Forum aquariophile pour toutes vos questions : eau douce et eau de mer. Poissons, aquarium et matériel.

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

Quentin98


Membre : Accro
Membre : Accro
##04

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Salut Quentin,

Je te donne mon avis.

Pour moi, la principale cause de tes algues est que tu n'injectes pas de CO2.
Dans le cas ou on n'injecte pas de CO2, il vaut mieux diminuer l'éclairage et la fertilisation.
J'ai bien vu que tu utilisais de l'easy carbo, mais je ne suis pas certain que cela permette d'éviter l'injection de CO2 d'autant plus que ton aquarium est hyper planté.

Dans ton cas, pas de CO2, beaucoup de plantes, fertilisation élevée et éclairage plus que bon -> tes plantes souffrent et les algues s'installent petit à petit.
Dés que tes plantes vont manquer de carbone, les algues vont commencer à apparaître.
Aujourd'hui, tes nitrates sont à 0 ainsi que tes phosphates car les algues les absorbent.
Tu en mettrais encore plus que tu aurais encore plus d'algues!
Malheureusement, réduire les nitrates et phosphates ne résoudra à mon avis pas le problème.
La seule production de tes poissons est suffisante pour entretenir les algues.

Pour moi, tu as deux méthodes pour résoudre le problème.
Soit tu injectes du CO2 en quantité suffisante, soit tu diminues l'éclairage et bien sûr la fertilisation.
Si tu ne comptes pas ajouter de CO2 parce que c'est trop cher et dans le cas ou tu voudrais garder ton niveau d'éclairage actuel, cela vaudrait peut-être la peine de voir s'i tu ne devrais pas augmenter la dose d'easy carbo. C'est un essai à faire mais pas certain que cela fonctionne.

Au niveau de ton sol, je ne le trouve pas si sale que cela.
Tu peux le nettoyer si cela te chante. Pour moi tu ne risques rien au niveau bactéries.
L'aspiration va peut-être emporter une partie de celles-ci mais il en restera bien suffisamment pour que ce ne soit pas préjudiciable pour ton bac.

Je ne vois pas en quoi ajouter du sable v'a t'aider. En tout cas, cela ne résoudra pas le problème des algues. Dans les premières semaines, ce sera plus propre en apparence mais dans quelques temps, soit la cyano s'y installera soit lorsque tu effectueras des modifications de plantations, le substrat inférieur remontera à la surface. De plus, la granulométrie du sable est tellement fine que je pense que cela va plutôt étouffer ton sol.

Concernant ton filtre, tu dois le nettoyer souvent. Un simple nettoyage pour remplacer la ouate de perlon afin que le débit ne diminue pas. Ensuite, il faut vérifier tout les 3 mois que la pompe ne s'encrasse pas de trop autrement le débit diminue très fort. Pour un  filtre externe, je ne sais pas si on a accès à cette pompe ou s'il y a des mousses qui sont placées en entrée de l'aspiration et qui seraient à nettoyer. Si c'est possible, il faut également essayer d'entretenir les éléments de la pompe en elle même (les ailettes par exemple). Mais peut-être que dans ce filtre tu n'y a pas accès, si c'est le cas, ne tient pas compte de ce dernier conseil. Place toi toujours du côté de la sécurité, ne travaille jamais avec le filtre branché sur le réseau électrique et n'essaie pas de démonter ce que tu ne comprends pas bien, tu pourrais porter atteinte à l'étanchéité et risquer l'électrocution. Le conseil principal restant quand même un nettoyage régulier pour garantir le débit. Une diminution du débit est préjudiciable.
Dans ton filtre, tu dois également rincer tout les 3 ou 4 mois le support biologique autrement il se bouchera et le débit chutera. Ne craint rien pour les bactéries, tant que tu ne passes pas tout à l'eau de javel ou à la brosse à fer, il n'y a pas de risque. Tu rinces cela dans un seau, juste secouer quelques fois et ensuite, tu remets tout dans le filtre. Les parties comme la ouate de perlon, tu les remplaces dés quelles sont trop noires.

Les plantes se nourrissent principalement par la racine et ensuite par les feuilles. Au début de la mise en eau de ton aquarium et de ton sol nutritif, il n'y a aucun problème car les plantes trouvent la nourriture dans le sol.
Après un an, le sol commence à s'épuiser et ce d'autant plus que tu as éclairé et que tu as mis beaucoup de plantes et des plantes à pousse rapide.
Comme tu le suggères, je pense que c'est une bonne idée de recharger ton sol nutritif. Enfonce bien les pastilles dans le sol nutritif. Pas certain que ce soit une bonne idée de mettre ces pastilles la ou il n'y a que du gravier et pas de sol nutritif.

Au niveau des plantes, il n'est pas nécessaire de ne mettre que des plantes à pousse rapide. La vallisnéria est une plante facile à pousse rapide et prolifique. Le problème de ce genre de plantes et que rapidement elles envahissent tout et qu'ensuite il faut régulièrement les tailler fortement. De plus elles n'autorisent pas de planter d'autres plantes moins prolifiques car elles les étouffent. Ce sont également de vrai gouffre à fertilisation et au final, cela revient vite cher pour obtenir une jungle pas très esthétique. De plus, si on ne sait pas bien comment tailler la plante, on finit par la tailler de trop jusqu'à l'abîmer.
Il est tout à fait possible d'avoir un aquarium sans algues avec des plantes qui poussent moins vites, qui sont moins prolifiques et plus exigeantes. La principale exigence tournant toujours autour du CO2 et de la lumière.

Il est également important de faire des changements d'eau réguliers car ils permettent d'éviter l'accumulation de certains nutriments. Ceci est d'autant plus vrai lorsque tu viens d'installer un nouveau sol ou de le recharger car le sol relargue alors pas mal de nutriments.

Pour résoudre ton problème d'algues, tu dois d'abord choisir ta voie, soit tu injectes du CO2, soit tu essaies d'augmenter l'easy carbo avec résultat incertain, soit tu diminues ton éclairage et ta fertilisation.

En ce qui concerne le CO2, il existe des installations à bouteilles jetables pas trop cher : http://www.poisson-or.com/systemes-co-eau-douce-dennerle/5855-dennerle-co2-160-primus-set-de-fertil-des-plantes-jetable.html
La recharge coûte ensuite 25€ et à mon avis, avec une bouteille tu peux tenir 3 mois.
C'est un exemple, il existe d'autres solutions mais attention, si tu n'as pas assez de CO2 dans ton aquarium, tu finiras toujours par avoir des algues sauf si tu diminues la quantité d'éclairage et que tu fais de bon changement d'eau. La constance de la concentration en CO2 est importante.

En ce qui concerne la fertilisation. Souvent les gens ne regardent que les taux de nitrate, phosphate et fer. Ce ne sont que 3 éléments parmi la centaine d'autres nécessaires à la fertilisation. Les tests ne sont pas fait pour détecter des carences mais bien pour détecter des excès. Le fer par exemple se trouve dans le sol nutritif. Ce n'est pas parce que ton test marque 0 qu'il est nécessaire d'en mettre. Idem pour le NO3 et le Phosphate. Ce n'est pas le NO3 et le PO4 que les plantes absorbent mais le N et le P. Du nitrate, tes poissons en génèrent tout d'abord sous forme de NH4 qui est plus rapidement absorbés par les plantes que le NO3. La nourriture contient également les phosphates. En gros, pour savoir si tu manques d'un nutriment, observe tes plantes. Et si tu vois qu'il y a une carence, ce n'est pas que le phosphate ou le nitrate ou le fer. Cela peut également être les oligo éléments dans le fertilisant complet.
Mais souvent, c'est l'absence de carbone qui sera préjudiciable, et cela, personne n'en parle jamais.

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Quentin98, t'as la chance d'avoir eu un long développement de superloupiot! ##05

superloupiot, à chaque fois que tu tombes sur un nouveau sujet sur les algues ou la fertilisation, ton premier post "bat" le précédent, bientôt tu écriras un livre! ##17

Pour compléter, je resterais sur des idées générales.
Quand on démarre un bac planté, aujourd'hui on a tendance à regarder un catalogue de plantes et à choisir en fonction des formes et des couleurs, c'est une grossière erreur!
On le ferait avec les poissons, on se ferait taper sur les doigts...

La première chose est de se renseigner a minima sur les besoins des plantes et indirectement sur la lutte contre les algues.
Ensuite il faut connaître son budget, si on peut acheter dans un éclairage puissant ou non, un bon substrat, si on est prêt à investir dans un système d'injection de CO2 et la gamme de fertilisants.
Enfin on peut choisir son type de bac avec les paramètres d'eau et les plantes qui vont avec.

Je n'aime pas donner des réponses/solutions qui font acheter produits sur produits ; il vaut mieux repenser le bac.

Dans ce cadre, et pour revenir au carbone, l'injection de CO2 gazeux pour moi comme déjà dit est de pouvoir le rendre disponible à toutes les plantes en diminuant leur compétition pour l'obtenir.
Diminuer l'éclairage (intensité ou durée) ou la fertilisation car on ne peut injecter du CO2 pour des plantes qui en ont besoin est un non-sens, ces plantes mourront.
Il faut prendre des plantes plus simples, moins exigeantes en lumière et qui peuvent par exemple extraire le carbone des ions carbonates.

Inversement si on veut des plantes difficiles et qu'on a le budget pour tout s'acheter, il faut avoir conscience aussi que cela demande du temps, comme une voiture de course à bichonner, avec entre autres des tailles régulières qui prennent du temps, beaucoup de temps.

En résumé faites bien votre choix au départ. Il n'est pas nécessaire de déployer les grands moyens pour faire un beau bac bien planté. Prenez conscience du temps et du budget que vous voulez/pouvez accorder à votre bac.
On parle de maintenir un bac sur la durée.

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Salut Ha-Dê,

Toi aussi tu pourras bientôt écrire un livre, tes développement sont encore plus long que les miens Wink

Je suis totalement d'accord avec toi sur le choix des plantes.

En ce qui concerne:

@Ha-Dê a écrit:
Dans ce cadre, et pour revenir au carbone, l'injection de CO2 gazeux pour moi comme déjà dit est de pouvoir le rendre disponible à toutes les plantes en diminuant leur compétition pour l'obtenir.
Dans ma réponse précédente, je ne l'ai pas mentionné car je trouvais la réponse déjà suffisamment longue comme cela, mais il faut s'assurer que le CO2 soit envoyé partout dans l'aquarium, ce qui n'est peut-être pas toujours le cas lorsqu'il existe des zones mortes.
Aujourd'hui, si je me base sur les informations que l'on trouve sur internet chez les fabricants de fertilisants. On peut lire qu'en cas de manque de CO2, les plantes génèrent du glucose qui est la substance qui favorise le développement des algues. Je n'ai cependant aucun moyen de le vérifier par moi même et je suis donc bien obligé de faire confiance aux analyses de ces fabricants.
En se basant sur ces analyses, pour moi il devient évident qu'en cas de carence dans un coin de l'aquarium, les algues y apparaissent.
A l'inverse, d'après Amano, des plantes en bonnes santé sécrètent des substances qui défavorisent le développement des algues.
Et donc, pour moi, la constance et la présence du carbone devient le candidat numéro un à la non apparition des algues. En seconde place arrivent les substances fertilisantes qui sont également très importantes pour que la plante fonctionne. La lumière ne faisant qu'accélérer ou ralentir les réactions en fonctions de la quantité distribuée.

@Ha-Dê a écrit:
Diminuer l'éclairage (intensité ou durée) ou la fertilisation car on ne peut injecter du CO2 pour des plantes qui en ont besoin est un non-sens, ces plantes mourront.
Il faut prendre des plantes plus simples, moins exigeantes en lumière et qui peuvent par exemple extraire le carbone des ions carbonates.
Je ne pense pas que ce soit un non-sens. Cela le devient si tu choisis des plantes qui nécessitent beaucoup de lumière mais si tu choisis des plantes réputées faciles qui n'ont pas besoin de beaucoup de CO2 et de lumière, ça devrait fonctionner. Pour chaque plantes, il existe un point charnière de quantité d'éclairage à partir duquel la plante peut se développer et certaines plantes n'ont vraiment pas besoin de beaucoup de lumière pour se développer. Simplement, le développement sera plus long. Par contre, il n'est pas interdit de fournir plus de lumière que ce point charnière, simplement dans ce cas, la plante se développera plus vite. Et à partir d'un certain point, il ne sert plus à rien d'augmenter la lumière car la plante ne l'utilisera pas. Mais de nouveau, si on  suit la logique du raisonnement, les algues n'apparaîtront que si les plantes souffrent d'un manque de CO2. Peut-être la respiration des poissons sera-t-elle suffisante ou peut-être peuvent-elles extraire le carbone dans les ions carbonates, mais s'il y a carence, les algues finiront par apparaître, ce n'est qu'une question de temps. Lorsqu'il y a moins de lumière, tout fonctionne au ralenti (y compris les algues), moins de fertilisant consommé, moins de CO2 consommé, pousse plus lente, moins de taille et apparition des algues beaucoup plus tard.
D'ailleurs, dans ton aquarium de type Walstrad, ne réduis-tu pas la quantité de lumière? Bien sûr il faut des plantes qui le permettent.

Avec ce raisonnement, on en arrive également au fait que bien planter un aquarium ne suffit peut-être pas pour empêcher l'apparition des algues. Si tu plantes bien un aquarium et que tu ne lui apportes pas le CO2 nécessaire alors, les plantes elles même pourraient devenir le vecteur de développement des algues!

Ce que je me demande, c'est si un produit tel qu'easy carbo permet de se passer totalement de CO2.

Quentin98


Membre : Accro
Membre : Accro
Eh bien, à vous deux vous m'avez fournit de la lecture !! ##17

Merci à vous de m'aider dans cette lutte contre les algues ! Et en prime voici un peu de lecture:

Tout d'abord aujourd'hui j'ai commencé un arrachage partiel d'une partie de mes vallisnéria et j'ai aussi entrepris une taille importante de celles-ci, en revanche je n'ai pas eu le temps de faire un arrachage complet de toutes les vallisnéria en trop par manque de temps, effectivement j'avais pas mal de boulot ce week-end. Je continuerais donc mon arrachage le week-end prochain mais j'ai déjà commencé le boulot !  ##17

Voici des photos après l'arrachage de certaines vallisnéria et la taille de celles-ci:





Après avoir arraché une bonne partie des vallisnéria de l'avant plan droit, j'ai remplacé celles-ci par des boutures de Ludwigia repens. Ais-je bien fait ?

Pour ce qui est de l'injection de Co2, j'avais essayé d'en introduire artisanalement dans mon 64 litres et je peux vous assurer que j'ai vite arrêté car ça m'avais vraiment pris la tête... Je n'arrivais tout simplement pas à faire en sorte de n'avoir aucune fuite... J'ai en tout essayé plus de 5 fois mais en vain. Au début j'introduisais le Co2 grâce au diffuseur taifun et au kit proflora de chez JBL mais bon utiliser une recharge à 6,00€ toutes les 2 semaines pour avoir 5 bulles/minutes, ça ne valait franchement pas le coup ! ...

Introduire du Co2 industriel dans mon 125 litres, me reviendrais donc à 127,00€+ 25,00€ tout les 3 mois, et en ce moment je ne pense pas que mes parents me donne le feu vert... Surtout qu'ils viennent de me passer une commande de 150,00€ pour remplacer les néons et me renflouer en produits tel que l'easy carbo, l'easy nitro etc...

Je ne pense donc pas introduire du Co2 sous forme gazeuse dans mon aquarium. Pour ce qui est d'augmenter la dose d'easy carbo, ceci serait peut être déjà mieux mais sans garantit de succès...

Loupiot, tu te demande si l'easy carbo peut entièrement remplacer du co2, moi aussi je me pose la question, car mon 64 litres va bientôt avoir un an et je n'ai jamais eu la moindre algues dans celui-ci or je maintiens une plante réputée pour son besoin d'apport en Co2 pour pousser rapidement (Limnophila Aromatica) avec seulement 1,5 ml d'easy carbo/j, et celle-ci pousse très bien, sans compter que mon 64 litres est lui aussi très planté ! Par ailleurs j'utilise les mêmes caractéristiques que mon 125 litres pour mon 64 litres mais je n'ai jamais eu la moindre algue dans celui-ci bien que deux aquariums maintenus dans les mêmes conditions peuvent très bien avoir une quantité d'algues très différentes, je trouve ça assez bizarre que mon 64 litres se porte à merveille avec la même fertilisation et un éclairage très bon (1,5W/l) sans aucun apport de Co2. Après il faut aussi prendre en compte que l'aquarium est plus petit donc plus facile à combler en Co2. Je pense donc que l'easy carbo a ses chances en terme de substitut de l'apport de Co2 sous forme gazeuse. Après je fait confiance à Hâ-De qui doit sans doute avoir une idée là dessus et étant bien plus calé que moi sur le sujet !

Loupiot, tu me propose donc de baisser ma dose de fertilisation et ma durée d'éclairage afin de ne plus avoir d'algues, mais Hâ-De vient d'ajouter que si je faisais cela, mes plantes risqueraient de mourir... Donc je vous avoue que là je suis dans une impasse, je ne sais absolument pas du tout quoi faire... Loupiot, tu as pas la suite répondu qu'en plantant des plantes n'ayant pas besoin de beaucoup de lumières et de Co2, les algues se développeraient moins, mais les vallisnéria sont des plantes qui ne demandent pas d'apport important de Co2 et pas beaucoup de lumière ! D'après ton raisonnement, devrais-je donc juste diminuer ma durée d'éclairage (qui est de 10h/jour) pour réussir à repousser les algues ?  

Pour le moment je sais qu'il faut que j'arrache un bon nombre de vallisnérias. Aujourd'hui je viens d'introduire des boutures de Ludwigia repens, est ce que ces plantes conviennent ? Je vais aussi par la suite introduire des boutures de Limnophilia Aromatica qui poussent très bien dans mon 64 litres avec seulement de l'easy carbo, si je me contente donc de maintenir trois sortes de plantes dans mon aquarium: Ludwigia repens, Vallisnérias et Limnophilia Aromatica, est-ce que ces plantes-ci conviendraient aux paramètres de mon bac, c'est à dire une absence d'injection de Co2, et pourraient donc être maintenus dans mon bac sans problèmes en mettant les chances de mon côté contre les algues ? Trois sortes de plantes ça suffit ?

Vu que d'après le raisonnement de Loupiot il faudrait baisser la durée de l'éclairage, est ce que ces plantes supporteraient un éclairage de seulement 8 heures par jours au lieu de 10 heures ?

De plus, dois-je donc diminuer mon apport de flourish oligo elements qui est de 2,5 ml par semaine et mon apport d'easy nitro et fosfo qui est d'environs 5ml chacun par semaine ?

PS: Ayant effectué mon changement d'eau hebdomadaire aujourd'hui j'ai pu remarquer une très forte diminution de la présence de cyanobactérie cette semaine, je n'avais quasiment aucunes algues à retirer mis à part un peu sur certaines vallisnéria d'arrière plan... Cela viendrait-il du fait que la semaine dernière j'ai bien taillé celles-ci ? En tout cas j'ai été agréablement surpris !  ##17

Merci d'avance de vous intéresser à mon problème, sans vous je ne sais pas ce que j'aurais fait ! ##22

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Je n'aurais pas mis des Luwigia, ou alors pas seulement et surtout pas devant car c'est une plante qui pousse bien au delà de la hauteur du bac. Par ailleurs sur la durée, à force de tailles répétées, elle ne reste pas aussi jolie avec des racines adventives.


Si je suis parfois un peu prolixe, ce n'est pas vraiment parce que je donne des explications, mais plutôt parce je continue de chercher à comprendre ce qui peut se passer sur des cas concrets.
On peut penser le fonctionnement des plantes assez simple, l'apparition des algues liée à un déséquilibre ou une carence, mais les cas rencontrés sur le forum ne sont pas toujours aussi simples et sont toujours intéressants.

Un bac naturel comme un Walstad est tout aussi intéressant mais inversement, car on ne se pose plus de questions de fertilisation, de CO2 et pourtant ça marche, les plantes poussent et sans algues.
A mon avis vous êtes mûrs tous les deux pour cette expérience!
(On peut avoir un tel bac sans se poser de questions d'avantage ou lire son livre passionnant... ; s'il explique pourquoi la méthode marche, il ne donne pas les clés pour tout comprendre sur les autres types de bac.)

Par contre superloupiot, je n'ai pas fait de compromis sur l'éclairage, même sur le Walstad, même le contraire, je n'en ai jamais fait sur aucun de mes bacs.
On peut faire tourner un bac avec moins de lumière sans doute, mais ça n'a pas été mon choix.
S'il y a un poste où je ne fais jamais d'économie c'est celui-là : si on a trop de lumière, on a des solutions (tamisage par des flottantes), dans le cas contraire non.
L'éclairage est pour moi le poste le plus coûteux en aquariophilie, plus cher que le bac lui-même souvent.

Enfin je m'interroge aussi sur des cas de bacs quasiment sans plantes mais sans algues alors que toutes les conditions semblent réunies a priori pour en avoir.

Quentin98


Membre : Accro
Membre : Accro
Intéressant ta réponse Ha-Dê ! Il est vrai que la présence d'algue ou non dans un aquarium est très complexe !

Je pense que les plantes favorise en partie l'apparition d'algues, car on ne voit que très rarement des cas d'invasions massives d'algues dans des aquarium sans plantes. Bien que celles-ci ont un rôle quasiment indispensable dans certains types de bacs, et que d'autres limitent la pousse des algues, on remarque quasiment systématiquement que les cas d'invasions massives d'algues ont lieu quasiment tout le temps dans des bacs plantés, les plantes étant un support idéal pour les algues...

Pour ce qui est des Ludwigia, même si je les taille régulièrement il n'aurait pas fallut que je les place ici ? De toute manière je peux toujours les déplacer le week-end prochain ! Wink

Quelles plantes me conseilles-tu dans mon cas ? (Les algues ont vraiment l'air de régresser dans mon bac depuis que je commence à bien tailler, c'est à dire depuis la semaine dernière).

Je ne vais donc pas diminuer l'éclairage, il est vrai que l'éclairage ma coûté aussi cher que l'aquarium en lui même pour le 64 litres...

La méthode naturelle dont tu me parles me plairait bien, mais tu crois vraiment que je pourrais l'appliquer correctement sans avoir un terreau maison et en laissant le filtre tourner par exemple ?




superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@Ha-Dê a écrit:
Par contre superloupiot, je n'ai pas fait de compromis sur l'éclairage, même sur le Walstad, même le contraire, je n'en ai jamais fait sur aucun de mes bacs.
Ah, je pensais que tu faisais une pose de plusieurs heures dans ton éclairage. Lorsque je parle d'éclairage, il s'agit de quantité d'éclairage sur une période de 24h c'est à dire quelque chose comme une intensité lumineuse multipliée par la durée (donc un nombre de photons émis).

Quentin,

On ne s'est pas bien compris je pense.

Tu ne dois bien sûr pas diminuer la lumière en dessous du seuil qui permet à la plante de pousser.
Si tu fais quelques recherches sur internet, chez les fournisseurs de plantes, tu verras qu'il n'y a pas une valeur d'éclairage à appliquer, mais une gamme d'éclairage acceptable pour chaque plante.
Si tu appliques un éclairage dans le bas de la gamme acceptable, la plante poussera moins vite (et donc tu devras la tailler moins souvent) et elle demandera moins de CO2. A l'inverse, si tu appliques un éclairage plus élevé, la plante grandira plus vite et consommera plus de CO2.

Ensuite, la fertilisation à apporter est à l'avenant de l'éclairage que tu apportes. Si tu éclaires peu, la plante pousse lentement et consomme peu -> il n'est pas nécessaire de fertiliser beaucoup.

Maintenant, si tu mélanges différents types de plantes, par exemple un plante qui demande beaucoup d'éclairage et une plante qui demande peu d'éclairage, tu seras obligé d'éclairer beaucoup pour satisfaire aux besoins de la plante la plus exigeante. Ce faisant, la plante qui demande peu d'éclairage, réputée facile et économique en CO2 et nutriments, pour autant qu'elle ne sature pas rapidement (c'est à dire qu'elle soit capable d'utiliser de grande intensité lumineuse, c'est le cas de la plus part des plantes), va elle aussi devenir consommatrice et donc si tu lis sur un site que telle plante n'est pas exigeante et consomme peu, ce n'est vrai que si tu l'éclaires peu.

En ce qui concerne les algues, ce n'est pas parce que tu vas réduire l'éclairage qu'elles vont disparaître.
Pour moi, elle vont disparaître si tes plantes ne manquent pas de carbone. Et cela, tu peux soit l'atteindre en augmentant la dose de carbone apportée sous forme de CO2 ou alors d'easy carbo (à valider) ou alors en conservant le même apport de carbone que tu avais auparavant,  mais en diminuant l'éclairage pour que la plante réduise sa consommation en carbone.

Les algues peuvent apparaître pour une multitude de raisons. La première qui est la plus évidente est lorsqu'un nutriment ou plusieurs nutriments s'accumulent. Par exemple, tu mesures un taux de NO3 de 60 mg/l ou un taux de phosphate de 10 mg/l. Les algues vont alors se développer d'autant plus vite que l'éclairage est important. Pour remédier à cela, soit on fait des changements d'eau fréquent, soit on plante bien l'aquarium pour que les plantes jouent le rôle de pompe à nitrate ou phosphate. C'est ici qu'intervient le fait que tous les nutriments nécessaires pour que la plante pousse soient présents car la plante ne consommera pratiquement rien s'il manque un des nutriments essentiels.

L'autre élément que j'apporte ici, c'est qu'en l'absence d'excès de nutriments, les algues peuvent malgré tout se développer dans un aquarium bien planté s'il n'y a pas assez de CO2 apporté à cause de ce glucose que la plante va produire. D'ailleur, si tu va sur le site d'Easy-life, c'est justement ce qui est indiqué dans les conseils d'utilisations d'Easy carbo.

La fertilisation, se doit de suivre l'évolution des plantes. Au plus les plantes développent leurs racines et leurs feuilles, au plus elles vont consommer. Si tu conserves la même fertilisation en permanence mais qu'à un moment donné tes plantes se sont trop développées, il va alors y avoir des carences qui apparaissent.
Si tu n'as jamais ajusté ta dose d'easy carbo alors que ton aquarium s'est transformé en Disney jungle, les plantes ont peut-être manqués de carbone et si en plus l'éclairage est très élevé, les réactions chimiques vont aller très vite. C'est également pour cela que j'insiste sur la constance du taux de CO2 car je ne serais pas étonné qu'en quelques heures, lorsque la plante a atteint le régime de croisière de la photosynthèse, le moindre manque soit comme un coup de bélier avec production massive de glucose et qu'en quelques heures, les algues apparaissent (surtout que la lumière est intense). D'ailleurs à ce sujet, je suis entrain de me poser des questions sur ce qui vaut mieux : injecter du CO2 à dose constante ou alors le réguler sur sonde pH. Au départ, j'étais persuadé que la régulation avec sonde pH était ce qu'il y avait de mieux, mais maintenant je remets ce principe en question!

Revenons à ton cas, je ne comprend pas tout.
Dans ton dernier message, tu parles de cyano et pas de filamenteuse. Les explications que je donne n'ont rien à avoir avec la cyano qui elle est plutôt une bactérie. Par contre, en cas de stress des plantes, la cyano si elle est déjà présente dans ton bac pourrait très bien se développer.
Confirmes-tu que tu as encore des filamenteuses?
Peux-tu également confirmer que tu as un éclairage de 1.5W par litre?

Quelle dose d'easy-carbo mettais-tu par jour dans ton aquarium de 64l et dans ton aquarium de 125l?

Soit également bien conscient que toutes tailles et modification de ton niveau de plantation va à priori changer la consommation de ton aquarium. De même la recharge de ton sol risque de modifier ton schéma de fertilisation car si ton sol relargue des nutriments dans l'eau, il faudra que tu restes vigilent.

Dernière piste de réflexion, quand je parle de réduire la quantité d'éclairage (au cas ou tu ne saurais apporter le carbone nécessaire), je serais plus en faveur de réduire l'intensité que la durée car je serais curieux de voir si la réponse de la plante est proportionnelle ou exponentielle au niveau de sa consommation en CO2 par rapport à l'intensité reçue.

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
@Quentin98 a écrit:Intéressant ta réponse Ha-Dê ! Il est vrai que la présence d'algue ou non dans un aquarium est très complexe !

Je pense que les plantes favorise en partie l'apparition d'algues, car on ne voit que très rarement des cas d'invasions massives d'algues dans des aquarium sans plantes. Bien que celles-ci ont un rôle quasiment indispensable dans certains types de bacs, et que d'autres limitent la pousse des algues, on remarque quasiment systématiquement que les cas d'invasions massives d'algues ont lieu quasiment tout le temps dans des bacs plantés, les plantes étant un support idéal pour les algues...

Pour ce qui est des Ludwigia, même si je les taille régulièrement il n'aurait pas fallut que je les place ici ? De toute manière je peux toujours les déplacer le week-end prochain ! Wink

Quelles plantes me conseilles-tu dans mon cas ? (Les algues ont vraiment l'air de régresser dans mon bac depuis que je commence à bien tailler, c'est à dire depuis la semaine dernière).

Je ne vais donc pas diminuer l'éclairage, il est vrai que l'éclairage ma coûté aussi cher que l'aquarium en lui même pour le 64 litres...

La méthode naturelle dont tu me parles me plairait bien, mais tu crois vraiment que je pourrais l'appliquer correctement sans avoir un terreau maison et en laissant le filtre tourner par exemple ?

Oui les plantes sont des supports de choix et en plus, on peut croire que c'est comme le gui, ça pompe localement comme un parasite pour certaines.

Tu peux varier tes plantes avec de l'Hydrocotyle tripartita, Sagittaria subulata, Hygrophila, Cryptocoryne : te voilà avec des plantes pas trop difficiles a priori (comme toujours certaines ne se plaisent pas dans un bac parfois), aux formes et hauteurs variées pour composer.

Dans mon Walstad de 64 litres, j'ai remis les masses filtrantes dans le filtre, méthode mixe donc, car avec mes Endlers qui se reproduisent, le bac était un peu trop chargé sinon.
Appliquer la méthode, c'est refaire le bac à zéro néanmoins, mais c'est intéressant quand on a plusieurs bacs de la tenter.


Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
@superloupiot

Je suis prolixe mais toi... ##06
Parfois il faut chercher à être plus concis sinon le message devient "touffu".

Les algues n'apparaissent pas systématiquement en cas d'excès : j'ai eu un bac avec plus de 200 ppm de nitrates et pas d'algues par exemple.

J'ai arrêté de tenter de trouver des règles théoriques absolues pour l'apparition ou la disparition des algues, si c'était aussi simple on le saurait. Je préfère m'intéresser aux cas concrets.

Dans le cas de Quentin98, je pense que la taille a eu un effet immédiat :
. besoins du bac moins importants
. lumière plus diffuse et mieux distribuée
. meilleur brassage, meilleure circulation, meilleurs échanges
. comme il l'a dit, "moins de supports pour les algues", surtout proche de la lumière dans des zones stagnantes

PS : dans tous mes bacs plantés, dont ceux avec la méthode Walstad, j'applique une sieste d'éclairage de 3h à 4h30 en durée. La durée d'éclairage totale n'en est pas réduite pour autant.
Par exemple 6-12h puis 15-21h soit 12 heures.

Quentin98


Membre : Accro
Membre : Accro
Si si on s'est bien compris superloupiot ! Wink

Tu ne dois bien sûr pas diminuer la lumière en dessous du seuil qui permet à la plante de pousser.

Je n'ai jamais pensé à diminuer la lumière ne dessous du seuil qui permet à la plante de pousser, j'ai juste envisagé de baisse mon temps de lumière à 8h00 par jour au lieu de 10h00.

En ce qui concerne les algues, ce n'est pas parce que tu vas réduire l'éclairage qu'elles vont disparaître.

Pour moi, elle vont disparaître si tes plantes ne manquent pas de carbone. Et cela, tu peux soit l'atteindre en augmentant la dose de carbone apportée sous forme de CO2 ou alors d'easy carbo (à valider) ou alors en conservant le même apport de carbone que tu avais auparavant,  mais en diminuant l'éclairage pour que la plante réduise sa consommation en carbone.

Pourtant c'est bien ce que tu dis juste après ? C'est à dire que si je diminue le temps d'éclairage, les plantes vont réduire leur consommation en carbone et donc les algues vont régresser.

Si tu n'as jamais ajusté ta dose d'easy carbo alors que ton aquarium s'est transformé en Disney jungle, les plantes ont peut-être manqués de carbone et si en plus l'éclairage est très élevé, les réactions chimiques vont aller très vite.

Mon éclairage n'est pas très élevé, comme dit précédemment il est de 56W pour 125 litres brut.
Pour ce qui est de la dose d'easy carbol il est vrai que j'ai toujours mit 2,5ml/jour.

Confirmes-tu que tu as encore des filamenteuses?

Oui j'en ai encore mais beaucoup moins que la cyanobactérie, de plus la cyanobactérie a beaucoup régressé (je n'en ai quasi plus). Je pense qu'Ha-Dê a raison sur son dernier message car depuis que j'ai bien taillé mes plantes et que j'ai fait un arrachage, les algues ont fortement régressé voir quasiment disparues, effectivement aujourd'hui en rentrant du lycée j'ai eu la surprise de ne plus apercevoir de cyano et de filamenteuse ! Comme si le débroussaillage avait fait des miracles ! Ha-Dê, tu penses que cela venait donc tout simplement d'un manque de taille qui provoquait toutes les conditions idéales aux algues ? De plus je précise que j'ai TOUJOURS eu beaucoup plus de cyanobactérie que de filamenteuses, mais j'ai l'impression que depuis que les filamenteuses ont quasi disparues, les cyanobactéries aussi ! Elles sont donc à mon avis liées au même déséquilibre non ?

Peux-tu également confirmer que tu as un éclairage de 1.5W par litre?

Non, mon éclairage est comme cité à la page 1 de 2x28W soit 1W/ 2 litres environs et non d'1,5W/L sachant que mon bac fait 125 litres brut.

Quelle dose d'easy-carbo mettais-tu par jour dans ton aquarium de 64l et dans ton aquarium de 125l?

Le 64 litres je met: 1,5 ml d'easy carbo/j et le 125 litres je met 2,5 ml d'easy carbo/j.


Soit également bien conscient que toutes tailles et modification de ton niveau de plantation va à priori changer la consommation de ton aquarium. De même la recharge de ton sol risque de modifier ton schéma de fertilisation car si ton sol relargue des nutriments dans l'eau, il faudra que tu restes vigilent.

Justement, je pense que c'est pour cela que les algues avaient réussit à se développer: ayant beaucoup de plantes non taillées, celles-ci rejetaient une très grosse quantité de glucose à elles toutes, mais depuis que j'ai procédé à un petit jardinage, la production de glucose a du radicalement diminuée et la concentration d'algues aussi par la suite. Pensez-vous que j'ai le bon raisonnement ?


Dernière piste de réflexion, quand je parle de réduire la quantité d'éclairage (au cas ou tu ne saurais apporter le carbone nécessaire), je serais plus en faveur de réduire l'intensité que la durée car je serais curieux de voir si la réponse de la plante est proportionnelle ou exponentielle au niveau de sa consommation en CO2 par rapport à l'intensité reçue.

Réduite l'intensité de l'éclairage ? Pour cela il faudrait encore racheter un autre ballast... Donc d'après toi pour me débarrasser des algues définitivement je devrais soit acheter un système Co2 industriel ou soit acheter un autre ballast... Or je ne peux pas me permettre de telles dépenses pour mon bac avant un bon bout de temps sachant qu'en plus de cela ces dépenses diminueraient la qualité de mon éclairage pour mon bac en général. Désolé mais je ne peux donc opter pour aucune de tes deux options...

@Ha-Dê a écrit:Dans le cas de Quentin98, je pense que la taille a eu un effet immédiat :
. besoins du bac moins importants
. lumière plus diffuse et mieux distribuée
. meilleur brassage, meilleure circulation, meilleurs échanges
. comme il l'a dit, "moins de supports pour les algues", surtout proche de la lumière dans des zones stagnantes

Ouf, une réponse plus claire !  ##06
(Après un tel développement une conclusion aussi claire fait du bien)  ##17

Je pense que sur ce point, tu as vu tout juste Ha-Dê !

Depuis que j'ai taillé le bac la lumière se diffuse largement plus et ça se voit même à l’œil nu !
De plus mon bac est brassé dans son intégralité et les zones mortes sont inexistantes depuis ma taille !
La diffusion en glucose a quant à elle largement diminuée et les besoins sont relativement moins importants depuis mon arrachage et ma taille !
De plus les algues ont moins de supports qui seraient situés dans leur lieux de prédilection !

Donc pour résumer je pense (enfin) avoir trouvé la cause principale des algues (dites moi si j'ai faux):

- la cause est donc sans doute liée à un manque de taille des vallisnéria ! Celles-ci ont poussé à un tel point qu'elles bloquaient la lumière et créaient des zones mortes, les algues et la cyanobactérie en ont donc profité pour se développer dans les zones mortes proches des sources lumineuses intenses (c'est à dire à la surface) ainsi que dans les recoins ou l'entretiens était moins fait à cause de cette jungle permanente, c'est à dire le fond du bac !

Donc pour résumer, si j'ai bien compris, si je veux faire en sorte de limiter au maximum que la cyano et les filamenteuses ne reviennent en force il faut impérativement que je taille régulièrement mes vallisnéria et que j'empêche celles-ci d'envahir d'avantage le bac, en procédant à certains arrachages si nécessaire.

Est-ce que l'un d'entre vous peut me confirmer ma conclusion ? C'est à dire un meilleur agencement du bac et une meilleure taille avec pourquoi pas une meilleure diversité végétale afin d'éviter un retour en force des algues en prenant soins évidemment de ne pas sélectionner des plantes trop gourmandes en Co2.

Merci infiniment pour votre aide !

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
Salut Quentin,

Hé bien je pense que 0.5W/litre est une bonne valeur et que tu peux sans problème continuer avec l'easycarbo dans ce cas.
Il me semblait avoir lu 1.5w/l et je trouvais cela beaucoup trop surtout sans injecter du CO2, mais avec 0.5w/l, tu ne dois toucher a rien, c'est bon comme cela.
Tu avais effectivement trop de masse végétale dans ton aquarium surtout si tu n'ajustes pas tes apports en carbone.

Le brassage de l'eau est également important pour amener les nutriments partout dans l'aquarium et il est certain que la taille de tes plantes va aider.
N'oublie pas de nettoyer de temps en temps ton filtre car lui aussi à la longue il s'encrasse et le débit de la pompe diminue.

Au final, tu ne dois rien changer et juste veiller à régulièrement tailler tes plantes, faire des changements d'eau périodiques et entretenir ton filtre.

Quentin98


Membre : Accro
Membre : Accro
D'accords c'est noté, je vais d'ailleurs sans doute nettoyer mon filtre dans la semaine du coup ! ##06

Ainsi, sachant que les cyanobactéries s'en vont en même temps que les filamenteuses, cela voudrait dire que ce manque de taille aurait aussi provoqué l'apparition des cyanobactéries qui ne sont pas des algues à part entière ? Si j'aurais sut qu'un manque de taille puisse provoquer l'apparition d'une telle saloperie je m'y serait mit bien avant ! ##22 ##17

craignosmonster


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Bonsoir,

Ayant moi même des algues vertes filamenteuses ,j 'ai lu tous le post et je trouve toutes ces explications extremement interressantes .merci à vous . ##24

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@Quentin98 a écrit:D'accords c'est noté, je vais d'ailleurs sans doute nettoyer mon filtre dans la semaine du coup ! ##06

Je ne connais pas ton filtre et ne sais donc pas ce qu'il y a dedans.
Mais s'il y a un support biologique telle des nouilles ou du verre frité ou une mousse ou autre encore, tu dois le nettoyer dans l'eau issue de ton aquarium.
Si on nettoie ce support c'est parce que à la longue, il y a de fines particules qui s'y installent et commencent à boucher les pores. Cela réduit le débit.
Pour ce genre de support, le nettoyage consiste juste à le rincer (le secouer quelques fois dans l'eau pour que les particules se détachent) dans un seau d'eau rempli avec l'eau de ton aquarium lorsque tu fais un changement d'eau.

Il est fortement déconseillé de nettoyer ce genre de support dans de l'eau de robinet car celle-ci peut contenir du chlore qui pourrait détruire les bactéries.

Quentin98


Membre : Accro
Membre : Accro
@craignosmonster a écrit:Bonsoir,

Ayant moi même des algues vertes filamenteuses ,j 'ai lu tous le post et je trouve toutes ces explications extremement interressantes .merci à vous . ##24

De rien. ##27


Superloupiot: ne t'inquiète pas je suis au courant pour l'eau qu'il faut utiliser ! Wink

Mais en revanche, je ne savais pas que la saleté des nouilles en céramique provoquaient une baisse de débit significative, c'est pour cela que dès que j'ai le temps (demain ou après demain), je nettoie mon filtre ! ##27
Merci pour les conseils ! ##06

Je vais le faire avant ce week-end car je préfère ne pas nettoyer le filtre le même jour que le bac pour les bactéries ! Wink

superloupiot


Membre : Habitué
Membre : Habitué
@Quentin98 a écrit:

Mais en revanche, je ne savais pas que la saleté des nouilles en céramique provoquaient une baisse de débit significative, c'est pour cela que dès que j'ai le temps (demain ou après demain), je nettoie mon filtre ! ##27

As-tu déjà nettoyé ton filtre depuis que tu l'as?

Si non, renseigne toi sur les matériaux de filtration qui se trouvent à l'intérieur avant de l'ouvrir.
En général, en plus du support biologique, tu as de la filtration mécanique soit sous forme de ouate de perlon ou un équivalent, soit sous forme de mousse et souvent tu as même les deux matériaux.
Si on ne change en général pas les nouilles (on les nettoie), les autres matériaux de filtration se remplacent (normalement, tu verras qu'ils sont tout noir et qu'il n'es pas vraiment possible de les nettoyer).

Il serait dommage d'ouvrir ton filtre et de te rendre compte qu'il te manque les matériaux nécessaires pour remplacer les anciens.

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
@Quentin98 a écrit:
@craignosmonster a écrit:Bonsoir,

Ayant moi même des algues vertes filamenteuses ,j 'ai lu tous le post et je trouve toutes ces explications extremement interressantes .merci à vous . ##24

De rien. ##27


Superloupiot: ne t'inquiète pas je suis au courant pour l'eau qu'il faut utiliser ! Wink

Mais en revanche, je ne savais pas que la saleté des nouilles en céramique provoquaient une baisse de débit significative, c'est pour cela que dès que j'ai le temps (demain ou après demain), je nettoie mon filtre ! ##27
Merci pour les conseils !  ##06

Je vais le faire avant ce week-end car je préfère ne pas nettoyer le filtre le même jour que le bac pour les bactéries ! Wink

J'ai toujours nettoyé mes nouilles à l'eau du robinet.
Il faut plusieurs eaux de rinçage et de l'eau sous pression quand je le fais : je ne vois pas comment m'en sortir avec l'eau du bac dans un seau...
Si vous avez un déséquilibre parce que vous avez des algues après avoir nettoyé le filtre à l'eau du robinet, c'est que cette dernière est exécrable ou votre équilibre était précaire.

@Quentin98 : saletés en excès = encrassement = colmatage du support filtrant = résistance hydraulique = baisse de débit de la pompe

Quentin98


Membre : Accro
Membre : Accro
Oui, j'ai déjà ouvert et nettoyé mon filtre ! Encore heureux ! ##15

J'ai mon filtre externe dans lequel j'ai moi même décidé quels matériaux j'allais utiliser.

J'ai mit 2 paniers de nouilles en céramiques, avec un peu d'ouate au fond du premiers panier et peu d'ouate dans le derniers paniers et j'ai aussi un panier de tourbe dont j'ai pris soins d'envelopper d'ouate pour être sûr que la tourbe ne salisse pas trop mes support biologiques.

Mon derniers nettoyage par contre doit remonter à environs 4 mois voir même 5 mois. ##22

Mélinouche


Membre : Régulier
Membre : Régulier
Je me joint à la conversation,
Mon bac est touché par diverses algues (cyano, filamenteuses, corne de cerf et pinceau il me semble) chacune en petite quantité et sur des zones différentes de l'aquarium

Alors je ne sais pas si je fais un post à part où si j'ajoute les détails et photos de mon cas ici....

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Il vaut mieux ouvrir ton propre sujet et on regardera ton cas.
Informe de tous les paramètres (eau, équipement, population et protocoles éventuels : fertilisation, CO2 etc) avec photos.

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Lol, c'est quoi ce croquis? ##05

Cory29


Membre : Accro
Membre : Accro
Une inspiration après avoir parcouru vos explications détaillées à toi et Superloupiot ##06

Ha-Dê


Aquariophile averti
Aquariophile averti
Hihi! ##17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum