Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 6 sur 6]

126default Re: La maintenance des Corydoras le Jeu 25 Aoû 2016 - 22:20

Jo2305


Membre : Régulier
Membre : Régulier
En fait je dis ça car je vois pas trop l'effet de banc mais comme tu me l'as déjà dit cest surement du à deux souches différentes ^^

Oui enfin t'as raison autant garder un banc et le grossir progressivement.

Je augmenterais de 2/3 quand il fera moins chaud pour arriver à 15/16 du coup.

Merci pour les renseignements et le tableau détaillé ^^ (ca m'eviteras de te poser la question dans 1 an ahah)

127default Re: La maintenance des Corydoras le Ven 9 Sep 2016 - 16:57

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Bonjour @Horlack,

Je remonte ton sujet avec une question :

Un ami voudrait mettre des corydoras dans un bac de 80 X 30 avec 100% eau de conduite parisienne (soit Gh 8/10 et ph 7. 3 environ), bac de sable fin, avec pas mal de place au sol. Il y a des racines avec de la mousse dessus et beaucoup de plantes flottantes ainsi que de vallisneries, donc surface très tamisée. Il y a juste des crevettes heteropoda dedans pour l'instant. Peu de courant mais je lui ai dis qu'il en faudrait, donc il mettra une petite pompe

Le plus gros problème que je vois, c'est cette eau de conduite. Mon ami n'a pas l'intention d'y changer quoi que ce soit. J'ai déjà réussi à lui faire comprendre l’intérêt de combler l'évaporation avec de l'eau de source et non de l'eau de conduite ...

Y a t'il une espèce qui vive correctement dans cette eau ? Aeneus ? Paleatus ? D'autres peut être (mais je doute ...) ?

Merci

128default Re: La maintenance des Corydoras le Ven 9 Sep 2016 - 17:37

Horlack


Modérateur
Modérateur
Oui pour les Aeneus et Paleatus de souches d’élevages qui peuvent monter à GH 15-20. (comme les aquariophiles du Nord de la France)
Mes paleatus sont bien bassin extérieur à GH 6-8 depuis 1 ans, avec l'eau du robinet. Le PH oscille entre 6.5 et 7.5 suivant qu'il pleut ou pas.
https://www.youtube.com/watch?v=eJA97WMOtlY

Il ne faut pas croire, mais beaucoup de corydoras dans la nature, sont capables d'encaisser de très grosses amplitude de PH
Comme :
https://drive.google.com/file/d/0B3gLn2CJ2ojdY0Nhb3R4WWxpSkU/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/0B3gLn2CJ2ojdUVRmZ2UwV2ZyYmM/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/0B3gLn2CJ2ojdUVhnTzRreWJ4dzg/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/0B3gLn2CJ2ojdYktia2JKclFTcEE/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/0B3gLn2CJ2ojdbVFpY21HWExNZnc/view?usp=sharing
https://drive.google.com/file/d/0B3gLn2CJ2ojddFJLWWQ0ampuTGs/view?usp=sharing

Des amplitudes de +4 à +5 points de PH, sont monnaies courantes dans leur milieu naturel.

Vers PH 6.5-7.5, c'est une moyenne commode, imposée en aquariophilie, qui représente aussi la moyenne de leur milieu naturel..

Je ne vois rien de choquant pour les corys de ton ami à PH 7.3 et GH 8/10 pourvu qu'ils soient d’élevage. Il faut juste qu'il fasse attention à son eau du robinet. Dont parfois le Chlore des centrales d'épuration, ou bien le Fer/Cuivre : les corys détestent cela.

Le risque que je vois plutôt, c'est sa belle plantation sur sol/bois, comme la mousse. Les corydoras vont tout lui enlever à la longue en grattouillant.

Un bon courant de temps à autre, est bien pour les stimuler. Sinon, ils feront comme un grand nombre de corys en vidéo Youtube : amorphe et au sol.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

129default Re: La maintenance des Corydoras le Ven 9 Sep 2016 - 17:51

gomorck


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Okdonc il partirait sur des aeneus. 8 je pense pour commencer (il n'a pas du tout l'habitude des cory.C'est une première expérience pour lui !).

La mousse, c'est pas grave. Les crevette ont de quoi faire en hauteur !

130default Re: La maintenance des Corydoras le Sam 1 Oct 2016 - 7:20

Horlack


Modérateur
Modérateur
Je garde une copie ici, cela pourrait servir

Sujet d'origine : http://www.forumaquario.org/t129397-lancement-nano-60-litres#1554440

=================
Aparté technique : Risque Corydoras et diffuseur de Co2
=================


Les corydoras ont un double mécanisme de respiration : leurs ouies, et une forme primitive d'alveole pulmonaire dans leur intestin (d'ou qu'il pipe à la surface). Les corydoras respirent aussi par leurs "fesses". Et non ce n'est pas une blague ##17 . C'est plutôt s'ils ne le font pas, que c'est anormal

Un diffuseur co2 peut tuer des corydoras.

Un corydoras va réguler l'un ou l'autre de ces mécanisme de respiration en fonction de l'o2 présent dans l'eau. S'il y a une chute ou une montée brutale d'o2 dans l'aquarium, alors une bulle d'air peut se bloquer dans les intestins. Ce qui est généralement mauvais, car c'est transformé en co2. Puis intoxique le corydoras. Pour les Corydoras : pas de chute ou montée brutale d'o2, sinon, il respire "comme un phoque", et peut flotter comme un ballon. Faut toujours le faire progressivement. Pareil pour les plantations d'aquarium : il faut les étaler dans le temps (o2/co2). Pareil pour les diffuseurs Co2 : pas à portée des corys. Donc des fois, mettre un bulleur d'un coup, ou refaire sa plantation d'un coup, ou un diffuseur co2 à portée , cela peut être mauvais pour les corys.

A prendre trop d'air dans ses intestins, qui l'ont dégradé en co2, il part en embolie intestinales (et non pulmonaires). Un excès de Co2 est nuisible à n'importe quel être vivant. Or les cellules ont besoin d'o2 (énergie) pour vivre. Si trop de co2, alors elles se nécrosent et meurent. Une partie de ses intestins est déjà nécrosés, et les cellules intestinales si particulières qui permettent la respiration sont déjà en partie morte.

Il n'a plus qu'un seul moyen pour respirer : les ouïes.
Or il a besoin impérativement de ces 2 moyens.


Dans le cadre d'un diffuseur de Co2, le corydoras peut piper une ou des bulles de Co2, qu'il a pris pour une bulle d'air. Il aura beau tenter parfois, par la force de ses muscles de redescendre au fond, il remontera de toute façon, telle une bulle d'air (O2/Co2). Il s'épuisera musculairement parlant, et peinera à manger à sa faim. Ce qui est aussi, un cas de mort de toute façon à court terme. Pire de tout, si le corydoras ne meure pas de suite, il mourra de toute façon par le Co2 qui passera dans le sang. En effet, la zone des intestins de n'importe quels être vivant, est une zone très vascularisé. Le Co2 passe facilement à travers cette paroi. Et paf, voilà, comment moins de 8h de temps, le sang du corydoras est intoxiqué au Co2. Sang qui passe dans tous les organes vitaux du corydoras (cœur, foie, rein, cerveau, etc). Donc de toute manière, le corydoras mourra, car l'un des organes vitaux lâchera de toute manière.

C'est déjà un mort en sursis : les cellules de respirations intestinales sont déjà nécrosés et/ou mortes par l'excès mortel de co2 de ses intestins qui le fait flotter, ou bien du co2 en trop dans son sang qui fera lâcher un organe vital. Un corys qui fait beaucoup d'effort, peut piper l'air, plus que les autres corys qui n'auront pas fait d'effort. Donc il fait plus d'effort. Alors il a besoin de plus d'oxygène. Leurs ouïes ayant leur limite, il complète en prenant une bulle d'air. D’où qu'il pipe.

S'il pipe à l'air, ou bien une bulle d'un vrai bulleur, ce n'est pas un problème.
S'il a -trop- piper une ou des bulles de ton diffuseur Co2, c'est très problématique.

Tu ne trouveras, que peu d'antécédent sur internet, sur la cause des corydoras qui flottent. Depuis 10 ans, tout le monde s'y casse les dents, personne n'avait de réponse et personne n'a pu en sauver. La découverte est récente et date de Janvier 2016, et n'est pas encore paru en France :

Article scientifique :
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/jemt.22614/full

Discussion :
http://www.planetcatfish.com/forum/viewtopic.php?f=14&t=43295

Je sais , c'est en anglais et payant.

En résumé grossi et vulgarisé (j'utilise des mots proches, simples, imagés ou un peu d'abus de langage pour tenter de t'expliquer le principe, bien, que plus complexe que cela) : le corydoras respire à la fois par les ouïes, et à la fois par un mécanisme particulier de ses intestins. Il a une "forme primitive d'alvéoles pulmonaires dans ses intestins" (*si je puis imagé ainsi*). Les corydoras prennent souvent 1 bulle d'air à la surface. Air qui est transformé en Oxygène dans ses intestins. Puis une bulle de co2 est relâché par son postérieur. Ce double mécanisme de respiration, leur permet de vivre dans des milieux pauvre en oxygène. Il ne prend que l'air nécessaire à sa survie, mais également, il est dosé, pour ne pas trop en prendre.

Ce double mécanisme de respiration, est souvent la cause de mortalité chez les corydoras qui sont très mal acclimaté.

On dit souvent qu'une mauvaise acclimatation peut tuer un poisson. Quand les aquariophiles disent cela, ils pensent à 99% à la différence de paramètres d'eau : PH, GH, KH, etc.
Sauf que dans le cas particulier du corydoras, tu peux avoir exactement les mêmes paramètres eau que l'animalerie, tu pourrais le tuer aussi. En soit, chez le corydoras d’élevage, qui est pourtant un poisson résistant, c'est la différence d'oxygène entre ton bac et celui de l'animalerie qui peut le tuer. Il faut laisser le temps au corydoras de comprendre, qu'il ne doit plus prendre 75% d'o2 dans l'eau et 25% d'o2 dans l'air, comme en animalerie, mais peut-être 50% d'o2 dans l'eau et 50% d'o2 dans l'air pour chez toi. Les corydoras ont besoin d'un peu de temps pour savoir comment ils vont réguler leur apport en oxygène en fonction de leur milieu. Sinon, le risque, c'est qu'une bulle d'air ou de co2 se bloque dans leur intestin.


Photos des alvéoles de "respiration" dans les intestins :






Ce n'est pas un problème qu'un corydoras pipe à la surface. C'est un fonctionnement normal et très courant
En revanche, s'il le fait vraiment trop souvent, c'est qu'il y a un grave déficit soit en O2. Et inversement, s'ils ne le font pas, c'est qu'il y a trop d'O2.
Quand un corydoras flotte, c'est quelque chose lié à l'o2/co2 dans son environnement, qui a détraqué ses alvéoles pulmonaires de ses intestins. Tout ce qui est lié à l'oxygène/co2 dans un aquarium, il faut y faire gaffe avec les corys.
Toujours y aller progressivement et avec les précautions d'usages.


_________________
A un moment, la beauté d'un poisson doit arrêter être visuelle. C'est de l'égocentricité humaine. Mais tout simplement qu'il vive sa vie en harmonie dans son milieu, même si le milieu ou poisson est moins beau. Juste pour le plaisir de s'en occuper tout simplement. Il vaut mieux aller dans le sens de Mère-Nature.Telle est ma philosophie !
Chaine Youtube
3000L+ d'aquariums
http://youtube.com/c/EbaquarioPassionPoisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 6 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum