du botia au Centre indonésien de Recherche pour l'Aquaculture (RCA), basé à Depok, près de Jakarta.

Reconnaissable à ses trois bandes noires, le botia, ou loche-clown, n'existe à l'état sauvage qu'en Indonésie où il est endémique de quelques rivières des îles de Sumatra et Bornéo.

Il y fait vivre de nombreuses familles qui le pêchent artisanalement depuis que l'industrie mondiale des poissons d'ornement a véritablement explosé, dans les années 1970-80. Lorsque la saison bat son plein, en janvier-février, "tout le monde, des enfants aux grands-parents, devient pêcheur et ne compte plus ses heures", témoigne Eddi, collecteur et revendeur sur la rivière Musi, dans le centre de Sumatra.

"Il y a dix ans, on estimait à 20 millions le nombre de poissons pêchés. Maintenant, ce chiffre a plus que doublé et doit avoisiner les 50 millions", évalue Darti Satyani, chercheuse du RCA.

Le botia doit être capturé jeune, lorsqu'il fait de trois à cinq centimètres de long. Il est alors envoyé vers Singapour, véritable plaque tournante du commerce des poissons d'aquarium en Asie du Sud-est. Et on le retrouve en bout de chaîne dans les magasins d'aquariophilie du monde entier, comme en Europe où il est vendu une dizaine d'euros/pièce.

"Grâce à sa beauté et à sa vivacité, ce poisson est devenu une valeur sûre des aquarium et la demande ne cesse d'augmenter", souligne Jacques Slembrouck, ingénieur à l'Institut français de Recherche pour le Développement (IRD), qui a engagé un efficace partenariat de recherche avec le RCA depuis 2004 sur le botia.

Mais, jusqu'à présent, il était impossible de le produire en élevage, contrairement à environ 80% des espèces de poissons d'ornement actuellement commercialisées.

Les résultats obtenus à Depok laissent toutefois espérer un prochain développement du cycle de production en captivité. "Nous sommes très optimistes. Nous produisons des larves et étudions maintenant leur développement et les éventuels problèmes qui peuvent survenir lors de production massive", précise Jacques Slembrouck.

L'objectif des chercheurs est, dans un avenir proche, de favoriser l'implantation de fermes aquacoles en Indonésie en transférant "des techniques d'élevage simples et pas onéreuses". "Nos poissons ne sont nourris qu'avec des aliments naturels, comme des vers de terre ou de vase et des petits crustacés", souligne l'ingénieur de l'IRD.

Le projet veut "promouvoir une aquaculture raisonnée", loin des excès des immenses fermes d'élevage de crevettes qui défigurent les côtes de Bornéo.

Eddi le pêcheur se dit prêt à relever le défi et à se lancer dans l'élevage du botia. "De toutes façons, c'est la meilleure des solutions car nos prises diminuent d'année en année"."


_________________
AquaManiaK
http://www.aquamaniak.over-blog.com
http://www.aquamaniak.over-blog.com

L46


Spécialiste ventouses
Spécialiste ventouses
Bonjour,

Ce qui m'étonne c'est que la loche clown est reproduite en captivité depuis les année 1970, voire avant (?), grâce à des hormones (hypophyse de carpe) dans des bassins de l'Asie du Sud Confused

L46

http://www.aquariophilie.org/pages/poisson_hypancistrus_zebra.ph

3default Re: Chrmobotia macracantha en disparition le Ven 3 Avr 2009 - 12:16

Fraf


Membre : Accro
Membre : Accro
Moi, ce qui me choque, c'est de voir l'Indonésie se mobiliser pour la protection d'un poisson, alors que c'est un des pays les plus laxistes dans ce domaine...

Enfin, il ne s'agit que d'un communiqué de presse, pas d'un point de vue officiel, malheureusement... Plusieurs espèces (Pterapogon kauderni, par exemple...) se sont déjà vu refuser le statut d'inscription en CITES, parce que l'Indonésie s'y était opposé... L'argent à ses raisons que la raison ne connaît point... ##22

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum