Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default neon bleu le Mer 16 Mai 2007 - 19:28

kevrol46


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Bonjour,
j'ai une quinzaine de neons bleu(paracheirodon simulans) dans un 60l, je voudrait savor comment peut on aboutir a une reproduction?
Je sais qu'il faut un certain PH, KH,...et qu'il faut maintenir les oeufs dans le noir.
mais forment-ils des couples?les oeufs sont-ils deja feconde dans le ventre de la femelle?Ont-ils besoin d'etre aérer et ventiler(le oeufs)?

Ca fait un peu beaucoup de questions Laughing mais sur le sites , je n'ai rien trouver

2default Re: neon bleu le Mer 16 Mai 2007 - 19:52

xavier


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Salut, tu devrai acheter ladernière revue d'Aqua Plaisir, il parle justement de cette repro (trés difficile...).

3default Re: neon bleu le Mer 16 Mai 2007 - 20:07

kevrol46


Membre : Régulier
Membre : Régulier
merci Very Happy mais je ne voudrais pas acheté un livre juste pour une info.

4default Re: neon bleu le Mer 16 Mai 2007 - 20:27

guigui83


Membre : Habitué
Membre : Habitué
j'ai trouve ca
bonne lecture:
Éleveur invétéré de vivipares, je suis arrivé dans une région (Pyrénées) où l'eau du robinet possède une dureté quasi indéterminable…
Un problème pour mes vivipares ? non, pas du tout, au contraire, tous semblent préférer cette eau au dGH d'environ 3 à 5 et au pH de 6,5 à 6,8 ! La seule chose que je fais est de mettre quelques poignées de sable de corail dans le fond des bacs, pour fournir une source de calcium et éviter les chutes de pH.
Devant cette eau désirée par tant d'aquariophiles, je me suis dit : serait-elle suffisamment douce pour permettre de reproduire des néons ?
En juin 2003 j'ai donc acheté 6 petits néons dans la boutique la plus propre de mon coin. Les petits choux faisaient alors 1 cm, ils avaient besoin de grossir un peu avant de participer au grand test ! Sauf que survient l'été 2003… l'eau du bac est montée à 28 - 30∞C pendant plus de deux mois et à la fin de l'été il ne restait plus que deux poissons.
Un coup de chance, il s'agissait d'un mâle et d'une femelle. Fin septembre je décidai donc d'isoler la femelle (celle qui avaient un ventre rond) dans un bac de 10 litres, alimentée de nauplii d'artémias pendant trois jours. Le bac était rempli de l'eau du robinet : pH 6,0 - 6,5 ; dGH <3, non chauffée, la température était de 23°C et filtrée par un petit filtre d'angle à exhausteur. Le mâle fut introduit le soir et, le lendemain matin, je les voyais qui s'agitaient dans la mousse de java… mais rien ne se produisit. Je retentais le coup 15 jours plus tard… Et rien, juste des œufs blancs !
Bon, je suis donc allé acheter quelques bonbonnes d'eau minérale peu minéralisée : l'eau du Mont-calme de l'Ariège (pub gratuite !), de l'eau du pays, donc ! Mais je suppose que cela doit fonctionner avec de la Volvic ou apparenté. Le dGH de cette eau est indéterminable et le pH du bac était aux environs de 6. Et là le miracle se produisit… Bon enfin, pas instantanément ! Il y eut encore quelques échecs.

Quelques règles :
1) ne pas chauffer l'eau ; 22-23°C c'est parfait.
2) Ne pas polluer l'eau : la changer la veille de la ponte, siphonner le bac et ne pas utiliser de nourriture en paillettes : uniquement du vivant.
3) C'est tout !

Une fois que j'avais compris que les œufs étaient très fragiles, c'était gagné : il fallait une eau super douce et très propre.
Donc les néons pondent le matin. Les œufs sont visibles, petits, collés sur la mousse de Java ou posés sur le fond (nu) du bac. A ce sujet, des billes ou une petite grille permettent d'augmenter le rendement. Si les œufs sont protégés par une grille, l'idéal est de laisser le couple pondre pendant deux ou trois jours pour récupérer un maximum d'œufs. Mais attention, les œufs sont photo-sensibles, ils « tournent » en présence de lumière… il faut donc que le fond du bac, même pendant la ponte, soit le plus sombre possible. Le mieux est de ne pas éclairer l'aquarium et de le protéger dans la partie basse de la lumière des autres bacs de la pièce.
Le développement est assez lent (je n'ai pas noté la chronologie exacte), mais il faut compter une bonne semaine avant de voir (si on peut dire) furtivement les premières larves collées sur les vitres. Vous soulevez un coin du plastique noir et vous les entrapercevez… si vous recommencez 5 min plus tard, vous ne voyez plus personne… J'ai eu l'impression de les voir collées à la vitre la tête en bas ! Curieux, me direz-vous (je me le dis aussi), peut être "fuyaient-elles" la lumière qui venait du dessus ?
Encore deux ou trois jours avant qu'elles ne nagent ; à ce moment-là, il faut commencer à donner des infusoires (j'utilise la bonne vielle recette du riz paddy). Et encore deux ou trois jours de plus pour les nauplii d'artémias. Vous découvrez le bac peu à peu, pour enfin y voir quelque chose… mais ils faut avouer que les jeunes néons sont plus que discrets, cachés sous tous les objets qui leur font de l'ombre… En fait, il m'a fallu chaque fois 15 jours pour connaître le nombre des petits ! Au début on dit : il y en a 4 ou 5… au bout d'une semaine, on en repère une dizaine… et finalement on se retrouve avec trente petits poissons lumineux.
La ligne bleue se développe d'abord au niveau de l'œil puis s'étend vers l'arrière… pour le rouge, c'est l'inverse: de l'arrière vers l'avant, mais vers un mois environ. C'est aussi à cet âge qu'ils commencent à réellement sortir en pleine lumière. C'est vers un mois et demi qu'ils atteignent la taille "commercialisable", vous savez, ces tous petits néons de 1 cm que l'on voit dans les boutiques.
Et voilà ! rien de bien sorcier si on respecte la recette !
Une dernière chose, la plupart de mes bacs ne sont pas chauffés, cet hiver les néons ont passé deux mois à 16-17∞C… pour l'instant sans problèmes. Paracheirodon innesi est donc un poisson d'eau froide ! Si ces valeurs sont, certainement, à ne pas suivre, élever des néons sans chauffage n'est pas une hérésie… bien au contraire !

5default Re: neon bleu le Mer 16 Mai 2007 - 20:38

kevrol46


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Mci beaucoup, c'est juste ce que je voulais savoir

Je crois que je vais abandonné, c'est un peu compliqué.lol

6default Re: neon bleu le Mer 16 Mai 2007 - 20:41

guigui83


Membre : Habitué
Membre : Habitué
perso j'ai pas lu la flemme :rire:
oui je sais la reproduction du neon est tres difficile

7default Re: neon bleu le Mer 16 Mai 2007 - 21:33

bob morane


Membre : Habitué
Membre : Habitué
et pourtant tu devrais :clin:
@guigui83 a écrit:perso j'ai pas lu la flemme :rire:
oui je sais la reproduction du neon est tres difficile

et pour les petits malins qui font du copier/coller je dit que ce sont des feignasses !n'est ce pas guigui83?

http://aquarium.unblog.fr/

8default Re: neon bleu le Mer 16 Mai 2007 - 21:42

guigui83


Membre : Habitué
Membre : Habitué
et pour les petits malins qui font du copier/coller je dit que ce sont des feignasses !n'est ce pas guigui83?

lol :clin:
tui voulais que j'ecrive tout ca a la main es tu fous ?

9default Re: neon bleu le Ven 18 Mai 2007 - 10:22

statoo


Membre : Accro
Membre : Accro
Il faudrait par contre citer la source ! L'auteur et le site web ...
C'est un minimum.

Steph

http://www.betta-splendens.net

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum