Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

uraz844


Modérateur
Modérateur
La lutte contre les algues en bac planté d'eau douce



Devant le nombre de post ayant pour titre « problèmes d’algues » Je me suis dis qu’il serait intéressant d’avoir sur un seul post quelques bases pour les éviter.


La première chose qu'il faut retenir c'est de ne pas s'occuper des algues pendant le cyclage! avoir un peu d'algues marrons, voire des filamenteuse est normale!

Je ne vais pas faire un exposé ici sur les types d’algues, elles ne m’intéressent pas et vous trouverez votre bonheur sur de nombreux sites avec photos! En effet une méthode simple pour ne pas souffrir de ce mal n’est pas de se focaliser sur ces points verts sur les vitres ou sur les filaments qui poussent sur les feuilles de nos plantes mais simplement sur la santé et la croissance des plantes !
Offrir le meilleur à vos plantes est la meilleure façon de ne pas avoir à se battre contre les algues !

Petite précision pour ceux qui seraient tenté d'utiliser les algicides du commerce : ce sont en grande majorité des inhibiteurs de photosynthèse. Leur utilisation est donc efficace contre les algues, mais n'espérez pas voir pousser vos plantes, au mieux elles végèteront au pire elles dépériront....

Ce post n’a pas vocation à être parole d’évangile et il serait intéressant d’avoir vos remarques pour le compléter voire le corriger !
Je ne vais pas non plus rentrer dans les détails complexes du jardinage subaquatique mais simplement énoncer des bases simples.
Nous n’allons pas apporter de réponses à la question : comment lutter contre les algues, mais plutôt : comment faire pousser les plantes ?

Ce post s’adresse aux bacs plantés en eau douce.


I. L’ECLAIRAGE


1. La durée

Elle doit être comprise entre 10 et 12h en une seule traite !
Si les algues comme on le lit souvent n’aiment pas une coupure au milieu de la journée je vous certifie que les plantes non plus. C’est donc contraire à notre objectif de vouloir tout faire pour favoriser les plantes. Nous n’avons jamais vu le soleil se coucher en pleine journée ! Il en est de même pour la technique du black out qui stresserait les plantes.
Efficaces sur du court terme, inefficaces à long terme. Cette règle ne s'applique cependant pas contre les cyanos. Le black out reste le seul moyen de les exterminer...


2. Le choix des tubes
Il est capital, tous les tubes n’ont pas le même spectre, température de couleur ou puissance et une bonne association est gage de réussite.
Il est préférable de demander conseil pour le choix de votre combinaison car certains tubes sont à éviter, information que votre vendeur ne vous donnera pas.
Le sujet a été développé ici :
http://www.forumaquario.org/materiel-et-decor-f17/guide-pour-le-choix-des-tubes-t27123.htm
Et ici :
http://www.forumaquario.org/materiel-et-decor-f17/l-eclairage-de-l-aquarium-t14640.htm
Merci aux auteurs qui m’évitent de tout détailler ##06

Les tubes devront être changé tous les 10/12 mois afin de garantir leur spectre! Ne changez pas tous vos tubes en même temps. 1 mois entre chaque changement de tube est plus raisonnable.

3. La puissance

1w/2L est un minimum.
99% des plantes trouvent leur compte avec 0,75w par litre (à l'exception de plantes très exigeantes...).
Plus votre éclairage est puissant et/ou plus la durée est longue, plus la fertilisation doit être "importante".


II. Le choix des plantes

L’idéal est d’avoir un bac planté à 80% de la surface du sol, avec une bonne proportion de plantes à pousse rapide (La plupart des plantes à tiges et d’autres…). Il est donc capital de bien se renseigner avant de planter son bac. La sélection des plantes devrait bénéficier d’autant de rigueur que la sélection de votre population.
Un entretien rigoureux pour qu’il n’y ait pas de «concurrence malsaine » entre les plantes est important, il ne faudrait pas qu’une plante fasse de l’ombre à une autre, ni même qu’un massif trop dense empêche les feuilles du bas de recevoir la lumière.

III. La mise en place du bac : le sol nutritif


Il est impératif à la mise en place du bac. Vous ne planteriez pas vos rosiers dans du gravillon. Il en est de même pour les plantes d’aquarium. Quelques plantes peuvent s’en passer mais le choix est alors beaucoup plus délicat.
La durée de vie d’un sol nutritif est de 2 ans. Au-delà il faudra penser à le changer. Si votre bac est déjà en eau vous pouvez utiliser des boulettes d’argile à mettre aux pieds de vos plantes. A long terme cette solution se révèle plus coûteuse que la mise en place d’un sol nutritif et sans doute moins efficace !
Il est à placer sous le sable. Entre 3 et 5cm recouvert par 5cm de sable de Loire ou quartz (attention à ne pas choisir un sable trop fin qui ne permettrait pas à l'eau de circuler et aux racines de s'étendre. Les plantes finirait par étouffer par les racines et par mourir). Plusieurs marques sont disponible dans le commerce, Dennerle DeponitMix (un des meilleurs mais aussi le plus cher), JBL Aquabasis Plus (qui a un excellent rapport qualité prix), Sera Floredepot pour les plus courants. Le choix n’étant pas limité à ces 3 produits, de nombreuses autres marques proposent des sols pour différents budgets, parfois aussi beaucoup plus performants mais le budget n'est pas le même et j'essaie de m'adresser au plus grand nombre !
Il existe aussi par exemple des sols complets (comme ceux d’ADA et de Seachem), qui jouent le rôle de sol nutritif et de gravier. Ils sont très efficaces car ils ont une meilleure faculté à stocker les nutriments, mais sont aussi très chers : ils sont donc bien pour les bacs pas trop grands car sinon le prix va très vite monter. Bien entendu c’est possible d’en utiliser dans les grands bacs, et si vos moyens le permettent alors c’est à faire sans hésiter !
Une petite recherche sur internet vous permettra aussi de trouver des compositions de sol à faire vous-même !

IV. Le CO2

Le CO2 est indispensable à la photosynthèse. Une injection en artisanal est possible même pour un grand bac. La mise en place vous demandera du temps pour trouver la bonne recette. Là encore nombreux sont les sites traitant du CO2 artisanal ! Pour une grande stabilité et constance un kit sous pression avec électrovanne est toutefois recommandé. Là aussi c'est un investissement mais voir buller ses plantes est une satisfaction !
Le bon taux de CO2 dans un bac planté se situe entre 20 et 40. Au-delà de 45mg/L la concentration peut devenir dangereuse.
Le CO2 a la faculté d’acidifier l’eau aussi. C’est donc un paramètre à surveiller et à adapter !

V.Les paramètres

Les paramètres important pour les plantes : GH KH, NO3, PO4
Un KH trop élevé ne permet pas aux plantes une assimilation optimale du CO2, une valeur entre 4 et 6 est conseillée, mais ne pas dépasser 8 en règle générale.
Un GH trop élevé ne permet pas aux plantes une assimilation optimale des micronutriments. Pour le bien des plantes, il ne devrait pas dépasser 15.
Les NO3 et PO4 sont indispensables à la pousse des plantes. Vouloir obtenir un bac avec 0 NO3 et 0 PO4 n'est pas la solution miracle...

Un rapport d’1 PO4 pour 10 NO3 est l’équilibre à atteindre en restant dans les tranches de taux suivants : PO4 compris entre 0,5 et 2 et NO3 entre 5 et 20.
A adapter en fonction de la population de votre bac, certains poissons supportent moins bien ces valeurs que d'autres!

Sans rentrer dans les détails divers que je vous laisse approfondir par vous-même, une carence en PO4 par exemple provoque une poussée de point vert sur les vitres… Je pense que cela parlera à certains.

VI. La fertilisation.

Nous n’allons pas rentrer en détail des micros-éléments et macros-éléments nécessaires à la croissance des plantes. Ce qu’il faut retenir c’est qu’il faut utiliser un engrais complet. Les plus souvent cités sont Profito, Flourish et Tropica Plant Nutrition. C’est une bonne base de fertilisation. Ces engrais sont un très bon apport en oligo-éléments, mais généralement leur contenance en macros-nutriments ne suffit pas pour nos plantes, c’est pourquoi un ajout de K2SO4 n’est pas superflu. On le trouve en poudre à diluer dans de l’eau osmosée avant de l’incorporer dans le bac ainsi que dans des produits comme Flourish Potassium pour faciliter le dosage.
Une mauvaise fertilisation ou une fertilisation insuffisante provoque une carence qui a pour effet une fuite de sucre et donc favorise les algues.
Une bonne fertilisation se fait au quotidien, on divise alors la dose prévu pour une semaine par 7 !

Pour approfondir le sujet :
http://www.forumaquario.org/les-plantes-f4/la-fertilisation-d-un-bac-plante-t30200.htm#356040


VII. Les auxiliaires

Je vais sans doute en décevoir plus d’un mais les poissons nettoyeur n’existent pas. Un poisson ne se promène jamais avec un sceau et une serpillère, le seul nettoyeur d’aquarium que je connaisse est l’homo sapiens sapiens… nous, en somme… [/color]
Il ne faut jamais introduire une espèce pour sa prétendue utilité. Tous ces poissons vendus pour nettoyeur ont des besoins qui leurs sont propres !
Tout au plus les poissons de fond type corydoras ou loche permettent de remuer un peu le sable et d’éventuellement enfouir ou soulever les déchets. Ne vous appuyez donc pas sur une population pour nettoyer votre bac !

VIII. L’entretien

L’entretien fait partie intégrante du bien être des plantes, des coupes réfléchies, les changements d’eau, enlever les feuilles mortes… je ne m’étendrai pas sur le sujet puisqu’il est largement développé ailleurs !
D’autres perfectionnements pourraient être rajoutés notamment concernant la filtration et le brassage. Nous vous renvoyons vers les bases de l’aquariophilie pour cela. A retenir simplement : les zones mortes en courant sont à éviter, la mise à disposition des nutriments ne se faisant pas de manière homogène dans le bac !
Le cordon chauffant également, dans le sol permet une circulation d'eau dans le sol qui est bénéfique. Là encore c'est un plus qui, si vous pouvez vous le permettre financièrement n'est pas à occulter!



Avec la contribution de Tilho que je remercie pour ses commentaires et ses corrections !
J’attends vos commentaires et vos remarques!


Uraz844, Tilho



Dernière édition par uraz844 le Sam 22 Mai 2010 - 0:41, édité 15 fois


_________________
Je sais, je suis un psychopathe.

Rejoignez le FAPP!

Invité


Invité
bonjour,
superbe article, facile à comprendre et bien détaillé cheers
sa va en aidé plus d'un thumleft

Constant


Membre : Accro
Membre : Accro
MAGNIFIQUE TRAVAIL très complet, super bien fait ca fait PLAISIR!!!


BRAVO A VOUS!!!




joel78


Membre : Accro
Membre : Accro
Bonsoir,
j'ai déjà répondu à cet article : mais pas sur ce post ( t'es plus lent que ton co-auteur)
franchement bravo à vous deux je me le garde dans mes favoris pour pouvoir faire des liens.
Et franchement pour moi aussi; C'est une mine d'info et encore merci à vous de l'avoir fait.
Tu commences à me connaitre, j'aime les choses claire, nette et précises, mais là tu m'as bluffé.
Le CHIEUR ##15
Joel

cs59


Membre : Accro
Membre : Accro
bonjour

cool sa sert toujours ce genre de post
et travail bien fait et très lisible ##06

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum