Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Sychriscar


Modératrice
Modératrice
Bien s’occuper de son Combattant
(Betta splendens)



Ce poisson de plus en plus populaire se rapproche dangereusement de la réputation du poisson rouge. Pouvant vivre décemment dans un petit volume, on finit par croire que le Betta splendens demande peu de soins. Or c’est un poisson qui a lui aussi des exigences qu’il faut combler pour qu’il vive correctement.

Cet article va vous permettre de vous faire une idée générale de ses besoins et de ce qu’il faut pour le faire vivre correctement en aquarium.


________________________________________________________________________


Quelques informations générales

Le Betta splendens est un poisson de la famille des Osphronémidés (comme les Gourami, les Colisa, les Macropodes…), il nage plutôt au milieu et en surface de l’aquarium, il se nourrit et se reproduit en surface.

Ce n’est pas le seul « Betta », Betta étant un nom de genre regroupant plusieurs espèces. On peut citer le Betta smaragdina, le Betta imbellis, etc. Seul le Betta splendens est assez agressif et plutôt solitaire, les autres Betta sont plutôt timides, territoriaux et ont leur petit caractère mais sans être solitaires contrairement au Betta splendens, ils préfèrent vivre en couple, en harem voire en petit groupe en spécifique (seule espèce) ou en compagnie de petites espèces calmes en bac bien planté. Renseignez-vous soigneusement avant le moindre achat.


Le corps du Betta splendens est relativement long, les yeux sont ronds et expressifs. La bouche est orientée vers le haut (typique des poissons de surface). Le mâle de forme sauvage possède des nageoires courtes. La forme d'élevage des mâles arbore souvent des voiles très longs.

Il existe plusieurs variétés et déclinaisons de couleurs.
Ils peuvent être de forme Queue de voile, Crowntail, Halfmoon. De couleurs Bleu, rouge, turquoise, noir ou encore blanc.


La forme Plakat (ou Plakad) est la plus proche de la forme sauvage du Betta splendens, arborant des voiles courts, la sélection offre également chez cette variété bon nombre de couleurs voire de formes de nageoires.

Son espérance de vie est de 2 à 3 ans en captivité, il peut vivre jusqu’à 5 ans mais cela reste relativement rare.



Son comportement, sa maintenance et les idées reçues

En milieu naturel, (Thaïlande, Laos, Cambodge, Inde, Malaisie), il arrive que le Combattant soit bloqué dans des flaques d’eau lors de la saison sèche. Il (et tous les Osphronémidés) a la chance d’avoir un organe respiratoire ingénieux, le labyrinthe. Il lui permet de respirer l’air ambiant quand l’eau dans laquelle il est ne contient plus suffisamment d'oxygène ou est trop polluée. Cela lui offre une chance de s’en sortir.

Le Combattant est un excellent sauteur. On comprend l’utilité de cette faculté par rapport justement à sa vie en milieu naturel : sauter hors de l’eau en fait un excellent chasseur (insectes) mais également un poisson apte à sauter de flaque en flaque pour trouver un environnement où il pourra mieux vivre.

Déclarer que ce poisson vit en permanence dans des flaques d’eau en milieu naturel n'est pas justifié et ne peut faire office d'argument pour une maintenance en tout petit aquarium non chauffé sans soin.

Ce type d’habitat n’est pas digne d’une maintenance à long terme, le poisson se fragilisera et risque de ne jamais nous faire profiter de sa beauté et de son comportement naturel.

En tout petit aquarium, le Betta n’aura pas d’autre choix que d’attendre des jours meilleurs, parfois sans laisser paraitre son malaise ou simplement en végétant (peu actif). Il peut aussi être tenté de sauter, attention à toujours bien couvrir votre aquarium pour éviter de le découvrir séché sur le sol.


Et la cohabitation ?

Le Betta splendens est un poisson plutôt solitaire, c'est-à-dire que dans la nature, chaque individu, mâle ou femelle, se créé son petit territoire qu’il défend farouchement contre les intrus, quel qu’il soit, le mâle et la femelle ne s’acceptant que lors de la reproduction.

L’espace étant bien plus grand que dans nos aquariums, il est normal d’imaginer d’autres espèces vivant à proximité, sans pour autant pouvoir dire qu’ils vivent en harmonie ensemble.

Un aquarium communautaire n’est pas la maintenance la plus adaptée pour un Betta splendens, encore moins quand on débute.

Parfois trop grand, la filtration d'un aquarium "classique" sera souvent trop importante pour lui permettre de nager, les mâles sélectionnés voilés demandent une hauteur d’eau peu importante (moins de 30 cm) et surtout une filtration minime (1 à 2 fois le volume du bac par heure) bien trop basse pour un aquarium d’ensemble qui nécessite 3 à 5 fois le volume du bac par heure strict minimum.

Son caractère en fait un mauvais cohabitant. Prédateur carnivore, il est en plus agressif et territorial, la sélection ayant en plus accentuée ces traits de caractère pour le rendre encore plus agressif, jusqu'au point de créer des "fighter", Betta spécialement sélectionnés pour les combats, parfois allant jusqu'à la mort de l'un des Combattant. Le stress engendré, le risque réel de blessure et de mort et le problème éthique de ces combats doit vous inciter à ne pas tenter de les provoquer.

Malgré cela, le Betta splendens reste un poisson agressif. En aquarium, il peut attaquer voire tuer d’autres poissons et dévorer de petites crevettes. Des confrontations sont à craindre ainsi qu’énormément de stress pour tous les habitants du bac d’ensemble.

A l’inverse, un Betta peut tout à fait sembler « gentil » et laisser les autres poissons tranquilles mais dans ce cas il y a le risque qu’il n’arrive pas à se nourrir correctement, qu’il soit plutôt dans une situation « d’attente », à patienter jusqu’à trouver la faille qui lui permettra de conquérir son territoire (la mort d’un poisson par exemple, un changement de décor, etc.) et ce qui semblait un aquarium harmonieux se transforme en champ de bataille.

Il y a aussi le risque que d’autres poissons s’attaquent aux voiles du Betta mâle qui sont souvent démesurées et fragiles. Il ne faut pas copier les animaleries qui placent les Betta en bac communautaire, ils sont plutôt dans la situation d'attente décrite ci-dessus.

Chaque Combattant a également son caractère. Certains étant plus agressifs que d’autres, on peut être tenté de se dire qu’un Betta plutôt calme pourrait vivre correctement avec d’autres poissons voire d’autres Betta splendens. Malheureusement ces maintenances sont des prises de risque car non seulement on ne sait pas comment elles vont évoluer mais de plus on ne peut pas savoir précisément ce que ressentent nos poissons d’aquarium, on ne peut que supposer voire imaginer (avec le risque de tomber dans l’anthropomorphisme).

Les mâles à voiles courts (proches de la forme sauvage) et les femelles ont moins le problème de la hauteur d’eau et du risque face à leurs nageoires mais leur caractère est souvent bien plus prononcé (surtout chez les mâles à voiles courts) et la vie en bac communautaire est vouée à l’échec.

Les femelles peuvent être autant agressives et territoriales que les mâles. Théoriquement, il est possible de faire cohabiter un groupe de femelles mais cela est délicat et peut également mal tourner : il faut compter un strict minimum de 60 litres très bien planté (plantes touffues), au moins 3 femelles et plus, qu'elles soient soeurs et qu'elles n'aient jamais été séparées. Ce type de maintenance évite ou en tout cas limite les risques d'agressions mais une hiérarchie se met toujours en place et les dominantes peuvent être très agressives envers les dominés (les empêchant de manger voire de sortir).

Mieux vaut là aussi opter pour la maintenance d'une seule femelle en spécifique pour éviter les risques.

Par prudence et pour éviter du stress inutile, il est vivement recommandé de maintenir son betta seul dans un aquarium fait pour lui.


Informations sur la vente de l’espèce
- Ce poisson est très commun en animalerie dans sa forme voilée, on trouve surtout des queues de voile, parfois des Crowntail et Halfmoon. Les Plakat et les femelles sont très souvent confondus mais de plus en plus faciles à trouver.

- Veillez à ce qu'ils soient isolés dans des aquariums rectangulaires d'au strict minimum 5 litres de préférence, sans pouvoir se voir si possible. Ils ne doivent pas être placés dans des "verres d'eau". L'eau devra être de préférence chauffée mais heureusement il fait relativement chaud en animalerie donc même si ce n'est pas le cas ça peut être passable. Les femelles peuvent être proposées dans un même aquarium, il faut qu'il soit propre et suffisamment spacieux par rapport à leur nombre. Quelques cachettes (plantes, décoration) sont un plus.

- Observez bien le poisson avant de l'acheter, évitez à tout prix ceux qui sont en bac communautaire, il n'est pas rare qu'ils soient déjà bien épuisés par leur séjour où qu'ils aient contractés une maladie. Le Betta doit être dynamique et réactif. Il ne doit pas être posé au sol ni sembler complètement apathique. Les nageoires doivent être entières et belles. Vous pouvez amener un petit miroir (de poudrier par exemple) pour lui présenter juste quelques secondes et voir sa réaction (ça vous permettra de bien voir l'état de ses nageoires et sa réactivité). Un nid de bulles en bac de vente est dans l'ensemble un assez bon signe.

- Le prix variera énormément suivant la rareté de la variété, des couleurs, etc. Une forme peu commune peut approcher les 12/15€. Il est plus commun de les voir entre 2€ et 8€ environ.



Dimorphisme (différences entre les sexes)
Le mâle est un peu plus grand que la femelle. Celle-ci arbore des lignes horizontales sur son corps et les femelles matures possèdent une papille (petit point blanc) au niveau de l'orifice génital. Le mâle possède souvent des nageoires légèrement plus développées. Parmi les variétés sélectionnées à voiles longs, les nageoires sont largement plus développées chez les mâles.

Mâle à voiles longs et femelle en aquarium


Femelle en animalerie



L'idéal

L’idéal pour une bonne maintenance est un aquarium rectangulaire d’au strict minimum 15 litres, mieux 20 à 30 litres, légèrement filtré et surtout chauffé. Une eau douce neutre ou légèrement acide lui sera très favorable.

La mise en place du cycle de l’azote doit aussi être respecté pour un Betta dans un petit aquarium : une fois l’aquarium en route (chauffage, filtre, sol, décoration), laissez tourner votre aquarium sans le poisson pendant 3 à 4 semaines tout en testant régulièrement votre eau. Une fois l’aquarium cyclé, vous pouvez introduire votre poisson.

Température : 25/26°C (jusqu’à 28°C pour la reproduction)
pH : 6,5 à 7
GH : 6 à 8°d GH environ

Une filtration sur tourbe peut aider à maintenir des paramètres bas et stables. L’ajout de feuille de Terminalia catappa est très apprécié et assure une protection et une bonne santé au poisson.



En résumé
- 15 litres minimum rectangulaire, mieux 20 à 30 litres
- Filtré légèrement et chauffé à 25°C environ
- Eau douce neutre ou légèrement acide
- Lui seul dans l’aquarium recommandé, qu’il soit mâle ou femelle, voilé ou non

Pensez également à lui offrir des plantes touffues, cela le rassure et mettra en valeur votre aquarium, un éclairage artificiel réglé sur 10 à 12h par jour est un plus.


Si vous souhaitez vous lancer dans la reproduction du Betta, voici quelques conseils généraux


Prévoir un petit bac de 20 à 40 litres avec une hauteur d'eau d'environ 20 cm. Le fond doit être sombre pour permettre au mâle de facilement repérer les œufs tombés dans le fond, le bac doit comporter des cachettes pour que la femelle puisse échapper aux courses poursuites.

De préférence bien planté, le bac permettra à la femelle de se soustraire facilement au mâle et favorisera l'apparition d'infusoires pour les futurs alevins. Quelques plantes flottantes sont idéales pour permettre au mâle de bien fixer son nid de bulles. Le mâle doit être introduit dans le bac quelques jours avant la femelle afin qu'il se sente chez lui.

La femelle est à présenter au mâle dans un pondoir (facilement remplacé par un cul de bouteille). Les présentations durent de 24 à 48h. On pourra introduire la femelle dès qu'elle montre certains signes qui prouvent qu'elle est prête (ce n'est pas toujours le cas, certains couples peuvent ne pas se plaire). La femelle aura le ventre un peu rebondi, sa papille génitale bien ressortie et on peut également voir des lignes verticales sur son corps.

Niveau comportement, elle baissera le nez lorsque le mâle s'avance vers elle. Le mâle quant à lui aura déjà construit un nid de bulles à la surface.

Nid de bulles en animalerie


Nids de bulles en aquarium




Femelle prête à pondre

Source

Si tous (ou la plupart) des signes sont là, on peut les réunir. La parade et l'accouplement durent entre une demi-journée et 24h. Dès que la femelle aura pondu, il faut la retirer car elle risque de manger les œufs et de se faire chasser par son conjoint.

Le mâle s'occupera des œufs et des petits jusqu'à leur nage libre, il faudra le retirer ensuite. Alevins à nourrir d'abord d'infusoires, puis d'artémias et de micro vers.



Sources et bibliographie

Baensch, H-A., Riehl, R. (2002). Mergus, tome 1, Editions Mergus
Aquabase
La fiche sur le tour de l’aquariophilie
Fiche sur BDEA

Auteur de l'article et des photos : Sychriscar
Sauf photos mâles à voiles long et femelle en aquarium de Twix et femelle prête à pondre (source sous la photo)


_________________
Le forum pour les novices
Bien Débuter En Aquariophilie

Mon blog perso
Aquariophilement vôtre
http://www.bien-debuter-aquario.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum